AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seals / focas / phoques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:34

29 mars 2006

Le retour de la polémique sur la chasse au phoque

Depuis quelques semaines, les médias se font l'écho de l'affrontement annuel entre les défenseurs des animaux, Paul McCartney et Brigitte Bardot en tête, et les chasseurs de phoques au Canada. Des images des chasseurs qui frappent sauvagement les phoques et les trainées sanglantes sur la banquise ont été diffusées hier soir, au journal de France 2, . Le Canada autorise cette chasse avec pour cette année un quota de 325 000 phoques sur une population totale qu'il estime à 5,4 millions d'individus. Les bébés phoques tout jeunes avec leur pelage tout blanc ne sont plus chassés, que ce sont ceux un peu plus vieux au pelage gris argenté. Lorsque l'on voit de telles images, l'émotion prend le dessus et on pense qu'il faut arrêter ça, que c'est barbare, pauvres animaux.

C'est vrai mais le problème est plus complexe si on accepte de s'y pencher dessus. Cette chasse est économiquement rentable et permet à une population de vivre. Donc si on stoppe la chasse aux phoques il va bien falloir que ces gens trouvent un moyen de subsistance ou déménagent. La dite population vivait de la pêche à la morue avant que ce poisson ne disparaisse ou presque victime de la surpêche. Science et Vie (mars 2006) raconte très bien cette histoire et l'on comprend alors très bien pourquoi les phoques prolifèrent. En effet, la morue et les phoques sont au sommet de la chaine alimentaire dans cet écosystème et se nourrissent de poissons moyens. Donc leurs populations se régulaient mutuellement. Avec la disparition de la morue pour cause de surpêche, je le rappelle, les phoques n'ont plus de concurrents pour les ressources alimentaires et prolifèrent. Les pêcheurs se rabattent sur les poissons moyens. Donc les phoques deviennent gênants à plusieurs niveaux et donc on autorise la chasse pour réguler un écosystème que l'homme lui-même a détraqué. Comme d'habitude.

Il y a une chose qui me dérange dans la médiatisation de cette histoire de chasse aux phoques c'est qu'elle est mal faite, elle ne fait qu'éfleurer le problème, jouer sur l'émotion. C'est facile d'aller critiquer les pays étrangers de préférence les plus loin possible, c'est facile d'attendrir les gens avec des espèces sauvages. Bien sûr les problèmes soulevés sont réels mais pendant que l'on regarde ailleurs, dans ce cas vers la banquise, on oublie qu'une encore trop grande majorité d'humains ne considère les animaux que comme de la viande potentielle, comme une ressource à exploiter, comme étant à notre service. Pourquoi ne regarde-t-on pas une vache avec les mêmes yeux que ceux avec lesquels on regarde les phoques ? Une autre question fondamentale n'est jamais posée : au nom de l'économie a-t-on le droit de faire n'importe quoi à n'importe qui, qu'il soit humain ou animal ?


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 12 Sep - 19:40, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:35

News du 22 mai 2007 : Signez la pétition

Planète Urgence soutient depuis deux ans l’association Evasion Tropicale qui œuvre depuis 1992 pour la protection des cétacés et de l’écosystème marin en zone Caraïbes. La mission des volontaires en Guadeloupe consiste à apporter un soutien à l’association par la prise et l’analyse de données et par des actions de sensibilisation envers la population. Objectif : un développement durable et responsable. Evasion Tropicale sera présente en 2006, à Saint-Kitts, en tant qu’observateur pour la 58 ème session de la Commission Baleinière Internationale. Le projet du sanctuaire baleinier regroupe les îles du sud Antilles et est plus que jamais d’actualité. L’association est à la recherche de bénévoles passionnés, de fonds privés ou publics, afin de mener à bien ses actions de sensibilisation et de communication, pour que les cétacés puissent enfin vivre en paix dans les eaux caribéennes. Elle a lancé une pétition contre la reprise de la chasse baleinière en Caraïbe. Les signataires sont nombreux mais chaque signature compte (pétition ci-dessous). L’association a besoin de vous pour travailler efficacement.


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 7:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:38

News du 25 mai 2007: Lundi 28 mai s'ouvre pour 4 jours à Anchorage (Alaska) la 59e session de la Commission Baleinière Internationale (CBI). Plus que jamais, l'influence grandissante des pays chasseurs, Japon en tête, et de leurs alliés de circonstance, menace le moratoire de 1986 sur la chasse commerciale. Greenpeace, présente à Anchorage en tant que membre observateur, appelle à une mobilisation citoyenne internationale en faveur de la protection des plus grands mammifères marins. En 2006, les autorités japonaises avaient obtenu à une majorité de 33 voix contre 32 le vote d'une résolution jugeant que le moratoire sur la chasse commerciale n'était plus nécessaire. Ce dernier n'avait pour autant été abrogé, une majorité des trois quarts étant pour cela imposée. Qu'en sera t-il la semaine prochaine à Anchorage ? La CBI est une organisation internationale ouverte à tous les pays. La liste complète des pays adhérents ne sera connue que lors de la session d'ouverture lundi matin. Si de nouveaux membres, comme la Grèce, Chypre ou Andorre ont rendu publique leur position anti-chasse, le nombre exact de pays pro-chasse reste inconnu. Les autorités japonaises déclarent quant à elles avoir d'ores et déjà la majorité. Depuis l'entrée en vigueur du moratoire en 1986, le Japon mène une diplomatie baleinière parallèle pour recruter de nouveaux membres favorables à la chasse qu'elle considère comme un droit culturel.

Les autorités japonaises n'ont aucun scrupule pour acheter les votes de pays aux ressources limitées en échange d'une aide bilatérale dont ils ont cruellement besoin, précise Stephan Beaucher, responsable de la campagne Océans à Greenpeace. Il est à craindre que cette politique de recrutement dynamique finisse par porter ses fruits si les pays opposés à la chasse continuent de se cantonner dans un vote de refus sans rien entreprendre pour renforcer le camp des anti-chasse. D'ores et déjà, et quelle que soit l'issue du vote final, Greenpeace redoute que le travail de lobbying des autorités japonaises ait déjà influencé les travaux de la commission scientifique et technique de la CBI. Celle-ci pourrait avoir " intégré " la majorité simple obtenue par le Japon en 2006 et orienter sa réflexion vers la gestion d'un stock à exploiter plutôt que vers la préservation d'une espèce menacée. Pour Greenpeace, la CBI doit être réformée et œuvrer pour les baleines et non au profit des chasseurs... Transparence, surveillance, abandon de l'échappatoire scientifique, promotion de l'observation touristique des baleines (whale watching), instauration de mesures de protection : les défis à relever sont nombreux pour faire de la CBI une institution moderne répondant aux enjeux environnementaux du 21e siècle.


Dernière édition par le Dim 12 Aoû - 5:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:38

News du 18 décembre 2006 : La zone Caraïbe est réputée pour ses plages bordées de cocotiers et ses eaux cristallines, mais cette région présente d’autres aspects moins connus et plus problématiques.

Description du projet :

La zone Caraïbe est réputée pour ses plages bordées de cocotiers et ses eaux cristallines, mais cette région présente d’autres aspects moins connus et plus problématiques :

C’est une zone fréquentée par plus de 28 espèces de cétacés. Mais ceux-ci sont actuellement très menacés :

* La chasse à la baleine, par les populations pauvres de la région y est très répandue;
* Le tourisme d’observation des baleines se développe rapidement et d’une manière anarchique, préjudiciables aux populations de cétacés.

De plus, la zone Caraïbe est devenue un enjeu majeur pour les japonais dans leur lutte pour la reprise généralisée de la chasse baleinière. Sous le couvert d’aides aux gouvernements des petites îles indépendantes du Sud Antilles, ils soudoient chaque année de nouvelles voix en faveur de la reprise de la chasse baleinière lors de la réunion annuelle de la Commission Baleinière Internationale (CBI).

Cependant, si la chasse à la baleine est à condamner sans détour, le tourisme d’observation peut, s’il est correctement pratiqué, représenter une source durable de revenus pour les populations pauvres de la région.

C’est pourquoi l’Association pour l’Etude, le Recensement et la Protection des Tortues Marines et des Cétacés s’est donnée pour mission d’étudier les grands mammifères marins de la région. La connaissance et la compréhension des modes de vie des populations de cétacés dans la région sont un préalable nécessaire pour espérer atteindre les objectifs suivants :

* Démontrer l’importance et la fragilité des populations de cétacés présents dans la région;
* Aboutir à la création d’un sanctuaire baleinier inter-régional;
* Structurer l’activité d’observation des cétacés pour en faire une ressource durable pour les îles les plus pauvres.

Organisation de la mission :

1/ Le programme de recherche 2005 :
Comme en 2004, l’International Fund For Animal Welfare (USA), l’Université de Cornell (USA), l’Université de Dalhousie (Canada) et l’Association pour l’Etude, le Recensement et la Protection des Tortues Marines et des Cétacés (France) vont unir leurs efforts pour intensifier les études sur les populations de cachalots de la région et les autres espèces de cétacés.Les études sur les cétacés seront menées à partir du bateau de recherche Tzigane VI. La zone de recherche s’étend de la Guadeloupe à l’île de la Dominique.

2/ La vie à bord :
Tzigane VI est un voilier moderne et très équipé (douches, WC) de 16 mètres de long. Les volontaires vivront et dormiront à bord pendant tout leur séjour, par cabine de 2.Le bateau est ancré au bord chaque soir et chacun peut aller se détendre à terre, tout en participant aux diverses tâches de la vie en groupe.Les missions sur Tzigane ne sont pas des vacances, ni du tourisme. Le travail est exigeant et les heures d’observation peuvent parfois s’enchaîner et fatiguer. Mais il s’agit d’une expérience hors du commun, avec une équipe scientifique de passionnés qui feront partager leurs connaissances et leur enthousiasme.

Les volontaires :

Partir comme volontaire sur Tzigane ne suppose ni compétences scientifiques, ni savoir marin. Il faut par contre être passionné par l’environnement, aimer la mer et être capable de vivre et travailler en équipe. S’il ne faut pas de compétence particulière, il est néanmoins vital d’avoir une vraie capacité à vivre 2 semaines sans beaucoup d’intimité tout en gardant le sourire et son sens de l’humour.

Les missions se font par groupe de 6 volontaires qui embarquent en même temps. Chaque mission dure 12 jours (Paris / Paris).

Les volontaires seront affectés aux nombreuses taches nécessaires à la collecte d’information et à la vie à bord. Pour en citer les principales :

* aide au repérage des groupes de cétacés (postes de vigie);
* aide au recueil de données (espèces rencontrées, nombre d’individus, position du ou des groupes (GPS et GIS), données écologiques, etc..);
* écoutes sous-marines (hydrophone);
* prise d’images vidéo pour études ultérieures;
* photographie pour permettre l’identification ultérieure (photo-identification);
* recueil et classement d’échantillons (fèces, lambeaux, restes, etc..);
* chargement de données (BD informatique);
* conduite du bateau (barre)· tâches de la vie à bord (courses, cuisine, entretien);

La formation des volontaires aux différentes tâches est assurée par l‘équipe d’encadrement dès l’arrivée à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:44

News du 3 juillet 2007 :

Vous faites une différence pour les phoques

www.kintera.org/TR.asp?a%3ddoIPJSMqG9IDLYJ%26s%3dceIQJYNtGcKOLTPtEoE%26m%3dksLRI2OOLmJ4G

Visitez le Blog de la campagne des phoques :

http://www.stoppezlachasseauphoque.ca/site/c.igLQI2OBKlF/b.2638147/k.1E2C/Blog_sur_la_chasse_aux_phoques.htm?msource=DR070601001&auid=2772411&kntaw25620=DFA9C79D6FEC4C4A8091F721A5F78D3B

Avec près de 95 000 gestes posés pour contribuer à mettre fin à la chasse commerciale aux phoques au Canada, votre appui fait une différence énorme.
Simplement au cours des derniers mois :


Votre appui nous a permis de montrer au monde la tragique vérité concernant les centaines de milliers de bébés phoques qui sont morts par suite des mauvaises conditions de la glace ou aux mains des chasseurs.

L’un des plus gros transformateurs de peaux de phoque au Canada, Carino Company Limited, offre seulement la moitié environ du prix payé en 2006 pour les peaux de phoques brasseurs de qualité supérieure, en déclarant que «toutes les ventes ont cessé» à la fin de l’année dernière.

L’Autriche et la France ont fait part de leur intention d’interdire l’importation de produits de phoque. Ces pays se sont joints aux États-Unis, à la Belgique, à l’Italie, à la Hollande, à l’Allemagne, au Mexique et à Croatie en se prononçant contre l’abattage cruel, non durable et inutile de bébés phoques du Groenland au Canada.

Les chercheurs continuent de nous avertir qu’on ne peut pas maintenir le niveau d’abattage actuel sans faire courir inutilement un gros risque de baisse à la population de phoques du Groenland. Les effets tragiques du réchauffement de la planète cette année ont confirmé encore davantage l’urgence de ces avertissements.

[url=javascript:ol('http://www.kintera.org/TR.asp?a%3dghKVJ1OCIcLKI8I%26s%3dceIQJYNtGcKOLTPtEoE%26m%3dksLRI2OOLmJ4G');]Tenez-vous au courant des dernières nouvelles sur la chasse aux phoques sur le blogue du site Stoppezlachasseauxphoques.ca.[/url]
Durant la prochaine année, l’IFAW continuera d’alerter les politiciens et le grand public au sujet des nombreux problèmes concernant la chasse, de documenter les infractions présumées au Règlement sur les mammifères marins et d’appuyer les recherches scientifiques cruciales portant sur les enjeux de la population de phoques du Groenland.
Vous pouvez continuer à exercer des pressions au Canada [url=javascript:ol('http://www.kintera.org/TR.asp?a%3djuI1KaPOLfKRKiL%26s%3dceIQJYNtGcKOLTPtEoE%26m%3dksLRI2OOLmJ4G');]en disant à vos amis et à vos parents d’adhérer à notre campagne[/url] et en gardant la question bien vivante dans les pages éditoriales de votre journal local et sur les blogues et les babillards électroniques.
Je ne doute pas qu’avec votre aide nous mettrons fin à la chasse, peu importe le temps qu’il faudra. Je vous remercie pour votre appui incessant durant les événements tragiques dont nous avons été témoins au Canada cette année.
Pour les phoques,



Olivier Bonnet
Directeur IFAW Canada
P.S.
Vous pouvez également [url=javascript:ol('http://www.kintera.org/TR.asp?a%3dcnJNLPMmF8JEIYK%26s%3dceIQJYNtGcKOLTPtEoE%26m%3dksLRI2OOLmJ4G');]faire un don pour aider l’IFAW[/url] à continuer d’exercer des pressions sur les nations européennes en vue d’appliquer un embargo total sur tous les produits de phoque.

Tous les dons qui nous sont transmis contribuent à aider la mission d’IFAW dans son ensemble. Ces dons seront utilisés là où leur nécessité se fait le plus sentir pour aider les animaux. Avez-vous des inquiétudes quant aux dons en ligne? Je l’étais moi aussi… et je me suis donc assuré que notre système en ligne était sécuritaire, sécurisé et à la fine pointe de la technologie. De plus, il élimine les frais de traitement des chèques de sorte qu’il y a plus d’argent qui sert directement à sauver des animaux. Par contre, si vous préférez faire un don par courrier, vous n’avez qu’Ã


www.kintera.org/TR.asp?a%3dfgLTIYNyHbILK8J%26s%3dceIQJYNtGcKOLTPtEoE%26m%3dksLRI2OOLmJ4G

Pour vous assurer que vous recevez encore les courriels d’IFAW, ajoutez [email]olivier@ifaw1.org[/email] à votre carnet d’adresse électronique. Si vous utilisez un filtre anti-spam, affectez à cette adresse le statut "sûr" ou "de confiance". Si vous avez une adresse AOL, Hotmail, MSN ou Yahoo, ceci est particulièrement important car nous recevons de nombreux "retours" de ces adresses électroniques.


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 7:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:46

Cet article a été écrit le 26 juin 2007.

Stop the seal hunt

Prominent Mexican environmental group calls for formal investigation of Canadian seal hunt. Mexico already has a ban on the importation of seal products in place, but this latest initiative should be another thorn in Canada's side. ANIMAL WELFARE seal hunt flouts laws, Mexican group says Environmentalists allege Ottawa permitting Criminal Code violations, and call for formal investigation

Martin Mittelstaedt environment reporter


The federal government is ignoring wildlife conservation laws and permitting violations of the Criminal Code's animal welfare provisions in the annual seal hunt, a major Mexican environmental group contends. The Mexican Centre for Environmental Law says Ottawa's failure to enforce conservation and animal-cruelty laws in the seal hunt, the world's largest marine mammal hunt, is so extensive it has asked the Commission for Environmental Co-operation, the NAFTA environmental watchdog, to launch a formal investigation.
In a filing submitted yesterday to the Montreal-based CEC, the group also alleges that Ottawa is allowing such high numbers of seals to be killed each year, including regular quota overruns, that it could deplete the population and cause "serious or irreversible damage to the northwest Atlantic ecosystem." When Canada, the United States and Mexico set up NAFTA's environmental watchdog in the mid-1990s, the thinking was that Mexico, with its spotty environmental record and status as the poorest of the three trade partners, would need the most policing on pollution laws. But as this new filing shows, conservationists at the group think the Canadian government needs international oversight to make it adhere to environmental rules and good conservation practices.


The CEC doesn't have legal power to fine countries, but can issue reports known as factual records that review whether governments are failing to enforce their laws effectively, with the hope that adverse publicity will force better compliance.
If the CEC decides to investigate, it will be one of the first independent reviews of Canadian claims that it is following good conservation management practices when it comes to seal populations, and that the hunt - which involves the clubbing, shooting, and skinning on ice floes of young seals - is conducted with the minimum of cruelty.
Earlier this year, Fisheries Minister Loyola Hearn announced that sealers would be allowed to kill 270,000 animals, and he put in place new measures to prevent hunters from exceeding their quotas. He also said the department would try to get a new estimate of the seal population by next year, rather than 2009 as previously planned.
The Foreign Affairs Department was unable to comment on the group's filing yesterday.
The Mexican group, known in Spanish as the Centro Mexicano de Derecho Ambiental, or CEMDA, compiled a 20-page analysis of why it believes Ottawa is failing in its management of the hunt. Among its concerns are that the government has allowed more animals to be killed, up to 350,000 in recent years, than the sustainable yield of 250,000 estimated by federal scientists. In four of the five years from 2002 to 2006, the quota was exceeded. The Mexican group also says there is considerable scientific uncertainty about the actual size of the seal population. While the fisheries department estimates it is around 5.5 million, the actual number could be over counted or undercounted by as much as 2 million, given the difficulties of figuring out an animal population over such a wide area of open water. If the actual number is at the low end of the range, and global warming continues to undermine the sea ice that seals need to give birth to pups, the group said Ottawa will be guilty of serious mismanagement. The group also contended that the hunt violates Criminal Code provisions against animal cruelty because few hunters check to see if all the animals they club or shoot are dead or unconscious before skinning them. The main test of this is to poke the seals in the eye to see if there is a blinking reflex. The group cited one study that found 79 per cent of sealers failed to conduct this test.


Carino admits "severe downturn" in seal pelt markets.

News du 25 mai 2007 : In a statement posted on their website, [color=windowtext]Carino Company
Limited, the Norwegian-based, largest processor of sealskins in Canada, is offering an explanation for the [color:7d1c=windowtext:7d1c]low prices being paid to sealers this year. Prices paid by Carino for a top quality beater sealskin in 2007 are about half of what was offered in 2006, and the company states that they consider even this to be "a very high price in today's market". Carino admits to overpaying for seal skins in 2006, and says that at the end of last year "all sales stopped". The good news is that Carino sees no signs of sealskin markets improving over the next few months. As the statement points out: "Substitutes take over the place of sealskins and the sales for sealskins stop". The fact is, markets for sealskins are disappearing becuase no one needs - or apparently wants - to wear seal fur, except, of course, the seals. All around the world countries are closing their doors, and consumers are saying "no", to the products of Canada's cruel and unsustainable slaughter for seal pups. Carino's announcement in full follows.


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:47

5/23/2007

Fifteen rehabilitated harp seals were recently released back into the wild by Mystic Aquarium in Connecticut. The seals had been taken to Mystic in April after their original home, the Marine Animal Lifeline facility in Maine, was closed by the National Fisheries Service. The seals had been treated for a variety of random ailments, such as parasites, and and are now swimming north towards the cooler waters they're used to. Six seals remain in rehabilitation, but will hopefully be released soon.
Read the full story: Aquarium releases seals back into water.


Canadian seal hunt continues

5/23/2007


Well today is May 15, which is a day that kind of sticks out in our minds here, since under Canada's Marine Mammal Regulations, it is technically the "last day" of the harp seal hunt. Under the Regulations, most areas are closed to sealing from May 16 to November 14. Of course, the Minister of Fisheries and Oceans has the authority to extend the closing date as he wishes - as is done in most years - even if the Allowable Catch has already been reached or exceeded. As of yesterday (May 14), 210,955 harp seals have been reported killed - still below this years allowable catch of 270,000. The hunt goes on today, and sadly, it is likely it will continue tomorrow. We'll keep you all updated.

Bearded arctic seal rescued in Florida dies

5/23/2007


The South Florida paper, the Sun-Sentinel posted this last report about a bearded Arctic seal, hundreds of miles from where it should have been found which swam into the Tarpon River in Florida two days ago...was then chased for hours by local officials and Sea World vetinary team members and then after subsequent capture and attempts at rehydration died while these same teams were trying to rehabilitate the lost creature.
Speculation about why the seal was so far from home turned from the reasoning of potential strange currents, or the chase of a mating partner to the broader question of Global Climate Change. Could it be that the changes to the world’s temperature and rising seas are throwing these marine mammals off course? The autopsy is under way. So hopefully some answers will be forthcoming shortly...but quite a question to ask.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 11:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:47

Pourquoi l'IFAW?

L'IFAW a mené la lutte pour mettre fin à l'abattage cruel des bébés phoques depuis les années 1960, ce qui a provoqué un embargo sur l'importation des peaux de blanchons nouveau nés en 1985. À l'heure actuelle, avec des bureaux dans 15 pays, l'IFAW est le principal organisme de bien être des animaux au monde et il lutte pour sauver les phoques à la fois sur la glace et par des recherches commerciales et scientifiques vitales.


Pourquoi la chasse demeure cruelle envers les bébés phoques

« À côté de nous, un chasseur de phoque a rapidement abattu tous les phoques dans un petit rayon et, ensuite, a traîné leur carcasse vers le centre de son cercle. Il les a retourné un à un sur le dos pour les dépouiller. Si l'un des phoques continuait à remuer ou à se débattre, il le retournait de nouveau sur son ventre et le matraquait à plusieurs reprises pour ensuite terminer le dépouillage ». Observateur de la chasse pour l'IFAW


À quel point, les experts pensent que s'établit l'absence de cruauté dans la chasse commerciale aux phoques ? Télécharger le rapport de l'IFAW comparant les conclusions de rapports vétérinaires de deux groupes d'experts indépendants sur la cruauté de la chasse aux phoques. La chasse commerciale des phoques au Canada ne ressemble à aucun autre type de chasse. Sa pratique cruelle et illicite aboutit à un produit dont personne n'a vraiment besoin. En réalité, 98 % des animaux tués au cours des deux dernières années étaient âgés de deux semaines à trois mois. Le territoire où se déroule cette chasse ingérable est immense et rend sa pratique inévitablement inhumaine.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 6:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:48

Des phoques sont tués à coups de gourdin de bois ou de hakapik. Les chasseurs assomment autant de jeunes phoques qu'ils le peuvent avant de revenir les tuer. Il arrive que certains phoques tentent de s'échapper, mais sur la glace, ils sont maladroits et leurs corps se meuvent difficilement en battant de façon désordonnée leurs nageoires. D'autres sont fusillés à distance et ensuite traînés sur la glace avec des crochets d'acier jusqu'aux embarcations. Deux récentes études vétérinaires indépendantes faisant état de la chasse aux phoques ainsi qu'un documentaire vidéo de l'IFAW, décrivent, documents à l'appui, des niveaux inadmissibles de cruauté à l'endroit des bébés phoques. Cette chasse est hautement compétitive et se déroule sur d'énormes superficies dans des conditions imprévisibles. La rapidité est de rigueur alors que les chasseurs se pressent d'immobiliser autant de bébés qu'ils le peuvent dans le laps de temps très court dont ils disposent. Les phoques sont systématiquement assommés ou blessés par balle et abandonnés à leur souffrance sur la glace avant d'être battus à nouveau un peu plus tard.

Certains sont même dépouillés avant de sombrer dans l'inconscience et on a pu constater que peu de chasseurs de phoques prennent la peine de vérifier si le phoque a toujours son réflexe de clignement et ainsi confirmer sa mort avant de le dépouiller. Le rapport vétérinaire conclut entre autre : la chasse commerciale du phoque au Canada entraîne une « souffrance considérable et inadmissible ». Le gouvernement du Canada induit souvent la population en erreur en comparant la chasse commerciale au phoque à la mise à mort d'animaux de la ferme dans l'industrie alimentaire. Contrairement aux abattoirs, la chasse aux phoques est une chasse imprévisible et ingérable qui cible des animaux sauvages et qui se déroule dans la précipitation. C'est justement cette précipitation qui a mené certains experts à conclure que cette chasse ne peut jamais satisfaire aux exigences de la chasse dans des conditions acceptables.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 6:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 6:50

Pour faire un don, allez ici :

https://www.kintera.org/site/c.igLQI2OBKlF/b.2610805/k.A0B9/Arrtez_la_chasse_aux_phoques__Faites_un_don_pour_sauver_les_phoques/apps/ka/sd/donorcustom.asp?msource=DR070601001&auid=2772414&kntaw25620=DFA9C79D6FEC4C4A8091F721A5F78D3B

Arrêtez la chasse aux phoques. Dites-le à vos amis. Vous pouvez contribuer à la mobilisation de millions de personnes à travers le monde pour sauver les phoques en réacheminant le message ci-dessous à 10 amis, membres de votre famille ou collègues.

http://www.stoppezlachasseauphoque.ca/c.igLQI2OBKlF/b.2610747/k.D64F/Arrtez_la_chasse_aux_phoques__Ditesle__vos_amis/siteapps/email/spreadWord.aspx?msource=DR070601001&auid=2772413&kntaw25620=DFA9C79D6FEC4C4A8091F721A5F78D3B


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 6:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 17:12

Right now, Japanese fishermen are killing thousands of dolphins and porpoises as part of their annual hunt. Between October and April, more than 20,000 of these graceful creatures will be slaughtered. Speak out against this barbaric and unnecessary practice now. Why is this government-sanctioned event happening? Officials claim the slaughter is a form of "pest control" since the dolphins may compete with a fisherman's catch. But the butchered dolphins are actually being sold off to supermarkets and grocery stores. Dolphins are considered one of the most intelligent species on earth. Conservationists, scientists, and aquarium professionals agree that the method of these killings "inflict measurable pain and suffering on animals that are intelligent, sentient, and socially complex." Tell the ambassador to the Japanese embassy : Stop killing dolphins today. Define floater object. Does refer to the DIVs above so it has to fall after those in-line. The Domain name comes from PHP and is written in-line.


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 7:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 5 Juil - 17:20

En dépit des protestations mondiales et de l'instauration d'une interdiction de la chasse à la baleine depuis 1986, l'Islande, comme le Japon, continue de tuer les baleines avec des méthodes cruelles, prétendant le faire dans un but "scientifique", pour voir si les baleines mangent trop de poisson, même si les scientifiques conviennent qu'il n'est pas nécessaire de tuer les baleines pour les étudier. Aujourd'hui, le gouvernement islandais vient de lancer une chasse commerciale aux baleines pour la première fois en vingt ans. Cela comprend notamment des plans destinés à tuer les rorquals communs, l'une des créatures les plus magnifiques du monde, dont l'espèce est menacée. Je vous demande instamment de faire arrêter cette chasse, qui ne peut que nuire à la réputation internationale de l'Islande sur la scène politique et en tant que destination privilégiée pour l'écotourisme. La chasse commerciale des baleines est une industrie obsolète et inutile qui aurait dû cesser il y a un siècle avec l'utilisation des lampes à huile de baleine. Le gouvernement islandais devrait écouter les représentants de sa propre industrie touristique, qui ont lui demandé de soutenir l'industrie croissante et florissante de l'observation des baleines sur ses côtes plutôt que d'engloutir des fonds et sa réputation politique dans la promotion de cette chasse cruelle. Peu d'Islandais mangent régulièrement de la viande de baleine.

Le marché mondial de la viande de baleine est limité, voire inexistant et il existe peu de preuves scientifiques pour appuyer la théorie selon laquelle les baleines ont un impact significatif sur le déclin des stocks de poisson. En Islande, un nombre croissant d'emplois dépend de l'observation des baleines, un secteur d'activité florissant. Au cours de l'année dernière, des milliers de visiteurs étrangers ont expérimenté la joie et l'excitation que l’on peut éprouver en navigant au large des côtes islandaises pour voir les baleines y nager dans leur habitat naturel. Je vous supplie de repenser vos plans d'une chasse commerciale des baleines, qui ne peut que nuire à l'Islande du point de vue économique. Il conviendrait de révoquer cette autorisation avant que davantage de baleines ne soient abattues. La plupart des Islandais sont soucieux de l'environnement et sont favorables à une utilisation durable des ressources marines de façon à les préserver pour les générations futures. Cette chasse ne fait que satisfaire des intérêts particuliers, et non les besoins des citoyens islandais. En approuvant l'abattage commercial des baleines pour plaire à un seul homme d'affaires, le gouvernement islandais lance un harpon à sa propre économie ainsi qu'à sa propre réputation. Les cétacés seront cruellement tués et les Islandais finiront eux aussi par devenir les victimes.


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 7:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 6 Juil - 7:49

Rehabbed seals released in Connecticut

Read this blog on www.stopthesealhunt.org

ww.carino.ca

To All Sealers

Wednesday, May 23rd 2007 at 10:19am NDT - by John C. Kearley


Prices for seal pelts during 2007 season

Unfortunately there has been a severe downturn in the prices for sealskins on the world market. There are many factors for this downturn, the main factor, as far as we can see, is the sharp increase in the world supply of mink. This increase in supply was followed by a decrease in prices. Carino came out with our first price list for the 2007 season in November 2006. This price list showed a reduction from the 2006 season. At year end 2006 we could see that there was a need for a further reduction in the price for seal pelts as the world prices for mink had been further reduced. When setting the price that we can pay for seal pelts, there are many factors that have to be considered. One of the big factors, that has to be considered, is certainly the general price level in the fur market. A reduction in the price levels in the fur market in general will have an effect on the world market price for sealskins. No matter how much we try, we simply can not keep the price for sealskins in the international marketplace at a very high level during such times. Substitutes take over the place of sealskins and the sales for sealskins stop. The price that we have been paying this season is what we consider a very high price in today's market. Our indicators show that the world price for sealskins will not increase during the next few months. As such, we are not able to pay a higher price than we have done so far. During 2006 we paid a very high price for seal pelts as it seemed that the world market had not yet seen the top level for sealskins prices, in comparision to other furs. When the high priced sealskins from 2006 hit the markets sales became difficult, but some did sell, but by year end 2006 all sales stopped. Sales prices have had to be reduced twice since January 2007 and we see no signs of being able to increase prices during the next few months.

It is unfortunate that other companies seem to be able to pay a higher price for seal pelts at the moment. We especially notice that with these other companies there appears to be no incentive for sealers to take care of the quality of their product. We are the only processor of sealskins in Newfoundland and Labrador that only handles sealskins and as such we have no way to make a business connection between seals and the need for other fish species, but this may have to change in the future. This year, 2007, we have celebrated our 50th Anniversary in Newfoundland and Labrador and certainly we plan to continue for many more years. We very much appreciate all the sealers who have sold their seal pelts to us over the past 50 years and especially those who sold to us this year. We promise to continue with our marketing worldwide to make sure that there continues to be a market for sealskins. We can stand up proud together and say that it is largely because of you selling seal pelts to us that there is such a good market for sealskins in the world today. The world demand for sealskins does not come automatically, a large share of our margins on sealskins would go to marketing, in fact we have been leading the field with marketing of sealskins worldwide during the past several years and feel at least partially responsible for the fact that there is such a market today. We can only ask for your understanding of the market situation. In return we can promise that we will continue our involvement in the sealing industry and our marketing efforts will continue as well.
Knut A. Nygaard, Managing Director
John C. Kearley, General Manager
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Mar 24 Juil - 10:55

Aboard the Song of the Whale

Mediterranean Whale Research 2007


After a busy season of outreach work which included a 10-day visit to the Southampton Boat Show in the UK as well as events in Liverpool, London (UK), Scheveningen (Netherlands), Brussels (Belgium) and La Rochelle (France), Song of the Whale sets off in April for the eastern Mediterranean to continue a research project on sperm whales and other cetaceans started four years ago. This is an ongoing collaboration between IFAW, local research groups and ACCOBAMS, an umbrella intergovernmental organisation set up to provide protection for the increasingly threatened whales and dolphins of the Mediterranean Sea.

Human activities threaten whales

There are a wide variety of human activities that threaten the continued existence of marine mammals in the Mediterranean Sea and result in damage to the marine environment. These include fishing activities that can result in accidental entanglement and prey depletion, underwater sound pollution from shipping, sonar, underwater drilling and seismic surveys that can reduce the ability to communicate, find food and navigate, pollution from chemicals and floating debris (such as plastics) and collisions with ships.


Mediterranean-wide survey planned

The SOTW team will investigate the abundance and distribution of certain species of whales, particularly sperm whales. This information will then be used by ACCOBAMS to improve protection for the 21 species of whales and dolphins that have been recorded in this vulnerable habitat. The data collected by the IFAW team will also form the basis of planning for a future Mediterranean-wide whale and dolphin survey. The SOTW team will be hosting local students and scientists onboard to work together and share information about the non-invasive techniques IFAW uses to study whales and their marine habitats.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 6:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Mar 24 Juil - 10:57

http://www.ifaw.org/ifaw/dimages/custom/2_Publications/Whales/med_sea_mammals_en.pdf

Song of the whale diary

9th - 11th July 2007


Our stop-off in Alexandria was a whirlwind of activity, with people visiting the boat and a night-time event, hosted by IFAW, attended by over 100 guests, including the Governor of Alexandria and the Minister of the Environment. The day we leave, most of the team head in by zodiac to the yacht club in order to visit the Bibliotheca Alexandria, a thoroughly modern building that sits on the site of the ancient library, a foremost centre of learning in the ancient world. Back at the boat, those who are left get a visit from Customs. We show them inside and within 30 seconds the search is completed, our passports are stamped, and we are informed we can leave Egypt subject to final clearance. About 2.00 pm the team return from their expedition and later that evening we receive the go ahead, lift anchor and head for Turkey.

Tuesday 10th July 2007

Light but consistent winds allow us to sail for most the day with only a small amount of time motoring. We hoist the cruising chute for some of the day to help us along. As we’re still in the Egyptian waters we aren’t able to put the hydrophones in the water or survey the passage route to Turkey yet. At night the sky is blanketed by stars. When at sea for an extended period the phases of the moon are very noticeable. At the moment it is a new moon so the nights are dark and a huge number of stars are visible, including the Milky Way. This is a dramatic contrast to stunning moon rises over the coast of Libya and the moonlit nights of the week before. Starscapes like the ones we’re currently seeing are a highlight of being on the night watch.

Wednesday 11th July 2007

Our final day is here, on our fourth survey leg. We continue to head for international waters where we can once again tow our hydrophones. We have a very short piece of survey track that we need to complete on our way to Port Gocek, Turkey. We complete this and then anchor for a short time in a bay near Kalkan, a small Turkish town on the south west coast as there is a military firing exercise further up the coast that we need to avoid for a few hours. Once that is out of the way we continue our journey and are lucky enough to site two groups of striped dolphins fairly close to the coast. The next leg of our survey is something rather different – we are working with the Turkish NGO – SAD-AFAG - to investigate previously unchartered monk seal habitat along the Turkish coat between from Port Gocek to Antalya. That starts on Sunday 15th July. See you then!


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 6:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Mar 24 Juil - 10:57

Song of the whale diary

Tuesday 3rd July 2007

This is the last day for the Song of the Whale to work and navigate near the coast of Libya. With both hydrophones in the water and a full set of observers on the A-frame we complete the last zigzag transect of the survey. The strong enough winds allow sailing at a speed of 6 knots. The weather is nice and hot and everybody is becoming evenly tanned. It is actually one of the early morning routines here at the boat, putting on a thick layer of 50+ sun screen.

Regretfully, we see no marine mammals through the morning and afternoon. A few birds fly near the boat. But around 5 pm Olly, who was “on forms” (listening to the sounds coming out of the sea) – announces that he hears the clicks of the sperm whale. The whale is sending serial triple clicks (codas), which Olly explains is a single whale searching for other sperm whales in the area. The whale is around five miles away and SOTW turns towards the area from where the whale clicking sound is being received. The boat moves quietly, with everybody on board alert and watching for the whale.

It take us more than an hour until we spot the first blow of the whale around mile away. Richard puts the boat on course towards the blow; two or three more blows are seen, and then Evelyn, who is watching the whale through the binoculars, says: “Oh, I see the fluke. He is going to dive.” After about another forty minutes of listening and watching, Richard notices the whale blow half a mile in front of the boat. We come near the whale, who is slowly swimming, with his dorsal fin always at the surface. We see him raise his head and a minute later raise his fluke over the surface, probably thinking of going for a shallow dive, which does not happen. The whale spends about ten minutes with us allowing us to take a lot of photos. He then arches his back, raises his fluke and goes into a deep dive. That is followed by another dive: Matt jumps out of the boat and rushes to the spot where the whale was a minute ago. Matt is trying to collect the skin, which is quite often left at the surface. It was wonderful to see the sperm whale so close and with excellent light.

I was very impressed with the whole process of finding the whale. The technique, which uses the hydrophones and software to hear and track the whale miles away from the boat and then find the whale and take photos for the photo ID. After that both yellow and blue hydrophones are pulled from the water and stored on the deck. Song of the Whale turns towards Alexandria and enters Egyptian waters. We sit down and eat a wonderful sunset dinner cooked in Caribbean style by Bridget.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 7:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Mar 24 Juil - 10:59

Wednesday 4th July 2007

Today is a quiet day with no sightings. We carry on towards Alexandria with a combination of motoring and sailing as the wind varies quite a lot. Our watch system is changed as there are no hydrophones in the water to monitor, so we use the extra hour off to rest and prepare the boat for arrival in Egypt. Olly prepares tasty enchiladas for dinner and as a treat we also have banana flan.

Thursday 5th July 2007

Today we arrive in Alexandria, which is a very big, very busy city! We clean the boat before we arrive in port because we can only run the fresh water maker at sea and it's extra important that the boat is gleaming for the an outreach event that is planned for Saturday! The Song of the Whale diaries will continue on Sunday when we set sail for Turkey.


Des vidéos :

http://fr.youtube.com/view_play_list?p=E6C9940EDD268690&tr=y&auid=2848158&locale=fr_FR&persist_locale=1&msource=DR070701004&tr=y&auid=2853900


Dernière édition par le Dim 12 Aoû - 5:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Dim 12 Aoû - 5:24

a


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 7:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 17 Aoû - 10:45

La chasse aux phoques

La chasse aux phoques ruine la réputation du Canada et elle accélère la disparition des phoques. Les phoques sont en danger à cause du réchauffement de la planète. Résultat: les mères n'ont plus d'endroit ou mettre bas et les bébés phoques se noient. Les humains ne sont pas les plus intelligent de la planète. La chasse aux phoques est le massacre marin le plus imprtant de toute la planète.

Les phoques sont tués pour leur peau et "pour faire bander les chinois". Brigitte Bardot a dit cette phrase à la télé, à la radio et dans le journal. On prend de l'huile dans leur organes génitaux pour produire des produits aphrodisiaques, des produits du même style que le viagra. Les chinois ne peuvent pas s'en passer. On tue les phoques pour manger leur chair et pour prendre de l'huile pour assaisoner des aliments.


Sur ce site, ils parlent de la chasse aux phoques :

www.chasse-aux-phoques.com


Dernière édition par le Ven 17 Aoû - 11:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 17 Aoû - 10:47

La grande majorité des phoques tuées sont très jeunes et ils sont tué a coup de gourdin. C'est une sorte de pic à glace. Les phoques sont dépecés vivant. Cela veut dire qu'on leur enlève leur peau alors qu'ils sont vivants. Des études vétérinaire ont confirmés cela mais les chasseurs ne veulent pas avouer qu'ils dépècent les animaux vivants. L'IFAW a fait une vidéo qui montre des phoques se faire dépecer vivants par des chasseurs. Beaucoup de gens sont surpris qaudn on leur dit que des animaux sont dépecés vivants et ils ne nous croient pas. Mias il faut le voir pour le croire. Donc, je conseille à tout le monde de regarder ces vidéos. C'est la seule façon de savoir la vérité et de savoir comment ça se passe.

Sur ces vidéos, on voit des bébé phoques traînés vivant et accrochés par un crochet. La banquise qui est toute blanche devient rouge de sang. On tue 975 000 phoques par an au Canada. Stephen Harpen est le président du Canada et il a dit que le nombre maximum de phoques que les chasseurs ont le droit de tuer est de 975 000 phoques. Etre pésident c'est régler les problèmes d'un pays mais pas que les problèmes des humains, aussi les problèmes des animaux. Dire à des chasseurs de tuer des phoques, et cruellement en plus, ce n'est pas régler les problèmes des animaux c'est créer des problèmes aux animaux. C'est le faire souffrir inutilement.

C'est un mauvais président Stephen Harpen car dire de tuer des phoques, c'est être pour la mort des animaux, c'est être pour les souffrances des animaux. Il a dit: " Comme l'argument du maintient de la population de phoques n'est plus valable, le gouvernement canadien aura bien du mal à justifier de nouveaux quotas, sachant qu'un grand nombre de bébés phoques mourront cette année à cause du mauvais état de la glace. Selon des scientifiques, la survie du phoque du Groenland est aujourd'hui compromise au Canada. " On attend quoi ?


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 11:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 17 Aoû - 10:53

Sans Paul McCartney, Pamela Anderson et Brigitte Bardot, on n'en saurait beaucop moin sur cette chasse cruelle. Bravo à eux et à toutes les vedettes qui font tout leur possible pour mettre fin à ce massacre. Brigitte Bardot a tout fait pour parler au président Harper mais il n'a pas prit la peine de lire la lettre que Brigitte lui a envoyé. Quel ouverture d'esprit de la part d'un président !

En 2005, plus de 300 000 phoques ont été massacrés sur la banquise canadienne. La majorité des phoques abbatus ont moin d'un mois. Ce ne sont que des bébés. En 3 ans, plus d'un million de phoques ont été abbatus et 42% d'entres eux ont été dépecé vivant en 2005. Avant 1983, les chasseurs avait le droit de tuer les nouveaux nés mais il y a une nouvelle loi qui dit qu'il faut que les bébé aient au moins 12 jours pour être abbatus. 12 jours, c'est encore des nouveaux nés et de toute façon, quelle différence y-a-il a tuer des bébés âgés de moins d'un jour et les bébés âgés de 12 jours ? C'est tuer des êtres destinés à vivre et c'est les faire souffrir et mettre fin à leur vie. Donc, c'est tout aussi mal de les tuer à 12 jours que à moins d'un jour. Comment peut-on tuer des petites créatures qui n'ont pas demandé à être torturées comme cela ? Ils nous ont rien fait et on se permet de les tuer pour le besoin de la mode. C'est de la cruauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 17 Aoû - 11:42

Peta, l'IFAW et Sea Shepherd sont des assocations de protection des animaux et elles ont réalisés des vidéos sur la chasse aux phoques. Sur plusieurs de ces vidéos, les chasseurs agressent des membres de ces associations. L'IFAW s'est rendue sur les lieux de la chasse au phoque en 2006 pour filmer la chasse aux phoques. Les chasseurs ont envoyés des dépouilles de phoques mort, des intestins etc dans les bateaux de l'IFAW. Ils sont immatures d'agir comme cela. Ils sont non seulement violent envers les animaux mais aussi envers les humains. Ce sont des gens sans coeur et ils méritent de souffrir. Ils méritent qu'on leur fasse subir les souffrances qu'ils font subir aux animaux. Si je voyais un chasseur, devant moi, je le tuerai. je m'en ficherai d'aller en prison. Si un jour je vois un chasseur, je le tue. Mais pas jsute avec un flingue et voilà, une mort sans souffrance et directe. Non. Je lui ferai autant de mal qu'il a fait aux phoques. je dépecerai le chasseur vivant, je lui ferait avaler son foi et son intestin, je le brûlerai, je le découperai en morceaux, je metterai les crottes de mes chiens sur sa gueule et je lui enfoncerai dans les yeux. je lui pisserai dessus. Je le batterai avec un fouet, je découperai sa tête en morceaux et je la cuisinerai et je la donnerai à manger aux cannibales. Ils se régaleraient !!! Il y a une chose que vous pouvez faire : signez des pétitions. Cela ne prend que 30 secondes et ça sauve des vies.

www.chasse-aux-phoques.com/petition.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 17 Aoû - 13:16

[color=black]En 1987, ils a été interdit de tuer les phoques qui ont moins de 12 jours. [color:7271=black:7271]Peta et l'IFAW sont allés à la chasse aux phoques en 2007. Des dizaines de manifestations ont eu lieu à Montréal, au Canada pour ne pas que la chasse aux phoques ait lieu cette année.

On peut suivre par ceci:
http://www.ifaw.org/ifaw/general/d [...] oid=209696
Aussi ici:
http://www.radio-canada.ca/nouvell [...] oque.shtml
Ensuite la: Tiens: tirer de ton super site en plus.
http://www.dfo-mpo.gc.ca/media/inf [...] 0329_f.htm
Jaime celle ci :
http://www.la-vie-rurale.ca/contenu/11855

[color=black]Si je marque 350 000 par année bien fait le calcul? >> env.975 000.
Mais tu sais quoi? Je vais aller preciser en 3 ans, que pour toi. Si si des vétérinaire independant et de l'iFAW se sont rendu surles lieux les secondes après la fin de la chasse.

La chasse aux petit blanchons est interdite pour les blanchons qui sont âgés de 12 jours et de moins de 12 jours. L
[color:7271=#63009b:7271]a chasse aux blanchons est interdite depuis 1987.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 17 Aoû - 13:19

A


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 11:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 17 Aoû - 13:30

La survie du phoque du Groenland est aujourd’hui menacée

Cette année, la glace est exceptionnellement fine et moins étendue que les années passées, à cause de températures au dessus de la normale. Cette banquise est indispensable à la mise-bas des jeunes phoques : beaucoup de nouveaux-nés ne survivront pas. Selon l’IFAW, les scientifiques missionnés par le gouvernement canadien supposent que les trois quarts des bébés phoques sont morts à la suite du mauvais état de la glace, en 2002. Comme l’argument du maintient de la population de phoques n’est plus valable, le gouvernement canadien aura bien du mal à justifier de nouveaux quotas, sachant qu’un grand nombre de bébés phoques mourront cette année à cause du mauvais état de la glace. Selon des scientifiques, la survie du phoque du Groenland est aujourd’hui compromise au Canada.


En 2005, plus de 300000 phoques ont été massacrés sur la banquise canadienne.

Chasse 2002-2003- 286 238 phoques, en majorité des bébés âgés de 12 jours et plus ont été abattus

Chasse 2003-2004- 352,900 phoques, en majorité des bébés âgés de 12 jours et plus ont été abattus

Chasse 2004-2005- 365,971 phoques, en majorité


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Aujourd'hui à 18:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Seals / focas / phoques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chasse aux phoques: Ottawa veut revoir les règles
» La fourrure de phoques
» Canada: début de la chasse aux phoques sur la côte atlantique
» STOP au cruel massacre des phoques gris !!!
» lettre : Phoques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: