AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Viande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:07

( FILM CHOQUANT )

Barbarie sur les encans du QUÉBEC Les associations internationales, Animals' Angels et Protection mondiale des animaux de ferme, ont rendu public le 10 décembre 2002, un film choquant qui révèle les nombreux mauvais traitements dont sont victimes les animaux sur les encans québécois. Cliquez ici: http://www.pmaf.org/Canada.html pour visionner les 3 vidéos, dont le troisième n'a pas été diffusé sur les ondes de la télévision québécoise

VIDÉOS

À voir absolument ( à ne pas manquer ): Vidéo
Choisissez la vie, devenez végétarien ( Choose life, go veggie )
Après le visionnement au complet de ce film "en RealPlayer",
vous avalerez probablement de travers, votre petit morceau de viande
qui se retrouve dans votre assiette quotidiennement!!!
http://www.animalaid.org.uk/campaign/vegan/video01.htm


Viande : la vraie tracabilité ( PETA )
"La vidéo que tous les mangeurs de viande devraient visionner pour savoir
d’où vient réellement la viande qu’ils mettent dans leur assiette.
"Meet your meat" (rencontrez votre viande) montre la "vie" que les humains
font mener aux animaux qu’ils élèvent pour leur viande. Une "vie"
qui n’est qu’un enfer ignoble et cruel."

10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:08

Les bovins

Une vache a une espérance de vie naturelle de vingt ans – ce qui est assez long pour un animal – mais la plupart ne dépasseront pas quatre années. La demande placée sur leur corps, qui produit du lait dans des proportions pour lesquelles la nature ne les a jamais programmées, font qu’elles sont habituellement à bout autour de leur quatrième année. Naturellement, leur corps produirait moins de 1000 litres de lait par an. En raison de l’élevage sélectif et des méthodes d’accouplement modernes, elles délivrent entre 6000 et 12000 litres.

Pour obtenir cela elles sont traites quasiment toute l’année, même lorsqu’elles sont en gestation. Il y a une période de seulement quelques semaines pendant laquelle elles sont en répit. C’est pendant les derniers temps de leur gestation, et leur corps ne pourrait simplement pas supporter d’être trait alors que le fœtus achève sa croissance. Les vaches laitières rencontrent souvent des désordres métaboliques parce qu’elles n’arrivent pas à se nourrir assez pour satisfaire aux demandes des machines à traire. Leur système peut manquer de calcium ou de magnésium à un point tel qu’elles s’évanouissent. La demande placée sur le métabolisme des vaches fait qu’elles souffrent souvent de malnutrition, quel que soit le montant de la nourriture qu’elles absorbent.

Les vaches sont couramment inséminées artificiellement avec de la semence d’un des plus gros taureau d’élevage. Cela donne plus de valeur au veau, ce qui est bon pour le fermier. Malheureusement pour la vache, cela signifie qu’elle donne naissance à un veau de taille bien supérieure à ce pourquoi leur ceinture pelvienne est faite. Il est fréquent qu’elles souffrent énormément en donnant naissance à cette descendance de taille énorme, et qu’elles aient besoin d’une césarienne, ce qui les affaiblit encore plus et écourte leurs vies.

Une vache doit mettre bas chaque année afin de produire du lait, mais son veau lui est retiré peu après la naissance et est nourri avec du lait reconstitué. Le lait de la mère est une marchandise de trop grande valeur pour la perdre sur un veau. Comme la plupart des animaux, la vache a un instinct maternel très fortement développé et c’est bouleversant pour elle de perdre son veau. Le veau aussi en est malheureux.

1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:08

Les bovins.
Alors qu’un veau serait venu la téter et serait reparti maintes fois tout au long de la journée, la vache est traite à la machine, généralement deux fois par jour. Les vaches souffrent fréquemment de mastites douloureuses , provoquées essentiellement par le montant de lait qu’elles doivent produire. La pression du lait accumulé provoque de très grandes souffrances. Les vaches frappent parfois leurs propres mamelles tant elles sont en détresse. A la longue, la tension peut faire céder les ligaments des glandes mammaires et la vache ne pourra plus être utilisée pour la traite. Un voyage rapide à l’abattoir et sa brève vie est écoulée.

Les gens pensent souvent que les vaches produisent du lait pour la simple raison qu’elles sont des vaches, et que ce qu’elles font, c’est produire du lait – comme si c’était leur job. Mais la seule raison pour laquelle une vache produit du lait est pour nourrir son veau. Elles doivent être fécondées chaque année pour toujours continuer à produire du lait. Cela résulte en beaucoup de veaux qui sont la conséquence indirecte de la production de lait. Qu’arrive-t-il à un veau lorsqu’il est séparé de la mère ? Il n’est pas besoin d’en garder beaucoup pour maintenir le troupeau laitier. 42 % de ces veaux finissent en biftecks à l’âge d’environ 18 mois. Les autres sont envoyés ailleurs vers un élevage de veaux, alors qu’ils sont âgés de quelques jours. L’industrie de la viande et l’industrie du lait sont inséparables et c’est jusqu’à 80 % de la viande bovine qui vient des fermes laitières.

Les veaux destinés à devenir du steak ont tendance à mener les vies les plus naturelles. Certains vivent sur pré et peuvent évoluer assez librement, mais beaucoup vivent leur vie sur du béton et sont nourris avec des concentrés pour accélérer leur croissance. Ils peuvent être castrés et décornés. Ces deux opérations causent beaucoup de stress et sont généralement très douloureuses. Il est très pénible pour les animaux d’être manipulés et ils sont souvent castrés sans anesthésiants. C’est pour prévenir l’éventuel danger des manipulations que les animaux sont décornés. L’opération devrait avoir lieu sous anesthésiant local. Malheureusement, les animaux sont d’habitude décornés en fournées, et donc l’anesthésiant n’a souvent pas eu le temps d’agir ou l’effet s’est dissipé lorsque l’opération commence. Pire encore, j’ai connu un vétérinaire qui n’utilisait pas systématiquement d’anesthésiants parce que certains fermiers ne paieraient pas le supplément. « S’ils me voient sortir l’anesthésiant de mon sac, ils rigolent » me dit-il.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi avoir les cornes coupées nécessite un anesthésiant. La raison en est que les cornes contiennent des nerfs et des vaisseaux sanguins. Se faire enlever une corne n’est pas comme avoir un ongle taillé mais ressemble plus à avoir un doigt ou même une main sciée.

2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:08

Les bovins.
La viande de veau était à l’origine la viande d’un petit non sevré âgé d’un ou deux jours. Parce qu’ils étaient si jeunes et n’avaient jamais mangé de l’herbe ou fait de l’exercice, leur viande était spécialement pâle et tendre. Aussi elle était chère parce qu’il n’y a pas beaucoup à manger dans un tout petit veau. Maintenant la production de viande de veau est devenue une industrie. Les veaux sont toujours séparés de leur mère lorsqu’ils sont âgés d’un jour, mais ils sont désormais maintenus dans des conditions hautement artificielles afin que leur chair reste pâle et tendre. Les petits veaux vivent souvent dans des enclos si petits qu’ils peuvent à peine bouger. Ceci les empêche d’utiliser leurs muscles, et leur chair reste ainsi très tendre. Parfois ils sont maintenus dans une quasi obscurité à cause de la croyance plutôt irrationnelle que cela contribue à la pâleur de leur viande. Ce qui rend évidemment quasiment impossible l’observation de leur état de santé, les maladies peuvent donc ne pas être traitées.

Ceci dit, la nature même de la production de viande de veau empêche qu’un intérêt crucial soit donné à la santé des veaux par les éleveurs. Les veaux ne sont pas autorisés à manger de la nourriture solide et sont uniquement nourris avec des substituts de lait déficients en fer. Les petits veaux sont délibérément rendus malades, anémiés afin que leur chair reste pâle. Un veau mal nourri est ce qui fait la viande de veau telle qu’elle est consommée. De plus, leur estomac qui est fait pour digérer de larges quantités d’aliments est privé de toute chose solide quelle qu’elle soit. Ils ne sont même pas autorisés à coucher sur la paille au cas où ils la mangeraient. Leur envie d’aliments est tellement forte qu’ils mâchent du bois et mangent leur propre pelage. Leur vie est très misérable.

De plus, avant même que les veaux atteignent l’abattoir, ils doivent subir les angoisses du transport. Il est très inconfortable et pénible pour nous d’être dans un bus ou un métro bondé à l’heure de pointe ; combien pire est-ce alors pour des animaux qui sont transportés (comme l’autorise le règlement en cours au Royaume Uni) jusqu’à 28 heures dans de telles conditions, et non nourris ou réhydratés pendant la plupart de ce temps. Au moins lorsque nous avons à endurer ces circonstances pendant une période bien inférieure, nous savons pourquoi nous sommes là. Les animaux sont terrorisés parce que toute l’expérience ne leur est pas familière. Ce fut contre ces transports d’animaux que des milliers de gens ont protesté dans les aéroports et sur les docks au Royaume Uni en 1995. Ces protestations de masse ont provoqué des modifications dans les ordonnances affectant la production de viande de veau au Royaume Uni, mais les conditions dans beaucoup d’autres parties du monde sont inchangées.

3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:09

Les cochons

Peu de cochons auront jamais l’opportunité d’être dehors, de courir, de s’asperger de boue, de fouiller la terre, de nicher (oui, les cochons sauvages construisent des nids) ou de jouer. Les cochons ont autant d’esprit qu’un chien intelligent, et comme la plupart des animaux intelligents, les cochons aiment beaucoup jouer.

Au lieu de ça, la plupart des cochons vivent dans des boites en ciment ou sont confinés derrière des barres en fer dans des abris qui ont la taille d’un entrepôt. Les truies élevées pour la reproduction sont celles qui ont la vie la plus dure. La plupart du temps elles sont isolées et debout dans une cabine si étroite qu’il leur est impossible de se retourner. Elles n’ont rien pour coucher et s’allongent sur le ciment nu. Les cochons ne trouvent pas plus facile que vous ou moi de dormir sur du ciment, alors peut-être pouvez-vous imaginer leur inconfort. Elles n’ont aucune opportunité de socialiser ou de jouer ou d’assouvir aucune de leurs impulsions naturelles. La vie est brutalement douloureuse et l’ennui les ravage.

La truie quitte sa cabine seulement lorsqu’il est temps de s’accoupler ou pour être transférée à l’endroit prévu pour mettre bas, où elle donnera naissance à sa portée. A nouveau elle vit sur du ciment nu et ne peut rien faire d’autres à part s’allonger et se relever parce que l’espace est trop étroit pour permettre de faire autre chose. Un ouvrier agricole arrache d’un coup sec les canines de ses porcelets, tranche leurs queues et castre les mâles – tout cela généralement lorsqu’ils n’ont que quelques jours et sans anesthésiant. Après le sevrage les porcelets sont gardés en groupe – généralement sur des sols recouverts de dalles de béton, dans des boîtes dépouillées en béton.

4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:09

Les cochons

Tout animal intelligent s’ennuierait dans de telles conditions et les cochons ne font pas exception. Ils deviennent souvent tellement frustrés dans ces conditions si peu naturelles et limitantes qu’ils deviennent dérangés. Les jeunes cochons adoptent souvent des attitudes névrotiques telles que se téter l’un l’autre ou téter des objets inanimés. Ils deviennent fréquemment déments. Un signe courant en est la morsure de queues, lorsque les cochons mordent la queue de leurs frères et sœurs, la rongent jusqu’à la base de la colonne vertébrale. Ceci est la raison pour laquelle leur queue est enlevée en bas âge.

Cependant, une fois que les cochons qui s’ennuient ont atteint ce degré de psychopathie, ils peuvent aller jusqu’à ronger leurs moignons de queue jusqu’aussi loin qu’ils le peuvent. Un « vice » similaire que les cochons développent dans ces conditions est la morsure de vulve. La vulve proéminente des femelles est une cible facile pour un cochon dérangé.

Parce qu’autant de cochons vivent dans un seul bâtiment, des infections virales se répandent facilement. En résultat, la pneumonie est très répandue. Lorsque les animaux vivent sur des lattes au-dessus de leur propres urines et excréments, comme c’est le cas habituellement, l’ammoniaque produit est irritant pour le système respiratoire, ce qui soutient la propagation des infections respiratoires. Les blessures aux cuisses et l’arthrite sont communément répandues parce que les cochons vivent sur du béton et ne peuvent faire de l’exercice, et parce que la croissance rapide forcée est cause de pression sur leurs ligaments. Les boites en ciment dans lesquelles vivent les cochons engraissés surchauffent en général par temps chaud. A cause du fait que les cochons ne transpirent pas – en dépit de l’adage populaire – ils doivent se rouler dans leurs propres excréments pour faire descendre leur température. Imaginez-vous dans la même position.

Si vous vous mettez à penser que les cochons sont des animaux méchants à cause du fait qu’ils mordent queues et vulves, alors veuillez penser à nouveau. Vous ne verrez pas ce genre de comportement dans la nature. Ceci est le résultat d’un ennui absolu. Ce sont des signes de démence. Des humains maintenus dans des conditions similaires feraient des choses aussi dingues. Le « vice » n’est certainement pas celui de l’animal mais est à trouver dans les conditions qui provoquent un tel dérangement.

5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:09

Les moutons

Les moutons sont les animaux de ferme qui sont élevés de la façon la moins intensive. Dans la plus grande partie du monde ils ont tendance à vivre des vies relativement naturelles, étant ramenés à l’intérieur seulement pour agneler et recevoir quelques manipulations, et pendant la tonte et quelques bains parasiticides. Le mauvais côté de cela est qu’ils meurent souvent d’un excès d’exposition à de rudes conditions climatiques, de négligence ou de faim. Les moutons représentent un important pourcentage des 16 000 animaux de grande taille qui meurent chaque jour dans les fermes anglaises.

Beaucoup de moutons sont gardés dans des fermes de montagne et à la période d’agnelage en particulier leur taux de mortalité est particulièrement haut, en raison de maladies et d’exposition à un climat d’altitude rude. En Angleterre, 23 % des agneaux nés frères utérins et 55 % des jumeaux meurent dans les grands pâturages.

L’épais pelage laineux que nous associons avec les moutons n’est pas entièrement naturel mais est le produit de l’élevage sélectif, ou « sélection non naturelle ». Sous la pluie, leur laine absorbe de grandes quantités d’eau (ce qui fait de lui un mouton assez pitoyable) et en été ils suffoquent de chaleur. Les moutons sont très sujets à de pénibles infections urticantes de la peau à cause de leur pelage en laine. Les produits chimiques à base d’organophosphate dans lesquels ils sont baignés pour prévenir la propagation de maladies parasitaires représentent un danger majeur pour la santé des fermiers, qui ne se baignent pas eux-mêmes dans cette solution. Quel effet cela a-t-il sur le mouton ?

Le plus sérieux problème d’un mouton est son peu de valeur. Pour la plupart, les moutons ne valent pas grand-chose, en conséquence on ne leur apporte pas une prompte assistance médicale. S’il vous arrive de voir des moutons « sur les genoux » dans leur pâturage, c’est parce qu’être debout leur est trop douloureux. Ceci arrive lorsque le sol reste constamment mouillé pendant les périodes de grande pluie, et des infections fongiques, suivies par des infections bactériennes envahissant les sabots, provoquent de grandes douleurs. A en juger par la sévérité de certains cas que j’ai observés, l’assistance de premier secours pour les moutons n’est pas une priorité usuelle.

Une histoire qu’un fermier m’a racontée résume bien le manque de considération donnée individuellement aux moutons. L’une de ses brebis avait des difficultés à agneler. Plutôt que de dépenser de l’argent en appelant un vétérinaire pour une césarienne, ce qui aurait coûté autant que ce que la brebis valait, il pratiqua lui-même l’opération avec un couteau à découper la viande et sans anesthésiant. Il était content de lui parce qu’il avait économisé de l’argent.

6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:10

Les moutons

Le genre de traitement que reçoivent les animaux de ferme peut paraître incroyable. Qu’arriverait-il si vous ou moi essayions de garder un chien dans les mêmes conditions que les cochons doivent endurer, ou si vous confiniez un oiseau de compagnie de telle sorte qu’il ne puisse déployer ses ailes ? Dans n’importe quel pays civilisé une cour de justice aurait bon droit de poursuivre pour cruauté. La seule raison pour laquelle les fermiers traitent les animaux de telles façons est la demande marchande pour une viande peu coûteuse.

Il y a une chaîne de causalité qui connecte l’appétit du consommateur au genre de souffrances que nous avons observées.

7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 1 Aoû - 13:10

X


Dernière édition par végétalienne-13 le Mar 11 Sep - 3:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:03

Lun 02 Aoû 2010

Le Canada ne parvient pas à protéger les animaux contre la cruauté

ARRÊTONS LA CRUAUTÉ


Le 28 juillet, Global TV a diffusé un documentaire d'investigation co-produit par Kevin Newman appelé "Revealed: No Country for Animals», qui fournit des preuves incontestables que le Canada accuse un retard inacceptable pour la protection des animaux ( abus et cruauté ) comparativement à d'autres pays.

Le documentaire est déchirant à voir, mais si cela peut amener nos politiciens à le regarder, ils ne pourront pas fermer les yeux sur cette réalité et ils auront l'occasion de faire quelque chose afin d'agir face aux nombreuses questions sur la condition des animaux au Canada - y compris celles relevées pour l'alimentation.

La WSPA, CCFA et CETFA demandent aux députés de soutenir une réglementation plus stricte pour les animaux de ferme et dans les transports. Le documentaire mondial fournit une preuve supplémentaire que nos règlements fédéraux sont transgressés et les sanctions ne sont pas appliquées. En une seule année, de 2 à 3 millions d'animaux meurent avant même qu'ils ne se rendre à l'abattoir.

Envoyer une lettre à votre député dès maintenant en un seul clic
http://action.wspa.ca/ea-campaign/clien ... rce%3ACCFA
( P.S Cochez sur send letter via e-mail sur le formulaire ) Encouragez-les à regarder le documentaire et à se tenir debout contre la cruauté animale. Une copie de votre lettre sera également envoyée à la vérificatrice générale du Canada, Sheila Fraser, (communications@oag-bvg.gc.ca) qui examine actuellement une demande de vérification de capacité de l'ACIA à appliquer les règlements pour protéger le bien-être des animaux d'élevage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:05

a


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 29 Juin - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:05

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Mar 11 Sep - 3:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:06

a


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 29 Juin - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:07

a


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 29 Juin - 14:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:08

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Mar 11 Sep - 3:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:09

x


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 29 Juin - 14:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:10

Cour des comptes épingle les abattoirs français x Cour des comptes a remis au ministre de l'Agriculture un rapport qui dresse un portrait critique de la situation dans les abattoirs français.
35% des abattoirs de volailles sont non conformes.
41% des abattoirs de boucherie sont hors des clous.
5,8% "pourraient se voir retirer leur agrément".
13,9% de la viande sort d'abattoirs en "situation sanitaire préoccupante".
en 2006, 8 chambres régionales avaient tapé du poing sur la table.
"La situation s'est encore dégradée depuis lors".
Le rapport pointe du doigt le manque évident d'enthousiasme de la DGAL (Direction Générale de l'Alimentation) à sanctionner les abattoirs. infiltration dans élevages professionnels de lapins x enquête menée dans plusieurs élevages intensifs de lapins en France. Les images proviennent d'élevages qui fournissent la plus grande marque française de viande de lapin. Dans ces élevages, les lapines donnent naissance à leurs petits dans des cages alignées en batterie. Les images montrent des lapereaux rampant sur le grillage, des lapereaux agonisants ou morts écrasés par leur mère : des élevages 100% cage qui condamnent les animaux à une souffrance certaine, leur vie durant. En Allemagne, Rewe, la deuxième chaîne de supermarchés, vient d'annoncer qu'elle cessait de vendre de la viande de lapins issus d'élevages en cages. En France, demandons aussi aux grandes surfaces de renoncer à la viande de lapins issus de tels élevages. Vous pouvez commander, diffuser et envoyer la carte portale éditée à cette fin.

Commander la carte postale "lapin" Vous pouvez aider la diffusion de vidéo sur blogs ,sites Internet emails ect. Des codes à copier-coller sont proposés par Youtube (cliquer sur "partager" puis "intégrer") et Vimeo (cliquer sur "embed" qui apparaît sur l'image). Enquêter sur le terrain demande un fort investissement et une grosse prise de risque. Ce travail est important, pensez à soutenir L214 svp. Merci. Ensemble pour les animaux Pour soutenir les actions de L214, j'adhère ou je fais un don. Pour un soutien régulier, j'opte pour le prélèvement automatique. vidéos : www.l214.com/video/elevage-lapins-2009 www.youtube.com/watch?v=W61k0uWSKok

keep to send La consommation de viande est moralement indéfendable

Ilest moralement indéfendable de justifier la consommation de viande sous le prétexte que les animaux sont abattus «humainement». Il est évident que la mise à mort d'animaux en grande quantité ne pourra jamais s'effectuer du manière humaine. Il y a pourtant encore trop de consommateurs de viande qui croient fermement au «conte de fée» de l'abattage respectueux des animaux, ceci afin de ne pas modifier leur manière de se nourrir. Leur argument est le suivant: «Il est théoriquement possible d'abattre les animaux sans leur causer trop de stress, alors ce n'est pas ma faute si la viande que je mange ne provient pas d'un animal abattu humainement». Le but de cette feuille d'information est d'expliquer pourquoi l'abattage humain n'est pas possible dans l'industrie de la viande: Essayez de travailler durant une semaine dans un grand abattoir et d'appliquer dans la pratique, la théorie de l'abattage humain. Vous réaliserez vite, en observant l'état de grande anxiété et la panique des animaux destinés à être abattus, que ce n'est pas possible. En réclamant un abattage «humain» dans les grands abattoirs, on demande l'impossible! Pourriez-vous fréquenter un abattoir tous les jours? Je suppose que non. Pourquoi? Parce que vous voyez que les animaux condamnés ressentent la peur de la mort. On demande donc aux travailleurs des abattoirs de développer un sentiment de compassion, qu'il est justement impossible à éprouver si on travaille dans un abattoir.

La demande d'abattage «humain» provient souvent de personnes qui n'approuvent pas les méthodes d'abattage actuelles, mais qui ne voient pas d'alternatives. Pourtant les solutions sont simples: réduire drastiquement la consommation de viande ou (surtout) la supprimer.
Avec une réduction drastique de la demande de viande, il serait possible d'atténuer les souffrances et l'anxiété des animaux abattus puisqu'ils seraient beaucoup moins nombreux. Les raisons pour lesquelles ces alternatives ne sont pas appliquées sont simples: elles demandent un changement radical de notre mode de vie. Il est pourtant essentiel que nous adoptions un autre mode d'alimentation et que nous cessions d'attendre les bras croisés, que quelqu'un se préoccupe d'abattre «humainement» les animaux. Pour ceux qui ont réellement de la compassion pour les animaux maltraités, il n'existe qu'une seule manière d'agir concrètement: renoncer à la consommation de viande. Car la demande signifie la production.
Chaque année 600'000 tonnes de viande sont consomméesUn renoncement à la consommation de viande diminuerait radicalement le nombre d'animaux tués. Mais il convient ici de mentionner les autres produits animaux qui sont également responsables de la mise à mort d'animaux: les œufs, le lait, les produits laitiers, la laine. Mais

Les êtres humains n'ont pas un besoin physiologique de consommer de la viande, des œufs, du lait et des produits laitiers. La surconsommation de ces produits est d'ailleurs responsable des principales maladies de civilisation (cancers et maladies cardio-vasculaires notamment). La laine peut être remplacée par le coton. Le cuir constitue un problème pour les végétariens. Actuellement un surplus de peaux proviennent de l'industrie de la viande (elles sont par exemple transformées en gélatine). Le renoncement au cuir pourrait au mieux contribuer à augmenter le prix de la viande, mais ne changerait pas grand chose quant au nombre d'animaux abattus. Il n'y a malheureusement que peu de chaussures en matière végétale.
Mais les alternatives sont en train d'être développées. Il est reconnu que la fourrure est un luxe inutile. Mais cette critique n'est pas encore faite à l'abattage . Il est reconnu que la fourrure est un luxe inutile. Mais cette critique n'est pas encore faite à l'abattage des animaux pour la viande, à cause du mythe de l'abattage «humain». Nous les végétariens, sommes convaincus que l'être humain doit considérer les animaux différemment et que le fait de tuer les animaux uniquement pour satisfaire notre gourmandise (que les animaux soient abattus «humainement» ou non) n'est pas justifié.
[/color]

20 novembre 2010

VIDEO : http://www.l214.com/France-3-Auvergne--Aid-El-Kebir--2010-11-18

Aïd El Kebir 2010 - Enquête dans un abattoir violation de la réglementation et souffrance animale
L'association L214 révèle des images de l'Aïd El Kebir 2010 tournées hier dans un abattoir.
Cette enquête montre des violations flagrantes de la réglementation concernant la protection des animaux au moment de leur mise à mort. Le sacrificateur cisaille la gorge des animaux provoquant des souffrances pourtant évitables. La circulaire du 26 octobre 2010 des ministères de l'Agriculture et de l'Intérieur précisait pourtant :"Le geste de la saignée est précis. Il doit se faire en une seule fois, sans cisaillement" (1). L'immobilisation des animaux jusqu'à la fin de la saignée n'est pas respectée (2).
L214 insiste sur la nécessité d'un étourdissement efficace pour épargner un minimum la souffrance des animaux dans le cadre de l'abattage à la chaîne tel qu'il se passe tous les jours, que ce soit pour l'abattage rituel ou "standard". L'absence d'étourdissement n'est en rien un dogme de la religion musulmane mais une pratique usuelle en France. L'Indonésie comptant la première communauté musulmane au monde, accepte que les bovins soient étourdis par matador pour l'exportation de viande halal depuis la France vers ce pays (3).

Vidéo  http://videos.l214.com/video/aid/aid-el-kebir-2010-L214.mp4
--------------------------------------------------------------------------------
(1) Circulaire DGAL/SDSSA/C2010-8005 - 26 octobre 2010.
violation de l'article R214-67 du Code Rural : "Les locaux, les installations et les équipements des abattoirs doivent être conçus, construits, entretenus et utilisés de manière à épargner aux animaux toute excitation, douleur ou souffrance évitables."
(2) Article 2 de l'arrêté du 12 décembre 1997 relatif aux procédés d'immobilisation, d'étourdissement et de mise à mort des animaux et aux conditions de protection animale dans les abattoirs : "L'immobilisation des animaux doit satisfaire aux dispositions énoncées en annexe II du présent arrêté. Dans le cas de l'abattage rituel, l'immobilisation des animaux des espèces bovine, ovine et caprine doit être assurée au moyen d'un procédé mécanique appliqué préalablement à l'abattage et maintenu jusqu'à la fin de la saignée.[/color]

salon de l'agriculture 7ème jour poulets de chair vidéo www.l214.com/salon-agriculture-2011/7eme-jour-poulets

En France, 740 millions de poulets sont tués chaque année. 82% d'entre eux sont élevés dans des élevages intensifs, dans d'immenses hangars, grandissant sur une litière de plus en plus sale à mesure que les jours passent.Les poulets qui grandissent dans ces endroits nauséabonds et sombres sont issus de souches à croissance rapide : la recherche scientifique, par croisements génétiques, a créé ces poulets dont les muscles grossissent plus vite que le reste de leur corps, en particulier que leurs os et leur coeur. Ce sont des animaux boiteux exposés aux insuffisances cardiaques et nombre d'entre eux en meurent avant le ramassage qui intervient le plus souvent à leur 42e jour.
Les images que nous vous dévoilons aujourd'hui ont été tournées pendant un ramassage à destination de l'abattoir. On peut y voir ces milliers d'oiseaux littéralement cueillis par des ouvriers pressés par la rentabilité.
Une face de plus du modèle agricole français qui ne prend soin ni des animaux, ni des êtres humains, ni de l'environnement.
Passons à l'action : écrire aux maires
Aujourd'hui, on remet ça avec les communes : nous vous proposons de toucher les mairies qui gèrent bien souvent, entre autres, les cantines scolaires des écoles primaires et les cantines municipales. C'est aujourd'hui une amorce qui sera suivie d'une campagne coordonnée par l'Association Végétarienne de France et L214.
Ecrivez à votre mairie (ou à celle de la ville la plus proche) par mail ou par courrier. Incitez-les à suivre les enquêtes de cette semaine et à mettre en place dans leur ville les jours végétariens hebdomadaires. Un jour par semaine où les produits d'origine animale sont retirés du menu, c'est moins d'animaux dans les élevages, moins de départ pour l'abattoir, moins de problèmes de santé chez les humains, un meilleur partage des ressources et moins de dégâts sur l'environnement.
       Madame, Monsieur,
   Le Salon de l'Agriculture est une occasion de faire le point sur notre alimentation. La France fait partie des pays européens dont les habitants consomment le plus de viande, beurre, fromage et œufs. Elle est également dans le peloton de tête en ce qui concerne les produits de la mer. Seul l'élevage industriel et la surpêche permettent un tel niveau de consommation.
Pendant la durée du Salon, chaque jour, vous pouvez suivre une nouvelle enquête vidéo sur le site www.L214.com qui dévoile en quelques minutes le modèle agricole français. A votre disposition également, le site viande.info qui expose les dégâts provoqués par le modèle alimentaire et agricole français sur les animaux, les êtres humains et l'environnement.indispensable de se mobiliser pour limiter les dégâts. Une proposition simple permet d'atténuer notre impact dans l'ensemble des domaines : il s'agit de promouvoir le jour végétarien hebdomadaire. La restauration scolaire = excellente façon de sensibiliser les citoyens & de leur faire découvrir qu'une alimentation équilibrée peut se composer facilement à base de végétaux.[/color]


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 29 Juin - 14:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:13

all who have faith in YESHUA will have their sins forgiven in the nae of YESHUA

salon de l'agriculture 3ème jour : dindons vidéo  http://www.l214.com/communication/20110220-elevage-dindons-sia-2011

cette vidéo fera pas sourire. Nous espérons qu'elle aidera à faire comprendre que notre modèle alimentaire & agricole est majoritairement basé sur une extrême violence envers les animaux. Comprendre que le respect des bêtes nécessite une vraie remise en question de notre alimentation. Ces images vous révoltent ? Passez à l'action ! nous vous proposons de nous mobiliser pour toucher les députés , sénateurs des régions. Ecrivez-leur par mail ou courrier. Incitez-les à suivre les enquêtes & à prendre des initiatives qui vous parlent. Que suggérer aux députés & sénateurs ? france fait partie des pays européens dont les habitants consomment le plus de viande, beurre, fromage œufs. Elle est dans le peloton de tête en ce qui concerne les produits de la mer. Seul l'élevage industriel et surpêche permettent un tel niveau de consommation. réclamons baisse de la consommation de produits d'origine animale. suggestion de courrier. Salon de l'Agriculture est une occasion de faire le point sur notre alimentation. La France fait partie des pays européens dont les habitants consomment le plus de viande, beurre, fromage et œufs. Elle est également dans le peloton de tête en ce qui concerne les produits de la mer. Seul l'élevage industriel et la surpêche permettent un tel niveau de consommation.
   Pendant la durée du Salon, chaque jour, vous pouvez suivre une nouvelle enquête vidéo sur le site L214.com qui dévoile en quelques minutes le modèle agricole français. A votre disposition également, le site viande.info qui expose les dégâts provoqués par le modèle alimentaire et agricole français sur les animaux, les êtres humains et l'environnement.
   Il est indispensable de se mobiliser pour limiter les dégâts. Une proposition simple permet d'atténuer notre impact dans l'ensemble des domaines : il s'agit de promouvoir le jour végétarien hebdomadaire, dans votre région mais aussi au sein de votre hémicycle.on compte sur vous, Il y a beaucoup d'autres idées à soumettre : plusieurs sont rassemblées dans la rubrique propositions politiques du site viande.info. hésitez pas à personnaliser votre courrier. Où trouver adresses des députés ou sénateurs ? sur site de l'assemblée nationale par une carte interactive à votre disposition. Celles des sénateurs sont accessibles sur site du sénat.


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 29 Juin - 15:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:14

18 février 2011

VIDEO http://www.youtube.com/watch?v=kp4AV-xQA3M

Une vidéo par jour pendant le salon de l'agriculture
Du 19 au 27 février se tiendra à Paris le Salon international de l’agriculture : une vitrine utilisée pour donner au public une image rassurante et bonne enfant de l’élevage français. Pendant ces 9 jours, L214 proposera aux internautes un salon « off » sur son site. Chaque jour sera mise en ligne une courte vidéo inédite, issue des enquêtes de l’association, afin que nos concitoyens puissent voir le vrai visage de l’élevage aujourd’hui.
Rendez-vous à 9h tous les matins sur L214.com. Incitons autant de personnes que possible à visionner ces vidéos !
Lire le communiqué de presse annonçant cet événement
Du lapin de batterie au menu de collégiens
Le Conseil général de Charente a décidé de mettre des lapins issus d’élevage intensifs locaux au menu d’une dizaine de collèges. Une décision incompréhensible de soutien à une production déplorable. L214 a écrit aux fédérations de parents d’élèves et à tous les collèges du département pour les informer de ce que sont ces élevages. L’association a également adressé une lettre au Président du Conseil général, l’invitant à reconsidérer son soutien à la filière cunicole et à développer plutôt l’offre de menus végétariens dans les collèges.
Lire le communiqué de presse « Charente »
Lire l’article paru dans Sud Ouest
Deux émissions télé à (re)voir sur le net
Le 11 février dernier l’émission Café Picouly sur France 5 a consacré une séquence de 18 min. au thème « Faut-il manger les animaux ? ». Le 15 février, Global Mag sur Arte a abordé pendant 12 min la question de l’élevage des lapins. Deux émissions intéressantes, abondamment illustrées d’images de L214, que vous pouvez désormais visionner sur Internet.
Voir Café Picouly
Voir Global Mag
Dossier abattage rituel
La dernière livraison de la Revue semestrielle de droit animalier (téléchargeable sur Internet) vient de paraître. Elle contient notamment un dossier sur l’abattage rituel coordonné par Florence Burgat.
Télécharger la RSDA
Agenda
Dimanche 20 mars : Journée sans Viande
Du 21 au 24 avril - Suisse : Forum pour l'égalité animale
 au Village de la paix (Friedensdorf) de Broc (Fribourg - CH).
Samedi 23 avril - Paris : Manifestation unitaire contre l'expérimentation animale à l'appel de la Fondation Brigitte Bardot, d'Antidote Europe et d'International Campaigns.
Estiva pour L214
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19963
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 2 Aoû - 11:15

Meat, murder and more...


Il ne suffit pas de dire qu'on est de retour, de répondre aux commentaires (j'ai commencé preque fini mais y'avait du retard), il faut aussi se remettre à écrire. J'avais promis à Lunemalo, une jolie plume et un grand coeur de la blogosphère, que je reprendrais le blog par une réponse détaillée à un commentaire laissé sur cet article il y a longtemps maintenant par Lorhwinohoq.
Ce commentaire exprimait un désaccord profond avec toutes les remarques pro-végétariennes semées au fil de ce blog-note. Contrairement aux commentaires peu constructifs et souvent insultants que continue à me valoir un super vieil article sur les sports motorisés, ce commentaire avait trois mérites : celui d'être courtois (j'aime bien les gens pas d'accord mais respectueux), celui d'être argumenté (j'aime bien les arguments qui dépassent le "connard d'écolo extrémiste militant, retourne manger ton tofu maltraité") et surtout celui de condenser en quelques lignes toutes les réactions que l'annonce de mon régime alimentaire suscite à chaque fois que je rencontre de nouvelles personnes. Voici donc ma réponse à Lorhwinohoq, un petit guide du Que répondre à l'omnivore pas d'accord....

Pour moi, il n'y a qu'une bonne raison d'être omnivore, celle du plaisir gustatif...
Pour moi, il y a deux inconvénients quand on est végétarien: on a rarement le choix au resto et il faut sans cesse expliquer et justifier ses choix.
Qu'un juif ou un musulman refuse une tranche de jambon ou un saucisson, qu'un jeune éphèbe refuse la viande rouge par égard pour sa santé, nul n'y trouve à redire... mais qu'on se hasarde à dire qu'on ne mange ni viande ni poisson par conviction éthique et c'est souvent le début d'une longue conversation qui va occuper une bonne partie du repas.
Après quelques années, je commence à être rodée et puisque les questions sont toujours les mêmes, je ne cherche plus la créativité et ressors inlassablement les mêmes réponses. Petite démo à partir du commentaire de Lorhwinohoq*...



1- L'omni dit : Je constate que vous militez contre le "massacre animal" et que vous faites une fierté de ne pas manger de viande. Je ne suis pas du tout d'accord.
Hooly dit : Chouette, on va pouvoir discuter donc!


2- L'omni dit : De tout temps on a mangé de la viande,
Hooly un peu déçue par l'argument : Aie, là, on ne va pas être d'accord. Pour moi , le "de tout temps" est à proscrire dans nombreux débats, comme me l'ont inculqué moults professeurs du secondaire comme du supérieur. De tout temps, les hommes ont fait la guerre, donc tapons nous gaillardement sur la tête, de tout temps, les maladies ont décimé les populations donc laissons faire la nature et laissons les bactéries et les virus s'épanouir joyeusement. Pour moi, en appeler à la tradition ou à l'histoire n'est en aucun cas une justification. C'est au nom de la tradition qu'on excise encore des fillettes ou qu'on torture des taureaux dans les arènes : le passé n'a malheureusement pas le monopole de la raison et c'est ce qui permet de parler de progrès



3- L'omni dit : notre physionomie vous le dira : nous sommes faits pour être omnivores et donc manger de tout.
Hooly amusée: Quand j'avais 3 ans, on m'a opérée de l'appendicite, on m'a enlevé un bout de truc osbsolète dont je me passe très bien. Si je regarde ma physionomie naturelle sans passer par la case épilation, j'ai des jambes pleines de poils dont je me dis qu'ils ont du servir à mes ancêtres mais dont je serais bien aise de me passer définitivement. Tout ça pour dire que le corps contient des traces d'activités passées qui ne servent plus. Alors quand on me dit que si j'ai des canines, c'est bien que je dois manger de la viande, j'ai un peu de mal à comprendre l'utilité de fameux bout d'appendice ou l'intérêt de mes poualopattes...


4- L'omni dit : Nos besoins aussi reflètent cet état de faits : il est difficile (mais pas impossible, j'en conviens...) d'équilibrer sa nourriture afin de ne pas avoir de carence en vitamines (qui sont des éléments indispensable au bon fonctionnement du corps humain et qui ne peuvent pas être synthétisés. Lorsque vous en manquez, si cela n'est pas trop grave, vous ne le sentez pas, mais votre corps fonctionne moins bien) puisque certaines vitamines se trouvent de façon privilégiée dans la viande.
Hooly dit : Tout à faire d'accord avec ce point, aujourd'hui, en France, il est difficile mais pas impossible d'équilibrer sa nourriture. Quand je vais au restaurant, quand je vais à la cantine, je mange des repas carencées. Pourquoi? Parce que je mange un repas d'omnivore mais sans la portion de protéines. A la maison, je mange équilibré parce que je mange des repas végétariens qui tiennent compte de mes besoins. Un paradoxe : il est plus difficile de manger végétarien et pourtant les végétariens mangent mieux Pourquoi? Parce qu'il y a une conscience active de l'alimentation et qu'on nous serine tellement qu'on va être carencé qu'on fait attention. Combien de mes amis omnivores ne se nourrissent que de pâtes et de viande le soir?


5- L'omni dit : J'ajouterai en plus que les viandes rouges sont d'excellentes sources de fer (et près d'une femme sur trois est déficiente en fer), et que le fer d'origine animal est plus facilement utilisé que le fer d'orgine végétale (puisque le fer d'origine animal est directement sous forme utilisable).
Hooly dit : J'imagine qu'il s'agit d'une femme sur trois omnivores;-). Ce qui montre bien que ce régime ne garantie pas forcément un bon équilibre. Parce que je fais pas mal de sport, j'ai pu constater que mes carences en fer étaient identiques à celle des omnis (notamment suite à des courses de type marathon ou semi-marathons). Je suis ok sur la plus grande facilité d'absorption du fer animal mais dans le cadre d'un régime végétarien équilibré, le taux de fer est toujours bon ou du moins ni meilleur ni pire que dans le cadre d'un régime d'omni (et le taux de choléstérol en général beaucoup plus bas). Le seul truc qu'on ne trouve QUE dans les produits animaux est la vitamine B12, les végétaliens qui ne consomment aucun produit dérivé devront se suppléer, les végétariens la trouveront dans le beurre, les produits laitiers, etc.


6- L'omni dit : Les viandes sont donc de très bons aliments et s'il est possible d'équilibrer son alimentation en étant végétarien (mais pas en étant végétalien, désolée), c'est une chose qui n'est pas simple : les acides aminés essentiels ainsi que les vitamines dont je parle plus haut risquent de manquer. Equilibrer son alimentation en étant végétarien demande une forte implication et de bonnes connaissances en nutrition afin d'associer les bonnes céréales avec les bonnes légumineuses. C'est pourquoi je pense malheureusement que de nombreux végétariens sont déficients en éléments essentiels, même s'ils ne le ressentent pas.
Hooly dit : Voir réponse précédente mais bien d'accord sur le fond, apprenons tous à manger mieux! ;-)


7- L'omni dit : Vous êtes indignés par l'agriculture intensive ? Je le comprends, mais est-ce nécessaire pour cela de condamner toute nourriture animale ? Je vous signale que pour le moment, nous n'avons pas encore trouvé d'autre solution pour nourrir la population grandissante et que même si nous étions tous végétariens, il ne serait que plus difficile de tous nous nourrir correctement.
Hooly dit oui puis non : Concernant l'agriculture intensive, je pense que tout le monde sera d'accord pour dire qu'il y a un souci, et ce, à tous les niveaux, du point de vue animal en terme de souffrance et du point de vue humain en terme de qualité et de tromperie.
Concernant la seconde partie de la question, votre assertion est erronée. Il faut entre 10 kg et 15 kg de céréales pour produire un kilo de viande et cinq fois plus d’eau pour produire des protéines de bœuf que des protéines de soja. Autrement dit, non seulement l'élevage intensif entraine une agriculture intensive polluante et peu productive mais en plus il faut savoir qu'actuellement de nombreux pays s’appauvrissent en produisant du bétail pour l’exportation ou en cultivant des aliments qui serviront à nourrir les animaux de boucherie des pays riches. Autrement dit, on nourrit les animaux des riches tout en mourant de faim, quand bien même toutes les prévisions s’accordent toutes : les céréales ne seront bientôt plus produites en quantité suffisante pour la population humaine. Voici qui explique pourquoi certains végétariens le sont uniquement pour des raisons écologiques et humanitaires
Enfin, pour finir de répondre à la question, du point de vue éthique, je pense que l'homme n'a plus besoin de tuer pour se nourrir, qu'il est archaïque et barbare de tuer des êtres sensibles pour manger.


8- L'omni dit : cela vous choque de manger des êtres vivants ? Mais les légumes, les fruits, les céréales, les légumineuses aussi sont vivants ! Nous ne pouvons pas nous nourrir de cailloux, nous avons besoin de nourriture vivante.
Hooly dit : Ahhhhh non, pitié, pas l'argument du cri de la carotte! Je ne sais pas où les omnis vont toujours chercher ça, mais même ma plus petite cousine comprend qu'il y a une différence entre un cochon et une carotte! En fait, cela ne me choque nullement de manger du vivant, bien au contraire, je privilégie la nourriture vivante (graines germées, fruits de saison non irradiés, etc.). Ce qui me choque c'est de me nourrir d'êtres sensibles, d'individus qui souffrent ou ont du plaisir. Je ne fais pas la différence entre vivant ou mort, je fais la différence entre sensible et insensible.


9- L'omni dit : De plus, dans les régions de campagne où l'on laisse proliférer les animaux de la forêt (et donc où on ne chasse pas pour réguler la population animale) les animaux provoquent de très gros dégâts dans les cultures mais aussi au niveau des habitations. L'homme a un devoir de prédateur qu'il doit assumer, que cela lui plaise ou non. Une population animale sans prédateur finit imanquablement par dégénérer.
Hooly pas contente : Je crois bien qu'on a laissé proliférer l'humain partout sur la terre et qu'il a déjà provoqué des dégâts irréparrables, alors franchement j'ai du mal à comprendre que les grignotages de lapins ou les ballades des ours puissent lui nuire. C'est peut-être parce qu'il n'a pas de prédateur qu'il a dégéné... ;-)
Tout ça pour dire qu'on ne peut pas à la fois réclamer l'ordre naturel et une régulation artificielle...
"L'homme se doit d'être prédateur", une affirmation gratuite de la sorte a des échos douloureux "La femme doit obéissance et soumission à l'homme" , "l'homme blanc est supérieur à l'homme noir". Sur quel fondement baser de telles théories? Comment l'homme peut-il à la fois se réclamer de la nature et la bafouer. L'homme se confond dans l'animal en ce qu'il est sensible et il s'en distingue en ce qu'il est moral. Par que l'être humain a une moral et une éthique, il a un devoir et une responsabilité que les animaux n'ont pas. On ne peut condamner le chat qui joue et tue la souris, mais on peut condamner l'humain qui fait souffrir un autre être sensible parce qu'il porte en lui la posssibilité de dire non à ses pulsions


10- L'omni dit : Je concluerai en disant qu'il n'y a aucune raison pour que nous ne mangions pas de viande. Après tout, les autres animaux de la nature en mangent aussi, et même si l'on prend l'exemple des animaux herbivores, nous sommes faits différemment d'eux : nos dents, notre tube digestif, notre métabolisme est différent.
Hooly contente: Promis, je prépare un autre article sur toutes les bonnes raisons, éthiques, écologiques, sanitaires de ne pas manger de viande.


11- L'omni dit : Merci aux personnes qui ont pris la peine de lire mon message, et j'attends vos réactions. Je tiens cependant à ajouter que certaines personnes sont végétariennes pour des raisons religieuses, et je ne peux que les respecter pour ce choix.
Hooly dit : C'est cet argument qui est le plus difficile à comprendre pour moi! Pourquoi respecter le choix de certains de suivre aveuglément un dogme religieux et me refuser un choix éthique et philosophique? N'est-il pas aussi noble et respectable de penser par soi-même? Je ne peux que m'irriter devant ce mépris de l'intelligence, c'est à cause de cette intolérance que je marcherai le 19 mai à la Veggie Pride. La Veggie Pride n'est pas là pour informer ou faire du prosélitisme, il y a d'autres actions pour ça, mais c'est le seul jour de l'année où je peux manifester qu'il y a une réelle fierté à penser par soi-même et à vivre selon ses convictions dans un monde où tout nous pousse à suivre des normes sans réfléchir aux conséquences de ses actes. Je respecte davantage le chasseur qui tue de ses mains que la plupart des omnivores français qui s'offusquent qu'on mange du chien en Corée et qui seraient incapables de visiter un abattoir, mais c'est une autre histoire et peut-être un autre article...

*j'ai repris l'intégralité du commentaire, en me permettant simplement de le scinder pour pouvoir répondre au fur et à mesure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: Viande   Ven 3 Aoû - 12:13

19 juin 2012

Des cochons de l'Espagne vers l'Italie : plus de 36 heures pour un douloureux transport.

Du 8 au 10 juin dernier, trois organisations de protection animale (ANDA, Animals' Angels et PMAF) ont suivi un transport de cochons de l'Espagne vers la Sicile en passant par la France et l'Italie. Les cochons souffrent de la chaleur pendant le transport.Le camion italien transportait 190 cochons. Le trajet, qui a duré plus de 36 heures dont une traversée maritime d'environ 11 heures, a engendré de nombreuses souffrances pour les animaux. Les associations y voient une nouvelle preuve pour l'interdiction des transports de longue durée.

L'équipe d'enquêteurs a été témoin d'une importante souffrance animale, en constatant que les animaux haletaient, respiraient difficilement, étaient anxieux et stressés. La présence d'une salive épaisse dans la gueule des animaux indiquait un important stress hydrique. Cette situation a été aggravée par l'espace limité qui ne permettait pas aux cochons de réguler leur température corporelle. Tout au long du trajet, les températures ont été très élevées (plus de 32°C), notamment pendant la traversée maritime, où le camion a été garé en plein soleil. Excepté pendant un court moment, le système d'abreuvement des animaux n'a pas été activé. Les cochons n'ont pas pu s'hydrater pendant plus de 36 heures et ont souffert d'un important stress thermique et hydrique. Une fois de plus, cette enquête démontre le manque de cohérence existant entre les documents du transport et la réalité qui rend les contrôles officiels très difficiles voire impossibles pendant le trajet et à destination finale.

Ces scènes de souffrance totalement inutiles se produisent régulièrement au cours des longs transports d'animaux vivants. C'est pourquoi, nous revendiquons l'interdiction des longs transports d'animaux au profit des transports de carcasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: Viande   Ven 3 Aoû - 12:14

Actualités
12 06 2012
1 103 284 signatures remises au commissionnaire européen John Dalli, contre les transports d’animaux sur de longues distances, destinés à l’abattage.

--------------------------------------------------------------------------------

Une délégation de députés européens et d’ONG européennes de protection animale, dont la PMAF, a remis, jeudi 6 juin la pétition à Bruxelles.

La campagne 8 hours, a été lancée conjointement par l’association allemande Animals’ Angels et le député européen danois Dan Jorgensen. L’objectif de cette campagne est d’obtenir une limitation de la durée des transports d’animaux destinés à l’abattage à 8 heures. La Protection mondiale des animaux de ferme s’est associée à cette campagne qu’elle a largement relayée en France, recueillant 236 317 signatures pour la pétition remise au Commissaire.

Les 1 100 000 citoyens qui ont signé la pétition 8 hours demandent aux institutions européennes de prendre des mesures contre le plus gros problème concernant les transports d’animaux vivants : la durée des transports. Une meilleure application de la réglementation protégeant les animaux transportés, n’est pas suffisante s’il n’est pas mis un terme aux transports d’animaux sur de longues distances.

Une délégation de députés européens et d’ONG européennes de protection animale, dont la PMAF, a remis, jeudi 6 juin la pétition au Commissaire John Dali, à Bruxelles.

Plus de 130 députés européens ont affiché publiquement leur soutien à la campagne 8 hours, ainsi que plus de 100 organisations à travers l’Europe.

Le 15 mars 2012, le Parlement Européen a adopté la déclaration écrite 49/2011, qui appelle la Commission et le Conseil à réviser le Règlement 1/2005 à établir une limitation à 8 heures maximum de la durée de transport des animaux destinés à l’abattage.

Depuis sa création en 1994, la PMAF dénonce les transports d’animaux sur de longues distances. L’association a à maintes reprises constaté que plus les transports sont longs, plus les animaux sont affamés, déshydratés, fatigués, stressés avec pour résultat une issue parfois fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: Viande   Ven 3 Aoû - 12:14

1 mai 2010

Ferme Lovely - Sauvetage de poules de batteriesRecherche de bénévolesBonjour à tous.

L'asbl est completement déménagée. Nous cherchons donc des bénévoles dans la région d' Ipre (Ieper) qui voudraient bien accorder de leur temps pour les cocottes, les chevaux, les oies et les canards de l'association. Nous recherchons également toujours des dons et des acheteurs pour nos oeufs, seuls financements de l'association.

Merci bcp et bon week-end.

Morgane

Le nouveau groupe de la ferme lovely vous attend pour sauver encore plus de poules : https://www.facebook.com/poulesheureuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: Viande   Ven 3 Aoû - 12:14

Cet article a été écrit le 30 Août 2009.

Charal nie les accusations qui lui sont portées sur le non respect du bien-être animal

Dans l'abattoir Charal de Metz

Suite à l'infiltration de l'abattoir Charal de Metz par un enquêteur de l'association de protection animale L214, des images difficilement soutenables ont été dévoilées au grand public. Selon L214, ces images attestent d'une violation flagrante de la réglementation en vigueur : "des bovins (vaches, boeufs) suspendus par une patte à la chaîne d'abattage s'agitent désespérément pendant de longues minutes avant de rendre leur dernier souffle". Par conséquent, L214 a porté plainte contre Charal pour cruauté envers les animaux et dénonce la tromperie de l'entreprise envers les consommateurs. Charal n'a pas tardé à réagir... en vain ?
La réponse de Charal

Dans un communiqué, Charal a rapidement réagi aux images de l'association L214.Soulignant dans un premier temps que cette vidéo a été filmée sans son autorisation, Charal demande qu'elle soit retirée des sites Internet pour ne pas "choquer un public non averti et notamment des enfants (...) le travail en abattoir est difficile et dur. Charal a conscience que les images tournées sont bouleversantes pour de nombreuses personnes et comprend tout à fait le choc que celles-ci peuvent provoquer pour quiconque n'est pas habitué à voir les pratiques de ce métier."
En effet, peu de consommateurs ont connaissance des pratiques courantes en abattoir. Cependant, montrer et assumer la réalité de son activité apparaît comme une condition minimale pour un groupe qui se targue de "transparence"... Les enfants ont bon dos dans l'histoire...

Charal précise également que "la vidéo diffusée mélange des scènes d'abattage « standard » ainsi que des scènes d'abattage « rituel » pour la viande destinée aux communautés musulmane et juive selon les règles Hallal et Cacher. Les règles et procédures pour ces deux abattages sont distinctes (...) L'abattage dit « standard » consiste à immobiliser l'animal, l'étourdir - il est alors inconscient - puis à le suspendre afin de pratiquer la saignée et le vider de son sang. Lors de l'abattage « rituel » les animaux doivent être conscients lors de la saignée."
Il est bon de rappeler que ces préceptes religieux d'un autre temps restent bien souvent inconnus de la population non musulmane et non juive non pratiquante.

Charal poursuit et fait le point sur les accusations qui lui sont portées. Sur le principal reproche qui lui est adressé, Charal voit dans les "mouvements gesticulatoires" des animaux lorsqu'ils sont suspendus un simple réflexe nerveux post-mortem.

Charal insiste sur son engagement "en faveur du respect des animaux" en étalant les certifications, les contrôles, les audits et les bons résultats d'inspection de son abattoir à Metz.

Finalement tout va bien pour le groupe Charal qui affiche un milliard d'euros de chiffre d'affaire... Tout ou presque car les pratiques filmées à son insu dans son abattoir n'auraient jamais dû être connues du grand public... Rappelons que l'association L214 s'était vu refusée sa demande de visite des abattoirs de Charal... Etonnant pour une entreprise qui "par son écoute, sa proximité, sa recherche, sa maîtrise et sa volonté de dialogue (...) s'inscrit dans une démarche d'entreprise responsable."... (1)
Pour L214, l'abattoir Charal ne respecte pas la réglementation de protection des animaux

L214 ne se satisfait pas de cette réponse, comme il le souligne dans un nouveau communiqué : "nous reprochons à l'abattoir Charal de ne pas respecter la réglementation de protection des animaux.
En abattage standard, le comportement des bovins indique que certains reprennent conscience avant la saignée : « des bovins (vaches, boeufs) suspendus par une patte à la chaîne d'abattage s'agitent désespérément pendant de longues minutes avant de rendre leur dernier souffle. »
En abattage rituel, le temps d'immobilisation pendant la saignée n'est pas respecté, entraînant « une mort des bovins en toute conscience, suspendus par une patte à la chaîne d'abattage ».

Notre communiqué du 28 août met également en cause les Services vétérinaires, dénonçant « leur incapacité à faire respecter la réglementation de protection des animaux. »
D'après l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments, les signes de rétablissement de la conscience sont les suivants :
- respiration rythmique
- réflexe cornéen
- pupilles resserrées
- réflexe de redressement
- tentatives de soulèvement de la tête
- retour de rigidité dans les oreilles
Sur les images, on peut clairement constater les tentatives de redressement et de soulèvement de tête. Il est possible de comparer avec d'autres abattoirs."

Par conséquent, L214 maintient le constat que les animaux reprennent conscience sur la chaîne d'abattage. De plus, pour L214 les services vétérinaires sont "juge et partie" et demandent "l'expertise de l'Office Alimentaire et Vétérinaire de l'Union européenne (OAV) habilité à évaluer le fonctionnement des abattoirs et l'efficacité des Services vétérinaires à faire respecter la réglementation."
Retour sur les infractions flagrantes

L214 rappelle les infractions constatées :
Abattage standard : la réglementation impose la saignée immédiate après étourdissement

R214-71 du Code Rural : « La saignée doit commencer le plus tôt possible après l'étourdissement et en tout état de cause avant que l'animal ne reprenne conscience. » Chez Charal, en abattage standard, les animaux sont assommés puis suspendus. Ils attendent de longues minutes avant d'être égorgés, ce qui constitue donc une Infraction à l'article R214-71.
Abattage rituel : la réglementation impose le maintien de l'immobilisation pendant la saignée

R214-74 du Code Rural : « L'immobilisation doit être maintenue pendant la saignée. »
Charal affirme : « Nos experts ont regardé les images et le temps d'immobilisation est suffisant, de l'ordre de 40-50 secondes à une minute. Cela correspond à la réglementation. » Le chronomètre des experts de Charal est visiblement endommagé puisque la vidéo de l'association montre clairement que le bovin a été maintenu moins de 10 secondes. "Les images montrent que la mentonnière se dégage sitôt le coup de couteau terminé : l'immobilisation est relâchée immédiatement après égorgement," ce qui constitue donc une infraction à l'article R214-74.

Enfin, "Charal et les Services vétérinaires se gardent bien de revenir sur l'emplacement du box rotatif qui fait subir un stress supplémentaire aux bovins qui sont face à leurs congénères égorgés" et qui constitue une infraction à l'article R214-67 du Code Rural : « Les locaux, les installations et les équipements des abattoirs doivent être conçus, construits, entretenus et utilisés de manière à épargner aux animaux toute excitation, douleur ou souffrance évitables. »
Des révélations qui rappellent une triste réalité

Au delà de la plainte contre Charal, cette affaire est l'occasion de rappeler au consommateur que la production agro-alimentaire industrielle n'est pas compatible avec le respect de l'environnement et du bien-être animal.
Le morceau de viande que l'on trouve dans notre assiette n'est pas anodin : rarement très tendre et donc souvent délaissé (notamment dans les restaurants collectifs), il est le résultat d'une croissance animale trop souvent forcée et une vie de souffrance dans une logique destructrice de l'environnement.

Enfin, cette dénonciation témoigne de nouveau du fossé qui existe entre la communication rassurante des grandes entreprises et la réalité de leurs activités. A grands renforts de matraquage publicitaire, ces grands groupes façonnent leur image : un bon moyen de camoufler des pratiques peu recommandables... La tromperie, lorsqu'elle éclate au grand jour, est alors jugée insupportable par les consommateurs, trop souvent considérés avec mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: Viande   Ven 3 Aoû - 12:14

viande, un mot qui cache des milliards et des milliards de vies innocentes torturées et atrocement tuées

Élevage intensif des animaux de consommation

« En fait, si une personne fait du mal aux humains elle sera considérée comme étant cruelle, mais quand des gens sont cruels envers des animaux, spécialement au nom du commerce, on ferme alors les yeux sur cette cruauté, et lorsque de grosses sommes d'argent sont en jeu, elle sera même défendue par des gens autrement intelligents.» ( Ruth Harrison ).

Quiconque vit avec un chat, un chien ou un oiseau sait très bien que les animaux ressentent des émotions, démontrent de la joie, de la peur et de l'affection. Ils communiquent entre eux par des sons, des cris, des chants et s'entraident mutuellement. Certains vivent en troupeau, en clan et une hiérarchie s'établit entre eux.

Il existe des lois pour protéger les chats et les chiens ( même si elles ne sont pas appliquées dans la majorité des cas "surtout au Québec" ), mais elles sont inexistantes pour les animaux élevés pour la consommation humaine. Les méthodes modernes d'élevage considèrent avant tout l'animal comme une source de profits, une machine à viande sur pattes. On fabrique la viande comme des automobiles en série! Les animaux emprisonnés dans les fermes concentrationnaires mènent une existence artificielle où l'on ne respecte pas leurs besoins les plus élémentaires. Ils n'ont pas droit à de l'exercice, ni à l'air extérieur ni à l'interaction avec leurs pairs. Ils subissent l'immobilisation partielle ou totale, parfois dans la noirceur ou la lumière artificielle, faisant l'objet de manipulations génétiques, de croisements, de mutilations afin de satisfaire aux demandes des humains.

Jamais dans toute l'histoire de l'humanité a-t-on vu ce genre d'exploitation, de domination et d'oppression exercées sur les animaux comme celle de l'industrie de l'agriculture. Pour remédier à cette vie animale contre-nature, les éleveurs doivent avoir recours à une panoplie de produits chimiques ( antibiotiques, sulfamides, tranquillisants, hormones, anabolisants, vaccins ) afin de contrer les nombreuses maladies qui terrassent les animaux d'élevage intensif.
Il n'est guère surprenant de constater que les humains se nourissant de viande provenant d'animaux élevés et tués dans la douleur et la peur souffrent à leur tour de divers désordres physiques, énergétiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viande   Aujourd'hui à 3:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Viande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Viande aux rats = Cannibalisme ?
» Abolition de la viande
» Pour l'interdiction de la vente de viande d'écureuil en Angleterre
» par quoi remplacer la viande ????
» La viande ne va pas au composte, ou la mettre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: