AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Veggie pride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Veggie pride   Sam 19 Mai - 9:34

La fête de la fierté végétalienne

La Veggie Pride se déroulera le 19 mai 2007 à Paris, en France. Elle commencera à 14 heures, dans la Place Joachim Du Bellay. Nous voulons affirmer notre existence : Des millions d'humains dans le monde refusent de faire martyriser et tuer des animaux pour leur consommation. Qui en entend parler ?
Nous voulons exprimer notre fierté : On nous apprend à mépriser les animaux non humains et à devenir leurs bourreaux. Lorsque la barbarie est la norme sociale, il est difficile de dire « non ». Nous sommes fiers d'avoir su dire « non ».
Nous voulons dénoncer la végéphobie : Par sa simple existence, le végétalisme met en cause la légitimité de l'exploitation animale. C'est pourquoi il est ignoré, ridiculisé, diffamé. On veut nous faire honte de notre compassion. Nous ne nous laisserons pas intimider.
Nous voulons défendre nos droits : Droit à un temps de parole équitable, droit à des repas végétaliens dans les collectivités, droit de refuser toute participation à l'exploitation animale par notre travail ou nos impôts.
Nous voulons agir pour nos semblables sans droits : Aux animaux élevés et tués, on n'accorde aucun droit. Nous entendons exercer pleinement nos droits, parce- que ce sont les seuls que ces animaux puissent aujourd'hui, indirectement, posséder. Nous parlerons pour eux jusqu'à ce que le massacre cesse.

Un jour ordinaire dans un pays en temps de paix : Des oiseaux empalés rôtissent dans les vitrines. Des corps démembrés garnissent les étals. Sur les ponts des bateaux, des poissons tressaillants s'asphyxient lentement. Dans les hangars fétides, des vies mornes s'écoulent. On coupe à vif des becs, des dents, des testicules. On enfonce des embucs jusqu'au fond des gosiers. Des camions bourrés de condamnés roulent partout. Ceux qu'on va égorger, saigner et dépecer. En ce jour ordinaire, ceux qui ont peur et mal sont des millions. Dans ce pays en paix, la torture et le meurtre d'animaux sont le quotidien. Nous sommes des animaux (humains) solidaires des animaux (non humains).


Dernière édition par le Sam 19 Mai - 10:52, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ines
Admin


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Veggie pride   Sam 19 Mai - 9:39

ok je déplace le sujet par contre car ça ne se met pas dans la partie invité ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touslesanimaux.easydiscussion.net
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Veggie pride   Sam 19 Mai - 10:13

La Veggie Pride est la fête de la fierté végétalienne.


Nous voulons affirmer notre fierté de refuser de faire tuer des animaux pour notre consommation. Nous refusons de voler à des êtres sensibles le seul bien qu'ils possèdent, leur propre chair, leur propre vie. Nous refusons de participer à un système concentrationnaire qui fait de cette vie tant qu'elle dure un enfer permanent. Nous refusons de faire ces choses pour le seul plaisir d'un goût, par habitude, par tradition : ce refus devrait être la moindre des choses. L'histoire montre à quel point, lorsque la barbarie est la norme sociale, il est difficile de dire non. Nous affirmons notre fierté à dire « non ». Nous dénoncons la végéphobie. On veut nous faire honte de cela. Le végétalisme est nié, ignoré, raillé, marginalisé ou diffamé. Le végétalisme met en cause la légitimité de la claustration et de la tuerie de milliards d'animaux. Par son existence, il rompt l'omertà. C'est la raison des rires et de la haine végéphobes. On tolère le végétalisme inoffensif, celui qui prétend n'être qu'un choix personnel et invoque l'alibi d'une répugnance anodine, de la santé, de l'environnement ou d'un noble ascétisme. Mais malheur à nous si nous contestons ouvertement l'ordre barbare. On commencera par en rire. Les carnivores trouvent que c'est ridicule de ce soucier des poules et des vaches. Le ridicule réprime sans arguments les idées qui dérangent. Si nous ne plions pas, le rire devient jaune. Nous étions des clowns et maintenant, nous sommes des monstres. Des traîtres à notre espèce puisque nous ne lui donnons pas tous les droits. Les gens qui font du mal aux animaux disent que nous sommes des parents indignes car nous n'initions pas nos enfants aux joies carnassières, que nous sommes des émules des nazis parce que Hitler aimait les chiens et que nous sommes une secte intolérante parce-que nous ne pensons pas comme tout le monde. On nous accuse d'être terroristes, d'idolâtrer la nature et de refuser ses lois. Tout est bon pour déformer nos propos. Tout est bon pour nous faire honte, pour nous rejeter symboliquement hors de la société. Nous n'avons pas honte de notre compassion. Nous sommes fières de respecter les animaux. Nous ne voulons pas raser les murs. Nous ne nous excuserons jamais de ne pas vouloir tuer des animaux. Nous sommes là, nous vivons, nous pensons et nous le disons. Nous affirmons notre existence. En France, nous sommes des centaines de milliers à dire non au massacre. La plupart des civilisations se sont interrogées sur le bien-fondé du carnivorisme. Qui en entend parler ? Le végétalisme est expurgé des manuels et des biographies.

« L'homme qui mange de la viande ou le chasseur qui s'accorde avec les cruautés de la nature maintient à chaque bouchée de viande ou de poisson que la force fait le droit. » - Isaac Bashevis Singer, prix Nobel de littérature. Affirmer notre existence, dire que nous vivons sans viande, c'est montrer que c'est possible. Nous ne mangeons pas de vaches, de chiens, de porcs, de chats, de chevaux, de poules, de poissons et de crevettes. Nous vivons, aussi bien que quiconque, n'en déplaise aux « spécialistes » médiatisés dont la science consiste à nier la réalité. Le végétalisme, (qui exclut tous les produits de l'exploitation animale, lait et œufs compris) n'a aucun effet négatif sur la santé. Les études disponibles montrent que le végétalisme est très bon pour la santé. Tuer pour vivre n'est pas une fatalité. Tuer des animaux n'est nécessaire ni individuellement ni collectivement. Les animaux d'élevage consomment beaucoup plus d'aliments que leurs chairs mortes n'en fournissent. Pourtant, l'argent public est massivement dépensé pour soutenir l'élevage et la pêche. Nous défendons nos droits. Les gens qui font du mal aux animaux n'accordent aucun droit aux animaux élevés et tués. Mais à nous qui sommes solidaires des animaux, on en reconnaît, en principe. Nous entendons exercer pleinement nos droits parce- que ce sont les nôtres et parce- que ce sont les leurs, les seuls qu'ils puissent aujourd'hui, indirectement, posséder. Nous demandons le droit de manger correctement dans les cantines, au travail comme à l'école et dans toutes les collectivités. Nous demandons le droit d'élever nos enfants sans leur imposer les produits de l'abattoir. Nous demandons que l'on cesse d'utiliser nos impôts pour payer la viande ou le poisson des autres. Nous allons briser le silence qui est fait sur nos idées. Nous ne voulons plus que le seul discours public sur le sujet soit celui des industriels et intellectuels défenseurs de la consommation carnée. Nous demandons que l'on accepte le débat. « Nous sommes le miroir de votre mauvaise conscience et ce miroir ne se cachera plus ». Face aux images des monceaux de cadavres d'animaux « détruits » pour cause d'ESB ou de fièvre aphteuse, nous étions seul-e-s à ne pas ressentir de honte pour nous. Nous avions honte pour les autres. Nous étions très tristes. Si nous tenons à affirmer notre fierté à refuser la barbarie, nous n'en éprouvons pas de satisfaction. Les animaux sont massacrés par milliards. On les tient pour muets, leurs cris ne comptent pas. Nous parlerons pour eux jusqu'à ce que le massacre cesse. Nous sommes des animaux solidaires de tous les animaux. Dites publiquement que vous êtes d'accord avec le Manifeste de la Veggie Pride. Adhérez au Manifeste en remplissant ce formulaire ou en téléchargeant la version papier (format PDF, 228 Ko) et en la retournant par la poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Veggie pride   Sam 19 Mai - 10:54

Qu'est-ce-que la Veggie Pride ?
La Veggie Pride est une manifestation qui rassemble chaque année à Paris (en France) des végétaliens contre l'exploitation animale. Un défilé a lieu dans les rues de Paris, suivi d'un rassemblement sur une place où sont proposées de nombreuses attractions (stands de dégustation, d'information, vente de matériel militant, musique, discours, etc.). Ce rassemblement favorise aussi les rencontres, les échanges, les discussions entre les manifestants d'horizons et d'engagements divers.

Quels sont les objectifs de la Veggie Pride ?
L'objectif visé par la Veggie Pride est d'amener les végétaliens à se manifester publiquement pour devenir des porte-parole actifs de la cause animale au lieu de chercher à passer inaperçus. Pour ce faire, nous les encourageons à exprimer leur fierté d'être végétaliens pour les animaux, à lutter contre la végéphobie dont ils sont victimes et à défendre leurs droits de citoyens. L'oppression des animaux non humains se traduit par la violation des droits en principe reconnus aux êtres humains.

Parmi ceux-ci, figurent :

le droit de manger correctement dans les cantines, dans les hôpitaux, dans les prisons, ou dans toute collectivité ;
le droit à une information médicale impartiale et adaptée ;
le droit d'élever leurs enfants selon leurs convictions sans qu'on les fasse passer pour des marginaux à leurs yeux ;
le droit de refuser tout travail qui aille à l'encontre de leurs convictions éthiques (conditions du PARE en particulier...) ;
le droit de répondre aux personnes qui les attaquent dans les médias.
Retour en haut

Quelle est l'histoire de la Veggie Pride ?
L'idée a été celle d'un individu (David Olivier) qui en a fait part à une poignée d'autres autour de lui. Les choses ont vraiment démarré le 31 août 2001 lorsque la proposition d'une manifestation qui aurait lieu le 13 octobre à Paris a été lancée sur des listes de discussion sur Internet consacrées aux animaux. Plusieurs personnes se sont déclarées intéressées par ce projet. La liste « veggiepride2001 » a été créée le 3 septembre 2001 afin de le concrétiser. C'est sur cette nouvelle liste qu'a été discuté et mis au point le manifeste qui constitue la plate-forme politique de la Veggie Pride.

Quelques semaines plus tard (le samedi 13 octobre 2001), la première Veggie Pride a rassemblé environ 200 manifestants qui ont effectué une marche symbolique autour de la Place des Innocents (la Préfecture de police ayant imposé une manifestation statique). La manifestation a été suivie par France 3 île de France, dont les images ont été reprises par Canal+ et par Télé 7 Jours, puis de nombreux autres médias ont annoncé ou évoqué l'événement, dont Technikart en France ou NRJ et la Dernière Heure en Belgique. S'agissant d'une première, organisée en moins de deux mois et avec de faibles moyens, cette couverture médiatique inespérée ainsi que la mobilisation de ces 200 manifestants ont constitué des éléments très encourageants pour les éditions futures.

La seconde édition, qui a bénéficié d'une meilleure préparation, s'est déroulée le samedi 18 mai 2002 à Paris. Elle a rassemblé environ 500 manifestants qui ont défilé entre les places de Jussieu et de la Sorbonne.

La manifestation a, cette fois-ci, été suivie ou annoncée par plusieurs médias nationaux (France 3, France Info, NRJ, RFM, 24 Heures,...) et de nombreux médias régionaux ou spécialisés. L'événement a pris de l'ampleur au cours de cette seconde édition (mobilisation plus importante, soutien d'associations plus nombreuses - en particulier des associations étrangères - et intérêt des médias). Nous espérons qu'il en sera de même pour les prochaines années.

Qui sont les organisateurs de la Veggie Pride ?
La Veggie Pride est organisée par des personnes provenant d'horizons divers, de tout âge et de toute condition sociale, agissant à titre individuel (et non par une coalition d'associations). Pour la plupart, elles se sont rencontrées sur des listes de diffusion Internet traitant du végétalisme et de la question animale. Tous les organisateurs sont végétariens ou végétaliens pour les animaux (et pas seulement pour leur santé ou pour des raisons écologiques ou humanitaires par exemple). La quasi totalité des débats et décisions concernant le déroulement de la manifestation s'effectue sur une liste de discussion Internet dédiée à la Veggie Pride et ouverte à toute personne remplissant quelques conditions préalables.

Comment est financée la Veggie Pride ?
L'organisation d'une manifestation telle que la Veggie Pride nécessite un budget conséquent pour financer :

l'impression de dizaines de milliers de tracts
la location d'une sono et d'un groupe électrogène
les communications par téléphone, fax, courriers avec les médias et les associations
toute sorte de petites dépenses (mégaphone, etc.)

Les organisations qui soutiennent la Veggie Pride apportent une aide morale et logistique (diffusion des informations auprès de leurs adhérents, mise en place de moyens pour faciliter le transport des manifestants, etc.) et aucun soutien financier ne leur est demandé. La Veggie Pride ne reçoit d'autre part aucune subvention ou aide financière. L'ensemble des dépenses sont aujourd'hui financées par les organisateurs eux-mêmes. Tous les dons sont donc évidemment les bienvenus.

Quand auront lieu les prochaines Veggie Pride ?
La Veggie Pride a lieu tous les troisièmes samedis de mai, les deux prochaines éditions auront lieu les samedis :

19 mai 2007
17 mai 2008

Y a t-il ou y aura t-il d'autres Veggie Pride ailleurs qu'à Paris ?
Pour avoir une chance d'être pris en considération, nous avons besoin de montrer que nous sommes nombreux et unis. Pour cela il est souhaitable qu'un maximum de personnes se réunisse en un seul endroit en France. Nous encourageons vivement tous les projets de Veggie Pride dans d'autres pays et invitons les personnes intéressées à prendre contact avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Veggie pride   Ven 6 Juil - 12:17

28 mai 2006


Bilan de la Veggie pride 2006




(petit) Coup dur porté aux végétariens et végétaliens les plus motivés : la Veggie pride du 20 mai dernier.

Une Veggie pride ? Quelle bonne idée ! Voilà enfin l'occasion de partager notre fierté, d'affirmer notre identité, de nous faire connaître des mangeurs de viande et d'en convaincre quelques uns, pourquoi pas d'attirer l'oeil des media sur notre cause ou encore l'occasion de se faire des amis, des contacts... Mais après à peine 30 secondes de présence sur les lieux, que la désillusion est dure ! La manifestation n'a attiré que peu de personnes (150 à tout casser), ce qui est déjà un coup rude, mais pire, 90% d'entre elles portent du cuir. A croire que la plupart de ces pseudo(?) végétariens semblent s'intéresser seulement au "végétarisme alimentaire". Comme si les animaux que nous portons autour de nos pieds ne souffraient pas, comme si la fourrure ce n'était pas bien mais que le cuir, si. La pilule est dure à avaler...

Que reste-t-il aux végé motivés ? L'association internationale PETA, la plus connue au niveau international (et trés active dans le domaine de la cause animale et du végétarisme/végétalisme/véganisme) ainsi que d'autres organisations moins connues mais néanmoins actives, en France comme à l'international. Je me demandais pourquoi beaucoup des acteurs du végétarisme étaient restées étrangement muets au sujet de la Veggie pride, dont les affiches et slogans étaient pourtant particulièrement présents sur les murs de la capitale... maintenant je sais.

Si seulement les organisateurs de la Veggie pride avait eu une politique de collaboration et d'invitation des organisations et associations protectrices des animaux, il y aurait eu plus de monde, des gens motivés et par dessus tout, plus crédibles. Au lieu de ça, on a eu droit à une bande de 150 manifestants (j'en étais), la plupart vêtus de cuir (là, je n'en étais pas) qui décrédibilisent notre cause dans les rues de Paris, sous le regard amusé et hautain des passants. Heureusement qu'à l'arrivée de la manif il y avait des stands d'assoces mais leur présence et leur force de mobilisation aurait été plus utile pendant le défilé !

Vous comprendriez de voir Nike ou Adidas associés à une manif contre le travail des enfants ? Non ? Moi non plus, pas plus que je ne comprends la Veggie pride 2006... Nous avons un an pour préparer l'édition 2007, par conséquent venons nombreux à la prochaine Veggie pride et soyons motivés et habillés en conformité avec nos valeurs. La Veggie pride 2006 est morte, vive la Veggie pride...2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Veggie pride   Ven 6 Juil - 18:06

MANIFIESTO VEGETARIANO


Queremos :

Aseverar nuestro orgullo de negarnos a hacer matar animales para nuestro consumo

Nos negamos a robar a seres sensibles sus únicas posesiones, su propia carne, sus propias vidas. Nos negamos a participar en un sistema de cría que convierte la corta existencia de los animales en un verdadero infierno. Nos negamos a hacer esas cosas por el puro hecho de satisfacer nuestra gula o de conformarnos con habitos y tradiciones.

Una negativa de este tipo debería ser lo mínimo. Sin embargo, la historia demuestra lo dificil que es decir "no" cuando el barbarismo se ha vuelto un estandarte social.
Queremos aseverar nuestro orgullo de decir ese "no".

Denunciar la vegefobia

La gente pretende avergonzarnos. El vegetarianismo es denegado, ignorado, ridiculizado, marginado e, incluso, difamado.

El vegetarianismo es una forma clara de objetar contra la legitimidad de enclaustrar y matar a billones de animales. Por su sola existencia quiebra la ley del silencio. Por ese motivo provoca risa, odio y fobia.
Por supuesto, la persona vegetariana inofensiva es respetada cuando él o ella asevera que su estilo de vida se trata de una simple "opción personal" arguyendo dudosos motivos de salud, medioambientales o simple y noble ascetismo. ¡Pero pobre de nosotros si cuestionamos el barbarismo abiertamente!
Primero se reiràn de nosotros. Preocuparse de vacas y gallinas es ridículo segun parece. Ridiculizar las personas es un medio de rechazar sin argumentos las ideas que no gustàn. Pero si no nos doblegamos las risas se tornan en muecas. Éramos mamarrachos, ahora nos hemos convertido en monstruos. Somos traidores de nuestra propia especie por no consentirle todos los derechos; padres indignos por no iniciar a nuestros hij@s en las delicias carniceras; miembros de sectas intolerantes porque no pensamos igual que el resto.
Nos acusan de ser terroristas, o satanistas. A veces dicen que idolatramos la naturaleza, otras veces que no respetamos sus leyes. Intentan de cualquier manera avergonzarnos o rechazarnos simbólicamente de la sociedad.
Pero nos negamos a estar avergonzados de nuestra compasión. Vamos a dejar de escondernos. No pedimos perdón por nuestra negativa a matar. Estamos aquí, vivimos, pensamos y hacemos que se sepa nuestra postura.

Aseverar que existimos


Somos millones en el mundo quienes decimos NO a las masacres. La mayoría de las civilizaciones han cuestionado la legitimidad de ser carnívoro. ¿Alguien habla de ello? En las escuelas no se menta el vegetarianismo. Cuando murió Theodore Monod, los medios de comunicación de masas publicaron muchas cosas sobre él, excepto que era vegetariano. Leonardo da Vinci escribió una vez :

"Desde mi mas temprana juventud dejé de consumir animales, y llegarà un día en el que los hombres veran la muerte de un animal como hoy la ven de un humano".
Decir que existimos y que vivimos sin carne demuestra que un estilo de vida así es posible. No comemos vacas o cerdos, pollos, peces o gambas, y sin embargo vivimos tan bien como el resto, a pesar de lo que divulgan algunos "especialistas" cuya ciencia parece consistir en negar la realidad. Ni el vegetarianismo ni el veganismo (que excluye todos los productos de la explotación animal, lácteos y huevos incluidos) tienen efectos negativos sobre la salud. ¡Los estudios disponibles demuestran mas bien lo contrario!
Matar para vivir no es inevitable, ni individual ni colectivamente. El ganado consume muchos más nutrientes de los que su carne muerta ofrece. Sin embargo, el dinero público se invierte masivamente para mantener la cría de ganado y la pesca.

Defender nuestros derechos

Los seres criados para la matanza no tienen ningún derecho en absoluto pero para nosotr@s, que expresamos nuestra solidaridad con ellos, uno otorga algunos, en teoría. Queremos ejercer nuestros derechos plenamente, porque son nuestros, y porque son suyos, los únicos que pueden tener hoy, a pesar de ser indirectamente.

Tenemos derecho a alimentarnos correctamente en comedores, en el trabajo, en escuelas o en cualquier otra comunidad.
Tenemos derecho a educar a nuestr@s hij@s sin imponerles los productos del matadero, sin derogar de nuestras convicciones y sin que la sociedad intente convencerl@s que sus madres y padres son personas anormales.
Tenemos derecho como tod@s l@s demás a obtener información médica adecuada e imparcial.
Nos negamos a participar en las carnicerías financiadas con nuestros impuestos y las montañas de subvenciones destinadas a la cría masiva y matanza de animales.
Queremos estar en posición de rechazar cualquier empleo que participe con la explotación animal.
Queremos acabar con el silencio que acompaña a nuestras ideas y acciones. Exigimos el mismo tiempo para hablar que quienes nos atacan. Pedimos que los debates sean abiertos.

"Somos el reflejo de tu mala conciencia y ese reflejo no volverá a ocultarse"

A la luz de los montones de animales "destruidos" debido a la encefalopatía esponjiforme bovina y otras enfermedades, fuimos los únicos de no sentirnos avergonzad@s. De no sentirnos avergonzad@s, por nosotr@s. Pero sí avergonzad@s por l@s demás.

Pero sobretodo nos sentimos tristes. Queremos demostrar nuestro orgullo a negarnos a la barbarie, pero no por eso nos sentimos satisfechos. Los animales están siendo masacrados por billones. Ellos no pueden hablar, sus gritos no cuentan. Seremos su voz hasta que cese la masacre.

¡ Somos animales solidari@s con todos los animales !


fuente Veggie Pride, fiesta del orgullo vegetariano y vegano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Veggie pride   Mer 18 Juil - 4:52

Veggie Pride, le 19 mai 2007 à Paris





Début à 14 heures Place Joachim Du Bellay. Plus...
« Fête de la fierté végétarienne et végétalienne »


Compte rendu et vidéo de la Veggie Pride 2007


Nous voulons :


Affirmer notre existence



Des millions d'humains dans le monde refusent de faire martyriser et tuer des animaux pour leur consommation. Qui en entend parler ?
Exprimer notre fierté



On nous apprend à mépriser les animaux non humains et à devenir leurs bourreaux. Lorsque la barbarie est la norme sociale, il est difficile de dire « non ». Nous sommes fiers d'avoir su dire « non ».
Dénoncer la végéphobie



Par sa simple existence, le végétarisme met en cause la légitimité de l'exploitation animale. C'est pourquoi il est ignoré, ridiculisé, diffamé. On veut nous faire honte de notre compassion. Nous ne nous laisserons pas intimider.
Défendre nos droits



Droit à un temps de parole équitable, droit à des repas végéta*iens dans les collectivités, droit de refuser toute participation à l'exploitation animale par notre travail ou nos impôts...
Agir pour nos semblables sans droits



Aux animaux élevés et tués on n'accorde aucun droit. Nous entendons exercer pleinement nos droits, parce que ce sont les seuls que ces animaux puissent aujourd'hui, indirectement, posséder. Nous parlerons pour eux jusqu'à ce que le massacre cesse.
En un jour ordinaire, d'un pays en temps de paix...
Des oiseaux empalés rôtissent dans les vitrines. Des corps démembrés garnissent les étals. Sur les ponts des bateaux, des poissons tressaillants lentement s'asphyxient. Dans les hangars fétides, de mornes vies s'écoulent. On coupe à vif des becs, des dents, des testicules. On enfonce des embucs jusqu'au fond des gosiers.
Partout roulent des camions bourrés de condamnés. Ceux qu'on va égorger, saigner et dépecer.
En ce jour ordinaire, ceux qui ont peur et mal se comptent par millions. Dans ce pays en paix, la torture et le meurtre sont le lot quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Veggie pride   Mer 18 Juil - 4:52

Date et lieu de la manifestation




Rendez-vous à Paris le samedi 19 mai
pour la Veggie Pride 2007.





Programme du week-end


Samedi 19 mai



  • 14h : rendez-vous Place Joachim Du Bellay, à côté de la fontaine des Innocents (Métro Châtelet ou les Halles ou RER Châtelet les Halles)
  • 14h30 : départ de la manifestation
  • 16h30 : « happening » solennel, symbolisant la solidarité entre les végétariens et les animaux tués pour la consommation de viande
  • 17h : lecture de textes (si volontaires), intervention d'un artiste slammeur
    Plusieurs stands restent ouverts au public tout l'après-midi afin que chacun puisse venir se renseigner, se documenter, discuter...
  • Soirée : une soirée aura lieu à l'Ecobox. Les militants de la Veggie Pride y seront les bienvenus pour dîner et se remettre des émotions de la journée.

Dimanche 20 mai


(à l'Ecobox)

  • 10h15 : discussions militantes
  • Après-midi : projection de films


A l'occasion de la Veggie Pride, un week-end sur le thème du végétarisme est organisé à l'Ecobox.
Une exposition sur les thèmes du végétarisme et des droits des animaux s'y tiendra.
L'Ecobox est un lieu associatif qui se situe dans le 18e arrondissement, 37 rue Pajol (métro La Chapelle ou métro Max Dormoy).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Veggie pride   Mer 18 Juil - 4:53

Informations pratiques




Vous trouverez ci-dessous des informations pour :

  • venir et se déplacer à Paris (entre autres service de covoiturage en ligne)
  • dormir à Paris (liste donnée à titre indicatif)
  • se restaurer à Paris (site vegetarisme.org)


D'autre part, un service de petites annonces de transport et d'hébergement est mis à votre disposition sur ce site.
Office de Tourisme de Paris
25, rue des Pyramides
75001 Paris
Tél. : 08 92 68 30 00 (0,34 €/min)




Consignes pour le déroulement de la manifestation


La Veggie Pride est ouverte à toute personne végétarienne ou végétalienne pour les animaux.
Nous savons que certaines personnes ont aussi d'autres raisons pour être végétariennes ou végétaliennes (santé, tiers-monde...). Les animaux mangés sont cependant, de loin, les premiers concernés par le fait qu'on les mange. Nous tenons à ce que l'on puisse parler au moins une fois par an publiquement de la violence commise à leur encontre et de notre refus d'y participer ; la Veggie Pride est cette occasion.
C'est pourquoi nous demandons qu'au cours du défilé aucun slogan ni pancarte ou banderole ne fasse référence à d'autres raisons soutenant le végétarisme que le sort des animaux mangés.
Par ailleurs, nous demandons qu'aucun sigle ou nom d'organisation ne figure sur les banderoles et pancartes, la Veggie Pride étant une manifestation d'individus.
Pour de plus amples renseignements, consulter la Foire aux questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Veggie pride   Aujourd'hui à 4:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Veggie pride
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veggie Pride Marseille 2012
» 05 - Dixième édition de la Veggie Pride le samedi 11 juin 2011 à Paris.
» [Manifestation] Veggie Pride Internationale
» A l’occasion de la Veggie Pride « Fête de la fierté végétarienne et végétalienne » à TOULOUSE
» Pride du Petit Verger, Noir Silver Sabino ICS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: