AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ivoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Ivoire   Ven 8 Juin - 2:46














<H2 class=unit-title>Making a Killing: Wildlife Trade on the Internet















var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}














Stop the Web's Illegal Wildlife Trade







var col=document.getElementsByName('container_HTML');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_HTML');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}















The Internet has become the world’s biggest marketplace, one that is open for business 24 hours a day, seven days a week. As unregulated and anonymous as it is unlimited, the Internet provides endless opportunities for criminal activity and transactions. Increasingly, the Internet is the means by which the illicit trade in wildlife is conducted: a trade so great that it is now estimated to be second only to illegal trafficking in drugs and weapons.</H2>












var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}






















var col=document.getElementsByName('container_HTML');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_HTML');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}

















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 2:46

Aidez IFAW à débusquer les ventes illicites d'espèces sauvages en ligne













eBay offre au monde entier la possibilité d'acheter n'importe quoi, n'importe où, à n'importe quel moment. Cela facilite la vente en ligne de produits dérivés d'espèces sauvages, souvent illicites. La première étape pour mettre fin au commerce illicite d'espèces sauvages en ligne consiste à convaincre les opérateurs de sites Internet de mettre en place des restrictions plus sévères sur la vente d'ivoire. La vente d'ivoire n'est autorisée que dans des cas exceptionnels, avec les certificats correspondants. Cela s'applique également aux produits dérivés d'espèces sauvages telles que l'écaille de tortue, les fourrures, les dents de requins ou d'autres espèces de reptiles.




Aidez-nous à révéler le commerce illicite d'animaux en ligne. Signalez-nous les espèces sauvages que vous trouvez en vente sur eBay ou d'autres sites. IFAW enquêtera sur ces offres et, si nécessaire, les signalera aux autorités compétentes voire lancera des actions judiciaires.













Thank you for your interest in IFAW. Your feedback is valuable to us.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 2:50

Des traités internationaux pour protéger les animaux



















var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}








var col=document.getElementsByName('container_Title');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}














[i][i][i]Le marché noir des produits animaux illicites est estimé à plusieurs milliards de dollars US par an, dépassé uniquement par les trafics de drogue et d'armes. Pourtant, si une grande partie du commerce d'espèces sauvages est illicite, c'est pour de très bonnes raisons : le commerce d'espèces menacées met en danger la biodiversité, transmet des maladies infectieuses au bétail et aux humains et cause d'inutiles souffrances aux hommes comme aux animaux.
[/i]
[/i]
C'est pourquoi IFAW travaille activement pour garantir une protection maximale aux espèces sauvages vulnérables. Pour IFAW, l'une des manières d'y parvenir est de travailler au sein d'un d'accord international connu sous le nom de CITES (Convention des Nations Unies sur le commerce international des espèces menacées) afin d'éliminer le commerce illicite d'espèces sauvages et de protéger les animaux des menaces générées par le commerce international. La CITES a été élaborée comme un accord international visant à s'assurer que le commerce international légal d'animaux et de plantes sauvages ne leur nuit pas ou ne menace pas leur survie et à éliminer le commerce illicite d'espèces sauvages.

[i]Près d’une centaine d’espèces d'animaux et de plantes disparaissent chaque jour.


Le commerce d'espèces sauvages légal, mais mal réglementé, accélère le taux d'extinction de nombreuses espèces. Dans le monde, 1093 parmi plus de 5400 (20 %) espèces connues de mammifères et 1206 parmi plus de 9900 (12 %) espèces connues d'oiseaux sont menacées d'extinction.

Selon le Dr Michael Novacek, haut responsable scientifique de l'American Museum of Natural History, « jusqu'à 30 % de la diversité des espèces aura disparu d'ici le milieu de ce siècle. »

Au total c'est un nombre alarmant de 7725 espèces d'animaux – allant des insectes et des mollusques aux gorilles et aux éléphants –que l'on considère comme menacées.

La plupart de ces espèces sont mises en danger par les activités humaines : du braconnage et de la surexploitation à la destruction des habitats, en passant par la pollution et le réchauffement global. Le braconnage et le commerce illicite à eux seuls pourraient faire disparaître les éléphants, les tigres et les grands singes de vastes secteurs de leurs aires de répartition dans les 20 à 50 prochaines années. Mais nous avons le pouvoir d'empêcher cette disparition et d'assurer la survie des animaux et des plantes de la planète.

Sauver les espèces menacées est important non seulement pour l'agrément qu'elles nous apportent, mais aussi parce que le réseau de la vie est lié de manières complexes. La perte d'une espèce affaiblit ce réseau, souvent avant même que l'espèce soit éteinte. Le déclin dramatique des effectifs de populations animales et de la biodiversité des espèces est un signe de dégradation des écosystèmes.

Lorsque des animaux et des plantes disparaissent, c'est le tissu même de notre environnement global qui change, nous mettant tous en danger.

Nous, les humains, avons besoin de la diversité de la vie pour notre propre survie. IFAW s'est engagé à protéger cette diversité. Notre collaboration avec la CITES et les gouvernements n'est que l'un des outils que nous utilisons pour contribuer à assurer la survie des trésors naturels de ce monde que nous partageons avec les animaux.

IFAW reconnaît la CITES comme un outil stratégique pour protéger certaines espèces des effets potentiellement dévastateurs du commerce international. Une réglementation stricte et le contrôle du commerce d'espèces sauvages, alliés à des mesures de lutte contre le braconnage et d'éducation du public, se sont avérés la meilleure stratégie de protection des animaux.
[/i][/i]








var col=document.getElementsByName('container_Media_Contact');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Contact');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}












Qu'est-ce que la CITES?

Aller de l'avant:
CdP14, juin 2007

Ecomessage Award

Résultats de précédentes Conférences des Parties à la CITES

















var col=document.getElementsByName('container_Take_Action_Button');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Take_Action_Button');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}











#acc_body_inner_812 a {color:#DC8E2A;text-decoration:underline;font-weight:bold;} #acc_table td {padding:0px;}















Télécharger


















Discover the latest CITES initiative news. Read more in ON TRACK with issue of

Between the Conference of the Parties, Spring 2007






















English























Français























Español





















#acc_body_inner_814 a {color:#DC8E2A;text-decoration:underline;font-weight:bold;} #acc_table td {padding:0px;}


























[url=javascript:PopIt('/ifaw/general/popups/expanded_image.aspx?image=/ifaw/dimages/import/ximg_1216_0.jpg',720,520,'scrollbars=no,location=no,menubar=no,resizable=no,toolbar=no,status=no');][/url]














[url=javascript:PopIt('/ifaw/general/popups/expanded_image.aspx?image=/ifaw/dimages/import/ximg_1216_0.jpg',720,520,'scrollbars=no,location=no,menubar=no,resizable=no,toolbar=no,status=no');][/url]



Les éléphants africains à l’image de celui-ci ont désormais plus de terres à parcourrir dans le Parc national d’Addo, Afrique du Sud, grâce en partie à l’achat de terres par IFAW.

© IFAW/ J. Hrusa












[url=javascript:PopIt('/ifaw/general/popups/expanded_image.aspx?image=/ifaw/dimages/import/ximg_1216_1.jpg',720,520,'scrollbars=no,location=no,menubar=no,resizable=no,toolbar=no,status=no');][/url]














[url=javascript:PopIt('/ifaw/general/popups/expanded_image.aspx?image=/ifaw/dimages/import/ximg_1216_1.jpg',720,520,'scrollbars=no,location=no,menubar=no,resizable=no,toolbar=no,status=no');][/url]



Un chimpanzé haut perché dans un arbre qui surplombe les plaines herbeuses à proximité du Chimfunshi Wildlife Orphanage dans le nord de la Zambie.

© IFAW/ J. Hrusa
















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 2:53

News du 5 juin 2007 :












Suite à une enquête de l’IFAW, eBay annonce l'interdiction mondiale de tout commerce d'ivoire sur ses sites



















var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}








var col=document.getElementsByName('container_Title');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}
















( La Haye, les Pays-Bas - le 5 juin 2007) – L’IFAW (Fonds International pour la protection des animaux - www.ifaw.org) applaudit la décision d’eBay d’interdire tout commerce international d'ivoire sur ses sites.




















var col=document.getElementsByName('container_');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}






var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}












Il s’agit de la toute première interdiction commerciale internationale en ligne d'ivoire d'éléphant.

Cette décision fait suite à une enquête internationale de l’IFAW réalisée dans huit pays sur la vente d'ivoire sur des sites eBay et des rencontres entre l’IFAW et des représentants officiels d’eBay au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Cette annonce arrive alors que plus de 170 nations sont rassemblées à la Haye pour la 14ème réunion de la Convention internationale sur le commerce d’espèces de faune et de flore sauvage menacés d’extinction (CITES) pour envisager un moratoire de vingt ans sur le commerce international d'ivoire d’éléphant.

Dans son enquête effectuée en février 2007, IFAW a constaté que 94 % des ventes d'ivoire d'éléphant sur les sites eBay étaient potentiellement illégales. Le rapport a aussi constaté que la politique de eBay est différente selon les pays, souvent vague et mal appliquée.

Des huit pays étudiés lors de l’étude qui servit à l’élaboration du rapport, le Canada fit bien mauvaise figure et se positionna comme le 2e pays ayant le plus d’items d’ivoire illégal en ligne.

« Des milliers d’articles faits d’ivoire on été trouvés sur eBay Canada. Nous avons enquêté sur 717 d’entre eux et avons découvert que 627 étaient faits d’ivoire d’éléphant. 563 de ces articles n’étaient accompagnés d’aucun document officiel habituellement requis et étaient donc susceptibles d’être fait d’ivoire illégal provenant d’éléphants tués par des braconniers » a raconté Crystal Childs, Enquêteur Internet pour l’IFAW Canada.

Dans son annonce, eBay a déclaré qu'en plus de l'interdiction du commerce international (commerce entre des nations), une politique plus claire et plus stricte serait mise en œuvre au niveau de chaque pays pour le commerce intérieur.

Pour Peter Pueschel, Responsable du Programme de l'IFAW de protection de la faune contre le commerce : "Voilà une fantastique nouvelle! eBay a aujourd’hui fait preuve d’un leadership exemplaire et a fait un pas considérable pour protéger les éléphants du commerce illégal international d'ivoire. La mise en application de ce moratorium est désormais l’élément à surveiller. L’IFAW espère avoir l’occasion de travailler avec eBay dans le futur en vue d’une interdiction complète du commerce d’ivoire de toutes espèces d’animaux."

Une version du rapport d'IFAW est disponible sur : http://www.ifaw.org/ifaw/general/default.aspx?oid=210165


Pour en apprendre plus sur la campagne de IFAW pour protéger des éléphants du commerce international, visitez notre site : www.ifaw.org











For media-related inquiries, contact:
Marie-France Lettre
email: mlettre@ifaw.org
phone: 1-613-241-3982 poste 225 ou 1-613-355-3281
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 2:55

Pour faire un beau coup : le commerce des espèces sauvages sur Internet



















var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}














L'extinction aux enchères













Des milliers d'animaux et de produits dérivés d'espèces sauvages sont vendus sur Internet chaque jour, parmi lesquels de nombreuses espèces menacées. Le commerce d'espèces sauvages a un effet extrêmement destructeur. Il en va de notre responsabilité, à chacun de nous, de cesser d'acheter et de vendre des produits dérivés d'espèces sauvages.



















var col=document.getElementsByName('container_');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}






var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}










Internet est une véritable jungle et le commerce électronique de produits dérivés d'espèces sauvages n'est que l'une de ses victimes. Il est très difficile de vérifier si des produits sont licites ou illicites. Les acheteurs et les vendeurs ne peuvent guère espérer savoir si les produits qu'ils trouvent violent des réglementations nationales et internationales sur la protection des espèces animales. Le seul moyen de s'en assurer est de commencer par ne pas s'impliquer dans le commerce d'espèces sauvages. C'est seulement lorsque les achats cessent que les tueries peuvent cesser aussi.


Les enquêtes d'IFAW dévoilent des offres choquantes en ligne
En 2005, IFAW UK a fouillé Internet à la recherche d'offres douteuses et visiblement illicites concernant des espèces sauvages. Les résultats sont choquants : un jeune gorille - mise à prix 6750 euros ; une défense en ivoire sculptée de 1,5 m de long ; un pied d'éléphant comme tabouret de bar. En l'espace d'une semaine, plus de 9000 objets dérivés d'espèces menacées ont été découverts sur divers sites Internet. L'enquête d'IFAW se concentrait sur les éléphants, les primates, les tortues terrestres, les crocodiles et les chats sauvages. Étant donné les restrictions de ces cinq critères de recherche, on imagine que les résultats ne représentent que la partie émergée de l'iceberg du commerce international d'animaux.



De nombreux résultats sur eBay pour les produits dérivés d'animaux sauvages
Partout dans le monde, sur les sites d'enchères eBay, les utilisateurs peuvent trouver très facilement ce qu'ils cherchent lorsqu'ils entrent des critères de recherche tels que « écaille de tortue, ivoire, crocodile, singe, trophées de chasse, fourrures ». Dans une récente étude de suivi, IFAW a enquêté sur le commerce d'espèces sauvages via les sites eBay de huit pays différents. Les résultats ont été tout aussi alarmants. Plus de 90 % des produits dérivés d'espèces sauvages mis aux enchères sur ces sites étaient en violation des réglementations (minimales) de mise en vente d'ivoire prévues par chacun de ces sites. L'enquête d'IFAW démontre très clairement ceci : Internet représente une menace considérable envers la survie des animaux sauvages.



>> Derniers rapports sur le commerce d'espèces sauvages sur Internet


Des revendeurs clandestins d'espèces sauvages

Internet sert de plate-forme pour le commerce d'animaux sauvages et de produits dérivés, utilisée par des individus indifférents, sans scrupules et criminels pour réaliser leurs transactions illégales dans une relative impunité. En ce qui concerne les offres privées telles qu'on en trouve sur eBay, les acheteurs et les vendeurs pensent rarement aux conséquences de leurs offres. Mais peu importe qu'il s'agisse d'actions délibérées ou involontaires, le nombre croissant de transactions sur Internet représente des souffrances incalculables pour des millions d'animaux ainsi qu'un sérieux danger d'extinction pour de nombreuses espèces.

En mai 2005, IFAW a lancé sa campagne « Réfléchissez à deux fois - n'achetez pas de souvenirs dérivés d'animaux sauvages » pour dénoncer la large palette de produits dérivés d'espèces sauvages disponibles dans les destinations typiques de vacances et de tourisme. Les offres en ligne concernent fréquemment des souvenirs de voyage courants (par exemple, des ceintures et des sacs en cuir de reptiles ou des bijoux en ivoire).


Selon le rapport « Caught in the Web » (Pris dans la toile), le marché des souvenirs n'est pas limité au commerce dans les régions touristiques populaires. Les produits typiques des pays lointains sont faciles à commander d'un simple clic sans bouger de chez soi.


>> Lien vers la campagne Réfléchissez à deux fois



Un commerce lucratif aux dépens des animaux

Plus la demande en trophées, souvenirs de voyages, objets de luxe et même animaux exotiques augmente, plus les animaux souffrent. Le commerce illicite d'espèces sauvages sur Internet est une activité lucrative pour les braconniers, ce qui les incite à capturer et à tuer encore plus d'animaux. Plus un animal est rare et exotique, plus il se vend cher tant qu'il existe des acheteurs. Résultat : des espèces déjà menacées se retrouvent en danger d'extinction complète. Il est de plus en plus difficile de protéger ces animaux.



Vous pouvez faire la différence

Outre la simplicité d'utilisation d'Internet, la vente de produits illicites est encore facilitée par la vitesse effarante des transactions et une absence totale de réglementation. IFAW réclame des lois plus strictes et un renforcement des contrôles de la part des gouvernements et des opérateurs de sites Internet. Toutefois, en tant qu'utilisateur, vous devez aussi être conscient de votre responsabilité et de votre influence lorsque vous achetez en ligne. Un clic mal placé et vous menacez des espèces partout dans le monde.



Comment vous pouvez soutenir la campagne d'IFAW pour mettre fin au commerce illicite d'espèces sauvages:
>> Take Action now





var col=document.getElementsByName('container_Media_Contact');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Contact');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 3:10

Pour faire un beau coup : le commerce des espèces sauvages sur Internet



















var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Date');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}














Les dangers des produits dérivés d'espèces sauvages sur eBay













On trouve pratiquement tout sur eBay. Acheter sur eBay est une opération rapide, simple et anonyme, à des prix défiant généralement toute concurrence. Pourtant, depuis un certain temps le commerce en ligne a révélé son côté plus sombre. De plus en plus d'animaux vivants et de produits dérivés d'animaux, souvent d'espèces menacées, sont mis en vente.



















var col=document.getElementsByName('container_');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}






var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}











Une plate-forme du commerce illicite d'espèces sauvages
eBay se considère comme le plus grand marché en ligne du monde. Avec 33 filiales nationales, eBay offre un marché en ligne où « pratiquement tout le monde peut échanger pratiquement tout ». IFAW a trouvé sur eBay des milliers d'offres pour des objets dérivés d'espèces sauvages interdits à la vente. En particulier, les utilisateurs peuvent trouver toute une gamme de bijoux et d'objets d'art fabriqués en ivoire ainsi qu'en écaille de tortue. Les produits dérivés de tigre (pattes, queues) ou les fourrures de félins sauvages apparaissent aussi fréquemment.

Aucune règle uniforme pour eBay au niveau international
La plupart des sites nationaux contiennent des directives stipulant que le commerce d'animaux vivants ou de produits fabriqués à partir d'espèces protégées est illicite, mais les règles diffèrent fortement d'un pays à l'autre. Même si les règles interdisent clairement ces transactions, il n'y a toujours aucun moyen d'empêcher les vendeurs de faire la publicité de leurs produits dérivés d'espèces sauvages. Au contraire, les résultats de notre étude montrent clairement que les vendeurs ignorent simplement les règles d'eBay ou n'en sont pas familiers.

IFAW exige plus de responsabilité de la part des opérateurs de sites Internet
Pour s'informer sur la politique d'un site Internet, les utilisateurs doivent rechercher spécifiquement la page correspondante ou se montrer compétents et patients pour se « frayer un chemin » d'un lien à un autre. Ces directives devraient être placées à un emplacement plus évident et plus facile à trouver. Dans l'idéal, un avertissement s'afficherait automatiquement lorsque des termes tels que « ivoire » sont saisis dans le moteur de recherche d'eBay.

Les sites d'enchères tel qu'eBay devraient mettre en place des mécanismes plus pratiques pour signaler les ventes illicites d'espèces sauvages. Chaque utilisateur devrait également avoir un moyen de signaler les produits illicites. Actuellement, cette possibilité est réservée aux membres d'eBay et la procédure reste complexe. D'une manière générale, aucune pénalité n'est encourue pour le commerce illicite d'espèces sauvages, et lorsqu'elles sont montrées du doigt, les offres illicites disparaissent simplement sans délai des sites Internet.

IFAW a déjà contacté eBay en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en France, en Australie, au Canada, en Chine et au siège d'eBay aux États-Unis pour offrir son aide afin de renforcer la lutte contre la fraude. Certains bureaux nationaux d'eBay sont ouverts à la discussion, tandis que d'autres ignorent toujours le problème du commerce d'espèces sauvages. Seul eBay Allemagne a pris des mesures pour que le site reste exempt de produits illicites en ivoire.
>> Plus d'informations sur le succès de l'initiative d'IFAW auprès d'eBay Allemagne


Un effort conjoint pour stopper le commerce d'espèces sauvages sur Internet
Il reste encore beaucoup à faire pour bannir les échanges illicites d'espèces sauvages d'Internet. IFAW appelle les législateurs et les agences de lutte contre la fraude à agir plus intensivement contre le commerce d'espèces sauvages sur Internet. Outre la présentation des résultats de l'enquête, le nouveau rapport d'IFAW intitulé « L'extinction aux enchères » émet également des recommandations sur la manière dont les opérateurs de sites Internet peuvent prévenir et combattre efficacement la violation des lois sur la protection des espèces animales.

Plus de 100 millions d'utilisateurs inscrits utilisent eBay comme plate-forme commerciale. La chasse aux bonnes affaires sur Internet est de plus en plus populaire, malheureusement elle inclut la chasse en ligne aux animaux. C'est pour cette raison que les utilisateurs d'Internet doivent aussi agir de manière plus responsable. IFAW a élaboré cinq règles de conduite simples pour vous aider à protéger les espèces menacées lorsque vous surfez sur Internet.




>> Cinq moyens de stopper le commerce illicite d'espèces sauvages en ligne

>> Les recommandations d'IFAW à eBay et aux gouvernements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 3:10

Rapports : Le commerce d'espèces sauvages sur Internet













L'anonymat qui caractérise Internet fait qu'il est impossible de quantifier l'ampleur du commerce illicite en ligne d'espèces protégées et menacées. Cependant, les récentes enquêtes d'IFAW ci-dessous révèlent comment de vastes quantités de produits dérivés d'espèces sauvages et d'animaux vivants sont vendus illégalement sur Internet, un commerce florissant et lucratif qui mène au bord de l'extinction les espèces les plus menacées du monde et cause d'inadmissibles souffrances.



















var col=document.getElementsByName('container_');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}






var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}




var col=document.getElementsByName('container_Paragraph');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}






var col=document.getElementsByName('container_Media_Contact');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Media_Contact');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}














Enquête 2007 sur le commerce d'espèces sauvages sur eBay : L'extinction aux enchères

Étude 2006 sur le commerce d'animaux aux Pays-Bas : Pris dans la toile

Étude 2005 sur le commerce d'espèces sauvages au Royaume-Uni : Pris dans la toile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 3:10

Enquête 2007 sur le commerce d'espèces sauvages sur eBay : L'extinction aux enchères







var col=document.getElementsByName('container_Description');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Description');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}




















var col=document.getElementsByName('container_');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}






var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Anchors');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}












Les sites eBay™ sont à eux seuls la première vitrine commerciale d'Internet. Comme l'indique ce rapport, les sites Internet nationaux exploités par eBay sont l'un des principaux canaux utilisés pour le commerce illicite d'espèces sauvages et de produits dérivés sur Internet. L'incapacité complète et alarmante d'eBay à stopper ce commerce d'espèces sauvages permet aux utilisateurs d'acheter et de vendre des produits dérivés de certaines des espèces sauvages les plus menacées de la planète.




L'enquête 2007 d'IFAW sur eBay a mesuré l'efficacité des règles et des systèmes de surveillance d'eBay en étudiant l'ampleur du commerce d'ivoire d'éléphant sur ses sites Internet. Nos enquêteurs ont examiné les sites Internet eBay d'Australie, du Canada, de France, d'Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et des États-Unis pendant sept jours consécutifs d'une semaine prise au hasard de février 2007. Des enquêteurs ont également surveillé le site eBay Chine pendant quatre jours.




Les résultats de cette nouvelle étude révèlent un niveau alarmant de commerce illicite, en particulier d'objets en ivoire. Parmi les objets sur lesquels nous avons enquêté, plus de 90 % étaient en violation des règles de mise en vente d'ivoire stipulées sur les sites eBay concernés, ces règles étant dans certains cas plus souples que les politiques nationales sur le commerce d'espèces sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Ivoire   Ven 8 Juin - 3:11

Le commerce illicite de l'ivoire sur eBay







var col=document.getElementsByName('container_Description');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}


var col=document.getElementsByName('container_Description');
if(col.length>0){
var ind=typeof(intCurrentTemplate)=='number'?intCurrentTemplate:0;
if(col[ind]){
col[ind].style.display='none';}
}








































Page Links








eBay Australie








eBay Canada








eBay Chine








eBay France








eBay Allemagne








eBay Pays-Bas / Marktplaats








eBay Royaume-Uni








eBay États-Unis













eBay Australie



L'équipe a examiné les fiches de 197 objets en ivoire d'éléphant, dont seulement deux (1 %) semblaient parfaitement conformes à la politique du site concernant l'ivoire, étant accompagnés soit d'une copie, soit d'une photographie d'un certificat d'authenticité. Les descriptions de 128 objets ne fournissaient ou ne proposaient aucune preuve d'âge ou d'origine, tandis que les fiches de 67 autres ne faisaient aucune référence à la provenance des objets ou à la politique d'eBay. Ce qui est encore plus révélateur, c'est qu'un certain nombre de vendeurs eux-mêmes semblaient ne pas savoir si l'objet qu'ils mettaient en vente était fait d'os ou d'ivoire.

Retour au haut de la page







eBay Canada

Notre équipe canadienne a étudié les fiches de 717 objets trouvés en cherchant le terme « ivoire » et ont découvert que 627 d'entre eux étaient en ivoire d'éléphant. Les descriptions de 72 (10 %) de ces objets semblaient conformes à la politique d'eBay au Canada, en identifiant clairement l'âge de la pièce, en précisant qu'elle bénéficiait d'une exemption de par son âge et/ou en faisant référence à un certificat CITES. Les annonces de 496 des objets les présentaient comme des antiquités, sans toutefois fournir de preuve, tandis que 67 autres ne mentionnaient ni l'âge, ni la politique d'eBay.

Retour au haut de la page







eBay Chine




Notre équipe a trouvé 76 objets en ivoire inscrits sur eBay Chine et 33 produits fabriqués à partir d'autres animaux sauvages en danger. Plus inquiétant, cela comprenait trois produits fabriqués à partir de dents ou de griffes de tigre, 13 de cornes de rhinocéros et 17 d'écaille de tortue. Ces espèces sont toutes inscrites en tant qu'espèces menacées à l'Annexe I de la CITES et à la liste nationale chinoise des animaux sauvages protégés de classe 1. Ces objets étaient vendus en langue chinoise à partir de Chine.

Retour au haut de la page







eBay France



Notre équipe a noté pas moins de 703 objets en ivoire sur eBay France, tous vendus ouvertement au mépris de l'interdiction nationale et internationale de vente de l'ivoire. La politique déclarée d'eBay France consiste à retirer de la vente les objets interdits dans les 24 à 36 heures suivant le signalement de leur présence. Notre équipe a signalé 200 des 703 objets en ivoire et les a vérifiés 24 à 48 heures plus tard : pas un seul n'avait été retiré. La seule conclusion à en tirer est que soit le site eBay France ne surveille pas correctement ce qu'il met en vente, soit qu'il ferme les yeux dessus.

Retour au haut de la page







eBay Allemagne



Malgré les progrès réalisés par eBay en Allemagne, notre enquêteur a relevé 66 objets en ivoire pendant la semaine de l'étude, un résultat biaisé par le fait que 44 d'entre eux provenaient d'une collection de statues africaines antiques en ivoire mise en vente par un seul vendeur. Ces objets étaient accompagnés d'un certificat dont l'authenticité a été confirmée par les autorités fédérales à la demande d'IFAW. Bien que ce cas précis ait été réglé, IFAW s'inquiète du fait que les autorités de lutte contre la fraude ne soient pas capables de garantir que ces permis ne sont pas utilisés pour blanchir de l'ivoire illicite.





Les 22 objets restants en ivoire étaient en contravention avec la politique explicite d'eBay Allemagne. Dix-huit étaient prétendument des antiquités mais aucun justificatif n'était fourni, quatre (petites broches et colliers) ne disposaient ni de certificats, ni de déclarations d'âge. Tous les objets suspectés d'être illicites ont été retirés par eBay Allemagne à la fin de la semaine d'enquête. IFAW a constaté qu'eBay Allemagne réagissait rapidement et efficacement aux signalements d'ivoire suspect. À une occasion suivant notre étude éclair, huit fiches sur dix objets mis en vente sur le site on été signalées : elles ont toutes été retirées le même jour.

Retour au haut de la page







eBay Pays-Bas / Marktplaats



Notre équipe a découvert 92 annonces pour des objets en ivoire d'éléphant sur eBay aux Pays-Bas, dont la totalité était considérée comme contraire à l'interdiction globale de vente de l'ivoire. Sur cet ensemble, 56 objets prétendaient être des antiquités mais aucune référence n'était faite à des justificatifs dans les annonces, mis à part des déclarations du genre « j'en ai hérité de ma grand-mère » ou « mes parents l'ont rapporté du Congo en 1930 ». Un enquêteur d'IFAW a contacté les vendeurs de 40 de ces objets et leur a demandé les documents prouvant qu'il s'agissait d'antiquités : aucun d'eux n'a pu en apporter la preuve.



L'équipe néerlandaise a également enquêté sur les annonces de vente d'objets en ivoire sur le site Marktplaats, l'une des filiales d'eBay aux Pays-Bas. Marktplaats avertit les utilisateurs du site qu'il est interdit de vendre des espèces menacées, mais ne présente aucune directive spécifique relative à l'ivoire. L'équipe a trouvé sur le site 104 objets en ivoire d'éléphant dont 34 prétendaient être des antiquités, le reste de l'annonce ne fournissant aucune référence relative à l'âge de l'objet ou à la politique du site. Aucun de ces objets n'a été considéré conforme aux exigences du site interdisant la vente d'espèces menacées.

Retour au haut de la page







eBay Royaume-Uni



Notre équipe a trouvé 424 objets en ivoire d'éléphant mis en vente pendant la semaine de l'étude, dont la plupart provenaient du Royaume-Uni mais certains provenaient d'autres pays comme la Thaïlande et la Chine. Seuls deux objets (0,5 %) fournissaient un certificat Defra, 347 représentaient des infractions de type 1 (prétention d'antiquité non justifiée) et 67 de type 2 (aucune mention de l'âge de l'objet ni de la politique d'eBay). eBay Royaume-Uni prétend agir dans les 24 à 36 heures pour retirer les objets interdits qui lui sont signalés. Sur les 105 objets signalés à eBay, nous avons constaté que 75 étaient toujours en vente 48 heures plus tard.





Notre équipe a également relevé trois objets en ivoire d'hippopotame, un en écaille de tortue et un autre en ivoire et écaille de tortue. Ce dernier a été retiré suite à notre signalement à eBay, mais remis en vente ensuite en tant que « faux », ce qui soulève le problème des objets suspicieux signalés à eBay qui pourraient bien être simplement remis en vente ultérieurement sous des appellations différentes.

Retour au haut de la page







eBay États-Unis




Quatre-vingt-dix objets ont été mis en vente pendant la semaine de l'étude, dont seulement quatre apparemment totalement conformes. Il a été constaté 73 objets en infraction de type 1 (prétention d'antiquité sans référence justificative) et 13 en infraction de type 2 (aucune référence ni à l'âge de l'objet, ni à la politique d'eBay). Un seul vendeur fournissait la photo d'un certificat CITES, mais il s'est avéré qu'il concernait des produits en alligator et en crocodile, pas l'objet d'ivoire mis en vente. Un vendeur a mis en vente 28 objets en ivoire en prétendant qu'ils « avaient été importés dans le cadre de la CITES dans les années 1980 ».





Il est intéressant de noter que notre équipe a également remarqué que certains objets étaient mis en vente deux fois à des prix de départ différents. Il y avait par exemple un éléphant en teck de 50 kg, mis en vente une fois au prix de 595$ et l'autre au prix de 895$. Ses défenses étaient en os ou en ivoire, le vendeur ne savait pas. Une autre double inscription apparente concernait une défense mise à prix à 695$ et à 675$.





La politique d'eBay États-Unis concernant la vente d'ivoire est non seulement déroutante et mal définie, mais aussi désespérément insuffisante. Actuellement, aucune preuve de légalité de l'ivoire n'est demandée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ivoire   Aujourd'hui à 13:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Ivoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» interdiction du commerce de l'ivoire menacée : éléphants menacés
» Comment se procurer une couveuse étant en COTE D'IVOIRE
» Contre la dictature du chocolat en Côte d'Ivoire !
» Saisie importante d'ivoire à Hong Kong
» Contre le trafic d'ivoire : participez à la "marche" des éléphants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: