AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 animaleries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: animaleries   Sam 21 Nov - 16:12

6 mai 2009

Pétition contre la vente d'animaux en animalerie

A l'attention de Président Sarkozy

Les animaux sont des êtres vivants : comme vous et moi, ils ont une âme, un coeur et des sentiments. Malheureusement, trop considérés comme des objets, des marchandises, ces animaux subissent souvent la cruauté et la bêtise humaine au profit de l'argent! Ces animaux destinés aux animaleries arrivent très souvent des pays de l'Est, dans un état pitoyable. De plus, cela favorise le trafic de chiens, de chats et autres animaux. Souvent quand ils arrivent, ils ne sont pas sevrés et ont des séquelles par la suite : maladies, état psychique déréglé et donc dangereux pour leurs maîtres! Ils sont enfermés toute la journée dans des boxs, exposés aux regards des passants, au bruit des autres animaux qui pleurent, qui aboient, miaulent, piaillent... Leur place n'est VRAIMENT pas là! C'est pourquoi nous demandons le vote d'une loi interdisant la vente d'animaux dans les animaleries

http://animaux-et-loisirs-creatifs.over-blog.fr/article-31087957-6.html


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 17 Fév - 14:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: animaleries   Sam 21 Nov - 16:13

Si vous faites partie du genre que l'on appelle : Humain, lisez ce qui suit :

Quel est votre animal de compagnie préféré ?

Chien ? Chat ? Lapin ? Hamster ?

Vous avez un de ces animaux ?

Un mignon petit chien que vous aimez
Un beau chat que vous adorez
Un petit lapin adoré
...

Non, vous en avez pas ? Vous aimeriez en avoir un ?

Que vous en ayez ou non, ces boules de poils proviennent d'animaleries.

Vous connaissez ces animaleries : Jard****, Del***, Tru****, Bao**** etc.

Tout le monde a déja vu ces animaux derrière des cages vitrées.

Mais, connaissez-vous leur lieu de provenance ?
D'où viennent ces charmantes petites bouilles ?


La réponse en images :
[Cf : Photo de l'article ... Attention aux âmes sensibles. ]

Vidéos : ( A voir absolument jusqu'au bout )
[Attention aux âmes sensibles ]

http://fr.youtube.com/watch?v=bKwTpNtiFcc
http://fr.youtube.com/watch?v=3jt4c3_3FH4

A lire :
http://www.zconcept.net/stop-animalerie/animaleries.htm

Alors maintenant tu sais ce qu'il te reste à faire :

- Ne plus acheter d'animaux en animalerie : préférer les élevages ou les particuliers (très facile sur internet)
- Diffuser ce message à tous tes contacts
- En parler autour de toi.

Rajoutez cet article sur votre blog perso' ou bien faites une chaine de mails [Bien que ça soit chiant, précisez bien que c'est à voir et que c'est pas une chaine de lettre débile habituelle mais que ces immages sont vraiment rééelles et que c'est vraiment une chaine importante ^^ ].
Celà ne vous coûte rien à part quelques minutes, et vous pourrez sauver ces animaux.

Vidéo: http://vegetariennedu33.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: animaleries   Ven 6 Aoû - 14:26

2 juillet 2012

Des animaleries étrangères au cœur du réseau de trafiquants

Certaines animaleries, avec pignon sur rue, sont au cœur du trafic de chiots et de chatons. Situées en Belgique ou en Espagne, elles sont une étape dans le blanchiment des papiers avec l’exportation vers la France. Une animalerie de ce type, située en Belgique, a été l’objet d’une enquête de One Voice. Elle accueille les animaux en provenance des pays de l’Est pour approvisionner les pseudo-élevages et les animaleries françaises. Elle possède plusieurs boutiques, réputées pour leur choix très varié… Mais pas pour la santé des animaux vendus ! Plusieurs litiges avec des particuliers à qui elle a vendu des animaux malades sont régulièrement rapportés. Qu’importe, ici on vend du « chiot en gros » et à la façon dont les animaux sont manipulés, on comprend bien qu’ils ne sont pour eux que des objets de profit. Quant aux papiers officiels, les procédures administratives ne sont évidemment suivies que de manière sciemment très approximative


Dernière édition par végétalienne-13 le Ven 22 Fév - 8:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:03

28 aout 2012

VIDEO

http://www.lescavalierkingcharles.com/lesusinesachiots.cfm

Usines à chiots : vraiment ?

Lorsque vous achetez un chiot dans une animalerie, un soi-disant « éleveur familial »,
un marché aux puces, un chenil ou une fourrière, vous encouragez un commerce cruel ! Voulez-vous vraiment y être associé ?

Des milliers d'éleveurs se «spécialisent» dans la production massive de chiens : n'importe qui peut se lancer dans l'élevage de chiots. On retrouve ces élevages dans un hangar, un garage, une remise intérieure ou extérieure, un sous-sol de maison, un fond de cour, etc. Ces éleveurs acquièrent plusieurs chiens de différentes races et les accouplent le plus souvent possible. D’autres s’en tiennent à une seule race, mais avec des chiens sans papiers, sans tests de santé en jouant les amateurs et croyant que le terme «éleveur familial» est suffisant pour attirer la clientèle. Ces gens n'y connaissent bien souvent strictement rien malgré leur beau discours : faire de l'argent est leur seul but. Que ce soit des particuliers ou des magasins, d’où croyez-vous que les chiens proviennent en bout de ligne ? Et où croyez-vous que la majorité se retrouvera en peu de temps ? Ce n’est pas parce que les lieux vous semblent propres, parce que leur site Web est bien joli ou que leur discours est empreint de miel que ces personnes sont soucieuses des chiens : elles ont le sens du commerce, simplement.

Les gens qui s'imaginent sauver un petit chien en l'achetant chez un éleveur improvisé, un autre qui se dit «éleveur familial» ou dans une animalerie, ne font que perpétuer un commerce cruel. Chaque chiot vendu est aussitôt remplacé par un autre. Vous ne sauvez aucun animal…La majorité des chiots achetés dans ces endroits souffrent ou souffriront de : problèmes congénitaux, respiratoires, insuffisance rénale, dysplasie de la hanche, diarrhée, surdité et beaucoup de problèmes de comportement... Le vendeur de l’animalerie semble connaître son affaire ? Détrompez-vous, aucune connaissance particulière n’est nécessaire pour opérer un tel commerce ou pour y travailler.

Si vous désirez adopter un chien, allez chez un éleveur reconnu, sérieux, fiable et soucieux, qui n'élève pas plus de 2 races, ne fait pas reproduire ses chiennes plus d'une fois l'an (idéal aux 2 ans), ne les laisse jamais partir avant l'âge de huit semaines, les socialise et les fait soigner quand ils en ont besoin. Ces chiots coûtent un peu plus ? Pas vraiment, surtout si vous comparez avec les soins que vous aurez à donner à un chiot de provenance douteuse !

Vous seriez également surpris du nombre de chiots ou de chiens merveilleux que l'on peut retrouver dans un refuge sans but lucratif. (Attention : une fourrière n'est PAS un refuge mais bien un commerce !) De plus, ces bons refuges prendront le temps de bien sélectionner les familles potentielles, vacciner, vermifuger, stériliser et évaluer sommairement le comportement de chaque animal, afin de pouvoir vous recommander celui qui vous convient le mieux.

De grâce, avant de succomber à la belle petite frimousse au regard suppliant à l'animalerie du centre commercial, pensez aux conséquences d'un tel achat.

Ainsi, vous sauverez VRAIMENT la vie d'un chien


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:14

20 août 2012

Questions à se poser avant d'adopter un chien

Si quelqu'un allait visiter votre domicile, pensez-vous qu'il estimerait que votre foyer est bien adapté pour le chien que vous désirez ?
Est-ce qu'une personne chez vous souffre d'allergies ? Si oui, avez-vous discuté avec votre médecin sur la possibilité d'accueillir un animal chez vous et des risques de réactions allergènes ?
Si vous n'avez pas d'enfant, prévoyez-vous en avoir dans les quinze prochaines années ? Si oui, en quoi la venue d'un enfant affectera-t-elle les conditions de vie de votre chien dans la maison ?
Si vous êtes locataire, et non propriétaire, avez-vous la preuve que votre propriétaire vous permet qu’un chien habite chez vous ?

Avez-vous accès à une cour ? Est-elle clôturée ? Avez-vous une piscine dans votre cour ? Est-elle sécuritairement inaccessible, même pour un chien ? Est-il possible d'entrer de l'extérieur dans votre cour ?
Dans l'absence de parc à chien près de chez vous et sachant qu'ils ne sont pas autorisés partout dans les espaces publics (parcs, espaces verts) où prévoyez-vous sortir votre chien ?
Où votre chien dormira-t-il la nuit ? Où sera-t-il quand vous le laisserez seul ? Combien d'heures par jour votre chien sera seul dans la maison ? Avez-vous l'espace nécessaire pour l'installation d'une cage dans votre demeure à des fins d'entraînement ?
Combien de temps et d'efforts êtes-vous prêt à investir pour éduquer votre chien ? Quels sont vos objectifs d'obéissance et de bon comportement ?
Si vous avez déjà eu un chien auparavant et ne l'avez plus ou si vous avez déjà eu des problèmes majeurs avec un chien, comment croyez-vous régler une autre situation problématique si elle se répétait encore une fois avec le chien que vous désirez ?
Réalisez-vous qu'un chien peut vivre jusqu'à 15 ans (ou plus !) et que vous devez vous engager à vous occuper de lui pendant si longtemps ?
Êtes-vous conscient qu'un chien jaunit la pelouse domiciliaire, peut détruire des objets, gruger des meubles, mordiller un enfant pour jouer, japper pour avertir, rendre un chat déjà installé chez vous méfiant ou dépressif, demander autant d'attention qu'un enfant surtout le temps de son adaptation, fait deux selles par jour dont il faut prévoir l'installation pour s'en débarrasser, cherchera à manger de la nourriture humaine sans surveillance ou le contenu d'une poubelle, qu'il a besoin de soins de base tels brossage hebdomadaire, entretien mensuel des griffes et des dents, exercice et stimulis quotidiens ainsi que soins vétérinaires à l'occasion ?


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:16

S'IL VOUS PLAIT NENCOURAGEZ PAS LES USINES A CHIOTS ! DITES NON A LA VENTE DES CHIENS EN ANIMALERIES ! ACHETEZ DUN ELEVEUR ETHIQUE OU DUN REFUGE SANS BUT LUCRATIF SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:17

12 MAI 2012

TRUCS POUR RECONNAÎTRE UN BON ÉLEVEUR :

. Les éleveurs éthiques le deviennent par passion et ne font que très peu de profit, parfois même, pas du tout. Son seul but est l’amélioration de la race, peu importe le prix et les efforts. Un éleveur qui par exemple, vous dit qu’il reproduit des «chiens de show» ou de «lignée de champion » et qui n’a pas présenté ses reproducteurs en Conformation n’est pas sérieux.
. Un éleveur sérieux n’aura jamais plus de deux races à la fois. Des années sont nécessaires pour vraiment bien connaître une race, sa génétique, ses standards, ses aptitudes et faiblesses.
. Comme l’amélioration de sa race et la prospérité de ses chiots est sa préoccupation majeure, un éleveur correct ne s’affichera pas dans les petites annonces; il préférera choisir les familles où ses chiens iront, plutôt que de les publiciser comme de la marchandise.
. Une garantie en béton, l’exigence de vous rencontrer et vous évaluer en tant que futur guide pour ses chiens fera partie de ses standards. Il exigera que le chien soit stérilisé (à moins d’entente particulière sévère) et il demandera à reprendre un chien dont la famille ne voudrait plus, plutôt que de le laisser aller n’importe où. De plus, sachez qu’un certificat de santé ne se résume pas à un carnet indiquant les vaccins et l’examen général du vétérinaire. Plusieurs tests doivent être faits (hanches, yeux, cœur, etc.) consciencieusement avant de faire reproduire des chiens.
. Faire enregistrer un chien de race au Canadian Kennel Club (CKC) coûte environ 30 $ ? Un éleveur consciencieux et reconnu le fera d’emblée, pour assurer la qualité de ses chiots et sa réputation. On vous dit que le chien est de race pure mais pas enregistré ? Ou pire, qu’il est «enregistrable» ? C’est signe que vous n’avez pas affaire à un éleveur sérieux.

TRUCS POUR RECONNAÎTRE UN BON REFUGE :

. Un refuge éthique vous demandera de remplir un questionnaire ou un formulaire d’adoption, afin d’évaluer la famille dans laquelle il décidera de placer un chien.
. Un refuge sans but lucratif ne mettra pas un chien avec des problèmes d’agressivité dangereux en adoption. Chaque chien sera vacciné, examiné, soigné et stérilisé AVANT d’être « adoptable ».

. Un bon refuge vous guidera dans votre choix. Si vous avez des préférences pour un chien particulier et que votre mode de vie n’y semble pas adapté, on préférera vous rediriger vers d’autres chiens plutôt que de risquer un autre abandon.

. Un refuge qui offre des services de reproduction avec ses chiens, ou encore, qui les reproduit lui-même pour vous vendre des chiots n’est pas sérieux. Un refuge œuvre d’arrache-pied pour sauver des vies et sensibiliser à la surpopulation canine : agir ainsi est une preuve flagrante de non-sens.

. Certains refuges gèrent aussi des programmes de familles d'accueil, qui peuvent vous permettre de goûter à la compagnie d'un animal tout en aidant la cause. Ceci vous permet entre autres, de voir comment vous vous adaptez à la vie avec un chien, à fixer vos préférences pour les genres de chien qui vous conviendraient, etc. Vous pouvez certainement y retrouver un chiot, un jeune chien ou même un chien plus vieux; ceux-ci ont l’avantage d’en avoir vu d’autres, d’être plus calmes et de faire de merveilleux compagnons de vie


Dernière édition par vegan le Lun 3 Sep - 9:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:22

Un commerce cruel






Lorsque vous achetez un chiot dans une animalerie, un soi-disant « éleveur familial », un marché aux puces, un chenil ou une fourrière, vous encouragez un commerce cruel!

Voulez-vous vraiment y être associé ?

Des milliers « d’éleveurs » se «spécialisent» dans la production massive de chiens. N'importe qui peut se lancer dans l'élevage de chiots puisqu’il existe très peu d’encadrement juridique régissant les différentes sphères d’activités relatives aux animaux de compagnie au Québec. L’élevage canin n’est régit par aucune disposition particulière. En conséquence, il est possible à toute personne de s’afficher comme éleveur sans posséder aucun diplôme.

Ces éleveurs acquièrent plusieurs chiens de différentes races et les accouplent le plus souvent possible. D’autres s’en tiennent à une seule race, mais avec des chiens sans papiers, sans tests de santé en jouant les amateurs et croyant que le terme «éleveur familial» est suffisant pour attirer la clientèle. Ces gens n'y connaissent bien souvent strictement rien malgré leur beau discours : faire de l'argent est leur seul but. Que ce soit des particuliers ou des magasins, d’où croyez-vous que les chiens proviennent en bout de ligne ? Et où croyez-vous que la majorité se retrouvera en peu de temps ? Ce n’est pas parce que les lieux vous semblent propres, parce que leur site Web est bien joli ou que leur discours est empreint de miel que ces personnes sont soucieuses des chiens : elles ont le sens du commerce, simplement.

Les gens qui s'imaginent sauver un petit chien en l'achetant chez un éleveur improvisé, un autre qui se dit «éleveur familial» ou dans une animalerie, ne font que perpétuer un commerce cruel. Chaque chiot vendu est aussitôt remplacé par un autre. Vous ne sauvez aucun animal… La majorité des chiots achetés dans ces endroits souffrent ou souffriront de diverses maladies génétiques ou congénitales, de troubles respiratoires, de diarrhée, de problèmes de comportement, etc. Dans ce genre d’endroit, les garanties de santé sont habituellement inexistantes ou ne seront tout simplement pas respectées. Le vendeur de l’animalerie semble connaître son affaire ? Détrompez-vous, aucune connaissance particulière n’est nécessaire pour opérer un tel commerce ou pour y travailler.


Si vous désirez adopter un chien, allez chez un éleveur reconnu, sérieux, fiable et soucieux du bien être de ses chiens, qui ne fait pas reproduire ses chiennes plus d'une fois l'an, ne laisse jamais partir ses chiots avant l'âge de huit semaines, les socialise et les fait soigner quand ils en ont besoin. De plus, un bon éleveur prendra le temps de bien sélectionner les familles potentielles, de faire vacciner et vermifuger les chiots et d’évaluer sommairement le tempérament de chaque animal, afin de pouvoir vous recommander celui qui vous convient le mieux.

Un éleveur éthique le devient par passion et ne fait que très peu de profit, parfois même, pas du tout. Son seul but est de produire des chiots équilibrés et en bonne santé et dont la conformation se rapproche le plus possible du standard de la race. Il n’aura jamais plus de deux races à la fois. Des années sont nécessaires pour vraiment bien connaître une race, sa génétique, ses standards, ses aptitudes et ses faiblesses.

Comme le bien être de ses chiots est sa préoccupation majeure, un éleveur correct ne s’affichera pas dans les petites annonces ; il préférera choisir les familles où ses chiens iront, plutôt que de les publiciser comme de la marchandise!

Un éleveur digne de ce nom sera en mesure de vous montrer les enregistrements officiels ainsi que le pedigree certifié de ses reproducteurs et n’hésitera pas à vous fournir leurs certificats de santé.

Enregistrer un chien de race auprès du Club Canin Canadien coûte environ 30$. Un éleveur consciencieux et reconnu le fera d’emblée, pour assurer la qualité de ses chiots et sa réputation. On vous dit que le chien est de race pure mais pas enregistré ? Ou pire, qu’il est « enregistrable » ? C’est signe que vous n’avez pas affaire à un éleveur sérieux !

Ces chiots coûtent un peu plus cher ? Pas vraiment, surtout si vous comparez avec les soins vétérinaires que vous aurez à donner à un chiot de provenance douteuse !

De grâce, avant de succomber à la belle petite frimousse au regard suppliant à l'animalerie du centre commercial, pensez aux conséquences d'un tel achat.


Ainsi, vous sauverez VRAIMENT la vie d'un chien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:24

13 mars 20120

vidéo

http://evachichis80.skyrock.com/3076518045-Si-vous-aimez-les-animaux-ARRETONS-ce-massacre-cruel.html

si vous aimez les animaux ARRETEZ CE MASSACRE CRUEL ! Prévilégiez l'achat d'un chiot chez un éleveur sérieux qui pour lui est une passion et qui fera un réel travail de sélection !!! Les prix en animalerie sont égaux voir plus chères que chez un éleveur ! Quand je dit éleveur, je parle bien entendu de ceux qui font du L.O.F !Tout êtres vivant à le droit d'être traités correctement et avec respect

Ecclésiaste chapitre3 verset 17

Dieu jugera le juste et le méchant; car il y a là un temps pour toute chose et pour toute œuvre. [18] J'ai dit en mon cœur, au sujet des fils de l'homme, que Dieu les éprouverait, et qu'eux-mêmes verraient qu'ils ne sont que des bêtes. [19] Car le sort des fils de l'homme et celui de la bête sont pour eux un même sort; comme meurt l'un, ainsi meurt l'autre, ils ont tous un même souffle, et la supériorité de l'homme sur la bête est nulle; car tout est vanité


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:27

20 aout 2008

Adoptez, n’achetez pas !

Animaux domestiques

Le commerce des animaux de compagnie est cruel sous bien des aspects.

Il est difficile de résister à ce "gentil p’tit chien dans la vitrine". Pourtant, ceux qui aiment les animaux et sont à la recherche d’un compagnon devraient ne jamais s’approcher des animaleries et de certains éleveurs. Le commerce des animaux de compagnie est cruel sous bien des aspects.

Attention à l’arnaque aux chiots sur l’internet !

Acheter dans une animalerie n’est pas une bonne action. Cela alimente les traffics et l’élevage concentrationnaire. Un animal n’est pas une marchandise...Préférez l’adoption, qui aide les refuges à vivre et à continuer leur travail (malheureusement) nécessaire. Et n’oubliez pas qu’un animal ne s’offre pas. Son acquisition doit se faire de manière réfléchie, étant donné les responsabilités qui en découlent.

De plus en plus de chiots et de chatons arrivent par camions des pays de l’Est chez des "éleveurs-vitrines". Après la séparation précoce d’avec leur mère - qui, elle, reste dans l’enfer des élevages intensifs - et un voyage harrassant, parfois de milliers de kilomètres, ils parviennent en France où leurs prix très bas procurent de gros bénéfices, même avec une mortalité élevée. Et personne ne se doute de leur provenance, ni de l’enfer entretenu par le commerce de ces animaux si mignons.

Où adopter ?
Le site de l’association SAUVE, qui recueille des chats à adopter. Le parrainage permet d’accueillir plus de chats. Les dons permettent de les entretenir correctement et de maintenir la structure. Tous les samedi à Paris, à la clinique vétérinaire du 9 rue Civiale (10ème arrondissement), ont lieu les journées d’adoption de chats (le local est généreusement prêté par l’association Bourdon).

Source : http://www.respectons.com/.

Chats libres de Colomiers (Hte Garonne)

Refuge receuillant chats blessés, abandonnés, perdus, etc...ayant pour but de leur trouver un nid douillet et une main caressante en échange de beaucoup d’amour.
"Tous les chats sont stérilisés, vaccinés et identifiés. pour certains, ceux qui ont perdu confiance en l’homme, nous les sociabilisons et lorsqu’ils sont prêts, tous nos petits protégés sont mis à l’adoption. Vous pouvez venir faire leur connaissance sur notre site. Même si vous cherchez un chaton, nous pourrons faire votre bonheur. Ils vous attendent.

Chiens à adopter, refuges soutenir : les sites de l’association l’Association "Une nouvelle chance".

Des annonces et des liens pour l’adoption sur le site Animauzine, rubrique "Animaux de compagnie" et "Adoptions".

L’école du chat de Roubaix

"Nous recueillons des chats et chatons de particuliers jetés à la rue qui ne peuvent survivre par eux même. Ils sont remis sur pattes par l’association, soignés, nourris, câlinés en attendant de nouveaux maîtres qui eux prendront l’engagement de s’en occuper et de les aimer".


Attention à l’arnaque aux chiots sur l’internet !

Méfiez-vous des escrocs qui offrent des chiots à l’adoption sur l’internet. Des organisations tentent d’encourager l’adoption d’animaux de refuge par des récits pathétiques ou un risque d’euthanasie imminente. "Sous le slogan « Sauvez des chiots de la mort », un site web belge de l’Animal Welfare Ambassade tente d’attirer des personnes désireuses d’acheter un chiot « menacé de mort », à un prix de 200 euros. De fil en aiguille, les victimes qui répondent à l’appel sont sollicitées à de multiples reprises pour payer de soi-disant frais de rapatriement de l’animal."


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:28

17 mai 2012

Total respect pour les animaux familiers

One Voice veut que le droit absolu des animaux au respect soit reconnu

Pour nos animaux familiers, cela signifie être traités en compagnons véritables, et non comme une marchandise, un faire valoir, une poupée, une arme, un outil ou un cobaye – et encore moins comme de la viande sur pattes ! C’est parce qu’ils ne sont pas compris et que leur sensibilité n’est pas prise en compte que les humains ne les respectent pas. One Voice s’est donné pour mission d’accompagner les humains dans leur rôle de « compagnon » pour que mentalités et usages changent.

Vivre ensemble : une équation pas si simple

One Voice appelle au respect de nos animaux familiers. Au quotidien, vivre ensemble nécessite des efforts. Nous devons comprendre nos compagnons animaux, pas seulement répondre à leurs besoins physiologiques. Un chien, par exemple, est un animal social, qui a besoin de compagnie, d’échanges et de jeux adaptés. Des connaissances concernant l’éthologie de l’espèce qui va partager notre vie sont indispensables pour assurer son bien-être et mettre en place une relation saine, équilibrée et durable. One Voice s’est donc donné pour mission d’aider les humains qui accueillent un animal à communiquer avec lui, à comprendre ses réels besoins et à savoir reconnaître et éviter les troubles du comportement. Elle s’oppose fermement à leur utilisation, quelle qu’elle soit. Nos compagnons ne sont pas là pour nous assister, ils ne sont pas des outils, encore moins nos esclaves. Leur détention est encadrée par une législation spécifique. C’est souvent l’Europe qui est avant-gardiste en la matière. One Voice encourage d’ailleurs la France à suivre les initiatives de certains de ses voisins, chez qui nos compagnons bénéficient d’une meilleure protection juridique. Concernant les chevaux, elle demande pour eux le statut d’animal de compagnie qui, seul, permettra de mieux les défendre.

Lutter contre les dérives

One Voice s’est également engagée dans la lutte contre les dérives de la vie avec un animal. Quand la communication est inexistante, la maltraitance est rapide à se manifester. Parfois elle pourrait presque passer inaperçue, pourtant elle est déjà là quand, par méconnaissance, les besoins de l’animal sont mal compris. Mais la violence de certains humains peut aussi atteindre des sommets et constituer un pas vers d’autres formes de violence. Le rôle de One Voice est alors d’intervenir juridiquement pour que les actes de maltraitance cessent définitivement. Une autre dérive visible en France, et dans le monde, et qui mobilise One Voice est liée aux abandons massifs et à l’absence de contrôle de la reproduction des animaux familiers. Cela conduit à d’importantes populations d’animaux errants. Dans certains pays, des chiens faméliques véhiculent ainsi des épidémies et sont les souffre-douleur des populations locales. One Voice intervient par des campagnes de vaccination et stérilisation ainsi qu’en éduquant les populations. Quant à la France, il reste beaucoup à faire pour aider les chats.

Animal marchandise

One Voice s’oppose à l’utilisation mercantile des animaux de compagnie. Les animaux ne sont pas des objets. Ce sont des êtres sensibles ressentant la douleur tant physique que psychologique. Dès lors, les séparer précocement de leur mère, les transporter dans des conditions indignes, les exposer comme de vulgaires marchandises est inacceptable. Pire, des élevages industriels ont fait leur apparition. Chiens et chats sont désormais élevés en batterie, sans espoir de devenir des adultes équilibrés. Dans les animaleries, ils sont exposés dans des conditions incompatibles avec leur bien-être, vendus à des prix mirobolants, quand les refuges débordent d’animaux à la recherche d’une famille. Ce sont de véritables « présentoirs » incitant à l’achat impulsif et qui déresponsabilisent volontairement l’adoptant. Souvent, quelques mois plus tard, l’animal ainsi acheté viendra grossir les effectifs des refuges ou sera euthanasié, quand il n’aura pas développé une maladie grave liée à de mauvaises conditions d’élevage. One Voice s’est donc donné pour mission d’orienter les adoptants vers un accueil responsable de l’animal afin d’obtenir la disparition du mercantilisme autour des animaux familiers.

Dans l’ombre de la loi : l’horreur absolue

Alors qu’ils devraient être choyés au sein d’un foyer, certains animaux familiers vivent un véritable cauchemar. Chiens et chevaux, parfois des chats, sont tués pour leur viande. Leurs peaux aussi peuvent être utilisées. Et puis il y a les laboratoires, qui continuent à les faire souffrir malgré l’existence de méthodes substitutives – et où certains chiens ont une origine douteuse… Car le trafic d’animaux familiers revêt de multiples facettes : chiens et chats volés pour les laboratoires, importés illégalement pour les animaleries, chiens reproduits dans l’illégalité et destinés aux combats… One Voice dénonce ces pratiques qu’elle entend faire cesser par une présence assidue sur le terrain et une collaboration étroite entre ses enquêteurs et les autorités.

Le droit absolu des animaux au respect doit être reconnu


Dernière édition par vegan le Lun 3 Sep - 9:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:29

12 juin 2012

VIDEO

http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/trafic-d-animaux-familiers-le-scandale-europeen/

Trafic d’animaux familiers : le scandale européen

Inhérent au marché en pleine expansion des animaux familiers, un trafic important d’animaux de compagnie, plus particulièrement de chiens et de chats, s’est mis en place à l’échelle européenne. One Voice crie au scandale.

Trafic organisé

L’importation illégale de chiots et de chatons est un réseau hautement organisé qui ne laisse rien au hasard. Les documents sont falsifiés par des vétérinaires pour permettre aux animaux, souvent beaucoup plus jeunes que ne l’autorise la loi, d’entrer sur le territoire. Des animaleries et des pseudo-éleveurs, qui font croire qu’il s’agit d’animaux nés au sein de leur élevage, sont aussi impliqués. Le transport se fait dans des conditions douteuses. Les animaux sont entassés par dizaines dans des véhicules, sans eau ni nourriture, souvent dans l’obscurité et pendant de longues heures. Leur état sanitaire est en général déplorable

La voie des pays de l’Est

La plupart de ces chiots et chatons sont nés en Europe de l’Est, dans des pays tels que la République tchèque, la Hongrie ou la Slovaquie, chez des fournisseurs spécialisés dans ce type de trafic très rentable. Le retour sur investissement est également importante pour le revendeur français, puisque la marge réalisée excède fréquemment les 200 % et dépasse parfois les 500 % ! Un des problèmes sanitaires majeurs que pose ce type de trafic concerne la rage. Les pays de l’Est sont des zones rabiques, où chiots et chatons ne sont pas vaccinés… Pour parvenir en France, ils transitent en général par la Belgique ou l’Espagne, moins strictes sur les conditions d’entrée sur leur territoire. C’est là que de nouveaux – mais faux – papiers, européens cette fois, sont réalisés avant l’entrée en France. Ce sont parfois de véritables courtiers, spécialisés « dans l’animal de compagnie », qui servent d’intermédiaire entre fournisseur et point de vente final. Grâce à One Voice, l’un des plus gros d’entre eux a été condamné en 1999.

Des animaux fragiles

Tous les animaux ne survivent pas au long voyage qui les amène en France. Séparés précocement de leur mère, sans les vaccinations obligatoires pour passer les frontières (ils sont de toute façon trop jeunes pour être vaccinés), ils sont ballottés comme de la marchandise d’un intermédiaire à l’autre. Aucune précaution n’est prise pour protéger un tant soit peu ces chiots. Leur souffrance au cours de ce long parcours est inimaginable, et physique autant que morale. Les animaux qui arrivent vivants dans les animaleries, ou chez les « faux éleveurs », n’ont aucune chance d’avoir une vie normale du fait des nombreux traumatismes subis. La plupart sont malades et ne parviendront pas à l’âge adulte. Quant aux autres, ils développeront des pathologies comportementales qui désespéreront leur famille.

Trafic révélé au grand jour

One Voice dénonce ce trafic en provenance majoritairement des pays de l’Est. Grâce à ses nombreuses investigations et actions en justice, le scandale est désormais porté au grand jour et connu du grand public et des autorités


Dernière édition par vegan le Lun 3 Sep - 9:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:30

15 août 2012

Des animaleries étrangères au cœur du réseau de trafiquants

Certaines animaleries, avec pignon sur rue, sont au cœur du trafic de chiots et de chatons. Situées en Belgique ou en Espagne, elles sont une étape dans le blanchiment des papiers avec l’exportation vers la France.

Une animalerie de ce type, située en Belgique, a été l’objet d’une enquête de One Voice. Elle accueille les animaux en provenance des pays de l’Est pour approvisionner les pseudo-élevages et les animaleries françaises. Elle possède plusieurs boutiques, réputées pour leur choix très varié… Mais pas pour la santé des animaux vendus ! Plusieurs litiges avec des particuliers à qui elle a vendu des animaux malades sont régulièrement rapportés… Qu’importe, ici on vend du « chiot en gros » et à la façon dont les animaux sont manipulés, on comprend bien qu’ils ne sont pour eux que des objets de profit. Quant aux papiers officiels, les procédures administratives ne sont évidemment suivies que de manière sciemment très approximative


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:30

20 aout 2012

CHIOTS MARCHANDISES : LA PREUVE EN IMAGES

VIDEO

http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/chiots-marchandises-la-preuve-en-image/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:32

07 aout 2012

Le trafic des chiots en provenance de l’Est

Depuis déjà plusieurs années, One Voice multiplie les investigations et les actions en justice pour mettre ce dossier au grand jour. Le marché de l’animal génère beaucoup d’argent. Tant et si bien que de nombreuses personnes se sont emparées de cette nouvelle source de profit au détriment des animaux et de leurs futurs propriétaires. Des courtiers font venir des chiens et des chats des pays de l’Est pour les vendre aux animaleries et à de pseudo-éleveurs.

Des chiots à faible coût

La rentabilité de ce type de trafic est importante. Dans les pays d’Europe centrale, de nombreux élevages fournissent toutes les races de chiens à des prix extrêmement bas. Les chiots sont retirés à leur mère très tôt, avant l’âge de deux mois. Arrivés en Europe, ils reçoivent de faux-papiers et un carnet de vaccinations falsifié. Ils sont ensuite distribués en France, avec ces nouveaux documents qui attestent qu’ils sont français. Ils seront vendus dans des animaleries ou chez des pseudo-éleveurs au prix fort.

Chiots traumatisés

Pour les chiots, le fait d’être sevré trop tôt, de n’être pas suffisamment socialisé, de subir des transports de plusieurs milliers de kilomètres sans eau, ni nourriture est lourd de conséquences physiques et psychologiques.

Propriétaires floués

Les propriétaires qui craquent devant les vitrines et les offres d’achat à crédit, se retrouvent trop souvent avec un animal malade ou perturbé. Ils doivent alors faire face à des difficultés financières et morales. S’il est toujours triste de voir que son animal présente des troubles, il est encore plus pénible de perdre son chiot au bout de quelques jours.

Alerter la justice

Pour toutes ces raisons, One Voice a décidé de porter plainte, autant que faire se peut, contre les organisateurs de ce type de trafic. C’est aussi la raison pour laquelle l’association envoie ses enquêteurs au cœur des réseaux, pour dénoncer ces pratiques et alerter la justice


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:32

La filière chiots de l’Est : un interview de Muriel Arnal

Muriel Arnal, présidente de One Voice, expose la problématique du trafic de chiots depuis les pays de l’Est. Une livraison en provenance de Hongrie vient tout juste d’être effectuée

video

http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/la-filiere-chiots-de-l-est-un-interview-de-muriel-arnal/


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:33

05 aout 2012

VIDEO

http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/chiots-marchandises-la-preuve-en-image/

Chiots marchandises : la preuve en image

L’achat d’un chiot dans une animalerie nous a permis d’assister à la livraison d’une « cargaison » (sic). La façon dont les animaux sont manipulés est sans équivoque


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:34

22 aout 2012

VIDEO

http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/les-chiots-se-payent-en-liquide/

Les chiots se payent en liquide

Une transaction en directe : les chiots entassés dans des caisses proviennent de république tchèque. Destinés à la France, c’est en Espagne que se déroule l’échange. Visite chez un courtier en chiots espagnol


Dernière édition par vegan le Lun 3 Sep - 9:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 2:35

21 aout 2012

VIDEO

http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/visite-chez-un-courtier-en-chiots-espagnol/

Visite chez un courtier en chiots espagnol

.Un témoignage éloquent sur le trafic européen de chiots, les avantages des pays de l’Est, la plaque tournante espagnole qui fournit les papiers et la méconnaissance totale des animaux… Les chiots de payent en liquidevoir la vidéo

Un témoignage éloquent sur le trafic européen de chiots, les avantages des pays de l’Est, la plaque tournante espagnole qui fournit les papiers et la méconnaissance totale des animaux


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 3:00

03 aout 2012

I - Le chien est devenu otage d’une logique de marché superposant des enjeux affectifs et des enjeux financiers

1.1. Qui tire la corde ligotant le chien ?

• Les enjeux affectifs sont fondamentaux dans l’acquisition d’un chien pour la compagnie. C’est ainsi que
les familles tirent involontairement la corde ligotant le chien.
La sensibilité et l’affectivité intégrée dans l’acte d’achat du chiot vont totalement occulter la nature et la qualité de
l’achat lui-même.
Chaque famille pense encore à ce moment là, que tout l’amour qu’elle veut donner à ce chiot va nécessairement
compenser les problèmes présents et futurs, encore bien éloignés de leurs pensées.
• De l’autre côté, la corde du chien otage est tirée en permanence par le domaine financier.
En effet, à partir du moment où il y a vente, il y a une forme d’activité commerciale, même si la recherche de bénéfice
est plus ou moins importante selon les secteurs qui composent le commerce des chiots.
Comme dans toute activité en lien avec un commerce, les enjeux financiers pourraient être considérés comme
naturels… seulement, il s’agit là de chiots, d’êtres vivants en développement, qui de plus sont destinés à
grandir et à vivre en compagnie de ceux qui les ont achetés.
Le chien est d’autant plus pris en otage que le marché commercial dont il dépend cherche à entretenir la demande
pour persister.
Ainsi, au travers de maintes publications, le marché commercial met sans cesse en valeur le côté attractif et
l’idéalisation du chiot dans l’esprit des futurs acquéreurs…sans évoquer les difficultés éventuelles et les conditions
d’une réussite durable.
1.2. L’entretien de la prise d’otage du chien est une co-responsabilité
• Une coïncidence est nécessaire pour déclencher l’acte d’achat du chiot. Les enjeux financiers font
rechercher cette coïncidence au travers du déclenchement d’un coup de coeur (préparation et induction)
L’idéalisation est utile pour préparer le coup de coeur. L’information peut être partielle ou orientée.
Le coup de coeur dépendra bien sûr de la nature des références personnelles appartenant aux futurs acheteurs du
chiot. Les références des acheteurs ont été à un moment ou à un autre influencées par une représentation idéalisée
d’un chien, dans leur propre histoire de vie ou au travers de l’appropriation d’images de différentes natures (lectures,
émissions télévisées, publicités). Les publicités utilisent d’ailleurs souvent le chien comme accroche pour la promotion
d’un autre objet. Parfois, elles font la promotion de certains types de chiens (une certaine race, un certain look, une
certaine utilisation…).
Ainsi, grâce à cette abondante promotion publicitaire et médiatique, peu de personnes aujourd’hui mettent en doute
les bienfaits de l’acquisition d’un chien.
L’induction du coup de coeur suit la préparation. Il favorise l’achat précipité ou irréfléchi.
Le court-circuit affectif et émotionnel déclenché chez l’acheteur au moment du coup de coeur, décourage le temps de la
réflexion et ouvre la porte d’entrée au marché commercial.
Le coup de coeur est induit par l’attirance qui émane du chiot, par son très jeune âge, par les images harmonieuses
associées, par une présentation inspirant un besoin de protection.
L’achat précipité est favorisé par la mise en contact dans les bras, par la mise en évidence de l’originalité du chiot, par
sa rareté, par sa difficulté d’acquisition…
• La coïncidence est souvent basée sur une grande confusion entre l’orientation affective déterminant
l’acquisition d’un chiot et l’orientation financière déterminant l’achat d’un produit.
3
• Le langage n’est d’ailleurs pas le même selon l’orientation. La confusion risque de grandir lorsque le
marché commercial utilise des termes affectifs pour masquer son enjeu financier.
CHIOT
ATTENTE
REVE
SENSIBILITE
AMOUR
PRODUIT
VENTE
RESEAU
INTERET
BENEFICE

1


Dernière édition par vegan le Mer 29 Aoû - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 3:00

En fait rien n’est simple et celui qui souhaite faire l’acquisition réfléchie d’un chiot se doit donc d’être
très vigilant. En effet, en voulant éviter un piège, il peut tomber dans un autre !
Cela serait une autre erreur que de faire l’amalgame entre un type de production ou un type de vente, et la qualité
potentielle d’un futur chien de compagnie.
Il faut avancer beaucoup plus loin dans la réflexion pour comprendre que de multiples facteurs entrent en jeu de part
et d’autre et qu’ils s’intégreront dans le parcours évolutif du chiot au fur et à mesure de sa transformation en chien
adulte. Nous verrons dans ce dossier combien les conditions d’élevage sont importantes pour la cohérence de ce
parcours.
• La révélation de la face cachée du rêve est le plus souvent masquée
L’image idyllique du départ ainsi que le côté positif des premières semaines suivant l’acquisition du chiot, risque d’être
bien vite ternie par des difficultés. À ce stade, les difficultés ne sont pas toujours avouées.
Quelques temps plus tard, ces difficultés peuvent paraître tellement insurmontables que l’échec du parcours est visible
pour les maîtres, déçus, découragés.
La culpabilité associée aux conflits et à l’abandon est tellement grande parfois que cette situation reste fréquemment
non-dite. C’est ainsi que le chien continu d’être pris en otage…
II - Aujourd’hui, le chien est de compagnie
2.1. La destinée du chien avec l’homme a beaucoup varié au fil du temps
• Le chien coopère avec l’homme depuis très longtemps dans un but utilitaire. Il a maintenant changé de
destinée en devenant de compagnie
Les Français sont de longue date grands amateurs d’animaux de compagnie et particulièrement des chiens. C’est un
phénomène de société en pleine expansion.
On pourrait penser que la possession d’un animal de compagnie tel que le chien est le reflet d’un mal-être au sein de la
population. Il n’en est rien. La plupart du temps, la possession du chien est issue d’une réelle attirance vers l’animal,
inscrite de longue date dans les représentations familiales et culturelles et qu’il est illusoire de vouloir changer
maintenant.
• Le chien est un animal qui a intégré complètement le cercle familial
Le chien étant de plus en plus considéré comme un membre de la famille, il est amené à suivre le parcours de celle-ci.
Or, les familles vivent souvent dans des lieux inadéquats pour les chiens et sont de plus en plus mobiles. Le chien doit
donc pouvoir suivre le programme en toutes circonstances… ce qui nécessitera de sa part la plus grande adaptabilité.
• L’adaptabilité nécessaire au chien pour être de compagnie aujourd’hui, ne peut pas se faire au hasard
4
Comme pour tout être vivant, l’adaptabilité nécessaire à l’adulte, doit se créer, se préparer, s’organiser tout au long de
son développement.
Or, on constate que les conditions de développement du chiot le prépare très mal à ce qui lui sera demandé par la
suite en tant que chien de compagnie.
2.2. La réussite du développement d’un chien de compagnie est fragile
• Le chien possède une forte capacité d’attirance sociale et d’attachement
Cette capacité est inscrite dès le début de son développement et se modèle ensuite jusqu’à 3 à 4 mois. La particularité
du chiot d’être vendu à l’âge de huit semaines, coupe en deux parties la période primordiale de son développement
comportemental. Cette coupure facilite certes le report d’attachement recherché par les futurs maîtres, mais pénalise
énormément le chiot sur d’autres critères.
• Les transitions se doivent d’être faites avec la plus grande attention en matière d’étude des
conséquences
Dans le cadre d’une production de chiots avec une commercialisation à distance, les conditions de transfert vers les
intermédiaires et les vendeurs sont obligatoirement inadéquates et pénalisent beaucoup l’avenir vital et
comportemental du chiot.
III - Où est le problème ?
3.1. Le problème est avec le chien lui-même lorsqu’il ne correspond pas aux
attentes
• La vie du chien en dépend trop souvent
Les abandons sont légions (plus de 15 % de la population canine) et les refuges des associations de protection animale
sont saturés.
Nombre d’euthanasies ont lieu du fait que les chiens présentent des comportements inappropriés ou de véritables
pathologies comportementales.
De manière générale, son inadaptation est étroitement liée aux conditions de développement et de vie, ne tenant
compte ni des impératifs d’espèce ni de race. Cette inadaptation est amplifiée par la volonté que les maîtres lui
imposeront, afin d’obtenir à tout prix leur chien idéalisé.
Est-ce normal que le chien paye ces erreurs de sa vie ?
3.2. Le problème est aussi dans les familles
• L’harmonie des familles avec leur chien de compagnie dépend très nettement de la qualité de leur
acquisition
La vie quotidienne familiale devenue conflictuelle à cause du chien, la responsabilité liée à la possession du chien vis-àvis
du voisinage, de l’entourage, des enfants, pénalisent terriblement les maîtres.
C’est ainsi que le rêve des familles se transforme petit à petit en cauchemar.
Plus les troubles du développement d’un chiot ont une origine précoce, plus il est difficile de régler la vie quotidienne.
Parfois c’est même un véritable challenge qui n’est pas accessible à la plupart des maîtres sans un accompagnement
spécifique.
3.3. Le problème est important dans la société
• Les nuisances canines sont devenues de vrais problèmes de société et plus particulièrement les risques
agressifs
Les nuisances sont en fait le reflet des comportements inappropriés du chien dans l’espace public.
Ceux qui se sont faits mordre par un chien ou ceux qui ont peur de se faire mordre savent bien ce qu’il en est.
Les responsables municipaux connaissent bien aussi l’étendue des conséquences sociales de la possession animale. Ils
ont dans leurs missions la charge de gérer, la sécurité de la population, les nuisances canines mais aussi les chiens
abandonnés en errance.
Les nuisances les plus notables sont la malpropreté, les aboiements, les agressions sur les passants et les risques
d’agressions sur les enfants dans les lieux publics.
Lorsqu’on parle de nuisances, on pense toujours qu’elles sont le fait des autres et qu’elles concernent les autres. En
fait, elles concernent tout le monde, car dans la société et principalement en milieu urbain, les problèmes se
concentrent et aboutissent à des désagréments, à la fois pour chacun et pour les autres.
L’amalgame est malheureusement très fréquent entre l’irresponsabilité de certains mauvais maîtres et l’inconséquence
de maîtres ignorants ou abusés lors de l’acquisition de leur chiot.
5
• Les agressions
Le chien ne mord pas un individu par hasard. Être « gentil » ou « méchant » ne veut rien dire en matière d’agression
canine. Il existe plusieurs catégories d’agressions qui se subdivisent elles mêmes selon de multiples critères et se
produisent dans différents contextes.
Ce qui en général est le plus facilement reconnu par tous, c’est la situation qui a probablement motivé l’agression.
L’évaluation du risque réel présenté par le chien pour la famille, ses enfants, le voisinage ou les passants, ou encore les
autres animaux est un tout autre travail qui nécessite des compétences théoriques et pratiques importantes. En effet,
de multiples facteurs entrent dans la structure des comportements agressifs alors que l’acte final est le même : la
morsure.
Une fois le risque d’agression perceptible, le désarroi est important, l’incompréhension est fréquente au moment où le
chien considéré comme « gentil », mord quand même.
Parmi les multiples critères des agressions, il y en a plusieurs qui ont un lien direct avec les conditions de
développement initiales du chiot. Certes, le parcours du chiot et les différentes manoeuvres utilisées à son égard par la
suite, pourront créer un renforcement. Mais le véritable support de l’acte de morsure prend racine au cours d’un
développement inadéquat ou incohérent. Par la suite, certaines circonstances et certaines conduites maladroites des
maîtres vont renforcer l’agressivité du chien, jusqu’à inscrire progressivement des comportements et des stratégies
d’agression dans le répertoire comportemental du chien.
• Les aboiements
Pour ce qui concerne la nuisance des « aboiements », elle est à l’origine de nombreux conflits et plaintes de voisinage.
Les aboiements sont une forme de vocalises. Ils sont effectivement terriblement gênants dès que les habitats sont
proches.
Les vocalises ont en réalité plusieurs significations (peur, détresse, garde, rébellion, communication…). L’instabilité
émotionnelle installée précocement avant l’achat du chiot a une part de responsabilité importante dans l’usage des
vocalises par le chien ensuite (gémissements, aboiements, hurlements).
• La malpropreté
La « malpropreté » avec l’accumulation des crottes de chien sur les trottoirs fâche tout le monde, mais motive moins
chacun. Le chien qui n’a pas de jardin à sa disposition doit faire quand même des crottes tous les jours. Si l’on veut lui
apprendre à faire ses besoins dans des endroits civilement « corrects », il faut dès que possible, se donner le mal de lui
apprendre sans le punir. Les conditions de développement du chiot ont là encore un rôle en ayant favorisé l’acquisition
de la propreté du chiot et facilité les apprentissages ultérieurs vers d’autres supports.
3.4. Pourquoi le problème n’est pas chez ceux qui usent du marché commercial
du chiot ?
• Parce que plusieurs semaines ou mois passent entre la période d’élevage du chiot et la visibilité des
difficultés des maîtres avec le chien
Les liens entre les différents systèmes de production ou d’élevage du chiot et les problèmes constatés après
l’acquisition sont assez nettement décalés dans le temps, ce qui retarde ou empêche la prise de conscience du public à
ce sujet.
Le temps joue ainsi en faveur du marchand, car lui permet de se dédouaner de sa part de responsabilité dans les
difficultés de la famille à posteriori et dans les nuisances liées à ces difficultés.
• Parce que le circuit commercial du chien est court, divers et changeant
Le temps profite également au marchand dans la mesure où la production et le commerce du chiot se font sur un
circuit court de deux mois seulement. Ainsi les conditions du marché commercial peuvent se modifier rapidement en
cas de nouvelle réglementation.
IV - La responsabilité de la production et de la commercialisation du chiot se
termine quand les ennuis de la société commencent
6
4.1. La « production » de chiots est bien différente d’un véritable « élevage »
Aujourd’hui, il existe une production de chiots qui, dans le plus grand secret organise un élevage quasi-industriel et
prépare la livraison du chiot tant désiré par les familles. La notion de rentabilité s’est introduite insidieusement dans ce
secteur comme dans tout secteur commercial. Une fois assuré son bénéfice, le vendeur se décharge de la suite du
parcours du chiot. Il n’est donc plus concerné par les problèmes de la famille et de la société. Le circuit commercial
recommence aussitôt avec de nouvelles ventes de chiots-produits et se prolonge au travers des ventes accessoires
liées à l’entretien des chiens vendus.
Un véritable élevage est pour sa part, censé réaliser la transmission d’un chiot dont les conditions de développement et
de commercialisation sont adaptées à la destinée du chien pour la compagnie de la famille qui en a fait l’acquisition.
4.2. La surprise est parfois douloureuse pour les familles
• La surprise est d’autant plus grande à l’arrivée du « paquet-cadeau » contenant le chiot, que le circuit de
production était opaque pour l’acheteur
Le chiot-produit est parfois « bizarre » dès son arrivée. En tout état de cause, il promet assez rapidement pas mal
d’ennuis à ceux qui sont devenus ses maîtres.
• De véritables pathologies comportementales peuvent avoir déjà pris racine
Les pathologies comportementales les plus invalidantes sont celles qui prennent leur source dans la période de
développement précoce du chiot, c'est-à-dire avant 2 mois.
Cependant, il peut arriver qu’après l’achat, certaines conditions de vie puissent atténuer l’expression des pathologies
ou en retarder l’apparition. C’est d’ailleurs pour cette raison que les systèmes de production et de commercialisation ne
sont quasiment jamais mis en cause lors de l’apparition des problèmes un peu plus tard.
• Le grand écart
Le grand écart que les propriétaires du chiot, vont devoir réaliser entre le chien-compagnon-rêvé et le chien-surpriseacheté
est un vrai problème.
En achetant ce chien destiné à grandir et à vivre en leur compagnie pendant environ 13 ans, les maîtres ont pris la
responsabilité d’un être vivant en développement qui ne faisait que débuter son histoire.
Une fois passée la période des illusions, les ennuis sont au rendez-vous dans la vie quotidienne, avec un chiot parfois
déjà atteint de maladies ou présentant des troubles ou pathologies du comportement.
4.3. Les problèmes grandissent avec le chien
En effet, un peu plus tard, les problèmes peuvent devenir très sérieux pour tous, le chien, la famille, l’entourage, le
voisinage, la société.
Tous sont victimes du manque de liens entre les situations.
V - La filière du chien est malade
5.1. Le chien otage est malade
• Le chien otage est malade de trop d’attentions ou de pas assez d’attentions
En fait, tout le monde semble s’intéresser au chien mais probablement pas comme il faudrait et de toute façon sans
coordination.
En fait, toutes sortes d’intérêts sont à l’origine de véritables enjeux.
7
La situation devient grave car plus le temps passe, plus le marché commercial s’installe, plus les profits s’accumulent,
plus il sera difficile de libérer le chien otage.
• Le chien otage peut aussi être malade de vraies maladies
Au sein d’une production et d’une commercialisation intensives, les conditions de vie, de transport et de vente sont
stressantes et responsables de nombreux problèmes médicaux pour les chiots ainsi que de mortalité.
• Le chien otage est malade de troubles comportementaux liés à un développement dans des conditions
d’élevage inadéquates
Ces troubles grandissent avec lui et peuvent se transformer en véritables pathologies comportementales. Ils
deviennent aussi responsables de nuisances.
Les chapitres 6 à 12 de ce dossier mettront en évidence les liens entre les conditions de développement et les
inadaptations comportementales futures de l’adulte, en particulier chez le chien.
5.2. Pourquoi le chien otage ne guérit-il pas ?
Le chien est otage d’une logique de marché que la filière canine a laissé grandir en elle. Il est pris en otage entre
l’excès d’attention, volontaire d’un côté pour le profit de quelques uns, involontaire d’un autre côté par l’attirance de la
possession animale.
Une fois que les difficultés sont là, le chien subit encore un excès d’attention tant qu’un marché commercial peut
exister à ses dépens.
Lorsque les difficultés sont insurmontables et le chien bien malade, il est laissé à l’abandon, ainsi que ses maîtres.
Il ne guérit pas car l’attention qu’on lui porte n’est pas sincère au moment où il le faudrait, car la désorganisation de
cette attention profite finalement au marché commercial. Aucune guérison véritable n’aura donc lieu sans une réelle
volonté de collaboration de la part des différents domaines intervenants.
5.3. Différents domaines sont concernés
• Le domaine de la protection animale
La protection animale de terrain est submergée par le quotidien. Il lui faut gérer une masse de chiens abandonnés, leur
entretien et les soins. Les adoptions sont difficiles à mettre en oeuvre et à réussir. Les euthanasies sont malheureuses.
La protection animale ne peut plus être considérée dans sa globalité, car il existe aujourd’hui en son sein autant de
points de vue que dans la société.
Dans ce domaine de la protection animale, on ne peut nier que l’animal est l’objet de beaucoup d’attentions sincères.
L’amour des animaux cristallise une grande sensibilité populaire pour une cause juste.
Il arrive toutefois que des enjeux financiers ou de pouvoirs s’intercalent avec les véritables objectifs et nuisent à la
cause animale initialement défendue.
• Le domaine administratif
Il semble que ce domaine ait de plus en plus de difficultés à organiser et à contrôler des structures fiables, objectives
et réglementaires sur une base populaire de plus en plus subjective, idéalisée et très médiatisée.
D’autre part, la référence de temps administrative est si différente de celle du marché du chien… On peut s’attendre à
ce que les marchands anticipent ou détournent rapidement les règles fixées, pour leur profit.
De plus, l’arsenal réglementaire ne permet d’agir actuellement que partiellement sur l’évaluation sanitaire, et pas sur
l’évaluation comportementale du chiot.
• Le domaine politique
Celui-ci est obligatoirement concerné par ce qui concerne ses électeurs : plus d’un tiers des familles françaises possède
un chien.
8
Même si le sujet du chien ne semble pas une priorité parmi des dossiers à priori plus importants, les problèmes liés à
cette possession animale sont pourtant quotidiens, notamment au niveau de la gestion des municipalités : nuisances,
conflits de voisinage, intolérance et peurs sociales.
• Le domaine de la cynophilie
La cynophilie s’est construite et organisée au cours du siècle dernier sur une base associative regroupant des activités
d’élevage, d’expositions, de concours, de sélection génétique, d’éducation et de dressage…
En éducation et en dressage, les principes utilisés se basent essentiellement sur l’approche behaviouriste (stimulusréponse)
issue des pays anglo-saxons. Cette approche possède un certain nombre d’utilisations pratiques intéressantes
et correspond à certaines demandes, mais elle n’entre pas aujourd’hui en adéquation avec les véritables besoins de la
plupart des familles françaises.
La cynophilie gère d’autre part beaucoup de secteurs liés aux différentes utilisations du chien, sportives notamment.
Elle gère également tout le monde de l’élevage cynophile parmi lesquels on peut trouver des éleveurs réellement
motivés et attentifs aux animaux dont ils ont la charge et qui ne demandent qu’à progresser.
• Le domaine vétérinaire
Les compétences du domaine vétérinaire sont à priori les plus fiables, mais leur utilisation dépend de la motivation de
ses intervenants à l’égard des problèmes de la filière canine. En effet, on peut regretter de voir que certains se
préoccupent davantage du marché commercial que du chien lui-même.
5.4. Les préoccupations et les moyens des différents intervenants sont
hétéroclites
Dans ces domaines, on trouve des personnes de statuts, de formations, de compétences extrêmement variables et en
général peu contrôlées.
• Les statuts
1/ On trouve des bénévoles avec un statut associatif pour des personnes issues de la cynophilie, agissant en club
d’éducation dans le cadre d’activités à vocation de dressage (obéissance, sport, travail…).
2/ On trouve des professionnels avec un statut commercial, s’attribuant souvent des titres non validés officiellement
(« éducateurs», «dresseurs», «psychologues pour animaux», «comportementalistes»…).
3/ On trouve des professionnels avec un diplôme officiel comme celui de vétérinaire et un statut libéral très contrôlé. Il
existe d’ailleurs un diplôme de spécialité : vétérinaire comportementaliste.
• La formation et l’information
1/ Pour ce qui concerne la cynophilie, il existe un monitorat d’éducation canine à deux niveaux, qui valide des
compétences de terrain. Ces compétences sont essentiellement pratiques et servent à mener un groupe d’adhérents
avec leurs chiens dans les activités organisées par le club.
Dans le domaine cynophile, l’information est plus pratiquée que la publicité.
2/ Pour ce qui concerne les professionnels de statut commercial, aucune formation ne leur est imposée en dehors d’un
certificat de capacité délivré par l’administration faisant suite d’un stage théorique très court ou validant une certaine
expérience professionnelle. Le certificat de capacité semble avoir davantage valeur de reconnaissance d’un projet, sans
une véritable vérification des compétences ni des méthodes de travail utilisées par la suite, ce qui pour le client sera
difficile à appréhender.
De plus, le statut commercial donne la liberté à toutes les formes d’information et de publicité.
3/ Au niveau de la formation, les vétérinaires après leurs six années d’étude et un doctorat d’état, héritent d’un statut
libéral lorsqu’ils sont en clientèle. Ils peuvent compléter leurs connaissances au travers d’une spécialité de « vétérinaire
comportementaliste », validée par un diplôme des Ecoles Nationales Vétérinaires Françaises. Celle-ci comprend une
formation et un parcours d’environ deux à trois ans.
Par ailleurs, la profession de vétérinaire a des règles déontologiques internes qui lui interdisent toute publicité et
rendent difficile la diffusion des informations.
• Les rôles
Le manque de clarté des rôles et attributions de chacune des activités autour du comportement du chien, ne favorise
pas une progression logique et cohérente des maîtres après l’acquisition du chiot. En effet, les messages sont brouillés
et engagent les maîtres dans des situations parfois inextricables dont ils porteront seuls les conséquences.
5.5. Vers une guérison ?
Si nous ne voulons pas que le suivi inadapté des chiots puisse devenir une référence et même une norme, il est urgent
de coordonner la recherche de solutions.
Tous les intervenants ont un rôle important pour donner l’impulsion d’un changement, car le chien est otage, la filière
est malade et la société est victime.
9
5.6. Une meilleure prise en compte des conditions de développement
comportemental du chiot est indispensable
Les connaissances en matière de développement comportemental sont importantes à acquérir pour mieux évaluer les
liens existant entre les comportements inappropriés du chien et ses conditions de développement notamment pendant
la période d’élevage.
Les chapitres suivants seront consacrés à ce thème.
VI - Le développement comportemental est sous-tendu
par la maturation du système nerveux
Les lecteurs ne souhaitant pas s’intéresser à cette partie biologique, pourront passer directement au chapitre suivant
(n° 7)
6.1. Un organisme est un tout
• Le développement comportemental est une maturation, pas une construction mécanique
Le développement d’un être vivant ne se fait pas par hasard. Il se fait par l’intermédiaire d’une succession d’étapes. La
maturation neurologique est responsable de la plus grande partie du développement des comportements. Elle a un
support anatomique et physiologique. Une partie du schéma de la construction a une base génétique.
• Le physique et le psychisme ne sont pas indépendants
Tout le monde a connaissance de la distribution de l’organisme en différents systèmes ou appareils qui, sur un support
anatomique ont chacun une ou plusieurs fonctions.
Les fonctions sont repérables macroscopiquement (ex : la nutrition avec l’appareil digestif, l’élimination avec l’appareil
urinaire, la reproduction avec l’appareil génital) ou microscopiquement (ex : système immunitaire). Les systèmes qui
interagissent avec plusieurs autres sont les plus complexes (ex : système nerveux, système endocrinien). A chaque
fonction correspondent un ou plusieurs rôles dans l’ensemble qu’est le corps.
Les comportements se développent principalement par l’intermédiaire du système nerveux mais sont liés à toutes
sortes de fonctions.
6.2. Les comportements ont une fonction au sein de l’organisme
• Sur quelles bases les comportements s’inscrivent-ils dans le répertoire de chaque individu ?
Les comportements sont un ensemble de phénomènes observables. Ils ont à la fois une base anatomique donc
structurelle et une base physiologique donc fonctionnelle.
La génétique de l’espèce intervient comme schéma fondateur morphologique et physiologique ainsi que dans
l’organisation essentielle des compétences psychologiques et relationnelles.
Les comportements s’organisent donc selon des priorités dont certaines sont communes à toutes les espèces, c’est-àdire
la survie de l’individu et la pérennité de son espèce. D’autres priorités sont variables selon les espèces, d’autres
encore sont variables en fonction des stades de développement. Le chien a en sus des variantes de comportement liées
à la race du fait d’une sélection de longue date pour des objectifs de coopération comme la chasse, la garde de
troupeau, la garde de l’habitat…
Les comportements sont des ensembles complexes qui d’un côté se décomposent en unités comportementales et
d’un autre côté sont susceptibles de s’assembler au fur et à mesure des acquis pour former des stratégies.
• Les comportements sous-tendent l’adaptation de l’individu
Ils sous-tendent l’adaptation de l’individu lorsqu’ils répondent à une variation interne de l’organisme ou à une
modification de l’environnement.
Ils peuvent aussi correspondre à une anticipation sur un événement connu et mémorisé.
• De nombreux comportements appartiennent aussi à la fonction de relation
La fonction de relation a comme support anatomique principal, le système nerveux. Le système nerveux est une
sorte d’échangeur d’information. Il perçoit, il reçoit, il distribue, il transforme, il mémorise. Il permet l’action,
l’inhibition, la réflexion, l’émotion.
La réciprocité dynamique et évolutive, constitutive de la relation de l’organisme et de son environnement,
permet à chacun la progression de son identité au travers de ses états de conscience, de son instinct, de sa mémoire
et de son intelligence.
6.3. L’essentiel des comportements provient de la maturation et de la
compétence du système nerveux
10
Une grande partie de l’organisation du corps passe donc par le système nerveux que l’on divise classiquement en
deux : central et périphérique. Dans la réalité, les deux parties sont en fait reliées de manière très intriquée et sont en
continuité de fonctionnement.
• Le système nerveux fonctionne à partir d’un plan topographique et de moyens de transmission
La topographie neurologique
La répartition des neurones et leur mode de fonctionnement ont un rôle fondamental pour la distribution des rôles au
moment de l’organisation du comportement.
Certains neurones centraux ont par exemple une topographie en éventail qui leur permet de diffuser l’information de
manière large et simultanée vers de grandes portions du cerveau.
La transmission neurologique chimique
Elle correspond à la diffusion de neurotransmetteurs dans les interfaces entre les neurones (synapses).
Un équilibre très délicat se constitue à chaque instant de la vie. Cet équilibre est sans cesse remis en question par
rapport aux modifications internes et externes. Ce mode de communication inter-neuronal permet une diffusion large
et instantanée de l’information. Il a un rôle majeur au niveau du système nerveux central. C’est ainsi que se propagent
les émotions.
L’évolution de la transmission chimique au cours du développement de l’individu sera à l’origine de ce qu’on appelle la
plasticité neuronale. La plasticité neuronale sera en rapport avec la mise en place dans les synapses de multiples
récepteurs répondant aux différents neurotransmetteurs.
Selon la répartition, la nature et le nombre de ces récepteurs, la sensibilité de l’individu variera. Les conséquences
sur sa propre réactivité individuelle seront importantes et pourront pénaliser de manière extrêmement importante la
modulation de ses capacités d’adaptation.
La transmission neurologique électrique
Elle est basée sur une différence de potentiel électrique qui circule d’une extrémité à l’autre des neurones. Ce mode de
transmission présente l’intérêt d’atteindre un but éloigné avec efficacité, précision et rapidité.
Il ne crée pas de phénomène de diffusion vers les neurones sans lien anatomique et permet par exemple la diffusion
rapide d’une information (ex : la motricité). On peut donc deviner l’importance de l’acquisition de voies conductrices
organisées.
• La maturation neurologique suit l’évolution de la transmission neuronale au cours du développement
Celle-ci suivra globalement un schéma anatomique génétiquement déterminé. À partir de ce schéma indicateur, au
cours de la maturation neurologique, des opportunités se créeront dans l’environnement ou ne se produiront pas. Ces
opportunités initieront l’expression des variantes individuelles. Ces variantes seront plus ou moins amplifiées selon les
localisations neuronales et selon la répétition et la diversité d’utilisations des neurones en développement.
Toutes sortes de fonction sont mises en cause dans ce processus de maturation neurologique. Leurs liens sont d’autant
plus complexes que l’on se rapproche du système nerveux central.
De cette complexité ressortent trois grands axes qui nous intéressent : la fonction motrice, la fonction sensitive,
la fonction cognitive (mémorisation et utilisation des apprentissages, compréhension des situations). Au sein de ces
fonctions, on retrouvera le même schéma : création d’un réseau neuronal, sélection des neurones utiles pour chaque
fonction ou comme médiateur entre les fonctions, augmentation de leur performance au fur et à mesure de leur
utilisation, réduction de leur performance par manque d’utilisation.
Le processus d’intégration et de sélection neurologique
Le cerveau ne dispose pas d’un processus central unique comme un ordinateur, et ne peut accumuler les données sans
les sélectionner. Un processus ouvert coordonne la dynamique neuronale dans le but d’intégrer les données perceptives
et motrices. Cette intégration ne pouvant être infinie, elle est suivie d’un processus de sélection qui rend l’individu
capable de discriminer un objet ou un évènement dans son contexte et dans un but d’adaptation.
L’homogénéité du résultat d’ensemble masque la complexité des détails structurels et fonctionnels
« Tout ces traits particuliers au cerveau (connectivité, variabilité, plasticité, aptitude catégorielle, valeur, dynamique
réentrante) opèrent de façon hétérogène pour produire un comportement coordonné. » (Edelman et Tononi ;
2000).
Le phénomène d’intégration des données issues du cerveau, du corps et de l’environnement fera une synthèse qui
redonnera une vision globale et homogène à l’ensemble du comportement observable.
• La mémoire des êtres vivants n’a rien à voir avec celle d’un ordinateur
Le cerveau ne se fabrique pas avec des composants qu’on associe, il se développe.
La catégorisation perceptive est spécifique du cerveau et les ordinateurs n’y parviennent pas. La sélection
neuronale liée aux interactions du cerveau avec le corps et l’environnement est le support anatomo-physiologique de
cette compétence.
Les représentations mentales servent de référence
La faculté de créer des images mentales nommées représentations débute très précocement. Pendant le
développement, même chez le tout jeune individu, les situations vécues passivement ou activement sont mémorisées
et leurs propriétés seront intégrées en tant que références.
Dès l’opérationnalisation des capacités perceptives, la conscience emmagasine toutes les données de l’environnement.
Chez le très jeune individu ayant encore peu de capacités motrices, les acquis concernent plus l’intégration des images
11
de l’environnement que des acquis moteurs. Ces images formeront ses premières représentations du monde.
L’évolutivité individuelle du cerveau dépendra de la répétition ou de la continuité éventuelle des situations. Elle
dépendra également du ressenti (sensibilité, émotivité, affectivité) qui accompagne ces situations.
Dans le cerveau, on ne peut rien remplacer, ni effacer. Toute l’histoire de l’individu est inscrite et sert de
référence même inconsciente. « Chaque cerveau porte en lui les marques des conséquences de son histoire
développementale et de son histoire vécue. » (Edelman et Tononi ; 2000).
6.4. Le développement des comportements suit le développement neurologique
comme une architecture dynamique dans le temps et dans l’espace
• Dans le temps
Le développement des comportements est balisé par des critères d’organisation qui sont fonction des caractéristiques
et des besoins de l’espèce. Le schéma est précis et suit une succession de périodes favorables (périodes sensibles) à
certaines évolutions de l’organisme dans sa vie relationnelle. La durée de ces périodes est souvent très précise et
déterminée génétiquement car reproductible à l’identique chez tous les individus de la même espèce.
Toutefois, certaines variations de temps au niveau des périodes sensibles peuvent exister individuellement, tout en
restant limitées. Ces variations sont en général fonction des acquis précédents, de leur valeur, de leur continuité, des
ressources disponibles pour l’individu et des risques éventuels présentés par l’environnement. En effet, la présence de
dangers extérieurs et perçus comme tels par l’individu vont avoir tendance à raccourcir la durée des périodes sensibles
pour rendre opérationnel les comportements prioritaires de sauvegarde. Ainsi les comportements de jeux et de
participation sociale chez un individu en danger ou en souffrance seront très diminués, voire inexistants.
• Dans l’espace
Suite à la confrontation avec l’entourage et l’environnement, les comportements s’ajustent sans cesse et mémorisent
les acquisitions.
Le plan d’évolution des comportements suit tout au long de la croissance, celui du système nerveux sous forme de
maturation et de mémorisation.
Le détail précède la synthèse.
6.5. Qu’en est-il chez l’animal ?
• L’animal n’est pas une machine
L’animal est capable d’émotions. Ses moyens d’expression sont différents des nôtres et ne nous sont pas encore tous
compréhensibles. Les processus de développement neurologique sont voisins des nôtres tout en ne développant pas
des facultés de même niveau.
Les facultés perceptives des animaux ont évolué en fonction des modes de vie. Dans bien des cas elles se montrent
d’une extrême efficacité et supérieures aux nôtres sur certains points. Par contre, les animaux n’ont pas accès à la
conceptualisation et à l’expression d’idées abstraites.
• Les émotions et leur traduction
Les émotions ont une influence extrêmement importante sur les comportements car elles sont susceptibles de marquer
fortement la mémorisation d’une situation. La conséquence peut être beaucoup plus tardive et prendre des chemins
très différents selon les individus, en fonction de leurs références précédentes et des liens émotionnels qui auront été
créés.
La restitution peut être tardive. Elle paraît surprenante pour l’observateur non informé. Elle est toujours à l’origine de
zones de vulnérabilité psychiques, responsables d’un certain nombre de difficultés d’adaptation de l’individu, voire
d’incapacités à développer un comportement cohérent face à certaines situations.
• La cognition animale
Les capacités cognitives des animaux ne sont pas reconnues de la même façon par tous.
Deux courants de pensée coexistent : behavioriste et cognitiviste, qui partent de point de vue différents à propos de
l’utilisation du psychisme. Ces courants de pensée ont subi des influences culturelles très marquées et se sont
prolongés en pratique par des attitudes très différentes des humains vis-à-vis des animaux, notamment en matière
d’acquisition d’apprentissages.
Le behaviorisme, né aux Etats –Unis au début du vingtième siècle, a pour principe de n’envisager les comportements
observés que dans l’association entre le stimulus déclencheur et la réponse obtenue. Il ne tient compte que de ce qui
semble objectif, de ce qui est observable et des relations directes avec ce qui est observé.
Les principes behaviouristes ont été à la source de la plupart des méthodes de dressage actuelles dans le monde de
l’animal utilitaire (chien et cheval principalement). La cynophilie française s’en est d’ailleurs beaucoup inspirée et
continue encore aujourd’hui d’appliquer ces méthodes même pour les chiens de compagnie destinés à vivre en famille.
Les compétences linéaires développées au travers de l’approche behaviouriste ne favorisent pas le développement de
liens équilibrant les apprentissages et le ressenti émotionnel et affectif. Le chien n’apprend pas alors à sélectionner les
situations pour faire des choix adaptés. Ce manque de sélectivité laisse des trous susceptibles d’être dangereux dans la
compréhension par l’animal des situations ultérieures, ce qui complique bien la vie des maîtres.
Le cognitivisme en éthologie animale se base sur la reconnaissance de capacités chez l’animal d’élaborer des
12
représentations et d’utiliser les liens ainsi créés pour juger la situation.
Le phénomène de cognition recouvre deux ordres de processus : les opérations qui permettent la construction
d’éléments de base ou les opérations qui portent sur ces éléments et les relient entre eux (raisonnement).
Les conséquences sont importantes dans le cadre de la vie de tous les jours avec le chien de compagnie qui, grâce à
un développement cognitif correct est capable d’acquérir des connaissances utiles pour comprendre agréablement les
situations vécues avec ses maîtres.
L’existence d’une cognition animale implique que lorsque les conditions de développement ont permis une
maturation puis une sélection neurologique correcte, l’expérience consciente est alors valorisée et permet à l’animal de
donner un sens aux situations vécues, d’être capable de faire un choix et d’en déduire des stratégies. La structure du
cerveau des vertébrés supérieurs permet cela.
VII - Classification des caractéristiques
du développement comportemental du chiot
Ainsi, de nombreux critères liés à la maturation neurologique interviennent dans la relation avec les conditions
environnementales et sociales.
Je proposerai ici un classement des caractéristiques du développement comportemental du chiot en cinq catégories:
équilibre affectif, coordination sensorielle, stabilité émotionnelle, acquisition du contrôle de la motricité, socialisation.
7.1. L’équilibre affectif
La référence affective du chiot a pour base le comportement maternel de la chienne. Il est évident que les conditions
environnementales rendront possible ou non l’expression de ce comportement maternel à l’égard de la portée de
chiots. La période d’imprégnation qui précède le sevrage alimentaire crée un rapport quasi-exclusif des chiots avec leur
mère autour de l’apport alimentaire de l’allaitement et autour de la sécurisation du lieu.
L’attachement biologique vital pour les petits pendant les premiers temps, évolue progressivement vers une possible et
naturelle discontinuité. Cette période de discontinuité se produit en même temps que le développement de capacités
motrices et laisse la place à une certaine prise d’autonomie du petit à partir de la base rassurante maternelle. Le
détachement ne vient que beaucoup plus tard. Chez les chiens, le détachement devient effectif autour de la période
pré-pubertaire, c'est-à-dire entre 4 mois et 6 mois.
Le moment choisi pour l’adoption d’un chiot aura une importance capitale pour son avenir. Cette étape de transfert ne
pourra être véritablement correcte que si elle n’est pas vécue sous forme de rupture par le chiot. En effet, une rupture
affective inadéquate laissera des traces émotionnelles négatives qui persisteront toute la vie du chien.
Il est ainsi possible d’entrevoir quelle sera l’importance à ce niveau, des conditions d’élevage dans la mise en place de
la stabilité affective et émotionnelle du chiot.
7.2. La coordination sensorielle
Elle s’organise avec le développement des différents systèmes de perception sensoriels. Son expression s’appelle la
sensibilité et se traduit par un niveau de filtrage individuel plus ou moins élevé, plus ou moins cohérent, qui évolue
dans le sens d’une recherche d’équilibre de l’organisme dans son environnement.
Cet équilibre est bien entendu momentané. Il est issu d’une somme de références intégrées par l’organisme, qui
détermineront un seuil d’équilibre personnel du chiot, nommé seuil d’homéostasie sensorielle.
La sensibilité est la faculté de percevoir des informations venant de son propre corps ou venant de l’environnement.
Elle prend plusieurs formes en fonction de l’organe perceptif qui en est l’outil de réception. On peut classer les
différentes sortes de sensibilité par la nature de leur stimuli et par la localisation de leurs récepteurs. Les
intérorécepteurs renseignent sur la sensibilité viscérale. Les extérorecépteurs renseignent sur l’environnement
immédiat au travers de la sensibilité cutanée. Les propriocepteurs renseignent sur la position du corps et des membres
et sur leurs mouvements (musculaires, tendineux, articulaires…). Les télécepteurs renseignent sur les évènements de
médiation (vision, audition). Les nocicepteurs sont responsables de la sensibilité à la douleur. La différenciation des
organes sensoriels est variable selon les espèces.
Au fur et à mesure des modifications de l’environnement et de l’entourage social, le chiot va établir un certain nombre
de références au travers de deux processus (habituation ou sensibilisation). Ces références seront d’autant plus
diversifiées qu’il existe de variétés de récepteurs.
La stabilisation sensorielle du chiot dépend donc de la constitution liée à la maturation des neurones, incluant les
processus d’intégration et de sélection. Elle va d’une part permettre l’acquisition cohérente des représentations
correspondant aux situations perçues, d’autre part contribuer à la sélection des informations utiles et pertinentes pour
le mode de vie d’un chien. Il y a une permanente superposition au cours du développement des acquisitions et des
sélections.
Au total, une sorte de seuil est établi toujours de manière provisoire. Il continuera d’évoluer un moment puis deviendra
de moins en moins malléable jusqu’à la fin du développement du chiot, pour subir une relative fixité. Ainsi, lorsque de
nouvelles informations seront perçues par le système sensoriel du chiot, si elles ne sont pas intégrées et reconnues,
13
elles déclencheront une réaction de l’organisme qui peut être de nature différente selon l’état du contrôle de l’activité
et du contrôle de l’émotivité en place à ce moment.
7.3. La coordination motrice
Le développement de la motricité se superpose à la maturation des neurones moteurs. Si le mouvement est sans cesse
stimulé, seule l’accélération sera installée. Si l’on veut avoir en sus le frein, il faut penser à favoriser le contrôle de la
motricité au travers de la capacité d’inhibition. Cette capacité va s’acquérir au travers de l’inhibition des neurones
moteurs. L’intégration neuronale correspondant à l’arrêt des actes moteurs est indispensable à obtenir précocement
dans le développement du chiot pour espérer une bonne capacité de contrôle ensuite. Cet élément est fondamental
pour l’avenir social du chien. En effet, parmi les actes moteurs, on retrouve les comportements ayant pour but les
prises de contact à but social, quelle que soit l’espèce objet de ce contact. On retrouve aussi et surtout le mouvement
lié à la morsure, qui n’étant pas inhibé dans des conditions adéquates va s’exacerber ensuite au travers des résultats
favorables et successifs obtenus.
7.4. La stabilisation émotionnelle
Chacun peut constater que la stabilité émotionnelle n’est jamais définitive dans une vie. Le processus de stabilisation
au fur et à mesure du développement se fait en parallèle avec les critères précédents. La confrontation avec des
expériences stressantes ou rassurantes, avec des situations ressenties comme dangereuses ou menaçantes, avec
différents enjeux considérés comme vitaux par l’animal, va établir au fur et à mesure un système de valeur
émotionnelle aux représentations. Ainsi, lorsqu’une situation semblable se produit par la suite, la réactivité du chien se
fera en fonction de la valeur attribuée. Celui-ci orientera ainsi ses choix stratégiques.
La stabilisation émotionnelle débute très précocement. A tel point que l’influence des conditions de vie et du
comportement de la mère est importante à ce niveau, sur les chiots dès la gestation.
Si les expériences émotionnellement marquantes sont inscrites dans son parcours de manière cohérente, diversifiée et
positive, le chiot aura acquis des compétences lui permettant de se rééquilibrer par lui-même plus tard, en cas de
confrontation difficile.
7.5. La socialisation
• La vie n’est pas que végétative, elle est aussi relationnelle
Chez toutes les espèces vivant en groupes sociaux, les comportements ont une valeur relationnelle fondamentale. La
vie relationnelle s’inscrit dans un contexte évolutif nécessitant une capacité d’adaptation continue et durable.
La vie relationnelle est aussi sociale lorsque l’individu doit ajuster ses comportements par rapport à d’autres individus
qui l’entourent. Cet ajustement est d’intensité et de fréquence variable selon les besoins de chacun et selon les
moments.
• Sociabilité et socialisation
Etre compétent socialement correspond au fait d’être capable de nouer des relations sociales avec d’autres individus.
On dit alors que l’individu en question est « sociable ». L’expression de la sociabilité ne se crée pas au hasard. Elle ne
peut pas non plus se décréter. Elle s’installe en fait progressivement au travers d’un processus que l’on appellera « la
socialisation ». Ce processus prendra des orientations différentes selon que l’individu aura besoin de se protéger des
autres ou au contraire sera attiré pour prendre contact avec d’autres individus de même espèce ou d’espèces
différentes.
En fin de compte, la socialisation est certes une tendance naturelle dans les espèces destinées à vivre en groupe, mais
elle ne se réalise pas de manière si naturelle que cela. Elle nécessite des conditions particulières et notamment
l’intervention d’éléments socialisateurs. Ces éléments sont les liens créés par les interactions avec l’entourage et
l’environnement. Certaines étapes favorables sont incontournables et une progression doit être respectée.
• L’imprégnation maternelle : première reconnaissance sociale
L’imprégnation correspond à une empreinte perceptive précoce servant de référence sociale primaire.
Il s’agit d’une sensibilisation profonde et durable d’un individu à un ensemble de stimulus-signes spécifiques de
l’espèce. Cette imprégnation se crée dès la naissance pendant une période sensible courte. Chez les mammifères, elle
a un support biologique odorant, au travers de molécules spécifiques appelées phéromones d’apaisement maternelles.
L’attachement qui découle de l’imprégnation est très fort et fera que le petit ne reconnaît dans un premier temps que
l’objet de son attachement.
Cette période d’imprégnation est majeure dans la vie du jeune qui inconsciemment gardera des traces des
caractéristiques de son espèce, de son identité et de la capacité de sa mère à le rassurer.
Le processus de socialisation du chiot débute pour une part importante pendant la phase d’imprégnation, au travers du
contact maternel pour ce qui concerne la reconnaissance de sa propre espèce. Cette modalité paraît évidente mais
n’est déjà pas toujours correctement réalisée, notamment lors d’allaitement artificiel et si la mère n’est plus présente
après la naissance.
• Plusieurs niveaux de reconnaissance sociale
La connaissance d’autres individus appartenant à la même espèce débute également à l’élevage sous deux modalités
différentes. La première est le contact avec les chiots de la portée. La deuxième est le contact avec les autres chiens
jeunes et adultes de l’élevage. Cette modalité permet aux chiots de reconnaître des caractéristiques différentes
14
appartenant à des individus de la même espèce. Cette étape est actuellement shuntée dans les élevages de type
production où les contacts sociaux des chiots dans leur espèce sont restreints à une courte période avec leur mère
avant le sevrage alimentaire et aux autres chiots de leur portée.
La connaissance des autres espèces en tant qu’espèces amies est un acquis et dépend de leur présence favorable
pendant la période adéquate du processus de socialisation. C’est cette étape qui est la plus importante dans le
développement de la relation de l’homme avec le chien de compagnie. Cependant, ce processus de socialisation interspécifique
(entre espèces différentes) doit être mis en place de manière prudente afin de préserver la confiance du
chiot envers l’espèce humaine tout en évitant de perturber sa socialisation intra spécifique (de la même espèce).
VIII - Quels sont les principaux éléments perturbateurs
du développement précoce du chiot ?
Il serait impossible de lister ici la totalité des éléments susceptibles de perturber le développement d’un chiot. En
suivant la classification précédente, je retiendrai les éléments perturbateurs les plus marquants, les plus faciles à
évaluer, et surtout ceux qui vont être significatifs dans l’évolution du comportement du chien devenu adulte.
8.1. Éléments perturbant l’équilibre affectif
• Le déséquilibre comportemental de la mère elle-même
Exemples : hypersensibilité, hyperactivité, anxiété. Ce déséquilibre selon sa nature et ses conditions de déclenchement
affectera les conditions d’apaisement nécessaires à l’établissement d’un rapport affectif équilibrant pour les chiots.
• Toutes les situations de rupture affective brutale et continue
On trouve dans cette catégorie deux situations opposées :
- La première se trouve dans un élevage familial trop protecteur, où la mère est de plus continuellement avec ses
petits. Au moment de leur placement, les chiots pourront subir un traumatisme potentiellement déséquilibrant pour
l’avenir dont l’importance sera fonction des conditions de vie ultérieures.
- La deuxième se trouve dans la séparation trop précoce de la mère et de ses chiots. Les productions et certains
élevages pratiquent un sevrage total précoce dès 3 à 4 semaines pour différents motifs contestables.
Il arrive même qu’une telle méthode soit utilisée pour amplifier les caractéristiques d’impulsivité et d’agressivité des
chiots et empêcher l’établissement du processus de socialisation chez les chiots pour le dressage au mordant.
Certains éleveurs séparent les chiots de la mère pour diminuer la période d’allaitement et protéger la mère des
déformations de mamelles en vue de concours de beauté. D’autres vont chercher à simplifier l’organisation de l’élevage
avec une mise en lots des animaux.
8.2. Éléments perturbant la coordination sensorielle
• Le déséquilibre comportemental de la mère elle-même
Il a également un rôle important à ce niveau. En effet, dès la mise bas ou dès l’allaitement la sensibilité exacerbée de
la chienne notamment au niveau de la douleur peut compliquer son acceptation des contacts avec ses chiots. Ensuite,
l’imitation du comportement maternel hypersensible va diminuer la capacité d’apaisement des chiots eux-mêmes.
L’élément le plus perturbateur prend sa source dans cette catégorie : il est lié à l’isolement des chiots par rapport aux
stimulations environnementales et / ou sociales auxquelles ils seront confrontés une fois vendus. L’absence de
stimulations à tous les niveaux ou sur certains niveaux seulement, le déficit à tous les niveaux ou sur certains niveaux
seulement, vont être responsables de déséquilibres comportementaux évolutifs et extrêmement sérieux. L’homéostasie
sensorielle s’établit à un niveau qui peut sembler acceptable dans les conditions de vie de départ. Mais dès que le chiot
arrive dans sa famille humaine, les sollicitations sociales et environnementales dont il va faire l’objet rapidement seront
la cause d’une sensibilité exacerbée et de réactions incontrôlées plus tard…
8.3. Éléments perturbant la coordination motrice
• Le déséquilibre comportemental de la mère elle-même
Il a encore un rôle important à ce niveau. En effet, l’inhibition motrice de la mère est nécessaire pendant les trois
premières semaines d’élevage des chiots, lorsque ceux-ci n’ont pas la capacité de réguler par eux-même leur
température. Par la suite, l’imitation du comportement trop actif de la mère joue également un rôle dans l’accélération
de l’activité du chiot.
• Le sevrage brutal et précoce et l’absence de contact des chiots avec la mère ou d’autres chiens adultes
régulateurs
15
Ces éléments vont favoriser le développement de l’activité au travers des jeux entre chiots, sans l’inhibition impérative
que seul un chien adulte peut réaliser.
Une mère trop passive ou débordée par le nombre de chiots peut reproduire cet état de fait en n’intervenant jamais
dans le niveau d’activité de ses chiots.
Si un chiot se retrouve en sus isolé des autres chiots, sans stimulation sociale ou environnementale il peut développer
une activité de type stéréotypée, sans fonction et sans but.
8.4. Éléments perturbant la stabilisation émotionnelle
• Le déséquilibre comportemental de la mère elle-même
Il a un rôle important également à ce niveau, pendant la gestation, par le passage des neurotransmetteurs au travers
de la barrière placentaire. Après la naissance, le manque de compétence de la mère ne permet pas d’apaiser les petits
et ses manifestations de peur peuvent être imitées par les chiots.
• Les situations de rupture
La détresse du chiot qui accompagne les situations de rupture prématurée et / ou brutale et / ou continue, est à
l’origine d’instabilité émotionnelle grave pour l’avenir comportemental du chien devenu adulte.
- de même l’isolement social et/ou affectif
- de même les expériences négatives de manipulations négatives ou de maltraitance.
8.5. Éléments perturbant la socialisation
L’avenir du chiot de compagnie dépendra d’une bonne ou mauvaise mise en place des processus de socialisation
intraspécifique (même espèce) comme interspécifique (espèce différente).
• Les situations de rupture
Seront défavorables au futur équilibre social du chiot, les « à coups » et les ruptures dans la mise en place des deux
types de socialisation, les imprégnations uniques et forcées, les contacts rares ou pire, négatifs. Les références dont le
chiot se servira ensuite seront créées au cours de cette période de départ, selon les manoeuvres réalisées par l’éleveur
et par l’acquéreur. Certaines références seront encore malléables dans l’avenir, d’autres pas.
• Les situations d’isolement
Toutes les situations d’isolement, d’intensité et de durée variable vont pénaliser le chiot gravement, car il développera
des troubles comportementaux en lien avec la peur de contacts sociaux ou l’indifférence ou encore un état de
sidération dans les cas les plus graves.
• Les situations de contacts défavorables
Toutes les situations de contact négatif sont des formes de maltraitance et sont à l’origine de troubles
comportementaux évolutifs et très sérieux, car porteurs de réactions agressives.
8.6. Les éléments perturbant le développement du chiot sont à l’origine de son
inadaptation puis de pathologies comportementales
Si la situation qui est à l’origine de l’inadaptation est précoce et/ou durable, les conséquences en seront d’autant plus
sérieuses pour l’avenir. Dans ce cas, l’inadaptation peut perdurer et être responsable d’autres dysfonctionnements
qu’on appellera troubles ou pathologies du comportement.
Une pathologie comportementale ne peut pas se soigner comme une maladie infectieuse. Elle ne s’explore pas comme
les maladies auxquelles nous sommes confrontés habituellement. Elle ne se dose pas, ne se radiographie pas, ne
s’opère pas. Faire disparaître ce que l’on pense être la cause peut sembler efficace dans un premier temps, mais ne
suffit en général pas sur le long terme. Quoiqu’il arrive, une trace mentale est inscrite, mémorisée et servira de
référence pour aborder par la suite les situations nouvelles.
Plus la trace est mémorisée dans le jeune âge, plus elle sera considérée comme référence, plus ses répercussions
seront grandes au cours de la croissance du jeune, plus les conséquences seront importantes chez le même individu
une fois devenu adulte.
IX - Quelles sont les incidences de ces perturbations sur l’avenir du chien ?
9.1. La privation sensorielle
La privation sensorielle est l’absence ou le déficit dans l’environnement et dans l’entourage, d’éléments stimulant le
16
système sensoriel et permettant une maturation neurologique adéquate.
Le déficit fonctionnel neurologique issu de cette privation sensorielle est définitif au-delà d’un certain seuil et d’un
certain temps. Cet état est responsable de modifications profondes des comportements ultérieurs de l’adulte,
notamment au niveau des réactions émotionnelles (phobies, anxiété) et des facultés d’apprentissage (déficit cognitif).
Ces modifications peuvent être à l’origine de comportements agressifs particulièrement incontrôlables. Le déficit
cognitif est à l’origine de difficultés de reconnaissance et de mémorisation des situations, ce qui est particulièrement
handicapant dans la vie familiale.
9.2. L’isolement social
Selon la nature, le degré et la durée de l’isolement initial, les effets seront inhibiteurs (dépression, suppression du jeu,
suppression de la capacité à prendre contact avec un entourage…) ou productifs (déficit du contrôle des auto-contrôles,
stéréotypies, agressions…)
9.3. La contrainte inadéquate
De même que pour l’isolement social, selon la nature de la réduction d’espace, son degré et sa durée, la contrainte
inadéquate entraîne l’apparition d’une sidération (détresse acquise), d’une réduction des comportements de fuite, d’un
accroissement des comportements d’agression ou l’apparition de stéréotypies de contrainte.
La dépendance sociale parfois instituée par l’intermédiaire d’une contrainte inadéquate est un élément qui peut
sembler intéressant au moment de l’acquisition du chiot mais qui est un véritable piège car très vite pénalisant dans
l’évolution comportementale du chiot devenu trop dépendant de son maître.
9.4. La maladie
Toutes les maladies du jeune âge sont susceptibles directement ou indirectement de provoquer des perturbations
graves du développement neurologique et comportemental.
Tout déficit nutritif est à l’origine d’un retard du développement cérébral, en plus du retard de croissance.
Toute maladie d’origine infectieuse, parasitaire, nutritionnelle a des incidences graves sur l’arrivée du chiot dans sa
famille. Les soins répétés indispensables, en dehors du coût financier important, du risque de mortalité, modifient par
ailleurs profondément l’attitude de la famille vis-à-vis du chiot et peut engager le chiot souffrant vers des réactions
agressives ensuite.
9.5. Les ruptures
Si les ruptures sont affectives, elles sont liées à un sevrage prématuré engageant un état de détresse intense. Elles
sont à l’origine de troubles dépressifs.
Si les ruptures sont environnementales, elles sont liées à un transfert ou à un transport, incohérent par rapport à la
nécessité de lieu rassurant pendant le développement du chiot. Elles sont à l’origine de troubles anxieux.
Si les ruptures sont sociales, elles engagent des anomalies du processus de socialisation et pénalisent gravement le
chien dans sa destination de chien de compagnie.
X - Les troubles du développement deviennent de véritables pathologies du
comportement quelques semaines ou quelques mois plus tard
J’ai cité ici les principales pathologies comportementales liées à des troubles du développement, reconnues
actuellement chez le chien.
10.1. Le syndrome de privation sensorielle
Les différentes formes de ce syndrome ont une caractéristique commune : la difficulté ou l’impossibilité de gérer les
informations sensorielles à la suite d’un développement dans un milieu hypostimulant.
Il existe des stades progressifs de cette pathologie comportementale en fonction du degré et de la continuité de la
privation sensorielle. L’expression de ces stades va des phobies à la généralisation puis à l’anxiété ou encore à la
dépression dans le stade de privation le plus intense.
L’handicap du chien devenu adulte est majeur et continue d’évoluer la plupart du temps vers des complications
anxieuses et des agressions.
La nature des stimuli responsables des phobies correspond à la vision d’objets inconnus ou à des bruits inexistants à
l’élevage ou à des phobies sociales.
La discordance entre le milieu d’élevage et le milieu de vie du chien de compagnie (en zone urbaine le plus souvent)
est responsable de l’aggravation des phobies et des difficultés de conduite du chien par ses maîtres en ville.
10.2. Le syndrome Hypersensibilité-Hyperactivité
Ce syndrome est caractérisé par une activité motrice hypertrophiée, déstructurée, non contrôlée, sans apaisement.
Tous les actes moteurs sont susceptibles d’être atteints dont la morsure et l’exploration orale (étape du
comportement destructeur). Un tel chien peut se représenter par une sorte de tornade qui en grandissant, va devenir
17
ingérable par les propriétaires. Le plus souvent, le chiot atteint de ce syndrome est également un chiot qui ne peut
pas concentrer son attention, il n’est pas capable de réaliser des apprentissages éducatifs dans des conditions
normales.
Le syndrome HSHA s’aggrave autour de la période pubertaire et s’associe régulièrement à d’autres difficultés :
agressions, états anxieux.
10.3. La dyssocialisation primaire
Les chiots dyssocialisés pendant leur période de développement sont des chiots d’emblée agressifs évoluant très vite
vers l’hyperagressivité par incapacité de développer les codes de la communication canine.
10.4. L’anxiété
Le dérèglement précoce des structures émotionnelles évolue très vite vers les pathologies anxieuses prenant
différentes formes selon l’origine du stress. Les pathologies anxieuses sont responsables notamment de vocalises, de
destructions, d’agressions. En général, chez les chiens atteints d’anxiété quelques mois après l’achat, on retrouve
tous les éléments perturbateurs cités précédemment qui ont pris racine dans la période d’élevage.
-
XI - Quelles sont les conditions d’élevage ou de production
pénalisant le développement du chiot ?
11.1. Les conditions environnementales
L’absence ou le déficit des stimulations environnementales auxquelles le chiot sera confronté après son placement,
pénalise très sérieusement la coordination sensorielle.
11.2. Les conditions sociales
L’absence et le déficit de contacts sociaux humains pénalisent la stabilité émotionnelle, la stabilité affective et la
socialisation interspécifique.
L’absence ou le déficit de contacts maternels pénalisent la coordination sensorielle, la stabilité émotionnelle, la stabilité
affective, la coordination motrice et la socialisation intraspécifique.
L’absence ou le déficit de contacts avec des chiens adultes pénalisent la coordination motrice et la socialisation
intraspécifique.
11.3. La discordance entre le milieu d’élevage et le milieu post acquisition
Cette discordance est fréquente car les lieux d’élevage ou de production sont réglementairement isolés à cause des
aboiements. Il est donc fréquent de rencontrer des troubles du comportement dus à une discordance entre le lieu
d’élevage (isolé) et le lieu de vie post-acquisition (souvent urbanisé).
XII - Comment les structures d’élevage favorisent-elles
l’apparition de comportements inappropriés ?
Pour ce qui concerne l’élevage des chiens, un certain nombre de normes de logement et d’obligations de déclaration
par rapport au nombre de chiens sont imposées. Les contrôles administratifs se font sur le plan sanitaire
principalement. Rien n’est imposé pour permettre l’équilibre comportemental des chiots vendus.
Malheureusement, un certain nombre de réglementations utiles au niveau sanitaire se révèlent désastreuses au niveau
du développement comportemental du chien destiné à la compagnie. C’est pourquoi, cette lacune légale a permis à
plusieurs types de structures de production canine, de proliférer. Ils peuvent ainsi être officiellement aux normes mais
vendre en toute légalité des chiots incompatibles avec l’objectif de compagnie dans une vie familiale.
C’est pourquoi, j’ai choisi de ne parler que de principes et de conditions d’élevage et pas de structures. Ainsi, un bon
élevage est une somme de compromis, basés sur de nombreux critères. En voici quelques exemples, sans ordre de
priorité car tous peuvent avoir une importance pour le choix du chiot qui convient aux futurs maîtres.
- Disponibilité de surface
- Répartition des chiens et durée de garde sur le site
18
- Présence et nombre des chiens : parents, chiots
- Nombre de chiots vendus par an
- Périodes de développement du chiot : respectées ou non Déclaration fiscale et administrative de l’exercice
- Qualité génétique des chiens : élimination des tares héréditaires
- Recherche d’amélioration de la qualité morphologique du chien vendu
- Recherche d’amélioration de la qualité comportementale du chien vendu
- Objectifs : vente, cynophile, affectif
- Transparence du mode d’élevage
- Suivi après vente
- Capacité financière pour l’aménagement des logements
- Capacité financière pour l’entretien des chiens
- Profit recherché / rentabilité recherchée / rentabilité indispensable /rentabilité utile / rentabilité non recherchée
- Disponibilité et qualité du personnel: améliorateur de socialisation / surveillant / présent / distributeur / maltraitant
- Suivi sanitaire et administratif
- Devenir des chiens non productifs
D’après ces critères, il est ainsi plus facile de juger la qualité d’un élevage et d’évaluer ses éventuelles caractéristiques
de production.
A partir d’une diversité extrême, on peut toutefois faire ressortir quelques structures types. Il n’est pas question ici de
condamner l’un ou l’autre de ces


Dernière édition par vegan le Lun 3 Sep - 9:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 3:09

Forums | Blogs de Momes| Contact | Momes.net| Doctissimo AccueilActivités enfantsCultureApprentissageFêtesParentsEducationForum

Forum Enfants Forum Enseignants
FORUM Momes.net
Animaux
Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"Recherche :








Mot : Pseudo : Filtrer
Page : 1 2 3Page SuivantePage PrécédenteBas de page
Auteur Sujet : Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"
Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:00:54 Bonjour !

Voici un plan subtils pour luttez contre ses cruels animaleries ! Cela contiendra:

-Un mail
-Une pétition
-un dépliant/Prospectus recto-verso à glisser dans les boîtes aux lettres !
-Une affiche à coller dans votre collège/lycée ou dans la rue !
-...

Le mail (à sérieusement peaufiner):

Bonjour,

J'ai une faveur de la plus haute importance à vous faire part ! Les animaleries ! Savez vous ce qu'il se passe dans les coulisses et bien regardez cette fiche et appliquez la à la lettre !

Il y à un recto et un verso à coller ! l'un contre l'autre ou à agrafer pour faire un dépliant !





Merci de le faire pour eux !


La pétition:



Citation :


Pétition contre les animaleries:
Si vous aussi vous voulez sauver des vies, signez cette pétition anti-animaleries:
.
.
.
.
.
.
.
.




Le dépliant/Prospectus recto-verso à glisser dans les boîtes aux lettre et à photocopier 5 fois:




L'affiche à coller dans votre collège/lycée ou dans la rue (N'est pas encore prête)


Autres idée de mômes:

-Cross pour les chiens abandonné (Idée de Maëva -Calamity-)

Voilà et faites le tous on pourra peut-être en fermer deux ou trois avec ça



Message édité par Profil supprimé le 12-12-2010 à 21:51:51
(Publicité)
Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:03:21 C'est bien beau. Mais ce n'est pas grâce à des petits papiers avec de beaux petits chiots maltraités et un beau petit texte qui fait pitié qu'une animalerie va fermée. Mais, pour la pétition, je ne suis pas contre !

Et met le slogan en plus gros, en gras que ça se voit !


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:04:06 Ouais je refait ça =)


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:06:08 Tu m'as l'air vraiment à ''fond dedans''. Tu as vraiment envie de te combattre contre ces ''monstres'', ça fait plaisir de suivre une Môme si motivée. J'espère que tu entraîneras tous les autres ! (:


NiNi 678
♥Bobby♥
Profil : Môme d'Or
Posté le 12-12-2010 à 21:09:18 C'est sur on ne pourat pas fermée toute les animaleries mais on pourrat faire comprendre aux gens ce qui se passe dans les "coulisses" d'une animalerie.



---------------
Les chats laissent toujours leurs empreintes de velour dans nos coeurs...♥

Profil sup​primé
Profil : Môme Hors Compétition Posté le 12-12-2010 à 21:12:36 Si seulement il y avait moins de fautes d'orthographe.
Si seulement c'était un peu plus Français.


Message cité 1 fois
Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:13:40 Je suis très motivé ! Toute façon je n'ai rien à perdre, à part d'essayer =D Et si ce mail parcourt le monde entier (Ce qui n'arrivera pas puisqu'ils faudrait traduire le texte en plus de 100 langues) on réussira à en fermer beaucoup !


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:14:30


OSEF des fautes d'orthographes du temps qu'on comprenne !


Profil sup​primé
Profil : Môme Hors Compétition Posté le 12-12-2010 à 21:16:30 Eh oh, tu te calme. Si je te dis ça, c'est pas par hasard, hein. Après, si tu veux que les gens se disent "Oh, encore une gamine puérile qui nous fait sa crise de nerfs", tant mieux pour toi, mais viens pas exposer ça ici si t'es fermée à toute opinion.


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:25:13 Pardon je disais pas ça méchamment Mais je veux bien que tu me corrige mon texte car je vois pas vraiment ou j'ai fais des erreurs


niss33
Profil: Môme de diamant
Profil : Môme certifié
Posté le 12-12-2010 à 21:37:42 J'aurais bien fait mais sa vas user toute l'encre.. T'étais obliger de mettre sur un fond cyan? T,T



---------------
"Des étoiles pleins la tête,
Ici on rêve tous de briller
Gruger les barrières d’la réussite sans s’faire griller
Hamdoulah ça va, ça ira mieux avec des billets.." ♥

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:39:02 Oui calamity un cross *.* Bonne idée mais on demande cela à qui ?

Je posterais une affiche dans le collège =D


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:41:47 CPE ?


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:43:14 Un cross c'est avec des obstacles ?


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:47:21 Non, jamais fais


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:48:07 D'abord il y a que 35 ligne x)


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 12-12-2010 à 21:49:43 Ah ah...Nous on fait soit du télé-thon soit rien x)


Animoi
Reste.
Profil : Môme de Diamant
Posté le 12-12-2010 à 23:41:23 OMGGGGG.

Des sauts d'obastacle en cross xDDD



Message édité par Animoi le 12-12-2010 à 23:41:56

---------------
"Ne t'arrête jamais. On recule toujours dès que quelque chose est sur le point de se produire. "

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 13-12-2010 à 12:41:25 on continut sur ce topic mais on fais quand mme remonter le mienn ??



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 13-12-2010 à 16:13:24 Deux topics ne servent à rien, gardez-en un mais faite couler l'autre parce que sinon, ça va être brouillon.


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 13-12-2010 à 17:29:14 comme vous voulez



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 13-12-2010 à 17:45:34 C'est très bien que tu essaie de te battre contre une vérité qui te semble injuste. Mais il y a une chose que tu dois comprendre...
Tu ne peux pas critiquer aussi ouvertement les animaleries.
Certes, je suis bien d'accord avec toi. Les animaleries doivent cesser leur trafic au plus vite.
Mais contrairement à des associations comme 30 Millions d'Amis, tu ne peux pas te permettre de faire des reproches si vifs. Tout simplement parce que tu es seule.
Si tu veux faire passer tes idées, il faut un récit bien plus construit. Parce que ce qui se passe avant, les animaleries peuvent tout à fait le contester en prétextant qu'elles ne sont pas responsables.
Débuter en parlant du principe en général (vendre des êtres vivants, les exposer derrière une vitrine comme un vulgaire vase, ce qui entraîne une banalisation des adoptions d'animaux) aurait peut-être été plus raisonnable...


Message cité 1 fois

---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Z0E
Profil : Môme certifié
Posté le 13-12-2010 à 17:46:17 C'est une très bonne idée
Mais pour bien faire faudrait demander a une imprimerie et tout ça ...


petitecoqu​ine29
ME forever lol
Profil : Môme d'Argent
Posté le 13-12-2010 à 17:48:10 oui ses bien mais moi aussi j ai fait un topic pa paril mais aussi efficace



---------------
☆☆☆Me+Me=100% Me
lol hihi

Z0E
Profil : Môme certifié
Posté le 13-12-2010 à 17:52:19 Oui mais là c'est plus possible il y a trop de '' contre l'animalerie '' ! La faut arrêter ,en plus chaque topic revienne au même


Message cité 1 fois
petitecoqu​ine29
ME forever lol
Profil : Môme d'Argent
Posté le 13-12-2010 à 17:53:36 nn



---------------
☆☆☆Me+Me=100% Me
lol hihi

Z0E
Profil : Môme certifié
Posté le 13-12-2010 à 17:55:57 Il y a pas de non ! tous le monde en a marre !


petitecoqu​ine29
ME forever lol
Profil : Môme d'Argent
Posté le 13-12-2010 à 17:58:07 nn



---------------
☆☆☆Me+Me=100% Me
lol hihi

Z0E
Profil : Môme certifié
Posté le 13-12-2010 à 17:58:42


petitecoqu​ine29
ME forever lol
Profil : Môme d'Argent
Posté le 13-12-2010 à 18:00:07 il faut faire sa point



---------------
☆☆☆Me+Me=100% Me
lol hihi

Z0E
Profil : Môme certifié
Posté le 13-12-2010 à 18:01:51 Oui je suis d'accore, il faut faire quelque chose, c'est vraiment affreux ce qu'endure ces chiens, mais ce que je veux dire c'est que ce n'est pas la peine d'en faite 36 topic !


Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 13-12-2010 à 18:03:16
Z0E a écrit :


Oui mais là c'est plus possible il y a trop de '' contre l'animalerie '' ! La faut arrêter ,en plus chaque topic revienne au même



Je trouve que c'est plutôt à notre avantage que le monde commence à être contre ce système.
Par contre, un mouvement unanime serait plus approprié, plutôt que chacun fasse son affaire dans son coin.


Message cité 1 fois

---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Z0E
Profil : Môme certifié
Posté le 13-12-2010 à 18:09:21
Xynthia a écrit :



Je trouve que c'est plutôt à notre avantage que le monde commence à être contre ce système.
Par contre, un mouvement unanime serait plus approprié, plutôt que chacun fasse son affaire dans son coin.



Si ont veut que ca marche il faut que ce sois ensemble ...



Message édité par Z0E le 13-12-2010 à 18:10:11
MissClara3​7300
~ L&G! ♥.
Profil : Môme certifié
Posté le 13-12-2010 à 18:12:28 Bon ben ... Quelques fautes d'orthographe mais bon , tout le monde en fait
Je trouve que c'est une tres bonne idée , tu as des rêves et des ambitions , c'est bien . Mais je pense que tu "t'emballe" un peu trop ...
Sans te décourager heein !!! Sauf que ... Ce n'est pas avec quelques prospectus , des messages , des mails etc ., que cela va changer les choses completement .
Bien sur , c'est un bon début , si tout le monde s'y met ( Mômes , voisins , voisins des voisins , amis , amis des amis etc ...) on pourrais faire avancer un grand débat .

Vraiment : Felicitation , c'est une bonne inniciative . Il faut corriger les quelques fautes sinon les gens ne vont pas nous prendre au sérieux .

Mais , Bravo et tres tres bonne idée
J'essayerais de le faire


Message cité 1 fois
Message édité par MissClara37300 le 13-12-2010 à 18:13:00

---------------
T'as vu ce que j'ai vu ? C'est choquant. Clique et tu verras
Je vis mon rêve ou quoi ?


Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 13-12-2010 à 18:43:15 Rejoindre une association est plus simple et fera beaucoup plus avancer les choses.


Message cité 1 fois

---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 13-12-2010 à 18:50:20 Je vous annonce deux nouvelles, une bonne et une mauvaise:


Bonne: J'ai pas pu résister aux appels amoureux de l'ordinateur


Mauvaise: Les deux plagieuses du forum sont PETITECOQUINE29 et OPHE33


PS: Oui vous avez parfaitement raison je le corrigerais dans la soirée =)



Message édité par Profil supprimé le 13-12-2010 à 18:51:00
Fleur-De-S​ang
tout n'est qu'éphémère
Profil : *** Maxi Môme ***
Posté le 13-12-2010 à 18:56:57
Xynthia a écrit :


Rejoindre une association est plus simple et fera beaucoup plus avancer les choses.



+ 1

D'autre part je pense que le plus efficace est d'en parler calmement avec son entourage, si chacun le fait là on pourra convaincre peu à peu pas mal de monde...

Et n'oubliez pas de vous investir dans les refuges etc. ça va ensemble, ce sont eux qui réparent les conséquences des animaleries...


petitecoqu​ine29
ME forever lol
Profil : Môme d'Argent
Posté le 13-12-2010 à 18:58:25 heu nn je suis pas une plagiat vvous dites plein de truc et vous les faites pas moi je l ai fai



---------------
☆☆☆Me+Me=100% Me
lol hihi

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 13-12-2010 à 19:27:35 C'est comme je dis:

Je vais faire un topic pour mettre au clair et comme par hasard vous vous en mêler alors que j'ai fais un topic !


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 14-12-2010 à 16:50:31 oui magnolia a raison"comme pas hasrad"



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Animoi
Reste.
Profil : Môme de Diamant
Posté le 14-12-2010 à 16:59:07 Bon , euh, Magnolina, tu crois pas que tout tes topics sur ceci suffisent déjà ?
Des affiches , c'est bien beau , mais pour moi , ce n'est que symbolique.
Personellement , je vois pas les gens ûser de l'encre de leur imprimente pour un texte aussi enfentin soit-il.
Je ne pense pas que ça fera réagir beaucoup de gens.


Message cité 1 fois
Message édité par Animoi le 14-12-2010 à 16:59:34

---------------
"Ne t'arrête jamais. On recule toujours dès que quelque chose est sur le point de se produire. "

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 14-12-2010 à 16:59:41 bon concentrons nous sur la fermeture des animalerie



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Animoi
Reste.
Profil : Môme de Diamant
Posté le 14-12-2010 à 17:01:59 Et comment "nous" comptons faire ?
Je te rapelle que nous sommes "que" des gosses sur un forum de mômes avec pour slogan "Les premièrs pas sur le web".
Si on veux faire bouger les choses , il faut faire plus.
Mais comment...? Telle est la question.



Message édité par Animoi le 14-12-2010 à 17:02:19

---------------
"Ne t'arrête jamais. On recule toujours dès que quelque chose est sur le point de se produire. "

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 14-12-2010 à 17:02:13
Animoi a écrit :


Bon , euh, Magnolina, tu crois pas que tout tes topics sur ceci suffisent déjà ?
Des affiches , c'est bien beau , mais pour moi , ce n'est que symbolique.
Personellement , je vois pas les gens ûser de l'encre de leur imprimente pour un texte aussi enfentin soit-il.
Je ne pense pas que ça fera réagir beaucoup de gens.





Le topic a été fais pour remplacer mon topic

oui si on dit il faus les faire mais je ne réagit pas de la meme façon.
De toute façon sa nous coute rien d'essayer



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Animoi
Reste.
Profil : Môme de Diamant
Posté le 14-12-2010 à 17:03:32 Certes.
Dans ce cas-ci , je n'appelle pas ça un "plan".
Mh...ça n'ira pas bien loin , je dis , moi.



Message édité par Animoi le 14-12-2010 à 17:03:47

---------------
"Ne t'arrête jamais. On recule toujours dès que quelque chose est sur le point de se produire. "

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 14-12-2010 à 17:05:14 On verra
De toute façon se n'est pas grave si on a pas les memes idée



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 14-12-2010 à 19:02:04 De toute façon le but n'est pas de fermer les animaleries mais de rendre la loi plus stricte à cet égard, avec une vérification des origines des animaux, etc. Car sinon nous n'arriveront jamais à un but si avancé sans faire d'étapes au préalable...



---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 14-12-2010 à 20:41:17 Oui, mais ce qu'il faudrait, ce n'est pas supprimer mais faire changer...Vous voyez ou je veux en venir ? Non ? C'normal je vous explique...

Faudrait qu'il les prennent en élevage mais sa coûte bonbon donc il faudrait que les femelles soit dans un grand truc avec pleins d'autre femelles et quand elles accouchent elles sont mis dans un autre espace avec un suivi vétérinaire, de l'amour et qu'on leur enlève leurs petit après leurs sevrage

Enfin c'est un exemple c'est ce que j'aimerais que ça devienne mais j'aimerais qu'il se casse la nenette au lieu de laisser crever des chiens...


Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 14-12-2010 à 21:03:24 Le principe de mettre de animaux derrière des vitrines ne me plaît pas tellement non plus, mais c'est sûr que ça ferait bien avancer les choses. ^^



---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 14-12-2010 à 21:13:16 Oui c'est sur des vitrines c'est pour les objets il faudrait des cages confortable quoi...


Page : 1 2 3Page SuivantePage PrécédenteHaut de page


Aller à : Les forums : mode d'emploiVos remarques et questionsAnimauxCinéma, TVDans la cuisineHumourJeux vidéoJouetsL'atelier de bricolageLivres, BDsMusiquesSportsTechniqueBlah Blah & CieCorrespondance entre internautes du monde entierDébats - des sujets qui passionnentEspañolIn englishLe coin des fillesLe coin des garçonsAmitié (¿ mekefer ?)Beauté (¿ mekefer ?)L'aide aux devoirsTémoignages (¿ mekefer ?)Messages privés FORUM Momes.net
Animaux
Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"

Forum MesDiscussions.Net, Version 2009.1.2
(c) 2000-2009 Doctissimo Software

Page générée en 0.125 secondes





Sur le blog momes'+ de 100 stickers à l'intérieur! ' (Naaaaaaaan !)
...Elle vient d'où cette passion des stickers ? Qu'est-ce qu'ils ont tous (les éditeurs)...Un incroyable magasin de bonbons
Bienvenue chez "The Candy Room" (la pièce des bonbons), un magasin de bonbons tout bonnement ...Un ciel de parapluies
Les enfants adorent les parapluies. Point.Peut-être est-ce parce que le parapluie protège de la...Le blog des idées futées pour les enfants et leurs parents

Spectacle enfant - Sports et loisirs enfant Les concours sur momes.net Blanche Neige en DVD : gagnez des DVD, des BO et des goodies du film
Brossons-nous les dents avec Elmex ! Nombreux lots Elmex enfant à gagner



Livres | BD | Spectacles | Dictionnaire | Bandes dessinées | Comptines | Jouets | Jeux | Coloriages | Noël | Momes.net est édité par Doctissimo | Notice légale

Qui sommes-nous ? - Faire de momes votre page de démarrage - Ajouter à vos favoris - Index du site - ABC

Cette page
est sûreBitdefender Internet Security 2012Filtre Antiphishing
Bloque les pages contenant du phishing.
Filtre Antimalware
Bloque les pages contenant des malwares.
Search Advisor
Informe de la présence de sites Web à risque dans les résultats de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 3:11

Forums | Blogs de Momes| Contact | Momes.net| Doctissimo AccueilActivités enfantsCultureApprentissageFêtesParentsEducationForum

Forum Enfants Forum Enseignants
FORUM Momes.net
Animaux
Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"Recherche :








Mot : Pseudo : Filtrer
Page : 1 2 3Page SuivantePage PrécédenteBas de page
Auteur Sujet : Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"
Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 14-12-2010 à 21:13:16 Reprise du message précédent :
Oui c'est sur des vitrines c'est pour les objets il faudrait des cages confortable quoi...


(Publicité)
Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 14-12-2010 à 21:19:00 Bah, je ne vois pas trop le problème. Ça en devient un véritable élevage alors ! Pourquoi garder ce système alors qu'il est similaire à un autre ? Surtout que le coup de folie "je suis passée pour acheter à manger à mon chat, et j'ai craqué sur une souris" sera toujours "valable"...



---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 14-12-2010 à 21:27:09 Oui...C'est bête autant les supprimer effectivement x)


nahel
Un chien , rêve ♥
Profil : Môme d'Or
Posté le 17-12-2010 à 08:09:20
idem , et nous , en France, y avait aussi le centre de loisirs donc on en faisait 2 fois par an , mais j'aimais bien


Magnolia , c'est un bonne idée mais ce n'est pas si simple , à ton avis , es-tu la première à l'avoir fait , la dernière à la faire ??? Bien sur il faut tenter et c'est une très bonne initiative
ou sinon , si tu habites un village , va l'exposer au maire pour qu'il le fasse publier dans ton école , ce sera plus simple



---------------
pour 1kg d'amitié , toujours prévoir 400g d'amour 300g de passion 200g de folie et les derniers " 100g " on les use souvent à la gourmandise
Nahel / parrain de Chanel

nahel
Un chien , rêve ♥
Profil : Môme d'Or
Posté le 17-12-2010 à 08:10:40
Xynthia a écrit :


C'est très bien que tu essaie de te battre contre une vérité qui te semble injuste. Mais il y a une chose que tu dois comprendre...
Tu ne peux pas critiquer aussi ouvertement les animaleries.
Certes, je suis bien d'accord avec toi. Les animaleries doivent cesser leur trafic au plus vite.
Mais contrairement à des associations comme 30 Millions d'Amis, tu ne peux pas te permettre de faire des reproches si vifs. Tout simplement parce que tu es seule.
Si tu veux faire passer tes idées, il faut un récit bien plus construit. Parce que ce qui se passe avant, les animaleries peuvent tout à fait le contester en prétextant qu'elles ne sont pas responsables.
Débuter en parlant du principe en général (vendre des êtres vivants, les exposer derrière une vitrine comme un vulgaire vase, ce qui entraîne une banalisation des adoptions d'animaux) aurait peut-être été plus raisonnable...




Euh ... tu m'arraches les mots de la bouche



---------------
pour 1kg d'amitié , toujours prévoir 400g d'amour 300g de passion 200g de folie et les derniers " 100g " on les use souvent à la gourmandise
Nahel / parrain de Chanel

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 17-12-2010 à 16:16:15 Bon il faudrait passer a l'action a la place de parler



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

nahel
Un chien , rêve ♥
Profil : Môme d'Or
Posté le 17-12-2010 à 16:45:11 --' wah , j'y avais pas pensé ...



---------------
pour 1kg d'amitié , toujours prévoir 400g d'amour 300g de passion 200g de folie et les derniers " 100g " on les use souvent à la gourmandise
Nahel / parrain de Chanel

coju
un chien ou un chat est un chien ou un chat
Profil : Môme Débutant
Posté le 17-12-2010 à 17:11:41 Bon comme la dit ZOE,si on fait ça,on discute pas 100 ans mais se mettre tous ensemble a discuter de ou on va les mettre,confirmer que sa cerai bien...

Merci



---------------
un animal est comme un humain : il mange et boit,fais ses besoins et tout comme toit sauf jouer

coju
un chien ou un chat est un chien ou un chat
Profil : Môme Débutant
Posté le 17-12-2010 à 17:13:22 eu non pas ZOE alili



---------------
un animal est comme un humain : il mange et boit,fais ses besoins et tout comme toit sauf jouer

coju
un chien ou un chat est un chien ou un chat
Profil : Môme Débutant
Posté le 17-12-2010 à 17:25:13 Moi je dit que on supprimme le sisteme de la raison quon appelle les animaleris le[i]monstre.



---------------
un animal est comme un humain : il mange et boit,fais ses besoins et tout comme toit sauf jouer

nahel
Un chien , rêve ♥
Profil : Môme d'Or
Posté le 17-12-2010 à 18:16:47 et comment ?? j'ai pas bien compris ta phrase ( c'est pas de l'ironie , je l'ai pas compris )



---------------
pour 1kg d'amitié , toujours prévoir 400g d'amour 300g de passion 200g de folie et les derniers " 100g " on les use souvent à la gourmandise
Nahel / parrain de Chanel

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 17-12-2010 à 20:38:06 Je n'ai pas trop le temps d'agir en ce moment mes vacances comme mes cours sont très chargé


Profil sup​primé
Profil : Môme Hors Compétition Posté le 17-12-2010 à 20:41:04 Raphaëlle, tu peux te connecter sur MSN ? (:


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 17-12-2010 à 20:52:14 C'est fait Zoé...


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 17-12-2010 à 21:48:48 tu as un adresse mail magnolaia



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 17-12-2010 à 22:28:45 Bien sûr...


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 18-12-2010 à 12:01:18 tu en a fais quoi de tes affiches



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 18-12-2010 à 13:23:21 J'ai dit que pour l'instant je suis occupé je n'ai pas bien le temps de réglé tout ça ^^


Darkrai
Vive les animaux!
Profil : Môme de Bronze
Posté le 18-12-2010 à 20:11:35 Pourquoi tout le monde sont contre pour les animaleries......Qu'en toute les animaleries seront exterminées de la planete ou va ton acheter nos bébétes prefere . Et les eleveurs y'en a pas partout!



---------------
Un hamster est tout simplement qu'une variete de souris sans queue.

Darkrai
Vive les animaux!
Profil : Môme de Bronze
Posté le 18-12-2010 à 20:13:56 C'est vrai,Certaines animalerie sont tres sales et beaucoup d'animaux meurt.Mais mon canaris...Je l'ai acheter a DupontZoo(c'est en belgique)et les canaris etait en bonne santé.



Message édité par Darkrai le 18-12-2010 à 20:14:23

---------------
Un hamster est tout simplement qu'une variete de souris sans queue.

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 18-12-2010 à 21:05:34 oui mais is il y a plus d'animalerie il y aura plusse d'éleveur



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 20-12-2010 à 14:12:25 [quotemsg=169969,76,95319]C'est vrai,Certaines animalerie sont tres sales et beaucoup d'animaux meurt.

j'affirme



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 22-12-2010 à 18:48:24



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 22-12-2010 à 21:55:29 Exactement, mais j'ai pas eu le temps aujourd'hui...Journée quelque peu agiter (Concert, roue crevé, neige et déviation de route j'ai failli mourir T-T)


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 27-12-2010 à 13:41:17


désoler pour celle qui on deja lu le topic mais c'est pour les nouvelles qui ne savent pas encore ce que sont les animaleries et les petits gestes a faire



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

chevaloulo​u142
Eska ma fifi jtm
Profil : Môme d'Or
Posté le 27-12-2010 à 15:26:48 Moi j'en parle je fais des exposer et je cherche a monter un mini groupe contre l'animalerie. De plus il y a qu'une animalerie sur mon ile. Je suis aussi bénévole au refuge.



---------------
Le forum Happy qui parle de tout Créé par moi, Mélissa et Dahlia.

http://happyfow.kikooforum.com/forum


Alice91
One direction . ♥
Profil : Môme d'Or
Posté le 27-12-2010 à 16:42:17 Bonjour.
Je tiens à dire qu'aujourd'hui je viens d'aquérir un lapin nain bélier d'une animalerie.
Pas craintif, curieux. Un beau petit mâle.
J'avoue que j'étais avant ce jour, contre les animaleries, mais quand j'ai vue la qualitée du foin, l'espace de l'enclos, la nourriture de l'eau j'ai changée d'avis.
De plus j'ai voulue savoir d'ou vient le lapin, il m'ont donné l'adresse de l'élevage.
J'ai vu le site. On voit des lapins libres dans un jardin et un genre de grand cabanon avec de la nourriture à volontée.
Donc, cette animalerie était cool. Mais certaines abusent.
Surtout s'assurer d'ou vient l'animal, les conditions dans l'animalerie. Moi, au moindre morceau de paille dans les abreuvoirs je lache l'affaire et je pars. Je suis très sérieuse sur ça.
Voilà. Toutes les animaleries ne sont pas méchantes pour les animaux. Pour les chiens, ils viennent d'élevages officiel. Dans l'animalerie ou j'ai étée.
Mais la meilleure, mais je n'ai pas pris celle-là, c'est Maxi Zoo. Les lapins chez moi, ont un grand enclos très grand. Malheureusement j'ai pas eut de coup de foudre bien que les nimaux son magnifiques et leur pelage réyonnent de santé.


Message cité 1 fois

---------------
Zayn, Liam, Louis, Harry et Niall . ♥

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 27-12-2010 à 16:46:13
Alice91 a écrit :


Bonjour.
Je tiens à dire qu'aujourd'hui je viens d'aquérir un lapin nain bélier d'une animalerie.
Pas craintif, curieux. Un beau petit mâle.
J'avoue que j'étais avant ce jour, contre les animaleries, mais quand j'ai vue la qualitée du foin, l'espace de l'enclos, la nourriture de l'eau j'ai changée d'avis.
De plus j'ai voulue savoir d'ou vient le lapin, il m'ont donné l'adresse de l'élevage.
J'ai vu le site. On voit des lapins libres dans un jardin et un genre de grand cabanon avec de la nourriture à volontée.
Donc, cette animalerie était cool. Mais certaines abusent.
Surtout s'assurer d'ou vient l'animal, les conditions dans l'animalerie. Moi, au moindre morceau de paille dans les abreuvoirs je lache l'affaire et je pars. Je suis très sérieuse sur ça.
Voilà. Toutes les animaleries ne sont pas méchantes pour les animaux. Pour les chiens, ils viennent d'élevages officiel. Dans l'animalerie ou j'ai étée.
Mais la meilleure, mais je n'ai pas pris celle-là, c'est Maxi Zoo. Les lapins chez moi, ont un grand enclos très grand. Malheureusement j'ai pas eut de coup de foudre bien que les nimaux son magnifiques et leur pelage réyonnent de santé.




Ca m'a étonner car c'est tout le contraire des animaleries de chez moi.


Shoupie
Angel Of Dead, Ange de la mort
Profil : Môme d'Argent
Posté le 28-12-2010 à 21:53:42 J'ai une idée je peux p'tête t'aider Magnolia ma copine Océane je vais te raconter son histoire : Elle a son cochon d'inde qui est mort de vieilleisse, elle en a racheter un bébé, mort a cause d'une maladie transmise par la mere ( en deux jours ), elle en a racheter un autre, paff mort le soir même cause : Malnutrition, elle en a racheter un troisieme, mort au bout de la troisieme semaine. cause : Maladie transmise encore par la mere



---------------
Les fantômes ... Mon clan ... Ceux qui sont dedans ... J'adore. Black Angel,
Angel of dead. Traqueurs de Fantômes, Au-delà ( film ). Foxy Je T'Adore Bientôt Un Nouveau Chaton Noir Venu, Salème !! TayL3 Je suis fan de toi !

Shoupie
Angel Of Dead, Ange de la mort
Profil : Môme d'Argent
Posté le 28-12-2010 à 21:55:57 Je vais essayer de rassembler tout le monde ici car moi jveux faire tout ca, le truc l'affiche la pétition je veux en faire le plus possible je vais en parler a ma véto et je vais tenter de contacter 30millions d'amis et le WWF mais rien n'est jouer !! A 16ans sva etre dur maybon u_U Jacoline help vien nous aider Please thanks you



---------------
Les fantômes ... Mon clan ... Ceux qui sont dedans ... J'adore. Black Angel,
Angel of dead. Traqueurs de Fantômes, Au-delà ( film ). Foxy Je T'Adore Bientôt Un Nouveau Chaton Noir Venu, Salème !! TayL3 Je suis fan de toi !

Fuzzy
J'écris avec mes doigts.
Profil : Môme certifié
Posté le 29-12-2010 à 03:40:51
MissClara37300 a écrit :


Bon ben ... Quelques fautes d'orthographe mais bon , tout le monde en fait
Je trouve que c'est une tres bonne idée , tu as des rêves et des ambitions , c'est bien . Mais je pense que tu "t'emballe" un peu trop ...
Sans te décourager heein !!! Sauf que ... Ce n'est pas avec quelques prospectus , des messages , des mails etc ., que cela va changer les choses completement .
Bien sur , c'est un bon début , si tout le monde s'y met ( Mômes , voisins , voisins des voisins , amis , amis des amis etc ...) on pourrais faire avancer un grand débat .

Vraiment : Felicitations , c'est une bonne inniciative initiative. (Pardon, ça me chiffonnait ). Il faut corriger les quelques fautes sinon les gens ne vont pas nous prendre au sérieux .

Mais , Bravo et tres tres bonne idée
J'essayerais de le faire





---------------
You look like something I'd draw with my left hand, bitch.

latitebrun​e
99%brune 1%blonde
Profil : Môme d'Argent
Posté le 29-12-2010 à 11:50:17 magnolia je suis tout a fait d'accord avec toi je vais imprimer ces prospéctus et les mettre dans les boites au lettres de mes voisins tout de suite aussi je voudrai dire les horreurs que l'on fait subires au gallos ce sont des chiens de course espagnols au départ il les font courir et ils les sous nourissent afin qu'ils se déplacent plus vite ensuite quand ils sont vieux ils les torturent ils leurs coupent les oreilles les pattes les pendent par les pieds les attachent a l'arriére d'une voiture et roulent jusqu'a ce qu'il meurent a lors je vous en prie signez cette pétition
http://lapetition.be/en-ligne/petition-4500.html



---------------
qui pisse face au vent en prends plein les dents.
Toute ma vie je serai une hypie et meme au paradis !!!



alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 31-12-2010 à 18:22:01 merci pour tout ceux qui nous aide
moi je vais des recherches et j'essaye de mettre en place une affiche



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

chevaloulo​u142
Eska ma fifi jtm
Profil : Môme d'Or
Posté le 31-12-2010 à 18:26:56 Voici une petite phrase:
"Acheter un chien en animalerie c'est en mettre un autre derrière les barreaux, alors que d'autres abandonnés n'attendent que d'être adopter."



---------------
Le forum Happy qui parle de tout Créé par moi, Mélissa et Dahlia.

http://happyfow.kikooforum.com/forum


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 31-12-2010 à 18:30:45 ce slogan est magnifique



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

chevaloulo​u142
Eska ma fifi jtm
Profil : Môme d'Or
Posté le 31-12-2010 à 18:36:16 Merci



---------------
Le forum Happy qui parle de tout Créé par moi, Mélissa et Dahlia.

http://happyfow.kikooforum.com/forum


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 31-12-2010 à 18:43:02 Heu personnellement je la trouve trop longue T.T Autant ne rien écrire.



Message édité par Profil supprimé le 31-12-2010 à 18:43:10
chevaloulo​u142
Eska ma fifi jtm
Profil : Môme d'Or
Posté le 31-12-2010 à 18:44:54 Ecrire ou?



---------------
Le forum Happy qui parle de tout Créé par moi, Mélissa et Dahlia.

http://happyfow.kikooforum.com/forum


Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 31-12-2010 à 20:34:02 Sur son affiche T.T


Message cité 1 fois
alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 01-01-2011 à 22:37:44

desoler de vous faire chxer avec mes remontes topic c'est si d'autre personne veule nous aider c'est un geste simple et sa peut aider pas forcément contre les animalerie mais aussi contre la maltraitence des animaux



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 01-01-2011 à 22:50:37 =3 Merci de le remonter.


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 01-01-2011 à 22:54:36 derien

c'est vraiment dommage que tu ne puisse pas finir ton sujet
tu avais un tel ambision moi j'y travail toujours mais j'essaye d'aborder la maltraitance



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 01-01-2011 à 22:57:24 Oui T.T Elle m'énerve ma mère, mais je l'aime. (Elle veux pas que j'imprime 5 affiches --" )


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 01-01-2011 à 23:00:23 tu peus quand meme envoyer des mails a faire suivre ???



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 01-01-2011 à 23:04:17 Oui, mais la plupart de mes contacts s'en foutent et supprime les trucs que je leur envoie sur les animaux (Sauf ceux de môme --" )


Message cité 1 fois
alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 01-01-2011 à 23:11:16 quels dommage moi j'aila voisine de ma grand mère qui a acheter des cochon d'inde en animalerie certes ils osnt très beau mais ce n'est pas un service a rendre au animalerie je suis degouter de ne pas l'avoir vu avant pour toucher de mots a sa maman je lui enverrer un mail pour lui montrer quel a fais un mauvais jeste

désoler je vous raconte ma vie mais j'avais besoin de le dire



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 01-01-2011 à 23:20:58 Je suis trop déçu T.T (De moi)



Message édité par Profil supprimé le 01-01-2011 à 23:21:11
Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 01-01-2011 à 23:44:19
D'ailleurs j'aimerai que tu arrêtes de m'envoyer des chaînes-pétitions par mail, s'il-te-plaît. Ça ne sert strictement à rien, de plus c'est très mal organisé.



---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 01-01-2011 à 23:45:05 J'avoue.


Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 01-01-2011 à 23:46:04 Merci.



---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 01-01-2011 à 23:49:16 Pourquoi à chaque fois je crois que tu est Ixora O.o


Page : 1 2 3Page SuivantePage PrécédenteHaut de page


Aller à : Les forums : mode d'emploiVos remarques et questionsAnimauxCinéma, TVDans la cuisineHumourJeux vidéoJouetsL'atelier de bricolageLivres, BDsMusiquesSportsTechniqueBlah Blah & CieCorrespondance entre internautes du monde entierDébats - des sujets qui passionnentEspañolIn englishLe coin des fillesLe coin des garçonsAmitié (¿ mekefer ?)Beauté (¿ mekefer ?)L'aide aux devoirsTémoignages (¿ mekefer ?)Messages privés FORUM Momes.net
Animaux
Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"

Forum MesDiscussions.Net, Version 2009.1.2
(c) 2000-2009 Doctissimo Software

Page générée en 0.130 secondes





Sur le blog momes'+ de 100 stickers à l'intérieur! ' (Naaaaaaaan !)
...Elle vient d'où cette passion des stickers ? Qu'est-ce qu'ils ont tous (les éditeurs)...Un incroyable magasin de bonbons
Bienvenue chez "The Candy Room" (la pièce des bonbons), un magasin de bonbons tout bonnement ...Un ciel de parapluies
Les enfants adorent les parapluies. Point.Peut-être est-ce parce que le parapluie protège de la...Le blog des idées futées pour les enfants et leurs parents

Spectacle enfant - Sports et loisirs enfant Les concours sur momes.net Blanche Neige en DVD : gagnez des DVD, des BO et des goodies du film
Brossons-nous les dents avec Elmex ! Nombreux lots Elmex enfant à gagner



Livres | BD | Spectacles | Dictionnaire | Bandes dessinées | Comptines | Jouets | Jeux | Coloriages | Noël | Momes.net est édité par Doctissimo | Notice légale

Qui sommes-nous ? - Faire de momes votre page de démarrage - Ajouter à vos favoris - Index du site - ABC

Cette page
est sûreBitdefender Internet Security 2012Filtre Antiphishing
Bloque les pages contenant du phishing.
Filtre Antimalware
Bloque les pages contenant des malwares.
Search Advisor
Informe de la présence de sites Web à risque dans les résultats de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 3:12

Close
CloseForums | Blogs de Momes| Contact | Momes.net| Doctissimo AccueilActivités enfantsCultureApprentissageFêtesParentsEducationForum
Forum Enfants Forum Enseignants
FORUM Momes.net
Animaux
Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"Recherche :








Mot : Pseudo : Filtrer
Page : 1 2 3Page SuivantePage PrécédenteBas de page
Auteur Sujet : Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"
Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 01-01-2011 à 23:49:16 Reprise du message précédent :
Pourquoi à chaque fois je crois que tu est Ixora O.o


(Publicité)
Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 01-01-2011 à 23:55:26 Euh, j'en sais rien



---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme de Diamant Posté le 02-01-2011 à 00:00:48 C'est à cause de ton avatar, mais je sait pas pourquoi...


Xynthia
• Miaw. ♪
Profil : Môme de Bronze
Posté le 02-01-2011 à 00:04:12 Alors là, je vois pas le rapport. Oo



---------------
•• Un zeste de mélancolie.
« Sortir des sentiers battus, oublier les règles et accepter l'impossible. »

Profil sup​primé
Profil : Môme Hors Compétition Posté le 02-01-2011 à 16:32:05 Mh, non plus ^^'


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 04-01-2011 à 16:41:01

désoler encore une fois de remonter ce topic mais il y a des nouvex et ce serais bien qu'il soit au courants



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 04-01-2011 à 16:41:01 [#55ff00][#009b63]

désoler encore une fois de remonter ce topic mais il y a des nouvex et ce serais bien qu'il soit au courants



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

chevaloulo​u142
Eska ma fifi jtm
Profil : Môme d'Or
Posté le 04-01-2011 à 23:25:19

Ok... a la fois une phrase courte qui explique tout. Qui dit de faire mieux.



---------------
Le forum Happy qui parle de tout Créé par moi, Mélissa et Dahlia.

http://happyfow.kikooforum.com/forum


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 05-01-2011 à 13:26:05 sut tf1 une personne parlais de bien faire attention je suis contente qu'il fasse passer l'indo



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Titine
Eux...♥
Profil : Môme de Diamant
Posté le 05-01-2011 à 13:31:26 Tu la vu toi aussi?



---------------
The wind cry your name...♥

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 05-01-2011 à 13:35:29 oui s'est ma mère qui m'a appeller



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Titine
Eux...♥
Profil : Môme de Diamant
Posté le 05-01-2011 à 13:36:55 Moi aussi , je l'ai vu , il parlais des elevages aussi



---------------
The wind cry your name...♥

alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 05-01-2011 à 13:39:39 oui de fare bien attentionet que si on avait pas tout les renseignement de laisser tomber et d'aller voir ailleur



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Titine
Eux...♥
Profil : Môme de Diamant
Posté le 05-01-2011 à 14:00:57 Oui et que les petits etaient mieux et moins risquer



---------------
The wind cry your name...♥

chevaloulo​u142
Eska ma fifi jtm
Profil : Môme d'Or
Posté le 05-01-2011 à 23:08:13 HA c'est bien sa.



---------------
Le forum Happy qui parle de tout Créé par moi, Mélissa et Dahlia.

http://happyfow.kikooforum.com/forum


alili
Profil : Môme de Diamant
Posté le 06-01-2011 à 16:31:13 oui au moins des gens qui font attention aux animaux et qui ne les prennent pas pour des jouets



---------------



La vie peut nous faire tomber mais il y a toujours un brin de vent pour nous remettre droit chemin ....

Page : 1 2 3Page SuivantePage PrécédenteHaut de page


Aller à : Les forums : mode d'emploiVos remarques et questionsAnimauxCinéma, TVDans la cuisineHumourJeux vidéoJouetsL'atelier de bricolageLivres, BDsMusiquesSportsTechniqueBlah Blah & CieCorrespondance entre internautes du monde entierDébats - des sujets qui passionnentEspañolIn englishLe coin des fillesLe coin des garçonsAmitié (¿ mekefer ?)Beauté (¿ mekefer ?)L'aide aux devoirsTémoignages (¿ mekefer ?)Messages privés FORUM Momes.net
Animaux
Plan d'attaque du monstre appeller "animalerie"

Forum MesDiscussions.Net, Version 2009.1.2
(c) 2000-2009 Doctissimo Software

Page générée en 0.072 secondes




Sur le blog momes'+ de 100 stickers à l'intérieur! ' (Naaaaaaaan !)
...Elle vient d'où cette passion des stickers ? Qu'est-ce qu'ils ont tous (les éditeurs)...Un incroyable magasin de bonbons
Bienvenue chez "The Candy Room" (la pièce des bonbons), un magasin de bonbons tout bonnement ...Un ciel de parapluies
Les enfants adorent les parapluies. Point.Peut-être est-ce parce que le parapluie protège de la...Le blog des idées futées pour les enfants et leurs parents

Spectacle enfant - Sports et loisirs enfant Les concours sur momes.net Blanche Neige en DVD : gagnez des DVD, des BO et des goodies du film
Brossons-nous les dents avec Elmex ! Nombreux lots Elmex enfant à gagner


Livres | BD | Spectacles | Dictionnaire | Bandes dessinées | Comptines | Jouets | Jeux | Coloriages | Noël | Momes.net est édité par Doctissimo | Notice légale

Qui sommes-nous ? - Faire de momes votre page de démarrage - Ajouter à vos favoris - Index du site - ABC

Cette page
est sûreBitdefender Internet Security 2012Filtre Antiphishing
Bloque les pages contenant du phishing.
Filtre Antimalware
Bloque les pages contenant des malwares.
Search Advisor
Informe de la présence de sites Web à risque dans les résultats de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: animaleries   Mer 29 Aoû - 3:14

20 aout 2012

Les animaux familiers ne sont pas des marchandises

Les animaux familiers sont l’objet d’un mercantilisme intensif et irraisonné. Ils sont traités comme des marchandises. Exposé en vitrine, mis en promotion, rien ne rappelle à l’acheteur potentiel l’engagement et les responsabilités que représente l’accueil d’un animal. One Voice s’oppose fermement à ces pratiques.

Derrière la vitrine

Chiots et chatons vendus dans ces boutiques ne savent rien de la vie avec les humains. Ils ne connaissent pas les bruits de l’aspirateur et de l’autocuiseur, les bruits de la rue et de la sortie d’école. Ils ne sont pas sociabilisés correctement, c’est-à-dire habitués à côtoyer d’autres espèces, des enfants d’âges différents ou des personnes âgées et n’apprennent pas non plus à se comporter en membre de leur propre espèce, pour cela ils auraient besoin d’adultes… Quand ils devraient être élevés avec toutes les attentions dont ils ont besoin à cet âge fragile, on les prive de la possibilité de devenir des adultes équilibrés et des compagnons sereins. Chiots et chatons ont droit au respect ! Ils ne sont pas des objets qu’on achète sur un coup de tête dans un centre commercial, entre la baguette et le journal. Ce sont des êtres vivants sensibles qui n’ont rien à faire sur un étalage. On n’achète pas une vie. Une vie doit s’accueillir, dans le respect de l’altérité, avec pleine conscience des responsabilités que cela entraîne pour de nombreuses années.

Des élevages douteux

On conseille souvent à ceux qui ne souhaitent pas adopter un animal abandonné de se tourner vers un élevage plutôt que de se rendre dans une animalerie. Malheureusement, tous les élevages ne sont pas recommandables… Il y a ceux qui élèvent une ou deux races, n’ont pas beaucoup de chiens et donc un nombre restreint de portées par an. Ceux-là privilégient la qualité de vie et l’équilibre émotionnel et affectif de leurs pensionnaires. Bien sûr, leur objectif est mercantile, mais ils respectent les animaux et restent souvent en contact avec leurs clients, la première année, pour s’assurer de la bonne adaptation du chiot ou du chaton. Dans d’autres élevages, c’est loin d’être le cas. Certains affichent plusieurs dizaines de races. En réalité animaleries déguisées, les chiots naissent rarement sur place, la plupart provenant même des filières douteuses des pays de l’Est. Dans ceux-là, les conditions de vie peuvent être très difficiles, les animaux n’y étant considérés que pour leur rentabilité.

Produits en masse

Pire que tout, on voit aujourd’hui se développer en France de véritables élevages industriels de chiens et de chats. Au-delà de l’inacceptable des élevages multiraces, déjà incapables de prodiguer aux animaux les soins dont ils ont besoin, il s’agit d’élevages hors-sol où les animaux sont reproduits en masse, en dépit de leur bien-être, de l’éthique et du bon sens. Quel respect pour ces chiennes et ces chattes, obligées de mettre bas à un rythme frénétique, et que l’on sépare précocement de leurs petits ? Quelles conditions de vie pour ces animaux si attachés à l’homme que l’on fait vivre dans de petites cages, sans contacts, sans jeux, sans sorties et, pire que tout, sans possibilité d’attachement ? Leur détresse morale est inimaginable. Que dire aussi de l’avenir de ces êtres nés dans de telles conditions ? Jamais ils ne seront des adultes équilibrés. Les mammifères ne sont pas des machines. Privation sensorielle, séparation maternelle précoce, défaut d’attachement… la liste des traumatismes et de leurs conséquences, inévitables, est longue.

Agir

One Voice appelle à la cessation immédiate de cette activité totalement dépourvue d’éthique, irrespectueuse et inadaptée. On ne « produit » pas des compagnons. Plus largement, One Voice condamne ce mercantilisme à l’origine d’une multitude de troubles comportementaux, d’abandons et d’euthanasies. Elle surveille scrupuleusement cette activité par de nombreuses enquêtes et poursuit en justice pour mauvais traitements les vendeurs et éleveurs qui négligent leurs animaux.

Une vie doit s’accueillir, dans le respect de l’altérité, avec pleine conscience des responsabilités que cela entraîne pour de nombreuses années


Dernière édition par vegan le Lun 3 Sep - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: animaleries   Aujourd'hui à 3:14

Revenir en haut Aller en bas
 
animaleries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment supprimer le 20-80 des animaleries
» Plus de chiens et de chats vendus en animaleries au 1/1/09
» Liste des animaleries en ligne.
» Animaleries à l'espagnole
» Animaleries :fiables ou pas?Comment savoir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: