AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Viande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Dim 17 Juin - 6:02

11 mars 2007

Le respect des animaux


Ne pas consommer la chair des êtres vivants qui nous entourent contribue à faire que leurs droits ne demeurent pas lettre morte. Quand les gens mangent la chair d’un animal, ils ne font pas le lien entre le contenu de leur assiette et ce qui fut un être animé, sensible. La viande vient toujours d’animaux qui ont vécu et sont donc morts pour nous, par nous. Beaucoup de végétariens le sont donc pour une raison morale : le refus de manger la chair d’autres êtres vivants. Il faut savoir que plus d'un milliard de cadavres d’animaux sont consommés en France chaque année. L’écrivain britannique George Bernard Shaw (auteur de Pygmalion) était végétarien, il a eu cette phrase célèbre : "Les animaux sont mes amis, et je ne mange pas mes amis !" Les consommateurs répugneraient à consommer de la viande s’ils faisaient le lien direct avec le cadavre d’un animal. C'est pourquoi la viande a besoin du savoir-faire du boucher pour être déguisée, "parée".. Les termes utilisés masquent l’origine du produit. L’esthétique joue un rôle capital au moment de choisir les aliments, et beaucoup ne mangeraient pas de viande s’ils devaient eux-mêmes tuer, saigner, éviscérer et découper les animaux.


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 9 Sep - 12:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Dim 17 Juin - 6:04

Une journée comme les autres d'une stagiaire

Les cris sont la première chose que j'entends chaque matin lorsque j'arrive pour obtenir mon certificat de stage de pratique vétérinaire. La cour est déserte et il y a des camions frigorifiques. Des moitiés de cadavres de cochons sont pendus à des crochets, le tout dans un éclairage aveuglant. Cette inscription figure au-dessus de la rampe en béton : "Seuls les animaux transportés conformément à la loi sur la protection des animaux (LPA) et possédant une marque d'identification en règle sont acceptés. " Un cochon mort gît raide et blafard au bout de cette rampe. Certains meurent durant le transport par collapsus cardiaque. J'écoute le directeur de l'abattoir m'expliquer qu'on ne procède plus depuis longtemps à un examen complet de chaque bête, seulement à une inspection. Avec 700 cochons par jour, cela n'est pas possible. Dans la pénombre du matin, on ne distingue pas les détails. Toute la scène a un aspect irréel et rappelle des sinistre reportage de guerre. Un refus de ma part d'y participer aurait signifié cinq années d'études perdues et l'abandon de tous mes projets d'avenir. Tout en moi, chaque fibre, chaque pensée, n'est que refus, répulsion et effroi.

J'ai la conscience d'une insurmontable impuissance : je regarde et je ne peux rien faire. Pendant six semaines, des heures durant, sans répit, ces cris ont retentit à mes oreilles. Tenir. Pour moi, cela aura une fin. Pour les animaux, jamais. Il va bientôt être 7 heures. Je vais dans le corridor et il y a des vétérinaires. Le directeur me parle du temps où l'abattoir n'était pas privatisé. Ensuite, il me fait visiter les lieux. J'arrive sur la rampe. A ma droite, il y a des enclos de béton fermés par des barres en fer. Quelques-uns sont prêts, remplis de cochons. Le directeur dit : " Nous commençons ici à 5 heures du matin. " Ils se bousculent et ils se traînent. Quelques groins curieux passent à travers la grille. Des petits yeux sont méfiants, d'autres sont fuyants ou en plein désarroi. Une truie se jette sur une autre. Le directeur prend un bâton et la frappe plusieurs fois sur la tête. Il dit : " Autrement, ils se mordent méchamment. "
En bas de la rampe, le transporteur a abaissé le pont du camion. Les premiers cochons, apeurés par le bruit et la raideur de la pente, se sont poussés vers l'arrière. Entre-temps, un convoyeur est monté à l'arrière et il distribue des coups de trique en caoutchouc. C'est pour cela que plus tard, il y avait beaucoup de meurtrissures rouges sur les moitiés de cochons. Les cochons qui étaient à l'avant se cramponnaient avec fermeté. Cela faisait pousser à l'employé des jurons de colère et cravacher les cochons de l'arrière qui, pris de panique, essaiyaient de grimper par-dessus les autres cochons. Le directeur a dit : " Je vous ait dit de nombreuses fois que ça ne sert à rien de frapper les cochons qui sont à l'arrière. " Un transport est arrivé et il s'apprête à décharger. La raison pour laquelle tout était allé beaucoup plus vite ici, mais avec beaucoup plus de cris, est que derrière les porcs qui trébuchent, un deuxième homme qui est apparu dans l'aire de déchargement, assènait des chocs électriques pour accélérer l'opération. Le directeur a dit : " Vous savez que c'est interdit avec les porcs. " Alors L'homme a rangé l'instrument dans sa poche.


Dernière édition par le Mar 26 Juin - 9:05, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Dim 17 Juin - 6:07

( suite et fin)

Une journée comme les autres

Par derrière, quelque chose se frotte à moi à la hauteur des genoux. Je me tourne et je vois deux yeux bleus vifs. Beaucoup degens qui adorent les animaux s'enthousiasment pour les yeux animés de sentiments si profonds des chats et pour le regard indéfectiblement fidèle des chiens. Je fais un tour de l'abattoir et ensuite, je vais dans la salle de pause. Une fenêtre qui s'ouvre sur la salle d'abattage laisse voir des cochons couverts de sang, suspendus, défilant dans une chaîne sans fin. Deux employés indifférents prennent leur petit déjeuner. Leurs tabliers blancs sont couverts de sang. Un lambeau de chair est accroché à la botte de l'un d'eux. Ici, le vacarme inhumain qui m'assourdira lorsque j'irai dans la salle d'abattage est atténué. Je reviens en arrière, car une moitié de cadavre de cochon a tourné le coin à vive allure et a heurté la moitié suivante. Elle m'a frôlée, chaude et molle. Le jour suivant, je vais seule dans une partie de la gigantesque machine à découper les morceaux. Je fais une instruction : " Ici, retirer le reste des os du collier de l'arrière-gorge et séparer les nœuds des glandes lymphatiques. Parfois, un sabot pend encore à une patte, il faut l'enlever. " Je découpe, il faut faire vite, la chaîne se déroule sans répit. Au-dessus de moi, d'autres morceaux du cadavre s'éloignent. Mon collègue travaille avec entrain, tandis que dans le caniveau tant de liquide sanguinolent s'accumule que j'en suis éclaboussée jusqu'au visage.


J'ai essayé de me ranger de l'autre côté et une énorme scie coupait les corps des cochons en deux . C'était impossible d'y rester sans être trempée jusqu'aux os. Je découpais mais il fallait que je me dépêche, pour pouvoir réfléchir à toute cette horreur et il fallait que je fasse attention de ne pas me couper les doigts. Les cochons défilaient devant moi, ruisselants de sang. Le couteau était émoussé. Un ancien inspecteur des viandes a dit : " Donnez-le-moi, je vais vous l'aiguiser." Il m'a montré des choses qui facilitent le travail à la chaîne. Il a dit : "Tout cela ne vous plaît pas mais cela doit se faire." Au début, les stagiaires étaient choqués et ensuite, ils poursuivaient leur période de stage en serrant les dents.

Il n'y a pas de chicaneries. Les personnes qui travaillent ici réagissent de façon inhumaine. Elles sont devenues indifférentes, comme moi avec le temps. Les gens qui ordonnent quotidiennement ces meurtres de masse, et qui, à cause de leur voracité pour la viande condamnent les animaux à une vie misérable sont inhumains. Lorsque pour la première fois (le deuxième ou le troisième jour) j'ai pris conscience que le corps saigné et scié de l'animal palpitait encore et que sa petite queue remuait toujours, je n'étais plus en mesure de me mouvoir. Je dis : " Ils bougent encore. " même si en tant que future vétérinaire, je savais que c'était les nerfs. Quelqu'un dit : " Quelu'un a fait une faute, il n'est pas tout à fait mort. " Un frémissement spectral agite de partout les moitiés de bêtes. C'est un lieu d'horreur. Je suis glacée jusqu'à la moelle. Je rentre à la maison et je me couche sur mon lit, les yeux au plafond. Passer les heures, les unes après les autres. Chaque jour. Mon entourage réagit avec irritation. " N'aie pas l'air si renfrognée. Fais un sourire. Tu voulais devenir vétérinaire. "


Dernière édition par le Ven 22 Juin - 9:33, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Dim 17 Juin - 6:28

Ceci est un documentaire qui montre la manière avec laquelle sont traités les animaux destinés à la nourriture.

http://video.google.com/videoplay?docid=-513747926833909134&q=meet+your+meat


Dernière édition par le Jeu 21 Juin - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mer 20 Juin - 11:50

Cet article a été écrit le 2 mars 2007.

Notre pain quotidien est un film sans concession mais lucide sur nos modes de consommation liés à l'industrie alimentaire.Notre pain quotidien ouvre une fenêtre sur l'industrie alimentaire de nos civilisations occidentales modernes. Réponse à notre surconsommation, la productivité nous a éloigné d'une réalité humaine pour entrer dans une démesure ultra-intensive qui a rejoint les descriptions des romans d'anticipation.

Pas de changement possible sans remise en question

Nous pourrions nous interroger sur le pourquoi de notre surconsommation, et faire un choix décisif en faveur d'une consommation modérée, saine et équilibrée pour soi-même et pour la planète. Ne sommes-nous pas dans un système qui épuise la terre, un système dans lequel végétaux et animaux ne sont plus qu'objets de surproduction ? En méprisant autant la vie, comment parviendrons-nous à nous respecter nous-mêmes, entre nous ?

La place de l'homme dans l'ordre naturel

S'il n'y a pas d'écologie sans humanitaire, il n'y a pas non plus d'humanitaire sans écologie, car l'homme porte plus que sa propre histoire il s'inscrit qu’il le veuille ou non, dans la chaîne de tous les vivants, dans
l'équilibre naturel du monde. Dans l'ordre naturel,nous ne sommes pas plus qu'un animal ou qu'un végétal nous sommes tout simplement d'une autre nature. Ayant plus de pouvoirs matériels sur le monde, nous outrepassons largement nos droits envers lui, en toute impunité. Beaucoup de gens n'acceptent pas cette réalité, est-ce surprenant quand il a fallu des siècles pour comprendre l'horreur de l'esclavagisme tout en laissant planer encore de nos jours la question des races propos faisant entendre que certaines races seraient supérieures à d'autres?

L'expansion démographique

La surproduction de notre civilisation moderne qui rend obèses nos populations, explosera de toute façon face au problème démographique : Le toujours plus pour toujours plus de monde sera impossible à gérer.
Nous n'aurons plus d'aures choix que survivre pour vivre, et nous aurons détruit de manière irréversible les plus belles richesses de la planète, sa vie.


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18723208&cfilm=112234&hd=1.html


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 21 Juin - 9:16

La production intensive de viande menace la planète

Jonathon Porritt, président de la Commission Britannique du Développement Durable, militant écologiste, dénonce les menaces que cette agriculture fait planer sur l’environnement. Vous voulez faire un geste pour l’environnement ? Ne mangez pas de viande. Tel est le verdict d’un rapport rédigé par Jonathon Porritt, président de la Commission Britannique du Développement Durable, « les bénéfices de manger moins de viande ».

Crise environnementale

Pour Jonathon Porritt, écologiste militant (il est directeur des Amis de la Terre et le co-président de Greenpeace), "l'agriculture intensive animale exige toujours plus de terre, d'eau et de pesticides qui servent à cultiver du soja et autre fourrages pour l'alimentation des animaux. Le résultat est l'une des plus grandes crises environnementales à laquelle nous faisons maintenant face."

Consommation quadruplée en 40 ans

Pour appuyer ses dires, Jonathnon Porritt souligne qu’en 40 ans, la consommation de viande par an et par personne a quadruplé. C’est ainsi qu’en Europe, nous mangions 56 kilos de viande dans les années 60 contre 89 kilos aujourd’hui. Les Etats-Unis sont passés de 89 à 124 kilos, le Japon de 8 à 42 kilos. Et les pays en voie de développement commencent à suivre la même tendance, à l’instar de la Chine ou la consommation est passée de 4 kilos à 54 kilos. De surcroît, si la même tendance se poursuit, la Banque Mondiale estime que ces chiffres augmenteront de 50% d’ici à 2020.

Pesticides et déforestation

Les problèmes environnementaux liés à la production de viande sont importants. En effet, il faut 10 kilos de fourrage pour obtenir un kilo de viande. Pour produire ce fourrage il faut énormément d’eau, mais aussi de pesticides qui provoquent des ravages dans la nature et pour la santé humaine. En outre, il faut toujours davantage de terres agricoles, ce qui conduit à la déforestation. Déforestation qui prive la faune sauvage de son habitat naturel et a des conséquences catastrophiques, comme de favoriser les inondations lorsque surviennent des pluies intenses.


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 9 Sep - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mar 26 Juin - 9:01

La viande de poisson

Elevage intensif pour les saumons. Alors qu’il y a quelques dizaines d’années, des saumons par milliers remontaient les fleuves pour déposer leurs oeufs en eau douce, puis retournaient à la mer, actuellement, ils sont devenus rares, vu les barrages, la pollution des eaux, les prédateurs. Le saumon est devenu synonyme de désastre écologique. On ne mange plus de saumons pêchés de façon artisanale (ou bien à des prix très élevés), mais on consomme des saumons d’élevage. Ces saumons nous parviennent de Norvège et d’Écosse à l’état congelé ou fumé. Les saumons sont élevés dans des fermes marines; on les parque les uns sur les autres, comme des sardines en boîtes mais vivantes. D’abord une cuve d’alevinage, puis une cage de grillage dans laquelle les saumons nageotent; bien peu de mètres cubes si l’on compare avec l’immensité de l’océan. Stress, frustration des besoins naturels, promiscuité, granulés pour grossir. Ces entassements favorisent, bien entendu, les maladies et le transfert de parasites.

On combat ces parasites en utilisant des bains forcés de Dichlorvos; les saumons sautent de douleur, parfois très haut; ce produit provoque des cataractes jusqu’à 55%, ou avec de l’Ivermectine, qui détruit non seulement les parasites, mais aussi le zooplancton et qui contamine la chaîne alimentaire. Les saumons reçoivent d’autres produits chimiques, des antibiotiques, des activateurs de croissance qui se retrouvent dans la mer avec les déjections. Les poissons captifs intéressent les prédateurs; on élimine alors les loutres, les phoques, les hérons, les cormorans; des filets sont tendus sur les bassins de l’aquaculture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Mar 26 Juin - 9:01

Viande de poisson

Des personnes bien intentionnées, mais naïves, pensent que l’aquaculture est la solution pour éviter que l’on vide les mers de tous les poissons. Erreur. On transforme des quantités de petits poissons en farine et on la donne comme nourriture aux saumons, ainsi que des farines de viande, d’os, de sang, de plumes broyées de volailles. Pour obtenir 1 kilo de poisson consommable, il faut 5 kilos de farine de poisson; 1 kilo de cette farine de poisson a nécessité la transformation de 5 kilos de poissons. Les saumons passent généralement 1 an en citerne et 6 mois en cage marine (c’est-à-dire dans l’eau de mer). L’instinct du saumon, qui est un grand voyageur, est frustré par les parois de la citerne. Il passe toute sa vie en prison.

Pour être tués, les saumons sont étourdis ou électrocutés par des ouvriers sur des ponts flottants au-dessus des cages flottantes; on en tue 2000 à 3000 en une journée. On parle de saumons transgéniques, pour les faire grossir plus rapidement et les adapter aux eaux plus froides. Jusqu’ici on n’a obtenu que des monstres déformés et pleins de douleurs. Faire souffrir des saumons en vidant et polluant l’océan est le résultat d’un engouement commercial d’actualité. Le consommateur devrait arrêter de manger du poisson, c'est le meilleur conseil qu'on puisse lui donner. Les poissons souffrent alors laissons- les en paix : Arrêtons de les manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 5 Juil - 16:56

A barbaric, insidious industry pandemic in the Philippines annihilating 500,000 dogs annually

Sauvez le meilleur ami de l'homme et empêchez-le de devenir de la viande. Dites oui au House Bill 2991. Nous avons besoin de plus de 50 000 signatures avant le 30 juin 2007. Cette pétition nous aidera à faire pression sur le gouvernement Philippin pour qu'il mette en place le "House Bill 2991" afin d'arrêter le commerce de la viande de chien.

Le commerce de la viande de chien aux Philippines

Traditionnellement les chiens étaient sacrifiés et mangés quand les personnes se sentaient victimes de la malchance ou témoin d'un décès; en pensant que l'esprit des chiens aller protéger la famille du mauvais sort. Il s'agissait cependant d'une pratique peu courante. La cupidité et la corruption a fait évoluer ce rituel à un massacre de 500,000 chiens par an aux Philippines. La majorité des Philippins sont contre cette pratique et ne mangent pas de la viande de chien. Cette viande étant réservée aux régions de Baguio et Cordillères.

Que dit la loi aux Philippines?

Le "Animal Welfare Act of 1998" (Section 8 of the Republic Act No. 8485) interdit la torture sur les animaux exceptés du bétail. De plus à cette loi s'ajoute l'autorisation de tuer dans un but religieux. Cette loi n'est pas respectée pour 3 raisons:


- Il n'y a pas d'interdiction claire contre le commerce de la viande de chien.
-Les amendes sont ridicules.
-Il y a un manque de contrôle du à la corruption.

Les avantages financiers de ces marchands de viande de chien:

- Ils plaident coupables et paient une amende de mille à cinq mille pesos (de $20 à $100)
- Ce qui leurs revient moins cher que de corrompre un officier de police.
- C'est une industrie qui représente 3,8 millions de dollars et le paiement d'une amende à donc, proportionnellement, un coût dérisoire.
Que doit-on changer ?

Parce- que cette industrie rapporte beaucoup d'argent (autant aux commerçants qu'aux policiers), cette industrie de la viande de chien se perpétuera. Cependant le "House Bill 2991" est en attente au Comité de Révision des Lois, ce qui, une fois validé, pourrait infliger des punitions beaucoup plus sévères à ces commerçants. Présenté par Francis Escudero, cette loi permettrait de mettre à jour une lois, peut être noble à l'origine, mais d'une totale inefficacité aujourd'hui. Car, pour mettre un terme à ce commerce atroce, les amendes doivent être plus fortes.

Ce que vous pouvez faire

Notre but est d'obtenir plus de 50 000 signatures avant le 30 JUIN 2007. Cette loi doit être adressée au Congrès durant le mois de Juillet 2007. La seule solution pour faire protéger les chiens aux Philippines étant de mettre le gouvernement de ce pays sous les projecteurs internationaux.

Références:

Status of House Bill 2991: www.congress.gov.ph/bis/qry_show.php

Animal Welfare Act: www.dogmeattrade.com/library_articles/philippine_act.html

www.dogmeattrade.com


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 10 Mar - 5:11, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 5 Juil - 16:56

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 10 Sep - 5:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 5 Juil - 16:57

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 10 Sep - 5:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 5 Juil - 17:01

V


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 10 Sep - 5:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 5 Juil - 17:03

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Lun 10 Sep - 5:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 5 Juil - 17:55

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 9 Sep - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Jeu 5 Juil - 17:58

D


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 9 Sep - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:37

X


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 8 Sep - 8:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:51

V


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 8 Sep - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:51

W


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 8 Sep - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:52

x


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 8 Sep - 8:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:53

X


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 8 Sep - 8:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:55

F


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 8 Sep - 8:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:55

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 8 Sep - 8:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 18:58

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 9 Sep - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 19:00

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 9 Sep - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Viande   Ven 6 Juil - 19:01

A


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 9 Sep - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viande   Aujourd'hui à 21:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Viande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Viande aux rats = Cannibalisme ?
» Abolition de la viande
» Pour l'interdiction de la vente de viande d'écureuil en Angleterre
» par quoi remplacer la viande ????
» La viande ne va pas au composte, ou la mettre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: