AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 presure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: presure   Ven 6 Juil - 12:09

La fabrication du fromage nécessite l'utilisation d'un coagulant qui sert à cailler le lait.
Deux agents de coagulation sont couramment utilisés dans l'industrie

  • la présure d'origine animale : extraite de la caillette de veau
  • la présure d'origine microbienne : coagulant microbien enzymique

La présure animale n'est pourtant utilisée dans le fromage qu'en quantité infime (environ 0,02 % du lait mis en oeuvre).
La présure animale est imposée par la réglementation en vigueur pour :

  • les fromages sous appellation d'origine controlée (AOC),
  • les fromages sous label rouge.







avec présure d'origine animale



avec coagulant microbien



Carré frais "Gervais"
Boursin

Chavroux
Tartare

Kiri
Saint-Morêt

Fromages "Société"
Le Gylois

Camembert "Président"
Fromage Leffond

Suprême des Ducs
Le Fin Fou 41 %

Levasseur
Le Charcennay

Grièges
Le Roucoulous

Fauquet
L'Ortolan

Comté "Rippoz"
Emmenthal "Rippoz"

Fromages "Istara"
Raclette "Rippoz"

Fromages "Salakis"
Ricotta "Louis Rigal"

Fromages "Lou Pérac"
Brousse "Louis Rigal"

Fromages "Maria Grimal"
Tendre "Rippoz"

Fromages "Fromagerie Montsurs"
Morbier "Rippoz"

Fromages "Biogram"
Tomme "Rippoz"

Fromages "BIO d'Armor"
Fromages "Marcillat

+ Fromages sous AOC / label rouge
Kiri Cacher


Brocciu "Société Fromagère Corse"

* La présure : tous les fromages vendus couramment sont fabriqués à l'aide de présure (à l'exception des fromages frais comme le yaourt et le fromage blanc, et encore il vaut mieux vérifier quel ferment a été utilisé, on a souvent de drôles de surprise). Cette matière est sécrétée par le quatrième estomac des jeunes ruminants, appelé caillette, et contient une enzyme qui permet au lait de cailler.
En Europe, les coagulants les plus utilisés sont la présure de veau et les mélanges présure / pepsine bovine (autre enzyme sécrétée). La coagulation du lait est un stade essentiel de la fabrication du fromage. Pour l'obtenir, on découpe en minces lanières les caillettes qui sont mises à macérer pendant cinq jours dans de l'eau salée maintenue à 35°C, puis on filtre. On estime qu'il faut deux litres de coagulant pour produire une tonne de fromage.
Signalons pour les végétariens l'existence de présures végétales.
En Laponie et dans les villages des Alpes italiennes, on utilise les feuilles de la grassette vulgaire pour préparer le caillé. C'est une petite herbe vivace des tourbières et des régions montagneuses, assez commune en France.
Autre plante présurante très répandue en France, le gaillet vrai ou gaillet jaune, dit caille-lait jaune; de plus grande taille, elle abonde dans les prés.
Aux Baléares, les paysans font bouillir le lait, et pendant qu'il est encore très chaud, ils le brassent au moyen d'une jeune branche de figuier fendue en croix. Presque instantanément, le lait se prend en une masse homogène, qui est mangée à la cuillère.
Aussi, peuvent être utilisées comme présure végétale la chardonnette (dont on trouve les fleurs en herboristerie ou dans quelques pharmacies), l'artichaut, l'ivraie enivrante, la luzerne, la garance,
Elles ont beaucoup de propriétés communes avec la présure animale, mais elles agissent à des températures plus élevées, entre 40 et 90°C.
On peut aussi, parfois, trouver des présures végétales dans des magasins bio.
Il semblerait que les fromages de la société Milleret (distribués en grandes surfaces : Carrefour et Leclerc) n'utilisent pas de présure animale (écrivez quand même à la firme pour vérifier, car elle peut changer ses procédés de fabrication avec le temps).
Des « fromages » végétaliens à base de soja existent aussi actuellement : marques Sojami et From'Soy, disponible en magasins bios.


Dernière édition par le Mer 19 Déc - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Ven 6 Juil - 12:19

Le fromage est-il végétarien?
Le problème de la présure.



Article paru dans le Vegi-Info d’automne 1997 (en allemand). Vu son intérêt, cet article a été traduit dans sa partie essentielle, et mis à jour avec les dernières informations et les derniers chiffres disponibles.
Les végétariens ne mangent aucun produit qui exige la mise à mort d’animaux. Cela peut toutefois être le cas avec le fromage. Les fromages à pâte dure sont généralement préparés avec de la présure, qui a la propriété de faire cailler le lait. Cette présure est prélevée à partir de l’estomac de jeunes veaux abattus - des animaux non sevrés et qui ont encore assez d’enzymes capables de digérer le lait de la mère. Du fait qu’il n’est pas obligatoire de déclarer la présure à l’étiquetage, il n’est donc pas possible de savoir si un fromage offert à la vente dans les magasins contient ou non de la présure.
Le Vegi-Info a, pour cette raison, interrogé des producteurs et des vendeurs de fromage concernant la présure. Leur réaction et celle de leur corporation a montré qu’aucune attention particulière n’avait encore été accordée à ce sujet. Ils ont au contraire été surpris de l’intérêt que nous y portions et dans leur grande majorité ont avoué que lors de la vente des fromages aucune différence n’était faite entre ceux préparés avec et sans présure. Aucun grossiste ne peut donc garantir des fromages à pâte dure sans présure. Il n’existe en outre aucun procédé connu permettant de découvrir, dans les fromages mis en vente, l’origine du produit utilisé lors de l’opération destinée à cailler le lait.
A la Migros, selon ses propres déclarations, aucun fromage à pâte dure n’est en vente qui soit préparé sans présure.
Quant à la firme Toni AG, l’information à l’intention des végétariens est tout à fait claire: elle utilise pour toutes ses sortes de fromage exclusivement des extraits d’enzymes de veaux. Si toutefois le marché l’exigeait, elle s’adapterait à la possibilité de produire aussi du fromage sans présure.
Quant au fromage Tilsit, il est aussi préparé avec de la présure.
Et qu’en est-il des fromages biologiques ? Hélas, la situation n’est pas meilleure. L’enzyme provenant de l’estomac des petits veaux non sevrés est assimilée à un produit vraiment naturel, alors que les veaux utilisés proviennent la plupart du temps de fabriques d’animaux. Par exemple, même la firme Baer AG – par ailleurs très progressiste – utilise de la présure pour fabriquer ses fromages.
Pour la Coop en 1997 dans sa centrale fromagère à Kirchberg, personne n’avait été en mesure de dire si en Suisse des alternatives à la présure existaient et étaient utilisées. Depuis notre enquête, la Coop a publié une liste des fromages préparés sans présure (les personnes intéressées peuvent nous demander cette liste, contre l’envoi d’une enveloppe timbrée ou consulter notre site internet en consultant le Vegi Info allemand 3/97).
Des fromages végans sont vendus en Angleterre et aux USA depuis des années; ce sont des fromages qui ne contiennent ni présure ni lait. La plupart de ces fromages alternatifs toutefois, du point de vue de leur consistance et de leur goût, ne ressemblent pas encore aux fromages traditionnels. Le marché de ces fromages de substitution semble cependant croître de manière significative. En Suisse aussi, des efforts dans cette direction ont été accomplis. Depuis 1997, un fromage suisse, composé de graisses végétales et exempt de cholestérine, a été mis sur le marché par un grossiste. Il contient néanmoins des protéines de lait et n’est donc pas tout à fait végan. Sa version végan a été annoncée pour satisfaire à la fois les personnes végans et celles allergiques aux protéines animales. Cela fait d’ailleurs cinq ans que cette version existe, mais en raison des obstructions du lobby laitier et fromager, elle n’a pas encore été introduite en Suisse, alors qu’à l’étranger elle est en vente depuis plusieurs années.
Les alternatives à la présure: Bien qu’une présure alternative ait été obtenue en Allemagne par une technique génétique, ni sa fabrication ni son utilisation ne sont encore autorisées en Suisse. L’alternative existante pour la fabrication des fromages à pâte dure ou midure est une enzyme d’origine microbienne à action coagulante du lait du nom de « Suparen© » (et «Thermolase 25»). C’est surtout pour la fabrication des fromages Emmentaler que ce procédé est, à l’heure actuelle, assez largement utilisé. Il contient à dose restreinte un élément de conservation.
Pour soutenir le marché du fromage (en grande partie destiné à être vendu à l’étranger), la Confédération, avec bien entendu l’argent des contribuables, alloue annuellement plus d’un demi milliard de francs. Avec cet argent, c’est en gros 50% du fromage produit en Suisse qui est exporté à bas prix à l’étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Ven 6 Juil - 12:20

milliard de francs. Avec cet argent, c’est en gros 50% du fromage produit en Suisse qui est exporté à bas prix à l’étranger.
Pour produire le lait nécessaire au marché du fromage, les vaches doivent fournir des quantités de plus en plus grandes de lait. C’est ainsi que, par vache, la production de lait a augmenté considérablement, passant annuellement
de 1.990 kilos en 1866,
à 2.810 en 1911,
à 4.270 en 1981,
à 5.020 en 1991,
et 6.500 en 1997.

De ce qui précède, on peut conclure que la consommation de fromage à pâte dure, loin d’offrir une garantie végétarienne, contribue plutôt à perpétuer les cruautés dont sont victimes les petits veaux. Pour les végétariens amateurs de fromage, il est donc préférable de consommer des fromages à pâte molle, mais d’en réduire autant que possible la consommation, vu la quantité importante de lait nécessaire pour produire du fromage, qu’il soit à pâte dure ou molle, soit deux litres de lait pour 180 grammes de fromage! Ils devraient n’en manger qu’occasionnellement, et pour ceux qui y arrivent, progressivement, plus du tout. Leur taux de cholestérol ne s’en portera d’ailleurs que mieux. Rappelons aussi, pour les mêmes raisons, l’importance de remplacer le beurre – qui lui aussi exige des quantités énormes de lait – par de la margarine, et de la levure de bière/malt en paillettes (‘sous forme de paillettes, elle n’a plus aucun pouvoir de fermentation’) ou en poudre «instant» pour les gratins, au lieu du traditionnel parmesan.




La réalité du fromage en chiffres (1997):
Production annuelle de lait: 3,9 millions de tonnes
Quantité de lait absorbée par la production de fromage: 1,6 million de tonnes
Production annuelle de fromage: 137.000 tonnes
Pour un kilo de fromage, il faut donc: 11 litres de lait

Complément 1999:
Le problème de la présure dans le fromage peut être évité depuis que l’ASV attribue un logo végétarien aux produits qui ne contiennent pas de présure. La Migros est disposée à exiger de ses fournisseurs de faire inscrire le logo végétarien sur certains produits, comme les pizzas. Avec ce logo, gageons que certaines fromageries changeront leur mode de production et opteront pour une alternative à la présure de veau.

Renato Pichler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Ven 6 Juil - 12:20

Les fromages sans présure





La dénomination "présure" est réservée à l'extrait coagulant provenant de caillettes (quatrième poche de l'estomac) de jeunes ruminants (en général des veaux) abattus avant sevrage. Elle contient de la chymosine et de la pepsine. Les caillettes sont nettoyées, séchées, conservées (salage ou congélation). L'extraction de la présure est réalisée par macération des caillettes découpées pendant quelques jours, dans une solution salée.
La présure dans les fromages représente environ 0,02 % du volume du lait mis en œuvre. Cependant comme elle est d'origine animale, les fromages en contenant ne conviennent pas aux végétariens.
La majorité des fromages commercialisés sont fabriqués avec de la présure sauf certains fromages frais comme le yaourt et les fromages Casher. En France, la réglementation impose l'utilisation de la présure animale pour les fromages sous appellation d'origine (AOC) et les fromages sous "label rouge".

Si les marques des fromages du commerce n'utilisant pas de présure d'origine animale vous intéressent, voir la liste proposée sur le site vegetarisme.info.
Cependant certains de ces fromages sans présure d'origine animale (qui est quand même une présure naturelle) sont fabriqués avec des enzymes coagulantes d'origine transgénique.
Les produits issus d'autres sources que l'origine animale ne peuvent prétendre à l'appellation "présure". Les substituts à la présure animale sont appelés "agents coagulants" ; ils sont d'origine microbienne (enzymes coagulantes venant des micro-organismes) ou végétale (enzymes coagulantes d'origine végétale).
*****


Les enzymes coagulantes d'origine microbienne


Les chercheurs se sont penchés sur différents types de bactéries et de moisissures.
Les essais avec des protéases d'origine bactérienne provenant de cultures en fermenteurs de bacilles et de pseudomonas donnent des résultats décevants.
Les enzymes d'origine fongique permettent des bons résultats. Des préparations à base de trois genres de moisissures : Endothia parasitica (E.p.), Mucor pusillus (M.p.), Mucor miehei (M.m.) sont commercialisées.
Les enzymes microbiennes utilisées en France sont : Rhizomucor miehei, R. pusillus et Cryphonectria parasitica auxquelles s'ajoutent une "chymosine de fermentation" obtenue par la technologie ADN. (une chymosine produite par fermentation à partir d'un micro-organisme génétiquement modifié.)
*****


Les enzymes coagulantes d'origine végétale


Certains végétaux auraient la propriété de faire cailler le lait et remplaceraient la présure d'origine animale. Mais leur utilisation est peu répandue.
Beaucoup de végétaux contiennent un suc présurant en particulier dans les organes verts (jeunes tiges, bourgeons, feuilles) et dans les fleurs. Ces plantes s'utilisent principalement fraîches. Elles agissent surtout à des températures élevées (environ 60 à 90°C). La coagulation réussit en général mieux dans le lait bouilli que dans le lait cru.

La chardonnette


Appelée aussi chardon sauvage ou cardonnette, c'est une espèce d'artichaut sauvage. La chardonnette est un proche parent de l'artichaut et du cardon. Les fleurs de chardonnette sont commercialisées en herboristerie et dans certaines pharmacies. Elles ont, ainsi que d'autres fleurs de la même famille, le pouvoir de faire cailler le lait.
Pour récolter les fleurs de chardonnette, laisser la fleur venir à graines, les fleurons violets se détachent facilement. Ils sont ensuite mis à sécher à l'ombre. Prévoir une pincée plus ou moins forte, (environ 5 à 6 g. de fleurs séchées) par litre de lait. Les fleurs sont enveloppées dans un carré de mousseline noué. Le lait cru est mis à chauffer. La mousseline y est plongée (à environ 35°C) et pressée puis ensuite retirée lorsque la température atteint 60° C. La coagulation se fait immédiatement bien avant ébullition. Laisser refroidir.

Merci au site France saveurs pour la recette.



Recette de fromage de chèvre à la chardonnette :

Filtrer le lait qui vient d'être tiré pour éviter les poils. (La température naturelle du lait de chèvre se situe entre 35 à 40°C). Plonger immédiatement quelques brins de chardonnette enrobés d'une fine toile. La prise permettant la séparation du petit lait du fromage frais est rapide. Il ne reste plus qu'à façonner (une demi-journée après la traite) et affiner le fromage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Ven 6 Juil - 12:21

Le figuier


Les Grecs de l'antiquité connaissaient déjà le pouvoir coagulant du suc laiteux extrait des branches et des feuilles de figuier. Cependant la ficine contenue dans le latex du figuier confère un goût amer aux préparations. Pour recueillir le suc du figuier on incise l'écorce de la branche en croix, branches et feuilles sont agités dans le lait préalablement bouilli puis tiédi. Le lait prend rapidement une forme homogène. Il est possible de remplacer les branches fraîches par une solution présurante résultant de la macération de jeunes rameaux dans une eau salée.



Grassette vulgaire (Pinguicula vulgaris Lamk.)


D'une texture gluante au toucher, les feuilles charnues de la grassette vulgaire servent à la préparation d'un caillé. La plante vivace est assez commune en région montagneuse et humide.



Le gaillet jaune appelé caille-lait


Une croyance assez répandue attribue au gaillet jaune (galium verum) cette propriété, d'où son nom vulgaire de "caille-lait".
Il semblerait que des expériences de chimistes aient démontré que c'était faux et que les inflorescences de cette plante n'avaient aucun pouvoir coagulant mais je n'ai pas encore testé. Les fleurs de cette plante herbacée commune dans les prés, qui possèdent un suc qui est utilisé dans la fabrication de fromage mais en complément et non en remplacement de la présure, sont mises à infuser dans la présure et procurent un parfum et une couleur orange particulière à certains fromages (par ex. le Chester).

A propos du "caille-lait" voir documentation sur les sites sente de la chèvre qui baille et Fleurs de montagne.



Autres plantes


D'autres plantes serviraient au caillage du lait :


    <LI class=carre>le gingembre,
    <LI class=carre>l'ivraie enivrante,
    <LI class=carre>la luzerne,
    <LI class=carre>la garance,
    <LI class=carre>le papayer (extrait coagulant du papayer : la papaine),
  • et l'ananas (extrait coagulant de l'ananas : la bromélaine).



Mais je manque d'informations (quelle partie de la plante utiliser ? etc…)

Pour la fabrication d'un fromage blanc il est possible d'utiliser du jus de citron ou du vinaigre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Ven 6 Juil - 12:21

FROMAGES
Avec ou sans présure animale ?



La fabrication du fromage nécessite l'utilisation d'un coagulant qui sert à cailler le lait.

Deux agents de coagulation sont couramment utilisés dans l'industrie laitière :



la présure d'origine animale
la présure d'origine microbienne

extraite de la caillette (estomac) de veau
coagulant microbien enzymique

Ne convient pas aux végétariens
Convient aux végétariens
La présure animale n'est pourtant utilisée dans le fromage qu'en quantité infime (environ 0,02 % du lait mis en oeuvre).
Attention ! La présure animale est imposée par la réglementation en vigueur pour :

  • les fromages sous appellation d'origine (AOC),
  • les fromages sous label rouge.

Nota : les fromages Casher ne contiennent pas de présure d'origine animale.
En raison du manque de certification des réponses de certains fabricants et du changement possible et sans préavis dans leurs procédés de fabrication, nous avons préféré - par honnêteté envers les consommateurs végétariens - retirer la liste des fromages censés être obtenus sans présure animale.

Selon la législation Française le terme présure est réservé aux seules enzymes extraites des caillettes de jeunes bovidés ; les produits issus d'autres sources ne peuvent prétendre à l'appellation présure; c'est notamment le cas des enzymes fongiques issues de fermentation. Dans le cas de ces enzymes, on parle de coagulants ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Ven 6 Juil - 12:24

28 mars 2006


Présure, quand tu nous tiens




Dans la série "je suis végétarien et les fabricants de produits alimentaires ont une dent contre moi" voici un petit coup de gueule contre la présence de présure dans de nombreux fromages.

Présure... derrière ce petit nom bien charmant se cache un agent de coagulation qui sert à faire cailler le lait. Il peut être d'origine animal ou microbienne. Malheureusement, dans la composition du produit il n'est pas toujours indiqué l'origine de cette présure. Dans le doute, les végétariens se voient contraints de n'acheter que des fromages où il n'y a pas de présure du tout. Pire, dans les plats tout prêts (pizza...), on parle de "mozzarella", de "fromage de chèvre", etc. mais sans préciser la composition des fromages en question. Encore des produits à éviter, dans le doute !

Mais où cette histoire de présure va vraiment loin, c'est lorsque l'on apprend que les réglementations en vigueur elles-même, imposent la présure ANIMALE pour certains produits :
- les fromages sous appellation d'origine contrôlée (AOC)
- les fromages "label rouge"

Il n'y a qu'une possibilité d'être tranquille à ce sujet : devenir végétalien ! Pour ceux qui ne sont pas prêts, vous trouverez une liste à peu près fiable des fromages avec ou sans présure en cliquant ici mais le mieux reste de vérifier sur l'emballage ou par Internet la présence de présure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Mer 26 Sep - 17:25

La présure



Tous les fromages vendus couramment sont fabriqués à l'aide de présure (à l'exception des fromages frais comme le yaourt, le fromage blanc et les fromages Casher, et encore il vaut mieux vérifier quel ferment a été utilisé, on a souvent de drôles de surprise). Cette matière est sécrétée par le quatrième estomac des jeunes ruminants, appelé caillette, et contient une enzyme qui permet au lait de cailler.
En Europe, les coagulants les plus utilisés sont la présure de veau et les mélanges présure / pepsine bovine (autre enzyme sécrétée). La coagulation du lait est un stade essentiel de la fabrication du fromage. Pour l'obtenir, on découpe en minces lanières les caillettes qui sont mises à macérer pendant cinq jours dans de l'eau salée maintenue à 35°C, puis on filtre. Il faut près de 2 litres de coagulant pour produire une tonne de fromage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Mer 26 Sep - 17:26

La présure

La présure animale est imposée par la réglementation pour les fromages sous appellation d'origine (AOC) et les fromages sous label rouge. Selon la législation française le terme " présure " est réservé aux seules enzymes extraites des caillettes de jeunes bovidés. Les produits issus d'autres sources ne peuvent prétendre à l'appellation " présure ", c'est notamment le cas des enzymes fongiques issues de fermentation. Dans le cas de ces enzymes, on parle de coagulants.

Signalons pour les végétariens l'existence de coagulants végétaux. Ils ont beaucoup de propriétés communes avec la présure animale, mais elles agissent à des températures plus élevées, entre 40 et 90°C. Signalons notamment, les feuilles de la grassette vulgaire pour préparer le caillé. C'est une petite herbe vivace des tourbières et des régions montagneuses, assez commune en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Mer 26 Sep - 17:26

La présure



Autre plante coagulante très répandue en France, le gaillet vrai ou gaillet jaune, dit caille-lait jaune; de plus grande taille, elle abonde dans les prés. Aux Baléares, les paysans font bouillir le lait, et pendant qu'il est encore très chaud, ils le brassent au moyen d'une jeune branche de figuier fendue en croix. Presque instantanément, le lait se prend en une masse homogène, qui est mangée à la cuillère. Aussi, peuvent être utilisés comme coagulant végétal, la chardonnette (dont on trouve les fleurs en herboristerie ou dans quelques pharmacies), l'artichaut, l'ivraie enivrante, la luzerne, la garance, etc. On trouve parfois des coagulants végétaux dans des magasins bio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Mer 26 Sep - 17:27

La présure



Certains fromages ne contiennent pas de présures animales. 2 marques ont le logo " végétarien " d'Alliance Végétarienne. Contactez ces fabricants pour savoir où acheter leurs produits près de chez vous : ÖMA France, 12230 St Jean du Bruel. Tél. : 05 65 62 18 94, Fax : 05 65 62 17 33. Fromagerie Milleret, BP 5, 70700 Charcenne. Tél : 03 84 65 68 68. Ceux de la société Milleret sont distribués en grandes surfaces : Carrefour et Leclerc. Ecrivez quand même aux firmes pour vérifier, car elles peuvent changer leurs procédés de fabrication avec le temps.
Des " fromages " végétaliens à base de soja existent aussi actuellement : marques Sojami et From'Soy, disponible en magasins bios (renseignez-vous pour les ferments utilisés). Ils sont crémeux et faciles à tartiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Mer 26 Sep - 17:27

La présure

Aussi disponible Soya County des spécialités végétales à base de lait de soja fermenté. Pâte pressée, en tranches, affinés frais, pâtes à tartiner ... Pour savoir où les trouver contacter le fabriquant : Biofun, 1 rue du Poiré sur Velluire, BP 2, 85370 Le Langon. Tél : + 33 (0)2 51 52 89 40, Fax : + 33 (0)2 51 52 89 41. E-mail : [email]biofun@wanadoo.fr[/email] .
D'autres " fromages " végétaliens ont la particularité de " fondre ". Un de ces fromages végétaliens qui provient du Royaume Uni s'appelle le Vegi-Cheese, (nom anglais : Cheezly, fabricant anglais : Redwood. Leur site :
http://www.redwoodfoods.co.uk/ ). L'importateur-distributeur pour la France est Pural, 24 route de Seltz, BP38, 67930 Beinheim, tel : 03 69 11 11 11. Toutes les boutiques qui ont Pural parmi leurs distributeurs devraient pouvoir le commander. Renseignez-vous pour connaître le magasin le plus proche de chez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Mer 19 Déc - 11:30

Dans le fromage, il y a de la présure et la présure c'est de la caillette de veau et il y en a 75% de présure animale dans les fromages. Il y a la présure microbienne mais pas dans tous les fromage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: presure   Jeu 27 Déc - 17:00

Queso, leche, yogur : aberraciones desconocidas
4 Puntos breves para convencerte
1 - El queso no es vegetariano
El queso es leche coagulada por un agente de coagulación : el cuajo.

Este cuajo es casi siempre "animal", extraído del estómago de algún rumiante joven, por lo general un ternero al que se mata antes de ser destetado. Comemos pues carne animal cuando consumimos este tipo de quesos.

Puedes encontrar la definición del cuajo en cualquier diccionario.

Son sin cuajo animal, sino bacteriano, todos los quesos cashers y los aquí citados ici.

2 - Tomar lacteos mata animales
No podemos negar la evidencia : a todos los animales de todas las ganaderías ou crias se les mata..

En el caso de la leche, al cabo de cinco años de ordeño intensivo, la vaca, extenuada, es menos productiva, por lo que es llevada al matadero, a pesar de que en circunstancias normales, podría haber vivido entre quince y veinte años más.

Pero esta producción necesita más muerte aún :
Al igual que las mujeres, las vacas producen leche después del alumbramiento para alimentar al recién nacido. Con el fin de obtener leche, las vacas son preñadas a la fuerza todos los años. Tienen entonces un cincuenta por ciento de posibilidades de dar a luz a un macho que, al no producir leche, no será útil. Tan pronto como engorde lo suficiente, irá de cabeza al matadero.

Si da luz a una hembra, al ser capaz de producir leche, tendrá la "oportunidad" de vivir la misma pesadilla que su madre. Pero si su desarrollo no es rápido, si es estéril o no es lo suficientemente productiva, o simplemente si hay ya demasiadas hembras, la vaca se convertirá en carne mucho antes de lo previsto.

Por desgracia, el consumidor de productos lácteos, al creer que no participa en la cadena de la matanza se equivoca, ya que si bien es cierto que este consumidor no come cadáveres, sí se nutre gracias a un círculo que mata a las hembras exhaustas, los machos improductivos y las hembras no rentables.

Y los huevos : consumir huevos mata también, ya que para no tener más que gallinas ponedoras y no gallos improductivos, los pollos machos van directamente al matadero donde serán asfixiados por centenas en sacos de plástico.

3 - La leche, más sufrimiento que la carne
Si yo fuera una vaca lechera, me preñarían todos los años y vería desaparecer a mis crías poco después del alumbramiento, pasaría casi todo el día en una cuadra, anclada a una máquina que me sacaría hasta 6.000 litros de leche al año, a costa de unos dolores extenuantes, me drogarían para que produjese más y para atenuar mi estrés. Mi muerte sería mi liberación.

La leche, que parece un alimento producido espontáneamente por las hembras, es sin embargo sinónimo de sufrimiento, la vida que imponemos a estos animales es peor que la muerte que les damos, ya que al igual que a los humanos, morir atormenta, pero lo que es más terrible es la agonía del sufrimiento.

¡No! Ordeñar a las vacas no las alivia. Mira aquí. La mastitis es muy frecuente.

Y los huevos : el corredor de gallinas ponedoras no es más tranquilizador, la compra de un huevo producto de la explotación intensiva es imponer una jornada de sufrimiento a una gallina (Para saber más).

4 - La mentira publicitaria
Mentira repugnante, manipulación sórdida del consumidor que no es consciente de lo que él mismo financia.

Imágenes publicitarias (Elle & vire en su página web)

Imágenes reales


--------------------------------------------------------------------------------
Imágenes publicitarias Imágenes reales

Imágenes publicitarias Imágenes reales

Imágenes publicitarias Imágenes reales


Aun más increíble, busca imágenes reales en las páginas web de lactel, danone... No encontrarás ninguna, o casi ninguna, ya que sus estrategias de comunicación demuestran que han comprendido muy bien que es necesario perder el vínculo entre sus productos y el maltrato de los animales que llevan a cabo constantemente.

Y los huevos : Las gallinas ponedoras están muy lejos de las condiciones que podemos imaginar.

--> ¿Entonces? Manos a la obra
Un vegetariano que consume productos derivados del calvario intensivo (bocadillos tres quesos, tortillas, yogures) puede contribuir más al sufrimiento animal que un omnívoro limitando su consumo animal y eligiendo bien sus productos (cría menos intensiva: etiquetados Bio AB, Rojo o de pequeña explotación).

Sin embargo, incluso "bien escogidos", ninguna forma de explotación animal impide los desastres descritos anteriormente. Es cierto que con ello se puede disminuir la magnitud de los sufrimientos que imponemos injustamente, pero en ningún modo se podrá acabar con ello.

Lo cierto es que la voluntad de acabar con estos sufrimientos exige rechazar todo aquello que proviene de la explotación animal, puesto que Bio o no, los animales son criados para ser explotados en detrimento de su bienestar.

Nuestra cultura de la carne, el queso, y la opinión de los demás pueden hacer difícil el abandono del consumo de productos de origen animal. Pero en realidad no cuesta tanto hacer que cesen las atrocidades, tanto más cuanto que la comida vegetariana es deliciosa, fácil de preparar y equilibrada (pasa por aquí para conseguir buenas recetas)

Si el cambio hacia el vegetalianismo te parece demasiado difícil, empieza poco a poco; disminuye tanto como puedas el consumo de productos de origen animal, verás que no es tan difícil (escogiendo en cualquier caso carne, leche, huevos, mantequilla y demás alimentos que provengan de explotaciones menos monstruosas)

Puedes empezar por ser un día a la semana vegetalien, después dos, tres... y poco a poco, ir acostumbrándote a esta nueva forma de alimentación.

Este sitio esta dirigido por la red antispecisto
¿Sabes lo que es el especismo?
La granjas de esclavos
Millones de animales mueren cada hora en mataderos y barcos de todo el mundo. Incontables horas de sufrimientos, mutilaciones, privaciones, miedo, angustia, hambre y desesperación. Ya va siendo hora de que abramos los ojos y afrontemos la realidad que padecen los animales que utilizamos. Es hora de hacer algo. Ayúdanos a salvar animales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: presure   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
presure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la presure
» Du chevre affiné,nature,et aux fines herbes sans presure.
» [alimentation]fromage presure
» fromage sans presure et sans petit lait
» dosage presure pour la tomme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: