AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 OEUFS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 9 Fév - 9:17

10 janvier 2011

Oeufs et poules pondeuses

En France, 46 millions de poules pondeuses sont utilisées pour produire les oeufs ; la consommation moyenne est de 231 œufs par habitant et par an.

Rapide topo
de la vie d'une poule pondeuse
Quel que soit le mode d'élevage, les oeufs éclosent dans d'immenses couvoirs. A l'éclosion, les poussins sont triés : les mâles (qui ne pondent évidemment pas d'oeufs) sont éliminés, soit gazés, soit broyés. Les souches de gallinacés utilisées pour les élevages de poules pondeuses sont différentes de celles utilisées pour les poulets de chair (poulets élevés pour leur viande).

Les becs des femelles sont alors épointés généralement au laser. Le bec est un organe très sensible des poules et cette opération est douloureuse. Elle permet ensuite de parquer les poules ensembles par milliers ou à l'étroit dans des cages en limitant un peu le picage et le cannibalisme.

Les poussins sont élevés sans aucun contact avec leur mère, en groupes de quelques milliers d'individus tous du même âge : il n'y a pas de poules ou coqs adultes avec eux.

A partir de 18 semaines, les poulettes sont placées dans les élevages de ponte.

A une écrasante majorité (80%) elles sont enfermées dans des cages .

3% des poules sont élevées en volière sans accès à l'extérieur, 17% sont élevées en volière avec accès au plein air (3% en bio, 3% en label rouge, 11% en plein air).

Après une année passée à pondre, ce qui représente environ 300 oeufs pondus par poule, elles sont tuées dans un abattoir.

Gallus gallus
Dans l'article 2 de la recommandation concernant les poules domestiques (gallus gallus) adoptée par le Comité permanent le 28 novembre 1995, le Conseil de l'Europe met en avant les caractéristiques biologiques des poules. Si ces caractéristiques étaient prises en considération, les élevages intensifs seraient interdits, ainsi que toute forme d’élevage en grands groupes.


En finir avec les cages
En 2012, la réglementation change : directive établissant les normes minimales relatives à la protection des poules pondeuses impose une modification de la taille et de l'aménagement des cages. Un changement bien peu généreux pour les oiseaux : l’espace disponible par poule augmente… de la surface d’une carte postale ! Il n’empêche que ces évolutions demandent un investissement important des éleveurs. Une fois l’investissement effectué (et partiellement financé par des aides publiques) les dépenses engagées serviront d’argument pour s’opposer à la remise en cause des élevages en batterie. C’est pourquoi il importe de se mobiliser maintenant pour éviter la pérennisation de ce type d’élevages. C'est le moment de réclamer la fin des cages !

Les alternatives
Renoncer aux oeufs éviterait aux poules de se retrouver dans des conditions de vie régentées par la rentabilité... Choisir de ne plus consommer d'oeufs, c'est choisir de ne plus encourager ces élevages générateurs de souffrance. De nombreux sites proposent des recettes vegan.

Si ce choix s'avère trop difficile, vous pouvez réduire votre consommation d'oeufs et être attentif dans vos actes d'achats en donnant votre préférence aux oeufs issus de poules élevées en plein air.
Voir le marquage des oeufs et l'étiquetage

•Nombre de poules pondeuses dans les élevages : 46 millions
•Nombre de poules pondeuse abattues chaque année : 40 millions
•Age de mise en place des poulettes : 18 semaines
•Nombre d'oeufs pondus par poule : 300 en moyenne sur une année
•Taux de mortalité en période de ponte : entre 5 et 12%
•Age d'abattage : de 68 à 74 semaines
•Mode d'élevage :
◦80% en cage (37,9 millions de poules) : code 3 sur l'oeuf
◦3% en élevage au sol (un hangar, pas de sortie, 1,7 million de poules) : code 2 sur l'oeuf
◦17% en élevage avec accès à l'extérieur (bio 3%, label rouge 3%, plein air 11%) : code 0 ou 1 sur l'oeuf
Sources : Agreste - Enquête structure 2005, Itavi, Synalaf, DGAL, Observatoire de l'agriculture biologique, chiffres 2005 et enquête en octobre 2007 en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 9 Fév - 9:18

10 janvier 2011

vidéo : http://www.l214.com/couvoir-poules-pondeuses

Activité du couvoir : sélection des poules pondeuses
300 œufs par poule pondeuse et par an
Les poules pondeuses sont issues d'une sélection génétique favorisant la production d'œufs : une poule pondeuse d'élevage pond environ 300 œufs par an alors qu'à l'état sauvage, une poule en pond en moyenne 60.

128 millions* d'œufs éclosent chaque année en France.

Cette souche de gallinacé, spécialisée dans la production des œufs, est très différente de celle utilisée pour la production de volailles de chair : les souches de volailles de chair sont optimisées pour atteindre le poids d'abattage en 42 jours alors qu'un coq issu de souche pondeuse nécessiterait bien plus de temps et de nourriture : une question de coût...
Donc à part quelques coqs sélectionnés pour être reproducteurs, les mâles sont éliminés par broyage ou gazage.

Il reste alors 47 millions de poulettes (des reproductrices et des productrices d'œufs de consommation) et 67 000 coqs*.

Dès l'éclosion : tri des poussins, élimination des mâles
Les images suivantes ont été tournées dans un couvoir de la Sarthe en 2001.
On y voit les armoires à incubation où sont entreposés les oeufs dans l'attente de leur éclosion.
Une fois éclos, les poussins sont triés : les gestes sont rapides, les mâles d'un côté, les femelles de l'autre.
Les mâles sont ensuite broyés et finissent dans une poubelle, les femelles sont transportées vers l'élevage de poulettes où elles resteront pendant 18 semaines avant d'être mises dans des cages ou des volières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 9 Fév - 9:18

8 janvier 2011

Elevage intensif de poules pondeuses
A 18 semaines, 80% des poules pondeuses sont placées dans des cages. Le type d'élevage présenté ici est conforme aux normes de 2012.

Pour reconnaitre les oeufs issus de ces élevages, reportez-vous au code sur l'oeuf ou à l'emballage.

Dans les bâtiments de ponte
De l'extérieur, il est difficile de se rendre compte de la fonction des bâtiments, seuls les silos laissent deviner qu'il y a des animaux à l'intérieur. Les fenêtres sont inexistantes. Ils sont immenses et contiennent des dizaines de milliers de poules pondeuses par bâtiment.

A l'intérieur, les cages sont entassées sur des rangées de plusieurs dizaines de mètres de long et une dizaine de mètres de haut.

Il y a des passerelles et des échelles pour monter voir les cages du haut. Tout est automatisé : le programme de lumière, les avancées des tapis de fientes, la distribution d’eau et de nourriture.

Dans les cages

Dans chaque cage, 15 à 60 poules doivent vivre ensemble dans un espace si restreint qu'il y est difficile d'étendre les ailes et de se déplacer sans déranger les autres. Le sol est grillagé et occasionne des lésions aux pattes.

Les aménagements prévus en 2012 sont largement insuffisants pour satisfaire les besoins des poules (se percher, gratter le sol, construire des nids, s'isoler pour pondre, sans parler de profiter du soleil...). Ces aménagements demandent de gros investissements financiers, autant passer directement au plein air !

Les poules développent souvent des anomalies du comportement : mouvements stéréotypés prolongés, agressivité (voire cannibalisme) envers leurs congénères. Leurs os sont très fragiles à cause du manque de lumière et du manque d'exercice.

Après un an passé à pondre, c'est l'abattoir...

vidéo : http://www.l214.com/elevage-intensif-poules-pondeuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 9 Fév - 9:19

6 janvier 2011

vidéo : http://www.l214.com/abattoir-poules-pondeuses

Abattoir de poules pondeuses

A l'âge de 68 semaines environ, qu'elles soient issues d'élevages intensifs en cage, d'élevages au sol, d'élevages en plein air ou bio, les poules finissent leurs jours à l'abattoir.

Les poules sont ramassées et entassées dans des caisses. Le ramassage, effectué à grande vitesse par des travailleurs recrutés pour l’occasion, donc inexpérimentés, se fait rarement en douceur. Il occasionne souvent des fractures aux pattes, surtout pour les poules pondeuses qui ont vécu un an en cage.

Le transport vers les abattoirs se fait parfois sur de longues distances pour aller là où le "cours de la poule de réforme" est le plus avantageux, mais elles sont rarement achetées plus de 15 centimes d'euro pièce par les abattoirs.

Là, elles sont sorties des caisses, suspendues à des crochets sur une chaine automatique. Elles sont ensuite plongées dans un bain à électronarcose, saignées, déplumées, éviscérées puis conditionnées pour la consommation.


Cet extrait vidéo est tiré d'une enquête que nous avons menée dans l'abattoir de Volailles Bruno Siebert en Alsace en 2007.

Alors n'hésitez plus à essayer des recettes qui ne nécessitent pas d'oeufs ! C'est encore le meilleur moyen d'éviter cette boucherie !

Code à copier-coller pour afficher la vidéo sur votre page web :

<object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flv-player.net/medias/player_flv.swf" width="500" height="375"> <param name="movie" value="http://flv-player.net/medias/player_flv.swf" /> <param name="allowFullScreen" value="true" /> <param name="FlashVars" value="flv=http%3A//videos.L214.com/poule-pondeuse/abattoir-poules-pondeuses.flv&title=Abattoir de poules pondeuses" /> </object>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 9 Fév - 9:20

6 janvier 2011

Poules pondeuses : caractéristiques biologiques
Les poules pondeuses sont reconnues comme ayant des besoins spécifiques par le conseil de l'Europe. La Recommandation concernant les poules domestiques (gallus gallus) adoptée par le Comité permanent le 28 novembre 1995 lors de sa 30e réunion, fournit des éléments d'éthologie. Elle souligne l'attention qui doit être portée à chaque poule chaque jour. Il est impossible de respecter cette prescription dans des élevages contenant des milliers de poules.

En résumé : les poules sont des oiseaux qui vivent en groupe sociaux contenant 25 individus au maximum. Elles se perchent, piquent et grattent le sol, se construisent des nids, prennent des bains de poussière. Si ces besoins ne peuvent pas s'exprimer, elles développent des anomalies du comportement : mouvements stéréotypés prolongés et agressivité (voire cannibalisme).
Chaque jour, les poules doivent être examinées par un personnel qualifié et attentif et bénéficier de soins en cas de maladies.

Le département Education de la PMAF a réalisé un dossier très fourni sur l'éthologie des poules.

Extraits de la Recommandation :

Article 2

Lorsque l'on considère des pratiques d'élevage, les caractéristiques biologiques suivantes de la poule domestique (Gallus gallus) devraient être prises en compte:

a. La poule domestique descend de la poule rouge "de jungle" de l'Asie du sud-est, et a été domestiquée depuis 6000 à 8000 ans. Pendant la majeure partie de ce temps, elle a été élevée comme animal d'agrément ou pour le combat. Dans les 1000 à 2000 dernières années, elle a été élevée pour la production de viande et d'oeufs et ce n'est que depuis 40 à 50 ans qu'elle est élevée de façon intensive pour des caractéristiques de production. Cela, associé aux changements dans les pratiques d'élevage, a eu pour conséquence une augmentation spectaculaire de la production de viande et d'oeufs : une poule sauvage pond à peu près 60 oeufs par an alors que les hybrides dans les années quatre-vingt-dix peuvent en produire plus de 300. La production de viande dans les races de poulets de consommation a augmenté de façon similaire, et le temps nécessaire pour atteindre le poids d'abattage a considérablement diminué.

Cependant, cette sélection intensive des caractéristiques de production n'a pas été suffisamment accompagnée d'une sélection parallèle d'autres critères qui permettraient de protéger la santé et le bien-être des oiseaux dans les conditions imposées par les différents systèmes d'élevage. Bien qu'il existe des variations entre les races de poules domestiques, toutes gardent certaines caractéristiques biologiques de leurs ancêtres sauvages.

La poule de "jungle" présente des types complexes de comportement de cour, de nidification, de ponte, d'incubation, de couvaison et de défense contre les prédateurs.

b. Les poules domestiques sont des animaux sociaux qui, quand cela leur est permis, forment une structure sociale cohérente et communiquent par des appels, des contacts et des manifestations visuelles. L'établissement de la structure sociale se fait par des comportements associatifs, une adaptation sociale et des comportements agonistes (attaque, fuite, éloignement et soumission) et, dans les groupes allant jusqu'à 25 oiseaux, une hiérarchie ou "peck order" est établie. Dans les groupes plus larges, des interactions plus complexes peuvent avoir lieu, avec formation de sous-groupes, mais de nombreux individus peuvent être traités comme des congénères étrangers. Un environnement complexe et enrichi semble réduire la fréquence des interactions agonistes dans les populations avicoles.

c. La poule domestique a gardé le type de comportement alimentaire de la poule "de jungle" qui consiste à piquer et gratter le sol, puis à ingérer. Bien que le degré de conservation de ces comportements varie d'une souche hybride à l'autre, ils sont toujours présents et s'ils sont contrariés, ils peuvent être redirigés vers des blessures infligées à des congénères ou même vers du cannibalisme. Les becs des poules domestiques sont très innervés. La taille du bec (parfois appelée par erreur débecquage) peut avoir pour conséquence la formation de névromes. Les névromes peuvent causer des douleurs sévères et prolongées.

d. La poule domestique, si on lui en donne la possibilité, présentera la même large gamme de comportements de confort et de toilettage que ses ancêtres de la jungle. Cela comprend le lissage, qui implique l'arrangement, le nettoyage et l'entretien général de la santé et de la structure des plumes avec le bec ou les doigts; le redressement et l'ébouriffage des plumes; l'étirement des ailes; et le bain de poussière. Les motivations de ce dernier type de comportement restent particulièrement fortes même quand les oiseaux sont élevés sur des sols grillagés, et il existe chez des oiseaux dépourvus d'ectoparasites et chez ceux dont la glande uropygiale a été éliminée. Les oiseaux auxquels aucun matériel n'est donné pour réaliser des bains dans la litière essayent de le faire avec des plumes et il est probable qu'une des causes du picage de plumes est l'absence de matériel et de conditions permettant ce type de bains.

e. La poule domestique a conservé face à des prédateurs de nombreux comportements tels que l'immobilité, les cris d'alerte, les tentatives soudaines de fuite face au danger, et, si elle est capturée, le fait de se débattre et de crier. De telles réponses comportementales peuvent être associées à, ou remplacées par des réponses de détresse et physiologiques.

f. La poule domestique a conservé un comportement de cour quand les deux sexes sont représentés dans un même groupe, mais de nombreuses souches d'hybrides n'ont pas de comportement marqué d'incubation et de couvaison. Cependant, toutes les poules présenteront des éléments de comportement normal de nidification et de ponte: examen du lieu de nidification, construction du nid, repos, déplacements accrus, cri avant la ponte, mouvements d'oviposition, position debout et caquetage. Le répertoire complet n'est observé que lorsqu'un site de nidification adéquat tel qu'une boîte est fourni, mais si cela n'est pas le cas, les comportements n'apparaissent que sous une forme réduite et l'on constate des anomalies du comportement telles que des déplacements stéréotypés prolongés.

Article 6

1. Les troupeaux ou les groupes doivent être observés minutieusement au moins une fois par jour et de préférence plus fréquemment, calmement et en ne provoquant que la perturbation nécessaire au contrôle de leur condition physique. On doit disposer à cet effet d'une source de lumière suffisamment forte pour pouvoir voir chaque oiseau distinctement.

De telles observations doivent être effectuées indépendamment de l'utilisation de tout équipement de surveillance automatisé.

2. Pour une observation d'ensemble approfondie du troupeau ou du groupe d'oiseaux, une attention spéciale doit être accordée à l'état physique, aux mouvements, à la respiration, à l'état du plumage, des yeux, de la peau, du bec, des pattes, des doigts et des griffes et, si nécessaire, aux crêtes et aux barbillons; on doit également être attentif à la présence de parasites externes, à l'état des fientes, à la consommation de nourriture et d'eau, à la croissance et, pendant la période de ponte, au niveau de production d'oeufs. Le cas échéant, les oiseaux doivent être encouragés à se déplacer. L'observation individuelle doit être réalisée pour les oiseaux pour lesquels l'observation d'ensemble indique que cela est nécessaire.

Article 7

1. Au moment de l'examen, il doit être présent à l'esprit que l'oiseau en bonne santé émet des sons et a une activité propre à son âge, sa race ou son type, qu'il a des yeux limpides et vifs, une bonne posture, des mouvements vigoureux quand il est dérangé, une peau propre et saine, un beau plumage, des pattes et des doigts bien formés, qu'il marche correctement, mange et boit activement.

2. Si les volailles ne semblent pas en bonne santé, ou si elles montrent des signes évidents de comportements aberrants, l'éleveur doit prendre des mesures sans tarder pour en établir la cause et doit entreprendre une action appropriée afin de remédier au problème. Si l'action immédiate entreprise par l'éleveur n'est pas efficace, un vétérinaire doit être consulté, et si nécessaire, l'avis d'un expert sur d'autres problèmes techniques impliqués doit être pris. Si la cause est liée à un facteur de l'environnement au sein de l'unité de production à laquelle il n'est pas essentiel de remédier immédiatement, cela devrait être corrigé quand l'installation est vidée et avant que le lot d'animaux suivant ne soit introduit.

3. Les animaux blessés, malades ou en détresse doivent être traités sans délai et, si nécessaire, séparés du reste du troupeau dans des installations adaptées disponibles à cet effet ou tués conformément à l'Article 22.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 9 Fév - 9:20

6 janvier 2011

La directive 1999/74/CE du Conseil, adoptée en 1999 fait la distinction entre 3 systèmes d'élevage de poules pondeuses:

les cages aménagées avec une surface minimale de 750 cm² par animal;
les cages non aménagées avec une surface minimale de 550 cm² par animal; à compter du 1er janvier 2003, la construction ou la première mise en service de cages de ce type sera interdite. Ce système d'élevage devra être intégralement interdit d'ici janvier 2012;
les systèmes sans cages comportant des nids de ponte (un nid au moins pour 7 poules), et des perchoirs adéquats, dans lesquels la densité de peuplement ne peut excéder 9 poules pondeuses par m² de surface utilisable
Par ailleurs, les poules élevées dans les systèmes de cages aménagées et dans les systèmes sans cage doivent disposer de nids de ponte, d'un espace de perchoir de 15cm par poule, d'une litière permettant le piquage et le grattage et d'un accès illimité aux mangeoires, chaque animal devant disposer d'au moins 12cm dans la cage pour se nourrir.

En application de l'article 7 de la directive, les États membres veillent à ce que toutes les unités de production d'oufs soient enregistrées auprès de l'autorité compétente de l'État membre concerné sous un numéro propre permettant de tracer les oufs jusqu'à l'exploitation d'origine. Les modalités de l'enregistrementont ont été adoptées par la Commission en consultation avec des représentants des autorités vétérinaires des États membres.

L'article 10 de la directive prévoit que la Commission soumette au Conseil un rapport sur les différents systèmes d'élevage des poules pondeuses. La Commission a adopté ce rapport le 8 janvier 2008. Il présente le résultat de certaines études scientifiques indépendantes ainsi que d'études socio-économiques qui soutiennent la future interdiction des cages non aménagées. Le rapport (document de travail ) a été établi sur la base de l'avis de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments sur le sujet, une étude socio-économique spécifique et un projet de recherche financé par la Communauté ("LAYWEL") qui travailla sur les implications sur le bien-être animal des changements de systèmes de production pour les poules pondeuses.
Cliquez ici pour le communiqué de presse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 9 Fév - 9:20

8 janvier 2011

Pour un avenir sans cages
En 2012, la directive européenne sur la protection des poules pondeuses va entrer en application. Elle exigera une augmentation de la taille des cages en batterie et la mise en place de quelques aménagements.
Les éleveurs vont donc devoir modifier leurs installations et investir dans du nouveau matériel.

Selon le principe de subsidiarité, la France peut profiter de cette occasion pour décider d'interdire tout simplement les cages en batterie dont on sait très bien qu'elles n'apportent pas une vie décente à ces oiseaux. Actuellement les poules disposent d'une surface équivalente à une feuille A4, en 2012 ; elles auront l'équivalent de la surface d'une carte postale comme espace supplémentaire. Elles vivent en moyenne un an dans ces conditions sur un sol grillagé.

D'autres pays européens ont déjà interdit l'utilisation des cages de batterie ou sont en passe de le faire, c'est aujourd'hui à la France de montrer sa volonté d’améliorer réellement le sort des animaux utilisés dans les élevages.

En 2007, L214 s’est associé à la SPA pour demander aux grandes surfaces de ne plus commercialiser des oeufs issus de poules élevées en cage. Afin d'appuyer cette démarche, vous pouvez glisser dans la boîte à suggestions de votre supermarché une demande identique, en votre nom, en tant que client du magasin.

Nous vous proposons quelques suggestions et les adresses des directions nationales des supermarchés.

L214 a également engagé cette démarche auprès de Novotel concernant les oeufs figurant dans le menu du petit déjeuner. En mars 2010, Novotel a annoncé renoncer aux oeufs de poules élevées en cage ou au sol sans accès à l'extérieur dans sa carte de petit-déjeuner.

Aujourd'hui, L214 se tourne résolument vers les supermarchés. Un tour de France est prévu sur l'année 2011.


Dernière édition par végétalienne-13 le Ven 8 Juil - 1:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Ven 8 Juil - 1:41

X


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 2 Sep - 2:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Ven 8 Juil - 1:42

F


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 2 Sep - 2:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Ven 8 Juil - 1:42

X


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 2 Sep - 2:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Ven 8 Juil - 1:43

F


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 2 Sep - 2:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Ven 8 Juil - 1:43

W


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 2 Sep - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Mer 13 Juil - 2:20

28 juin 2011

11 juillet 2011

USA : accord historique pour l'interdiction des cages conventionnelles

Aux Etats-Unis, les lois qui encadrent les conditions d'élevage des animaux de ferme sont quasi inexistantes et parfois très éloignées des standards européens. The Human Society of United State (HSUS), la plus grande association de défense des animaux américaine, vient de signer un accord historique avec les producteurs d'oeufs en vue d'interdire les cages conventionnelles. (Ces cages seront également interdites dans l'Union européenne à partir de 2012)
En échange de cet engagement avec la filière, HSUS suspend les campagnes qu'elle menait dans les États de Washington et de l'Oregon pour y faire passer par référendum des lois d'interdiction plus ou moins similaires. Comme l'explique Erik Marcus, c'est justement la victoire par référendum en Californie il y a 3 ans, puis des initiatives similaires dans d'autres Etats, qui ont poussé la filière à rechercher une solution au niveau national plutôt qu'un patchwork de législations différentes et mouvantes Etat par Etat, avec ce que cela implique en termes d'insécurité juridique et de complications pour le commerce.
Réactions aux Etats-Unis

• Erik Marcus : « conditions for layer hens were hellish yesterday, they’ll be hellish tomorrow, and they’ll remain hellish ten years from now. But factory farming contains many circles of hell, and there can be no doubting that many of the most excruciating torments suffered by today’s hens are now scheduled be phased out. » (Les conditions de vie pour les poules pondeuses étaient un enfer hier, elles le seront encore demain, et elles le resteront dans 10 ans. Mais les fermes-usines contiennent beaucoup de cercles d'enfer, et il n'y a aucun doute que les tourments endurées par les poules d'aujourd'hui sont maintenant en passe d'être éliminés.)

• Compassion Over Killing : « While Compassion Over Killing firmly believes that the most effective step each of us can take to protect egg-laying hens is to simply leave eggs off our plates, this landmark legislation is a major step forward in reducing the unimaginable suffering forced upon more than 250 million birds who, each year, are crammed inside tiny wire cages so small, they can’t even spread their wings » (Bien que Compassion Over Killing croie fermement que la décision la plus efficace que chacun de nous peut prendre pour protéger les poules pondeuses est simplement d’exclure les œufs de son assiette, cette législation est un pas en avant majeur dans la réduction de l'inimaginable souffrance infligée à plus de 250 millions d'oiseaux qui, chaque année, sont entassés dans ces cages métalliques exiguës, si petites qu'ils ne peuvent même pas étendre leurs ailes.)

• Mercy for Animals : « If passed, these nationwide reforms would be important strides in the right direction, but the agreement is far from perfect and consumers should be warned that "enriched cage" or "cage-free" systems are not cruelty-free systems. Male chicks, considered worthless by the egg industry, are still killed, often by being ground up alive in giant macerators. Hens will still have the tips of their sensitive beaks painfully seared off with a hot blade and when their egg production slows, they will still be cruelly slaughtered for meat or gassed and dumped in a landfill. » (Si elle est adoptée, cette réforme nationale serait un pas décisif dans la bonne direction, mais l'accord est loin d'être parfait et les consommateurs devraient être avertis que "la cage enrichie" ou "sans cage" ne sont pas des systèmes sans cruauté pour les animaux. Les poussins mâles, considérés sans valeur par l'industrie de l'oeuf, sont toujours tués, souvent en étant jetés vivants dans des broyeuses géantes. Les poules souffriront toujours d’avoir le bout de leur bec si sensible tranché par une lame brûlante et quand leur production d'oeufs ralentira, elles seront toujours cruellement abattus pour la viande ou gazées et jetées dans une décharge.)

• Farm Sanctuary : « The idea of confining hens in any cages, including the enriched colony cages (12 feet by 4 feet cages with perches, dust bathing areas, and other forms of enrichment) that will replace tiny battery cages, is unacceptable to us. But this deal represents a victory for farmed animals, [...] » (L'idée de confiner des poules dans n'importe quelle cage, même les cages enrichies (des cages de 3,60m par 1,20m avec perchoir, bacs à poussière et d'autres formes d'enrichissements) qui remplaceront les minuscules cages de batterie est inacceptable pour nous. Mais cet accord représente une victoire pour les animaux de ferme, [...])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:47

6 juillet 2012

signer la pétition

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-aux-ufs-batterie-monoprix/4770

Stop aux œufs de batterie chez Monoprix

Créé le 09/06/2012 - Fin le 15/09/2012

Signez la pétition Voir toutes les signatures À l'attention de Philippe Houzé, PDG du groupe Monoprix

Les poules pondeuses élevées en cages subissent une des pires formes de l'élevage industriel. Dans ces élevages, les poules passent toute leur vie sur un sol grillagé, sans possibilité de courir, d'étendre correctement les ailes, de gratter le sol, de prendre des bains de poussière ou de profiter du soleil. Chaque poule dispose d'une surface équivalente à une feuille de format A4. Il faut leur couper la pointe du bec pour éviter le cannibalisme à l'intérieur des cages. En Europe, la liste des supermarchés qui bannissent les œufs issus d'élevages en batterie (code 3) s'allonge. Même des chaînes de hard-discount s'y sont mises. Nous vous demandons de suivre ces bons exemples et de renoncer à vendre les œufs de batterie de vos rayons. Monoprix affiche un positionnement responsable. Merci de joindre les actes aux paroles. Les œufs de batterie, ça suffit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:47

6 juillet 2012

Monoprix : les œufs de batterie ça suffit

Le groupe Monoprix affiche un engagement fort en matière de développement durable. Il revendique même d'avoir été un des « premiers à s'être engagé dans cette démarche innovante et audacieuse ». Monoprix affirme que « le positionnement "responsable" de Monoprix est largement reconnu aussi bien par les collaborateurs que par les clients ».

Qu'en est-il du bien-être animal ?
Monoprix, responsable ?

Depuis mars 2010, la Fondation Brigitte Bardot, GAIA et L214 échangent avec le groupe Monoprix pour l'inciter à prendre quelques engagements en matière de bien-être animal (élevage, transport et abattage). Aucun des sujets ne semble avoir vraiment touché l'enseigne. Après un an de discussion avec Monoprix sur les œufs et les conditions d’élevage des poules, la chaîne a pour le moment décidé de continuer à vendre des œufs de batterie. Monoprix ne peut pas jouer sur les deux tableaux : d'un côté revendiquer un positionnement différent et fort sur l'éthique comparé à celui de ses concurrents et de l’autre continuer à distribuer des produits issus des formes d’élevages qui causent le maximum de souffrance aux animaux. En Europe, une multitude d'enseignes ont retiré les œufs de batterie de leurs linéaires, il est grand temps que Monoprix s'inspire de leur exemple.

Le surcoût lié à l'achat d'œufs issus de poules élevées en plein air par rapport aux œufs de batterie est de l'ordre de moins d'un euro par mois (74 centimes) ! Les consommateurs sont très majoritairement opposés à l’élevage des poules pondeuses en cage. Aux grandes surfaces de prendre leurs responsabilités. L'élevage en batterie des poules pondeuses est une des pires formes de l'élevage intensif. Chez Monoprix, on ne semble guère se soucier du bien-être animal. Faites savoir que pour vous, ça compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:47

Débecquage

Les poules s'ennuient, elles piquent donc tout ce dont elles peuvent se saisir au risque de blesser leurs voisines jusqu'au sang. Et en cas d'agressions – très nombreuses vu le stress – il n'y a pas d'espace pour fuir. La fausse solution qu'ont trouvée les éleveurs industriels au manque d'espace et à l'inactivité, c'est le débecquage. On coupe une partie du bec avec une lame chauffée. Parfois les becs sont arrachés lors de cette opération.

Odeur pestilentielle

L'odeur est pestilentielle à cause des déjections – d'où les maladies respiratoires et les blessures et infections des pattes. Et cette méthode d'élevage ne permet de nettoyage que lorsque le hangar est "vidé", toutes les 72 semaines. Le bruit est infernal : des dizaines de milliers de caquètements en permanence.

Rationnement

Une poule n'a ni sol à gratter, ni graine à picorer, ni espace, ni matériau pour construire un nid. Cette frustration permanente exacerbe l'agressivité et la folie. La nourriture uniforme et industrielle, – céréales, cadavres d'animaux, produits chimiques et médicaments préventifs (antibiotiques et antidépresseurs notamment) – arrive automatiquement. Elle est réduite au minimum : économies ! Pendant toute la vie de la poule, son rationnement peut atteindre 70% de la quantité normale de nourriture et d'eau. De l'aveu des aviculteurs, ces privations provoquent aussi un stress.

Chaleur

Les médicaments n'empêchent pas les poules de souffrir potentiellement d'une vingtaine de maladies. Dans un hangar où sont entassés des dizaines de milliers d'animaux, l'aération ne peut pas suffire en cas de fortes chaleurs. En France, durant l'été 2003, des millions de poules en sont mortes.

Epuisées

La ponte se fait ici à un rythme contre nature : 265 œufs par an et par poule contre une moyenne "naturelle" de 170. Les pondeuses sortent des cages épuisées et très amaigries. Les scientifiques ont remarqué que les poules se retiennent de pondre jusqu'à une demi-heure à chaque œuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:48

Poules en batterie : une vie de douleurs et de stress

Vivre dans une cage, sans jamais pouvoir s'ébattre, sans jamais voir le jour, entassées par milliers dans des hangars surchauffés, mutilées volontairement : c'est à cela que se résume l'existence des poules de batterie. Un constat tiré de nombreuses études scientifiques et du comportement. Archétype du "hors-sol", ce système productiviste nie l'existence de l'animal en tant qu'être sensible, sacrifiant le bien-être de centaines de millions d'individus à la seule rentabilité économique.

Dans les immenses hangars de cages en batterie, un éclairage artificiel sert à accélérer la ponte. Jamais les poules n'ont le repos que leur accorde la nature au rythme des jours et des saisons. Tout est automatisé : deux tapis roulants évacuent chacun les fientes et les œufs, un autre apporte la nourriture. Personne n'approche du fond du hangar pour éviter les mouvements de panique souvent mortels chez ces animaux totalement perturbés.

Grillages

Il faut que les œufs ne cassent pas – d'où l'extrême finesse des grillages sur lesquels reposent les pattes des gallinacés. Le grillage est en pente pour laisser rouler les œufs vers l'extérieur, et les poules doivent constamment bloquer leurs pattes. Il en résulte plus qu'un inconfort permanent : une forte et constante douleur dans les pattes. En dehors des maladies, les pattes sont la principale source de souffrance physique des poules pondeuses.

Espace minimum

Pour une rentabilité maximale, il faut faire tenir le maximum d'oiseaux dans le minimum d'espace "vital". La taille habituelle d'une cage est de 46 par 51 cm, pour cinq. Et l'envergure moyenne (les deux ailes étendues) d'une poule est de 75 cm. En clair, voler, non. Marcher ou étendre une aile, non plus. Même en vertical, les mouvements de tête habituels sont limités par la hauteur moyenne de 35/40 cm. Parfois des poules restent bloquées près de la nourriture et leurs griffes se referment sur le grillage duquel elles sont arrachées lors du ramassage pour l'abattoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:48

Ce phénomène très douloureux est motivé par l'incapacité de protéger sa progéniture. "La pire torture infligée à une poule de batterie est l'impossibilité de se retirer quelque part pour pondre. Pour la personne qui connaît un peu les animaux, il est réellement déchirant de voir comment une poule essaie et essaie encore de ramper sous ses voisines de cage pour y chercher en vain un endroit abrité." Écrivait le Professeur Konrad Lorenz, ethologiste et Prix Nobel.

Carcasses imprésentables

Le ramassage brutal opéré par des équipes spécialisées va très vite. Du fait de leur captivité, les pondeuses ont peu de muscles efficaces et des os friables. À l'arrivée à l'abattoir, trois poules sur dix ont des fractures, d'autres des déboîtements d'ailes, des luxations et blessures diverses. Les carcasses des poules pondeuses ne sont pas présentables pour la consommation. Leur chair devient donc des bouillons cubes "à la poule", soupes au poulet, remplissages de raviolis, saucisses, etc.

Directive attendue

La Directive 1999/74/CE prévoit des normes minimales de 750 cm2 par poule qui devront s'appliquer à tous les élevages d'ici à 2012, contre 450 cm2 (et en cages aménagées). Ce système peu rentable laissera peut-être alors place aux méthodes traditionnelles d'élevage qui ne représentant que 4,9 millions de poules sur 60 millions en France pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:48

Ce que vous pouvez faire

- Achetez exclusivement des œufs de poules élevées en "plein air", ou mieux en "libre parcours", ou biologiques. Ne vous laissez pas leurrer par les labels rusés : "de ferme", "œufs frais", "œufs datés". Ne mangez pas d'oeufs dont vous ignorez la provenance (à la cantine, au restaurant). N'hésitez pas à demander d'où viennent les oeufs. Faites attention aux aliments industriels tels les pâtes aux œufs frais (il en existe sans), mayonnaises, pâtisseries, gâteaux secs, flans et autres desserts. À eux seuls, ils représentent plus du tiers des œufs de batterie consommés en France.

- Ecrivez aux fabricants de ces produits – leurs services consommateurs sont inscrits sur les emballages – pour motiver votre rejet définitif, sauf s'ils décident de changer d'approvisionnement et le signalent clairement. Plus la demande d'œufs "libres" sera forte, plus les prix baisseront.

L'oeuf "alternatif" en plein essor

Dans le jargon de l'agriculture industrielle, un oeuf normal, pondu par une poule libre s'appelle "oeuf alternatif". Et il s'en produit de plus en plus. Selon le Conseil National des Centres d'Economie Rurale : "Fin 2000, l'effectif de poules pondeuses avec parcours est évalué à 4,9 millions de poules dont 42 % de poules plein air, 30 % de poules en libre parcours et 28 % de poules bio. Les effectifs de poules pondeuses bio ont plus que doublé en 3 ans passant de 590 000 poules en 1997 à 1 400 000 poules en 2000."

Mortelle canicule

La canicule de l'été 2003 a mis l'accent, s'il en était besoin, sur l'absurdité de la taille de ces élevages industriels. Selon le Comité des Organisations Professionnelles Agricoles de L'Union Européenne, "Presque 4 millions de poulets de chair sont morts en France à la suite de la canicule, incluant approximativement 1,5 millions en Bretagne et 1,3 millions dans la région de la Loire (ces deux régions représentent 50% de la production française). En plus de cela, la productivité a baissé d'approximativement 15%, et la perte de 1,5 millions de poules pondeuses (approximativement 4% du cheptel) et de 400 à 500.000 poules reproductrices générera une perte globale pour le secteur de quelque 42 millions d'euros."
La FNSEA a estimé à 3,4 millions le nombre total de volailles mortes en août en Bretagne et Pays-de-la-Loire. Les températures supérieures à 35° ont fait monter le mercure dans les hangars jusqu'à 50°. Cette hécatombe a saturé les capacités des équarrisseurs. Les éleveurs ont alors été autorisés par les préfectures à enfouir eux-même les carcasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:48

Abattoir de poule pondeuse

La plupart des poules de batterie passent environ un an dans les cages de ponte. Quelques unes subissent une mue forcée destinée à les faire pondre pendant une deuxième années d'incarcération. Pendant toute leur existence de pondeuses, elle se tiennent ou se couchent sur le sol grillagé et en pente, et souffrent souvent de lésions aux pattes et aux griffes, et subissent en permanence détresse et manque de confort. Il peut y avoir 4, 5 ou 6 étages de cages et une cage pour 5 poules, les cages mesure 45cm sur 50cm.

Des millions de poules subissent des transports sur de longues distances, car seuls quelques abattoirs s'occupent de l'abattage des poules pondeuses de réforme. Souvent presque totalement déplumées, elles peuvent subir des trajets dans le froid, pendant l'hiver; et par temps chaud, la chaleur peut provoquer un stress allant jusqu'à la mort. Une fois le long transport terminé commence l'enfer, elles sont sorties de leur boîte de contention par des travailleurs qui ne se préoccupent pas vraiment de faire attention de ne pas leur casser les pattes et ou de leurs arrachés les ailes, l'enfer continuent.

Et voilà. la triste fin des poules pondeuses qui nous a fournis pendant presque deux ans des oeufs, on leur coupe la gorge et la tête... alouette. Une recherche faite par des chercheurs de l'Université de Bristol a révélé que lorsque des poules de réforme étaient électrocutées avec un courant approprié, 98% d'entre elles avaient des os fracturés. Les éclats d'os dans la viande de poule posent un problème pour les frabricants. une SOLUTION est de RÉDUIRE l'intensité du COURANT, afin de réduire le nombre de fractures d'os. Dans ce cas, de nombreuses poules de batterie peuvent être égorgées et même entrer dans le bac d'échaudage ENCORE CONSCIENTES. Les poules de batterie de réforme servent à la fabrication de potages en sachets, de cubes de bouillon ou de plats préparés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:49

poules

CES POULES sont emprisonnées à vie dans une cage de batterie. Leurs cages sont si exiguës qu'elles ne peuvent même pas déployer leurs ailes. Elles aimeraient bien sûr gratter le sol, se percher, faire de l'exercice, prendre des bains de poussière et faire un nid pour leurs oeufs. Or, dans cette cage aride et grillagée, elles ne peuvent faire aucune de ces choses. Après un an en cage, les poules stressées se seront arrachées les plumes les unes des autres. Des dizaines de milliers de poules peuvent ainsi être encagées dans une seule grange sans fenêtre. Sachez ce qu'elles ont enduré pour que vous ayez vos petits oeufs du matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:49

Vers une interdiction des cages en batterie ?

Le Parlement Européen a demandé, le 28 janvier 1999, par un vote, l'interdiction des cages en batterie pour les poules pondeuses au sein de l'Union Européenne. Lors de ce vote historique, un amendement précisant " l'utilisation des cages en batterie sera interdit à partir du 11 janvier 2009 " a été adopté à une importante majorité. Christian Zuccolo, directeur de la Protection Mondiale des Animaux de Ferme (PMAF),. précise : " C'est une merveilleuse journée pour la défense des animaux, Les cages en batterie constituent l'une des méthodes d'élevage intensive les plus anciennes et les plus cruelles. Près de 50 millions de poules pondeuses, rien qu'en France, sont emprisonnées dans des cages qui sont si étroites qu'elles ne peuvent même pas étendre leurs ailes. Nous nous réjouissons vivement que le Parlement Européen ait voté contre ce mode d'élevage et nous nous tournons désormais vers les ministres de l’agriculture de l'Union Européenne dans l'espoir qu'ils suivront l'avis du Parlement " . Le Parlement Européen a examiné, le 28 janvier 1999, les propositions pour une nouvelle directive pour les poules pondeuses, qu'a publiée la Commission européenne en mars 1998. Ce sujet sera désormais débattu par le Conseil européen des ministres de l'Agriculture qui détient le pouvoir de décision final. Le Conseil, toutefois, trouvera certainement très difficile d'ignorer le vote du Parlement dans le mesure où le poids et l'autorité du Parlement se sont accrus ces derniers mois.

PMAF mène depuis trente ans une campagne pour obtenir en Europe, l'interdiction des cages en batterie pour les poules pondeuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:49

Ce lobby n’a qu’une obsession : l’optimisation de l’entassement.

A tel point que, raisonnant toujours en terme de ‘nombre de volailles par mètre carré’, les techniciens de l’élevage concentrationnaire ont défini un seuil au-delà duquel les volatiles deviennent ‘fous’, ce qui les embêtent car cet état est susceptible d’altérer le produit final. Ce seuil critique se situe à environ 5,65 dm2 (décimètre carré) par animal. L’élevage en batterie, c’est le summum de la claustration, l’idéal de l’étroitesse, de la superposition, jusqu’à la nausée et l’indescriptible. Il s’agit des bas-fonds de l’industrie alimentaire. Voici ce que vous allez faire : d’abord lire le court texte qui suit et cliquer ensuite sur le lien qui vous permettra d’envoyer une carte postale virtuelle à deux commissaires européens. Il faut renseigner le nom, l’adresse. Je compte sur vous. Cela permettra de faire comprendre aux aviculteurs qu’ils ne sont pas si puissants. “En France, 50 millions de poules sont élevées pour leurs oeufs. Parmi elles, plus de 38 millions ne connaissent que l’espace exigu d’une cage de batterie dans laquelle elles survivent en cohabitation forcée avec 3 ou 4 autres poules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:51

Leur espace de vie est inférieur à la surface d’une feuille de format A4.
Dans l’impossibilité de satisfaire leurs comportements innés, comme pondre dans un nid, picorer et gratter le sol, prendre des bains de poussière ou se percher, elles souffrent non seulement de détresse et de frustrations intenses, mais la promiscuité et le confinement les rendent si fragiles qu’elles se fracturent aussi fréquemment les membres lorsqu’elles sont envoyées à l’abattoir.

En 1999, une directive européenne a fixé l’interdiction des cages de batterie conventionnelles (les cages dites aménagées restant toujours autorisées) à la date butoir de 2012. Pourtant, suite au lobbying des industriels de l’oeuf, l’Union européenne révise actuellement sa position, laissant planer la menace d’un report de 5 à 10 ans de l’interdiction des cages non aménagées.Pourtant, en 2012, 13 ans se seront écoulés depuis le vote de la directive. La souffrance des poules a assez duré. Il faut à tout prix que nous en convainquions ensemble les décideurs européens”. Opposez-vous à la misère des poules de batterie. Pour ceux qui veulent manger des oeufs, il faut acheter uniquement ceux où il est écrit LIBRE PARCOURS. Ce sont les seules qui mangent de l’herbe et qui disposent de beaucoup d’espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19974
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: OEUFS   Lun 27 Aoû - 13:52

Les gens qui aiment l’argent à un tel point que la santé et le bien être ne sont rien à coté sont les coupables. N'achetez que des eoufs Bio. J’ai adhéré à la pétition car j’ai visité une de ces démentielles fabriques d’oeufs. C'est une construction très longue, munie de plusieurs “cheminées”, sans fenetres et avec seulement deux portes. Les poules entrent d’un coté et les oeufs sortent de l’autre, sur un tapis roulant , déjà calibrés. Tout est informatisé, la température, la distribution des farines, de l’eau. Lumière artificielle perpétuelle, nuits artificielles. UIne fois, de temps en temps, ces poules sont éjectées pour l’abattoir . C'est l’horreur, l’enfer.

Les oeufs bios sont une tromperie, ils sont bons pour les humains, mais pas pour les poules. Les poules bios sont élevées en plein air, mais pas en liberté, elles sortent, c’est vrai, mais ne rencontrent jamais un brun d’herbe ou un arbre quand il y a du soleil.
Ce qui est privilégié, ici, c’est la nourriture des poules.
Alors, que pour les poules élevées en libre parcours Label Rouge (en plein air,) certes, mais avec de très grands espaces herbeux, avec des arbres! , Ce qui n’existe pas pour les poules bios!
Et là, comme c’est Label Rouge, il n’y a pas d’OGM comme pour le bio, mais c’est la poule qui est chouchoutée plus que l’humain
Choisis ton camp , Camarade!

Bien que vegan, je comprends qu’on ne peut exiger du monde entier de cesser de consommer des viandes ou des produits dérivés, mais qu’au moins les animaux soient traités décemment et qu’ils aient leur liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OEUFS   Aujourd'hui à 15:01

Revenir en haut Aller en bas
 
OEUFS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes callopsites couvent des oeufs !!
» poule couveuse sans oeufs...
» ARRET DE VENTE D'OEUFS
» Vente d'oeufs
» Mirage des oeufs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: