AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 additifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 17 Juin - 5:35

Les carraghénanes ne viennent pas des animaux. Ce sont des algues utlisées comme liant, gélifiant. Quand les mono et diglycérides d'acides gras sont d'origine végétales, c'est précisé (huile de palme par exemple).


Dernière édition par le Ven 20 Juil - 6:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 17 Juin - 5:44

L'alimentation vegan. Les produits à éviter.
Une personne vegan ne consomme pas:

- de beurre

- de produits laitiers

- de viande

- de poisson

- d'oeufs

Un point important consiste en les additifs alimentaires. Un produit apparemment non d'origine animale peut en effet contenir des produits d'origine animale (comme la gélatine pour les chewing-gums par exemple).

Le additifs alimentaires. Le principe

Les additifs alimentaires sont courants. Il s'agit des colorants, des conservateurs, des anti-oxydants, des emulsifiants, des stabilisants et des révélateurs de goût.

Les additifs alimentaires sont aussi l'une des sources d'ennui pour une alimentation vegan. Ceux-ci sont en effet mentionnés, mais soit sous leur nom scientifique, soit par un code: ce sont les fameux E (pour Europe) suivi de trois chiffres (de 100 à 927).

Il existe en Europe 827 additifs et quelques milliers d'arômes autorisés (aux États-Unis, près de 3 000 additifs sont recensés), en raison d'une loi de 1972 destinée à informer les consommateurs sur les additifs présents dans les denrées.

Il est ainsi nécessaire, lorsqu'on achète des produits alimentaires, de regarder le contenu et d'éviter ceux d'origine animale.

Il faut néanmoins savoir qu'il existe l'obligation légale de tester les additifs sur les animaux.


Le additifs alimentaires.
La liste des additifs dérivés de produits d'origine animale

La liste suivante concerne principalement l'alimentation, mais également dans certains cas les cosmétiques. Nous n'avons pas mis dans la liste les oestrogènes (utilisées pour la pilule contraceptive) ni l'insuline (médicament pour diabétiques), considérant que ces questions nécessitent une documentation plus approfondie.

- E120 cochinéal

- E542 phosphate de calcium

- E631 sodium d'inosinate

- E901 cire d'abeille

- E904 Shellac

- calcium mesoinositol hexaphosphate

- lactose

- huile de sperme

- gélatine

On notera que ces produits sont également dérivés de produits d'origine animale (en l'occurrence le lait):

- la caséine (alimentation mais aussi pour la peinture, le bâtiment) et caséinates

- l'ambre gris (substance parfumée issue de l'intestin des cachalots)

- l'albumine (issue des oeufs)

- l'allantoïne (acide urique provenant des mammifères)

- le castoréum (issu des sécrétions glandulaires du rat musqué et du castor)

- les cellules fraîches (prélevées sur des foetus d'animaux)

- la chitine (issue des carapaces des crustacés)

- la civette (sécrétion odorante obtenue en stimulant par la torture un mammifère appelé civette)

- le collagène (protéine fibreuse des vertébrés)

- l'elastine (issue de l'aorte et des ligaments du cou des bovins)

- l'hexaphosphate inositol de calcium

- l'isinglass (à partir de vessies de poissons, notamment pour le vin et la bière)

- la glycérine (issue de la graisse animale)

- la kératine (issue d'ongles, de poils et de plumes de divers animaux)

- les lactates, acides lactiques, lactoses.

- la lanoline (issue de la laine)

- le musc (issu de glandes abdominales de cervidés)

- le noir animal (os calcinés employés pour raffiner certains sucres)

- la pepsine (issue de l'estomac des cochons)

- la présure (issue de l'estomac des veaux nouveaux-nés, la quasi totalité des fromages en contient)

- la progestérone (hormone sécrétée par les glandes de différents animaux)

- le saindoux (graisse animale)

- le suif (graisse animale, principalement pour les bougies et les savons)


Le additifs alimentaires.
La liste des additifs possiblement dérivés de produits d'origine animale.

E101 - riboflavine, lactoflavine, vitamine B2

E101(a) - riboflavine 5'-phosphate

E153 - carbo Medicinalis Vegetalis (interdit aux USA)

E161(b) - lutéine

E161(g) - canthaxanthine

E236 - acide formique

E237 - formate de sodium

E238 - formate de calcium

E270 - acide lactique

E304 - acide lactique

E322 - lécithine

E325 - lactate de sodium

E326 - potassium lactate de potassium

E327 - lactate de calcium

E422 - glycerol (glycerine)

E430 stéarate De Polyoxyethylene (interdit en France)

E431 - stéarate de polyoxyethylene (interdit en France)

E432 - polyoxyethylene sorbitan monolaurate (interdit en France)

E433 - polyoxyethylene sorbitan mono-oleate (interdit en France)

E434 - polyoxyethylene sorbitan monopalmitate (interdit en France)

E435 - polyoxyethylene sorbitan monostearate (interdit en France)

E436 - polyoxyethylene sorbitan tristearate (interdit en France)

E470(a) - (en anglais:) sodium, potassium and calcium slats of fatty acids

E470(b) - (en anglais:) magnesium salts of fatty acids

E471 - mono et diglycerides d'acides gras

E472(a) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(b) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(c) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(d) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(e) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(f) - mono et diglycerides d'acides gras

E473 - mono et diglycerides d'acides gras

E474 - mono et diglycerides d'acides gras

E475 - mono et diglycerides d'acides gras

E476 - mono et diglycerides d'acides gras

E477 - mono et diglycerides d'acides gras

E478 - (en anglais:) lactylated fatty acid esters of gylcerol and propane-1,2-diol

E479(b) - (en anglais:) thermally oxidized soya bean oil interacted with mono- and di-glycerides of fatty acids

E481 - stearoyl de sodium et calcium

E482 - stearoyl de sodium et calcium

E483 - stearoyl de sodium et calcium

E491 - monostearate de sorbitan (interdit en France)

E492 - tristearate de sorbitan (interdit en France)

E493 - (en anglais:) sorbitan monolaurate, span 20 (interdit en France)

E494 - mono-oleate de sorbitan (interdit en France)

E495 - monopalmitate de sorbitan (interdit en France)

E570 - acide stearique

E572 - stearate de magnesium

E585 - (en anglais:) ferrous lactate

E627 - guanylate de sodium

E635 - sodium 5'-ribonucleotide

E640 - (en anglais:) glycine and its sodium salt

E920 - L-cysteine

E951 - aspartame E1518 - glyceryltriacetate



A cette liste de produits dérivés de la graisse animale s'ajoute une autre petite liste:

E630

E632

E633

E634 - calcium 5'-ribonucleotide

E1105 - enzymes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 17 Juin - 6:20


Les additifs alimentaires

Utilisés pour les conserves, la charcuterie, les produits de base transformés, les plats cuisinés, etc...ils servent à colorer, conserver, donner plus de goût. Ce sont des colorants, qui flattent notre oeil, des émulsifiants qui lient des substances qui ne se mélangeraient pas autrement, des gélifiants qui donnent de la consistance aux liquides, des gaz d'emballages pour conditionner les aliments "sous atmosphère contrôlée", enfin des conservateurs et antioxygènes qui protègent le consommateur des microbes et bactéries.
Décodage : En Europe, ces additifs sont désignés par la lettre E suivit d'une série de chiffres. On n'en recense pas moins de 3800. Ceux qui ne sont pas précédés du E ne sont tout simplement pas approuvées par la CEE. Evidemment il est assez contraignant de décoder les E... sur les étiquettes d'emballages des différents produits de consommation courante. De plus, ils sont plus souvent indiqués par leurs noms scientifiques, devenant ainsi impossible à identifier. Ce n'est sûrement pas un hasard...

Mais qu'ils soient naturels ou chimiques, ces additifs alimentaires présentent des effets indésirables spécifiés ci-dessous :
* Non-toxique (sauf légèrement pour les bébés) : E 325, 326, 327
* Non-toxique, aphtes (à forte dose) : E330, 331, 332, 333
* Non-toxique, légèrement laxatif : E421
* Légèrement toxique pour enfants (uniquement) : E 270
* Sensibilisation buccale (à forte dose) : E 310, 311, 312
* Quelque fois impur et légèrement toxique : E153, 172,
* Légèrement toxique : E 180
* Problèmes digestifs : E 460, 461, 463, 464, 465, 466, 470,471,472, 473, 474, 475, 480, 481, 482, 483
* Problèmes digestifs/ décalcification chez les enfants : E 338, 339, 340, 341, 450
* Irritation du tube digestif et inactivation de la vitamine B1 : E 220, 221, 222, 223, 224, 225, 226, 227
* Bloque la respiration cellulaire du foie et des reins : E 171
* Calculs rénaux : E 477
* Affections hépatiques et rénales : E 230, 231, 232, 233
* Action sur le métabolisme et la croissance : Acide guanylique, inosinique (agents de sapidité)
* Augmente le taux de lipides et de cholestérol, retarde la croissance : E 320, 321
* Réaction du parasympathique, abaisse le seuil d'excitabilité des neurones : Glutamate de sodium (agent de sapidité)
* Toxique (Risque) : E 104
* Cancérigène : E 131, 142
* Cancérigène/Allergies : E 123, 210, 211, 212, 213, 214, 215, 216
* Allergies graves : E 102, 110, 124, 127, E 322
* Destruction des globules rouges, cancérigène : E 249, 250, 251, 252
* Non-toxique et bénéfique : E 306
Certains additifs proviennent également de l'exploitation animale :
o E 471, E 472, E 422, graisses animales utilisées dans les biscuits
o E 322, la lécithine provient d'oeufs, du soja, du sang, des tissus névralgiques et on en trouve dans divers produits alimentaires
o E 631, disodium de phosphate, fabriqué à base d'extrait de viande ou de sardines séchées
o E 270, l'acide lactique
o E 120, la cochenille, un insecte de couleur rouge, est écrasé pour servir de colorant.
o E 951, l'aspartame...
(Vous pourrez trouver une liste des additifs et produits alimentaires suspects dans, 60 Millions de Cons. # 322, Nov.98, le Guide du Koala et sur les sites internet de la Vegan Society et de la Vegetarian Society).
Comme vous pouvez le constater, il est important de lire les étiquettes des produits que vous achetez. Si certains additifs s'avèrent sans danger à des doses minimes, il en est qui peuvent ne pas convenir aux enfantEs. De plus ils peuvent entrer en réaction avec des produits "courants" comme l'Aspirine et provoquer différents troubles digestifs. Surtout, la substance peut, à forte dose ou par effet cumulatif, être responsable de troubles ou de maladies graves. Sans oublier les personnes allergiques (asthmatiques...) qui risquent de graves problèmes à cause de la présence dans leur alimentation de sulfites (alcools et fruits secs), des lécithines de soja ou d'oeufs (E322), de la cochenille, des polysaccharides....
Anti-copyright FTP 1999
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 17 Juin - 8:19

* Ils nous rendent malade…
Le végétalisme est souvent l'objet de vives critiques de la part de médecins, de diététiciens, de l'entourage, etc.. Celles-ci sont, généralement, de nature à engendrer une certaine angoisse chez les néophytes qui se lancent un peu dans l'inconnu. Or, on sait que le stress peut avoir des conséquences néfastes sur le fonctionnement et l'équilibre d'un organisme : par exemple, il induit un état d'acidose, et exerce une influence négative sur la flore intestinale. Il augmente également la perméabilité de la membrane cellulaire au calcium et au magnésium appelés à l'extérieur de la cellule par la tension physique de l'individu stressé. Ces éléments sont alors éliminés en quantités importantes dans les urines. La carence calcique et magnésienne se traduit notamment par divers symptômes connus sous le terme de spasmophilie et tétanie, maux qui peuvent être soignés avec succès par l'application de techniques de relaxation mentale telles que la sophrologie.
Si un végétalien débutant est traumatisé par les mensonges et les sarcasmes de son entourage, le doute s'installera dans son esprit. Une angoisse en partie inconsciente le poursuivra peut-être pendant des mois, voire des années. Perte de calcium et de magnésium, puis spasmophilie feront leur apparition. Il se sentira mal dans sa peau, déprimé, épuisé nerveusement. A juste titre, il attribuera ses malaises à une carence, mais au lieu d'en soupçonner la véritable cause (dans le cas présent : le stress), il commencera à perdre confiance dans la valeur du végétalisme. Et face à tous les propos négatifs exprimés par son entourage, il lui faudra une solide dose de personnalité, d'esprit critique et d'intelligence pour ne pas renoncer à son idéal. On voit, ainsi, comment un végétalien débutant, mal entouré socialement et fréquemment en état de stress, peut avoir des difficultés à trouver son équilibre psychosomatique.
* Les chiens et les chats végétariens / végétaliens : Les chiens peuvent parfaitement être végétaliens. Un chien, sur un plan purement pratique, mange le plus souvent très facilement ce qu'on lui donne. Une alimentation à base de riz, de céréales (pain, pâtes, semoule), légumineuses, légumes et fruits, lui convient parfaitement et les précautions à prendre, sont les mêmes que pour l'alimentation humaine végétarienne ou végétalienne. Des croquettes végétales sont parfois trouvables dans des magasins bio (importé du Royaume-Uni). Pour les chats par contre, il n'est pas possible de les nourrir à base de végétaux sans suppléments. Ils ont besoin de trois nutriments qu'ils ne peuvent se procurer dans les végétaux : la vitamine A, la taurine et l'acide arachidonique. Ces différents produits peuvent être synthétisés à partir de minéraux. Il existe au Royaume-Uni et aux USA un supplément pour chats regroupant ces trois produits manquants dans les végétaux. Il peut être commandé au Royaume-Uni à la Vegan Society (voir contact au chapitre 4), il n'est pas très cher. C'est une poudre dont il faut donner environ 2g par jour, avec des recettes à faire soi-même (fournies avec le produit). Pour les chats, le passage se fait globalement aussi bien qu'entre deux marques de boîtes. Ces recettes contiennent de la levure, qu'il est de toute façon conseillé de leur donner pour sa grande teneur en protéines. Elle est généralement très appréciée par les chats. La levure destinée à l'alimentation humaine peut parfaitement faire l'affaire.
Il est amusant de savoir que la consommation exclusive de viande que donnent certains humains à leurs chiens et chats les rend malade : " l'ostéofibrose est beaucoup plus répandue et rend compte de troubles variés. En pratique, l'affection est si souvent liée à une consommation exclusive de viande (laquelle est prise pour l'aliment idéal du carnivore), qu'on la désigne communément sous le terme de " syndrome du régime tout viande ". L'excès protéique d'un tel régime ne peut qu'aggraver les conséquences du déséquilibre phosphocalcique puisqu'il entrave l'assimilation du calcium. En outre, il s'accompagne de carences en cuivre, iode, vitamine A et B2, également néfastes à l'ostéogenèse " (Walker et Linkswiller, 1972).
* La présure : tous les fromages vendus couramment sont fabriqués à l'aide de présure (à l'exception des fromages frais comme le yaourt et le fromage blanc, et encore il vaut mieux vérifier quel ferment a été utilisé, on a souvent de drôles de surprise). Cette matière est sécrétée par le quatrième estomac des jeunes ruminants, appelé caillette, et contient une enzyme qui permet au lait de cailler.
En Europe, les coagulants les plus utilisés sont la présure de veau et les mélanges présure / pepsine bovine (autre enzyme sécrétée). La coagulation du lait est un stade essentiel de la fabrication du fromage. Pour l'obtenir, on découpe en minces lanières les caillettes qui sont mises à macérer pendant cinq jours dans de l'eau salée maintenue à 35°C, puis on filtre. On estime qu'il faut deux litres de coagulant pour produire une tonne de fromage.
Signalons pour les végétariens l'existence de présures végétales.
En Laponie et dans les villages des Alpes italiennes, on utilise les feuilles de la grassette vulgaire pour préparer le caillé. C'est une petite herbe vivace des tourbières et des régions montagneuses, assez commune en France.
Autre plante présurante très répandue en France, le gaillet vrai ou gaillet jaune, dit caille-lait jaune; de plus grande taille, elle abonde dans les prés.
Aux Baléares, les paysans font bouillir le lait, et pendant qu'il est encore très chaud, ils le brassent au moyen d'une jeune branche de figuier fendue en croix. Presque instantanément, le lait se prend en une masse homogène, qui est mangée à la cuillère.
Aussi, peuvent être utilisées comme présure végétale la chardonnette (dont on trouve les fleurs en herboristerie ou dans quelques pharmacies), l'artichaut, l'ivraie enivrante, la luzerne, la garance, …
Elles ont beaucoup de propriétés communes avec la présure animale, mais elles agissent à des températures plus élevées, entre 40 et 90°C.
On peut aussi, parfois, trouver des présures végétales dans des magasins bio.
Il semblerait que les fromages de la société Milleret (distribués en grandes surfaces : Carrefour et Leclerc) n'utilisent pas de présure animale (écrivez quand même à la firme pour vérifier, car elle peut changer ses procédés de fabrication avec le temps).
Des " fromages " végétaliens à base de soja existent aussi actuellement : marques Sojami et From'Soy, disponible en magasins bios.
* Des cadavres partout ! Lorsque vous achetez des produits dans les magasins, regardez toujours la composition. Des produits les plus inattendus peuvent contenir des produits d'origine animale (bonbon à la gélatine, olive au lactose, pain grillé à la graisse animale, biscuit à la graisse animale, etc.… ). C'est effarent à quel point les produits d'origine animale sont inclus dans n'importe quelle préparation alimentaire. C'est à se poser des questions, des fois, sur l'équilibre psychologique des fabricants (quelle idée de mettre du lactose dans les paquets d'olives !). La vie des animaux est tellement niée que l'humain s'en sert pour tout et n'importe quoi, comme s'ils n'étaient que des objets inanimés, des minéraux. De plus, la production de viande génère tellement de déchets (un bœuf entier ne " produit " que 200 kg de viande, même pas la moitié du poids de l'animal, tout le reste de l'animal n'est pas consommable en temps que viande) que l'industrie de la viande ne sait pas quoi en faire. On retrouve, même, parfois, de la viande (ou du sang, etc.) dans des engrais pour végétaux (ne vous étonnez pas si vos pots de fleurs sentent la putréfaction cadavérique…). Et bien sûr, malgré les scandales des années 1980 et 1990, des " farines " animales sont encore utilisées pour alimenter les animaux d'élevages. Ces farines animales ont été données à tous les animaux d'élevage, y compris les vaches. Ce qui fût à l'origine de l'apparition de l'épidémie de la " vache folle ".
Beaucoup d'additifs sont extraits de cadavres d'animaux ou de produits d'origine animale. Méfiez-vous de tous les ajouts de vitamines dont il n'est pas spécifié l'origine. Par exemple la vitamine D3 est d'origine animale (extraite de poisson en général), on la retrouve souvent dans des margarines, même lorsqu'il y a écrit en gros sur l'emballage " margarine 100% végétale " ( ! !). La D2, par contre, est d'origine végétale.
En Europe, les additifs alimentaires sont désignés par des sigles. Se sont les " E ", il en existe au total 3800. Certains ne sont pas précédés par le préfixe " E ", cela signifie qu'ils n'ont pas été approuvés par la CEE.
Les " E " suivant peuvent être d'origine animale : E101 (lactoflavine ou riboflavine), E101a (riboflavine 5 – phosphate), E153 (charbon noir), E161b (xanthophylles), E161(g) (xanthophylles), E236 (acide formique), E237 (formiate de sodium), E238 (formiate de calcium), E270 (acide lactique), E322 (lécithines), E325 (lactate de sodium), E326 (lactate de potassium), E327 (lactate de calcium), E422 (glycérol), E430, E431, E432, E433, E434, E435, E436, E470a, E470b, E471 (mono et diglycérides d'acides gras et leurs esters), E472a (mono et diglycérides d'acides gras et leurs esters. Idem pour b, c, d, e, f), E472b, E472c, E472d, E472e, E472f, E473 (sucroesters), E474 (sucroglycérides), E475 (ester polyglycériques d'acides gras alimentaires non polymérisés), E476, E477 (monoesters du propylène-glycol d'acide gras), E478, E479b, E481 (stéaroyl-2-lactylactate de sodium), E482 (stéaroyl-2-lactylactate de calcium), E483 (tartrate de stéaroyle), E491, E492, E493, E494, E495, E570 (acide stéarique), E572 (stéarate de magnésium), E585, E627 (guanylate de sodium), E635, E640, E920, E1518,
Acide lactique / E270 : d'origine animale (lait) ou végétale.
Albumine : issue des œufs mais aussi parfois du lait, des muscles ou du sang. Origine végétale possible.
Allantoïne : acide urique provenant des mammifères, que l'on retrouve dans certains liquides vaisselles et en cosmétologie. Origine végétale possible
Ambre gris : substance parfumée issue de l'intestin des cachalots. Employé comme fixatif pour les parfums et comme arôme dans l'alimentaire.
Arômes naturels : peut signifier tout ou n'importe quoi.
Aspartame / E951 : l'acide aspartique qui entre dans sa composition n'est pas toujours végétal.
Bifidus : composant de la flore intestinale des nourrissons, utilisé industriellement comme ferment lactique. Du Bifidus vegan existe aussi (celui utilisé par Sojasun serait végétalien).
Bile : liquide sécrété par le foie.
Blanc ou huile de baleine : huile issue de la tête des cachalots ou des dauphins. Utilisée en cosmétologie, dans l'industrie du cuir et certaines margarines.
Castoréum : issu des sécrétions glandulaires du rat musqué et du castor. NB : " castor oil " ne signifie pas huile de castor mais huile de ricin.
Caséine : protéine de lait.
Cellules fraîches : prélevées sur des fœtus d'animaux.
Chitine : issue des carapaces des crustacés.
Cire d'abeille / E901 : entre souvent dans la composition des baumes pour les lèvres et autres produits cosmétiques et est aussi utilisée pour fabriquer bougies et crayons.
Civette : sécrétion odorante obtenue en stimulant par la torture un mammifère appelé civette.
Cochenille / E120 : pucerons que les péruviens élèvent sur des cactus, et qui sont broyés pour obtenir un colorant (rouge). Ce colorant est utilisé dans les aliments (charcuterie, confiserie), médicaments (sirops, pilules) et cosmétiques (rouges à lèvres et à joues).
Collagène : protéine fibreuse des vertébrés. Très courante en cosmétologie.
Disodium de phosphate / E631 : peut être préparé à partir d'extrait de viande ou de sardines séchées.
Elastine : on en trouve dans l'aorte et les ligaments du cou des bovins.
Gélatine : ingrédient très répandu, obtenu en faisant bouillir tendons, os, ligaments. Utilisation : épaississant dans les crèmes desserts, les bonbons, les glaces, les gâteaux, les marshmallows, les yaourts, etc.
Gelée royale : sécrétion des glandes pharyngiennes de l'abeille servant à nourrir les jeunes larves.
Glycérine / glycérol / E422 + monoglycérides / diglycérides / E471 / E472 : graisses animales utilisées notamment dans les biscuits. Origine végétale ou synthétique possible.
Hexaphosphate inositol de calcium : toujours d'origine animale.
Huile de poisson : très courante dans les margarines.
Insuline : hormone sécrétée par le pancréas des bœufs et des cochons et utilisée par les diabétiques. Il existe des alternatives synthétiques et de l'insuline humaine fabriquée en laboratoire.
Isinglass : gélatine fabriquée à partir de vessies de poisson, utilisée pour clarifier les vins et les bières. NB : la plupart des bières et des vins contiennent des produits animaux (isinglass, œufs, sang, gélatine, …) pour clarifier, conserver, colorer, …
Kératine : provient notamment des ongles, poils, plumes de divers animaux.
Lactose : sucre du lait, on lui connaît aussi une forme d'origine végétale.
Lanoline : substance extraite du suint de la laine des moutons. Utilisée en médecine et cosmétologie.
Lécithine / E322 : extrait d'œufs, soja, sang ou tissus névralgiques. On en trouve un peu partout dans les produits alimentaires. Il existe aussi de la lécithine de soja.
Musc : obtenu à partir des glandes abdominales d'un certain type de cervidé. Couramment employé en parfumerie.
Noir animal : os calcinés employés pour raffiner certains sucres.
Œstrogène : issu soit des ovaires des vaches soit de l'urine de juments maintenues enceintes spécialement dans ce but et dont les poulains sont systématiquement éliminés à la naissance. Utilisation : pilules contraceptives (ex : Premarin). Forme synthétique possible.
Pepsine : issue de l'estomac des cochons, utilisée comme coagulant.
Petit-lait : provient du lait. Souvent rencontré dans les biscuits et les bonbons.
Phosphate de calcium : peut être fabriqué à partir d'os animal. Ainsi le E542 est toujours d'origine animale. Utilisé, semble-t-il, plus particulièrement au Royaume-Uni et entrant notamment dans la composition des cachets et celles des comprimés de minéraux.
Présure : coagulant. L'immense majorité des fromages en France en contient. Cela provient de l'estomac des veaux nouveau-nés qui sont ainsi sacrifiés pour la fabrication du fromage. Il existe des présures végétales mais on les rencontre très rarement.
Progestérone : hormone sécrétée par les glandes de différents animaux.
Propolis : gomme recueillie par les abeilles pour la construction de la ruche. On en rencontre essentiellement dans les produits cosmétiques.
Saindoux : graisse animale.
Suif : graisse animale que l'on retrouve généralement dans les savons et les bougies. Origine végétale possible.
E631 : dont le nom anglais est " sodium 5' inosinate ", est également toujours d'origine animale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Jeu 5 Juil - 19:38

-Certains additifs sont d’origine animale (E120 et E542, respectivement carmin de cochenille (un puceron) et phosphate d’os), calcium mesoinositol hexaphosphate, huile de sperme.
- E901 (cire d’abeilles).
-lactosérum
*D’autres additifs peuvent être soit d’origine animale, soit d’origine végétale ou chimique (ce n’est presque jamais précisé sur l’emballage).
Il s’agit des additifs E153, E161(g), E252, E270, E322, E325, E326, E327, E422, E430, E431, E432, E433, E434, E435, E436, E470( a et b), E471, E472( a,b,c,d,e,f), E473, E474, E475, E476, E477, E478, E479(b), E481, E482, E483, E491, E492, E493, E494, E495, E570, E572, E585, E631, E635, E640, E920 et E1518. calcium hepatonate, calcium phytate, diacetine, glycérine, leucine, caséine, lactose (parfois synthétique), monoavétine, oxystéarine, exhausteurs de goûts non spécifiés, mono et diglycérides d’acides gras (E171 et 172)
-lécithine: deux origines possibles: - dérivé de la distillation d’huiles végétales (souvent de soja) (auquel cas cela est précisé explicitement sur l’etiquette) - “lécithine” tout court, sans plus de précision, indique bien plus probablement une origine animale (porc, etc)
-gélatine (sauf indication contraire: elle peut venir d’une algue...)
- Les termes “arômes naturels”, “agents clarifiants”, “mono et diglycérides d’acides gras” sont volontairement maintenus confus par les fabricants.
- la vitamine B12 ajoutée dans certains aliments peut être d'origine animale: Pour fabriquer 1g de vitamine B12 d'origine animale, il faut 20 tonnes de foie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Ven 6 Juil - 12:04

végétarisme exclue les aliments animalcomme le saindoux (graisse de porc), le carmin (cochenilles), la gélatine (os bouillis), etc...





INGREDIENT</STRONG>
SA COMPOSITION</STRONG>

" ALBUMEN "
du sang ou généralement des oeufs

" ALLANTOIN "
parfois des animaux (source: PETA)

" COULEUR ARTIFICIELLE "
peut être l'animal dérivé

" SAVEUR ARTIFICIELLE "
peut être l'animal dérivé

" ACIDE ASPARTIQUE "
parfois des animaux (source: PETA)

" BIOTINE "
parfois des animaux (source: PETA)

" CARMIN "
insectes écrasés, employés pour faire la coloration rouge

" CASÉINE "
protéine dérivée par lait

" COCHENILLE "
voir le CARMIN

" DIGLYCÉRIDES "
peut être le saindoux sauf indication contraire (peut être autrement noté par le " légume dérivé " ou quelque chose à cet effet): le glycéride est un nommé chimique pour la graisse

"PRODUITS ENRICHIS "
les produits (c.-à-d. farine, haricots...) qui ont ajouté des vitamines et des minerais peuvent contenir les ingrédients et/ou le substrat dérivés par animal (le substrat est généralement des produits chimiques qui sont employés dans une réaction pour mener à d'autres produits finals)

" FARINE "
peut avoir été traité avec de l'enzyme de porc, cachère peut être correct - mieux pour contrôler avec la compagnie

" GÉLATINE "
fait à partir des os bouillis, habituellement dans le jello, yaourt, guimauves, sucrerie, crême glacé

" GLYCERIN"/ "GLYCERINE "
peut être animal/lard dérivé (sauf indication contraire)

" JELLO "
contient la gélatine, habituellement

" GÉLATINE CACHÈRE "
habituellement (parfois fait à partir de la source d'non-animal, selon le vrg) fait à partir des os bouillis, la distinction étant qu'ils sont des os de vache et pas des os de porc, habituellement dans le jello, yougurt, guimauves, sucrerie, crême glacé

" ACIDE LACTIQUE "
du lait de vache (source: PETA)

" SAINDOUX "
graisse dérivée par porc/animal

" LÉCITHINE "
peut être dérivé du saindoux, des oeufs, ou d'autre, cependant; la lécithine du soja, la lécithine de soja, et la lécithine végétale devraient être correctes

" GUIMAUVES "
contient la gélatine, habituellement

" MEATLESS "
les normes de gouvernement pour utiliser le mot meatless permettent jusqu' au contenu animal de 2% de viande

" LAIT "
contient habituellement un dérivé de pétrole et/ou de laines de poissons pour l'enrichir - même le " capot ", qui porte le symbole cacher, l'a: entrez en contact avec votre laiterie pour information

" VISON (huile) "
de l'animal, vison (source: PETA)

" MONOGLYCÉRIDES "
peut être le saindoux sauf indication contraire (peut être autrement noté par le " légume dérivé " ou quelque chose à cet effet): le glycéride est un nommé chimique pour la graisse

" MUSC (huile) "
d'une variété d'animaux (source: PETA)

" SAVEUR NORMALE DE FRUIT "
peut être traité avec les produits animaux

" CRÉMEUSE SYNTHÉTIQUE
il y a les produits laitiers à l'intérieur

" ACIDE OLÉIQUE "
des huiles, parfois animal dérivé

" PEPSINE "
enzyme, habituellement de porc ou d'autres estomacs

" PLACENTA "
de l'utérus de l'animal (source: PETA)

" POLYSORBATE 60, 65, 80 "
d'acide stéarique. peut être l'animal dérivé

" ACIDE PROPIONIQUE "


" PRÉSURE "
c'est une enzyme, habituellement prise des intestins de porc et utilisée dans la fabrication du fromage

" LUSTRE RÉSINEUX "
des sécrétions d'insecte

" GOMME LAQUE "
sécrétions d'insecte

"STEAR-"
quelque chose commençant par, ou contenant, les lettres " STEAR - " (lactylate ex de stearalkonium) peut être l'animal dérivé [ note: STEAR, en grec, signifie le saindoux ]

" SUÈDE "
un autre tri animale de la peau

" SUCRE "
sucre traité, à moins que cacher ou autre, puisse contenir des os (de la terre): mettaient à jour que clair blanc le regard

" SUIF "
dérivé du saindoux, habituellement dans le savon et en pommes frites surgelées (quelques restaurants y compris, même si les fritures sont faites frire en huile végétale) entre d'autres

" VANILLE "
peut être traité avec la glycérine

" CIRE "
peut être un produit d'abeille

" PETIT LAIT "
un produit/dérivé laitier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Ven 6 Juil - 12:18

Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés aux denrées alimentaires commerciales. Ils doivent être portés sur l'emballage, dans la liste notée « ingrédients ». Les additifs choisis par les industriels doivent forcément avoir été validés au préalable et figurent dans une liste dite « positive »(liste des additifs alimentaires). Tout additif non porté dans cette liste est de fait illicite. Les additifs sur les étiquetage sont le plus souvent écrits en toutes lettres. Dans le cas où ils portent un code Exx, ils doivent être explicités.
Ils peuvent jouer un rôle de conservation, de colorant, d'exhausteur de goût ou avoir une valeur nutritionnelle (attention toutefois, dans ce cas, une législation particulière s'applique liée aux allégations nutritionnelles). Il peut s'agir de produits naturels, ou de produits synthétisés. Les organismes chargés de donner un avis sur ces produits sont la Food and Drug Administration (FDA) (aux États-Unis), l'Union européenne (pour ses pays membres).
Les additifs se décomposent en cinq groupes : les agents colorants codés E1xx, les agents de conservation codés E2xx, les antioxydants codés E3xx, les agents de texture codés E4xx (dont les émulsifiants par exemple) et E14xx (amidons modifiés) et les autres catégories dont les édulcorants, exhausteur de goût, acidifiants etc. de code 5xx et supérieur.




Sommaire

[[url=javascript:toggleToc()]masquer[/url]]


    <LI class=toclevel-1>1 Introduction
    <LI class=toclevel-1>2 Les colorants alimentaires
    <LI class=toclevel-1>3 Les conservateurs
    <LI class=toclevel-1>4 Les émulsifiants, épaississants, stabilisants et gélifiants
    <LI class=toclevel-1>5 Les révélateurs de goût
    <LI class=toclevel-1>6 Les édulcorants
    <LI class=toclevel-1>7 Les auxiliaires de fabrication
    <LI class=toclevel-1>8 La caféine
    <LI class=toclevel-1>9 Les symptômes d'intolérance
    <LI class=toclevel-1>10 Références
    <LI class=toclevel-1>11 Voir aussi

    • 11.1 Liens internes
    • 11.2 Liens externes



//


[url=][/url]
Introduction [modifier]


L'industrialisation des modes de production s'est accompagnée d'une multiplication des additifs alimentaires. Agents de conservation et colorants permettent de produire en grande quantité et de transporter les denrées sur de plus longues distances, tout en s'assurant qu'elles gardent un aspect appétissant jusqu'au consommateur.
Plusieurs caractéristiques différencient un additif d'un aliment. Le terme « additif » fait référence à un usage à très faible dose. De plus, l'additif est un extrait moléculaire simple, alors que l'ingrédient ou aliment est un ensemble organique complexe. Ainsi le jaune d'œuf est un aliment alors que la lécithine qu'on en extrait par des moyens chimiques est un additif. La lécithine est utilisée dans une recette industrielle à 0,5% par exemple, alors que le jaune entier est utilisé à plus de 1% s'il est ingrédient.
[url=][/url]
Les colorants alimentaires [modifier]


Il existe deux catégories de colorants autorisés en alimentation: les colorants naturels ex: le vert de la chlorophylle, et les colorants de synthèses fabriqués par l'industrie chimique.
[url=][/url]
Les conservateurs [modifier]


Les conservateurs empêchent levures, moisissures et bactéries de se développer.
[url=][/url]
Les émulsifiants, épaississants, stabilisants et gélifiants [modifier]


Les émulsifiants permettent le mélange de deux phases non miscibles comme l'eau et l'huile. Les gélifiants, eux, donnent de la consistance aux ingrédients. Par exemple, le carraghénane et différentes gommes (xanthane, arabique, etc) rendent les pâtés de volaille plus faciles à trancher, moins secs.
Gélifiants obtenus à partir des algues:

  • E407 : carraghénanes (desserts lactés), extraits de Chondrus crispus
  • E406 : agar (ou agar-agar, agarose), extrait de gracilaires
  • E400 à E405 : alginates, extraits de laminaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Ven 6 Juil - 12:18

Les révélateurs de goût [modifier]
Les exhausteurs de goût renforcent la saveur des mets, prêtant souvent main forte aux arômes artificiels.
[url=][/url]
Les édulcorants [modifier]

Article détaillé : Édulcorant.

[url=][/url]
Les auxiliaires de fabrication [modifier]


Ils servent à la transformation des aliments, mais ne se retrouvent pas nécessairement dans le produit final, du moins en quantité appréciable. Le plus souvent, on ne peut pas les lire sur la liste des ingrédients.
[url=][/url]
La caféine [modifier]

Article détaillé : Caféine.

Naturellement présente dans le cacao, le café et le thé, la caféine est fréquemment ajoutée aux aliments industriels, notamment les boissons gazeuses.
[url=][/url]
Les symptômes d'intolérance [modifier]


Une réaction allergique peut se manifester par des démangeaisons (ou « prurit ») de la gorge ou de la peau, une hypersécrétion bronchique, de l'eczéma ou de simples éternuements. Les symptômes peuvent aller jusqu'à la crise d'asthme ou même provoquer un gonflement du visage et des muqueuses respiratoires (œdème de Quincke). Ces derniers peuvent avoir le GMS comme cause. Une véritable allergie peut déclencher un choc anaphylactique : pouls accéléré, chute de tension, coma et risque de mort. Notez que plus on s'expose à un produit potentiellement allergène, plus on développe une intolérance. De plus, un problème avec un aliment peut provoquer une allergie à un autre.
[url=][/url]
Références [modifier]



  • Marie-Françoise Arden, Guide des additifs alimentaires Paris, De Vecchi, 1988.
  • Antoine Roig, Guide des additifs et polluants alimentaires, Monaco, Éditions du Rocher, 1988.
  • Philippe Galtier, Guide des arômes, colorants, additifs alimentaires, Paris, Delarge, 1976.
  • Maria Denil, Guide des additifs alimentaires : les précautions à prendre, Lannoye.
  • Gérard Brigand, Les additifs, Paris, Institut français pour la nutrition, 1998.
  • P. Vanier et P. Lefrançois, Lexique des produits naturels, Série produits naturels, Montréa, Guide Ressources.
  • J. Adrien, Legrand, Frange, Dictionnaire de biochimie alimentaire et de nutrition, Éditions Technique et documentation, 1981.

[url=][/url]
Voir aussi [modifier]


[url=][/url]
Liens internes [modifier]



  • Numéro E, pour la liste des codes.
  • Liste des additifs alimentaires
  • Complément alimentaire

[url=][/url]
Liens externes [modifier]



  • Description de l'EUFIC
  • Liste complète des additifs
  • Autre liste complète des additifs
  • Julien Tap propose des revues de la littérature sur plusieurs catégories d'additifs alimentaires.
Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Additif_alimentaire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Ven 6 Juil - 12:19

Les additifs :

http://science-citoyen.u-strasbg.fr/dossiers/additifs/html/liste/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 8 Juil - 3:09

Ceci est un site sur les additifs :

http://science-citoyen.u-strasbg.fr/dossiers/additifs/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 8 Juil - 7:03




L'alimentation vegan. Les produits à éviter.

Une personne vegan ne consomme pas:

- de beurre

- de produits laitiers

- de viande

- de poisson

- d'oeufs

Un point important consiste en les additifs alimentaires. Un produit apparemment non d'origine animale peut en effet contenir des produits d'origine animale (comme la gélatine pour les chewing-gums par exemple).

Le additifs alimentaires. Le principe

Les additifs alimentaires sont courants. Il s'agit des colorants, des conservateurs, des anti-oxydants, des emulsifiants, des stabilisants et des révélateurs de goût.

Les additifs alimentaires sont aussi l'une des sources d'ennui pour une alimentation vegan. Ceux-ci sont en effet mentionnés, mais soit sous leur nom scientifique, soit par un code: ce sont les fameux E (pour Europe) suivi de trois chiffres (de 100 à 927).

Il existe en Europe 827 additifs et quelques milliers d'arômes autorisés (aux États-Unis, près de 3 000 additifs sont recensés), en raison d'une loi de 1972 destinée à informer les consommateurs sur les additifs présents dans les denrées.

Il est ainsi nécessaire, lorsqu'on achète des produits alimentaires, de regarder le contenu et d'éviter ceux d'origine animale.

Il faut néanmoins savoir qu'il existe l'obligation légale de tester les additifs sur les animaux.


Le additifs alimentaires.
La liste des additifs dérivés de produits d'origine animale

La liste suivante concerne principalement l'alimentation, mais également dans certains cas les cosmétiques. Nous n'avons pas mis dans la liste les oestrogènes (utilisées pour la pilule contraceptive) ni l'insuline (médicament pour diabétiques), considérant que ces questions nécessitent une documentation plus approfondie.

- E120 cochinéal

- E542 phosphate de calcium

- E631 sodium d'inosinate

- E901 cire d'abeille

- E904 Shellac

- calcium mesoinositol hexaphosphate

- lactose

- huile de sperme

- gélatine

On notera que ces produits sont également dérivés de produits d'origine animale (en l'occurrence le lait):

- la caséine (alimentation mais aussi pour la peinture, le bâtiment) et caséinates

- l'ambre gris (substance parfumée issue de l'intestin des cachalots)

- l'albumine (issue des oeufs)

- l'allantoïne (acide urique provenant des mammifères)

- le castoréum (issu des sécrétions glandulaires du rat musqué et du castor)

- les cellules fraîches (prélevées sur des foetus d'animaux)

- la chitine (issue des carapaces des crustacés)

- la civette (sécrétion odorante obtenue en stimulant par la torture un mammifère appelé civette)

- le collagène (protéine fibreuse des vertébrés)

- l'elastine (issue de l'aorte et des ligaments du cou des bovins)

- l'hexaphosphate inositol de calcium

- l'isinglass (à partir de vessies de poissons, notamment pour le vin et la bière)

- la glycérine (issue de la graisse animale)

- la kératine (issue d'ongles, de poils et de plumes de divers animaux)

- les lactates, acides lactiques, lactoses.

- la lanoline (issue de la laine)

- le musc (issu de glandes abdominales de cervidés)

- le noir animal (os calcinés employés pour raffiner certains sucres)

- la pepsine (issue de l'estomac des cochons)

- la présure (issue de l'estomac des veaux nouveaux-nés, la quasi totalité des fromages en contient)

- la progestérone (hormone sécrétée par les glandes de différents animaux)

- le saindoux (graisse animale)

- le suif (graisse animale, principalement pour les bougies et les savons)


Le additifs alimentaires.
La liste des additifs possiblement dérivés de produits d'origine animale.

E101 - riboflavine, lactoflavine, vitamine B2

E101(a) - riboflavine 5'-phosphate

E153 - carbo Medicinalis Vegetalis (interdit aux USA)

E161(b) - lutéine

E161(g) - canthaxanthine

E236 - acide formique

E237 - formate de sodium

E238 - formate de calcium

E270 - acide lactique

E304 - acide lactique

E322 - lécithine

E325 - lactate de sodium

E326 - potassium lactate de potassium

E327 - lactate de calcium

E422 - glycerol (glycerine)

E430 stéarate De Polyoxyethylene (interdit en France)

E431 - stéarate de polyoxyethylene (interdit en France)

E432 - polyoxyethylene sorbitan monolaurate (interdit en France)

E433 - polyoxyethylene sorbitan mono-oleate (interdit en France)

E434 - polyoxyethylene sorbitan monopalmitate (interdit en France)

E435 - polyoxyethylene sorbitan monostearate (interdit en France)

E436 - polyoxyethylene sorbitan tristearate (interdit en France)

E470(a) - (en anglais:) sodium, potassium and calcium slats of fatty acids

E470(b) - (en anglais:) magnesium salts of fatty acids

E471 - mono et diglycerides d'acides gras

E472(a) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(b) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(c) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(d) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(e) - mono et diglycerides d'acides gras

E472(f) - mono et diglycerides d'acides gras

E473 - mono et diglycerides d'acides gras

E474 - mono et diglycerides d'acides gras

E475 - mono et diglycerides d'acides gras

E476 - mono et diglycerides d'acides gras

E477 - mono et diglycerides d'acides gras

E478 - (en anglais:) lactylated fatty acid esters of gylcerol and propane-1,2-diol

E479(b) - (en anglais:) thermally oxidized soya bean oil interacted with mono- and di-glycerides of fatty acids

E481 - stearoyl de sodium et calcium

E482 - stearoyl de sodium et calcium

E483 - stearoyl de sodium et calcium

E491 - monostearate de sorbitan (interdit en France)

E492 - tristearate de sorbitan (interdit en France)

E493 - (en anglais:) sorbitan monolaurate, span 20 (interdit en France)

E494 - mono-oleate de sorbitan (interdit en France)

E495 - monopalmitate de sorbitan (interdit en France)

E570 - acide stearique

E572 - stearate de magnesium

E585 - (en anglais:) ferrous lactate

E627 - guanylate de sodium

E635 - sodium 5'-ribonucleotide

E640 - (en anglais:) glycine and its sodium salt

E920 - L-cysteine

E951 - aspartame E1518 - glyceryltriacetate



A cette liste de produits dérivés de la graisse animale s'ajoute une autre petite liste:

E630

E632

E633

E634 - calcium 5'-ribonucleotide

E1105 - enzymes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 8 Juil - 7:09

Végétarien & Végétalien Des cadavres dans toute l'alimentation










[color=#870087]Lorsque vous achetez des produits dans les magasins, regardez toujours la composition. Des produits les plus inattendus peuvent contenir des produits d’origine animale (bonbon ou yaourt à la gélatine, olive au lactose, pain grillé à la graisse animale, biscuit à la graisse animale, vérifier toujours la composition du pain, l’amidon modifié serait d’origine animale, etc. ). C’est effarant à quel point les produits d’origine animale sont inclus dans n’importe quelle préparation alimentaire. C’est à se poser des questions sur l’équilibre psychologique des fabricants (quelle idée de mettre du lactose dans les paquets d’olives !). La vie des animaux est tellement niée que l’humain s’en sert pour tout et n’importe quoi, comme s’ils n’étaient que des objets. De plus, la production de viande génère tellement de déchets (un bœuf ne « produit » que 200 kg de viande, même pas la moitié du poids de l’animal, le reste du cadavre n’est pas consommable en temps que viande) que l’industrie de la viande ne sait pas quoi en faire. On retrouve, parfois, de la viande (ou du sang, etc.) dans des engrais pour végétaux (ne vous étonnez pas si vos pots de fleurs sentent la putréfaction…).

On peut retrouver de la gélatine dans de nombreux produits, tel que : des bonbons, des allumettes, les pellicules photo, le papier photo, certains papiers spéciaux pour imprimantes, des glaces, des desserts lactés, des yaourts, des gélules pharmaceutiques, et même nos billets de banque sont faits avec. Souvent même on l'utilise pour clarifier la bière, le vin, des jus de raisin et de pomme, etc. Dans ce dernier cas, évidemment, ça ne figure pas dans la liste des ingrédients, c'est pour ça qu'il est important d'écrire aux fabricants pour savoir ce qu'il en est exactement, et leur signifier par la même occasion nos attentes de consommateurs : leur dire que oui, il y a des gens que ça dérange de savoir que leur jus de pomme est filtré avec des vessies de poisson, ou que leur papier photo est fabriqué avec des tendons de porc broyés, qu'en tant que consommateurs on attend un peu plus d'éthique dans la fabrication des produits qui nous sont proposés.

Beaucoup d’additifs sont extraits de cadavres d’animaux ou de produits d’origine animale. Méfiez-vous de tous les ajouts de vitamines dont il n’est pas spécifié l’origine. Par exemple la vitamine D3 est d’origine animale (extraite de poisson en général), on la retrouve souvent dans des margarines, même lorsqu’il y a écrit en gros sur l’emballage « margarine 100% végétale » (la loi autorise un certain pourcentage de manière d’origine animale pour un produit s’affichant 100% végétal ! !). La D2, par contre, est d’origine végétale.








[color:bc8c=#000087:bc8c]En Europe, les additifs alimentaires sont désignés par des sigles. Se sont les « E », il en existe au total 3800. Certains ne sont pas précédés par le préfixe « E », cela signifie qu’ils n’ont pas été approuvés par la CEE.
Les « E » suivant sont d’origine animale : E120 (cochenille), E441 (gélatine), E542 (phosphate d’os), E901, E904, E910 (L-cystéine), E913 (lanoline), E920 (L-cystéine hydrochloride), E921 (L-cystéine hydrochloride monohydrate), E966 (lactose hydrogéné).

Les « E » suivant peuvent être d’origine animale : E101 (lactoflavine ou riboflavine), E101a (riboflavine 5 – phosphate), E153 (charbon noir), E161b (xanthophylles), E161(g) (xanthophylles), E236 (acide formique), E237 (formiate de sodium), E238 (formiate de calcium), E270 (acide lactique), E322 (lécithines), E325 (lactate de sodium), E326 (lactate de potassium), E327 (lactate de calcium), E421, E422 (glycérol), E425, E430, E431, E432, E433, E434, E435, E436, 440 (pectine), 442, E470a, E470b, E471 (mono et diglycérides d’acides gras et leurs esters), E472a (mono et diglycérides d’acides gras et leurs esters. Idem pour b, c, d, e, f), E472b, E472c, E472d, E472e, E472f, E473 (sucroesters), E474 (sucroglycérides), E475 (ester polyglycériques d’acides gras alimentaires non polymérisés), E476, E477 (monoesters du propylène-glycol d’acide gras), E478, E479b, E481 (stéaroyl-2-lactylactate de sodium), E482 (stéaroyl-2-lactylactate de calcium), E483 (tartrate de stéaroyle), E491, E492, E493, E494, E495, E570 (acide stéarique), E572 (stéarate de magnésium), E585, E627 (guanylate de sodium), E631, E635, E640, E920, E1518.

Acide lactique / E270 : d’origine animale (lait) ou végétale.

Albumine : issue des œufs mais aussi parfois du lait, des muscles ou du sang. Origine végétale possible.

Allantoïne : acide urique provenant des mammifères, que l’on retrouve dans certains liquides vaisselles et en cosmétologie. Origine végétale possible

Ambre gris : substance parfumée issue de l’intestin des cachalots. Employé comme fixatif pour les parfums et comme arôme dans l’alimentaire.

Arômes naturels : peut signifier tout ou n’importe quoi.

Aspartame / E951 : l’acide aspartique qui entre dans sa composition n’est pas toujours végétal.

Bifidus : composant de la flore intestinale des nourrissons, utilisé industriellement comme ferment lactique. Du bifidus vegan existe aussi.

Bile : liquide sécrété par le foie.

Blanc ou huile de baleine : huile issue de la tête des cachalots ou des dauphins. Utilisée en cosmétologie, dans l’industrie du cuir et certaines margarines.

Castoréum : issu des sécrétions glandulaires du rat musqué et du castor. NB : « castor oil » ne signifie pas huile de castor mais huile de ricin.

Caséine : protéine de lait.

Cellules fraîches : prélevées sur des fœtus d’animaux.

Chitine : issue des carapaces des crustacés.

Cire d’abeille / E901 : entre souvent dans la composition des baumes pour les lèvres et autres produits cosmétiques. Elle est aussi utilisée pour fabriquer bougies et crayons.

Civette : sécrétion odorante obtenue en stimulant par la torture un mammifère appelé civette.

Cochenille / E120 : pucerons que les péruviens élèvent sur des cactus, et qui sont broyés pour obtenir un colorant (rouge). Ce colorant est utilisé dans les aliments (charcuterie, confiserie), médicaments (sirops, pilules) et cosmétiques (rouges à lèvres et à joues).

Collagène : protéine fibreuse des vertébrés. Très courante en cosmétologie.

Disodium de phosphate / E631 : peut être préparé à partir d’extrait de viande ou de sardines séchées.

Elastine : on en trouve dans l’aorte et les ligaments du cou des bovins.

Gélatine : ingrédient très répandu, obtenu en faisant bouillir tendons, os, ligaments. Utilisation : épaississant dans les crèmes desserts, les bonbons, les glaces, les gâteaux, les marshmallows, les yaourts, etc.

Gelée royale : sécrétion des glandes pharyngiennes de l’abeille servant à nourrir les jeunes larves.

Glycérine / glycérol / E422 + monoglycérides / diglycérides / E471 / E472 : graisses animales utilisées notamment dans les biscuits. Origine végétale ou synthétique possible.

Hexaphosphate inositol de calcium : toujours d’origine animale.

Huile de poisson : très courante dans les margarines.

Insuline : hormone sécrétée par le pancréas des bœufs et des cochons et utilisée par les diabétiques. Il existe des alternatives synthétiques et de l’insuline humaine fabriquée en laboratoire.

Isinglass : gélatine fabriquée à partir de vessies de poisson, utilisée pour clarifier les vins et les bières. NB : la plupart des bières et des vins contiennent des produits animaux (isinglass, œufs, sang, gélatine, …) pour clarifier, conserver, colorer,

Kératine : provient notamment des ongles, poils, plumes de divers animaux.

Lactose : sucre du lait, on lui connaît aussi une forme d’origine végétale.

Lanoline : substance extraite du suint de la laine des moutons. Utilisée en médecine et cosmétologie.

Lécithine / E322 : extrait d’œufs, soja, sang ou tissus névralgiques. On en trouve un peu partout dans les produits alimentaires. Il existe aussi de la lécithine de soja.

Levure de bière (saccharomyces cerevisiae) : est issue de la fabrication de la bière. Certaines levures peuvent être cultivées à partir de sous-produits lactosés, provenant de la fabrication du fromage.

Musc : obtenu à partir des glandes abdominales d’un certain type de cervidé. Couramment employé en parfumerie.

Noir animal : os calcinés employés pour raffiner certains sucres.

Œstrogène : issu soit des ovaires des vaches soit de l’urine de juments maintenues enceintes spécialement dans ce but et dont les poulains sont systématiquement éliminés à la naissance. Utilisation : pilules contraceptives (ex : Premarin). Forme synthétique possible.

Pepsine : issue de l’estomac des cochons, utilisée comme coagulant.

Petit-lait : provient du lait. Souvent rencontré dans les biscuits et les bonbons.

Phosphate de calcium : peut être fabriqué à partir d’os animal. Ainsi le E542 est toujours d’origine animale. Utilisé, semble-t-il, plus particulièrement au Royaume-Uni et entrant notamment dans la composition des cachets et celles des comprimés de minéraux.

Présure : coagulant. L’immense majorité des fromages en France en contient. Cela provient de l’estomac des veaux nouveau-nés qui sont ainsi sacrifiés pour la fabrication du fromage. Il existe des présures végétales mais on les rencontre très rarement.

Progestérone : hormone sécrétée par les glandes de différents animaux.

Propolis : gomme recueillie par les abeilles pour la construction de la ruche. On en rencontre essentiellement dans les produits cosmétiques.

Saindoux : graisse animale.

Suif : graisse animale que l’on retrouve généralement dans les savons et les bougies. Origine végétale possible.

E631 : dont le nom anglais est « sodium 5’ inosinate », est toujours d’origine animale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 8 Juil - 7:09

Le vin et la bière : Ils peuvent contenir des produits d’origine animale : les vins contenant trop de résidus dans les tonneaux sont filtrés à l’aide de substance d’origine animale piégeant les impuretés : gélatine, vessie natatoire d’esturgeon, carapaces broyées de homard ou de crabe, sang, poudre de sang séché, blanc d’œufs, lait écrémé, lait maigre centrifugé, poudre de lait écrémé, caséine, l'albumine de sang, l'ovalbumine, et des produits minéraux : argiles clarifiantes (bentonite), alumine. Après le filtrage le produit est séparé du vin (il peut en rester néanmoins toujours un peu). Des procédés mécaniques sont aussi utilisés : clarification par tamisages (tamis inox possédant des mailles de 0,4 à 1,5 voir 2mm. L'ultra et la microfiltration sont des techniques de filtration des jus à travers des filtres de très faible porosité, de l'ordre du micron, souvent constitués de céramique) et par centrifugation.
Des marques de bière incluent dans leur préparation de la gélatine et du blanc d'œuf.
Les marques de bières suivantes sont acceptables pour les végétaliens (pas de produits animaux utilisés dans la composition ou le processus de production) : Heineken, Pelfort, Hoegaarden, Orval, Grimbergen, Judas, Leffe, Belle vue, Bécasse, Chimay, Brugs, Mort subite (gueuze et Kriek) .

Les marques suivantes peuvent être acceptables, mais il subsiste un doute sur le processus de fabrication (filtration) : la Maudite, la fin du Monde, l'Eau Bénite, Rodenbach, Paülaner, Lowenbraü, Duvel, Maredsous, Gulden Draak, Pietra, Colomba, Carlsberg, Tuborg.

Vérifiez toujours auprès des fabricants tout de même. Mieux : abstenez-vous d’alcool.
Article paru le 23/06/99 dans le journal « La Dépêche » : Du sang de bœuf dans le vin ! Deux cent kilos de produits clarifiants à base de sang de bœuf, interdits en Europe depuis 1997, ont été saisis entre le 7 et le 14 juin dans des entreprises liées à la viticulture, dans le Vaucluse et dans les Bouches-du-Rhône. Les produits saisis, appelés à être mélangés au vin, étaient conditionnés dans des sacs de 1 kg, sous forme de poudre de sang séché. L'essentiel a été retrouvé chez des viticulteurs et revendeurs de produits œnologiques. Les communes où ils ont été saisis font partie des aires d’appellations d’origine contrôlées (OAC), Côtes-de-Provence et Côte-du-Rhone. Neuf saisies ont été effectuées chez 14 opérateurs et 800 hectolitres de vin ont été consignés par précaution, en attendant les résultats des analyses.
* Ce que nous entendons par « être » végétarien ou végétalien : pour nous, cela signifie ne jamais faire d’écart volontaire. Consommer des végétaux, des œufs et du lait pour les végétariens et uniquement des végétaux pour les végétaliens, chaque jour de chaque année. Cela peut sembler évident, pourtant, nous rencontrons souvent des personnes qui se réclament végétariennes et qui, lorsqu’on discute un peu, disent consommer de temps à autre de la viande. Ceci, n’est pas pour nous être végétarien, mais « manger très peu de viande », ce qui est déjà un bon début, néanmoins. Lorsqu’on vit au milieu d’omnivores, on peut parfois consommer des aliments contenant des produits animaux (graisses animales, gélatine par exemple), car on ne nous a rien dit, ce n’est pas une action volontaire, et chaque végétarien ou végétalien y fait très attention. Ces « accidents » peuvent malheureusement arriver. Il faut être très prudent lorsqu’on mange avec des personnes et dans des lieux peu habitués au végétarisme et au végétalisme. Il nous semble très important d’être rigoureux car si nous ne le sommes pas, nous ne serons pas pris au sérieux et nous ne montrerons pas que le végétarisme et le végétalisme sont des modèles de vie valables. De plus, c’est en étant de plus en plus nombreux à être strictement végétarien ou végétalien que la société devra s’adapter et proposer des produits et des services convenant aux végétariens et aux végétaliens. La demande crée l’offre, nos achats sont un pouvoir. C’est en s’affirmant partout et non en pliant que nous serons acceptés et que nos pratiques se banaliseront. Parfois aussi, si nous n’avons accès qu’à des médicaments non-végétariens ou non végétaliens, pour nous soigner, nous n’avons à ce moment aucun choix. Ceci ne dépend pas, alors, de notre volonté. C’est une raison de plus d’avoir une bonne hygiène de vie pour ne pas tomber malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 8 Juil - 7:10

La présure : Tous les fromages vendus couramment sont fabriqués à l’aide de présure (à l’exception des fromages frais comme le yaourt, le fromage blanc et les fromages Casher, et encore il vaut mieux vérifier quel ferment a été utilisé, on a souvent de drôles de surprise). Cette matière est sécrétée par le quatrième estomac des jeunes ruminants, appelé caillette, et contient une enzyme qui permet au lait de cailler.
En Europe, les coagulants les plus utilisés sont la présure de veau et les mélanges présure / pepsine bovine (autre enzyme sécrétée). La coagulation du lait est un stade essentiel de la fabrication du fromage. Pour l’obtenir, on découpe en minces lanières les caillettes qui sont mises à macérer pendant cinq jours dans de l’eau salée maintenue à 35°C, puis on filtre. Il faut près de 2 litres de coagulant pour produire une tonne de fromage.
A noter que la présure animale est imposée par la réglementation pour les fromages sous appellation d'origine (AOC) et les fromages sous label rouge. Selon la législation française le terme « présure » est réservé aux seules enzymes extraites des caillettes de jeunes bovidés. Les produits issus d'autres sources ne peuvent prétendre à l'appellation « présure », c'est notamment le cas des enzymes fongiques issues de fermentation. Dans le cas de ces enzymes, on parle de coagulants.
Signalons pour les végétariens l’existence de coagulants végétaux. Ils ont beaucoup de propriétés communes avec la présure animale, mais elles agissent à des températures plus élevées, entre 40 et 90°C. Signalons notamment, les feuilles de la grassette vulgaire pour préparer le caillé. C’est une petite herbe vivace des tourbières et des régions montagneuses, assez commune en France. Autre plante coagulante très répandue en France, le gaillet vrai ou gaillet jaune, dit caille-lait jaune; de plus grande taille, elle abonde dans les prés. Aux Baléares, les paysans font bouillir le lait, et pendant qu’il est encore très chaud, ils le brassent au moyen d’une jeune branche de figuier fendue en croix. Presque instantanément, le lait se prend en une masse homogène, qui est mangée à la cuillère.

Aussi, peuvent être utilisés comme coagulant végétal, la chardonnette (dont on trouve les fleurs en herboristerie ou dans quelques pharmacies), l’artichaut, l’ivraie enivrante, la luzerne, la garance, …
On peut aussi, parfois, trouver des coagulants végétaux dans des magasins bio.
Certains fromages ne contiennent pas de présures animales. 2 marques ont le logo « végétarien » d’Alliance Végétarienne. Contactez ces fabricants pour savoir où acheter leurs produits près de chez vous : ÖMA France, 12230 St Jean du Bruel. Tél. : 05 65 62 18 94, Fax : 05 65 62 17 33. Fromagerie Milleret, BP 5, 70700 Charcenne. Tél : 03 84 65 68 68. Ceux de la société Milleret sont distribués en grandes surfaces : Carrefour et Leclerc. Ecrivez quand même aux firmes pour vérifier, car elles peuvent changer leurs procédés de fabrication avec le temps.

Des « fromages » végétaliens à base de soja existent aussi actuellement : marques Sojami et From’Soy, disponible en magasins bios (renseignez-vous pour les ferments utilisés). Ils sont crémeux et faciles à tartiner.
Aussi disponible Soya County des spécialités végétales à base de lait de soja fermenté. Pâte pressée, en tranches, affinés frais, pâtes à tartiner ... Pour savoir où les trouver contacter le fabriquant : Biofun, 1 rue du Poiré sur Velluire, BP 2, 85370 Le Langon. Tél : + 33 (0)2 51 52 89 40, Fax : + 33 (0)2 51 52 89 41. E-mail : LIENHYPERTEXTE "mailto:biofun@wanadoo.fr" biofun@wanadoo.fr .
D’autres « fromages » végétaliens ont la particularité de « fondre ». Un de ces fromages végétaliens qui provient du Royaume Uni s’appelle le Vegi-Cheese, (nom anglais : Cheezly, fabricant anglais : Redwood. Leur site :
http://www.redwoodfoods.co.uk
L'importateur-distributeur pour la France est Pural, 24 route de Seltz, BP38, 67930 Beinheim, tel : 03 69 11 11 11. Toutes les boutiques qui ont Pural parmi leurs distributeurs devraient pouvoir le commander. Renseignez-vous pour connaître le magasin le plus proche de chez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Dim 8 Juil - 7:10

FILM PHOTO
Tout d’abord, il y a le support ; soit en papier pour les tirages, ou acétate, ou acétate de cellulose, ou en polyester. Sur ce support, est couché une gélatine contenant des cristaux de bromure d’argent et, en plus pour certains films couleur ou papier, des colorants.
La gélatine est une substance protéique. Elle est obtenue par traitement spécial de différentes substances animales : os, peau, tendons.
Suivant les régions de provenance des déchets d’animaux, la gélatine aura des propriétés très différentes (c’est pour cette raison que certains fabricants photographiques ont leurs propres troupeaux). Cette gélatine sert de liant pour retenir les cristaux de bromure d’argent. La gélatine photographique n’est ni plus, ni moins la même qu’on trouve chez le charcutier, en sachant que la gélatine photographique est de meilleure qualité que celle utilisée dans l’alimentation.
A noter que la rumeur qui prétendait que Fuji n’utilisait plus de gélatine pour ses pellicules est fausse.
La seule alternative possible est d’utiliser des appareils photos numériques ou des camescopes. Leur prix devient de plus en plus abordable et ils sont de plus en plus performants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:27

carbonate de calcium
colorant

Substance artificielle, dont le nom de code est E170. C'est un colorant de surface rouge de betterave, rajouté aux pâtisseries et décorations externes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:29

Les additifs alimentaires

Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés aux produits alimentaires de base dans le but d'en améliorer la conservation, la couleur, le goût, l'aspect... Quand un additif alimentaire est autorisé au niveau européen, celui ci bénéficie d'un code du type Exxx. Les additifs sont classés selon leur catégories.







Sommaire

[[url=javascript:toggleToc()]masquer[/url]]


    <LI class=toclevel-1>1 Tableau des colorants alimentaires
    <LI class=toclevel-1>2 Conservateurs
    <LI class=toclevel-1>3 Antioxydants
    <LI class=toclevel-1>4 Autres additifs

      <LI class=toclevel-2>4.1 Lécithines
      <LI class=toclevel-2>4.2 Lactates
      <LI class=toclevel-2>4.3 Citrates
      <LI class=toclevel-2>4.4 Tartrates
      <LI class=toclevel-2>4.5 Orthophosphates
      <LI class=toclevel-2>4.6 Malates
      <LI class=toclevel-2>4.7 Adipates
      <LI class=toclevel-2>4.8 Alginates
      <LI class=toclevel-2>4.9 Gommes
      <LI class=toclevel-2>4.10 Diphosphates
      <LI class=toclevel-2>4.11 Triphosphates
      <LI class=toclevel-2>4.12 Dérivés cellulosiques
      <LI class=toclevel-2>4.13 Dérivés d'acides gras alimentaires
      <LI class=toclevel-2>4.14 Carbonates
      <LI class=toclevel-2>4.15 Chlorures
      <LI class=toclevel-2>4.16 Sulfates
      <LI class=toclevel-2>4.17 Hydroxydes
      <LI class=toclevel-2>4.18 Ferrocyanures
      <LI class=toclevel-2>4.19 Phosphates
      <LI class=toclevel-2>4.20 Silicates
      <LI class=toclevel-2>4.21 Stéarates
    • 4.22 Gluconates

    <LI class=toclevel-1>5 Exhausteurs de goût

      <LI class=toclevel-2>5.1 Glutamates
      <LI class=toclevel-2>5.2 Guanylates
      <LI class=toclevel-2>5.3 Inosinates
    • 5.4 Divers

    <LI class=toclevel-1>6 Cires et hydrocarbures
    <LI class=toclevel-1>7 Gommes à mâcher
    <LI class=toclevel-1>8 Glaces
    <LI class=toclevel-1>9 Gaz propulseurs
    <LI class=toclevel-1>10 Édulcorants
  • 11 Voir aussi

    • 11.1 Lien externe



//


[url=][/url]
Tableau des colorants alimentaires [modifier]


Les colorants ajoutent artificiellement de la couleur aux aliments, pour les rendre théoriquement plus appétissants.
On désigne par le terme de colorant toute substance colorée utilisée pour changer la couleur d'un support (textile, papier, aliment...). Un colorant est appelé « teinture » s'il est soluble dans le milieu qu'il colore ou « pigment » s'il est insoluble. Son origine peut être naturelle (organique ou minérale) ou de synthèse. Seuls les colorants de type 'alimentaire' sont répertoriés ici.




Couleur
Code
Origine
Nom chimique
D.J.A. (mg/kg m.c)*(1)

jaune
E 100
naturelle
curcumine, curcuma, curry ou safran
0,1

jaune
E 101 I)
...
riboflavine (vitamine B2)
...

jaune
E 101(a) II)
...
5'-phosphate sodique de riboflavine
...

jaune
E 102
synthèse
tartrazine
7,5

jaune
E 104
synthèse
jaune de quinoléine
0,5

jaune orangé
E 107
...
jaune 2G
...

jaune orangé
E 110
synthèse
jaune orangé S
2,5

rouge
E 120
naturelle
cochenille, acide carminique, carmin
2,5

rouge
E 122
synthèse
azorubine, carmoisine
4,0

rouge
E 123
naturelle
amarante
...

rouge
E 124
synthèse
Ponceau 4R, rouge cochenille A
0,75

rouge
E 127
synthèse
érythrosine
2,5

rouge
E 128
...
rouge 2G
...

rouge
E 129
...
rouge allura AC
...

bleu
E 131
synthèse
bleu patenté V
2,5

bleu
E 132
synthèse
indigotine, carmin d'indigo
5,0

bleu
E 133
...
bleu brillant FCP
...

vert
E 140(I)
...
chlorophylles
...

vert
E 140(II)
...
chlorophyllines
...

vert
E 141 (I)
synthèse
complexe cuivrique
des chlorophylles
15

vert
E 141 (II)
synthèse
complexe cuivrique
des chlorophyllines
15

vert
E 142
synthèse
vert acide brillant BS, vert lissamine
5,0

brun
E 150
naturelle
caramels
250

noir
E 151
synthèse
noir brillant BN, noir PN
1,0

noir
E 153
...
charbon végétal médicinal
...

noir
E 154
...
Brun FK
...

noir
E 155
...
Brun chocolat HT
...

nuances jaune à orange
E 160-a à 160-f
pigments naturels *(2)
caroténoïdes
de 0 à 5

Jaune Orange Rouge
E 160(A) I)
...
β-carotène
...

Jaune Orange Rouge
E 160(A) II)
...
Caroténoïdes mélangés (alpha-, ß-, gamma-)
...

Jaune Orange Rouge
E 160(B)
...
Rocou (ou annatto), bixine, norbixine
...

Jaune Orange Rouge
E 160(C)
...
Extrait de paprika, capsanthéine, capsorubine
...

Jaune Orange Rouge
E 160(D)
...
Lycopène
...

Jaune Orange Rouge
E 160(E)
...
Apocaroténal 8' (C30)
...

Jaune Orange Rouge
E 160(F)
...
Ester éthylique de l'acide -apocaroténique-8' (C30)
...

Jaune Orange Rouge
E 161
...
Xanthophylles
...

Jaune Orange Rouge
E 162
...
Rouge de betterave, bétanine
...

rouge, bleu ou violet
E 163
pigments naturels *(3)
anthocyanes
-

Blanc Rouge Argent Or
E 170 I)
...
Carbonate de calcium
...

Blanc Rouge Argent Or
E 170 II)
...
Carbonate acide de calcium
...

blanc
E 171
synthèse
Oxyde de titane, dioxyde de titane, bioxyde de titane
-

Blanc Rouge Argent Or
E 172
...
Oxyde et hydroxyde de fer
...

Blanc Rouge Argent Or
E 173
...
Aluminium naturel (minerai de bauxite)
...

Blanc Rouge Argent Or
E 174
...
Argent
...

Blanc Rouge Argent Or
E 175
...
or
...

...
E 180
...
Lithol-rubine BK
...

...
E 181
...
Tannin, acide tannique
...

  • (1) : D.J.A. (mg/kg m.c) = dose journalière admissible en miligramme par kilogramme de masse corporelle
  • (2) : Pigments naturels d'abricot, de carotte, de langouste, de poisson, etc.
  • (3) : Pigments naturels de fleurs, de feuilles, de fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:30

Conservateurs [modifier]


Les agents conservateurs sont des substances dont l'effet direct retarde ou empêche d'indésirables modifications microbiologiques dans les denrées alimentaires, en particulier leur altération.

Les conservateurs



Descriptif

E 200
Acide sorbique (Sa)

E 201
Sorbate de sodium (Sa)

E 202
Sorbate de potassium (Sa)

E 203
Sorbate de calcium (Sa)

E 210
Acides benzoïques (Ba)

E 211
Benzoate de sodium (Ba)

E 212
Benzoate de potassium (Ba)

E 213
Benzoate de calcium (Ba)

E 214
P-hydroxybenzoate d'éthyle (PHB)

E 215
Dérivé sodique de l'ester éthylique de l'acide p-hydroxybenzoïque (PHB)

E 216
P-hydroxybenzoate de propyle (PHB)

E 217
Dérivé sodique de l'ester propylique de l'acide p-hydroxybenzoïque (PHB)

E 218
P-hydroxybenzoate de méthyle (PHB)

E 219
Dérivé sodique de l'ester méthylique de l'acide p-hydroxybenzoïque (PHB)

E 220
Anhydride sulfureux

E 221
Sulfite de sodium

E 222
Sulfite acide de sodium, bisulfite de sodium

E 223
Disulfite de sodium, métabisulfite de sodium

E 224
Disulfite de potassium, Pyrosulfite / métabisulfite de potassium

E 225
Disulfite de calcium Pyrosulfite de calcium ou métasulfite

E 226
Sulfite de calcium

E 227
Sulfite acide de calcium, Bisulfite de calcium

E 228
Sulfite acide de potassium, Bisulfite de potassium

E 230
Biphényle, diphényle

E 231
Orthophénylphénol, 2-hydroxybiphényle

E 232
Orthophénylphénate de sodium, Sodium diphényl 2 yl

E 233
Thiabendazole, 2-(4-Thiazolyl) Benzimidazole

E 234
Nisine

E 235
Natamycine (pimaricine)

E 236
Acide formique

E 237
Formiate de sodium

E 238
Formiate de calcium

E 239
Hexaméthylènetétramine

E 242
Dicarbonate de diméthyle

E 249
Nitrite de potassium

E 250
Nitrite de sodium

E 251
Nitrate de sodium

E 252
Nitrate de potassium

E 260
Acide acétique

E 261
Acétate de potassium

E 262 I)
Acétate de sodium

E 262 II)
Diacétate de sodium

E 263
Acétate de calcium

E 270
Acide lactique

E 280
Acide propionique

E 281
Propionate de sodium

E 282
Propionate de calcium

E 283
Propionate de potassium

E 284
Acide borique

E 285
Tétraborate de sodium (borax)

E 290
Dioxyde de carbone, Anhydride carbonique

E 296
Acide malique (DL- ou L-)

E 297
Acide fumarique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:30

Antioxydants [modifier]
Les antioxydants sont des molécules qui aident à protéger les aliments contre les réactions d'oxydation qui accélèrent le vieillissement. Il peut s'agir d'altérations dues à l'oxygène de l'air, à la lumière, aux traces de métaux ou à certaines enzymes. Leur absence d'effet dégradant des oméga-3 est pour le moment discutée.
On trouve les antioxydants principalement dans les fruits et légumes, mais on en trouve également dans le thé et le vin. Ils se classent en 3 catégories : les vitamines (E, C et ß-carotène), les oligo-éléments (Sélénium, Cuivre, Manganèse et Zinc), et de nombreux autres micro-nutriments d'origine végétale comme, par exemple, les polyphénols.

Les Antioxydants



Descriptif

E 300
Acide ascorbique, Vitamine C

E 301
Ascorbate de sodium, Vitamine C

E 302
Ascorbate de calcium, Vitamine C

E 303
Diacétate d'ascorbyle

E 304
Acide palmityle-6-L-ascorbique, Palmitate d'ascorbyle

E 305
Stéarate d'ascorbyle

E 306
Extrait riche en tocophérols, Vitamine E

E 307
Alpha-tocophérol de synthèse, Vitamine E

E 308
Gamma-tocophérol de synthèse, Vitamine E

E 309
Delta-tocophérol de synthèse, Vitamine E

E 310
Gallate de propyle

E 311
Gallate d'octyle

E 312
Gallate dodécyle, Ester N-dodécylique

E 315
Acide érythorbique

E 316
Erythorbate de sodium

E 320
Buthylhydroxyanisol B H A

E 321
Buthylhydroxytoluène B H T
[url=][/url]
Autres additifs [modifier]


[url=][/url]
Lécithines [modifier]



Lécithines



Descriptif

E 322
Lécithines
[url=][/url]
Lactates [modifier]



Lactates



Descriptif

E 325
Lactate de sodium

E 326
Lactate de potassium

E 327
Lactate de calcium
[url=][/url]
Citrates [modifier]



Citrates



Descriptif

E 330
Acide citrique

E 331
Citrates de sodium (monosodique, disodique, trisodique)

E 332
Citrates de potassium (monopotassique, tripotassique)

E 333
Citrates de calcium (monocalcique, dicalcique, tricalcique)
[url=][/url]
Tartrates [modifier]



Tartrates



Descriptif

E 334
Acide tartrique [L (+) - ]

E 335 I)
Tartrate monosodique

E 335 II)
Tartrate disodique

E 336 I)
Tartrate monopotassique

E 336 II)
Tartrate dipotassique

E 337
Tartrate double de sodium et de potassium
[url=][/url]
Orthophosphates [modifier]



Orthophosphates



Descriptif

E 338
Acide orthophosphorique

E 339
(monosodique, disodique, trisodique)

E 340
Orthophosphates de potassium (monopotassique, dipotassique, tripotassique)

E 341
Orthophosphates de calcium (monocalcique, dicalcique, tricalcique)
[url=][/url]
Malates [modifier]



Malates



Descriptif

E 349
Malate d'ammonium

E 350 I)
Malate de sodium

E 350 II)
Malate acide de sodium

E 351
Malate de potassium

E 352 I)
Malate de calcium

E 352 II)
Malate acide de calcium

E 353
Acide métatartrique

E 354
Tartrate de calcium
[url=][/url]
Adipates [modifier]



Adipates



Descriptif

E 355
Acide adipique

E 356
Adipate de sodium

E 357
Adipate de potassium

E 363
Acide succinique

E 370
1,4-Heptonolactone

E 375
Acide nicotinique, Niacine

E 380
Citrate de triammonium

E 381
Citrate d'ammonium ferrique vert

E 385
Éthylène diamine tétra-acétate de calcium disodium (calcium disodium EDTA)
[url=][/url]
Alginates [modifier]


Ces produits sont utilisés comme gélifiants et épaississants.

Alginates



Descriptif

E 400
Acide alginique

E 401
Alginates de sodium

E 402
Alginates de potassium

E 403
Alginates d'ammonium

E 404
Alginates de calcium

E 405
Alginates de propane-1,2-diol

E 406
Agar-agar

E 407
Carraghénanes (algues)

E 407A
Algues euchema transformées

E 410
Farine de graines de caroube
[url=][/url]
Gommes [modifier]


Ces produits sont utilisés comme gélifiants et épaississants.

Gommes



Descriptif

E 412
Gomme de jaguar ou gomme de guar

E 413
Gomme de dragon, ou gomme adragante, tragacanthe

E 414
Gomme d'acacia ou gomme arabique

E 415
Gomme xanthane ou gomme de maïs

E 416
Gomme karaya

E 417
Gomme tara

E 418
Gomme gellane

E 420 I)
Sorbitol

E 420 II)
Sirop de sorbitol

E 421
Mannitol

E 422
Glycérol

E 425
Glucomannane (extrait de racine de Konjac)

E 430
Stéarate de polyoxyéthylène (Cool

E 431
Stéarate de polyoxyéthylène (40)

E 432
Monolaurate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 20)

E 433
Monooléate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 80)

E 434
Monopalmitate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 40)

E 435
Monostéarate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 60)

E 436
Tristéarate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 65)

E 440 I)
Pectine

E 440 II)
Pectine amidée

E 442
Phosphatides d'ammonium

E 444
Acétate isobutyrate de saccharose

E 445
Esters glycériques de résine de bois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:31

Diphosphates [modifier]



Diphosphates



Descriptif

E 450 I
Diphosphate disodique

E 450 II
Diphosphate trisodique

E 450 III
Diphosphate tétrasodique

E 450 IV
Diphosphate dipotassique

E 450 V
Diphosphate tétrapotassique

E 450 VI
Diphosphate dicalcique

E 450 VII
Dihydrogéno diphosphate de calcium
[url=][/url]
Triphosphates [modifier]



Triphosphates



Descriptif

E 451 I
Triphosphate pentasodique

E 451 II
Triphosphate pentapotassique

E 452 I
Polyphosphates sodiques

E 452 II
Polyphosphates potassiques

E 452 III
Polyphosphates calco-sodiques

E 452 IV
Polyphosphates calciques

E 459
Béta-cyclodextrine
[url=][/url]
Dérivés cellulosiques [modifier]



Dérivés cellulosiques



Descriptif

E 460
Celluloses

E 460 I
Cellulose microcristalline

E 460 II
Cellulose en poudre

E 461
Méthylcellulose

E 463
Hydroxypropylcellulose

E 464
Hydroxypropylméthylcellulose

E 465
Méthyléthylcellulose

E 466
Carboxyméthylcellulose

E 468
Carboxyméthylcellulose de sodium réticulée

E 469
Carboxyméthylcellulose hydrolysée de manière enzymatique
[url=][/url]
Dérivés d'acides gras alimentaires [modifier]



Dérivés d'acides gras alimentaires



Descriptif

E 470
Sels de sodium/potassium/calcium d'acides gras

E 470 A
Stéarate de sodium/potassium/calcium

E 470 B
Stéarate de magnésium

E 471
Mono- et diglycérides d'acides gras alimentaires

E 472
Esters d'acides gras alimentaires

E 472 A
Ester diacétyl-acétique d'acides gras

E 472 B
Ester diacétyl-lactique de mono- et diglycérides d'acides gras

E 472 C
Ester diacétyl-citrique de mono- et diglycérides d'acides gras

E 472 D
Ester tartrique de mono- et diglycérides d'acides gras

E 472 E
Ester Monoacéthyltartrique de mono- et diglycérides d'acides gras

E 472 F
Esters mixtes acétiques et tartriques des mono- et diglycérides d'acides gras

E 473
Sucroester

E 474
Sucroglycérides

E 475
Esters polyglycériques d'acides gras

E 476
Esters polyglycériques d'acides gras d'huile de ricin, Polyricinoléate de polyglycérol

E 477
Esters du propylène-glycol d'acide gras

E 478
Esters lactyles d'acides gras du glycérol et du propane-1,2 diol

E 479 B
Huile de soja oxydée par chauffage ayant réagi avec des mono- et diglycérides d’acides gras

E 481
Stéaroyl-2-lactylate de sodium

E 482
Stéaroyl-2-lactylate de calcium

E 483
Tartrate de stéaryle

E 491
Monostéarate de sorbitane

E 492
Tristéarate de sorbitane

E 493
Monolaurate de sorbitane

E 494
Monoléate de sorbitane

E 495
Monopalmitate de sorbitane
[url=][/url]
Carbonates [modifier]



Carbonates



Descriptif

E 500
Carbonate de sodium

E 500 I
Carbonate acide de sodium

E 501 I
Carbonate de potassium

E 501 II
Carbonate acide de potassium

E 503 I
Carbonate d'ammonium

E 503 II
Carbonate acide d'ammonium

E 504 I
Carbonate de magnésium

E 504 II
Carbonate acide de magnésium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:31

Chlorures [modifier]

Chlorures



Descriptif

E 507
Acide chlorhydrique

E 508
Chlorure de potassium

E 509
Chlorure de calcium

E 510
Chlorure d'ammonium

E 511
Chlorure de magnésium
[url=][/url]
Sulfates [modifier]



Sulfates



Descriptif

E 512
Chlorure d'étain

E 513
Acide sulfurique

E 514
Sulfate de sodium

E 515
Sulfate de potassium

E 516
Sulfate de calcium gypse, Plâtre de Paris

E 518
Sulfate de magnésium

E 519
Sulfate de cuivre

E 520
Sulfate d'aluminium

E 521
Sulfate d'aluminium sodique

E 522
Sulfate d'aluminium potassique

E 523
Sulfate d'aluminium ammonique
[url=][/url]
Hydroxydes [modifier]



Hydroxydes



Descriptif

E 524
Hydroxyde de sodium

E 525
Hydroxyde de potassium

E 526
Hydroxyde de calcium

E 527
Hydroxyde d'ammonium

E 528
Hydroxyde de magnésium

E 529
Oxyde de calcium

E 530
Oxyde de magnésium Périclase
[url=][/url]
Ferrocyanures [modifier]



Ferrocyanures



Descriptif

E 535
Ferrocyanure de sodium (Prussiate jaune de sodium)

E 536
Ferrocyanure de potassium

E 537
Hexacyanomanganate de Fer

E 538
Ferrocyanure de calcium
[url=][/url]
Phosphates [modifier]



Phosphates



Descriptif

E 540
Phosphate acide de calcium

E 541
Phosphate d'aluminium et de sodium

E 542
Phosphate d'os comestible

E 544
Polyphosphate de calcium

E 545
Polyphosphate d'ammonium
[url=][/url]
Silicates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:32

Silicates



Descriptif

E 551
Dioxyde de silicium

E 552
Silicate de calcium

E 553 A I
Silicate de magnésium

E 553 A II
Trisilicate de magnésium

E 553 B
Talc

E 554
Silicate alumino-sodique

E 555
Silicate alumino-potassique

E 556
Silicate alumino-calcique

E 558
Bentonite

E 559
Silicate d'aluminium
[url=][/url]
Stéarates [modifier]



Stéarates



Descriptif

E 570
Acide stéarique, Stéarine

E 572
Stéarate de magnésium
[url=][/url]
Gluconates [modifier]



Gluconates



Descriptif

E 574
Acide gluconique

E 575
Glucono-delta-lactone

E 576
Gluconate de sodium

E 577
Gluconate de potassium

E 578
Gluconate de calcium

E 579
Gluconate ferreux

E 585
Lactate ferreux
[url=][/url]
Exhausteurs de goût [modifier]


Les exhausteurs de goût sont des substances organiques qui, sans avoir une saveur propre prononcée, ont néanmoins la propriété de renforcer le goût et/ou l'odeur d'une denrée alimentaire. Souvent, ils trompent le consommateur sur la qualité du produit.
[url=][/url]
Glutamates [modifier]



Glutamates



Descriptif

E 620
Acide glutamique

E 621
Glutamate monosodique

E 622
Glutamate monopotassique

E 623
Diglutamate de calcium

E 624
Glutamate d'ammonium

E 625
Diglutamate de magnésium
[url=][/url]
Guanylates [modifier]



Guanylates



Descriptif

E 626
Acide guanylique

E 627
Guanylate disodique

E 628
Guanylate dipotassique

E 629
Guanylate de calcium
[url=][/url]
Inosinates [modifier]



Inosinates



Descriptif

E 630
Acide inosinique

E 631
Inosinate disodique

E 632
Inosinate dipotassique

E 633
Inosinate de calcium
[url=][/url]
Divers [modifier]



Divers



Descriptif

E 634
5'-ribonucléotide calcique

E 635
5'-ribonucléotide disodique

E 636
Maltol

E 637
Éthylmaltol

E 640
Glycine et son sel de sodium

E 641
L-leucine
[url=][/url]
Cires et hydrocarbures [modifier]



Cires et hydrocarbures



Descriptif

E 900
Diméthylpolysiloxane, Diméthicone

E 901
Cire d'abeille blanchâtre, Cire d'abeille jaunâtre

E 902
Cire de candelilla

E 903
Cire de carnauba, Cire d'abeille jaunâtre
[url=][/url]
Gommes à mâcher [modifier]



Gommes à mâcher



Descriptif

E 904
Shellac
[url=][/url]
Glaces [modifier]



Glaces



Descriptif

E 905
Huile minérale, Paraffine

E 907
Cire microcristalline raffinée

E 912
Ester de l'acide montanique

E 914
Cire de polyéthylène oxydée

E 915
Esters de colophane

E 920
L-Cystéine et ses chlorhydrates

E 924
Bromate de potassium

E 925
Chlorine

E 926
Oxyde de chlorine

E 927
Azoformamide

E 927 B
Carbamide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:32

Gaz propulseurs



Descriptif

E 938
Argon

E 939
Hélium

E 941
Azote

E 942
Protoxyde d'azote

E 948
Oxygène

Édulcorants [modifier]


Ils apportent un goût sucré. Leur usage se justifie pour les diabétiques ou les obèses. Les enfants ne peuvent en tolérer qu'un peu. Ce sont des composés chimiques n'appartenant pas au groupe des hydrates de carbone et qui présentent un pouvoir édulcorant notablement supérieur à celui du saccharose, mais qui, par rapport à leur pouvoir édulcorant, n'ont aucune valeur nutritive ou qu'une valeur nutritive très faible.

Edulcorants



Descriptif

E 950
Acésulfame K

E 951
Aspartame

E 952
Acide cyclamique et ses sels (cyclamates) de Na et de Ca

E 953
Isomalt

E 954
Saccharine et ses sels (saccharinates) de Na, K et Ca

E 955
Sucralose

E 957
Thaumatine

E 959
Néohespéridine DC

E 965 I
Maltitol

E 965 II
Sirop de maltitol

E 966
Lactitol

E 967
Xylitol

E 999
Extraits de quillaia

E 1103
Invertase

E 1105
Lysozyme

E 1200
Polydextrose

E 1201
Polyvinyl pyrrolidone

E 1202
Polyvinyl polypyrrolidone

E 1404
Amidon oxydé (Gélifiant, épaississant)

E 1410
Phosphate d'amidon (Gélifiant, épaississant)

E 1411
Glycérol de diamidon (Gélifiant, épaississant)

E 1412
Phosphate de diamidon (Gélifiant, épaississant)

E 1413
Phosphate de diamidon phosphaté (Gélifiant, épaississant)

E 1414
Phosphate de diamidon acétylé (Gélifiant, épaississant)

E 1420
Amidon acétylé (Gélifiant, épaississant)

E 1422
Adipate de diamidon acétylé (Gélifiant, épaississant)

E 1423
Glycérol de diamidon acétylé (Gélifiant, épaississant)

E 1440
Amidon hydroxypropyle (Gélifiant, épaississant)

E 1442
Phosphate de diamidon hydroxypropyle (Gélifiant, épaississant)

E 1443
Glycérol de diamidon hydroxypropyle (Gélifiant, épaississant)

E 1450
Octényle succinate d’amidon sodique

E 1451
Amidon oxydé acétylé

E 1505
Citrate de triéthyle

E 1518
Triacétate de glycéryle, triacétine

E 1520
Propylène glycol (propane diol - 1,2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:33

Noms (cliquez pour info)
Codes
Danger
Toxicité


[url=][/url]




Curcumine, jaune de curcumine.
E100
NON
Aucun effet connu à ce jour [1,2,4,9,10], mais solvant d'extraction douteux et réaction allergique rare (urticaire, oedème de Quincke) selon [9].

Riboflavine, lactoflavine.
E101
NON
Aucun effet connu à ce jour [1,2,4,9], à faible dose [10].

Riboflavine 5' - phosphate.
E101a
Suspect
Considéré innofensif, E101a est la version chimique de E101.

Tartrazine.
E102
OUI
Résidus cancérigènes possibles [9]. Allergisant extrême (asthme, urticaire et eczéma) [1,2,4,9,10]... surtout en sensibilité croisée avec l’aspirine [2,9]. A éviter chez l’enfant [2,4]. Réactions chez les asthmatiques [4,9], démangeaisons, rhinites et troubles de la vision [4]. Suspect dans l'hyperkynésie [9], augmente la résistance aux antibiotiques [10].

Chrysoïne S.
E103
OUI
Innocuité non démontrée [1], dangereux pour les enfants [2].

Jaune de quinoléine.
E104
OUI
Traces cancerigènes possibles, allergies [1,9,10]. Risques potentiels non négligeables, à éviter [2].

Jaune solide.
E105
OUI
Substance hautement allergisante [1,2]. Sensibilité croisée avec l’aspirine [2].

Jaune 2G.
E107
OUI
Réactions possibles pour les personnes asthmatiques ou sensibles à l'aspirine [4].

Jaune orangé S ; jaune soleil FCF
E110
OUI
Traces cancérigènes possibles ; Hyperkinésie (ne pas tenir en place) ; Allergies (notamment sensibles à l'aspirine).

Orange GGN.
E111
OUI (!)
(à rédiger)

Cochenille, acide carminique ou carmin.
E120
Suspect
(à rédiger)

Orseille orcéine.
E121
OUI
(à rédiger)

Azorubine ; Carmoisine
E122
OUI
Traces cancérigènes possibles ; Hyperkinésie (ne pas tenir en place) ; Allergies (notamment chez les asthmatiques, les sensibles à l'aspirine).

Amarante
E123
OUI (!)
Traces cancérigènes non-exclues - Dépots calcaires rénaux - Hyperkinésie suspectée (ne pas tenir en place) - Allergies (notamment chez les sensibles à l'aspirine) [9].

Rouge cochenille ; Coccine nouvelle
E124
OUI
Traces cancérigènes possibles - Hyperkinésie suspectée (ne pas tenir en place) - Allergies (notamment les asthmatiques et les sensibles à l'aspirine) [9].

Ecarlate GN.
E125
OUI
(à rédiger)

Ponceau GR.
E126
OUI
(à rédiger)

Erythrosine
E127
OUI (!)
Provoque une hyperthyroïdie à fortes doses, modifications cancéreuses de la thyroïde - Réactions allergiques [9].

Rouge 2G ou azogéranine.
E128
OUI (!)
(à rédiger)

Rouge allura AC
E129
OUI
Traces cancérigènes possibles - Hyperkinésie suspectée (ne pas tenir en place) - Allergies [9].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: additifs   Mer 18 Juil - 4:33

Bleu anthraquinonique. Bleu solanthrène RS.
E130
OUI
(à rédiger)

Bleu patenté V
E131
OUI (!)
Traces cancérigènes possibles. Déconseillé aux allergiques [9].

Indigotine / Carmin d'indigo.
E132
OUI
Allergisant [1]. Mal connu [1,2]. Traces cancérigènes possibles - Déconseillé aux allergiques - Eviter de cumuler E132 et E250 (charcuteries, viandes en conserve, foie gras...) ! [9].

Bleu brillant FCF
E133
OUI
Traces cancérigènes possibles [1,9]. Effets toxiques démontrés (..) [3]. A fortes doses : attention aux reins et aux vaisseaux lymphatiques ! [9].

Chlorophylles ou phéophytine au magnésium.
E140a
Suspect
(à rédiger)

Chlorophyllines.
E140b
Suspect
(à rédiger)

Complexes cuivriques des chlorophylles et des chlorophyllines.
E141
Suspect
(à rédiger)

Vert S / vert brillant BS / vert lissamine
E142
OUI
Résidus de substances cancérigènes possibles [1,2,9]. Peu étudié [1]. Effets toxiques démontrés (..) [6]. Néfaste à très fortes doses - Changement du patrimoine héréditaire (seulement dans les expériences bactériennes) [9].

Caramel
E150a
NON
Considéré innofensif (les méthodes de traitement -ajout d'acides, bases ou sels- restent toutefois fort opaques).

Caramel de sulfite caustique / sulfite de soude.
E150b
OUI
Attention (..) [4]. Effets toxiques démontrés (..) [6]. (exception de [9] : Aucun effet secondaire.)

Caramel ammoniacal
E150c
OUI (!)
A éviter (..) [2,4]. Effets toxiques démontrés (..) [6]. Troubles gastro-intestinaux - Crampes,..., diminution des globules blancs (essai à forte dose sur des rats) [9]. Mal connu [2].

Caramel au sulfite d'ammonium.
E150d
OUI (!)
cf. E150c pour la toxicité et les commentaires.

Noir brillant BN, noir PN
E151
OUI
Produit chimique certainement toxique - Ce composant se transforme, par chauffage, en un nouveau composé amino-azoïque très suspect - A éviter [2]. Des effets toxiques ont pu être démontrés [6]. Réaction allergiques, résidus de substances cancérigènes possibles, suspect dans l'hyperkinésie [9].

Noir 7984.
E152
OUI
(à rédiger)

Charbon végétal.
E153
OUI
(à rédiger)

Brun FK
E154
OUI (!)
Soupçonné d'être allergisant, peut contenir des substances cancérigènes [1]. Plusieurs réactions possibles, dont dégénérescence des muscles et du squelette [4]. Groupes à risque : Asthmatiques et personnes souffrant d'urticaire - Symptômes cutanéo-muqueux et respiratoires [6]. Substance allergisante - cancérigène pour les animaux à fortes doses - suspect dans l'hyperkinésie [9].

Brun HT, brun chocolat HT
E155
OUI (!)
Soupçonné d'être allergisant - Peut contenir des substances cancérigènes [1]. A éviter pour les personnes sujettes à l'asthme et allergiques à l'aspirine [4]. Groupe à risque : asthmatiques et personnes souffrant d'urticaire - symptômes cutanéo-muqueux et respiratoires [6]. Réactions allergiques, surtout chez les asthmatiques et les intolérants à l'aspirine ou allergiques cutanés - Problèmes rénaux et des ganglions lymphatiques à hautes doses (rats, souris) [9].

Caroténoïdes (alpha-, bêta-, gamma-carotènes).
E160a
Suspect
Probablement très peu de risques, mais aucune utilité [2]. Naturel mais extraction par solvant douteux , urticaire possible (pour les bêta-carotênes)[9].

Rocou, annato, bixine, norbixine.
E160b
Suspect
Urticaire possible [9].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: additifs   Aujourd'hui à 17:19

Revenir en haut Aller en bas
 
additifs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les additifs alimentaires dans les produits pour chien...
» ajouts des additifs kz
» Osmolation et additifs
» [Risque sanitaire] - Nanoparticules, additifs chimiques alimentaires & Co
» additifs alimentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: