AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seals / focas / phoques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:50

Les méthodes de chasse

Le principal argument de ceux qui sont contre la chasse au phoque concerne la méthode utilisée qu’ils croient cruelle. Cette croyance a sans doute été influencée par les images diffusées par les médias et les groupes d’opposition dans le passé. Il n'est jamais gai de voir un animal se faire abattre, que ce soit en milieu naturel ou à l'abattoir. Ceci est d'autant plus vrai pour les phoques qui sont tués sur la banquise, ce milieu blanc immaculé où la moindre goutte de sang se détache du paysage. En vertu du Règlement sur les mammifères marins, les méthodes utilisées pour tuer les mammifères marins doivent entraîner la mort rapide de l’animal ; les phoques doivent donc être tués à l’aide d’une carabine de gros calibre, d’un fusil de chasse à balles, d’un gourdin ou d’un hakapik (un genre de gaffe). Les chasseurs doivent aussi faire un test de réaction des paupières après avoir abattu un phoque pour confirmer la mort de l'animal. Selon un rapport publié dans la Revue vétérinaire canadienne et selon la Commission royale sur les phoques et l'industrie de la chasse au phoque, ces méthodes de chasse sont conformes aux principes de chasse sans cruauté. Aussi des modifications à la réglementation concernant les méthodes de chasse ont-elles été apportées par le MPO à la lumière des recommandations de l’Association canadienne des vétérinaires.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:51

Le plan de gestion de 2006-2010:

Ce plan quinquennal fixe le quota de chasse annuellement. Au cours des prochaines années, ce quota pourra être révisé à la hausse ou à la baisse selon l’état du couvert de glace, la mortalité naturelle des phoques, les prises accidentelles et les conditions sur le marché. MPO a établi des parts distinctes pour les différentes régions : une allocation de 70% à l'ouest de Terre-Neuve, 20 % aux Iles-de-la-Madeleine, 8 % à la Basse-Côte-Nord et 2 % aux Maritimes. Les chasseurs pourront également fixer les dates d’ouverture de la chasse convenant à leur région.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:52

20 décembre 2001

Gestion de la chasse au phoque au Canada : nouveau rapport d’un groupe d’experts et maintien des quotas pour 2002. Le 12 décembre dernier, Herb Dhaliwal, ministre des Pêches et des Océans du Canada, a donné son aval au rapport final du Groupe d’experts sur la gestion du phoque au Canada atlantique. Le Comité permanent des pêches et des océans avait recommandé la formation d’un tel groupe d’experts indépendants dès novembre 1999 afin de jeter un regard neuf sur les questions délicates et controversées entourant la gestion des populations de phoques. Ce Groupe d’experts a été formé en avril 2000. Il a tenu des consultations publiques et a examiné les données scientifiques disponibles. Voici quelques-unes de ses constatations :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:53

- La population de phoque du Groenland serait stable à environ 5,2 millions d’individus.

- Les prises de phoques du Groenland sont dictées principalement par les forces du marché, les conditions météorologiques et les subventions gouvernementales. Il arrive fréquemment que les captures n’atteignent pas les quotas fixés par Pêches et Océans Canada.

- Les estimations des quantités de poissons mangées par les phoques sont importantes par rapport aux prises actuelles. Cependant, elles sont imprécises et pourraient être biaisées.

- Le rôle de la prédation par les phoques dans l’échec du rétablissement de certains stocks de poisson n’est pas clair. Même si on éliminait totalement cette prédation, il est probable que les stocks de poissons prendraient beaucoup de temps pour atteindre à nouveau des niveaux exploitables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:54

- D’importantes incertitudes sont associées à toute prédiction quant à la façon dont les stocks de poissons pourraient répondre à une réduction de la prédation par les phoques. Les experts ont formulé diverses recommandations pour orienter les priorités de recherche afin d’approfondir nos connaissances sur les phoques et les poissons de fond. Ils proposent également plusieurs scénarios de gestion, qui seront étudiés par le Ministère.

Pour 2002, Dhaliwal a annoncé le maintien des mesures de gestion actuelle. Le Total admissible des captures (TAC) de phoque du Groenland est de 275 000 individus. Le TAC fixé pour le phoque à capuchon sera de 10 000 individus. Un nombre limité de phoques gris pourront être capturés, sauf sur l’île de Sable. Par ailleurs, les conditions de permis qui interdisent la chasse aux dos bleus et aux blanchons continueront de s’appliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:55

News du 28 novembre 2002 : Phoques : les " dos bleus " pourraient être chassés de nouveau. Le Canada pourrait permettre de nouveau la chasse aux jeunes phoques à capuchon, surnommés les " dos bleus ". Cette chasse avait été interdite dans les années 1980. Comme pour la chasse au blanchon (jeune phoque du Groenland), des images de chasseurs tuant les phoques à coup de massue avaient été diffusées en Europe et avaient soulevé un tollé de protestations. La chasse au phoque à capuchon est pratiquée principalement à Terre-Neuve.

Les chasseurs voudraient regagner le droit de chasser les jeunes phoques avant qu’ils ne perdent leur fourrure, plus recherchée que celle des adultes. La mue a lieu entre l’âge de 14 mois et deux ans, et la belle fourrure gris bleuté devient tachetée. Chaque année, il est permis de chasser 10 000 phoques à capuchon. Cependant, seulement 150 ont été tués cette année, résultat de la faible valeur de la fourrure après la mue. La reprise de la chasse aux dos bleus sera une des propositions présentées au ministre des Pêches et des Océans Robert Thibault le mois prochain en vue de la préparation de la saison de chasse 2003. La population totale de phoques à capuchon dans l’Atlantique Nord-Ouest est de 650 000 individus.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:55

News du 6 février 2003 :

Chasse au phoque : augmentation des quotas. Pêches et Océans Canada a annoncé lundi dernier le plan de gestion 2003-2005 de la chasse au phoque du côté Atlantique du Canada, incluant le Saint-Laurent. Dans les trois prochaines années, un total de 975 000 phoques pourront être abattus. Le nombre annuel pourra aller jusqu'à 350 000 animaux pour deux de ces trois années. L'an dernier, les quotas étaient de 275 000 bêtes. Cette chasse concerne le phoque du Groenland, dont la population est passée de 1,8 million en 1970 à 5,2 millions.

Selon les estimations du ministère, les quotas de chasse annoncés feront passer la population à 4,7 millions en 2006. Les représentants d'IFAW (International Fund for Animal Welfare) sont en désaccord avec ce plan de gestion. Ils considèrent que les nouveaux quotas auront un effet dévastateur sur la population de phoques.
Les raisons invoquées en faveur de la chasse au phoque sont les retombées économiques favorables pour les gens du Canada atlantique (environ 12 000 chasseurs pour qui il s'agit d'un revenu substantiel) et le contrôle de la population de phoques dans le but d'aider à la reconstitution des stocks de morue.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:57

Beaucoup de scientifiques soulignent qu'il est difficile, voire impossible, d'être certain qu'une chasse accrue se traduira par une augmentation des stocks de poissons commerciaux. Certains modèles prévoient même l'inverse. C'est le constat que dressent, notamment, les scientifiques du Comité conseil au programme environnemental des Nations Unies. De plus, dans le cas du Saint-Laurent, la raison première de l'effondrement des stocks de morue est plutôt la surpêche. Récemment, une étude faisait surgir un autre facteur à considérer dans le cas de la population de phoques : la diminution du couvert de glace, qui pourrait nuire à leur reproduction. Ces conditions, jumelées à une chasse accrue, pourraient entraîner une baisse de la population de phoques du Groenland encore plus importante que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:58

News du 17 mars 2005 : Opposition à la chasse au phoque : les opposants sont-ils à bout de souffle ? À l'aube de la plus importante session de chasse au phoque de l'année dans le golfe du Saint-Laurent, les opposants à cette activité commerciale s'activent. Le mardi 15 mars, quelques dizaines de personnes ont participé aux manifestations organisées dans une quarantaine de villes du monde. À l'opposé, les chasseurs de phoques du golfe, exaspérés par les propos des opposants qu'ils qualifient de révolus, se préparent à partir en mer pour une courte mais intense session de chasse qui commencera le 29 mars.
Dans une entrevue accordée à la radio de Radio-Canada mardi dernier, Donald Leblanc, ancien président de l'Association des chasseurs de phoques des Îles-de-la-Madeleine, affirme que la chasse au phoque a évolué depuis le tollé de protestations internationales initié par l'actrice française Brigitte Bardot dans les années 1970, alors que les protestants en sont restés au même point.

Des images de blanchons sauvagement abattus à coup de bâtons sont encore diffusées partout dans le monde pour soulever l'indignation. Dans les faits, la chasse aux blanchons est interdite au Canada depuis 1987; seuls les animaux sevrés de plus de 14 jours (que l'on surnomme « beaters ») peuvent être chassés. Quant à la méthode, le gourdin ou l'hakapik (une genre de gaffe) est toujours utilisé. Bien que cette technique puisse sembler brutale, des vétérinaires indépendants spécialisés dans l'abattage d'animaux reconnaissent qu'elle est efficace et qu'elle assure une mort sans cruauté dans plus de 98% des cas. Aussi, Pêches et Océans Canada (MPO) avait apporté en 2003 d'importantes modifications au Règlement sur les mammifères marins concernant la chasse au phoque.


Dernière édition par le Mer 22 Aoû - 18:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 8:59

Ces modifications visaient à favoriser la conservation, à améliorer la gestion et à encourager des pratiques sans cruauté. Ces modifications imposaient une technique pour mieux déterminer si l'animal est vraiment mort avant de le saigner et de l'écorcher, rendaient illégal l'abattage pour le prélèvement de certaines parties du corps seulement (nageoires, organes), prévoyaient une période d'apprentissage avant l'obtention d'un permis de chasse professionnelle et augmentaient la surveillance sur les sites de chasse afin d'assurer le respect des règlements, particulièrement en ce qui a trait à la méthode de chasse. Malgré cela, certains groupes de protection des animaux soutiennent toujours que la chasse au phoque n'est pas une chasse responsable et remettent en question les études du MPO.

Dans son plan triennal (2003 à 2005), le MPO augmentait aussi son quota de chasse au phoque du Groenland, principale espèce chassée. Il autorisait ainsi la chasse de 975 000 phoques du Groenland en trois ans sur une population qui compterait plus de 5,2 millions d'individus. De cette façon, les autorités espèrent freiner la croissance de la population et la ramener à un niveau moins susceptible de nuire au rétablissement des stocks de poissons, comme la morue. Le contrôle des populations de phoques dans le Saint-Laurent permettra-t-il vraiment d'augmenter le rendement des pêcheries? Malgré les décisions du MPO, cette question demeure hautement débattue par les scientifiques.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:01

Pour plusieurs villages isolés en hiver où les possibilités d'emplois sont réduites, la chasse au phoque constitue une source de revenu et d'alimentation. Elle peut aussi constituer un revenu d'appoint pour certains travailleurs saisonniers comme les pêcheurs. Roger Simon, coordonnateur de la chasse aux phoques dans le golfe du Saint-Laurent au MPO, estime que la valeur des produits de phoque en 2005 atteindra près de 100 millions de dollars. Bien qu'on exporte la viande, l'huile et la peau de phoque, ce dernier produit a la plus grande valeur sur le marché. Le potentiel de l'huile, riche en oméga-3, serait par ailleurs très grand. En outre, une équipe de Terre-Neuve travaille présentement à développer un produit dérivé du phoque qui pourrait être administré aux patients se remettant d'une chirurgie.

4 avril 2005

La chasse commerciale au phoque dans le golfe du Saint-Laurent s’est officiellement terminée le samedi 2 avril dernier, le quota de 89 000 phoques pour cette zone ayant été atteint. La saison 2005 ne se termine toutefois pas sans tache; des affrontements entre chasseurs et opposants ont eu lieu sur les glaces du golfe, et une dizaine d’activistes auraient été arrêtés. Les agents de la gendarmerie royale du Canada enquêtent présentement sur un incident survenu vendredi dernier. Ils sont toujours à la recherche de témoins. Une deuxième période de chasse commerciale débutera le 12 avril à l’est de Terre-Neuve, dans une zone appelé le front, où 235 000 phoques pourraient être chassés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:01

9 mars 2006

La chasse au phoque pourrait-elle être remise en cause ?

À quelques semaines de l'ouverture de la chasse aux phoques sur les banquises du golfe du Saint-Laurent, les conditions de glace soulèvent des inquiétudes. En effet, depuis quelques années, la banquise a tendance à diminuer en surface et en épaisseur en raison du réchauffement de l'eau et des modifications climatiques observées sur le Saint-Laurent. Cette plate-forme rendue fragile et instable peut perturber la mise bas et l'allaitement des phoques du Groenland et à capuchon, pouvant entraîner une mortalité inhabituelle. En cette fin d'hiver 2006 et après quelques semaines d'incertitude pendant lesquelles des mises bas ont été observées sur la terre ferme, il semble que la venue au monde de ces phoques se soit déroulée normalement grâce à une période récente de refroidissement. Reste à savoir si le couvert de glace sera assez solide pour les chasseurs qui se déplacent à pied ou avec des engins motorisés sur la banquise.

Pêches et Océans Canada doit reconduire d'ici peu le plan de gestion de la chasse au phoque, incluant les quotas pour la saison 2006. Ce plan devra probablement tenir compte des dernières évolutions concernant les conditions de glace et de l'impact possible sur les populations de phoques qui en dépendent. Cette chasse soulève les passions tant du côté des opposants, qui y voient un acte cruel et barbare, que du côté des chasseurs, qui y voient une activité importante pour leur survie. Pour en savoir plus sur ce débat, nous vous invitons à consulter notre dossier sur la chasse au phoque, ou les autres sources listées plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:02

23 mars 2006

Chasse au phoque : le nouveau plan de gestion vient d'être adopté

Pêches et Océans Canada (MPO) vient de reconduire le plan de gestion qui réglemente la chasse au phoque pour les cinq prochaines années et annonce les quotas pour 2006. Ce plan quinquennal diffère des plans précédents en ne déterminant pas à l'avance les quotas pour les années à venir. Les quotas seront plutôt fixés de manière annuelle afin de s'adapter à la variabilité des facteurs qui peuvent influencer cette chasse traditionnelle : les nouvelles conditions environnementales dues au réchauffement climatique, le couvert de glace et l'état de la population.
L'ouverture de la chasse se fera le samedi 25 mars pour la zone du golfe du Saint-Laurent.

Le nombre de prises reste équivalent à ceux des années précédentes : 325 000 phoques du Groenland pourront être abattus. Une allocation supplémentaire de 10 000 prises est accordée aux initiatives autochtones et en Arctique. Il est à rappeler que la chasse au bébé phoque du Groenland (blanchon) et au jeune phoque à capuchon (dos bleu) est interdite depuis 1987 par le gouvernement canadien.
MPO poursuivra sa mission de surveillance sur les bateaux, les quais et la banquise afin que des conditions d'abattage non cruelles pour les animaux soient respectées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:03

27 avril 2006

Chasse au phoque : une saison 2006 courte nécessitera un ajustement des quotas

Pêches et Océans Canada (MPO) a fixé les quotas pour la saison 2006 à 325 000 captures pour les régions du golfe et de la côte Atlantique, et l'ouverture de la chasse à la fin de la première semaine d'avril. La chasse dans le golfe, prévue pour durer une semaine, a été particulièrement intense dans la région de la Basse-Côte-Nord et a duré moins de deux jours. Alors que les quotas autorisaient 7 300 captures pour cette région, 20 000 animaux ont été tués. MPO a donc décidé la clôture de la chasse dès le lundi 10 avril. À l'inverse, les quotas alloués pour la région de Terre-Neuve n'ont pas été atteints. Aujourd'hui, le nombre d'animaux tués dans l'ensemble de ces régions se situe à environ 323 500. Il ne reste qu'un secteur de la côte Est de Terre-Neuve encore ouvert à la chasse. MPO estime que le quota total sera donc respecté ou très légèrement dépassé.

Plusieurs facteurs ont provoqué la chasse intense et le dépassement des quotas sur la Basse-Côte-Nord: l'hiver très doux a réduit le couvert de glace en surface et en épaisseur, ce qui a favorisé la concentration des phoques sur les morceaux de banquise dispersés. Les voies de navigation rendues plus accessibles ont permis la sortie des bateaux plutôt que celle des engins motorisés ou des chasseurs à pied, et donc facilité l'approche et la capture des animaux. De plus, la motivation des chasseurs a été attisée par la demande et la valeur des peaux de phoques sur le marché. Cette année, une peau de phoque s'est vendue en moyenne 85 $ pour atteindre un seuil record de 105 $ contre 52 $ en 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:06

Des conflits entre les chasseurs et les organisations de défense animale ont eu lieu dans les aires de chasse et la polémique fait l'actualité en Europe, au Canada et aux Etats-Unis. Dans le cadre du plan de gestion 2006-2010, les quotas 2007 devront certainement être ajustés de manière régionale, à la baisse pour les régions qui ont dépassé les quotas cette année et au profit des autres régions. Pendant la période de chasse proprement dite, un bilan quotidien des prises décidant du maintien de l'ouverture de la chasse, jour après jour, semblerait pertinente pour le respect des quotas. Les conditions environnementales dues aux modifications climatiques deviennent un facteur déterminant pour la gestion de la chasse au phoque .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:06

15 mars 2007

Chasse au phoque du Groenland : révision probable des quotas de chasse pour 2007

La révision à la baisse de10 à 15 % du nombre de captures pour la saison de chasse 2007 et les prochaines années ainsi que diverses recommandations ont été formulées lors de la réunion annuelle du comité consultatif du phoque de l'Atlantique qui s'est déroulée en janvier dernier à Halifax. Ces recommandations, établies sur le principe de précaution de la gestion durable des populations et la prise en compte des conditions de chasse de l'an dernier, seront transmises au ministre de Pêches et Océans Canada qui fixera très prochainement les quotas, les modalités et la date d'ouverture de la chasse prévue pour la fin mars.


En 2006, les quotas avaient été fixés à 325 000 captures de phoques du Groenland (sur une population recensée à près de six millions d'individus). Le Plan quinquennal 2006-2010 prévoit de pouvoir réviser à la hausse ou la baisse ce nombre chaque année selon l'état de la population, l'état du couvert de glace, les conditions du marché et les particularités régionales. En 2007, les quotas pourraient donc baisser à 290 000. Pêches et Océans planifie renforcer les contrôles de la chasse notamment dans le nord du golfe où le nombre autorisé de captures de phoques a été dépassé en 2006 (22 000 contre un quota de 7 000). D'autre part, les chasseurs demandent que 10 % des captures non effectuées pendant la saison puissent être ajouté aux quotas de l'année suivante. Selon ce processus, les chasseurs de Terre-Neuve, qui n'ont pas atteint leur quota en 2006, pourraient obtenir un nombre de captures supérieur aux autres régions en 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:08

À l'ordre du jour figurait la formation obligatoire des chasseurs recommandée par un groupe de vétérinaires indépendants qui préconisent des nouvelles normes d'abattage et de vérification de la mort des phoques. Les vétérinaires suggèrent aussi d'instaurer un quota individuel pour chaque bateau afin d'éviter que la compétition incite les chasseurs à réduire le temps passé aux procédures d'abattage. Plusieurs facteurs rendent les conditions du marché moins favorables que l'an dernier: les stocks de peaux non vendues en 2006 sont importants et la demande pour les peaux et les produits dérivés de la chasse au phoque en diminution dans les pays européens et asiatiques. Les prix des peaux en 2006 avaient atteint un niveau record. Les projets de boycott de certains pays d'Europe et des États-Unis de plus en plus pressants s'ajoutent à la donne.
Une révision de la réglementation concernant la distance entre les détenteurs de permis de chasse et d'observation a fait l'objet de discussions lors de la réunion du comité consultatif. Ces deux groupes aux intérêts divergents, régulièrement en conflit sur la banquise, pourraient être contraints de respecter entre eux une distance de 20 mètres au lieu de 10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:09

27 avril 2007

La chasse au phoque 2007 s'allonge en raison des conditions de glace et les quotas sont loin d'être dépassés

Avant l'ouverture de la chasse dans les premiers jours d'avril, dans le sud du golfe du Saint-Laurent, la formation du couvert de glace a été affectée par des températures clémentes et un régime de vents défavorable. Ensuite, les plaques de glace ont été poussées vers l'Atlantique où elles se sont désintégrées en raison des fortes conditions de mer et de vent. Une mortalité de jeunes phoques supérieure à la moyenne (15% au lieu de 10) a été observée, trois semaines sur la banquise étant nécessaires à leur développement. Du côté des chasseurs, une centaine de bateaux à la mi-avril ont été pris par les glaces, nécessitant l'intervention de la garde côtière pour les évacuer ou les ravitailler. Une quarantaine de petits bateaux (d'une longueur inférieure à 35 pieds) sont encore prisonniers.

Contrairement à la saison 2006, rapide et intense, où les quotas avaient été très vite atteints voire dépassés dans certaines zones et pour certaines espèces, la saison 2007 n'est pas encore terminée après quatre semaines. Pour l'instant, les meilleurs contingents du nombre de captures se situent à 70 % du quota et ont été réalisés dans le nord du golfe et sur le Front (Terre-Neuve et Labrador), où les conditions de glace ont été habituelles. En 2006, le prix moyen payé au chasseur pour une peau a été de 97 $ (en hausse de 77 % par rapport à 2005). Cette année, le prix moyen se situe autour de 50 $.

Les quotas 2007 pour trois espèces de phoques chassées

Des six espèces de phoques de l'Est du Canada, trois font l'objet d'une chasse commerciale: le phoque du Groenland dont la population a été estimée en 2004 à 5,8 millions d'individus (cette population a presque triplé depuis 1970), le phoque à capuchon (population estimée entre 547 000 et 603 000 individus en 2005) et le phoque gris (troupeau estimé à 250 000 animaux en 2004).
Dans le plan de gestion 2006-2010, les quotas pour l'année 2007 ont été fixés pour:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:10

- Les phoques du Groenland, quota de 270 000. En 2006, le quota de 335 000 a été dépassé (354 344 phoques ont été capturés). Le quota 2007 a été automatiquement diminué par MPO du nombre de captures ayant dépassé le quota de 2006.

- Les phoques à capuchon: un quota de 8 200 (10 000 en 2006). Depuis 1999, moins de 400 phoques à capuchon sont capturés chaque année au Canada.

les phoques gris: 2 000 dans le golfe du Saint-Laurent et 7 000 sur le plateau néo-écossais (quotas identiques à ceux de 2006). En 2006, 777 phoques gris ont été capturés.

La peau des jeunes phoques

La chasse est autorisée du 15 novembre au 15 mai dans le Canada Atlantique. Mais la majorité des captures est effectuée au printemps au moment où la chasse aux jeunes phoques est autorisée, leur peau étant la plus recherchée sur le marché. On peut les chasser à partir du moment où ces phoques sont sevrés, autonomes (ils peuvent quitter la banquise et nager) et qu'ils changent de pelage. Les phoques du Groenland perdent leur premier pelage blanc et duveteux entre le douzième et quatorzième jour et les phoques à capuchon leur pelage de «dos bleus » entre 15 et 16 mois.

L'avenir

Les conditions de glace sont variables selon les années et même les décennies, une tendance à la détérioration est tout de même observée dans l'Est du Canada. Si cette évolution se confirmait à long terme, elle pourrait affecter ces populations de phoques et influencer les futures saisons de chasse. D'autre part, une mobilisation européenne pour interdire l'importation des produits dérivés des phoques pourrait s'ajouter à la donne, après la récente décision de la Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:11

Cet article a été écrit le 20 avril 2007 :

La chasse au phoque au Canada

Quelles sont les populations de phoques actuellement?

Phoques du Groenland

Le Canada atlantique compte trois populations de phoques du Groenland; le troupeau le plus vaste évolue au large des côtes du Canada et de la côte ouest du Groenland. La population de phoques du nord-ouest est abondante et en santé et, depuis 1970, a presque triplé. Selon un relevé effectué en 2004, La population totale est estimée à 5,8 millions d’individus.

Phoques à capuchon

Les phoques à capuchon constituent la deuxième espèce commerciale la plus importante au Canada atlantique. Les phoques à capuchon ont deux aires de reproduction dans cette région, une dans le golfe du Saint-Laurent et l’autre au large des côtes de Terre-Neuve‑et‑Labrador. Le troupeau de phoques du Golfe est petit (environ 10 000 animaux) et la chasse y est interdite. Selon le dernier relevé réalisé en 2005, sa population totale se situerait entre 547 000 et 603 000 individus.


Phoques gris

Il existe deux troupeaux de phoques gris dont les principales colonies de reproduction sont situées dans le sud du golfe du Saint-Laurent et sur l'île de Sable (Nouvelle-Écosse). Le troupeau de phoques gris a été l'objet d'un relevé en avril 2004. La population est estimée à environ 250 000 animaux.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 10:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:11

Quelles espèces de phoque sont chassées?

Six espèces de phoques évoluent au large de la côte atlantique du Canada - le phoque du Groenland, le phoque à capuchon, le phoque gris, le phoque annelé, le phoque barbu et le phoque commun, bien que les phoques annelé et barbu soient des espèces propres à l'Arctique. Des six espèces, le phoque du Groenland et le phoque à capuchon alimentent la quasi-totalité de la chasse commerciale. Un certain nombre de phoques gris est également chassé à des fins commerciales en vertu de permis délivrés à cette fin.

Quels sont les totaux autorisés de capture (TAC)?

Quotas commerciaux

Le plan de gestion de 2006-2010 prévoit un total autorisé de captures (TAC) de 270 000 phoques du Groenland en 2007. En 2006, le TAC de cette espèce était de 335 000. Le TAC du phoque à capuchon est de 8 200 en 2007. En 2006, il était de 10 000.
En 2007, le TAC du phoque gris était de 2 000 dans le golfe du Saint-Laurent et de 7 000 sur le plateau néo-écossais. En 2006, les niveaux étaient les mêmes. La chasse du phoque gris continuera d’être interdite à l’île de Sable.

Quotas personnels

Depuis 1995, les habitants des localités situées près des zones de chasse au phoque de Terre-Neuve-et-Labrador et du Québec sont autorisés à capturer jusqu'à six phoques pour leur consommation personnelle. Les Autochtones et non‑Autochtones des régions côtières qui vivent au nord du 53e degré de latitude nord continuent de chasser le phoque sans permis à des fins de subsistance.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:12

Combien de phoques sont capturés par année?

Les niveaux de récolte varient fortement en fonction des conditions du milieu et du marché.

Phoques du Groenland

L’année 2006 a été la première d’un plan de gestion quinquennal dans lequel les TAC sont fixés chaque année. Un total de 354 344 phoques du Groenland ont été capturés en 2006.

Phoques à capuchon

Depuis 1999, moins de 400 phoques à capuchon sont capturés par année au Canada.

Phoques gris

En 2006, 777 phoques gris ont été capturés dans un marché en développement.

Pour quelles raisons chasse-t-on le phoque ?

Depuis des centaines d’années, on chasse le phoque pour sa fourrure, pour se nourrir, pour se procurer du combustible, un abri et d’autres produits. Pêches et Océans Canada (MPO) ne participe plus aux activités de financement et de promotion des produits mais il encourage l’utilisation maximale des produits du phoque, particulièrement la peau, l’huile, les articles d’artisanat, la chair à des fins de consommation humaine et animale et les capsules à base d’huile de phoque, riche en oméga 3.

Quelles sortes d'armes utilise-t-on pour tuer le phoque ?

Les chasseurs des Îles‑de‑la‑Madeleine (golfe du Saint-Laurent) et de la Basse‑Côte‑Nord du Québec, où environ 25 % de la chasse a lieu, utilisent des fusils et des hakapiks, alors que ceux des îlots de glace situés sur le Front (dans les eaux à l’est de Terre-Neuve), où 75 % de la chasse a lieu, utilisent principalement des fusils. Le hakapik est un outil efficace, conçu pour tuer l’animal rapidement et sans cruauté. Selon le Règlement sur les mammifères marins, les chasseurs de phoque doivent frapper le crâne du phoque jusqu’à ce qu’il soit écrasé, et soumettre l’animal au test de réflexe de clignement ou vérifier manuellement le crâne.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:12

Comment le gouvernement canadien a-t-il montré sa détermination d'assurer la chasse sans cruauté des phoques?

Le Règlement sur les mammifères marins stipule qu'on peut tuer les mammifères marins uniquement d'une façon qui entraîne une mort rapide. En vertu de ce Règlement, on ne peut tuer le phoque qu'à l'aide d'une carabine de gros calibre, d'un fusil de chasse avec des balles rayées, d'un gourdin ou d'un hakapik. La politique de délivrance des permis oblige les chasseurs de phoque à des fins commerciales à travailler pendant deux ans sous la gouverne de chasseurs de phoques expérimentés avant d'obtenir un permis de chasse professionnelle. De plus, les chasseurs de phoques sont incités à suivre un cours sur les techniques de chasse appropriées de même que sur la préparation et la manutention des produits.

Les chasseurs de phoque à des fins personnelles doivent détenir un certificat de compétence de chasseur ou un permis de chasse pour gros gibier et participer à des séances de formation obligatoires avant de pouvoir obtenir un permis. En avril 2003, le Règlement sur les mammifères marins a été modifié afin d'imposer la pratique du test de réflexe de clignement permettant de confirmer avec une plus grande certitude la mort de l'animal. Les chasseurs de phoque doivent également débarquer la carcasse ou la fourrure entière afin d'assurer l'utilisation commerciale maximale de l'animal et d'empêcher la chasse des phoques uniquement pour leurs organes.

Quel âge doit avoir le phoque du Groenland et le phoque à capuchon avant qu'on puisse les chasser?

La chasse légale au phoque du Groenland est permise lorsque les phoques ont perdu leur pelage blanc, ce qui a lieu entre le douzième et le quatorzième jour environ. Cependant, ils ne sont pas chassés habituellement avant d'avoir atteint le stade de brasseur, vers le 25e jour. Les phoques à dos bleu (à capuchon) changent de pelage dès l'âge de 15 à 16 mois, et c'est alors qu'on peut les chasser. Les phoques que l'on chasse sont des animaux autonomes et indépendants.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 10:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:12

Pourquoi les chasseurs ciblent-il les jeunes phoques ?

Les jeunes phoques du Groenland qui ont entre 3 ou 4 semaines et un an sont appelés brasseurs - ils sont ainsi nommés parce qu'ils battent l'eau en nageant. La peau de ces phoques est celle qui a la plus grande valeur et les conditions du marché sont meilleures pour ce type de peau.

Où chasse-t-on les phoques ?

Dans l'Arctique canadien et le Groenland, la chasse au phoque en est une de subsistance. Cependant, la plupart des chasses au phoque commerciales ont lieu sur le Front. Près du tiers de la population migratrice se trouve dans le golfe du Saint-Laurent, où un petit nombre d'animaux sont capturés près des Îles‑de‑la‑Madeleine.

Quel pourcentage de phoques est chassé dans le golfe du Saint-Laurent par rapport à Terre-Neuve-et-Labrador ?

Environ 70 p. 100 de la chasse a lieu sur le Front à Terre-Neuve-et-Labrador par rapport à trente pour cent dans le golfe du Saint-Laurent. Les quotas des régions nordiques, du Labrador et ceux qui sont destinés à une utilisation personnelle représentent près de 5 p. 100 de la chasse.

Quelle est la durée de la saison de chasse? Quand commence-t-elle et quand finit-elle?

La saison de chasse commerciale au phoque du Groenland et au phoque à capuchon a lieu du 15 novembre au 15 mai, comme le prévoit le Règlement sur les mammifères marins. Elle se déroule en grande partie à la fin de mars au large des Îles‑de‑la‑Madeleine, et au début d'avril sur le Front.
En vertu du Règlement sur les mammifères marins, la chasse au phoque annelé à des fins de subsistance a lieu du 25 avril au 30 novembre au Labrador.

Combien de permis de chasse sont délivrés chaque année ?

Chasse commerciale

Au cours des dernières années, environ 11 000 permis de chasse commerciale ont été délivrés chaque année, bien que les permis ne soient pas tous utilisés au cours d'une année donnée. Un gel sur la délivrance de nouveaux permis de chasse commerciale et à des fins personnelles est en vigueur jusqu’au 31 mai 2007 dans toutes les régions du Canada atlantique et du Québec (à l’exception de la Basse-Côte-Nord du Québec, des chasseurs autochtones et de la chasse au phoque gris). Le Ministère, en collaboration avec l’industrie, élabore en ce moment des critères pour les nouveaux participants à la chasse.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Sam 18 Aoû - 9:13

Chasse à des fins personnelles

Depuis 1995, les permis de chasse au phoque à des fins personnelles ont été délivrés aux personnes résidant à proximité des zones de chasse au phoque de Terre-Neuve‑et‑Labrador (au sud du 53e degré de latitude nord), de la Côte‑Nord du Québec, de la Gaspésie et des Îles‑de‑la‑Madeleine. Il s'agit des régions durement frappées par la fermeture des pêches de poissons de fond. Ce permis autorise son titulaire à capturer jusqu'à six phoques pour sa consommation personnelle.

Les vétérinaires ou les organismes non gouvernementaux appuient-ils les méthodes de chasse ?

Le gouvernement du Canada (GC) a adopté une réglementation sévère pour assurer une pratique de la chasse sans cruauté. La Commission royale sur les phoques du Canada a conclu que les méthodes de chasse au phoque employées actuellement se comparent avantageusement aux techniques d'abattage de tout autre animal sauvage ou domestique. Les organismes non gouvernementaux, tels que l'Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV), ont trouvé que la plupart des phoques capturés durant la chasse (98 p. 100) sont abattus d'une manière jugée acceptable (voir le rapport de septembre 2002 - Le traitement approprié des animaux et la chasse aux phoques du Groenland dans l'est du Canada - http://www.pubmedcentral.gov/articlerender.fcgi?
tool=pmcentrez&artid=339547
). Toutes les infractions à la réglementation canadienne sont prises très au sérieux. Le gouvernement du Canada a porté près de 200 accusations contre des chasseurs de phoques depuis 1996.

Quelles mesures le MPO prend-t-il pour surveiller la chasse ?

La chasse au phoque est étroitement surveillée et strictement réglementée afin de veiller à ce que les animaux soient abattus rapidement et sans cruauté. Les agents des pêches surveillent la chasse au phoque sur la glace, veillent à ce que des pratiques de capture sans cruauté soient appliquées et à ce que la réglementation et les conditions de permis soient respectées. Les agents des pêches assurent la surveillance de la chasse au phoque par des patrouilles aériennes, des patrouilles en mer et des inspections des navires à quai au lieu de débarquement, ainsi qu’aux points d’achat et aux installations de transformation. Des observateurs indépendants sont également envoyés sur les phoquiers afin de veiller au respect de la réglementation. Le MPO travaille en collaboration avec des vétérinaires, des chasseurs de phoque expérimentés et des représentants de l’industrie afin de s’assurer que les animaux sont tués et transformés de la manière la moins cruelle possible.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 10:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seals / focas / phoques   Aujourd'hui à 3:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Seals / focas / phoques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chasse aux phoques: Ottawa veut revoir les règles
» La fourrure de phoques
» Canada: début de la chasse aux phoques sur la côte atlantique
» STOP au cruel massacre des phoques gris !!!
» lettre : Phoques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: