AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Jeu 5 Jan - 3:36

www.lemonde.fr/planete/video/2016/03/29/la-video-des-actes-de-cruaute-dans-un-abattoir-des-pyrenees-atlantiques_4891707_3244.html

www.lemonde.fr/planete/article/2016/03/29/un-nouveau-cas-de-cruaute-mis-au-jour-dans-un-abattoir-francais_4891669_3244.html

www.l214.com/enquetes/2016/abattoir-made-in-france/le-vigan/

http://tpe-groupe-38.e-monsite.com/pages/iii-maltraitance-barbarisme-et-cruaute-animal.html

www.bfmtv.com/mediaplayer/video/abattoir-l214-publie-une-nouvelle-video-d-actes-de-cruaute-envers-les-animaux-787560.html

salut tous 👓 courrez le mot sur tout l’internet s’vous plaît 👓 faites circuler sur forum, mail a tous vos contacts 👓 facebook, réseaux sociaux 👓 messages privé de chat, de facebook, de réseaux sociaux, de blogs 👓 commentaires de vidéos, de photos, de textes , de phrases 👓 commentaires de blogs, livre d’or de sites, de blogs 👓 twitter 👓 sites, myspace 👓 etcetera 👓 beaucoup de merci pour toute votre gentille aide altruiste bonne pour tous et pour tous les animaUx 👓



Dernière édition par saveallGOD'sAnimals le Mar 21 Fév - 6:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Jeu 5 Jan - 3:37

http://fr.euronews.com/2016/07/22/abattoirs-la-cruaute-envers-les-animaux-en-question

http://www.bfmtv.com/sante/abattoir-de-soule-nouvelle-video-d-actes-de-cruaute-envers-les-animaux-962682.html

http://www.20minutes.fr/bordeaux/1815303-20160329-video-maltraitance-animale-nouvel-abattoir-epingle-actes-cruaute

http://www.lci.fr/societe/video-un-agneau-ecartele-vivant-nouveau-cas-de-cruaute-envers-un-animal-dans-un-abattoir-1504857.html

http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/animaux-d-elevage/video-nouveaux-actes-de-cruaute-sur-des-animaux-dans-un-abattoir-francais_103001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Jeu 5 Jan - 3:39

http://www.petafrance.com/nos-campagnes/alimentation/les-animaux-tues-pour-leur-chair/

http://citizenpost.fr/2016/09/peta-cree-jeu-darcade-anti-abattoirs/

http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=4358

http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=20561

http://defenseanimale.com/mcdonalds-fournisseur-de-cruaute-animale/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Jeu 16 Fév - 7:30

bonjour tous ❥ ? ça roule ma poule ? ❥ Boycottez mc donalds et toute la viande de tous les Animaux s'il vous plaît ❥ n'achetez plus jamais o grand jamais de viande s'il vous plaît ⚽ faites circuler le plus autour de vous dans tout ce monde s'il vous plait pour concientizer ceux qui n'ont aucune conscience des abattoir  , fermes, des tortures, de l'esclavage, de l'injustice, de la cruauté, de la méchanceté, du mal de l'absence cruelle d'éthique, de l'inhumanité, du communautarisme , du machiavélisme, du double standard sectaire animal - humain etc. etc. de la viande, de son existence ⚽ car si ces êtres étaient perçu et traités comme des humains ⚽ < il n'existerait pas de viande et d'humain achetant et consommant la viande 🏀 si on avait le même respect pour les animaux et les humains ⚽ et si on avait la même façon de percevoir animaux et humains ⚽ et si on leur donnait la même valeur 🏀 tout es question de qui tu es hélas dans ce cruel monstrueux business de la viande : ⚽ Tu es un humain < on te massacre pas, t'exploite pas, te mutile pas, t'abat pas, te mange pas  tu es un animal ⚽ c'est une toute autre histoire .....

pour changer cette planète , en mieux, pour tous ( animaux et hommes] , vous pouvez dès cet instant cessez d'acheter et de manger des animaux ❥ pour le mieux de tout ce monde et de tous les êtres qui vivent dedans ❥ merci a l'infini ❥ vous vous rendez hyper utiles de cette façon ❥ pour aider a stopper et a réduire le massacre , le sectarisme inhumain , la méchanceté double standard, les injustices immondes, l 'absence cruelle d'empathie solidaire, de compassion gentille, l'absence de solidarité horriblement cruelle, l'absence horrible de respect, l'absence cruel d'éthique, de bonté, de miséricorde, ect ect le méphistophélisme immonde, ect qui existe dans le traitement des animaux par les humains pour tout et pour la viande les abattoir, dans les fermes ❥ trop peu de fermiers sont gentil avec les animaux ❥ aucune personne qui travaille dans un abattoir es gentille avec les animaux ❥ impossible! ⚽ vu que ils doivent les torturer, les découper vivant, les pendre vivant et leur causer exprès tant de souffrance! les torturer! 🏀 comment donc être gentil avec les animaux quand tu " travailler' a tuer ces mêmes animaux dans un abattoir!!!!!!!! ⚽ C’est comme penser qu'un assassin peut être gentil avec ses victimes humaines! ⚽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Jeu 16 Fév - 7:32

forcément, logique ! ⚽ La race humaine pratiquement tous sont gosse du serpent ( lucifer] donc il ne font que suivre la doctrine de leur papa satan! 🚭 les marionnette zombies sans coeur avec peu d'esprit , peu de ciboulot, peu de conscience ou sans conscience , sans âme sans coeur ou ayant peu de coeur! 🏀 ils ne sont que des marionnette de lucifer! donc si lucifer leur daron leur enseigne la cruauté alors = l'espèce humaine kiffe la cruauté et fait la cruauté! ⚽ donc pas étonnant qu'avec les doctrines fausse à l'envers mensongères a fond de satan, les humains considèrent que l'injustice la cruauté la barbarie le communautarisme humain animal, la méchanceté, l'absence d'empathie, de bonté, de miséricorde, l'absence d'égalité, est l'inverse! 🏀vu que satan leur enseigne a ses rejetons l'inverse de la vérité! vu que les Saintes Écritures [Bible [ enseigne que lucifer es le daron du mensonge, qu'il es menteur ⚽ donc , il n'enseigne que le contraire de la vérité ⚽ donc comme on a des sub concient, ciboulot, coeur, âmes , consciences esprits etc. super lavables , hyper conditionnable, archi facilement, donc fastoche pour lucifer le 'roi' le 'dieu'' de ce monde de ficher n'importe quoi dans nos consciences, sub conscient, coeur, esprits âmes ect ⚽ fastoche pour lucifer de ficher l'inverse de la vérité, l'inverse de la réalité dans nos sub conscients , cervelles ect ⚽ donc de mettre ça :

'travailler' dans un abattoir 🚭 = travailler ! 🚭 non c'est pas travailler , c'est s'amuser a mutiler couper vivant, pendre vivant, massacre , buter, cogner, taper, maltraiter des innocents saints de DIEU

maltraiter, faire le mal, être un monstre méphistophélique dans ferme & abattoir = être une bonne âme

donner à manger du poison aux humains car sans les personnes qui mutilent abattent maltraitent les animaux dans les abattoirs, personne pourrait manger des animaux , es pas du poison, mais si! c'est du poison manger les animaux

que aider les animaux = mal, que massacrer et couper 🚭 !!vivants!! 🚭 torturer pendre 🚭 !!vivants!! 🚭 = archi bien

que stopper ceux qui font ça pour aider à mettre justice égalité, respect empathie dans ce monde 🚭 = archi mal ect

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Jeu 16 Fév - 7:46

Le Monde , vidéo : actes de cruauté dans un abattoir

Un mois après avoir diffusé une vidéo montrant les violences infligées aux animaux de l’abattoir du Vigan (Gard) et cinq mois après les images montrant les actes de cruauté envers les animaux dans un autre établissement, à Alès, l’association L214 dévoile un nouveau cas de maltraitance animale. Agneau écartelé par une machine en l’absence d’opérateur, animaux frappés à l’aide de crochets parce qu’ils ne sont pas suffisamment étourdis, bêtes tombant de la chaîne d’abattage... Sur ces images filmées en caméra cachée dans l’abattoir intercommunal de Soule, à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques), et auxquelles Le Monde a eu accès en exclusivité, on peut voir des pratiques d’abattage choquantes d’une entreprise de coupe mettant pourtant en avant le bio et le Label rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Ven 17 Fév - 5:07

un nouveau cas de cruauté mis à jour dans un abattoir français

Un abattoir du Pays basque fermé après la découverte d’actes de cruauté

Après une nouvelle vidéo de l’association L214, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll a ordonné aux préfet de procéder d’ici un mois à des « inspections spécifiques sur la protection animale dans l’ensemble des abattoirs » du pays.

Le Monde.fr | 29.03.2016 à 11h02 • Mis à jour le 30.03.2016 à 06h53 | Par Audrey Garric

C’est un scandale qui jette un peu plus l’opprobre sur le milieu des abattoirs. Un mois après les actes de cruauté filmés dans l’établissement du Vigan (Gard), et cinq mois après ceux perpétrés à Alès, qui avaient suscité l’indignation, l’association L214 a dévoilé de nouveaux cas de maltraitance animale. Cette fois, les faits se déroulent au sein d’une entreprise de découpe de viande mettant en avant le bio et le Label rouge : l’abattoir intercommunal de Soule, situé dans la petite ville de Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques), au cœur du Pays basque.

Lire l’intégralité de l’enquête :   Nouveau scandale dans un abattoir : l’industrie de la cruauté envers les animaux

Filmée en caméra cachée en mars, la vidéo, à laquelle Le Monde a eu accès en exclusivité, témoigne de pratiques d’abattage choquantes et manifestement illégales de bovins, de veaux et surtout d’agneaux de lait – des animaux de moins de 45 jours, pas encore sevrés –, au lendemain de la fête de Pâques. L214, qui lutte contre toute exploitation animale, a déposé une plainte, mardi 29 mars, devant le procureur de Pau pour faits de maltraitance, de sévices graves et d’actes de cruauté, et a lancé une nouvelle pétition pour demander une « transparence effective des abattoirs ». A la suite à ces révélations, le maire de Mauléon, Michel Etchebest, a fermé l’établissement « pour une durée indéterminée, à titre conservatoire » afin qu’une enquête puisse faire la lumière sur ces pratiques. Il demande en outre à la direction, dans un communiqué, « de prendre sur-le-champ toutes les mesures et sanctions adéquates envers les auteurs de ces actes, sans préjuger des sanctions ou mesures plus importantes à venir, suite aux résultats qui résulteront de l’enquête réalisée ». Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Pierre-André Durand, a également suspendu l’agrément du site pour les activités d’abattage.

Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture a, pour sa part, ordonné aux préfet de procéder d’ici un mois à des « inspections spécifiques sur la protection animale dans l’ensemble des abattoirs » du pays. « En cas de défaut avéré constaté à l’occasion de ces inspections », M. Le Foll demande « la suspension sans délai de l’agrément de ces établissements », précise le ministère dans un communiqué. « Effondré, catastrophé » Comme dans les abattoirs du Vigan ou d’Alès, la nouvelle vidéo de L214 montre des animaux qui reprennent conscience et se débattent violemment alors qu’ils sont suspendus pour la saignée ; des employés qui commencent les opérations de découpe des pattes et de la tête sur des bêtes encore vivantes ; des salariés qui frappent ou assomment à l’aide de crochets des ovins pas complètement étourdis ; d’autres qui poussent des bovins en leur assénant des coups d’aiguillon électrique sur la tête ; ou encore un agneau écartelé vivant, pris entre deux crochets en l’absence de l’opérateur.

Pourtant, cette fois encore, ces sévices sont perpétrés dans un établissement à taille humaine et en apparence irréprochable : l’abattoir de Mauléon-Licharre emploie trente-trois salariés et se décrit comme « résolument tourné vers l’abattage de qualité ». Il traite chaque année, selon la direction, 3 000 tonnes de viande, dont 40 % proviennent de bêtes élevées dans la vallée de Soule. Les viandes qui y sont débitées sont pour partie certifiées Label rouge et classées sous le régime européen des Indications géographiques protégées (IGP). L’établissement possède également la certification Ecocert pour l’agriculture biologique. Parmi ses 460 clients, on trouve des particuliers en vente directe, des Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) et quelques grandes tables parisiennes et chefs étoilés, comme le boucher-star Yves-Marie Le Bourdonnec ou le chef Alain Ducasse. « Je suis effondré, catastrophé, réagit, après le visionnage des vidéos, Gérard Clémente, directeur de l’abattoir depuis quarante ans, à deux mois de la retraite. Je suis très souvent dans mon abattoir, j’ai essayé d’améliorer les conditions d’abattage depuis des années, et là, on tourne le dos, et des employés frappent les bêtes. On est cuits. » L’homme assure qu’il va congédier les salariés, tout en incriminant les cadences de travail : « Il faut tuer 15 000 agneaux en quinze jours pour Pâques. Si on travaillait plus sereinement, ils ne commettraient pas ce type d’action. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Ven 17 Fév - 5:11

Abattoir made in france : le vigan

visiter l'abattoir d'Alès

Derrière les murs d'un abattoir certifié bio

Les animaux meurent-ils différemment dans les abattoirs bio ?

À travers ces images tournées à l'abattoir du Vigan dans le Gard, L214 montre ce qu'endurent les animaux dans cet abattoir certifié bio. Comme en abattage standard, les animaux y sont tués dans une extrême violence. Pour Nili Hadida, chanteuse du groupe Lilly Wood and the Prick, qui présente la vidéo : “même dans un abattoir tourné vers le bio et le local, les animaux perdent la vie dans la souffrance. La viande heureuse, ça n'existe pas.”

Les animaux agonisent derrière les murs des abattoirs, ne fermons pas les yeux.

Vidéo Abattoir made in France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Ven 17 Fév - 11:13

Photo d'un bovin coincé dans un box de contention avant d'être étourdi - Le Vigan

Le box de contention est inadapté pour les bovins à grandes cornes ce qui empêche un étourdissement efficace. Cet animal sera toujours sensible au moment de la saignée.
Photo d'un mouton humilié par un employé - Le Vigan

Des animaux sont victimes d'actes de cruauté délibérés : des décharges électriques leur sont infligées pour "s'amuser".

Photo d'un porcelet en train de se fait tué - Le Vigan

Dans l'indifférence générale, des animaux reprennent conscience sur la chaîne d'abattage avant d'être saignés.

Mise à mort des moutons

Après l’abattage… Le démembrement des animaux

Dernières nouvelles

15 mars 2016 • 145 000 signatures, 14 000 mails envoyés aux députés : grâce à votre mobilisation, une commission d’enquête va voir le jour, sous l’impulsion du député Olivier Falorni et de son groupe politique. Nos voix ont été entendues ! Puisse cette commission faire la lumière sur le secteur opaque des abattoirs, et sur ce qu’il en coûte aux animaux.

Lire notre communiqué

24 février 2016 • L'abattoir a fermé à titre conservatoire, le procureur de la République a ouvert une enquête préliminaire pour sévices graves.

24 février 2016 • Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll publie un communiqué suite à la révélation des images.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Ven 17 Fév - 11:14

23 février 2016 • L214 révèle des images tournées à l'abattoir du Vigan dans le Gard. L'association porte plainte contre l'abattoir pour sévices graves.

L'avis des experts

Extraits du rapport du Pr Gilbert Mouthon (docteur vétérinaire, expert auprès des tribunaux)

Les animaux mal étourdis ne sont pas étourdis une deuxième fois comme l’exige la réglementation.

Dans la vidéo, l’intervalle étourdissement-saignée peut atteindre près de 40 secondes. La saignée n’est jamais effectuée dans les 8 secondes après étourdissement.

L’opérateur chargé de guider les moutons des enclos au couloir d’amenée est en incapacité évidente de gérer un troupeau. [...] Ses gestes sont non seulement inefficaces, mais aussi très violents envers les animaux.

Lire le rapport complet

Extraits du rapport de Martial Albar (ex-inspecteur assermenté des Services Vétérinaires, et consultant en sécurité alimentaire)

Ces faits sont des non conformités internes majeures au sein de l'abattoir.

L'opérateur maltraite gravement des animaux. Ces maltraitances sont des fautes graves au poste qu'il occupe et des infractions caractérisées.

Ces faits démontrent l'inadaptation des équipements, l'absence totale de contrôle interne de l'abattoir et encore un fois l'absence des Services de l'Etat.

Lire le rapport complet

Nous soutenir par un don

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Ven 17 Fév - 11:15

ET DANS LES AUTRES ABATTOIRS ?

L214 enquête depuis 2008 sur les élevages et les abattoirs français. Au plus près des animaux, l'association documente leur conditions de vie et de mise à mort. À chacune de ses enquêtes, L214 témoigne de pratiques d'une cruauté routinière révoltantes pour la majorité d'entre nous. Une chose est sûre : les animaux tiennent à la vie et rien ne justifie le traitement qui leur est fait.
Tournez le dos à la viande aujourd’hui

L214 souhaite que notre société en arrive à reconnaître que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition, et ne permette plus qu’ils soient utilisés comme tels. Ils sont eux aussi des habitants de cette planète et leurs intérêts méritent considération.
Découvrir L214

Arrêter le massacre

Association L214 - Éthique & Animaux

L'association L214 tire son nom de l'article L214-1 du Code rural français :
“Tout animal étant un être sensible doit être placé [...] dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Ven 17 Fév - 11:17

La consommation de viande dans le monde

La viande, mais à quel prix ?

III) Maltraitance, barbarisme et cruauté animal :

Tout au long de sa vie, un animal d’élevage, de sa naissance à l’abattoir, peut subir diverses violences et maltraitances. Dans notre société est-il encore possible d’ignorer ce que peuvent ressentir les animaux ? Alors qu’aujourd’hui on « fabrique » de la viande comme les automobiles, c'est-à-dire en série. Peut-on considérer que l’animal n’est qu’une machine à transformer les aliments en produits ou services ? Privilégions-nous l’aspect économique de l’abattage et l’élevage en masse, contre la vie d’un animal ? « Les animaux sauvages qu’on trouve au pays des humains en particulier, vivent constamment dans la peur. »
Patrul Rimpoché.

1) Dès la naissance, un tri catégorique, ainsi que des méthodes cruelles pour les mères et leurs petits :

Pour la production du lait, les vaches, brebis et chèvres sont inséminées chaque année. Chez les vaches laitières, leur vie est diminuée de 15ans avec des traitements que l’on donne, afin qu’elle fasse du lait en permanence. Après son premier accouchement, le veau lui est retiré au bout de quelques jours. Elle sera à nouveau fécondée 3 mois plus tard, elle est maintenue en lactation 7 mois minimum par ans, mais également pendant la grossesse. Dès que la vache est trop âgée ou qu’elle ne produit plus assez de lait, elle est conduite à l’abattoir. Que ce soit chez les bovins, ovins et autres, dès leurs naissances les bébés sont enlevés à leurs mères au bout de quelques jours, généralement pas plus de 3 jours. Chez les bovins, si le veau est un mâle, et s’il n’apportera pas assez de viande, il finira en pâté pour chiens et une partie de son estomac sert à faire cailler le lait pour le fromage. En ce qui concerne ceux qui ont un potentiel suffisant, ils sont engraissés dans des usines à viande. Les animaux d’élevage ont des souches différentes suivant l’élevage qui leurs est destinées. Ces souches favorisent la prolificité ou la capacité d’engraissement. Par exemple : les poules dites « pondeuses », sont destinées à la production d’œufs et sont beaucoup plus productrices que les poules dites « de chair » qui sont élevées pour leurs viandes.

Elles sont généralement plus grosses et la viande de « meilleur qualité ». Il en va de même pour les femelles oies venant de la souche « foie gras », qui ne sont pas utilisées dans cette production en France. Les poussins naissent par milliers dans les armoires à incubation, cherchent en vain un contact maternel. 50% des éclosions sont des poules. Les mâles issus de poules « pondeuses » sont considérés inutiles et sont éliminés au début de leur courte vie par broyage, gazage ou haché vivants, pour ensuite nourrir le bétail. Les poussins restants se font débecqueter sans anesthésie, afin d’éviter qu’ils se blessent entre eux sous le stress. Le triage se fait en fonction du sexe et de l'état général de l'animal, les improductifs (malades, mal-formés, mâles ou femelles selon l'espèce), finissent les pattes brisées par les employés  pour éviter qu'ils ne s'échappent et sont balancés sur un autre tapis pour devenir de la chair à pâtée (hachées vivants). Ou d’une autre façon, atterrissent dans une benne et les premier milliers qui sont en-dessous, finissent étouffés et écrasés. Ceux du dessus, auront le malheur de vivre, car ils seront également hachés vivants. Ils serviront tous, comme farine animale.

2) Des conditions de vie difficiles, ainsi qu’une fin de vie plus ou moins cruelles suivant les pays :

En France, les maltraitances animales peuvent être punies et de plusieurs façons. Pour la loi, un animal est maltraité du moment qu’il est en manque d’eau, de nourriture ou de soins, mais également d’abris ou d’ombre (lors des conditions climatiques difficiles) et également s’ils sont brutalisés ou abandonnés… Malgré cela, en France : 82% des 700 millions de poulets de chairs sont élevés sans accès à l’extérieur. 81% des 47 millions de poules pondeuses sont élevées en batterie de cages. 99% des 40 millions de lapins sont élevés en batterie de cages. 90% des 25 millions de cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments. Mais la France n’est pas un cas isolé, bien au contraire. Par exemple : aux États-Unis 99% des animaux consommés proviennent des « fermes usines ». Et dans le monde 50 milliards d’animaux sont tués chaque année en tant que viande de boucherie, sachant que nous sommes à peu près 7 milliards d’humains. Intéressons nous un peu à la vie des animaux avant d’atterrir dans les assiettes. Dans les usines à viande, des animaux sont placés dans des box très petits ou stalles, il leur est impossible de bouger ni-même de s’allonger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 12:58

Avant 1964. Dans les petits abattoirs traditionnels où l'on n'abattait pas plus de quinze bêtes par jour, on tuait les vaches au merlin en leur donnant un coup sur la tête. Mais cela n'avait rien à voir avec les cadences infernales d'aujourd'hui. On avait le temps d'étourdir dans les règles de l'art. Et puis, il y avait surtout "La Villette", où l'on abattait beaucoup plus de bêtes qu'en province. La technique était simple et radicale : celui qu'on appelait dans le temps le "tueur" tranchait la tête de l'animal d'un seul coup de couteau. Un geste net, précis, et une mort immédiate. Aujourd'hui, cette méthode s'est industrialisée : la vache arrive dans une cage qui bascule. Elle se retrouve la tête en bas, et on peut l'égorger net, sans souffrance. Depuis 1964, on a instauré l'étourdissement, et on fait croire aux gens que ce procédé évite à l'animal de souffrir. En fait, il n'en est rien, c'est juste pour aller plus vite. L’abattage est généralement un processus en deux étapes : La première consistant à étourdir l’animal par diverses méthodes et la seconde à le "frapper". Frapper l’animal signifie lui couper la gorge, ou bien, dans le cas des porcs et dans un certain nombre d’abattoirs bovins, on sectionne les vaisseaux sanguins du poitrail. Le coup est porté soit quand l’animal est allongé, soit quand il est pendu, accroché à un rail. Pour les grosses bêtes, on leur enfonce un tube dans le crâne, qui projette une tige de fer. L'os est alors perforé et l'animal assommé. La bête, censée être morte, est alors suspendue par les pattes arrière, puis saignée. Le problème, c'est qu'avec les cadences industrielles actuelles, à savoir mille à deux mille abattages par jour dans les grandes structures, la bête est souvent suspendue avant d'être tout à fait morte.

    Ne voyant jamais ses semblables, ni la lumière, ni le monde extérieur avant d’être amené à l’abattoir. Les 8 dents du jeune porcelets sont coupées à ras des gencives sans anesthésie, ainsi que la castration et l'encochage des oreilles. Les cochons vivent dans un air saturé de méthane du à leurs excréments. De ce fait 60% d’entre eux sont malades (gastro-entérite, salmonellose, arthrite, syndromes respiratoires). Ils sont nourris avec des farines animales provenant de cadavres d’animaux malades, bourrés d’antibiotiques et d’hormones de croissance. Grâce à cela les cochons atteignent leurs poids de 250 livres dès l’âge de 6 mois. Les poules d’élevage sont confinées dans des espaces très restreints avec de la lumière artificielle. Ce traitement engendre beaucoup de maladies et malformations (décalcification, déformation des pattes, lésions diverses etc.). Cette situation entraine de nombreuses bagarres. Pour palier à ce problème on leurs coupent le bec (si ce n’est pas déjà fait) et on utilise de nombreux antibiotiques.

     En ce qui concerne la traite des moutons : 80% viennent d’Australie pour la laine et la viande. Ils produisent 148 millions de moutons avec 2000 moutons par exploitation. 20% des agneaux meurent par manque de soins, de nourriture et d’eau… Par des opérations courantes : castration, coupe de la queue sans anesthésie… 1 million de morts dû à la tonte au début de l’hiver (mort de froid). Une fois qu’ils sont productifs, ils sont envoyés à l’étranger pour être égorgé vifs (s’ils ne sont pas déjà morts durant le transport). De nombreux animaux meurent avant d’avoir atteint l’âge d’abattage. A titre d’exemple, dans les élevages cunicole (lapin), ils sont 25% à trépasser et 20% dans les élevages porcins. En Asie : Les chiens et les chats sont tués pour leurs chairs, leurs fourrures et leurs peaux. 2 millions de chiens sont mangées chaque année. Pour eux, un chien qui a souffert avant de mourir est aphrodisiaque, de ce fait, ils sont torturés avant d’être écorchés pour être mangés. Dans les détails ils sont écorchées vifs, ébouillantés, brulés au chalumeau, électrocutées etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:00

Les animaux reçoivent parfois des coups de pied, des coups de bâton ou des coups de pique. Certains animaux sont étourdis à deux ou trois reprises (par des employés incompétents) et d’autres sont conscients au moment où ils sont égorgés et perdent leur sang. De nombreux animaux sont recroquevillés ou tremblants de terreur et essayent de s’échapper. Beaucoup d’autres sont handicapées par manque d’exercices. Malgré leurs handicaps, ils sont forcés à sortir d’eux-mêmes de l’enclos au camion, les animaux malades ou infirmes sont littéralement traînés vers la mort. Des cochons, les bœufs et des veaux sont suspendus vivants à des crochets. Dans les laboratoires, les cochons sont isolés dans des box, puis un traineau se charge de les amener à un boucher qui les électrocute avec des électrodes. L’animal électrocuté, saignant et agitant encore ses pattes nerveusement, est conduit chez un autre boucher qui l’achève en plantant un couteau dans la cage thoracique au niveau du cœur. L’animal est ensuite suspendu en l’air par des chaines. Les vieilles poules qui ont sur-pondues sont envoyées à l’abattoir pour finir en soupe, pâté pour chiens et chats. Il arrive parfois que les animaux survivent à l’étape qui est censée les achever, c’est le cas généralement pour les poules, qui évitent la lame qui devrait leurs couper la tête, elles se retrouvent alors brulées vives dans le four.

    Dans les pays de l’Union Européenne, c’est la Directive 93/119/CEE du Conseil qui définit les normes en matière d’abattage. En règle générale, selon cette Directive, il faut veiller à épargner aux animaux « toute excitation, douleur ou souffrance évitable pendant l’acheminement, l’hébergement, l’immobilisation, l’étourdissement, l’abattage et la mise à mort » et il est obligatoire « d’étourdir les animaux avant abattage ou de les mettre à mort instantanément ». Cette législation vise à assurer un abattage des animaux qui soit « humain » et prévoit des exceptions pour les abattages rituels. Dans le cadre de l’abatage rituel ''hallal'' et ''cacher'' les animaux sont pleinement conscients, contrairement à l’abatage conventionnel ou ils sont étourdis. Ils se font trancher la gorge vivant afin de les vider de leur sang. De nombreux débats sont lancés en ce qui concerne les souffrances animales. L’abattage idéal serait l’abattoir itinérant. L’Allemagne y pense de plus en plus, et l'idée reste extrêmement pertinente. C'est un abattoir, dans des camions équipés, qui se déplacent dans les fermes. Ça élimine les problèmes à la fois de stress, de transport, de déchets. Cela permet aussi de prendre le temps de bien faire les choses.

    Ces dernières années, des études scientifiques, des enquêtes et des inspections auprès des abattoirs, dans certains pays et notamment en France, ont donné lieu à de graves préoccupations concernant la souffrance des animaux au moment de leur abattage. En 2004, le Groupe scientifique sur la santé et le bien-être des animaux de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a émis un avis dans lequel il était précisé ceci : il n’existe pas de méthode idéale pour étourdir et mettre à mort des animaux de ferme dans le cadre de l’abattage commercial ou de la lutte contre les maladies et il est donc nécessaire de choisir les procédures dont l’application correcte présente le plus d’avantages en termes de bien-être animal. Quelle que soit la méthode, de mauvaises habitudes en augmentent les inconvénients.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:14

Dans tout abattoir au sein de l’Union européenne, un vétérinaire est censé veiller à la protection des animaux au moment de leur abattage. En 2007, la Fédération des Vétérinaires d’Europe a inscrit dans ses propositions à la Commission européenne la déclaration suivante : le vétérinaire, en tant que défenseur de l’animal, à la responsabilité professionnelle et morale de veiller à ce que la priorité soit donnée au bien-être de l’animal par rapport aux exigences d’ordre commercial, financier ou de production, en d’autres termes, à ce que ce soit l’animal d’abord. Cela n’a pas empêché qu’en 2008, la Commission Européenne ne décide que les méthodes d’étourdissements, dont les inconvénients en termes de souffrance des animaux sont reconnus, continueront d’être utilisées en l’absence d’autres solutions pratiques et

commercialement viables. On reconnaît désormais que les animaux vertébrés, les céphalopodes et divers crustacés éprouvent des sensations et émotions et possèdent des capacités cognitives. Certains labels, comme le bio ou le Label Rouge, ont des cahiers des charges qui permettent aux animaux de pouvoir exprimer une gamme plus importante de comportements. Avec les niveaux de consommation actuels, il reste toutefois illusoire d’espérer améliorer le sort d’un si grand nombre d’animaux, nécessairement confinés dans des espaces restreints, et « traités » par un nombre réduit de travailleurs. C’est pourquoi diminuer significativement sa consommation de produits animaux est indispensable, tout en se détournant des produits issus de l’élevage intensif. Il est aussi possible d’éviter de contribuer à la souffrance et à la mort des animaux d’élevage en s’abstenant d’en consommer.

Liens utilisées :

http://www.viande.info/elevage-viande-animaux

http://www.lepoint.fr/societe/le-mode-d-abattage-ne-change-en-rien-le-gout-de-la-viande-12-03-2012-1440529_23.php

http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/labattage-conventionnel/

http://www.neotrouve.com/?p=21

http://www.viande.info/elevage-viande-sous-alimentation

http://crisesalimentaires.blogspot.fr/2012/03/les-etats-unis-ont-ils-atteint-un-pic.html

http://mili-terre.com/article/24/1075/reduire-la-faim-dans-le-monde-reduisons-notre-cons.htm

http://www.hellocoton.fr/to/mIvm#http://societe-vegan.blogspot.com/2012/05/1-steak-de-100-gr-1500-litres-deau.html

http://protectionanimale.tripod.com/abat.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:23

Bible roi jacques

Matthieu 18

1 À cette même heure les disciples vinrent à Jésus disant : Qui est le plus grand dans le royaume du ciel ?

2 Et Jésus appela à lui un petit enfant et le mit au milieu d’eux,

3 Et dit : En vérité je vous dis, si vous n’êtes convertis, et ne devenez comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume du ciel.

4 C’est pourquoi, quiconque s’humiliera comme ce petit enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume du ciel.

5 Et quiconque reçoit un tel enfant en mon nom me reçoit.

6 Mais quiconque offensera un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’une meule de moulin pende à son cou, et qu’il soit noyé dans les profondeurs de la mer.

7 Malheur au monde à cause des offenses ! car il est nécessaire que surviennent des offenses ; mais malheur à cet homme par qui l’offense arrive !

8 C’est pourquoi si ta main ou ton pied t’offense, coupe-les et jette-les loin de toi ; il vaut mieux pour toi d’entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d’avoir deux pieds ou deux mains, et d’être jeté dans le feu sans fin.

9 Et si ton œil est offense, arrache-le, et jette-le loin de toi ; car il vaut mieux pour toi d’entrer dans la vie n’ayant qu’un œil que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans le feu de l’enfer.

10 Prenez garde de ne mépriser aucun de ces petits ; car je vous dis que dans le ciel, leurs anges contemplent sans cesse la face de mon Père qui est au ciel.

11 Car le Fils de l’homme est venu pour sauver ce qui était perdu.

12 Qu’en pensez-vous ? Si un homme a cent moutons et que l’un d’eux se soit égaré, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf, pour s’en aller sur les montagnes chercher celui qui s’est égaré ?

13 Et s’il arrive qu’il le trouve, en vérité je vous dis, qu’il se réjouit plus de ce mouton que des quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarés.

14 Ainsi ce n’est pas la volonté de votre Père qui est au ciel qu’un seul de ces petits périsse.

15 De plus si ton frère pèche contre toi, va et reprends-le entre toi et lui seul ; s’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

16 Mais s’il ne t’écoute pas, alors prends avec toi une ou deux personnes, afin que par la bouche de deux ou de trois témoins toute parole soit établie.

17 Et s’il ne daigne pas les écouter, dis-le à l’église ; et s’il ne daigne pas écouter l’église, qu’il te soit comme un païen et un publicain.

18 En vérité je vous dis : Tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel ; et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

19 Je vous dis encore : Si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour quoi que ce soit qu’ils demandent, ils l’obtiendront de mon Père qui est au ciel.

20 Car là où deux ou trois personnes sont assemblées en mon nom, je suis là au milieu d’elles.

21 Alors Pierre vint à lui et dit : Seigneur, combien de fois mon frère péchera-il contre moi et lui pardonnerai-je ? jusqu’à sept fois ?

22 Jésus lui répondit : Je ne te dis pas jusqu’à sept, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois.

23 C’est pourquoi le royaume du ciel est semblable à un certain roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs.

24 Quand il commença de compter, on lui en amena un qui lui devait dix mille talents ;

25 Et comme il n’avait pas de quoi payer, son seigneur commanda qu’il soit vendu, lui, sa femme et ses enfants, et tout ce qu’il avait, et que le payement soit fait.

26 Le serviteur se jeta à terre et l’adora disant : Seigneur, aie patience envers moi, et je te payerai tout.

27 Alors le seigneur de ce serviteur fut touché de compassion et le relâcha puis résilia sa dette.

28 Mais ce même serviteur sortit et rencontra un de ses compagnons de service qui lui devait cent deniers et il mit ses mains sur lui et le prit à la gorge disant : Paye-moi ce que tu me dois.

29 Et son compagnon de service tomba à ses pieds et le supplia disant : Aie patience envers moi et je te payerai tout.

30 Et il ne le voulut pas, mais s’en alla et le jeta en prison jusqu’à ce qu’il ait payé la dette.

31 Aussi lorsque ses compagnons de service virent ce qui s’était passé, ils furent fort attristés et allèrent rapporter à leur seigneur tout ce qui était arrivé.

32 Alors son seigneur le fit venir et lui dit : Ô toi, méchant serviteur, je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’en avais prié ;

33 Ne devais-tu pas aussi avoir de la compassion envers ton compagnon de service, comme j’avais eu pitié de toi ?

34 Et son seigneur étant irrité, le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il ait payé tout ce qu’il lui devait.

35 Ainsi de même mon Père céleste vous fera, si de tout son cœur aucun de vous ne pardonne à son frère ses fautes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:27

Bible roi jacques

Matthieu 19

1 Et il arriva que lorsque Jésus eut achevé ces propos, il partit de Galilée et alla vers les confins de la Judée au-delà du Jourdain.

2 Et de grandes multitudes le suivirent et il les guérit là.

3 Des Pharisiens vinrent aussi à lui l’éprouvant et lui disant : Est-ce que la loi permet à un homme de répudier sa femme pour quelque cause que ce soit ?

4 Et il répondit et leur dit : N’avez-vous pas lu que celui qui les a faits au commencement les a faits mâle et femelle ;

5 Et il dit : À cause de cela l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme et les deux seront une seule chair ?

6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. C’est pourquoi ce que Dieu a joint, que l’homme ne le sépare pas.

7 Ils lui dirent : Pourquoi donc Moïse a-t-il commandé de donner une lettre de divorce et de la répudier ?

8 Il leur dit : Moïse, à cause de la dureté de votre cœur, vous a permis de répudier vos femmes ; mais au commencement il n’en était pas ainsi.

9 Et je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause de fornication, et en épousera une autre, commet un adultère ; et celui qui épouse celle qui a été répudiée commet un adultère.

10 Ses disciples lui dirent : Si telle est la condition de l’homme à l’égard de sa femme, il n’est pas bon de se marier.

11 Mais il leur dit : Tous les hommes ne sont pas capables de recevoir ces propos, seulement à ceux à qui cela est donné.

12 Car il y a des eunuques qui sont nés tels dès la matrice de leur mère ; il y en a qui ont été faits eunuques par les hommes ; et il y en a qui se sont faits eunuques eux-mêmes pour le royaume du ciel. Que celui qui est capable de le recevoir, qu’il le reçoive.

13 Alors on lui amena des petits enfants afin qu’il leur impose les mains et qu’il prie ; mais les disciples les repoussèrent.

14 Mais Jésus dit : Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume du ciel est pour ceux qui leur ressemblent.

15 Et il leur imposa les mains puis, il partit de là.

16 Et voici, quelqu’un s’approcha et lui dit : Bon Maître, quelle bonne chose dois-je faire afin que je puisse avoir la vie éternelle ?

17 Et il lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? personne n’est bon sinon un seul, c’est Dieu ; mais si tu veux entrer dans la vie, garde les commandements.

18 Il lui dit : Lesquels ? Jésus dit : Tu ne commettras pas de meurtre ; tu ne commettras pas d’adultère ; tu ne voleras pas ; tu ne diras pas de faux témoignage ;

19 Honore ton père et ta mère ; et tu aimeras ton voisin comme toi-même.

20 Le jeune homme lui dit : J’ai gardé toutes ces choses depuis ma jeunesse ; que me manque-t-il encore ?

21 Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; et tu auras un trésor dans le ciel puis viens et suis-moi.

22 Mais quand le jeune homme entendit ce propos, il s’en alla tout triste ; car il possédait de grands biens.

23 Alors Jésus dit à ses disciples : En vérité, je vous dis qu’un homme riche entrera difficilement dans le royaume du ciel.

24 Et je vous dis encore : Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu'à un homme riche d’entrer dans le royaume de Dieu.

25 Lorsque ses disciples l’entendirent, ils furent extrêmement stupéfaits, disant : Qui donc peut être sauvé ?

26 Et Jésus les regarda et leur dit : Quant aux hommes, cela est impossible ; mais avec Dieu, toutes choses sont possibles.

27 Alors Pierre répondit et lui dit : Voici, nous avons tout quitté et nous t’avons suivi ; que nous arrivera-t-il donc ?

28 Et Jésus leur dit : En vérité je vous dis que vous qui m’avez suivi, à l’heure de la régénération lorsque le Fils de l’homme sera assis sur le trône de sa gloire, vous aussi serez assis sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël.

29 Et quiconque aura quitté maisons, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, ou femme, ou enfants, ou terres, à cause de mon nom, recevra le centuple et héritera la vie éternelle.

30 Mais beaucoup qui sont les premiers seront les derniers ; et les derniers seront les premiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:28

Bible matthieu 20

1 Car le royaume du ciel est semblable à un homme qui est maître de maison et qui sortit tôt le matin afin d’engager des ouvriers pour sa vigne.

2 Et après s’être mis d’accord avec les ouvriers pour un denier par jour, il les envoya à sa vigne.

3 Et il sortit vers la troisième heur et il en vit d’autres se tenant sur la place du marché sans rien faire,

4 Et il leur dit : Allez, vous aussi, dans la vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. Et ils y allèrent.

5 Il sortit encore vers la sixième et la neuvième heure et fit la même chose.

6 Et vers la onzième heure, il sortit et en trouva d’autres, se tenant sans rien faire, et il leur dit : Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ?

7 Ils lui dirent : Parce que personne ne nous a engagés. Il leur dit : Allez, vous aussi dans la vigne, et vous recevrez ce qui sera raisonnable.

8 Ainsi quand le soir fut venu, le seigneur de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers, et donne-leur leur salaire en commençant par les derniers jusqu’aux premiers.

9 Et lorsque arrivèrent ceux qui avaient été engagés vers la onzième heure, ils reçurent chacun un denier.

10 Mais lorsque les premiers arrivèrent ils s’attendaient à recevoir davantage ; mais ils reçurent aussi chacun un denier.

11 Et quand ils le reçurent, ils murmurèrent contre le maître de maison,

12 Disant : Ces derniers n’ont travaillé qu’une heure, et tu les as traités en égal à nous qui avons supporté le poids et la chaleur du jour.

13 Mais il répondit et dit à l’un d’eux : Ami, je ne te fais aucun tort ; n’étais-tu pas d’accord avec moi pour un denier ?

14 Prends ce qui est à toi, et va ton chemin. Je donnerai à ce dernier autant qu’à toi.

15 Ne m’est-il pas permis de faire ce que je veux avec ce qui est à moi ? Ton œil est-il méchant parce que je suis bon ?

16 Ainsi les derniers seront les premiers et les premiers les derniers ; car beaucoup sont appelés, mais peu sont choisis.

17 Et Jésus, montant à Jérusalem, prit à part en chemin les douze disciples et leur dit :

18 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera trahi tombant aux mains des chefs des prêtres et des scribes, et ils le condamneront à mort,

19 Et ils le livreront aux Gentils pour s’en moquer, puist le fouetter et le crucifier ; mais il ressuscitera le troisième jour.

20 Alors la mère des enfants de Zébédée s’approcha de lui avec ses fils, l’adorant, et désirant une certaine chose de lui.

21 Et il lui dit : Que veux-tu ? Elle lui dit : Accorde que mes deux fils, qui sont ici, soient assis l’un à ta main droite et l’autre à ta gauche, dans ton royaume.

22 Mais Jésus répondit et dit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? Ils lui dirent : Nous le pouvons.

23 Et il leur dit : C’est vrai vous boirez ma coupe et serez baptisés du baptême dont je suis baptisé ; mais d’être assis à ma main droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi à le donner ; mais cela ne sera donné qu’à ceux pour lesquels cela est préparé par mon Père.

24 Et lorsque les dix l’entendirent, ils furent indignés contre les deux frères.

25 Et Jésus les appela à lui et dit : Vous savez que les princes des Gentils exercent leur domination sur eux, et que les grands exercent leur autorité sur eux.

26 Mais il n’en sera pas ainsi parmi vous ; mais quiconque voudra être grand parmi vous, qu’il soit votre ministre.

27 Et quiconque voudra être le premier entre vous, qu’il soit votre serviteur

28 De même que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup.

29 Et comme ils partaient de Jéricho, une grande multitude le suivit.

30 Et voici, lorsque deux aveugles, assis sur le côté du chemin, entendirent que Jésus passait, ils crièrent en disant : Aie pitié de nous, ô Seigneur, toi fils de David.

31 Et la multitude les reprit pour les faire taire ; mais ils criaient plus fort disant : Aie pitié de nous, ô Seigneur, toi Fils de David.

32 Et Jésus s’arrêta et les appela et dit : Que voulez-vous que je vous fasse ?

33 Ils lui dirent : Seigneur, que nos yeux soient ouverts.

34 Alors Jésus, eut compassion d’eux et toucha leurs yeux, et immédiatement leurs yeux recouvrèrent la vue, et ils le suivirent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:31

Abattoir: L214 publie une nouvelle vidéo d'actes de cruauté envers les animaux

Mardi dernier, l'association de lutte contre la maltraitance animale L214 a diffusé une nouvelle vidéo montrant des actes de cruauté dans un abattoir du Pays basque. Les images, filmées en caméra cachée, sont insoutenables. Elles dénoncent les pratiques d'abattage choquantes et illégales des animaux, effectuées par le personnel de l'abattoir de Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques). Il s'agit de la troisième vidéo choc publiée en cinq mois. Ce nouveau scandale a d'ailleurs poussé le maire de Mauléon, Michel Etchebest, à fermer l'établissement pour une durée indéterminée, à titre conservatoire. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a, quant à lui, ordonné des inspections dans l'ensemble des abattoirs de France. - 7 jours BFM, du samedi 2 avril 2016, sur BFMTV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:33

ABATTOIRS : LA CRUAUTÉ ENVERS LES ANIMAUX EN QUESTION

INSIDERS
Abattoirs : la cruauté envers les animaux en question

Euronews

"L'abattage sans étourdissement est la pire des pratiques dans les abattoirs"
INSIDERS

22/07/2016
"L'abattage sans étourdissement est la pire des pratiques dans les abattoirs"

INSIDERS 22/07/2016
"Même mort, l'animal bouge encore"

INSIDERS 21/07/2016

L'antibiorésistance, nouveau fléau sanitaire mondial ?

Dernière MAJ:

22/07/2016

Les images insoutenables de souffrance animale filmées en caméra cachée dans des abattoirs se sont multipliées ces derniers mois. Elles ont été rendues publiques par L214, association de défense des animaux basée à Lyon. Ces vidéos ont heurté l’opinion française, conduit à la fermeture provisoire de certains abattoirs, et relancé le débat sur la cruauté envers les animaux. Une commission d’enquête parlementaire sur les abattoirs a été créée début avril, elle doit présenter son rapport mi septembre. L’indignation suscitée par ces images s‘étend aussi à des professionnels des secteurs de la restauration, de l’agroalimentaire ou de l’agriculture. Philippe Notin, agriculteur et éleveur dans la Loire, et qui revendique un mode de production biologique, est actionnaire minoritaire de l’abattoir où il envoie ses bêtes, une façon pour lui d’avoir un droit de regard sur les conditions dans lesquelles les animaux sont mis à mort. “Une bête qui va à l’abattoir, c’est plus de mille euros pour nous. C’est de l’argent dont on a besoin pour vivre. Donc on a ça en tête dès le début : quand une bête naît, on sait comment elle va finir. Mais après, notre souhait, c’est qu’elle y aille dans les meilleures conditions possibles, et le moins de

stress possible, et je pense que quand un agriculteur voit des bêtes comme on en voit dans certains reportages, maltraitées… Moi, mais j’ai les boules, là”, réagit-il. Selon l’association L214, qui défend un monde sans consommation d‘êtres vivants, “il n’y a pas de viande heureuse”,pas vraiment de bonne façon de tuer un animal. Toutefois, nous avons voulu en savoir plus sur les pratiques en vigueur dans les abattoirs et sur la prise en compte de la notion de bien-être animal. Nous avons réussi à convaincre le directeur de l’abattoir de Corbas, près de Lyon, de nous ouvrir ses portes. 6000 tonnes de viande sortent de cet établissement chaque année, pour près de 60 000 animaux tués, ce qui représente la production d’un abattoir de petite à moyenne taille selon les standards français et européens. L’abattage commence tôt le matin, entre 5 et 6h. Les animaux arrivent la veille et passent un maximum de 12 heures à l‘étable avant d‘être tués. Ils peuvent s’y abreuver, la nourriture en revanche y est proscrite. Le directeur de l’abattoir Cibevial de Corbas, Jean-Luc Duperret explique le processus de mise à mort de l’animal : “Sur les boeufs et sur les veaux on utilise ce qu’on appelle un matador, c’est un appareil qui, avec une balle à

   blanc, déclenche un stylet qui vient assommer l’animal et perforer le crâne”, explique-t-il. “Cela ne marche pas forcément à tous les coups, ça dépend de la bête, si elle bouge ou pas, et de la qualité de l’opérateur”, précise-t-il. Et quant à savoir quelles sont les règles quand cela ne fonctionne pas, la réponse fuse : “Recommencer.” Les vidéos de L214 ont plusieurs fois montré des animaux mal étourdis et donc conscients au moment de leur mise à mort. Si la loi impose l‘étourdissement préalable, elle fait toutefois une exception s’agissant d’abattage rituel, halal ou casher. Selon l’association lyonnaise, cette pratique cause plus de peur et de douleur que l’abattage avec étourdissement préalable L’abattage rituel tend à augmenter en France. A Corbas, il concerne 60% des bêtes. Dénoncer cette souffrance passerait par l’information du consommateur. L’idée d’un étiquetage spécifique sur la façon dont l’animal a été tué reste cependant controversée. Jean-Luc Duperret détaille le processus de l’abattage rituel : “L’animal entre dans le “piège”, il est contentionné, c’est-à-dire qu’il y a un certain nombres de volets qui vont bloquer l’animal, il est retourné, et ensuite on a un “sacrificateur” qui va saigner l’animal par égorgeage, donc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:53

ça veut dire en coupant le cou de l’animal. Là, l’animal reste dans le piège au moins 45 secondes, le temps qu’il perde conscience. Il tombe ensuite sur la table d’affalage, on va attendre encore un certain temps avant qu’il puisse être hissé, et là il finit de se vider de son sang.” L’abattage des animaux dans l’Union européenne est encadré par une réglementation datant de septembre 2009), et qui stipule dans son article 2 : “Les exploitants ou toute personne associée à la mise à mort des animaux devraient prendre les mesures nécessaires pour éviter la douleur et atténuer autant que possible la détresse et la souffrance des animaux pendant l’abattage ou la mise à mort, en tenant compte des meilleures pratiques en la matière et des méthodes autorisées par le présent règlement. Dès lors, il y a lieu de considérer que la douleur, la détresse ou la souffrance sont évitables lorsque les exploitants ou toute personne associée à la mise à mort des animaux enfreignent une des prescriptions du présent règlement ou utilisent des méthodes autorisées sans toutefois recourir à la plus moderne d’entre elles, infligeant ainsi, par négligence ou intentionnellement, de la douleur ou de la souffrance aux animaux, ou provoquant leur

détresse. (Article 2, Council Regulation (EC) N° 1099/2009: http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=celex:32009R1099) Cette réglementation exige aussi (article 17) que chaque abattoir soit pourvu selon sa taille d’un ou de plusieurs vétérinaires et d’un responsable de la protection animale, sorte de garant du bien-être animal. Face au déferlement de vidéos mettant en cause l’application de ces principes, les autorités se défendent. “En aucun cas l’abattoir n’est un lieu de barbarie. Il y a des hommes qui y travaillent, qui aiment leur métier, qui sont tous des professionnels, que ce soit du côté des abatteurs ou du côté des services de contrôle. Les images qu’on a vues sont vraiment choquantes, elles sont intolérables, elles vont faire l’objet ce poursuites, de ce côté-là il n’y a aucun pas de problème, mais elles ne sont vraiment pas du tout, du tout représentatives de ce qui se passe au quotidien dans un abattoir”, argue Vincent Pfister, chef de service Protection et santé animale à la Direction départementale de la protection des populations du Rhône. Nous n’avons pas été autorisés à filmer la mise à mort d’animaux. Mais nous avons rencontré Youcef, un des employés à qui cette tâche est dévolue, une tâche qui

   consiste précisément à trancher la gorge de l’animal, plusieurs centaines de fois par jour. Il réagit aux scènes de souffrance animales publiées par L214 : “C’est du n’importe quoi. C’est vrai que ça arrive, ça arrive à n’importe qui (…) s’il est énervé, il va se retourner contre les animaux, ça arrive, mais pas souvent… Une fois en dix ans.” La question du lien entre violence et abattage d’animaux intéresse les sciences sociales. Pour la sociologue Catherine Rémy, chercheure au CNRS cette violence est à la fois banalisée et exacerbée à la faveur de l’industrialisation. “Dans ce processus d’industrialisation de la mise à mort, il y a comme un oubli du vivant, c’est-à-dire qu’on a cru que l’animal allait pouvoir être traité comme n’importe quel objet sur une chaîne de production. On a des gens qui 100 fois, 200 fois, 300 fois par jours, vont faire ce geste de saignée, donc c’est énorme, c’est quelque chose de très, très fort, et effectivement, ça décuple la question de la violence”, analyse-t-elle. Pour l’agriculteur et éleveur Philippe Notin, la question d‘échelle de production est aussi importante. Il estime que l’abattage industriel est préjudiciable au bien-être de l’animal, mais aussi de l’homme, en l’occurrence, du consommateur. “Au niveau de

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:55

la qualité de la viande, une bête qui n’est pas stressée, elle ne développe pas de toxine dans sa viande. Une bête qui est maltraitée, par exemple, quand on voit des bêtes qui reçoivent des coups de bâton, elles ont des hématomes. Nous qui transformons nos bêtes charolaises… si il y a un hématome, automatiquement, on le jette, on le jette, c’est de la perte”, explique-t-il. Toutefois, avoir plus de garantie sur la qualité de la viande, ce qu’offrirait éventuellement la certification biologique ou une production à plus petite échelle, coûterait aussi plus cher… Le consommateur serait-il prêt? “Est-ce qu’il est prêt à avoir des scandales toutes les semaines, le consommateur? Il ne se passe pas six mois sans qu’on ait un scandale (il veut dire: sanitaire) dans l’agro-alimentaire… l’industrie agro-alimentaire… industrie! Industrie pour quelque chose que l’on mange! On n’aurait jamais du employer, pour moi, le terme d’“industrie” pour quelque chose de vivant, l’industrie c‘était réservé à la ferraille, à la tôle, aux voitures!”, conclut Philippe Notin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:57

Bible Matthieu 21

1 Et lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem et qu’ils arrivaient à Bethphagé, près du mont des Oliviers, Jésus envoya alors deux disciples,

2 Leur disant : Allez au village qui est devant vous, et vous y trouverez immédiatement une ânesse attachée, et un ânon avec elle ; détachez-les et amenez-les-moi.

3 Et si un homme vous dit quelque chose, vous direz : Le Seigneur en a besoin, et immédiatement il les enverra.

4 Tout ceci arriva afin que soit accompli ce qui avait été annoncé par le prophète, disant :

5 Dites à la fille de Sion : Voici ton Roi vient à toi, docile et monté sur une ânesse et un ânon, le petit d’une ânesse.

6 Et les disciples allèrent et firent comme Jésus leur avait commandé ;

7 Et ils amenèrent l’ânesse et l’ânon et mirent leurs vêtements dessus puis ils l’y firent asseoir.

8 Et une très grande multitude étendait leurs vêtements sur le chemin ; d’autres coupaient des branches d’arbres et les étendaient sur le chemin ;

9 Et les multitudes qui allaient devant et qui suivaient, criaient en disant : Hosanna au Fils de David : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ; Hosanna dans les lieux très hauts.

10 Et quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, disant : Qui est celui-ci ?

11 Et la multitude disait : C’est Jésus le prophète de Nazareth de Galilée.

12 Et Jésus entra dans le temple de Dieu et chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; et il renversa les tables des changeurs de monnaie et les sièges de ceux qui vendaient des colombes.

13 Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée la maison de prière ; mais vous en avez fait une caverne de voleurs.

14 Et les aveugles et les boiteux vinrent à lui dans le temple et il les guérit.

15 Et lorsque les principaux prêtres et les scribes virent les merveilleuses choses qu’il avait faites et les enfants criant dans le temple et disant : Hosanna au Fils de David ; ils en furent fort mécontents,

16 Et ils lui dirent : Entends-tu ce qu’ils disent ? Et Jésus leur dit : Oui. N’avez-vous jamais lu : De la bouche des petits enfants et de ceux qui tètent, tu as rendu la louange parfaite?

17 Et il les laissa et sortit de la ville vers Béthanie, où il logea.

18 Et le matin, comme il retournait à la ville, il eut faim ;

19 Et quand il vit un figuier sur le chemin, il y alla, et n’y trouva rien, seulement des feuilles ; et il lui dit : Qu’aucun fruit ne pousse jamais plus de toi. Et à l’instant le figuier sécha.

20 Et lorsque les disciples le virent, ils s’étonnèrent, disant : Comment ce figuier est-il devenu sec si rapidement ?

21 Jésus répondit et leur dit : En vérité, je vous le dis : Si vous aviez la foi, et si vous ne doutiez pas, non seulement vous feriez ce qui a été fait au figuier ; mais aussi, si vous disiez à cette montagne : Ôte-toi et jette-toi dans la mer, cela se ferait.

22 Et toutes choses, tout ce que vous demanderez par la prière en croyant, vous le recevrez.

23 Et après qu’il fut entré dans le temple, les chefs des prêtres et les anciens du peuple vinrent à lui pendant qu’il enseignait et dirent : Par quelle autorité fais-tu ces choses ? Et qui t’a donné cette autorité ?

24 Et Jésus répondit et leur dit : Je vous demanderai aussi une chose, et si vous m’y répondez, je vous dirai aussi par quelle autorité je fais ces choses.

25 Le baptême de Jean, d’où venait-il ? du ciel ou des hommes ? Et ils raisonnaient entre eux disant : Si nous disons, du ciel, il nous dira. Pourquoi donc ne l’avez-vous pas cru ?

26 Et si nous disons, des hommes, nous craignons le peuple ; car tous considèrent Jean comme un prophète.

27 Et Ils répondirent à Jésus et dirent : Nous n’en savons rien. Moi non plus, leur dit-il, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.

28 Mais qu’en pensez-vous ? Un certain homme avait deux fils, et, s’adressant au premier, il lui dit : Mon fils, va travailler aujourd’hui dans ma vigne.

29 Il répondit et dit : Je n’irai pas ; mais ensuite il se repentit et y alla.

30 Puis il vint au second et dit la même chose. Celui-ci répondit et dit : J’y vais, seigneur ; et n’y alla pas.

31 Lequel des deux a fait la volonté de son père ? Ils lui dirent : Le premier. Jésus leur dit : En vérité, je vous dis que les publicains et les prostituées vous devancent dans le royaume de Dieu.

32 Car Jean est venu à vous par le chemin de la droiture et vous ne l’avez pas cru ; mais les publicains et les prostituées l’ont cru ; et vous, quand vous l’avez vu, vous ne vous êtes pas ensuite repentis afin de le croire. x

33 Écoutez une autre parabole : Il y avait un certain maître de maison qui planta une vigne ; et l’entoura d’une haie, il y creusa un pressoir et y bâtit une tour puis la loua à des vignerons et s’en alla dans un pays lointain.

34 Et lorsque la saison des fruits approcha, il envoya ses serviteurs vers les vignerons pour en recevoir les fruits.

35 Et les vignerons se saisirent des serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre et en lapidèrent un autre.

36 Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers, et ils les traitèrent de même.

37 Enfin il envoya vers eux son fils en disant : Ils auront du respect pour mon fils.

38 Mais quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : C’est ici l’héritier ; venez, tuons-le et saisissons- nous de son héritage.

39 Et ils le prirent, et le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent.

40 Quand donc le seigneur de la vigne sera venu, que fera-t-il à ces vignerons ?

41 Ils lui dirent : Il fera périr misérablement ces hommes malveillants et il louera sa vigne à d’autres vignerons qui lui rendront les fruits en leur saison.

42 Jésus leur dit : N’avez-vous jamais lu dans les écritures : La pierre que les bâtisseurs ont rejetée, celle-là même est devenue la principale du coin ; ceci est l’œuvre du Seigneur et c’est une chose merveilleuse à nos yeux ?

43 C’est pourquoi je vous dis que le royaume de Dieu vous sera retiré et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.

44 Et quiconque tombera sur cette pierre sera brisé ; mais sur quiconque elle tombera, elle le réduira en poudre.

45 Et quand les chefs des prêtres et les Pharisiens eurent entendu ces paraboles, ils reconnurent qu’il parlait d’eux ;

46 Et comme ils cherchaient à mettre les mains sur lui, ils craignirent la multitude parce qu’ils le prenaient pour un prophète.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Dim 19 Fév - 13:57

Bible

Matthieu 22

1 Et Jésus répondit et leur parla à nouveau en paraboles et dit :

2 Le royaume du ciel est semblable à un certain roi qui prépara le mariage de son fils.

3 Et il envoya ses serviteurs pour appeler ceux qui avaient été invités au mariage ; mais ils ne voulurent pas venir.

4 Il envoya encore d’autres serviteurs disant : Dites à ceux qui ont été invités : Voici, j’ai préparé mon dîner ; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, et tout est prêt ; venez au mariage.

5 Mais eux, n’en tenant pas compte, s’en allèrent, l’un à sa ferme et l’autre à son commerce.

6 Et les autres prirent ses serviteurs et les maltraitèrent et les tuèrent.

7 Mais lorsque le roi l’apprit, il se mit en colère et il envoya ses armées et fit périr ces meurtriers et brûla leur ville.

8 Alors il dit à ses serviteurs : Le mariage est prêt, mais ceux qui étaient invités n’en étaient pas dignes.

9 Allez donc sur les routes et invitez au mariage autant de personnes que vous trouverez.

10 Et ses serviteurs, allèrent le long des routes et rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, tant mauvais que bons, en sorte que la salle du mariage fut remplie d’invités.

11 Et lorsque le roi entra pour voir les invités, il aperçut un homme qui n’était pas vêtu d’un vêtement de mariage.

12 Et il lui dit : Ami, comment es-tu entré ici sans avoir un vêtement de mariage ? Et il ne put dire mot.

13 Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-le pieds et mains, emportez-le puis, jetez-le dans l’obscurité de dehors ; là seront les pleurs et les grincements de dents.

14 Car beaucoup sont appelés, mais peu sont choisis.

15 Alors les Pharisiens allèrent et se consultèrent pour savoir comment ils pourraient l’embrouiller dans ses discours.

16 Et ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, disant : Maître, nous savons que tu es vrai et que tu enseignes le chemin de Dieu en vérité sans avoir égard à qui que ce soit ; car tu ne regardes pas à l’apparence des hommes.

17 Dis-nous donc, que penses-tu ? Est-il ou non permis de payer le tribut à César?

18 Mais Jésus discernant leur malfaisance, dit : Pourquoi me tentez-vous, hypocrites ?

19 Montrez-moi la monnaie du tribut. Et ils lui apportèrent un denier.

20 Et il leur dit : De qui sont cette image et cette inscription ?

21 Ils lui dirent : De César. Alors il leur dit : Rendez donc à César les choses qui sont à César, et à Dieu les choses qui sont à Dieu.

22 Lorsqu’ils entendirent ces paroles, ils furent étonnés ; et le laissèrent et s’en allèrent.

23 Le même jour les Sadducéens, qui disent qu’il n’y a pas de résurrection, vinrent à lui et le questionnèrent,

24 Disant : Maître, Moïse a dit : Si un homme meurt n’ayant pas d’enfants, son frère épousera sa femme, et donnera une semence à son frère.

25 Or il y avait parmi nous sept frères, et le premier, s’étant marié, mourut ; et n’ayant pas de postérité, il laissa sa femme à son frère.

26 De même aussi le second, puis le troisième, jusqu’au septième.

27 Et après eux tous, la femme aussi mourut.

28 Duquel donc des sept sera-t-elle femme à la résurrection ? car tous les sept l’ont eue.

29 Jésus répondit et leur dit : Vous êtes dans l’erreur, ne connaissant ni les écritures, ni la puissance de Dieu.

30 Car à la résurrection, on ne se marie ni n'est donné en mariage ; mais on est comme les anges de Dieu dans le ciel.

31 Mais quant à la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu ce qui vous a été dit par Dieu, disant :

32 Je suis le Dieu d’Abraham et le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. ? Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants.

33 Et lorsque le peuple l’entendit, ils étaient stupéfaits de sa doctrine.

34 Mais lorsque les Pharisiens apprirent qu’il avait réduit au silence les Sadducéens, ils s’assemblèrent.

35 Et l’un d’eux, qui était un homme de loi, l’interrogea, l’éprouvant, et disant :

36 Maître, quel est le grand commandement de la loi ?

37 Jésus lui dit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée.

38 C’est là le premier et grand commandement.

39 Et le second est semblable : Tu aimeras ton voisin comme toi-même.

40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

41 Comme les Pharisiens étaient assemblés, Jésus les questionna,

42 Disant : Que pensez-vous de Christ ? De qui est-il fils ? Ils lui dirent : Le Fils de David.

43 Il leur dit : Comment donc David en esprit l’appelle-t-il Seigneur, disant :

44 Le SEIGNEUR a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma main droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis ton marchepied ?

45 Si donc David l’appelle Seigneur, comment est-il son fils ?

46 Et aucun homme ne put lui répondre un mot ; et depuis ce jour-là personne n’osa plus l’interroger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 20408
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   Lun 20 Fév - 4:55

Bible

matthieu 23

1 Alors Jésus parla à la multitude et à ses disciples,

2 Disant : Les scribes et les Pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse.

3 Donc tout ce qu’ils vous prient d’observer, observez-le et faites-le ; mais ne faites pas selon leurs œuvres, car ils disent et ne font pas.

4 Car ils lient des fardeaux pesants et insupportables et les mettent sur les épaules des hommes ; mais eux, ils ne veulent pas les remuer de leur doigt.

5 Et ils font toutes leurs œuvres pour être vus des hommes ; ils élargissent leurs phylactères et allongent les franges de leurs vêtements ;

6 Ils aiment les premières places dans les festins et les premiers sièges dans les synagogues ;

7 Et les salutations aux marchés et être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.

8 Mais vous, ne soyez pas appelés Rabbi ; car un seul est votre Maître, à savoir Christ ; et vous, vous êtes tous frères.

9 Et n’appelez aucun homme sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est au ciel.

10 Et ne vous faites pas non plus appeler maîtres ; car un seul est votre Maître, à savoir Christ.

11 Mais celui qui est le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

12 Et quiconque s’élèvera sera abaissé ; et celui qui s’humiliera sera élevé.

13 Mais malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez le royaume du ciel aux hommes ; car vous n’y entrez pas vous-mêmes, et n’y laissez pas entrer ceux qui veulent y entrer.

14 Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites ! parce que vous dévorez les maisons des veuves, tout en prétextant faire de longues prières ; c’est pourquoi vous en recevrez une plus grande damnation.

15 Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! car vous parcourez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et quand il l’est devenu, vous en faites un enfant de l’enfer deux fois plus que vous.

16 Malheur à vous, guides aveugles qui dites : Quiconque jurera par le temple, cela n’est rien ; mais quiconque jurera par l’or du temple, est débiteur !

17 Vous insensés et aveugles ; car lequel est le plus grand, l’or, ou le temple qui sanctifie l’or ?

18 Et quiconque aura juré par l’autel, cela n’est rien ; mais quiconque jure par le don qui est sur l’autel, lui est coupable.

19 Insensés et aveugles ; car lequel est plus grand, le don ou l’autel qui sanctifie le don ?

20 Celui donc qui jurera par l’autel, jure par l’autel et par toutes les choses qui sont dessus ;

21 Et celui qui jurera par le temple, jure par le temple et par celui qui y habite ;

22 Et celui qui jurera par le ciel, jure par le trône de Dieu et par celui qui est assis dessus.

23 Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! car vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et vous avez omis les sujets les plus graves de la loi, savoir le jugement, la miséricorde et la foi. Ce sont là les choses qu’il fallait faire sans laisser les autres de côté.

24 Vous guides aveugles, qui faites passer le moucheron et qui avalez le chameau.

25 Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! car vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, mais au-dedans, ils sont pleins de rapacité et d’excès.

26 Toi, Pharisien aveugle, nettoie d’abord le dedans de la coupe et du plat, afin que le dehors aussi soit net.

27 Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! car vous ressemblez à des sépulcres blanchis qui paraissent beaux au dehors, mais qui au-dedans sont pleins d’ossements de morts et d’ordure.

28 Et même vous aussi au-dehors vous paraissez droits aux hommes, mais au-dedans vous êtes remplis d’hypocrisie et d’iniquité.

29 Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! car vous bâtissez les tombeaux des prophètes, et vous ornez les sépulcres des hommes droits ;

30 Et vous dites : Si nous avions vécu aux jours de nos pères, nous n’aurions pas participé avec eux pour répandre le sang des prophètes.

31 C’est pourquoi vous êtes témoins contre vous-mêmes que vous êtes les enfants de ceux qui ont tué les prophètes.

32 Mettez donc le comble à la mesure de vos pères.

33 Vous serpents, vous génération de vipères, comment échapperez-vous à la damnation de l’enfer ?

34 C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des hommes sages et des scribes ; vous en tuerez quelques-uns, et vous en crucifierez ; et vous en fouetterez quelques-uns dans vos synagogues et vous les persécuterez de ville en ville.

35 Afin que vienne sur vous tout le sang des hommes droits qui a été répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le droit jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel.

36 En vérité, je vous dis que toutes ces choses viendront sur cette génération.

37 ÔJérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes ; et vous ne l’avez pas voulu !

38 Voici, votre maison vous est laissée déserte.

39 Car je vous dis : Vous ne me verrez plus désormais, jusqu’à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan   

Revenir en haut Aller en bas
 
si vous saviez la cruauté fermier,abatoir tous serait végan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Donateurs si vous saviez...
» Le saviez vous ?
» Bientôt de nouvelles capsules pour machines à expresso.....vous saviez ?
» Et si vous deviez acheter une carrée, ce serait laquelle ?
» Et si vous portiez une montre carrée ce serait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: