AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 associations de protection des animaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: associations de protection des animaux   Mar 22 Mai - 3:52

Association Stéphane Lamart

Au fil des ans, l’association Stéphane Lamart s’est développée sans cesse et s'est donnée les moyens de se battre pour la protection et les droits des animaux. L’association Stéphane Lamart « Pour la défense des droits des animaux » recense a travers le monde plus de 850 adhérents, donateurs et sympathisants mais aussi une cinquantaine d’inspecteurs répartis en France, afin de soulager la misère animale. L’association Stéphane Lamart agit directement sur le terrain (enquêtes suite aux mauvais traitements, actes de cruauté). Elle travaille en collaboration avec les autorités publiques (commissariats, gendarmeries) mais aussi avec des vétérinaires et des avocats pour plaider en faveur des animaux. Parallèlement, elle multiplie les campagnes dans les journaux gratuits et autres médias afin que tous les publics soient avisés, informés et sensibilisés à la cause animale.

L’association, c’est aussi une permanence téléphonique tous les après-midi, soit environ 600 appels par mois et de plus en plus de courrier postal et d'e-mails à gérer. Un journal trimestriel de 8 pages est envoyé à tous nos adhérents, donateurs et sympathisants afin de garder une liaison permanente entre nous. Ce bulletin d'informations est également distribué dans certaines écoles, des centres de documentation et d'information en France et dans les Dom-Tom. L’association Stéphane Lamart n'existe que par les cotisations de ses adhérents et les dons de ses sympathisants et donateurs. Grâce à l’augmentation de nos adhérents, l’association construit jour après jour une véritable chaîne d’espoir et de solidarité auprès des animaux victimes de l’homme.


Dernière édition par le Mar 22 Mai - 3:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Mar 22 Mai - 3:53

Association Stéphane Lamart

L'association Stéphane Lamart ne dispose pas de refuge. Elle fonctionne uniquement par le biais de familles d'accueil qui offrent ainsi aux animaux recueillis une vraie vie de famille et leur évite tout stress dû à leur passé douloureux. Nous assurons la nourriture et le suivi sanitaire des animaux que nous remettons en famille d’accueil. Le service « Adoptions et Abandons » a été crée en janvier 2005. Il a pour but de faire adopter les nombreux animaux abandonnés ou maltraités. Ils attendent un nouveau maître placés provisoirement dans une de nos familles d'accueil ou dans un refuge si aucune autre solution n’a pu être trouvée. Ces animaux ont été abandonnés à la suite d’un déménagement, d’un divorce, d’une expulsion, d’un décès ou retirés suite à une procédure juridique pour mauvais traitement ou acte de cruauté. L'Association récupère également des animaux des fourrières afin de leurs éviter l'euthanasie mais aussi des animaux de basse-cour et des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie), eux aussi abandonnés par des maîtres inconscients et qui réalisent que certains ne peuvent pas cohabiter en appartement. Si vous souhaitez devenir famille d’accueil ou héberger un animal de basse-cour merci de télécharger le formule et de nous l'envoyer à l'adresse indiqué sur le formulaire.


Dernière édition par le Mar 22 Mai - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Mar 22 Mai - 3:55

Association Stéphane Lamart

Animal trouvé et perdu que faire ?

Dès que vous constatez la disparition de votre animal, entreprenez vos recherches, sans attendre qu'il revienne de lui-même, surtout en ville.

Téléphonez :

* pour un chien tatoué ou pucé : 01 49 37 54 54
* pour un chat tatoué ou pucé: 01 55 01 08 08
* pour un cheval : 02 31 31 54 22. (Groupe de Recherche des Équidés Volés),
* à la gendarmerie et au commissariat de police
* à la fourrière de votre commune
* au Service de Recherches de la SPA : 01 47 98 43 72

Distribuez des affiches avec photos de l'animal chez les commerçants du quartier et faites passer un avis dans la presse locale.

ANIMAL TROUVÉ

Si vous trouvez un animal, vérifiez d'abord s'il est tatoué et relevez :

- Les 3 lettres et les 3 chiffres qui constituent le tatouage d'un chien, parfois le chiffre 1 ou 2 peut être situé avant les 3 lettres

exemple : 2 A.B.C 999

-Les 3 lettres et les 3 chiffres , s'il s'agit d'un chat.

Ce tatouage est généralement fait sur la face interne de l'oreille ou de la cuisse. Un nettoyage à l'alcool est parfois nécessaire pour lire le tatouage.

* pour un chien tatoué : 01 49 37 54 54
* pour un chat tatoué : 01 55 01 08 08
* pour un cheval : 02 31 31 54 22
* à la gendarmerie et au commissariat de police
* à la fourrière de votre commune
* au Service de Recherches de la SPA : 01 47 98 43 72

Il se peut que le chien ou le chat possède une puce électronique d'identification, il est nécessaire alors de se déplacer chez un vétérinaire, ou à la gendarmerie, à la police, ou vers un refuge qui dispose d'un appareil de lecture.

On vous donnera les coordonnées du propriétaire que vous aviserez aussitôt.
Si l'animal n'est pas tatoué et ne porte aucune adresse sur lui, appelez le Service des recherches de la SPA : 01 47 98 43 72.

Prévenez le commissariat de police, la gendarmerie ou l'association locale de protection animale, en leur demandant de noter votre appel et vos coordonnées, de manière que vous ne puissiez être accusé du vol de l'animal si vous avez décidé de le garder.

Si vous ne souhaitez pas garder cet animal non tatoué et non identifiable, même provisoirement, conduisez-le au refuge le plus proche, pour lui éviter une mise en fourrière et l'euthanasie.

Il arrive qu'un animal errant soit difficile à capturer, parce qu'il a peur ou parce qu'il est menaçant. Ce sont les maires qui sont compétents pour les mesures à prendre, en vertu des Articles L.211-21 du Code rural et L.131-8 du Code des communes.

Vous devez donc alerter les services municipaux ; mais il en résultera pour l'animal une mise en fourrière et sa mise à mort ultérieure, s'il n'est pas repris par son propriétaire ou placé dans un refuge par la fourrière. Quand l'animal a été capturé, proposez-vous si cela est possible, pour l'emmener dans un refuge ou téléphonez à la SPA pour qu'elle vienne le chercher.

La gendarmerie ou les pompiers acceptent parfois de récupérer un animal dangereux ou se trouvant dans une situation fâcheuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Mar 22 Mai - 3:57

Association Stéphane Lamart

LES PIGEONS DES VILLES : Le pigeon des villes, nommé encore pigeon biset ou des roches a toujours été aimé par l'homme. Les premiers pigeons des roches se développèrent vraisemblablement en Asie du sud, dans la région de l'Inde d'aujourd'hui. Puis ils colonisèrent l'Europe de l'ouest et l'Afrique du Nord. On a retrouvé des fossiles de ce pigeon sauvage en Jordanie et en Palestine qui montraient qu'il y en avait il y a 310 000 ans. Cet oiseau a dû se rapprocher des humains lors des premières civilisations sédentaires agricoles, attiré par les réserves de grains et par les cultures.

Son élevage commence très tôt dans l'antiquité; aussi bien pour le plaisir que pour des fins plus utilitaires comme les services postaux par pigeons voyageurs et les pigeons pour la boucherie. Au moyen-âge l'élevage des pigeons pour consommer leur chair prendra beaucoup d'ampleur en Europe. Le pigeon nidifiait dans des maisons spéciales : les pigeonniers d'où il pouvait entrer et sortir librement.

Beaucoup de civilisations le considéraient comme sacré, symbole de paix et d'amour. Vers le milieu du 20ème siècle le pigeon des villes devint un pestiféré, l'ennemi à abattre, un porteur de germes mystérieux, de virus indétectables. Et on se mit à le tuer de plus en plus, de façon massive, aussi bien en Europe que dans le monde Anglo-Saxon (USA, Grande-Bretagne, Australie, etc.).


EST-IL SAUVAGE OU DOMESTIQUE ?


La majorité des ornithologues occidentaux pensent qu'il est domestique à cause de son histoire. Mais considérant qu'il vit maintenant comme les autres oiseaux sauvages des villes depuis au moins 100 ans, que des pigeons biset ont du toujours habiter près ou sur des habitations humaines pendant des millénaires sans pour autant être captifs ou même apprivoisés, considérant que beaucoup de pigeons élevés en pigeonnier ont dû s'émanciper et vivre libre dans les cités à toutes les époques, on peut considérer que cet oiseau est en fait sauvage.


Il fait partie du genre Columba livia, est un des descendants directs du pigeon biset, ancêtre commun de tous les pigeons domestiques (dont il existe une infinité de races obtenues par croisement par les sélectionneurs).



les pigeons ramiers, colombins et les tourterelles turques.


Les premiers, appelés aussi palombes, demeurent avant tout une espèce de grands migrateurs. Ils parcourent tous les ans des milliers de kilomètres de la Finlande à l’Espagne. Toutefois, certains d’entre eux s’implantent dans les cœurs urbains. A l’instar des bisets, les palombes ont découvert dans les cités un biotope idéal à leur développement. A tel point d’ailleurs que leurs couples peuvent avoir quatre fois plus de jeunes que les autres restés migrateurs ! Mais à l’encontre des pigeons de roche, ce sont dans les parcs et sur leurs arbres que les palombes font leurs nids. Un troisième groupe côtoie pigeons de roche et ramiers : les pigeons colombins, espèce bien plus rare en agglomération. Les tourterelles turques comme les palombes font leurs nids dans les arbres, on en trouve beaucoup dans certaines agglomérations.


LE GRAND MASSACRE OU LA GUERRE DES PIGEONS


Donc à partir des années 30 (selon les pays) on se mit à ne plus aimer cet oiseau et à le tuer massivement. En France on tue de 6 à 12 millions d'individus chaque année et dans le monde dit occidental certainement des centaines de millions.



DEUX PHENOMENES CO-EMERGANT


La formation des grandes agglomérations

Au 19ème siècle les grandes cités contemporaines se forment et au 20ème les mégalopoles de plusieurs dizaines de millions d'habitants. Au seing de ces espaces des populations animales arrivent à survivre et même s'y développent. Les pigeons de roche qui sont d'une remarquable intelligence y trouvèrent un milieu propice et s'y multiplièrent. Au cœur des agglomérations ils ont trouvé la "paix". Connaissance de l’homme, nourriture disponible, prédateurs quasi inexistants, édifices pour nicher et nidifier. Ce fut d’abord l’âge de pierre, puis celui de fer quand l’on construisit les halls des gares, les métros aériens.





Inconscient collectif


Pour justifier les abattages massifs on parla de maladies, de risques sanitaires pour l'homme. En fait cet animal n'est pas du tout dangereux, cela se saurait alors qu'il est commensal de l'homme depuis des millénaires. Il n'a jamais été prouvé scientifiquement que cet animal est plus dangereux que les autres oiseaux sauvages vivant dans nos cités.

L'inconscient collectif des civilisations a toujours tendance à projeter à l'extérieur une cristallisation de leur peur de la mort, une angoisse métaphysique et existentielle. Cette projection peut trouver une cible dans un groupe d'humains (par ex : les juifs pendant des siècles) ou dans une espèce animale (par ex : le loup, les chouettes, les corbeaux et corneilles, etc.).
Au 20 ième siecle le pigeon des villes assumera cette fonction de transfert. La population, ne pouvant le tolérer, obligera les pouvoirs publics à prendre des mesures pour faire cesser ce trouble. Les autorités très souvent ne s'embarrassant pas de subtilité, tels des bulldozers, massacreront par tous les moyens ces malheureux oiseaux dès la fin de la deuxième guerre mondiale.
"Les pigeons qui vivent en liberté dans les villes de même que les étourneaux et les moineaux ne présentent qu'un risque faible pour la santé publique" Comité mixte OMS/FAO des experts des zoonoses - Rome 1959


Plusieurs études scientifiques depuis quelques années ont prouvé que les pigeons sont généralement résistants aux virus de la grippe aviaire. Plus récemment des recherches ont même démontré que les pigeons étaient résistants ou peu sensibles à des souches de virus hautement pathogènes.
@ en savoir plus



EN FRANCE MENSONGES ET GUERRE DANS L'OMBRE


Presque toutes les villes (au moins 80 %) capturent puis tuent leurs pigeons de ville. Dans un but sanitaire disent-elles, se retranchant derrière des recommandations du ministère de la santé, non obligatoires et reprises au niveau départemental. Toutes ces tueries se font en cachette, sans publicité, les élus craignant, si cela se savait, une mauvaise publicité.

Une fois capturés soit par une entreprise privée "ayant pignon sur rue" soit par les employés communaux, les pigeons sont ensuite abattus au moyen de méthodes complètement désuètes.
En France les services de l'état comme les directions départementales des services vétérinaires ne s'occupent pas de ce problème et laissent faire. Personne, en fait, ne contrôle jamais les entreprises ou les villes qui euthanasient.




Pour la législation en France :

Ces méthodes d'euthanasie étaient recommandées il y a plus de trente ans. Mais maintenant la science qui nous a appris que les nouveaux nés souffrent déclare que les animaux aussi. Les scientifiques ont déclaré à de multiples occasions et parfois officiellement au seing d'organismes très officiels comme l'agence de sécurité alimentaire de l'Europe que les méthodes employées en France pour tuer les pigeons de ville sont inacceptables et les font beaucoup souffrir au moment du trépas.


Les méthodes d'abattage en France :



Les caissons à vide d'air :

Les oiseaux sont enfermés dans un caisson étanche puis une pompe puissante fait le vide (comme à 12 000-16 000 m d'altitude) en moins de 5 secondes. Les animaux meurent par les effets physiologiques de cette décompression explosive en moins de 1 minute (de 30 secondes à 1 minute) mais beaucoup d'appareils pour tuer les pigeons sont vieux, bricolés et rafistolés, alors la mort peut durer plus de 2 minutes et selon PETA : les gaz emprisonnés dans les sinus, les oreilles moyennes, et les intestins des animaux se dilatent rapidement. Ce qui provoque un grand malaise avec une grande souffrance. Quelques animaux arrivent à survivre au premier passage dans la chambre de décompression et sont de nouveau décompressés à cause d'un dysfonctionnement de l'appareil, d'une erreur de l'opérateur ou parce que les animaux arrivent à survivre dans des poches d'air et ils sont repassés dans le dispositif douloureux une seconde fois.

Le gaz carbonique :

L'autorité européenne de sécurité des aliments a rendu un avis récent du 14/11/2005 portant sur les animaux de laboratoires, qui dit explicitement que "le gaz carbonique fait souffrir tous les vertébrés quelque soit la concentration utilisée et que si on l'utilisise pour tuer on doit rendre l'animal inconscient avant de lui faire respirer le gaz nocif".

Et aussi :

Les battues des chasseurs :

En zone rurale principalement, des villes chargent par arrêté municipal les chasseurs d'éliminer les pigeons biset.

Les entreprises peu scrupuleuses, les villes et aussi les particuliers :
Tous les moyens sont bons comme des coups de gourdin, décapitation, enterrage vivant, asphyxie en sac en plastique, graines empoisonnées, tirs sauvages, pièges, bain d'acide, emmurage vivant, enfermement dans des clochers d'église, etc.

@ en savoir plus



METHODES ALTERNATIVES EN FRANCE ET DANS LE MONDE


Il existe maintenant un consensus chez les spécialistes de la question aussi bien aux USA, en Grande-Bretagne, en Australie, qu'en Europe :

Sur le fait que tuer massivement et régulièrement les pigeons ne sert à rien. Une fois qu'une partie de la population a été éliminée, il reste plus d'espace et de nourriture pour les autres qui n'en demandent pas tant et se reproduisent donc d'autant plus rapidement. Au bout d'un certain temps, la population s'est totalement reconstituée et tout est à refaire.


Ces oiseaux posent deux types de problèmes :

- un réel :
un surnombre dû à une gestion inconsidérée par les municipalités

- un subjectif :
les fameuses plaintes que les services municipaux reçoivent chaque jour pour cause de salissure, « il y en a trop, ils risquent de transmettre des maladies etc... ». Ce côté subjectif est irrationnel car ce sentiment n'est appuyé sur aucun fait constaté scientifiquement (en particulier pour les maladies) mais provient plutôt d'une phobie collective moderne visant cet oiseau.



LES METHODES ALTERNATIVES EXISTENT ET SONT AU POINT


Tous les experts de la question disent qu'il faut développer en parallèle plusieurs méthodes pour pouvoir obtenir une efficacité sur le terrain.


Protection des bâtiments :

On limite les possibilités qu'ont les pigeons de nidifier sur certains édifices.

Pigeonniers :

On contrôle le nombre des pigeons en stérilisant les oeufs.
Cette méthode est reconnue dans beaucoup de pays pour donner de bons résultats bien qu'il existe, surtout en France, quelques sceptiques.
@ lien

La pilule :

On donne à manger aux pigeons des graines imprégnées d'un produit anticonceptionnel.

Cette méthode a prouvé son efficacité mais elle est encore très controversée et n'est plus utilisée dans le monde anglo-saxon.
@ lien

Sources de nourriture :

Enfin beaucoup préconisent de s'attaquer aux sources de nourriture comme les ordures ménagères, les halles des marchés et surtout la population donnant à manger aux oiseaux.





interdire à la population de leur donner à manger


Certaines grandes villes en ont fait leur cheval de bataille, comme Paris, Londre, New York, Melbourne, etc. Leur thèse est que si il y a beaucoup de pigeons partout en ville et dans le monde entier, c'est à cause de certaines personnes, peu nombreuses, qui leur donnent à manger de façon massive.
Ces personnes sont étiquetées comme marginales, dérangées et même relevant de
la psychiatrie.

Les autres personnes qui donnent occasionnellement à manger aux oiseaux (pigeons, moineaux, etc.) par exemple des bouts de croissants, de sandwichs dehors, etc... jouant un rôle marginal sur la surpopulation des pigeons.

En accord avec ce principe beaucoup de villes interdisent de donner à manger aux oiseaux, pénalisent cet acte et même peuvent créer des brigades spéciales chargées de faire rentrer dans le rang les récalcitrants.

Ce procédé qui ne semble pas efficace sur le long terme pose de sérieux problèmes :

- un problème politique si la population qui donne à manger aux oiseaux est plus nombreuse que prévue

- un problème de démocratie car ces mesures sont très souvent rejetées par une part importante de la population

- cela peut être dangereux pour l'avifaune urbaine en raison de la non spécificité des interdictions (par exemple raréfier les sources de nourritures affecte les autres espèces comme les moineaux).

- un problème éthique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Mar 22 Mai - 4:01

Association Stéphane Lamart

Les actes de cruauté, les mauvais traitements à l’encontre des animaux sont malheureusement très fréquents et vous en êtes témoins. Beaucoup d’entre vous nous appellent ou nous écrivent de toute la France métropolitaine, parfois même des Dom Tom. Face à de graves situations, vous ne savez comment réagir, vous sentant impuissants. Nous sommes donc à votre disposition pour vous apporter un appui et des conseils. L’association Stéphane Lamart ne peut cependant pas se substituer à la victime pour déposer une plainte en son nom et initier la procédure. La personne portera donc plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat de son domicile ou du lieu d’infraction, à savoir qu’aucun commissariat ou aucune gendarmerie ne peut refuser d’enregistrer sa plainte, de jour comme de nuit et sept jours sur sept. Nous interviendrons donc ensuite pour épauler la victime en nous constituant partie civile à ses cotés. Afin de nous permettre de nous prononcer sur l’affaire qui nous est soumise, et de constituer un dossier juridique, le plaignant devra nous faire parvenir la copie de l’intégralité des pièces en sa possession :

1) un courrier dans lequel vous mentionnez les circonstances exactes des faits

N’oubliez pas d’inscrire lisiblement vos coordonnées sans omettre le numéro de téléphone où nous pouvons vous joindre. Si vous assez pris des photos de l’animal au moment des faits, malgré tout ce que cela peut présenter de pénible, communiquez-en nous quelques unes qui pourront étayer considérablement votre dossier.

Si votre affaire a fait l’objet d’un article de presse, n’oubliez pas de nous en adresser la copie avec sa date de parution et la source. La victime d’une infraction pénale peut déposer plainte dans le service de police de son choix quel que soit le lieu de commission

Article 15-3 du Code de Procédure Pénale Loi du 15 juin 2000

2)Le numéro de procès-verbal sous lequel votre plainte a été enregistrée.

En principe, vous devez être en possession d’un récépissé de dépôt de plainte ainsi que de la copie de votre procès verbal (Loi Perben 2005) Adressez-nous une copie de chacun de ces deux documents.

Il arrive parfois que la gendarmerie ou le commissariat de police ne prend pas en considération votre déposition. Sachez que cette attitude contestable peut-être combattue en adressant directement votre plainte au Procureur de la République.


3) Précisez la nature et l’objet de votre plainte

Est-ce une plainte contre X ou contre une personne dénommée ?

Cette plainte contre X ou contre une personne dénommée concerne-t-elle des mauvais traitements volontaires ou involontaires, des atteintes à la vie ou à l’intégrité physique d’un animal, des sévices ou actes de cruauté ?


ATTENTION : Nous vous rappelons qu’en l’absence d’éléments de preuve permettant d’identifier formellement l’auteur des faits, il convient de déposer une plainte contre X. Vous éviterez ainsi de vous exposer à une procédure en dénonciation calomnieuse qui serait engagée à votre encontre par la personne accusée à tort.



4) Les témoins des faits

Il convient de leur faire établir une attestation -selon le modèle que vous trouverez en annexe- attestation accompagnée de la photocopie de leur carte nationale d’identité, de leur passeport ou de leur permis de conduire.


5) Certificat vétérinaire

Il devra mentionner les causes et la nature des blessures, de l’intoxication ou du décès. Dans la mesure de vos disponibilités et de vos moyens, n’hésitez pas à faire procéder à certaines analyses complémentaires (autopsie, analyse toxicologique).


6) Les coordonnées de votre avocat.

Il vous appartient de mander votre propre avocat, nos avocats ne défendant que les intérêts de l’Association Stéphane Lamart.

Si vous avez de faibles ressources, vous pouvez vous rendre au bureau d’aide juridictionnelle situé au tribunal de votre département.


Remarques

Compte tenu du nombre important d’affaires qui nous est transmis, nous ne sommes pas en mesure de répondre à réception de votre courrier ; un certain délai est donc à prévoir.

Pour vos échanges de correspondance avec l’Association Stéphane Lamart, n’oubliez pas de rappeler les références portées sur le courrier dont vous êtes destinataire et de mentionner le nom de la personne chargée du suivi du dossier.


ATTESTATION *

Je soussigné(e), M.
Né(e) à (Ville ou lieudit) Le ….
Demeurant à :
Profession :
déclare n’avoir aucun lien de parenté ou d’alliance avec aucune des parties et ne pas être sous leur dépendance économique.

(Ou, s’il n’en est pas ainsi, préciser le lien).

Certifie l’exactitude des faits ci-après, pour en avoir été le témoin direct :

(Relation des faits).

Je délivre la présente attestation à M. / Mme ………

Et je suis informé(e) du fait que celui-ci / celle-ci peut l’utiliser dans une procédure judiciaire diligentée à l’encontre de la personne dénommée ci-dessus.

J’ai parfaitement connaissance de ce que toute déclaration mensongère de ma part m’exposerait à des sanctions pénales.

Fait à ……………… Le ………….


* l’attestation doit être écrite, datée et signée de la main de son auteur (Art.202 du Code de Procédure Civile).

Joindre photocopie de la carte d’identité, ou tout autre document portant la signature du témoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Mar 22 Mai - 4:09

Association Stéphane Lamart

LE SANCTUAIRE DES HERISSONS

L'Association loi 1901, LE SANCTUAIRE DES HERISSONS, créée en 1998 est l’unique hôpital refuge de France exclusivement consacré au hérisson, notre structure est ouverte toute l’année pour préserver cette espèce en grande difficulté. L’association compte environ 400 membres. Leur principale activité : recueillir, soigner, et sauvegarder les hérissons blessés ou orphelins afin de les aider à réintégrer leur milieu naturel, nous disposons d’une infirmerie moderne avec un appareil d’anesthésie qui nous permet de pratiquer des soins d’urgence avant d’acheminer les animaux nécessitant des actes chirurgicaux chez le vétérinaire. Accessible 365 jours par an pour conseiller toute personne sur l’hexagone ayant trouvé un hérisson en détresse nous gérons 3500 mails et 2700 appels téléphoniques par an. 576 hérissons ont déjà été accueillis, 358 ont été réinsérés en milieu naturel, d’autres trop handicapés pour être rendus à la vie sauvage ont été placés dans des jardins d’accueil où des particuliers bienveillants leur offrent le gîte et le couvert en milieu protégé.

Leurs missions : Faire connaître le hérisson par le biais de notre site internetwww.herisson.nom.fr ou de notre documentation afin d’enseigner les rudiments et les erreurs à éviter afin de permettre sa sauvegarde et sa protection au sein de nos jardins. Mobiliser et impliquer les jeunes enfants sur les causes directes du dépeuplement du hérisson en europe, dispersion massive des fourrés et des haies, déforestation, urbanisation, pesticides, trafic routier et comment y remédier par le biais de documentations ludiques et instructives destinées aux tout petits (projet en cours de réalisation). Sensibiliser les automobilistes afin qu’ils deviennent les acteurs de la protection de ce petit insectivore. Dans ce but, nous tenons gratuitement à disposition de chaque mairie, écoles ou collectivité qui en fait la demande l’affiche ci-dessous 0.90m X 1.20m. Permettre aux hérissons blessés qui ne peuvent nous être acheminés (car trop éloignés géographiquement) d’être secourus par un vétérinaire de la région concernée en nous acquittant des frais occasionnés par cette prise en charge.

LES STATISTIQUES DU TAUX DE MORTALITE CHEZ LE HERISSON

26% des causes de mortalité sont dues aux intoxications chimiques (pesticides)

24% des causes de mortalité sont dues aux accidents de la route

18% des causes de mortalité sont dues au parasitisme (tiques, puces)

13% des causes de mortalité sont dues à la faim et l’épuisement (nichées tardives en fin de saison, réserve de graisse insuffisante pour permettre aux petits d’hiberner.)

10% des causes de mortalité sont dues à la noyade, (piscines, blessures occasionnées par des tondeuses à gazon)
9% des causes de mortalité sont dues aux prédateurs naturels

Il n’y a pas de statistiques sur la malveillance mais elle est réelle, dans les cités où de nombreux hérissons sont arrosés d’essence puis enflammés par des adolescents désoeuvrés. Le taux de mortalité (en constante augmentation) de cette espèce est due principalement à l’activité humaine. Le hérisson est un petit mammifère qui a côtoyé les mammouths, il existait déjà plus de 10 millions d’années avant l’homme, il est insectivore et mesure 25 à 30 cm de long, son poids adulte est d’environ 1kg, avant l’urbanisation intensive et la déforestation il vivait un peu partout, bois, prairies, haies, champs, ect, maintenant il se cantonne pratiquement en permanence dans les jardins où il consomme en grande quantité des escargots et des limaces, auparavant, il avait une durée de vie de 10 ans, mais à cause des pesticides et de l’automobile, son espérance de vie est de 2ans. Il a environ 7500 piquants sur le dos, c’est ce système de défense qui lui a permis de traverser les millénaires, hélas cette défense est totalement inutile face aux pesticides et aux automobiles. Lors de l’accouplement la femelle hérisson aplatit ses piquants et le mâle peut donc ainsi la couvrir. La gestation est d’environ 5 semaines. Le hérisson a quelquefois 2 portées par an, une vers le mois d’avril, l’autre au mois d’août (si la première portée n’a pas survécu), la mortalité enfantine est très élevée, 20% des bébés meurent avant l’âge de 1 mois, les ¾ restant meurent avant l’âge de 1 an et un hérisson sur mille atteint l’âge de 7 ans. A la naissance les bébés naissent aveugles, sourds ils pèsent environ 10grs, les piquants se trouvent cachés sous des petites poches d’eau qui éclatent quelques heures après la naissance laissant apparaître des piquants blancs, une portée est d’en moyenne de 4 hérissons. Les bébés têtent leur maman pendant près de 1 mois, puis ensuite ils apprennent à se nourrir de petits insectes ou d’escargots, ils restent encore 1 mois avec leur mère et ensuite se séparent.

Tout au long de l’été et en automne le hérisson accumule des réserves de graisse qui lui permettront d’hiberner, s’il n’a pas un poids minimum de 600grs en début d’hibernation, il n’aura aucune chance de survivre, en effet à la sortie de l’hibernation il a perdu 30% de sa masse corporelle. En cas de portée tardive (mise bas en octobre par exemple) on peut voir de tout jeunes hérissons errer misérablement en quête de nourriture, il faut alors les aider en leur donnant de la nourriture pour chats ou chiens afin qu’ils atteignent le poids de 600 grs. L’hibernation commence dès les premières gelées, la température du corps de notre petit ami passe de 36° à 10°, voire même 5° en quelques heures. Son nid d’hibernation est très semblable à son nid de reproduction, à même le sol, dans un tas de feuilles mortes. Très souvent le hérisson s’enduit les piquants de salive après avoir mâchouillé un morceau de cuir, des excréments, un morceau de plastique etc, c’est le phénomène d’autolubrification, personne, personne n’est en mesure d’expliquer pourquoi.

Comment venir en aide aux hérissons : Tout hérisson visible en plein jour est un hérisson en péril même s’il a l’air bien portant, en effet, les mouches sont attirées pour pondre dans ses piquants, des asticots naissent peu de temps après et dévorent littéralement notre ami. C’est pour cette raison qu’il faut impérativement mettre à l’abri momentanément, il sera toujours temps de le relâcher la nuit tombée. Vous pouvez également lui donner à boire et de la pâtée pour chiens ou chats à manger, jamais de lait. Si vous tombez accidentellement sur un nid, recouvrez de feuilles les bébés et ne les touchez pas, la maman peut s’être éloignée momentanément pour chercher de la nourriture. Si au bout de 24 heures le nid est toujours vide, il faudra pendre en charge les bébés, chaleur et lait maternisé pour chiots et chatons toutes les 3 heures. Comment confectionner une maison aux hérissons : Une planche de 1,50 m2 environ, placer au dessus une vieille caisse en bois recouverte d’un plastique pour boucher les interstices, faire une petite ouverture en bas d’environ 10 cm de diamètre et bourrer la caisse de feuilles mortes bien sèches. LE ROLE DU SANCTUAIRE : Aider, protéger, secourir, réinsérer dans leur milieu naturel les hérissons égarés, informer toutes les personnes ayant trouvé un hérisson en détresse comment lui venir en aide, pour tout renseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Ven 25 Mai - 5:04

Bienvenue sur PETAFrance.com !
PETA, association pour un traitement éthique des animaux, a pour objectif de faire reconnaître et de protéger les droits de tous les animaux.

Sa politique repose sur un principe simple : les animaux ne nous appartiennent pas ; nous n’avons pas le droit d’en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs ou nos expériences scientifiques.

Avec plus d'un million adhérents, PETA est aujourd’hui la plus grande organisation au monde œuvrant pour les droits des animaux.

Grâce à nos sites Web, aux actions que nous organisons et au soutien de célébrités, notre message a un très grand retentissement auprès du public, des médias et des décideurs.

Partout, nous faisons la lumière sur les souffrances infligées aux animaux et surtout, nous faisons changer les choses.

Nous avons par exemple obtenu les toutes premières condamnations pour mauvais traitements d’animaux dans les élevages et la toute première condamnation d’un expérimentateur pour actes de cruauté.

Nous avons aussi contribué à convaincre des multinationales telles que McDonald ou Burger King d’améliorer les conditions d’élevage de leurs animaux et poussé plus de 500 entreprises à abandonner leurs tests sur les animaux.

Plus nous serons nombreux à exiger des produits qui n’auront causé ni souffrances ni morts animales, plus les entreprises s’efforceront de répondre à notre demande. Votre compassion peut faire la différence ! Aidez-nous à construire un monde meilleur.

Ensemble pour tous les animaux,

Ingrid E. Newkirk
Présidente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Sam 26 Mai - 12:32

PETA

People for the Ethical Treatment of Animals (Association pour un traitement éthique des animaux) a pour objectif de faire reconnaître et protéger les droits de tous les animaux.

Sa politique repose sur un principe simple : les animaux ne nous appartiennent pas ; nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs ou nos expériences scientifiques.

PETA concentre plus particulièrement ses efforts sur l'élevage industriel, l'expérimentation, la fourrure et les spectacles : c'est dans ces domaines que les animaux souffrent le plus, le plus longtemps, et en plus grand nombre. Mais PETA ne néglige pas pour autant d'autres problèmes tels que la chasse, le gavage, la maltraitance des animaux domestiques ou l'extermination des « nuisibles ».

Pour mener à bien notre mission, nous organisons des campagnes d'information et de protestation ainsi que des animations de rue et d'autres manifestations, notamment grâce au concours de célébrités ; nous effectuons à la fois des enquêtes de terrain et des travaux de recherche ; nous portons secours aux animaux et nous intervenons aussi au niveau législatif.

Avec plus d'un million adhérents, PETA est aujourd'hui la plus grande organisation au monde œvrant pour les droits des animaux.

Fondée en 1980 aux États-Unis, l'association compte aujourd'hui des bureaux au Royaume-Uni (PETA Europe), en Allemagne et en Inde. Ses actions sont relayées dans bien d'autres pays grâce à ses sites Web et à son réseau de militants.


L'Ambassadrice de PETA:
- Anderson, Pamela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Sam 26 Mai - 12:35

PETA

PETA, association pour un traitement éthique des animaux, a pour objectif de faire reconnaître et de protéger les droits de tous les animaux.

Sa politique repose sur un principe simple : les animaux ne nous appartiennent pas ; nous n’avons pas le droit d’en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs ou nos expériences scientifiques.

Avec plus d'un million adhérents, PETA est aujourd’hui la plus grande organisation au monde œuvrant pour les droits des animaux.

Grâce à nos sites Web, aux actions que nous organisons et au soutien de célébrités, notre message a un très grand retentissement auprès du public, des médias et des décideurs .

copié collé de leur page d'acceuil

les stars qui oeuvrent pour l'association :

Eve angelli : http://www.petafrance.com/feat-EveCalendar.asp

pink : http://www.petafrance.com/feat-pink_wool.asp


pamela Anderson : http://www.kentuckyfriedcruelty.com/index.asp

c' ;est un phénomene qui prends de plus en plus d'ampleur mais qu'en pensez vous ?

est-ce une pub gratuite pour les stars ou un réel engagement ?

Ce message a été modifié par rockboy le 04 Feb 2007 à 17:53


--------------------

ahhhhhhhhhhan réaction d'histerik pour the best damn thing ! loool

Chocolate-Popcorn
Ecrit le: 04 Feb 2007 à 19:35

Mod Amour & sexe
ComRank :78%


Inscrit le: 08 Jun 2006 à 15:47
Aux Etats-Unis, c'est souvent un véritable engagement de la part des stars qui y participent. Pamela Anderson par exemple, est végétarienne et fait la promotion des combats de la PeTa depuis déjà plusieurs années.

Disons que c'est un échange de bons procédés. Chaque année paraissent des classements, comme la célébrité la mieux habillée (c'est à dire, pour la PeTa, sans fourrure ni cuir), ou du végétarien/végétarienne le/la plus sexy. Ca fait de la pub à l'association, puisque souvent ce sont des stars connues, et d'un autre côté, certaines stars un peu en mal de publicité font parler d'elles grâce à ces classements (je pense à Alicia Silverstone, végétalienne, qui est régulièrement classée et interviewée, alors qu'elle ne fait plus grand-chose depuis des années).

Et puis la PeTa a des moyens d'action très développés, et les militants n'hésitent pas à interrompre des défilés de mode, des réunions, etc. pour faire connaître leurs idées. Si une star s'engage à leurs côtés et se défile ensuite, il peut y avoir de lourdes retombées médiatiques pour elle. Ca marche dans les deux sens.

En France ça n'a pas encore cette ampleur là, la PeTa n'est pas très connue, et j'avoue que... on a vu meilleure ambassadrice qu'Eve Angeli

rockboy
Ecrit le: 05 Feb 2007 à 16:33

Membre
ComRank :73%

France 33
Inscrit le: 10 Aug 2004 à 13:44
Merçi pour ta réponse , chocolate


vous etes les bienvenus si vous avez quelque chose à ajouter .


--------------------

ahhhhhhhhhhan réaction d'histerik pour the best damn thing ! loool

Amerie
Ecrit le: 05 Feb 2007 à 16:48

Membre
ComRank :43%

France 75
Inscrit le: 14 Nov 2006 à 23:56
Oui c'est sur qu'en France ça rime pas à grand chose, les pauvres calendriers d'Eve Angeli qu'on achète avec des timbres , quelle idée de génie ! De plus je ne vois pas l'intéret de cette association de vouloir à tout prix s'implanter également en France où déjà bon nombre d'associations comme 30 millions d'amis, la Fondation Brigitte Bardot ou la SPA occupent déjà le terrain. Cela ne fait que brouiller le discours en créant une cacophonie. La PeTa ferait mieux de soutenir une association déjà puissante ici, mais vu qu'elle préfère les méthodes radicales et violentes, forcément, elle ne trouve pas d'équivalent ici en France ou les associations de protection des animaux sont pacifiques.


--------------------

Profitant d'un physique avantageux, elle exhibe ses toilettes et sourit aux Français, c'est Lady Nunuche.



Chocolate-Popcorn
Ecrit le: 05 Feb 2007 à 16:57

Mod Amour & sexe
ComRank :78%


Inscrit le: 08 Jun 2006 à 15:47
QUOTE (Amerie @ 05 Feb 2007 à 15:48)
De plus je ne vois pas l'intéret de cette association de vouloir à tout prix s'implanter également en France où déjà bon nombre d'associations comme 30 millions d'amis, la Fondation Brigitte Bardot ou la SPA occupent déjà le terrain. Cela ne fait que brouiller le discours en créant une cacophonie. La PeTa ferait mieux de soutenir une association déjà puissante ici, mais vu qu'elle préfère les méthodes radicales et violentes, forcément, elle ne trouve pas d'équivalent ici en France ou les associations de protection des animaux sont pacifiques.


C'est un peu ce que je pensais aussi, mais la PeTa a aussi un autre but, c'est de soutenir le végétarisme/végétalisme/véganisme, ce qu'on ne retrouve pas dans les associations françaises... Disons que c'est un tout, comme beaucoup d'associations anglo-saxonnes, alors qu'en France, on a tendance à diviser: une pour la protection des animaux, une pour les refuges, une pour lutter contre la vivisection...

Du coup, ça a aussi moins d'attrait pour les célébrités, puisque moins d'impact médiatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Dim 27 Mai - 13:20

PETA





Send to a Friend
360° View of Celebration
Pamela Anderson and Fred Willard hosting PETA's 25th Anniversary Gala and Humanitarian Awards Show.

Sheila E. performs on Paramount's New York Street. (Photo Credit: Pat St. Clair)

To navigate through this 360-degree view, click, hold your mouse button down, and drag in the direction that you would like to view.


(Quicktime required)
PETA's 25th Anniversary Gala and Humanitarian Awards Show was a tremendous success that saw caring individuals from around the globe gather on a beautiful Hollywood night to celebrate PETA's 25 years of groundbreaking work for animals. More than 2,000 PETA supporters filled Paramount Studios' "New York Street" back lot for the celebration that featured top-notch entertainment and the country's best vegan cuisine.

Hosted by comedian Fred Willard and longtime PETA pal Pamela Anderson, the gala paid tribute to outstanding activists and celebrities who have worked hard to promote the rights of animals through PETA campaigns. PETA Humanitarian Awards were presented to Casey Affleck (his award was accepted by Joaquin Phoenix), Marc Bouwer, Lauren Shuler Donner and Richard Donner, John Feldmann, Heather Mills McCartney, Moby, Martina Navratilova, Ravi Shankar, P!nk, and Persia White. Special honorees Alec Baldwin and Morrissey received the Linda McCartney Memorial Award, which was established in 1999 in honor of Linda McCartney, who was a longtime animal rights activist and supporter of PETA. Additionally, the Nanci Alexander Activist Award was presented to Nathan Runkle, the Matthew Eyton Activist Award was presented to Dr. Steven Gross, and PETA Activist Awards were presented to graphic designers Hilly Beavan and Anthony Lawrence, who have shaped the look of PETA's iconic ad campaigns for more than two decades, and attorney Philip J. Hirschkop, who has led PETA to victory in many of its groundbreaking court cases on behalf of animals.

Also in attendance were PETA friends Jamie Lee Curtis, Roselyn Sanchez, Sean Astin, Alyssa Milano, Swoosie Kurtz, Jillian Barbarie, and Esai Morales.

In the wake of Hurricane Katrina, items from Pamela Anderson, John McEnroe, Stella McCartney, and others were sold in a silent auction to benefit PETA's Animal Emergency Fund, which supports PETA's aggressive work with local media outlets to advise residents not to abandon their animals during natural disasters and to provide them with vital information to keep their companion animals safe during storms. Among the items auctioned off for the Fund were a walk-on part on Anderson's TV show, Stacked, autographed tennis rackets from McEnroe and Martina Navratilova, and cruelty-free items from McCartney's fashion collection.

Before the show, guests kicked up their heels to the Hollywood jazz band The Pat Longo Orchestra, which entertained with classic swing tunes. Meanwhile, The Mutaytor, a "part hip-grinding techno/retro-funk, part audience-interactive post-modern circus" thrilled the crowd with street parades and fire-spinners.

During the show, guests were treated to a special performance by the band Polyphonic Spree, which got the party moving with its hit "Light & Day."

We'd especially like to thank the sponsors of PETA's 25th Anniversary Gala and the gala's food and beverage donors for making this a truly once-in-a-lifetime event.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Dim 27 Mai - 13:21

PETA

For Immediate Release:
6 September 2005

Contact:
Mitali Parekh (0) 98201 22602; MitaliP@petaindia.org

Mumbai – Pandit Ravi Shankar, who was made honorary patron of PETA India this March, will be awarded PETA’s Humanitarian Award at a star-studded function in the United States. On the occasion of its 25th anniversary, People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) will be holding a celebrity-filled fundraising gala in California on 10 September. The gala will be hosted by Pamela Anderson and Fred Willard. PETA’s Humanitarian Awards honour those who have given their voice and time to actively promote the rights of animals through PETA campaigns.

The spectacular gala will bring together some of the most noted animal friends in the world, including Sir Paul McCartney, Alec Baldwin and Gulshan Grover. The honourary committee for the gala boasts some of the most well-known Indian names who are dedicated to furthering animal rights in India. Besides celebrities such as Mahima Choudary, John Abraham, Raveena Tandon, Isha Koppikar, Sheetal Malhar, Yana Gupta, R. Madhavan, Amisha Patel, Rajneesh Duggal, Jackie Shroff and Aditi Govitrikar – who have already sparked off many awareness campaigns – steady PETA supporters include Ashok Salian, Pritish Nandy, Anju Mahendroo, Hemant Trivedi, Rahul Khanna, Raageshwari Loomba, Anupam Kher, Jawed Habib, Mahesh Bhatt and Rohit Bal.

Pandit Ravi Shankar, along with his daughter, the talented Anoushka Shankar, has urged the Government of India to amend the laws for Prevention of Cruelty to Animals. In 2004, Pt Ravi Shankar also supported PETA India’s initiative to file a case in the Supreme Court against the Union of India, each state-level government and the Animal Welfare Board of India for failure to alleviate the suffering of animals in the nation’s leather and meat industries. He is the second Indian to receive the prestigious award; model-turned-actor John Abraham was named Humanitarian of the Year in 2001. Actor Charlize Theron, musician Prince, actor Joaquin Phoenix and fashion designer Stella McCartney have all previously been named Humanitarians of the Year.

“This is a long-awaited honour for one of our oldest and loudest supporters”, says Anuradha Sawhney, Chief Functionary of PETA India. “We and the animals have been indebted to Panditji, who has always drawn attention to where everyone else prefers to turn a blind eye.”

For more information, please visit PETAIndia.org.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Dim 27 Mai - 13:22

PETA

News du 9 septembre 2001 : Paul de gala en finale ...


Comme nous vous l'avions annoncé tout au long de l'année, Paul McCartney a remis le 8 septembre dernier le deuxième " Linda McCartney Memorial Award " à Chrissie HYNDE durant le gala organisé par l'association PETA ; mais ce fût également pour lui une véritable consécration puisqu'il reçut à son tour le " Humanitarian Award ".
Malheureusement, les fans n'auront pu bénéficier en avant-première d'un morceau du nouvel album de l'ex-Beatle qui n'est monté sur la scène que furtivement !

Attablé en compagnie de sa future femme, Heather, et sa fille, Mary, tout aussi anecdotique que cela puisse paraître, ils se seraient tous les trois enfuits alors que la foule s'apprêtait à s'agglutiner autour de leur table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Ven 8 Juin - 7:43

The International Fund for Animal Welfare works to improve the welfare of wild and domestic animals throughout the world by reducing commercial exploitation of animals, protecting wildlife habitats, and assisting animals in distress. IFAW seeks to motivate the public to prevent cruelty to animals and to promote animal welfare and conservation policies that advance the well-being of both animals and people. This transmission is intended only for use by the addressee(s) named herein and may contain information that is proprietary, confidential and/or legally privileged.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Ven 15 Juin - 13:36

PACMA





Quiénes somos

Somos un partido político legalmente constituido, fue fundado el 24 de febrero del año 2003, como PARTIDO ANTITAURINO CONTRA EL MALTRATO ANIMAL, que lucha por los derechos de los animales. Cada año, millones de vidas de animales son segadas, muchas veces de forma gratuita y atroz. Otros son maltratados, por pura crueldad o diversión. El PACMA lucha por crear una relación armoniosa entre el hombre y los animales, con medidas en todos los campos: la legislación, la educación y concienciación social, la prohibición de todo tipo de espectáculos públicos con animales, la promoción del vegetarianismo y veganismo, y demás relacionados.

Estamos en Aptdo Correos. 698 - 48080 Bilbao / Telf. 639 376 772


Contacto · Notas legales · Preguntas frecuentes (FAQs) · Difunde este web · Mapa web
PACMA 2007 - Partido Antitaurino Contra el Maltrato Animal en España - Spain
Aptdo Correos. 698 - 48080 Bilbao · Telf. 639 376 772
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Sam 16 Juin - 14:38

Des associations de protection des animaux :

Asociacion andaluza para la defensa de los animales :

www.asanda.org

Igualdad animal :

http://www.igualdadanimal.org/

AVE (Asociacion vegana Española) :

http://www.ivu.org/ave/

ADEA (Agrupacion para la defensa etica de los animales) :

http://blog.pucp.edu.pe/item/2145

C'est une association péruvienne.

Ceci est une association américaine de protection des animaux :

http://www.care2.com/c2c/group/HSUS?z00m=9447786

Ahimsa est une association de protection des animaux :

http://www.geocities.com/RainForest/Jungle/7621/index.html

http://www.ass-ahimsa.net/

http://www.vierpfoten.at/website/output.php?id=1060&d_form=1&d_id=0


Dernière édition par le Mer 26 Sep - 3:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Ven 6 Juil - 7:27

Les associations de protections des animaux :

Association Evasion Tropicale de Guadeloupe

Animal Aid

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Ven 6 Juil - 12:07


Associations sur le Végétarisme
et le Droits des animaux</B>



*********



Liste des régions française














    Alsace


  • Idées pour...
    170 A, route des Romains, 67200 Strasbourg ([email]lucette.maya@mail.dotcom.fr[/email]
    Proche des Cahiers Antispécistes, Idées pour... propose un petit catalogue de vente par correspondance de T-shirts, badges, et autocollants en faveur de la "libération animale", et participe à l'organisation de campagnes nationales.











    Bretagne
  • KO.A.L.A. (KOllectif d'Action pour la Libération Animale)
    BP 11009, 35010 Rennes ([email]assokoala@hotmail.com[/email])
    Fondée en 1996, Le Ko.a.l.a. est surtout actif en région rennaise où ils distibuent régulièrement des tracts, collent des affiches, organisent des manifestations et des conférences. A noter la parution d'un guide (15 F port compris) destiné aux végétariens débutants, qui contient entre autres toutes les adresses utiles aux Rennais. Site Web imminent.
  • VegAsso, 'Boislève
    Bp 7523, 35075 Rennes cedex 3 ([email]VegAsso@hotmail.com[/email]).
    Association rennaise crée en 1998, oeuvrant pour le développement du végétarisme et des droits des animaux dans les pays francophones, qui édite une feuille d'information trimestrielle gratuite (disponible contre une enveloppe timbré). Vous pouvez aussi demander leur liste de distribution par correspondance de livre, tracts, t-shirts et bibelots. Adhésion : 100F/an.











    Champagne Adenne
  • IFAW France
    BP 78, 51170 Fismes
    Branche française d'un groupe anglo-saxon relayant l'information relative aux droits des animaux à travers le monde, et alertant les médias à propos de la disparition d'espèces, les maltraitances,...










    Ile-de-France
  • Fondation Assistance aux Animaux
    24 rue Berlioz, 75016 Paris (01.40.67.10.04)
    (Dispensaire:) Fondation Assistance aux Animaux, 23 avenue de la République, 75011 Paris.
  • G.R.A.A.L. (Groupement de Réflexions et d'Action Animale Libération)
    5 rue de Charenton-le-Pont (01.43.75.65.10)
    Nouvelle association parisienne organisant de façon régulière des conférences-débats tournant autour de la protection animale.
  • L.F.C.V. (Ligue Francaise Contre la Vivisection)
    84 rue Blanche, 75009 Paris (01.42.81.17.78)
    Fondée en 1957, La L.F.C.V. édite une revue intitulée "l'antivivisection" et participe à toutes les campagnes nationales pour que les animaux ne soient plus utilisés et maltraités pour des expériences scientifiques.
  • R.O.C. (Rassemblement des Opposants à la chasse)
    61 rue du cherche midi, 75006 Paris
    Le célèbre R.O.C. lutte contre les abus de la chasse sous toute ses formes, et s'oppose aux lobbies des chasseurs, y compris sur le plan juridique.
  • S.P.O.V. (Société Protectrice des Oiseaux des Villes)
    66 rue Gabriel Péri, 92320 Châtillon
    La S.P.O.V. se bat pour améliorer l'image de marque des oiseaux qui peuplent notre quotidien, et gère des dispensaires où ils soignent les blessés. Demandez-leur leur feuille de liaison : "le lien".
  • Talis
    8 rue des Morillons, 75015 Paris (tél.:01.56.56.62.70)
    Talis est la plus grande association française en matière de droits des animaux (10000 membres). Ils publient un magazine trimestriel (anim'action), et organisent de nombreuses campagnes et manifestations. Site Web http://www.talis-ear.org.
  • Société Végétalienne Française
    Stéphane Hennion
    12, Allée Jacques Becker,
    93300 Aubervilliers
    Tél.: 01 48 33 63 41











    Languedoc Roussillon
  • A.S.A.C.C. (Alliance pour la Suppression Absolue et Continue des Corridas)
    Bp 85, 30009 Nîmes cedex 4
    Située en plein coeur d'une région tauromachique, cette association organise régulièrement des manifestations, se porte en justice pour dénoncer les abus de la corrida.
  • Fédération de Liaison Anti Corrida
    BP 16, 34301 Agde cedex
    La Flac est un collectif qui regroupe diverses associations mettant en commun leurs moyens pour s'opposer aux spectacles taurins. Manifestations, campagnes, et édition d'une revue trimestrielle.
  • Veg' et Chat
    70 bis rue Richelieu, 30000 Nîmes
    Veg' et Chat distribue en France un produit nécessaire aux chats et utile à la santé des chiens végétariens. Ils distribuent également une brochure Expliquant leur approche.
    E-mail : [email]dervaux.renon@get2net.dk[/email]











    Lorraine
  • P.M.A.F. (Protection Mondiale des Animaux de Ferme)
    4 rue Maurice Barrès, 57000 Metz (03.87.36.46.05)
    La P.M.A.F., branche française de l'association anglaise Compassion In World Farming, se bat pour améliorer le sort des animaux de ferme tout au long de leur vie (conditions de détention, élevage, transport, abattage). Ils éditent la revue "Champs libre" et distribuent des vidéos, des brochures, des autocollants...











    Midi-Pyrénées
  • A.V.I.S. (Association Végétarienne & Végétalienne d'InformationS)
    Radio Canal sud, 40 rue Afred Duméril, 31400 Toulouse ([email]avis31000@yahoo.com[/email]).
    Association basée près de Toulouse, formée en 1997, tenant régulièrement des stands distribuant des tracts et organisent des journées d'information... A noter l'édition fin 1999 d'une grosse brochure gratuite (11,50 F de port) sur le végétarisme et le végétalisme.











    Pays de la Loire
  • Alliance Végétarienne
    Beauregard, 85240 St Hilaire des Loges
    email : [email]avf@ivu.org[/email]
    Tél. : 05 49 06 03 87
    Alliance Végétarienne, fondée en 1985, édite un bulletin trimestriel, propose un catalogue de distribution par correspondance, un site Web, et vient de lancer en France un logo certifiant que leurs produits sont "consommables par les végétariens".
  • Animaux Assistance
    207 route de Clisson, 44230 Saint-Sébastien sur Loire (02.40.33.22.77)
    Association du Pays de la Loire s'occupant de trouver des refuges pour les animaux et de dénoncer les abus dont ils sont victimes. Ils publient une feuille d'information trimestrielle.











    Poitou-Charentes
  • Association Univert
    27, rue du Commerce
    79160 Coulonges / Autize
    Tél. : 05 49 06 03 87











    Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • SOS Grand Bleu
    BP 29 - Quai du vieux port
    06230 St Jean Cap Ferrat
    Tel/fax : 04 93 76 17 61
    SOS Grand Bleu militent pour mettre fin à la captivité de dauphins dans le monde.
  • Coordination et Information en Faveur des Animaux Martyrs
    10 chemin des constantin, 06650 Opio (04.93.77.36.15)
    La Cifam a pour but d'informer le public et les médias en relayant les informations de diverses associations de défense des droits des animaux à travers le monde.
  • Vivre Autrement
    Denise Cometto
    1399, Av. de la Batterie
    06270 Villeneuve Loubet
    Tél.: 04 93 22 01 05
    Fax : 04 93 73 08 88











    Rhône Alpes
  • A.S.P.A.S. (Association pour la Protection des Animaux Sauvages)
    Bp 34, 26270 Loriol (04.75.62.66.00)
    La plus grosse association de défense des animaux et de l'environnement en France édite une revue à parution régulière, Aspas'mag, propose un catalogue V.P.C., organise de nombreuses campagnes et se porte en justice, contre la chasse notamment.
  • Cahiers Antispécistes
    20 rue d'Aguesseau, 69007 Lyon ([email]antispe@multimania.com[/email]
    Revue à parution aléatoire proposant divers articles philosophiques et politiques sur la libération animale. Le premier numéro est paru en 1988, et le numéro 16 devrait paraître dans le courant de l'an 2000.











    DOM TOM
  • Mouvement Végétariste
    16, escaliers du Castelleretto, MC98000 MO
    Association écologiste et végétariste impliquée dans toutes les actions tendant à promouvoir et justifier le végétarisme non seulement comme mode alimentaire mais comme choix de vie: contre la chasse, la corrida, l'élevage, la souffrance animale sous toutes ses formes, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Sam 7 Juil - 7:13

11 DE AGOSTO : SEGUNDO ANIVERSARIO DE ADEPA

agosto 14, 2006


En la Asociación de Defensa y Protección a los Animales de Ica (ADEPA) estamos de aniversario, la asociación se fundó El 11 de agosto del 2005.

Desde entonces hemos centrado nuestra labor en la protección de los animales, evitando los malos tratos o cualquier tipo de prácticas que les produzcan sufrimientos o daños. Así como participado en campañas contra las crueles corridas de toros y peleas de gallos. No obstante, nuestra prioridad es evitar el abandono de animales, ya que en Ica-Perú deambulan por las calles cientos de perros y gatos que en su da tuvieron dueño.

En el último año hemos recogido de la calle más de 100 animales y a la gran mayoría se les ha encontrado una familia donde ahora viven felices. No todos los casos tienen finales felices pero en cualquier caso siempre hacemos lo posible por acortar el sufrimiento de un animal enfermo o herido sin posibilidad de recuperarse.

Durante todo este tiempo hemos crecido en capacidad, número de activistas, adopciones ... incluso contamos con el apoyo desinteresado de Veterinarios de la Capital y estamos coordinando una finca donde tener nuestro Centro de Adopción. Todo esto ha sido posible gracias a la colaboración desinteresada de activistas y voluntarios.

Feliz aniversario a todos los integrantes y voluntarios que forman esta gran familia de ADEPA!

Jorge Guerrero Tenorio
Presidente ADEPA
adepaperu@hotmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Dim 8 Juil - 9:15

LES ASSOCIATIONS VEGETARIENNES ET VEGETALIENNES (FRANCE ET ROYAUME UNI)











Les pays anglo-saxons comptent de nombreuses associations végétariennes et végétaliennes. Pour cette raison, dans la liste de contacts que nous donnons, vous trouverez beaucoup d’associations au Royaume-Uni. Il existe, bien sûr, des associations dans d’autres pays que le Royaume-Uni, mais outre que c’est là-bas que le mouvement est le plus développé actuellement, la langue étrangère la plus connue en France est l’anglais, alors nous avons pensé que le plus intéressant était de donner des contacts d’associations anglo-saxonnes (ce sont aussi celles que nous connaissons le mieux). Pour écrire, actuellement, aux associations au Royaume-Uni : écrire en anglais et mettre dans l’enveloppe un « Coupon Réponse International » que vous trouvez dans les Postes. Vous pouvez leur demander leurs catalogues, des informations sur leurs activités ou des questions précises, vous abonner à leurs revues. Nous ne sommes pas forcément d’accord avec toutes les approches des associations mentionnées.
Il existe en France d’autres petites associations végétariennes et végétaliennes, vous pouvez nous demander leurs contacts.

ALLIANCE VEGETARIENNE
11 bis rue Gallier, 77390 Chaumes en Brie, France. Tél : 01 64 42 38 19 (du lundi au vendredi, de 14 h à 18 h)
Internet :
http://www.ivu.org/avf
En janvier 1995, l’association, de loi 1901, Alliance Végétarienne a été fondée, quelques années après la reprise d’un journal trimestriel portant le même nom, et qui avait été créé, lui, en 1985 par Irène Fuhrmann. Les personnes qui ont repris le journal et créé l’association sont Lionel et Marie Reisler, deux militants écologistes de longue date, qui avaient participé à un journal aujourd’hui disparu qui s’appelait « le pigeon voyageur ». Lionel Reisler est végétarien de naissance, et lui et sa compagne ont des enfants végétariens de naissance. En 2001, d’autres membres de l’association ont été élus à la présidence de l’association.
Le journal Alliance Végétarienne est l’organe officiel de l’association, et a pour sous-titre : « entre la terre, les animaux et les humains », voulant marquer par-là que le végétarisme n’est pas qu’un mode d’alimentation, mais constitue une nouvelle alliance entre toutes les formes du vivant. Il aborde l’actualité du végétarisme et aussi des articles de fond, un courrier des lecteurs, un forum, des rendez-vous, et des petites annonces (amitiés, entraide, accueil, échanges), des nouvelles de l’Europe et du monde végétarien, des rubriques (santé, 1/3 Monde, animaux), des rencontres et sorties y sont proposées pour échanger et faire connaissance.
A son adresse sont disponibles des livres et brochures qui abordent toutes les facettes du végétarisme. Ces articles sont regroupés sur un catalogue de vente par correspondance, disponible sur demande.
Début octobre de chaque année, Alliance Végétarienne organise une Journée Végétarienne. L’association participe à diverses manifestations tout au long de l’année.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Dim 8 Juil - 9:15

LES CAHIERS ANTISPECISTES
Appt 522, entrée R, place Michel Maurel, 54700 Blénod lès-Pont-à-Mousson, France.
Internet :
http://www.cahiers-antispecistes.org
Ils ont débuté leur action en 1988. A cette époque, ils étaient cinq, tous proches des milieux libertaires. Ils ont commencé à comprendre l’absurdité de l’attitude habituelle des humains envers les autres animaux et ils ont sorti une brochure, « Nous ne mangeons pas de viande pour ne pas tuer d’animaux ». La position défendue était alors celle d’un végétarisme radical ; puisque les animaux veulent vivre, et qu’il n’est pas nécessaire pour nous de les tuer pour manger, nous ne devons pas les tuer. La brochure s’est bien diffusée dans les circuits anarchistes-alternatifs ; d’un autre côté, ils ont cherché à avoir des contacts avec les organisations existantes de « défense animale ». Ils ont constaté que : premièrement, ces organisations étaient très peu intéressées par le végétarisme, voire y étaient hostiles ; deuxièmement, qu’elles étaient souvent de droite, voire d’extrême droite, et structurées par une pensée mystique, anti-scientifique, religieuse, écologiste, naturaliste.
Ils ne savaient à cette époque que très peu de choses du mouvement de libération animale hors de France. Ils ont cependant fini par trouver le livre de Peter Singer, « la libération animale », publié en anglais en 1975 et qui n’existait pas encore en français. Le premier chapitre de ce livre, « tous les animaux sont égaux », clarifiait les idées qu’ils avaient déjà. Ils ont commencé à parler et à penser en termes d’égalité animale, d’antispécisme, et à oser énoncer et défendre l’idée que la discrimination contre les non-humains procède de la même structure d’oppression que les discriminations arbitraires faites au sein de l’espèce humaine. Trois d’entre eux se sont lancés, en 1991, dans la publication d’une revue sur ce thème : « Les cahiers antispécistes ». Au fil de la publication, ils ont compris de façon de plus en plus nette que loin de constituer un « sous-problème », la question animale représente, outre celle du sort d’un nombre d’individus bien supérieur à la population humaine, un point structurant central de tous les discours de domination et se retrouve à la racine de nombreuses oppressions humaines, à commencer par le racisme et le sexisme. Une des tâches centrales de l’antispécisme est de refuser que la question animale soit confondue avec l’écologie. La vision du monde sur lequel se bâtit le spécisme est essentiellement religieuse ; une authentique éthique laïque reste à construire et à affirmer, et ne pourra qu’être opposée à toutes les discriminations arbitraires, dont le spécisme. Ces développements, qui commencent à être connus en France au moins au sein de la gauche radicale, pourront représenter, à leur avis, un apport fertile pour le mouvement de libération animal et pour les mouvements progressistes en général.

Le livret de Peter Singer « l’égalité animale expliquée aux humains » 80 pages 150x105mm est disponible contre 3 Euros (port compris) à l’ordre des éditions tahin party, à : éditions tahin party, 20 rue Cavenne, 69007 Lyon, France. E-mail : LIENHYPERTEXTE mailto:tahin-party@worldnet.fr tahin-party@worldnet.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Dim 8 Juil - 9:16

VEG’INFO
Lasciouve, 63640 Saint Priest des Champs, France. Tél : 04 73 52 50 90.
Internet :
http://www.vegetarisme.info
L’association a débuté en 1998, elle a été créée par un membre du KO.A.L.A., végétarien depuis une dizaine d’années. Elle se donne pour but de promouvoir les droits des animaux et le végétarisme / végétalisme. L’association réalise un catalogue de vente par correspondance regroupant divers livres, tracts, T-shirts, matériels militants.

ONE VOICE
23, rue du Chanoine Poupard, BP 91923, 44319 Nantes cedex 3, France. Tél : 02 51 83 18 10 / Fax : 02 51 83 18 18.
Internet :
http://www.onevoice-ear.org
OneVoice a été formée, en 1998, de la fusion de trois associations plus anciennes qui s’appelaient AEQUALIS, LAF-DAM et AZAJ. Son nom initial était Talis, mais il a changé durant l’année 2000 suite à une homonymie. Elle mène diverses campagnes contre la vivisection, la fourrure, la corrida, les élevages en batterie, la production du « foie gras » et généralement tous les actes de cruauté perpétrés contre les animaux (mais elle ne fait pas, actuellement, de campagne pour le végétarisme et le végétalisme, même si elle a édité un petit livret sur ce sujet durant l’année 2000). Elle produit de nombreux tracts et réalise le journal ANIMACTION qui fait le point sur ses différentes actions et donne un aperçu de l’actualité de la protection animale au niveau mondial.

THE VEGETARIAN SOCIETY
Parkdale, Dunham Road, Altrincham, Cheshire WA14 4QG, Royaume-Uni. Tél : 0161 928 0793 / Fax : 0161 926 9182
Internet : LIENHYPERTEXTE http://www.vegsoc.org http://www.vegsoc.org E-mail : LIENHYPERTEXTE mailto:info@vegsoc.org info@vegsoc.org
L’association a été fondée le 30 septembre 1847, à Ramsgate, au Royaume-Uni, 140 personnes étaient présentes. En 1945, 150 000 végétariens étaient recensés. Aujourd’hui, quelques 150 années après sa création, 3,5 millions de personnes se revendiquent végétariennes au Royaume-Uni. L’association est une importante organisation, elle produit un journal « The Vegetarian ». Elle mène diverses campagnes pour la promotion du végétarisme. De multiples livres et matériels militants sont disponibles à son adresse.

THE VEGAN SOCIETY
Donald Watson House, 7 Battle Road, St. Leonards-on-Sea, East Sussex TN37 7AA, Royaume-Uni. Tél : +44 1424 427393 / Fax : +44 1424 717064
Internet :
http://www.vegansociety.com
L’association a été fondée en novembre 1944 au Royaume-Uni par des lacto-végétariens qui ne voulaient plus faire de compromis vis à vis du lait et des produits laitiers, qui impliquent que les animaux (vaches, chèvres, etc.) subissent de perpétuels cycles de grossesse et d’allaitement, alors que leurs petits leurs sont retirés et envoyés à l’abattoir peu après la naissance. Lorsque les animaux sont trop vieux et sont moins productifs, ils sont, eux aussi, envoyés à l’abattoir. De plus, la consommation de lait d’animaux non-humains n’est pas adaptée à l’humain et est mauvaise pour sa santé. L’environnement est aussi très pollué par les élevages.
La Vegan Society cherche à développer un mode de vie n’impliquant l’usage d’aucun produit d’origine animale et aucune souffrance d’un animal, pour le bien des humains, des animaux et de l’environnement. Elle publie un journal « The Vegan » apportant des informations sur l’actualité du végétalisme, les rencontres, actions, nouveaux produits, livres, l’alimentation, la santé, etc. Elle distribue aussi bon nombre de livres et matériels informatifs sur le végétalisme. En juin 1999, la VEGAN SOCIETY comptait près de 4000 membres cotisants et pratiquant le végétalisme (il est obligatoire d’être végétalien pour être membre). En 1990, le Royaume-Uni comptait 100 000 personnes se réclamant vegans. Actuellement, le chiffre frise les 300 000.
Le 1ier novembre a lieu la journée mondiale du végétalisme et en août se tient un festival vegan à Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Dim 8 Juil - 9:16

VIVA ! (Vegetarians International Voice for Animals)
8 York Court, Wilder Street, Bristol, BS2 8QH, Royaume-Uni. Tél : 0117 944 1000 Fax : 0117 924 4646
Internet :
http://www.viva.org.uk
VIVA ! a été crée en 1994 par Juliet Gellatley militante végétalienne des droits des animaux de longue date. VIVA ! veut être une association d’information plus radicale et plus militante que les autres associations du Royaume Uni. Elle milite pour le végétarisme, le végétalisme et contre toutes les formes d’exploitations des animaux. VIVA ! propose un catalogue de distribution de T-shirts, livres (cuisine, santé, droits des animaux) et matériel militant. En une 20aine d’années, les mentalités ont évolué radicalement au Royaume-Uni, environ 16% des 16-24 ans se considèrent végétariens et il n’y a jamais eu autant de végétariens. Les supermarchés Sainsbury ont réalisé en 1997 un sondage auprès de 250 000 clients, et ils en ont retiré que 60% d’entre eux ont sérieusement réduit leur consommation de viande. Suite à quoi Sainsbury a augmenté de 40% le nombre de produits végétariens ! Les gens se rendent compte que la viande est mauvaise pour la santé, et accepte de moins en moins les cruautés dont sont victimes les animaux. C’est un mouvement qui se met en place lentement et sûrement depuis maintenant 20 ans.

En 2002, les associations végétariennes européennes (E.V.U., website:
http://www.european-vegetarian.org donnaient les statistiques suivantes sur le nombre de végétariens (y compris les végétaliens) dans la population : 10% au Royaume-Uni, 8% en Allemagne, 7% en Suède, 6% en Irlande, 5% en Italie, 5% aux Pays-Bas, 4% en Autriche, 4% en Norvège, 4% en Suisse, 2% en Belgique, 2% en Espagne. Ces chiffres sont peut-être surévalués et devraient être divisés par deux pour être plus conformes à la réalité.
22% de la population indienne serait végétarienne (chiffre tiré du livre des Dr. V.V. Gokhale et Kalyan Gangwal, « Shaakahar ki maansahar ? »). Les plus représentatifs étant les Jaïns au nombre de 3 à 4 millions, strictement végétariens, voire même végétaliens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Sam 14 Juil - 5:51

PETA est une association de défense des animaux. Ceci est leur catalogue : http://www.petacatalog.org/prodinfo.asp?number=TS190
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Lun 24 Sep - 9:08

Fondo para la Protección de los Animales Salvajes (FAPAS)
Dirección: Las Escuelas s/n, La Pereda. Llanes 33509. ASTURIAS
Otras delegaciones
Teléfono: 985 40 12 64
Fax: 985 40 27 94
Email: fapas@fapas.es
Responsable: Roberto Harta Sánchez





Descripción y objetivos


FAPAS, Fondo para la Protección de los Animales Salvajes, es una ONG sin ánimo de lucro con ámbito de actuación nacional. Creada en el año 1.983, tiene su sede en la localidad Asturiana de Llanes, aunque la mayor parte de sus trabajos se desarrollan en el ámbito de la Cordillera Cantábrica. El FAPAS tiene como objetivo prioritario la conservación de los ecosistemas cantábricos de montaña y al mismo tiempo el favorecimiento de la conservación de especies de la fauna que utilizan estos ecosistemas, como es el caso del Buitre leonado, el alimoche, el urogallo o el oso pardo. Los objetivos específicos de la asociación son los siguientes:


  • Fomentar la importancia de la conservación, protección y defensa de la Naturaleza
  • Solicitar, conforme a las leyes, las reformas del ordenamiento jurídico , o la promulgación de las normas que se estimen necesarias para la debida y eficaz promoción, fomento, desarrollo y divulgación de la defensa de la Naturaleza
  • Aumentar la conciencia pública y el conocimiento de los ecosistemas y especies a través de los medios de comunicación y otros programas educativos.
  • Promover la construcción de instalaciones para que puedan desarrollarse los proyectos encaminados a la protección de ecosistemas y especies animales
  • participación de Organismos, Asociaciones o conferencias, tanto en España como en el extranjero, que desarrollen actividades en favor de la Naturaleza
  • Difundir en los medios de comunicación social informaciones, estudios, encuestas e investigaciones sobre temas relacionados con la ecología y demás materia
  • Realizar estudios y planes de actuaciones por sí mismo, o en colaboración con otros especialistas, Asociaciones, Organismos o Entidades del mismo campo de acción.

Las actividades se vienen realizando desde 1.983, gracias al apoyo de miles de socios colaboradores que desde ese año han apoyado los proyectos de conservación. Actualmente, FAPAS cuenta con 21.000 socios colaboradores que son uno de los soportes económico de la asociación.





Campo en el que trabaja


Conservación de la naturaleza y de especies amenazadas





Número de voluntarios


Alrededor de 100 voluntarios anuales y cuenta con 20.000 socios colaboradores.





Proyectos




  • Proyecto Oso
  • Programa de Seguimiento de la Población de Oso Pardo
  • Control fotográfico de la población de oso pardo
  • Proyecto "frutos para el oso"
  • Campaña de colaboración con sociedades de cazadores
  • Proyecto "Colmenas para el Oso"
  • Campaña de protección de árboles maduros
  • Programa de Conservación de Aves Carroñeras
  • Proyecto de Restauración de las Turberas de Roñanzas (Llanes, Asturias)
  • Programa de educación ambiental en el aula de naturaleza de La Manjoya (Oviedo, Asturias)
  • Voluntariado ambiental






Áreas geográficas




  • Asturias
  • Castilla y León
  • Cantabria
  • Galicia
  • Alicante






Sectores de cooperación


Conservación medioambiental





A dónde va el dinero


A los propios proyectos de conservación que gestiona la organización





Origen de la financiación




  • Cuotas de los socios y colaboradores
  • Ayudas y subvenciones convocadas por administraciones públicas (Consejería de Medioambiente, Consejería de Medio Rural, etc...)
  • Ayudas provenientes de entidades privadas (obras sociales de entidades financincieras, fundaciones privadas con convocatorias específicas para el desarrollo de proyectos de medio ambiente, etc...)
  • Patrocinio, mecenazgo y responsabilidad social de las empresas
  • Prestación de servicios ejecutados por el FAPAS y encargados por otras organizaciones públicas o privadas






Otras delegaciones


FAPAS-Alcoy (Alicante)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19987
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Mer 26 Sep - 3:39

Peta Deutschland :

http://www.peta2.de/p30/pl/2/idf/3,692,0/page/3/forum.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: associations de protection des animaux   Aujourd'hui à 13:25

Revenir en haut Aller en bas
 
associations de protection des animaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PROTECTION DES ANIMAUX
» Protection des Animaux de Québec.
» ASPAS : Association pour la Protection des Animaux Sauvages
» Pour la protection des animaux au Maroc
» Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: