AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Dim 30 Oct - 11:29

https://www.youtube.com/watch?v=EzrvJBcAg2g

https://www.youtube.com/watch?v=s9JR_IqRVlM

https://www.youtube.com/watch?v=Wxjhyq1Nmzk

https://www.youtube.com/watch?v=9F4SIkRprrc

https://www.youtube.com/watch?v=DyOu-GVtgPQ

https://www.youtube.com/watch?v=uW2uiw-p_js

Roger Moore commente une vidéo démontrant que le foie gras n’est rien d’autre qu’un organe malade, tout sauf appétissant. Regardez cette vidéo et voyez les horreurs inhérentes à la production de foie gras : http://www.petafrance.com/feat-RogerMooreFoieGras.asp
Pourquoi Roger Moore veut-il en finir avec le foie gras ? Parce que ce que l’on fait subir aux oies et aux canards élevés pour en produire est tellement ignoble que cela serait interdit si les victimes étaient des chiens des humain, des chats. Le foie gras est produit par gavage des animaux, à qui on enfonce un long tube métallique dans l’oesophage et fait atterrir dans l’estomac une quantité de nourriture astronomique, afin de leur faire grossir anormalement le foie. Le supplice se poursuit jusqu’au stade pathologique.

Le foie se dérègle complètement, certains autres organes ne résistant pas non plus à cette torture. Des investigations dans des fermes de production de foie gras européennes et américaines ont révélé les mêmes images d’animaux malades, moribonds ou morts, suite au traitement qu’on leur infligeait. Certains avaient le cou percé par le tuyau de gavage. Une enquête de la Animal Protection & Rescue League a par ailleurs montré des canards au bec ensanglanté et aux ailes nouées ensemble jetés dans des cages métalliques. Dans une autre ferme, on voyait des oiseaux suspendus par les pattes, leur sang s’écoulant sur leur cou et sur les oiseaux qui étaient au-dessous d’eux. Après un mois de gavage intensif, oies et canards sont en effet pendus la tête en bas et égorgés. La production de foie gras est tellement cruelle qu’elle a été interdite dans 15 pays.

En 2004, la Californie a voté une loi interdisant la production et la vente de ce produit, loi qui sera effective en 2012. Chicago a voté l’interdiction de la vente en 2006. Quant à la France, elle produit encore 80 % du foie gras mondial, cette production ayant doublé depuis 1990. Défendez vos idées. Si vous voyez du foie gras au menu d’un restaurant ou dans un magasin, parlez- en au responsable. Expliquez-lui pourquoi il ne devrait pas vendre de ce produit et demandez-lui de le retirer de la vente. Suivez l’exemple de Roger Moore et de millions d’autres personnes de compassion en renonçant définitivement au foie gras. PETA en appelle à une interdiction totale de production de foie gras dans l’Union Européenne. Aidez-nous à débarrasser les menus des restaurants et les rayons des magasins de ce concentré de souffrances


Dernière édition par saveallGOD'sAnimals le Sam 26 Nov - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Dim 30 Oct - 11:41

Demandez une interdiction totale du gavage et de la vente de foie gras dans l’Union Européenne en écrivant (timbre à 0,60€) à

Markos Kyprianou
Commissaire Européen à la Santé et à la Protection du Consommateur
Commission Européenne
200, rue de la Loi
1049 BRUXELLES
Belgique

Mariann Fischer Boel
Commissaire Européenne à l’Agriculture
Commission Européenne
200, rue de la Loi
1049 BRUXELLES
Belgique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Dim 30 Oct - 11:44

Le foi gras : un concentré de souffrances

Traditionnel ou industriel, le gavage n’est pas un simple excès de nourriture, mais un vrai supplice qui mène irrémédiablement à l’agonie et à la mort les oies et les canards au bout de deux à trois semaines. On croit parfois que le gonflement du foie, bien qu’exagéré, est naturel. Il n’en est rien : c’est une maladie forcée (stéatose hépatique nutritionnelle donnant un énorme organe malsain) qui débouche sur la mort si le gavage se poursuit. Mais avant la mort viennent de multiples souffrances.

- Le tuyau de l’entonnoir est enfoncé très profondément. La douleur est souvent accentuée par des accidents de gavage (perforation du cou ou du jabot, brûlures internes par le maïs trop chaud…).

- Le foie, multiplié par 8, 10, ou 12, presse sur les poumons de ces oiseaux qui n’ont pas de diaphragme et rend leur respiration très difficile. Ils halètent péniblement pour trouver de l’air.
- Le confinement est tel que les canards ne peuvent pas bouger dans leur cage de gavage (25 centimères par 15) : imaginez une cellule de prison où vous ne pourriez pas écarter les bras du corps.

- Dans les parcs collectifs, la surpopulation est une autre source de stress. Pour éviter les agressions, on pratique le débectage : le bec est coupé par une lame chauffée à blanc, il restera profondément douloureux toute la vie.

- L’insalubrité accentue le développement des maladies. Les diarrhées, l’impossibilité de bouger due aux chocs de gavage finit par rendre les oiseaux, qui étaient propres et beaux avant le gavage, souillés d’excréments et malades. Au bout de quelques jours de gavage les oiseaux ne peuvent plus émettre de son et un silence de mort règne dans les parcs. Juste leur respiration est perceptible.

- Ces oiseaux mâles (les femelles sont tuées à la naissance) au comportement de couple fidèle souffrent cruellement de leur isolement forcé.
- Ils ont tendance à fuir le gaveur qui leur prend le coup. Au moment du gavage, leur stress intense dû à l’appréhension de la douleur est très perceptible.

Officiellement, 4 à 10% des canards meurent avant l’abattage. De l’aveu même des gaveurs : « Beaucoup ne tiennent pas le choc.». Imaginez-vous, recevant deux fois par jour, en cinq secondes, l’équivalent de 15 kilos de spaghettis. Douleur et anxiété, privations des moindres besoins comportementaux, sociaux et physiologiques : voilà la réalité du gavage, indéniable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Dim 30 Oct - 12:21

bonjour tous £ que le CHRIST Saint et Son Saint DIEU vous bénissent pour toujours £ si vous connaissiez la réalité du foie gras , vous en achèteriez pas , certainement £ si vous saviez que les canards & oies sont esclavizés, torturés d'une manière barbare, exploités, mutilés horriblement £ traités comme des simples choses, comme des ordures, maltraité, abusé terriblement £ massacré cruellement, traitez inhumainement , ect ,peut être que vous n'achèteriez plus jamais de foie gras et n ' en mangeriez plus jamais £ si vos connaissiez bien les vies donnés aux oies et aux canards traités en esclave pour le foie gras , la manière dont ils vivent, ! survivent! la cruauté des humains qui tafent dans le foie gras, à travers le monde , vous n'achèteriez probablement plus de foie gras £

diffusion maximale s'il vous plait de ce lien £ merci pour toute l'aide empathique, solidaire, humaine, que vous aportez aux animaux £ merci pour chaque diffusion que vous ferez de ce sujet £ merci a l'infini soeurs, frères du monde £ merci pour votre bonté généreuse £ votre amour charitable , votre philanthropie merveilleuse vers tous les Animaux de DIEU £ merci pour votre non passivité, mais action altruiste £ merci !! avec ces difuzion , on peut tous ensemble mettre un terme au foie gras £ a sa vente, sa production £ a l'élevage des oies et canard , a leur voler leur vie, a leur torture , abus, esclavage , massacre £ on peut avec chaque difusion donner des super vies meilleures a chacun des oeis et canard £ pour chaque difusion peut être < une vie sauvée ! vos diffusions sont super !! car peut être que sur 300 diffusons par email ouf facebook par exemple ou les 2, 5 ou 15 ou 54 humains cesseront d'acheter du foie gras et d'en boufer £ et 8, 15, ou 44 humains boycotteront le foie gras à partir de ce jour £

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Mer 23 Nov - 7:49

Interdiction du gavage

Il est temps pour la France du XXIe siècle d’enterrer la tradition culinaire du gavage des oiseaux pour la production du foie gras. « La production de foie gras engendre des souffrances physiologiques et éthologiques aux palmipèdes. C’est un fait. La vraie question est de savoir si on l’accepte ou pas… » Par cette phrase, le Dr vétérinaire Yvan Beck, s’exprimant ainsi dans un article en réponse à la question « Le gavage est-il indolore ? », pose les termes du problème du gavage. D’autant plus, que l’augmentation constante, notamment dans l’Hexagone, de la consommation de foie gras entraîne, ces dernières années, le développement de centres d’élevage et de gavage industriels dont les conditions de vie et les méthodes, inadaptées aux palmipèdes, participent, ô combien, aux souffrances déjà grandes de ces animaux.

Suite à un rapport du Comité scientifique pour la santé et le bien-être des animaux, la Commission européenne avait pris des dispositions pour encadrer cette pratique. Contrairement à nombre de pays européens qui sont allés au-delà des recommandations de l’UE en interdisant le gavage sur leur territoire (Pologne, Royaume-Uni, Allemagne, Suède, Finlande, etc.), la France a non seulement repoussé l’entrée en vigueur des nouvelles règles définies par le Conseil de l’Europe, mais a, de plus, réussi à faire entrer le foie gras au « patrimoine culturel et gastronomique protégé en France ». Plaçant de fait cette pratique en dehors du champ d’application de la réglementation européenne. les conséquences directes et induites du gavage sont telles qu’il faut interdire cette tradition culinaire dans le monde. nous en appellons à la conscience du public pour qu’il refuse d’acheter et de consommer du foie gras et ses sous produits (magrets, graisse d’oie, etc). La production de foie gras engendre des souffrances physiologiques et éthologiques atroces et insoutenable. La vraie question est de savoir si on a un coeur ou pas; si on a une conscience ou pas; si on va refuser ou accepter , ignorer et cautionner ça

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Mer 23 Nov - 7:50

Des conditions d’élevage contre-nature

D’après le Conseil de l’Europe : « Tout animal doit bénéficier d’un logement, d’une alimentation et de soins qui, compte tenu de son espèce, de son degré de développement, d’adaptation et de domestication, sont appropriés à ses besoins physiologiques et éthologiques, conformément à l’expérience acquise et aux connaissances scientifiques. » Force est de constater que les animaux destinés à la production de foie gras sont loin d’évoluer dans un environnement conforme à leurs besoins, physiologiques ou comportementaux. L’image d’Epinal de la fermière attrapant son canard, le coinçant entre ses cuisses pour lui administrer la dose de maïs et le relâchant dans la basse-cour pour qu’il aille « digérer » l’opération de gavage en retrouvant ses compagnons d’infortune ou en s’ébrouant dans la mare… est une image fausse. La production de foie gras est une activité industrielle où l’animal doit développer une « stéatose hépatique » en un temps défini. Le bien-être de l’animal n’entre pas en ligne de compte. S’il l’était, le foie gras disparaît de nos assiettes. Toute la chaîne de fabrication du foie gras va, en effet, à l’encontre de la nature même des palmipèdes comme en témoignent les scientifiques tout comme nos investigations menées dans une ferme des Deux-Sèvres.

Taux de mortalité supérieur

En dehors des problèmes liés au gavage lui-même, l’élevage impose de nombreuses privations à l’animal. Conséquences : blessures, troubles du comportement, situation de stress, pouvant entraîner la mort. En effet, il a été constaté que le taux de mortalité était de 10 à 20 fois supérieur, au taux admis (0,2 %), pour les palmipèdes gavés. La promiscuité dans les lieux d’élevage offre de plus un terrain privilégié au développement de maladies aviaires.

Contre-nature

L’élevage en batterie, tel qu’il est encore pratiqué en France, est contre-nature. Un palmipède a besoin de déployer ses ailes ; animal aquatique il doit pouvoir évoluer dans l’eau ; il a besoin de lisser son pelage, de le graisser ou de simplement se nettoyer… Impossible de satisfaire ces activités naturelles pour un animal confiné dans une cage dont la taille peut être inférieure à celle des poules. La cage peut, par ailleurs, devenir une source de blessure lorsque le canard grossit et qu’il ne peut même plus passer son cou à travers le grillage.

Stress, agressivité… et comportements anormaux

Ses besoins physiologiques ne sont pas respectés. La poudre de maïs cuit et salé mélangé à de l’eau n’est pas une alimentation équilibrée. Ses besoins sociaux pas plus. Espèce grégaire, le canard a besoin de s’inclure dans un groupe auquel il sera fidèle… mais dans des parcs à 15 ou 18 par 3m2 difficile de « nouer » des relations. Stress, agressivité et coups de bec sont le lot quotidien des animaux en batterie. Ce n’est pas là le seul comportement anormal. Le canard mâle étant, selon la réglementation de 1996, le seul à pouvoir être gavé, l’animal n’a aucun contact avec des femelles ce qui induit, notamment, une atteinte au processus « d’imprégnation filiale » : les oisons et les canetons s’attachent aux premiers individus qu’ils voient, c’est-à-dire l’humain. Ce même humain qui va ensuite les soumettre à de terribles souffrances pendant les séances de gavage.

Des lois non appliquées

L’élevage, comme le gavage, ne sont pas adaptés aux palmipèdes. Le Conseil de l’Europe en avait pris la mesure suite au rapport remis par le Comité scientifique pour le bien être de l’animal. Il a donc fixé de nouvelles règles pour encadrer cette pratique telle que, par exemple, la prohibition des cages individuelles à cause du grand inconfort qu’elles engendrent. Pour protéger sa production, la France n’a pas adapté ses textes de loi et a repoussé la mise en application. Le pays a même réussi à faire jouer son « exception culturelle » sur le sujet. Par ses actions d’investigation et d’information, One Voice entend mettre au grand jour les dessous d’un commerce et d’une tradition culinaire indignes des hommes et des femmes du XXIe siècle.

« Le stress répété que subissent les canards explique une large proportion des 4 à 10 % des cas de mortalité qui sont constatés jusqu’à l’abattage. » René Dayan
« Les techniques traditionnelles de gavage se sont dramatiquement modifiées durant les trente dernières années pour rationaliser et industrialiser une production afin d’en accroître les bénéfices. Ceci a eu un impact direct tant sur les espèces soumises au processus que sur les conditions de détention et la composition des aliments livrés à la consommation. Ces modifications se sont faites sans aucune considération quant au bien-être animal. Il est évident que non seulement les conditions de bien-être n’ont pas été améliorées mais, qu’au contraire, elles se sont détériorées. »

Extrait du rapport du Comité scientifique remis au Conseil de l’Europe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Mer 23 Nov - 7:50

Le gavage : source de souffrances et de maladies

Le gavage est une opération pénible et douloureuse pour l’animal, destinée à le rendre « malade ». L’industrialisation de la production de foie gras n’a fait qu’accroître les souffrances. Imaginez qu’on vous force à avaler 12kg de spaghetti en 5 secondes… et vous pourrez imaginer ce que subit un canard ou une oie, destinés à la production de foie gras. Si certains s’évertuent à démontrer que le gavage est indolore pour les palmipèdes, ces deux chiffres mis côte à côte font, si besoin était, la démonstration inverse. Nombre de scientifiques et de vétérinaires, s’insurgent d’ailleurs contre ces approches expérimentales qui tendent à démontrer que les animaux ne ressentent rien au moment du gavage. Le Dr Vétérinaire Yvan Beck est l’un d’eux. Mais c’est un fait : souffrances physiques et maladies, avant la mort, ponctuent la courte vie des animaux condamnés à produire du foie gras.

Une maladie

Ce qui arrive dans nos assiettes est un foie malade. Le foie gras est en effet une maladie du foie, la « stéatose hépatique nutritionnelle », un processus pathologique donnant une hépatomégalie (foie énorme) qui se transforme à terme en hépatonécrose mortelle. Les animaux sont donc tués avant d’atteindre le stade où la maladie les emporte. Le palmipède peut également développer des infections secondaires, directement induites par le gavage, appelés « germes de sortie » comme des parasites, champignons, infections bactériennes. Ces maladies sont traitées par des médicaments qui, donnés peu de temps avant l’abattage, laissent des résidus chimiques dans le foie. Mais ce ne sont pas les seules. L’augmentation des élevages industriels a vu la croissance de nombreuses maladies, comme les maladies aviaires.

Dommages physiques

L’opération en elle-même n’est pas sans danger pour l’animal. Des dommages physiques peuvent découler directement du gavage. Il peut s’agir de souffrances qui viennent des récepteurs sensoriels de la bouche ou du gosier blessés par des passages répétés de l’embuc. Mal de cou, mal de jabot, perforation de l’œsophage, brûlures à cause du maïs trop chaud, élargissement de la rate et du foie qui viennent presser d’autres organes… mais aussi asphyxie quand le maïs passe accidentellement dans la trachée, crise d’hypoglycémie, troubles circulatoires, encéphalohépathie, mort subite… autant de lésions faisant souffrir l’animal quand elles ne le tuent pas. Sans compter le stress énorme pour l’organisme…

Des souffrances démultipliées dans les centres d’élevage

Dans les centres industriels, les dommages causés par le gavage sont accentués et démultipliés. Le confinement dans des cages empêche les activités naturelles. Mais pas seulement. Privations des besoins sociaux, physiologiques donnent lieu à des troubles du comportement chez le palmipède. C’est parce que le Conseil de l’Europe avait pris la mesure de l’inadaptation de cette pratique à l’espèce qu’en 1999 il a fait évoluer les règles encadrant le gavage et l’élevage des animaux. Bien qu’encore insuffisantes, ces règles n’ont même pas été adoptées dans la législation française. La France se prévalant d’une « exception culturelle ».
Pour One Voice, il ne reste qu’une seule solution : l’interdiction pure et simple de cette pratique, comme c’est déjà le cas dans de nombreux pays d’Europe et d’ailleurs (certains états des Etats-Unis, en Suisse, en Argentine…). C’est dans ce sens que sont menées les campagnes d’information et d’investigation de l’association. La production de foie gras a plus que doublé depuis 1993. En vingt ans, elle a été multipliée par 8. Plus de la moitié des foies gras consommés en France est d’origine étrangère, hongroise ou bulgare.

ENGRAISSER… ET MOURIR

Une fois adultes, après un prégavage d’une dizaine de jours, servant à dilater l’œsophage du palmipède (400 g/jour pour un canard, 700g pour une oie), débute la phase de gavage précédant la mort : 15 jours pour un canard, de 18 à 24 pour une oie. Les oies reçoivent environ 900g par jour, en 3 à 5 séances (rarement 5). Les canards mulards, hybrides stériles issus essentiellement de canards de Barbarie et de canes colvert représentent 95% des canards gavés (seulement 5% de « Barbarie » purs). Ils sont engraissés avec 800g journaliers, voire un peu plus, en deux fois. Même en France, les élevages en grande majorité utilisent des systèmes industriels, électriques ou électro-pneumatiques. Un canard mulard se voit injecter un demi-kilo de maïs humide en cinq secondes ! L’équivalent de 12 kg de spaghettis arrivant dans notre estomac en 5 secondes, deux fois par jour. Au terme de cette période, le foie est prêt à être prélevé. Il faut alors abattre l’animal en le faisant saigner rapidement et totalement pour éviter les traces de sang sur le foie, car il aurait alors moins de valeur, mais l’étourdissement préalable par électronarcose n’évite pas les souffrances. Les animaux sont suspendus par les pattes et plongés dans un bain d’eau électrifiée. Ils se débattent convulsivement pendant cette phase, et parfois encore après, au moment d’être égorgés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze   Aujourd'hui à 23:05

Revenir en haut Aller en bas
 
si tu savai oie canard torturé,tu mangerai pa foi gra difuze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise à jour 15 février 2014 - Colomiers. Un canard torturé à mort par des ados
» Petition : des animaux torturés à coups de talons aiguilles
» Recherche couple de canard coureur indien
» Oiseaux de Cuba une sorte de canard
» Bébé canard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: