AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seals / focas / phoques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:20

News du 24 mai 2006.

CHASSE

L'Union Européenne au secours des phoques canadiens

Une déclaration écrite prohibant l'importation et le commerce au sein de l'UE des produits issus de la chasse aux phoques. Après être intervenue à plusieurs reprises auprès des autorités canadiennes et après avoir organisé une conférence de presse à Ottawa, la Fondation Brigitte Bardot a saisi la Commission européenne pour qu'un nouveau règlement soit proposé qui prohibe " l'importation et le commerce, au sein de l'UE, des produits issus de la chasse aux phoques (peaux, graisse, huile…) ".

La même démarche a été entreprise auprès des ministres français de l'Agriculture et de l'Economie afin qu'ils prennent une mesure nationale similaire. La Fondation Brigitte Bardot est également intervenue auprès de tous les parlementaires français (sénateurs, députés et députés européens) sollicitant leur soutien.

Le Parlement à l'écoute de la Fondation Brigitte Bardot

Une fois encore, les parlementaires ont apporté un soutien massif à l'action menée par la Fondation Brigitte Bardot (interventions auprès de la Commission européenne et du gouvernement français sous forme de lettres, de questions écrites, etc.). C'est le Parlement européen qui répond le mieux aux revendications de la Fondation en présentant une déclaration écrite* (jointe) qui vise à " interdire l'importation, l'exportation et la vente de l'ensemble des produits dérivés du phoque harpé et du phoque à capuchon ".


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 7:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:20

L'appui de la Fondation à la déclaration écrite et le RDV de Brigitte Bardot avec Stravos Dimas.

La Fondation Brigitte Bardot soutient cette déclaration écrite qui devra être signée par la majorité des députés européens pour être transmise au Conseil et à la Commission européenne… Commission européenne où doit se rendre, le 9 juin 2006, Brigitte Bardot pour rencontrer le Commissaire européen Stavros Dimas.


Après être intervenue auprès de tous les eurodéputés français pour qu'ils soutiennent ce texte, Brigitte Bardot a déclaré :



"J'ai l'impression de vivre et revivre toujours les mêmes combats, de dénoncer l'horreur et repartir à zéro… c'est parfois décourageant mais je n'ai pas le droit de baisser les bras. Ma Fondation est là, elle est désormais entendue, reconnue, et la collaboration positive qu'elle a établie avec nos élus me redonne du courage, l'espoir de parvenir enfin à un résultat pour les animaux… nos frères innocents et silencieux, encore trop souvent victimes de l'inhumanité de l'homme !".
Brigitte Bardot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:21

<EntPE>PARLEMENT EUROPÉEN</EntPE>





2004





2009

<Date>{15/05/2006}15.5.2006</Date> <NoDocSe>0038/2006</NoDocSe>

<TitreType>DÉCLARATION ÉCRITE</TitreType>

<TitreRecueil>déposée conformément à l'article 116 du règlement</TitreRecueil>

par <Depute>Carl Schlyter, Paulo Casaca, Karl-Heinz Florenz, Mojca Drčar Murko et Caroline Lucas</Depute>

<Titre>sur l'interdiction des produits dérivés du phoque dans l'Union européenne</Titre>

Échéance: <DateForclusion>{07/09/2006}15.9.2006</DateForclusion>




0038/2006

Déclaration écrite sur l'interdiction des produits dérivés du phoque dans l'Union européenne

Le Parlement européen,<OptDel></OptDel>

– vu l'article 116 de son règlement,

A. considérant que plus d'un million et demi de bébés-phoques harpés ont été massacrés dans l'Atlantique du Nord-ouest au cours des quatre dernières années et que la très large majorité de ces animaux avaient moins de trois mois,

B. considérant que la dernière fois que le nombre de phoques tués annuellement a atteint un tel niveau – lors des carnages des années 50 et 60 – la population de phoques avait été réduite des deux tiers,

C. considérant, qu'en moyenne, les chasseurs de phoques tirent moins de 5% de leurs revenus de la chasse aux phoques, laquelle ne représente que quelques jours de travail par an,

D. considérant qu'une équipe internationale de vétérinaires a déterminé que 42% des cadavres de phoques qu'ils avaient examinés avaient été dépouillés de leur pelage alors qu'ils étaient encore vivants,

E. considérant que l'importation des peaux de bébés-phoques harpés "à manteau blanc" et de bébés-phoques à capuchon "à dos bleu" et des produits de pelleterie dérivés est interdite au sein de la Communauté économique européenne (CEE) depuis 1983 (directive 83/129/CEE), mais que les chasseurs attendent à présent quelques jours jusqu'à ce que les phoques aient mué, et considérant que les produits provenant de ces animaux sont toujours importés au sein de l'Union européenne,

F. considérant qu'un certain nombre d'États membres de l'Union européenne (Belgique, Luxembourg et Italie) ont d'ores et déjà adopté des mesures interdisant le commerce des produits dérivés du phoque et que d'autres (Royaume-Uni, Pays-Bas) envisagent de le faire,

G. considérant que les États-Unis, le Mexique et la Croatie ont interdit le commerce des produits dérivés du phoque,

H. considérant que le Conseil de l'Europe examine actuellement une proposition de recommandation qui vise à interdire l'importation et l'utilisation de phoques ou de parties de phoques,

1. invite la Commission à élaborer sans délai une proposition de règlement visant à interdire l'importation, l'exportation et la vente de l'ensemble des produits dérivés du phoque harpé et du phoque à capuchon;

2. estime que le présent règlement ne devrait pas avoir d'incidence sur la chasse au phoque traditionnelle des Inuits qui ne représente que 3% du volume de chasse actuel;

3. charge son Président de transmettre la présente déclaration, accompagnée du nom des signataires, au Conseil et à la Commission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:22

CHASSE

Brigitte Bardot parle aux canadiens suite à sa venue à Ottawa le 22 mars 2006 pour plaider contre la chasse aux phoques.




29 mars 2006






Brigitte Bardot a tenu une conférence de presse le 22 mars 2006 à Ottawa (Canada) contre la chasse aux phoques.

A l'annonce des quotas 2006 pour la chasse aux phoques (qui sont passés de 125 000 il y a 30 ans à 325 000 aujourd'hui) et au fait que la chasse sera maintenue jusqu'en 2010, Brigitte Bardot a tenu à se rendre sur place au Canada le mercredi 22 mars 2006.

Elle comptait rencontrer le nouveau 1er Ministre Canadien afin de le persuader d'instaurer un moratoire pour arrêter ce massacre. Mais ce dernier n'a pas souhaité recevoir Brigitte Bardot.

Néanmoins, Brigitte Bardot a tenu une conférence de presse en présence de beaucoup de médias canadiens qui s'est très bien déroulée. Présent à ses côtés le capitaine Paul Watson de l'association Sea Shepherd que notre Présidente avait rencontré sur la banquise en 1977.

Au cours de son plaidoyer, Brigitte Bardot a précisé que c'etait bien la chasse industrielle qui était visée et par dessus tout la cruauté avec laquelle ces animaux placides étaient abattus. « Vous n'avez pas besoin de vendre les peaux, l'huile, la graisse et les pénis en poudre pour faire des aphrodisiaques dans les pays asiatiques », a-t-elle lancé.

Lors de la conférence, les participants ont pu assister à la diffusion d'un film réalisé par HSUS, tourné dans le golfe du Saint-Laurent, lors de la dernière saison de la chasse aux phoques en 2005. L'assemblée est restée bien silencieuse après le visionnage de telles scènes de barbarie.

Après Ottawa, la Fondation Brigitte Bardot interviendra auprès de la Commission Européenne afin de demander l'instauration d'un boycottage européen des produits tirés de la chasse aux phoques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:22

Brigitte Bardot très émue a déclaré entre autre :



"Il faut évoluer dans la vie", a-t-elle lancé aux journalistes en réprimant ses larmes. "Je vous en supplie. Je vous adresse le message qui sort des tripes et du coeur. Je ne suis plus une jeune fille, je ne reviendrai probablement jamais ici. (...) Avant ma mort, je veux voir cesser ce massacre".
Brigitte Bardot





Suite à sa venue au Canada, Brigitte Bardot interpelle le peuple canadien dans une lettre ouverte et répond aux attaques des détracteurs.




"Ma venue à Ottawa, il y a tout juste une semaine, pour dénoncer le massacre des phoques m'a valu le soutien de très nombreux Canadiens.

Toutefois, je suis surprise, peinée, de lire certains articles me traînant dans la boue, me faisant passer pour folle en me prêtant des propos que je n'ai jamais tenus, tentant de ridiculiser mon action par une désinformation systématique.

Il semble que mes plus fervents attaquants n'étaient pas présents à la Conférence de presse organisée par ma Fondation. A commencer par cette sénatrice qui s'est répandue dans les médias pour diffamer mon action, prétendant que nous utilisions des images de blanchons afin d'émouvoir le public.

Les images présentées lors de notre conférence ont été tournées en 2005, lors de la dernière saison de chasse. Elles sont insoutenables de cruauté, inhumaines mais elles reflètent exactement les conditions actuelles de chasse. L'équipe de la Humane Society qui s'est rendue sur la banquise pour témoigner de cette tuerie a, cette année, été interpellée par les autorités… quel bel exemple de transparence, d'ouverture alors que les autorités canadiennes reconnaissent qu'il est impossible de contrôler tous les abattages mais que 94 accusations ont été portées à l'encontre des pêcheurs en 2005… évidemment, en cachant cette année les exactions commises, les condamnations seront probablement moins nombreuses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:22

Tuer un phoque à coups de gourdin à l'âge de 3 semaines plutôt qu'à 10 jours ne change rien au problème. Il faut voir dans quelles conditions cette tuerie s'organise, dans quelle souffrance se trouve l'animal laissé agonisant durant de longues minutes, étouffé par son propre sang… ne rien faire pour y mettre un terme est inacceptable, lâche et coupable !

Justifier ce massacre parce qu'il touche une espèce qui n'est pas encore menacée d'extinction est une hérésie, doit-on attendre l'irréversible pour réagir ?

Les phoques, comme tous les mammifères marins, sont directement menacés par le réchauffement climatique, ajouter à ce phénomène dramatique des quotas de chasse disproportionnés est une aberration.

Ces animaux ont leur place sur notre planète, ils font partie intégrante des écosystèmes, le ministère des pêches et océans reconnaît que les phoques ne représentent pas une menace pour les " stocks " de morue, victimes de la pêche, de la mauvaise condition physique des poissons, de leur taux de croissance peu élevé et des changements environnementaux.

Enfin, je tiens à rappeler que je ne me suis jamais opposée aux prélèvements de phoques par les Inuits ou autres populations dépendant directement de la chasse et de la pêche, non. Je condamne fermement la chasse industrielle, le marché de la fourrure, de la graisse ou des pénis de phoques pour de pseudos aphrodisiaques vendus sur les marchés asiatiques…

Il n'est plus possible d'accepter l'inacceptable sous couvert de " tradition " ou de " culture ", en tout cas moi je ne l'accepte pas, c'est pourquoi je me bats et me battrai jusqu'à mon dernier souffle contre la chasse aux phoques, la corrida, le gavage des oies, l'hippophagie et toutes ces " traditions " dégueulasses !

Je supplie les Canadiens d'entendre cet appel qui vient du cœur et de la raison. Ne soyez pas sourds, aveugles et muets face au massacre des phoques, soyez nombreux à le condamner avec force et courage. Vous avez le pouvoir d'y mettre un terme, c'est donc un devoir… ".
Brigitte Bardot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:23

Réponse aux accusations de la Sénatrice Hervieux-Payette

Lire la lettre ouverte de Brigitte Bardot à Mme Hervieux-Payette

La fondation Brigitte Bardot tient à répondre aux accusations de la sénatrice Céline Hervieux-Payette concernant l'utilisation d'image de blanchons sur son site internet. Cette dernière incriminant la Fondation de faire de la désinformation :

-----------------------------------------------------------------------
Madame,
Croyez vous vraiment que les personnes qui aiment et défendent les animaux sont moins révoltés par le fait que l'on massacre 325 000 phoques innocents ? Pensez-vous vraiment que la différence entre un blanchon et un phoque âgé de + de 15 jours soit significative lorsqu'on frappe à mort avec une cruauté injustifiable des êtres sans défense ? Pouvez vous vraiment croire que les personnes horrifiées par cette chasse abominable, le soient moins parce qu'il ne s'agit pas d'un blanchon ?

Non ! Le problème reste le même ! La cruauté est toujours la même et c'est avoir bien peu de respect pour les personnes qui défendent les animaux à travers le monde, que d'avancer un argument si simpliste !

La Fondation Brigitte Bardot se bat pour améliorer les conditions de tous les animaux qu'ils soient mignons, attendrissants ou non ! Elle se bat pour défendre les droits des animaux qu'il s'agisse de phoques, de chiens, de chats, de poules, de chevaux, de singes ou encore de cochons !

Ce contre quoi la Fondation Brigitte Bardot se bat c'est la cruauté envers les animaux ! Et tuer un animal âgé de + de 15 jours ou non à coups de gourdin munis de pics, que l'on frappe à plusieurs reprises, que l'on abandonne agonisant dans son sang, étouffant d'hémorragie, sur une banquise rouge de sang est un acte barbare et révoltant ! Et vos accusations ne peuvent en rien l'occulter ou modifier l'opinion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:23

C'est avoir bien peu de cœur et de compassion que de justifier la cruauté en arguant qu'il ne s'agit pas de bébés agés de moins de 15 jours mais ayant atteint l'âge de 3 semaines ! Ou est la différence ?

De plus, si nous n'avions pas combattu pour faire interdire le massacre des blanchons, vous seriez encore à les exterminer et à trouver cela normal !

Vos accusations sont simplistes et vous ne pouvez pas contester les faits que le monde entier a pu constater grâce aux images de HSUS entre autres et qui ont par ailleurs été diffusées lors de la conférence de presse à Ottawa le mercredi 22 mars 2006 !

Vous ne pouvez pas nier les images vidéos que nous connaissons tous malheureusement trop bien !

En réalité, ce sont des images cruelles, atroces, indignes et bien réelles que le Canada va nous livrer encore cette année et ce sont bien ces images là qui sont scandaleuses !

Votre discours tente de justifier l'injustifiable ou d'argumenter ce qui ne peux décemment pas l'être !

Et à l'avenir, et comme nous l'avons fait lors de la conférence du mercredi 22 mars 2006 à Ottawa, que vous avez dénoncé sans même y avoir assisté, la Fondation ne manquera pas de diffuser les images de phoques (et non de blanchons ou en pleine mue) rués de coups à mort par des chasseurs sans pitié dénués de toute compassion, dépiautés, agonisants sur une banquise rouge de sang.




"Au lieu de les tuer à 15 jours, on les tue à trois semaines, quand ils ont fait le changement de la fourrure, quand ils ont mué. Le problème reste le même".
Brigitte Bardot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 20:24

Paris, le 6 avril 2006








Lettre ouverte à une « super-menteuse »


Mme Céline Hervieux-Payette











Madame la sénatrice,





Vos propos diffamatoires sur la chasse aux phoques, malhonnêtes à mon égard, sont à ce point ridicules qu’il me semblait logique de ne pas avoir à y répondre, de traiter par le mépris des paroles d’une politique visiblement en mal de publicité.



Mais si votre travail de désinformation systématique plonge les Canadiens dans l’ignorance, sachez que le monde vous regarde, le monde est écœuré par la cruauté, la violence de cette tuerie et le nombre de phoques victimes d’une chasse inhumaine, dégueulasse, révoltante.



J’ai suffisamment œuvré pour mettre un terme à la chasse aux bébés phoques pour savoir que la mise à mort des blanchons est interdite depuis 20 ans, pas la peine de me faire passer pour une conne en prétendant le contraire. Mais éclater le crâne d’un jeune phoque à 3 semaines plutôt qu’à 2 ne me paraît pas être une avancée significative dans ce combat contre la barbarie.



Comment une femme peut-elle être à ce point dépourvue d’humanité, de sensibilité envers des êtres vivants massacrés alors qu’ils sont bien incapables de se défendre, incapables de se sauver ?



Cette boucherie est d’une lâcheté extrême… elle est à l’image de votre Premier ministre qui n’a même pas eu le courage, la politesse de me recevoir alors que j’ai traversé l’Atlantique pour le rencontrer, simplement lui parler.



Je reçois actuellement de très nombreux témoignages de Canadiens qui ont honte de leur pays, honte d’être associés au plus grand massacre de mammifères marins qui ensanglante notre planète !



Plutôt que sortir des énormités sur la chasse aux phoques, tellement « humaine » à vos yeux, allez sur la banquise, allez voir ce que nous avons vu et ensuite nous pourrons parler de femme à femme.



La mobilisation internationale va s’amplifier, j’y veillerai. Je ne vous dirai pas ce que j’ai écrit à votre Premier ministre, que « seuls les imbéciles ne changent pas d’avis », car je vous crois bien trop atteinte pour espérer la moindre rémission…





Avec mes sentiments écœurés,











Brigitte Bardot

Présidente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Dim 19 Aoû - 7:01

Les animaux marins (poissons, crustacés, ect) souffrent

Les poissons, tout comme les humains et les animaux terrestres, perçoivent, ressentent, souffrent, communiquent. La plupart des poissons produisent des sons (qui sont audibles grâce à un hydrophone) lorsqu’on les touche, lorsqu’on les tient, lorsqu’on les poursuit. Leurs sensations, qu’elles soient visuelles, olfactives, gustatives ou tactiles sont aussi très développées, souvent beaucoup plus que chez la majorité des autres animaux. Leur système nerveux présente les mêmes récepteurs à la douleur que les nôtres. Ils ressentent aussi la peur : comme chez l’humain, leur fréquence cardiaque augmente, ainsi que leur rythme respiratoire ; une décharge d’adrénaline est libérée lorsqu’ils sont traqués, par exemple. Il a été démontré que les perches apprennent rapidement à éviter les hameçons en voyant d’autres poissons se faire prendre.

Les poissons ressentent la douleur, la peur, la privation de liberté et le stress dus aux stimuli sensoriels violents. Les maintenir enfermés en aquarium les prive de leurs besoins fondamentaux, les soumet quotidiennement aux chocs que sont les bruits, la lumière, les polluants domestiques (fumées, parfums). Nombre d’entre eux meurent ou sont blessés lors de la capture (dynamite, bombe de cyanure, anesthésiant, prise au filet). Ceux qui survivent souffrent d’ennui, de stress, et / ou de troubles divers. Des milliers de milliards de poissons meurent aussi pour le commerce agroalimentaire, leur mort n’est alors ni rapide, ni indolore (l’agonie pouvant durer plusieurs jours). Dans les filets, les poissons meurent étouffés, écrasés. Lorsqu’on les remonte, les frottements leur mettent les flancs à vif, la décompression fait exploser leur vessie natatoire, sortir les yeux de leurs orbites, ou l’œsophage et l’estomac par la bouche. Beaucoup sont congelés ou vidés vivants, on les extrait souvent du filet au moyen de crochet. Outre les poissons, de nombreux mammifères, tortues, oiseaux sont pris dans les filets et meurent.

La pêche de loisirs, elle, ne tue les poissons que par « amour » du sport. La douleur infligée par l’hameçon perforant les chairs, déchirant la bouche, provoque de vives manifestations de panique : le poisson se débat, crache, coule. Ensuite, il est jeté à terre où il est brûlé et asphyxié lentement par l’oxygène de l’air. Relâcher les poissons, parfois avec l’hameçon encore accroché aux branchies ou aux organes intérieurs, s’ils l’ont avalé, revient à leur infliger une incapacité temporaire ou permanente à s’alimenter, à se déplacer, voire une agonie interminable. Certains poissons sont mutilés pour servir d’appât afin d’en pêcher d’autres. Des millions de poissons pêchés chaque année dans les cours d’eau sont issus de la reproduction artificielle et consanguine : dégénérés, si peu craintifs qu’ils ne savent même plus se protéger. Les poissons comme beaucoup d’autres animaux sont assimilés par l’humain à des objets : on peut les empoisonner, assécher leur plan d’eau, on peut les mutiler, les frapper, les éventrer, les capturer, les décapiter, aucune importance, notre incapacité à percevoir leur terreur et leurs souffrances nous invite à penser qu’ils n’en éprouvent aucune. Même si nous ne ressentons généralement que peu de compassion pour les animaux aquatiques, refuser de pêcher, de manger ou de tenir des poissons enfermés dans des aquariums, c’est prendre conscience de leur capacité à éprouver des émotions et des sensations douloureuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 5:49

Sur ce site, ils parlent des phoques :

http://www.dfo-mpo.gc.ca/seal-phoque/report-rapport_f.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 5:53

La chasse au phoque


Il fut un temps où la chasse au phoque était une importante activité économique au Canada. La fourrure des blanchons et des dos bleus, respectivement les jeunes phoques du Groenland et à capuchon, était très prisée sur le marché européen. À la fin des années 1970, ce marché s’est écroulé lorsque des groupes environnementaux auxquels se sont joints des célébrités internationales ont milité pour bannir ce type de chasse qu'ils qualifiaient de cruel et d’inhumain. Quels sont les faits actuels concernant la chasse au phoque au Canada?
La chasse commerciale


Au Canada, il se fait toujours une chasse commerciale au phoque, mais cette activité a bien changé. C'est Pêches et Océans Canada (MPO) qui gère et qui surveille les activités de chasse. Depuis 1987, il est interdit de chasser les blanchons (jeunes phoques du Groenland de moins de 14 jours) et les dos bleus (jeunes phoques à capuchon de moins de 16 mois), d'utiliser des bateaux de plus de 20 mètres et de chasser dans les aires de reproduction et de mise bas. Les phoques ne peuvent être chassés qu'à partir d'embarcations de moins de 20 mètres, à motoneige ou à pied. Le Canada exporte les produits de phoque sous trois formes : la viande, l’huile et les peaux. Les peaux possèdent la plus grande valeur sur le marché. En 2005, ce produit avait une valeur de 16,5 millions de dollars au débarquement (prix payé par les acheteurs aux chasseurs). Le phoque du Groenland, le phoque à capuchon et le phoque gris sont visés par la chasse commerciale.
En 2002, le MPO a émis 12 000 permis de chasse commerciale. La plupart des chasseurs de phoque habitent la province de Terre-Neuve et Labrador. Un peu plus de 2 000 permis ont été délivrés à des habitants du Québec. Pour plusieurs villages isolés en hiver où les possibilités d’emplois sont réduites, la chasse au phoque constitue une source de revenu et d'alimentation. Elle peut aussi constituer un revenu d’appoint pour certains travailleurs saisonniers comme les pêcheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 5:54

La chasse de subsistance


Les Autochtones chassent le phoque depuis plusieurs siècles pour se nourrir, se vêtir et se procurer du combustible. Aujourd'hui, la chasse au phoque sert toujours à des fins alimentaires et vestimentaires, mais aussi sociales, rituelles et économiques. D'autres communautés canadiennes chassent le phoque, tout comme le gibier, de façon traditionnelle et culturelle pour leur consommation personnelle. En plus des phoques du Groenland, à capuchon et gris, les phoques annelés, barbus et communs sont tués en petits nombres par la chasse de subsistance.
Les communautés autochtones et non-autochtones au nord du 53e degré de latitude nord n’ont pas besoin de permis pour chasser le phoque à des fins de subsistance. Par ailleurs, le MPO délivre des permis de chasse de subsistance aux habitants des communautés au sud de cette limite : la Côte-Nord du Québec, la Gaspésie et les îles de la Madeleine, des zones durement touchées par la fermeture de la pêche aux poissons de fond. Ces permis permettent le prélèvement d’un maximum de six phoques pour la consommation personnelle.
Les méthodes de chasse


Le principal argument de ceux qui sont contre la chasse au phoque concerne la méthode utilisée qu’ils croient cruelle. Cette croyance a sans doute été influencée par les images diffusées par les médias et les groupes d’opposition dans le passé. Il n'est jamais gai de voir un animal se faire abattre, que ce soit en milieu naturel ou à l'abattoir. Ceci est d'autant plus vrai pour les phoques qui sont tués sur la banquise, ce milieu blanc immaculé où la moindre goutte de sang se détache du paysage…
En vertu du Règlement sur les mammifères marins, les méthodes utilisées pour tuer les mammifères marins doivent entraîner la mort rapide de l’animal ; les phoques doivent donc être tués à l’aide d’une carabine de gros calibre, d’un fusil de chasse à balles, d’un gourdin ou d’un hakapik (un genre de gaffe). Les chasseurs doivent aussi faire un test de réaction des paupières après avoir abattu un phoque pour confirmer la mort de l'animal. Selon un rapport publié dans la Revue vétérinaire canadienne et selon la Commission royale sur les phoques et l'industrie de la chasse au phoque, ces méthodes de chasse sont conformes aux principes de chasse sans cruauté. Aussi des modifications à la réglementation concernant les méthodes de chasse ont-elles été apportées par le MPO à la lumière des recommandations de l’Association canadienne des vétérinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 5:54

Le plan de gestion de 2006-2010:


Ce plan quinquennal fixe le quota de chasse annuellement. Au cours des prochaines années, ce quota pourra être révisé à la hausse ou à la baisse selon l’état du couvert de glace, la mortalité naturelle des phoques, les prises accidentelles et les conditions sur le marché. MPO a établi des parts distinctes pour les différentes régions : une allocation de 70% à l'ouest de Terre-Neuve, 20 % aux Iles-de-la-Madeleine, 8 % à la Basse-Côte-Nord et 2 % aux Maritimes. Les chasseurs pourront également fixer les dates d’ouverture de la chasse convenant à leur région.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 6:18

Plan d’action sur le phoque commun de l’estuaire du Saint-Laurent


Malgré ce que suggère son nom, le phoque commun ne serait pas si commun dans l’estuaire du Saint-Laurent. Cette espèce peuple les eaux de l’Atlantique Nord-Ouest et de l’Arctique, soit, mais le troupeau résidant de l’estuaire serait fragile. Comme le béluga, le phoque commun serait peu abondant et fortement contaminé. Mais contrairement au béluga, le phoque commun est si peu connu qu’on ne peut lui attribuer un statut.
Malgré cela, des intervenants préoccupés par la situation du phoque commun dans l’estuaire ont pris les devants. Ils ont été réunis en une table de concertation par le Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM) pour faire le point sur le troupeau. En mars 2004, ils ont publié le Plan d’action sur le phoque commun de l’estuaire du Saint-Laurent, dans lequel ils ont identifié les menaces auxquelles font face les phoques communs de l’estuaire, et dans lequel ils recommandent des mesures pour favoriser sa conservation.
Le peu de connaissances que l’on possède sur l’espèce constituerait la plus grande menace; on accuse le phoque commun, au même titre que d’autres espèces beaucoup plus abondantes, de menacer les stocks de poisson, curieux, on s’approche de leurs échoueries ou, bien intentionné, on manipule un jeune « abandonné » qui, en fait, attend tranquillement le retour de sa mère. La pollution et l’aménagement côtier, les maladies, la chasse accidentelle et intentionnelle et les collisions sont d’autres menaces potentielles identifiées par les participants.
Parmi les nombreuses stratégies émises dans le plan d’action, la sensibilisation et l’éducation du public sur la situation du phoque commun dans l’estuaire sont au centre des priorités identifiées par les membres de la table de concertation. Ils recommandent aussi aux intervenants de favoriser l’échange de leurs connaissances et l’harmonisation de leurs efforts de conservation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 6:18

Le projet de zone de protection marine Estuaire du Saint-Laurent


Qu’est-ce qu’une zone de protection marine?


La Loi sur les océans du Canada, en vigueur depuis 1997, prévoit la création de zones où le niveau de protection des espèces et des habitats marins est rehaussé : les zones de protection marines (ZPM). La ZPM est un concept flexible qui s’adapte à la réalité locale. Les gens du milieu où l’implantation d’une ZPM est prévue sont d’ailleurs invités à se prononcer. La ZPM se veut un outil précieux pour les collectivités côtières, tributaires de la santé et de la productivité des océans. Les ZPM sont encadrées par Pêches et Océans Canada.
La zone de protection marine Estuaire du Saint-Laurent : un nouvel outil de protection des mammifères marins


L'estuaire est une zone d'alimentation de première importance pour de nombreux mammifères marins en raison des fortes concentrations de proies qu'on y retrouve, comme le krill et le capelan. Une douzaine d'espèces de mammifères marins se retrouvent de façon régulière ou occasionnelle dans l'estuaire, la majorité sur une base saisonnière. De ce nombre, près de la moitié sont des espèces en péril selon le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). De plus, l'estuaire est un habitat essentiel pour le béluga et le phoque commun, qui y passent toute leur vie. C’est pourquoi le territoire couvert par le projet de ZPM, d'une superficie approximative de 6000 km2, correspond à l'aire de répartition estivale du béluga et à la grande majorité des sites fréquentés par la population de phoques communs de l'estuaire, ainsi qu'à d'importantes aires d'alimentation du rorqual bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 6:19

La zone retenue coïncide avec celle où les pressions sur les mammifères marins sont les plus fortes dans le Saint-Laurent. C’est que la grande diversité et la forte densité d'espèces de mammifères marins qu'on y rencontre, la proximité des sites d'observation et la relative tranquillité de la mer font de l'estuaire du Saint-Laurent l'un des meilleurs sites au monde pour l'observation des mammifères marins. De nombreuses autres activités humaines, pratiquées en amont ou dans l’estuaire, peuvent représenter des menaces importantes pour les mammifères marins.
Une ZPM ne vise pas à abolir les activités récréatives et commerciales qui s’y déroulent. Au contraire, le but est de favoriser l’utilisation de l’estuaire dans une perspective de développement durable. La ZPM permettra de mettre en place des mesures de protection des mammifères marins et d’encourager la recherche répondant aux besoins de gestion et de protection. À ce sujet, Pêches et Océans Canada prévoit harmoniser ses actions avec celles du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent.
La zone retenue coïncide avec celle où les pressions sur les mammifères marins sont les plus fortes dans le Saint-Laurent. C’est que la grande diversité et la forte densité d'espèces de mammifères marins qu'on y rencontre, la proximité des sites d'observation et la relative tranquillité de la mer font de l'estuaire du Saint-Laurent l'un des meilleurs sites au monde pour l'observation des mammifères marins. De nombreuses autres activités humaines, pratiquées en amont ou dans l’estuaire, peuvent représenter des menaces importantes pour les mammifères marins.
Une ZPM ne vise pas à abolir les activités récréatives et commerciales qui s’y déroulent. Au contraire, le but est de favoriser l’utilisation de l’estuaire dans une perspective de développement durable. La ZPM permettra de mettre en place des mesures de protection des mammifères marins et d’encourager la recherche répondant aux besoins de gestion et de protection. À ce sujet, Pêches et Océans Canada prévoit harmoniser ses actions avec celles du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 6:19

Zonage du parc marin : l’équilibre protection/utilisation


L’équipe du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent a tenu ce printemps les premières séances de consultation auprès des principaux utilisateurs du parc concernant le plan de zonage. Ce plan sera un outil de référence pour la gestion des activités dans le parc marin. L’esprit est de rechercher un équilibre entre la protection des écosystèmes du parc marin et l’utilisation de ses ressources.
Des représentants de tous les secteurs d’activité dans chacune des régions administratives bordant le parc marin ont été conviés à ces rencontres de travail d’une journée. La pêche récréative et commerciale, la chasse, la navigation de plaisance, le transport maritime, les pourvoyeurs de kayaks, le tourisme de plein air, l’interprétation, les bateliers, les groupes de recherche, les groupes environnementaux, etc. étaient représentés.

L’équipe du parc marin avait élaboré un plan de zonage préliminaire basé surtout sur les priorités de conservation. Par exemple, les habitats critiques des espèces en péril (ex. béluga et phoque commun) ou ayant une fonction clé dans l’écosystème (ex. capelan, hareng, etc.) étaient jugés prioritaires. Ce plan comprend quatre types de zones. Un même secteur peut recevoir différentes « étiquettes » selon le moment de l’année ou la profondeur. Voici un aperçu des caractéristiques de chaque zone :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Lun 17 Sep - 6:20

<LI>Zone I : elle protège des composantes uniques, rares ou fragiles comme des aires de fréquentation intensive du béluga (troupeaux d’adultes et jeunes), des frayères, des échoueries de phoques communs ou des sites de nidification d’oiseaux de mer. L’accès au public est interdit. Certaines activités (ex. recherche) peuvent y être pratiquées avec une autorisation.
<LI>Zone II : elle prévoit dans d’autres secteurs une protection sévère et des programmes d´acquisition de connaissances, et plusieurs activités compatibles y sont permises (ex. pêche sportive, activités d’observation en mer, plaisance, etc.).
<LI>Zone III : elle représente l’ensemble du parc marin, là où il n’y a pas de zones I ou II. Les activités écologiquement viables sont permises.
<LI>Zone IV : elle couvre les routes maritimes déjà utilisées.
Il reste encore beaucoup de travail avant que le plan de zonage devienne réalité. Les priorités de l’équipe du parc marin sont sur la table; il faut maintenant identifier des solutions originales pour trouver l’équilibre entre les objectifs de protection et les activités des utilisateurs. Tout un défi! Plusieurs représentants de même que des utilisateurs sur le terrain ont émis des craintes par rapport à la transparence du processus et à l’impact réel que leurs commentaires auraient sur le plan de zonage final. Des représentants du GREMM ont participé à des soirées d’information et des tables de travail. Il nous a semblé, comme à plusieurs autres participants, que l’équipe du parc marin était engagée dans un véritable processus de consultation, qui devrait mener à une concertation similaire à celle ayant entouré l’élaboration du Règlement sur les activités en mer. Si tous les groupes ciblés participent, notre pari est que le parc marin sera doté d’un plan de zonage final dont tous ses créateurs, gestionnaires comme utilisateurs, pourront être fiers.</LI>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 22 Sep - 8:32

domingo, abril 10, 2005


Canadá detente con ésta cruel matanza de focas



Como muchos saben, el lunes 29 de marzo, empezó una Cruel matanza de focas en Canadá. La Especie de Foca que está siendo cazada en Canadá se llama Foca Arpa. Las Focas Arpa se llaman así por que en su espalda tienen una muy grande y negra mancha en forma de Arpa.

¿Ustedes saben como va cambiando de color la piel de las Focas?

Pues les diremos: Cuándo nace una foca es de color amarillo, conforme va pasando el tiempo, el color de piel de las focas va cambiando y se va haciendo blanca (a ese tipo de piel en las focas bebés se le llama white-coat que quiere decir en español Abrigo-blanco, las focas con piel blanca son las que están siendo cazadas). Después su piel se transforma en un color gris muy clarito y con su mancha en forma de Arpa en la espalda.

¿Como se identifican?

Las focas mamá identifican a sus foquitas bebés por medio de juntar sus narices después de nacer. Bueno para volver al tema de la matanza de focas en Canadá, hay que ayudar a campañas grandes para que se pare ésta cruel matanza. Yo Layla Levy tengo una página web que enseguida les diré: http://www.englishcom.com.mx/layla-ifaw.html .

Esa página web la cree en el IFAW que quiere decir Internacional Fund for Animal Welfare que en Español es Fondo Internacional para el Bienestar Animal. Cooperen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Jeu 20 Mar - 19:48

News du 14 mars 2008 :

Tell PM Harper to Get Rid of the Seal Blood on Canada's Hands

You can help bring international attention to the mass killing of baby seals by taking action with PETA today. :

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5d947bkmxxe?

In just a few weeks, the annual Canadian seal hunt will begin. Hunters armed with clubs and boat hooks will bludgeon nearly 300,000 defenseless baby harp seals, tear the skin off their bodies, and leave them to suffer and die on the bloody ice floes.

It's the largest marine mammal slaughter on Earth, and it should be criminal. But this mass killing continues with the blessing of the Canadian government and the international fur industry—and it needs to stop now.

As the world's strongest advocate for animals, PETA has long been at the forefront of the anti-fur movement. With the support of caring people like you, we have compelled some of world's largest design houses, retailers, corporations, and even governments to change how they treat animals. Working together, we have saved millions of animals from abuse and inhumane slaughter.

Today, PETA is raising an international outcry against the Canadian government. But the most important voice is yours. If you haven't already done so, I urge you to add your name to the more than 75,000 others who've signed PETA's global petition in the last week calling on Canadian Prime Minister Stephen Harper to permanently end the seal hunt. :

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5d947bkmxxe?

Then help us put more pressure on the Canadian government to stop this atrocity by making an online donation to PETA right now. :

https://ebiz.isiservices.com/peta-e/peta/donation.asp?section_code=H08N286Q&ask4=--25-35-50-100-o

Your support can make a difference because our efforts against fur are having a huge impact across the globe. Compassionate people everywhere are voicing their opposition to the cruel seal-fur trade:
The European Union is considering banning all seal products.

Italy and Greenland won't allow the importation of any seal fur.

More than 400 restaurants worldwide have stopped serving Canadian seafood until the nation agrees to stop killing seals for their fur—forever.

Young people in particular are making the connection and are rejecting all fur!
With your support, we can sustain our campaign until the day the Canadian government stops the bloody seal hunt once and for all.

Thank you for speaking up for these and all vulnerable animals.

Very truly yours,


Ingrid E. Newkirk
President

P.S. Together, we must compel the Canadian government to do what's right and help save millions of harp seals off the coast of Canada. Please sign the petition to Canadian Prime Minister Harper, then make your most generous contribution to help end the slaughter of baby seals and strengthen PETA's anti-fur campaign.

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5d947bkmxxe?

https://ebiz.isiservices.com/peta-e/peta/donation.asp?section_code=H08N286Q&ask4=--25-35-50-100-o

https://ebiz.isiservices.com/peta-e/peta/donation.asp?section_code=H08N286Q&ask4=--25-35-50-100-o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 28 Mar - 14:58

News du 1er mars 2008 :

Once again, defying international opposition and all standards of human decency, the Canadian government is sanctioning the mass killing of helpless baby harp seals.

In the weeks ahead, hundreds of thousands of these animals will be beaten and stabbed with sharp hooks and sometimes even skinned alive—all so that someone can put on a coat, a collar, or cuffs made with real baby-seal fur.

PETA and caring people like you are fighting relentlessly to protect these animals. We must pressure the Canadian government to listen to the pleas of millions of people around the world who want this annual slaughter to stop. This year, seals need your help in raising an international outcry to help end the bloody hunt. Please take two important actions right now:


1. Sign PETA's worldwide petition to Canadian Prime Minister Stephen Harper demanding a permanent end to the annual slaughter of seals.

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5drv7bteibm?

2. Make an online donation to PETA to help us win the global fight to stop the abuse of seals and other animals for their fur. Your generous gift will help us take on the fur industry—designers, retailers, and consumers—as only PETA can.

https://ebiz.isiservices.com/peta-e/peta/donation.asp?section_code=H08N186P&ask4=--25-35-50-100-o

Even in an industry known for its cruelty, Canada's annual seal hunt—the largest slaughter of marine animals on the planet—stands alone for its violence and utter lack of compassion or mercy.

Hundreds of thousands of harp seals will be killed in a matter of weeks. Most of them will be less than 3 months old, and many will still be in their first weeks of life. The animals are so young and innocent that they will lie on the ice as their attackers approach. Even if they know that they should flee, their motor skills aren't yet developed enough to do so. They have no chance of escaping to the safety of the water.

The carnage begins as the seals have their heads bashed in with clubs. Still conscious, they will be dragged across the ice with boat hooks. Then these sensitive, intelligent animals will be skinned, sometimes while they are still alive. The sealers will take their fur but leave the seals' bodies on the ice to rot.

Someday soon, Canada will look back on its seal hunt with shame. But until that day comes, it is up to caring people like you and me to come to the defense of these gentle animals.

By signing the petition and making a generous donation online right now, you can help us bring international condemnation to the Canadian prime minister's doorstep—a critical step in ending these atrocities.

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5drv7bteibm?

Thank you, Patricia, for your unwavering commitment to these animals.

https://ebiz.isiservices.com/peta-e/peta/donation.asp?section_code=H08N186P&ask4=--25-35-50-100-o

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5drv7bteibm?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Dim 30 Mar - 16:14

News du 18 mars 2008 :

Raise your voice for seals in peril

Animal abusers—whether individuals, corporations, or governments—try to operate very quietly so that the cries of animals and the voices of compassionate people will not be heard.

That's why, for more than 25 years, PETA has been making sure that those in positions of power hear from caring people like you that animal abuse can never be tolerated or ignored. Your voice—along with the voices of thousands of other people—is powerful and essential for animals who are tortured, exploited, and killed.

Today, I need you to speak up for baby harp seals, hundreds of thousands of whom will soon be slaughtered in the annual Canadian seal hunt. PETA is pressuring the Canadian government to permanently ban this inexcusable mass killing, but we need your help. The government is feeling the pressure. It has just announced that it will require the babies' throats to be cut before they are skinned7#8212;but that is still totally inhumane! Imagine how the mother seals will feel when they watch that extra bloodbath from their babies. By taking action today, you will help us push the government further and stand up for countless vulnerable animals.

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5d4q76tdnn7?


1. Sign PETA's global petition to Canadian Prime Minister Stephen Harper urging him to end Canada's sponsorship of this atrocity.

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5d4q76tdnn7?

2. Make a generous online donation to help PETA sustain our anti-fur campaign for as long as it takes to protect Canada's baby harp seals.
The cruelty and violence of the Canadian seal hunt are staggering. Masses of seals only days or weeks old have their heads bashed in with clubs. Then they have their skin torn off their bodies—often while still conscious. Finally, they are left to die on the blood-stained ice, while sealers sell their skin and the fur industry eventually lines its pockets with the profits from the slaughter. It is carnage on an unbelievably huge scale.

https://ebiz.isiservices.com/peta-e/peta/donation.asp?section_code=H08N386R&ask4=--25-35-50-100-o

It is critical that we stop this cruel slaughter—forever—in order to save seals and stop the abuse of animals for fashion. Already, we have won protections for millions of animals killed for their skin from some of the giants of the fashion industry. Most recently, Cole Haan (Nike's parent company), which operates 155 stores in the U.S. and Japan, announced that it is going completely fur-free!

If PETA can compel leading designers and companies like Cole Haan, Tommy Hilfiger, Calvin Klein, and Ralph Lauren to stop using fur, we can persuade the Canadian government to end the annual seal hunt. But it is going to take unrelenting pressure from activists like you from across the globe.

Help us raise an international outcry to protect Canada's harp seals by signing our petition to the Canadian government. Then speak up for these animals who cannot speak for themselves by giving online to PETA right now.

http://getactive.peta.org/campaign/seal_08_dev/867ig5d4q76tdnn7?

https://ebiz.isiservices.com/peta-e/peta/donation.asp?section_code=H08N386R&ask4=--25-35-50-100-o

Thank you for your compassion.

Very truly yours,


Ingrid E. Newkirk
President

P.S. Canada's annual seal hunt is one of the bloodiest animal slaughters on the planet, and it continues only because the Canadian government allows it. By working together we can help end this terrible cruelty once and for all. Thousands of seals swimming in Canada's coastal waters are at risk—and compassionate people like you are their only hope. So please give as generously as you can today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Ven 25 Avr - 13:48

News du 20 avril 2008 :

In early March the ice floes of Eastern Canada are a breathtaking vision: an endless sea and sky filled with white as far as the eye can see. In one of nature’s most beautiful spectacles, hundreds of thousands of baby harp seals call out to their mothers, alone on the ice for the first time.

But then the sealing ships arrive. What was once a scene of peace and innocence becomes a makeshift factory of terror and cruelty as the ice is covered in blood. These helpless baby seals, some as young as two weeks old, are clubbed or shot to death for their fur. Many will even be skinned alive or die trapped under the ice after being injured.

IFAW hunt monitors risk their lives each year by taking to the ice to film the hunt, documenting the cruelty and sharing the truth about the seal hunt with the rest of the world.

With nearly 95,000 actions taken to help end Canada’s commercial seal hunt this past year alone, IFAW supporters like you are making a huge difference. Visit the seal blog to learn what IFAW and its supporters are doing to stop the seal hunt.

http://blog.stopthesealhunt.com/english/index.html

In just the last few months:

The Canadian sealing industry declared it was in a "crisis" due to the growing opposition to seal products in Europe.
Sales of seal pelts remain sluggish, and prices remain low, as the market for seal pelts is saturated and demand for this unnecessary product disappears.
Germany took important steps towards a ban on the import of seal products. They join the US, Belgium, Italy, the Netherlands, Austria, France, Mexico and Croatia in speaking out against Canada's cruel, unsustainable, and unnecessary slaughter of harp seal pups.
The European Food Safety Authority released a scientific opinion on seal hunting, which stated that effective killing does not always occur, sealers often do not comply with the regulations and that animals may suffer pain and distress.
IFAW hunt monitors showed the world the tragic truth about what is happening to the hundreds of thousands of baby seals who died as a result of poor ice conditions or at the hands of sealers.
In the coming year, IFAW will continue to alert politicians and the public to the many problems with the hunt, document alleged violations of the Marine Mammal Regulations and support crucial scientific research on harp seal population issues.

The majority of Canadians are opposed to the hunting of seal pups under any circumstances. Together, we can help make their wishes come true.

Sincerely,

Fred O’Regan
President and CEO

P.S.You can also visit the StoptheSealHunt Blog to check for updates on IFAW’s campaign to end Canada’s cruel commercial seal hunt.

http://blog.stopthesealhunt.com/english/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19960
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 26 Avr - 9:11

News du 22 avril 2008 :

A Better World for Animals and People

A More Humane Hunt? You Decide.

Is this humane? Watch the video.


Dear Respect,

This year the Canadian government promised a more humane hunt. They said “Canada’s seal hunt is humane, sustainable and responsible.” They lied.

Thanks to your support, IFAW Hunt Observers have been on the ground and in the air documenting the hunt since it opened on the 28th of March. Only days into the hunt they have captured on camera instances where animals were shot and clearly left to suffer on the ice…in one case for over a minute. They have witnessed live seals being hooked and dragged across the ice. And in one of the more disturbing moments they watched as a sealer wrote an expletive on the ice while a recently clubbed seal behind him started to move...obviously still alive.

Is this the Canadian government’s idea of a more humane hunt?

http://www.stopthesealhunt.com/site/?c=ihKPIWPCIqE&b=3995259&msource=DR070703003&tr=y&auid=2801543

Observing and documenting the hunt is not easy work. It means hours of anxiously scanning the gulf region looking for sealing boats - because the Department of Fisheries and Oceans won’t release specific coordinates of where hunting is taking place. It means watching hours of tape to make sure we document every violation that we captured on film.

But without this footage the world would have no idea of the kind of cruelty really taking place.

Please join with us in expanding the global community of activists needed to end the slaughter.

http://www.stopthesealhunt.com/site/pp.aspx?c=ihKPIWPCIqE&b=2578155&msource=DR070703003&tr=y&auid=3540647

Visit the seal blog today to read the latest diaries from IFAW monitors at the hunt. See the latest footage from the scene of the hunt and listen to IFAW monitors describe in their own words the cruelty they are documenting first hand.

http://blog.stopthesealhunt.com/?msource=DR070703003&tr=y&auid=3540653

And if you can, please consider making a donation to help in the fight to end this cruel and senseless hunt. Of every dollar spent around the world by IFAW during the past three years, more than 83 cents went directly to animal welfare programs and institutional costs. Your gift enables IFAW to document the cruelty of the seal hunt, fight for more seal product bans in Europe, conduct vital research to help save seals and works to end the exploitation of animals around the world.

https://www.kintera.org/site/c.ihKPIWPCIqE/b.3974143/apps/ka/sd/donorcustom.asp?&msource=DR070703003&tr=y&auid=3540663

The Canadian government will continue in their attempt to justify the seal hunt – both in Canada and abroad. But no matter how the truth is distorted, it cannot change the fact that the seal hunt is terribly cruel and unneccesary.

Your support is today is more critical than ever. Thank you for standing with IFAW and with the seals.

Sincerely,

Fred O’Regan
President and CEO

P.S. Go to www.stopthesealhunt.org today for the latest news from the ice and to take action for the seals.


IFAW © 2007 | This message was sent to: vegan1@hotmail.fr

All gifts to IFAW represent a contribution to IFAW's entire mission. Donations will be used where they are most needed to help animals.

Worried about Donating online?
I used to be too ... so I made sure our online system is safe, secure, and state-of-the-art. It also eliminates check-processing costs, so more money goes directly to saving animals. But if you prefer to donate by phone or mail, simply click here for address information.

NOTE: To make sure you continue to receive further emails from IFAW, please add fred@ifaw1.org to your email Address Book. If you use a spam filter program, please assign this address a status of “safe” or “trusted.” If you have an AOL, Hotmail, MSN or Yahoo email address, this is particularly important as we receive many “bounce backs” from these email addresses.

http://www.stopthesealhunt.com/site/c.ihKPIWPCIqE/b.3958845/k.CFC9/Stop_the_Seal_Hunt.htm?sid=211683818&msource=dr070703003&auid=3541372

PO Box 193 • 411 Main Street Yarmouth Port, MA 02675
www.ifaw.org
AR-3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Aujourd'hui à 17:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Seals / focas / phoques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chasse aux phoques: Ottawa veut revoir les règles
» La fourrure de phoques
» Canada: début de la chasse aux phoques sur la côte atlantique
» STOP au cruel massacre des phoques gris !!!
» lettre : Phoques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: