AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CORRIDA FRANCAIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: CORRIDA FRANCAIS   Sam 14 Juil - 14:47

4 JUILLET 2012

MONSIEUR LE PRESIDENT

... Nous envoyons un mail à Mr HOLLANDE avec copie à Mr SARKOZY et copie cachée à mon adresse mail pour que je puisse comptabiliser les mails et avertir la presse.

Monsieur le Président de la République Française,

Nous vous félicitons pour votre victoire et tenons à vous préciser que les français qui sont CONTRE LA CORRIDA ont voté CONTRE MONSIEUR SARKOZY.
En effet, nous ne pouvons oublier que c’est lors de son quinquennat qu’a été inscrite la tauromachie au patrimoine culturel immatériel français, ce qui représente un véritable scandale, alors que plus de 75% des français sont CONTRE LA CORRIDA, qui est présente dans quatre régions du sud. Il s’agit d’une activité réprimée par le code pénal partout dans l’hexagone, excepté, par dérogation, dans certaines localités.
Comment votre gouvernement peut-il encourager une survivance archaïque qui consiste à donner en spectacle la torture d’un animal ?
Dans le monde entier, des voix s’élèvent contre cette inscription, dans le monde entier, des protecteurs des animaux boycottent les villes taurines françaises.

Il est à signaler en outre que beaucoup d’arènes étant déficitaires, ce sont les communes qui AVEC LES IMPOTS DES RESIDENTS financent cette barbarie.

Dans 5 ans aura lieu l’élection du nouveau PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. DE NOUVEAU LES TAUREAUX VOTERONT.

Nous vous demandons dès lors de bien vouloir faire retirer la tauromachie du PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL français.

Nous faisons appel à votre sens de l'équité et aux valeurs républicaines. La France est une et indivisible, or la corrida divise la France et les français, cette situation n’est pas normale.


« LE CHANGEMENT, C’EST MAINTENANT «

Nous vous remercions d’avance et vous prions de croire, Monsieur le Président de la République Française, en nos sentiments distingués.

PRENOM - NOM
VILLE - PAYS

1. Se rendre sur le site de l’Élysée et utiliser le formulaire de contact : http://www.elysee.fr/ecrire/

Copiez-collez le texte modèle qui est sur ce site ou tapez votre message perso (disant la même chose : NOUS VOULONS LA DÉSINSCRIPTION), sans oublier vos NOM, PRÉNOM, VILLE et PAYS.

2. Avant de cliquer sur "envoyer le message", copiez-le et envoyez cette copie par mail à :

contact@nicolas-sarkozy-2012.fr
OBJET : POUR INFO - LES TAUREAUX ONT VOTE

copie cachée : justine.taureau@hotmail.fr (mon adresse pour que je puisse comptabiliser les envois).

MERCI BEAUCOUP
Ver más


Dernière édition par vegan le Mer 18 Juil - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Mer 18 Juil - 9:14

Peta
Course humaine anticorrida à Pampelune le 7 juillet


Cher(ère) ami(e) des animaux,
Connaissez-vous la Course Humaine anti-corrida de PETA ? Le succès de ce désormais traditionnel "lâcher d'humains nus", à découvrir sur www.coursehumainenue.com , ne se dément toujours pas, au grand bénéfice du message anti-corrida, qui trouve en cet événement un relais extraordinaire, au niveau local, national et international. C'est un événement insolite et populaire en lequel sont fondés de grands espoirs pour les taureaux.
Cette année, la Course sera une grande parade style carnaval accompagnée de groupes de musique, d'artistes de rue, de danseurs et de toutes sortes d'autres attractions. La popularité de l'édition 2006 ainsi que la couverture médiatique internationale dont elle a fait l'objet ont prouvé que le moyen le plus efficace d'abolir le lâcher de taureaux était en effet d'offrir à ses spectateurs une alternative "tout aussi" excitante, festive et enjouée, la cruauté en moins bien sûr. La Course Humaine doit faire naître une ambiance de /fiesta/ que les gens doivent petit à petit préférer au lâcher de taureaux. Nous sommes conscients que la nudité partielle de cet événement peut être intimidante (la mairie de Pampelune nous stipule cependant que nous devons garder nos sous-vêtements), mais soyez sûrs qu'elle nous garantit une attention médiatique certaine, attention que nous utilisons ensuite pour informer le grand public sur la cruauté du lâcher de taureaux et des corridas.

Les cars affrétés par PETA partent de Calais, Paris, Nice, Marseille, Montpellier et Toulouse dans la nuit du 3 au 4 juillet, et font le trajet retour le 7 juillet. Les 100 euros demandés comprennent l'aller et retour à Pampelune en car grand tourisme, 3 nuits dans un superbe camping, un délicieux buffet végétalien le premier soir, le transport à Pampelune le jour de la Course ainsi que toutes les autres animations ou activités qui pourront être proposées par PETA sur place.
Le camping où nous logeons a un site : http://www.aritzaleku.com
Il a aussi tout le confort, des douches, une petite épicerie et même un pub. Niché dans les collines à environ 40 km de Pampelune, le site bénéficie d'une vue magnifique sur la campagne environnante. Il y a aussi un lac, pour ceux qui veulent se baigner.
Deux types d'hébergement sont possibles : soit dans des lits superposés à l'intérieur des 4 bungalows réservés pour PETA (chaque bungalow, mixte, accueille jusqu'à 30 personnes), ou dehors sous la tente. Des tentes de 3 à 6 places nous sont fournies par le camping. En raison du nombre croissant de participants à la Course, il est cependant nécessaire qu'un maximum d'entre vous ramène sa propre tente. Si vous n'en avez pas et qu'il vous est absolument impossible d'en emprunter une, cochez la case correspondante sur le formulaire et nous vous en réserverons une au camping. Quoiqu'il en soit, merci de vous en souvenir, vous devez amener votre propre sac de couchage. Derniers changements de cette année, des zones calmes seront réservées aux personnes souhaitant dormir tranquilles, et chaque participant devra s'engager à respecter une charte de bonne conduite.

Voici le résumé du voyage :

Mardi 3 juillet 2007 : Embarquez dans votre car : à Calais, il s'agira d'un des cars en provenance de Londres, qui fera une halte vers 20h. A Paris, c'est vers minuit que votre car partira. Le car du sud partira de Nice aux alentours de minuit également, desservant dans la nuit Marseille, Montpellier et Toulouse. Il y a possibilité d'organiser des départs d'autres villes si le nombre d'inscriptions est suffisant (50 personnes), ou de faire s'arrêter le car dans des villes se trouvant sur le trajet déjà défini, si là encore le nombre de participants le justifie (une dizaine). Si vous pensez pouvoir réunir assez de personnes au départ d'une ville non listée, contactez Alice Rallier (coordonnées en bas de page).
Mercredi 4 juillet : Tous les cars arrivent au camping en début d'après-midi. Un buffet végétalien gratuit est prévu aux alentours de 18h, avant le discours de bienvenue de PETA assorti des consignes à suivre pour le lendemain. Ensuite, vous avez quartier libre.
Reposez-vous, partez faire une promenade ou allez vous baigner dans le lac... Rencontrez d'autres militants du monde entier et, si vous le voulez, dansez jusqu'au bout de la nuit dans le pub du camping.

Jeudi 5 juillet : A vos marques,... prêts... partez ! La Course Humaine commence à 13h précises. Les slogans et banderoles porteront le message anti-corrida. Choisissez ensuite de rentrer au camping pour vous détendre avec vos nouveaux amis (vous allez voir, rien ne rapproche plus que de courir ensemble à moitié nus !) ou restez à Pampelune pour visiter la ville. Les personnes souhaitant rester la soirée et une partie de la nuit à Pampelune sont invitées à se manifester auprès de leur responable de car pour que soit éventuellement organisé un retour nocturne. Vendredi 6 juillet : Quartier libre ! Vous pouvez retourner visiter Pampelune ou rester au camping à continuer à faire connaissance avec tous les autres militants. Diverses activités devraient être organisées par PETA sur place, mais nous vous en informerons si elles sont confirmées. Samedi 7 juillet : Les cars de Paris et de Nice partent à 9h, pour un retour à leur point de départ vers 23h. Le car de Calais (car anglais) part en début d'après-midi.
Si nous voulons montrer à tous les habitants de Pampelune que la Course Humaine rassemble de plus en plus de monde chaque année et donner à cet événement le statut d'événement traditionnel de Pampelune, il faut que vous veniez ! La participation élevée des dernières années est la preuve de la force et de la vivacité du mouvement anti-corrida, mais nous devons encore amplifier celle-ci pour que soient enfin reléguées aux oubliettes les horreurs de la tauromachie. Invitez vos amis, vos familles et vos collègues à vous accompagner, et, avec nous, contribuez à faire de la Course Humaine l'événement le plus populaire de Pampelune !
Demandez dès aujourd'hui (n'attendez pas SVP, les inscriptions de dernière minute sont difficiles à gérer) votre kit d'inscription à Alice Rallier sur alicerallier@yahoo.fr ou au 09 52 84 35 11 (tarif local). Et n'hésitez pas à relayer cet appel sur vos sites, blogs etc.
Pour les animaux,
Lauren Bowey
Coodinatrice européenne Course Humaine
PETA Europe Ltd
www.coursehumainenue.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Mer 18 Juil - 9:14

A bas les traditions barbares – Tous en petite tenue !!!

Crédit photos : Arrizurieta

Quelques jours seulement avant la course des taureaux de Pampelune, en Espagne, des centaines de militants, dont la plupart ne portent qu’un foulard rouge et de fausses cornes, s’élancent dans les rues pour la « Course Humaine ». C’est le rendez-vous annuel des gens de compassion du monde entier, des gens aimant s’amuser et voulant montrer à la ville qu’elle n’a pas besoin de torturer les animaux pour attirer les touristes.

La “Course Humaine” n’est cependant pas une course à caractère sportif : c’est une rallye, un rassemblement… et surtout une grande fête !

Vous pensez que cela pourrait vous plaire ? Regardez les photos des courses précédentes – prises par les coureurs eux-mêmes ! – et soyez de la fête !
Entraînez-vous… à faire passer le message !


Le départ de la Course Humaine Nue va bientôt être donné... êtes-vous prêt ? Préparez-vous physiquement, constituez-vous un fan-club pour vous complimenter sur votre foulard rouge et vos cornes... mais surtout, parlez de la Course Humaine à votre entourage ! Il faut que tout le monde sache ce que c’est ! Vos amis aiment-ils s’amuser ? Votre famille soutient-elle votre engagement pour les animaux ? Avez-vous un voisin qui sauve des chiens, des chats ? Expliquez-leur ce qu’est la « Course Humaine » et demandez-les de vous rejoindre à Pampelune ou de financer votre voyage. Utilisez nos cartes électroniques pour gagner le soutien de vos proches, puis envoyez une lettre aux autorités de Pampelune afin de les informer que vous (ainsi que vos centaines d’amis) allez prochainement débarquer !
Stop à la course sanglante des taureaux !


Chaque année, des milliers de touristes venus du monde entier se rendent eux aussi à Pampelune, mais afin d’assister à la « Course des taureaux ».

Ils se retrouvent au milieu d’une foule bruyante, alcoolisée et dans laquelle se déclenche de nombreuses bagarres. Ils voient les taureaux, paniqués, terrorisés, malmenés, frappés avec des bâtons par certains spectateurs, tentant désespérément d’échapper à cette agitation, glissant sur le macadam, enfonçant des portes et se cognant aux murs, se cassant les cornes ou les jambes.

Tous les ans, un certain nombre de ces spectateurs sont blessés, encornés ou culbutés par les taureaux qui essayent désespérément de s’échapper.

Mais ce que les touristes ne voient pas souvent, c’est ce qui attend les animaux après la course, et qui est encore plus écœurant. Déjà traumatisés par la course, les taureaux sont torturés dans l’arène lors des corridas qui suivent : affaiblis physiquement et drogués avant leur entrée dans l’arène, ils sont ensuite piqués, banderillés, et enfin, à la fin du « spectacle » et alors qu’ils sont encore conscients, poignardés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Mer 18 Juil - 9:15

News du 6 juillet 2007 : pampelune, premier lâcher de taureaux de la San Fermin



Une foule compacte a participé au premier lâcher de taureaux "encierro" de la San Fermin 2007, la plus célèbre fête taurine d'Espagne à Pampelune (nord), mais un seul coureur, un Australien, a été blessé d'un coup de corne.

Des milliers de personnes vêtues de la traditionnelle tenue rouge et blanche ont couru aux côtés des taureaux sévillans de Dolores Aguirre le long des 825 mètres du parcours balisé menant de leur enclos aux arènes, pour ce premier jour de fête.

La foule était si dense que la course, qui commence traditionnellement à 08H00 pile, a débuté avec plus de 5 minutes de retard. Elle ne fut pas très rapide, durant plus de 2 minutes et 30 secondes, selon les spécialistes, cités par la télévision nationale espagnole.

Les taureaux sont restés groupés pendant les quarante premières secondes avant de s'étaler le long du parcours, plusieurs d'entre eux ont glissé et chuté sur les pavés.














Parmi les blessés, on recense un Australien encorné au niveau de la cuisse. Il y a eu trois autres blessés légers, souffrant de luxations ou de contusions.

De nombreux coureurs chutent en trébuchant les uns sur les autres au cours de la course.

Les fêtes de Pampelune ont débuté vendredi avec le traditionnel "chupinazo", le pétard mis à feu par le maire, donnant le coup d'envoi de neuf jours de fête taurine et de beuveries.

Les organisateurs attendent plus d'un million de personnes, dont de très nombreux Anglo-saxons.

Les courses ont fait 14 morts depuis 1911, le dernier fut un Américain décédé en 1995.

NON à la corrida ! Les taureaux corurent, ils sont fatigués, ça les rend fou totue cette agitation, ils peuvent mourrir d'épuisement, tellement ils ont courrus, ils peuvent glisser, tomber, se faire très mal, tous els gens, toute l'agitation, ça les fait paniquer, ça les stress. Laissez les animaux tranquilles ! Utilisez un autre moyen pour faire la fête chaque année en juillet mais sans utilsier d'animaux !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Mer 18 Juil - 9:15

03-07.07.2005 4ème Course Humaine à Pampelune contre la corrida



Avis à tous les militants,

Nous avons besoin de votre aide ! Rejoignez-nous à Pampelune, en Espagne le 5 juillet prochain pour faire de la cruelle course de taureaux au cours de laquelle des animaux terrifiés sont lâchés dans les rues avant d’être massacrés dans les arènes, une tradition du passé et en nous aidant à mettre en place une nouvelle tradition : La Course Humaine !

La quatrième Course Humaine se déroulera en juillet 2005. Chaque année, le nombre de participants est multiplié par deux, nous espérons donc que cette année, il y aura encore davantage de participants ! En 2004, 300 militants se sont rassemblés pour une manifestation étonnante et haute en couleurs. Certains manifestaient en sous-vêtements, d’autres en short ou tout habillés. Ils portaient des pancartes : "Arrêtez ces corridas sanglantes !" et "Rejoignez la Course Humaine" en suivant le même parcours que les taureaux sont forcés à courir. Accueillis par des encouragements et des sifflets, cette manifestation joyeuse et légère fut un énorme succès, tout en attirant l’attention sur un problème d’une extrême gravité : la terrible cruauté des corridas. A terme, nous espérons que la Course Humaine deviendra si populaire qu’elle remplacera le cruel lâché de taureaux. Cette année, nous devons être encore plus nombreux, venus des quatre coins du monde, c’est pourquoi nous avons besoin de vous. Soyez l’un des 600 militants dans les rues de Pampelune en ce mois de juillet !

Nous mettons à votre disposition des bus au départ de plusieurs villes européennes et nous aimerions que vous soyez du voyage. Les bus prendront en charge des militants à Calais et Paris en France, à Stuttgart en Allemagne et à Londres en Angleterre. Si le nombre d’inscriptions est suffisant, un car sera également affrété pour le sud de la France.

ATTENTION : les inscriptions se clôturent le 27 mai 2005 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Mer 18 Juil - 9:16

La Course Humaine - Version 2006 - Manifestation anti-corrida


dimanche 27 novembre 2005

Bonjour à toutes et à tous !
Connaissez-vous la Course Humaine de PETA ? C'est une grande manifestation anti-corrida très festive (voir, en anglais, sur www.runningofthenudes.com) ayant lieu chaque année (depuis 4 ans) début juillet en ouverture de la fiesta de San-Fermin (Pampelune, Espagne) -fiesta au cours de laquelle des taureaux battus et apeurés sont lâchés dans les rues et où les corridas s'enchaînent sur des jours et des jours- et faite pour année après année éclipser la cruelle tradition... et finir par la remplacer complètement. Le succès de cette manifestation ne fait que croître année après année, le nombre de participants (600 en 2005 !) doublant tous les ans. Nous étions plus de 70 Français(es) à participer en 2005 : c'est super, mais on peut faire beaucoup mieux. La France est le 2ème pays européen de corridas, après l'Espagne, alors que notre mobilisation soit à la hauteur de ce quasi-record : en 2006, joignez-vous vous aussi à cette manifestation pas comme les autres, réservez dès à présent vos 4, 5, 6 et 7 juillet 2006, et ensemble, faisons péter le compteur !
Des cars partiront de Paris, Calais, Nice, Marseille, Montpellier et Toulouse dans la nuit du 3 au 4 juillet. Des cars pourront être affrétés d'autres villes si le nombre de personnes au départ est suffisant (50). Le jour de la manif (le 5 ou le 6, c'est en cours de décision), il y aura la possibilité de rester faire la fête à Pampelune (jusque 4h du matin), et le retour en France se fera dans la nuit du 7 au 8. Le logement se fait en camping confortable (bungalows, tentes, douches, épicerie, pub...), niché dans les collines, avec un lac (c'est ma-gni-fique !), à environ 40 km de Pampelune. Un grand buffet végétalien est offert par PETA. L'ambiance est extraordinaire (c'est un grand rendez-vous des militants pro-animaux et végétar(l)iens du monde entier, on n'a pas envie de partir !), et le tout vous est proposé moyennant une participation minimum de 35 euros (PETA paie tout le reste) !
Demandez vite (SVP n'attendez pas la dernière minute : plus de certitudes plus tôt sur le nombre de participants = plus de temps pour négocier les tarifs des cars = des économies pour PETA !) vos kits d'information et d'inscription à Alice RALLIER, coordinatrice Course Humaine 2006 de PETA à Pampelune, sur alicerallier@yahoo.fr, au 04 94 08 25 93 ou au 06 61 85 94 02. N'hésitez pas, même si vous n'êtes pas encore sûr(e) de pouvoir venir, à diffuser dès à présent ce message dans vos réseaux, au sein de vos associations, et à parler de cette course autour de vous ("Même" les nons ou les pas-encore-végétar(l)iens peuvent venir, il suffit d'être contre la corrida pour participer !).
Pour les taureaux de Pampelune, merci, et à très bientôt !
Alice RALLIER
Coordinatrice France
Course Humaine 2006 de PETA à Pampelune
alicerallier@yahoo.fr
Tél 04 94 08 25 93
et 06 61 85 94 02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Jeu 26 Juil - 12:06

20 mai 2012

Interdiction de la corrida
.Pour One Voice, il est temps de supprimer l’exception légale de torturer des animaux dans certaines régions de France, au nom des traditions. Par ses actions d’information, d’interpellation et de soutien, ONE VOICE milite contre tout spectacle tauromachique en général, et contre la corrida en particulier.

La corrida est loin d’être le combat qu’on veut nous faire voir. Conditions de transport inacceptables ; actes de torture infligés à l’animal avant son entrée dans l’arène ; amputation de ses cornes, son moyen de défense, pour protéger le toréador ; estocades réglées au millimètre près ; graduation des violences… et, inéluctablement, mort du taureau. Ce spectacle de la mort aux allures de combat se révèle plutôt être une apologie de la cruauté et de la violence que One Voice dénonce vivement.

Pourtant, en France, la loi de protection des animaux condamne de tels actes de torture. Alors pourquoi la corrida se perpétue-t-elle dans notre pays ? C’est une incohérence législative qui permet à de tels spectacles d’avoir encore cours dans certaines régions, celles notamment « où une tradition ininterrompue » peut être invoquée. One Voice se joint aux nombreuses voix qui s’élèvent pour réclamer une révision de cette loi incohérente et injuste. D’autant plus, quand ce type de spectacle est accessible aux enfants sans aucune limitation d’âge, ce qui est le cas en France. Or, de nombreux médecins et psychiatres reconnaissent que chez des êtres encore fragiles, la corrida ne peut qu’exalter la violence, mettant en péril leur santé mentale. En vue de la protection des générations futures, One Voice demande d’ores et déjà l’interdiction des corridas aux enfants de moins de 16 ans, en attendant que celles-ci disparaissent définitivement des arènes françaises.

Par ses actions, son soutien aux abolitionnistes de la tauromachie et ses campagnes d’information, y compris dans les écoles, c’est en effet pour l’interdiction, pure et simple, de la corrida, et ses activités connexes, que ONE VOICE milite.

De juillet 2010 à juillet 2011, One Voice et le CRAC Europe lancent l’opération Sitting Bull pour que la feria de Nîmes devienne une célébration de la vie et non plus une fête cruelle.

73 % des Français se déclarent contre la corrida.
(Sofres 2003, sondage commandé par la fondation Franz Weber et réalisé dans 6 pays d’Europe.)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 9 Sep - 8:22

10 aout 2012

Corrida | Associations anticorrida | Spots anticorrida | Fêtes taurines | Combats d'animaux | Diaporamas | Liens | Vidéos

--------------------------------------------------------------------------------

La barbarie de la corrida


Pastel original Thierry Hély FLAC





Montage pour la conférence du 3 mars 2012 par jeromelescure




Ne donnez pas votre argent pour aller voir une tromperie

Pour faire oublier le sadisme, on le pare d'habits de lumière sur fond musical. Mais le match est truqué. Cornes afeitées (sciées), drogues, coups de sacs de sable, purgatifs ?

Fraudes mineures : l'âge des animaux par exemple ; souvent plus jeunes que ce qui est annoncé.







La bête c'est lui



Scandales majeurs: l'afeitado, nom désignant le raccourcissement des cornes et le maquillage de cette opération très douloureuse : bien que les cornes soient innervées comme des dents, on les retaille en pointe. C'est une des tricheries les plus fréquentes : au moins 50 % voire 96 % des taureaux dans certaines arènes. Malgré des cachets pouvant dépasser 400 000 F, les toreros préfèrent affronter un adversaire aux armes diminuées… qui perd ses repères visuels principaux peu de temps avant le combat, sans pouvoir se réadapter! Des puristes en faveur de la corrida dénoncent eux-mêmes ce lamentable état de fait, comme dans la revue taurine Tendido - décembre 1996.

Un spécialiste, président de l'ordre des vétérinaires espagnol a également dénoncé les coups de sacs de sable utilisé pou "écraser la colonne vertébrale quelques heures à peine avant la corrida".

Dans la revue Toros en 1991, Paco Tolosa commente l'utilisation de purgatifs, autre technique pour diminuer l'animal : "longtemps la corrida a eu pour objet de montrer un taureau sauvage et de le faire combattre par un homme. Aujourd'hui, elle tendrait à mettre en vedette un homme et lui faire combattre une apparence de taureau".







Taureaux affaiblis, taureaux malades

S'ajoutant aux tromperies "dans l'ombre", d'autres techniques sont systématiquement employées, - au grand jour - pour rendre te taureau beaucoup, moins dangereux qu'il n'y paraît : les coups de pique et de banderilles, pour l'effet visuel et, surtout, pour l'affaiblir. Perte de sang et destruction d'une partie des tendons du cou, qui lui permettent de relever la tête : l'animal est sans défense, et c'est fait pour !






Document Internet


De plus, fréquemment, les taureaux tombent ; ces chutes ont de nombreuses raisons dont l'alimentation inadaptée et les maladies. En 1995, à Nîmes, 48 % des taureaux combattus se sont avérés malades à l'examen des carcasses: lésions du foie, tuberculoses, néphrites aiguës, péritonites, pleurésies…

À la suite d'une enquête détaillée, l'écrivain taurin Françoise Bourdin avait conclu : "Les taureaux ne tombent pas, ils s'écroulent."





Les arguments des aficionados

Mourir dans l'arène est le plus beau sort que puisse le taureau. Mieux vaut que, ce soit noblement et qu'anonymement, dans un abattoir

Lé taureau ne souhaite certainement pas une mort par torture à l'âge de 3 à 6 ans alors qu'il vivrait normalement une vingtaine d'années. Les sentiments de prétendue noblesse et d'orgueil lui sont étrangers.

Un animal, quel qu'il soit, l'homme y compris, ne veut ni ne cherche, son propre trépas, "glorieux" ou non. Le torero cherche à éviter tous les risques et à gagner toujours plus,





Photographie One Voice



Le torero est l'égal de l'animal devant la mort

Pas, dans les statistiques : un torero tué pour 33000 taureaux. De plus, la mère d'un taureau "meurtrier" est également abattue, de peur qu'elle n'engendre un autre "tueur". L'homme, lui, s'est maintes fois entraîné. Pour mieux planter l'épée, certains fréquentent même discrètement les abattoirs. Le taureau est systématiquement tué (même dans les corridas portugaises, mais hypocritement, après le spectacle 1) car il comprend les passes au bout de 15 minutes ; il ne pourrait donc pas "resservir". L'inégalité existe fondamentalement dans l'idée même de combat. L'homme le demande et a des amis qui l'organisent, recherchant l'argent et une gloriole malsaine. L'animal aurait tendance à le fuir. Quand l'un impose le combat à l'autre, comment parier d'égalité ?




Les taureaux sont faits pour le combat. Ils l'aiment et le recherchent

Scandaleusement faux ! S'il est naturellement irascible, surtout pour défendre des femelles, le prétendu taureau de combat n'existe que par le mauvais vouloir de l'homme, opérant par sélection. Les veaux, nombreux, qui manquent d'ardeur sont envoyés à l'abattoir. Pour faire le spectacle, les picadors sont chargés d'exciter les taureaux trop placides. À ce moment-là, qui pourrait leur reprocher une agressivité "fabriquée" par les humains ? Qui veut vraiment le sang de l'autre ?







Photographie One Voice


Ce que vous pouvez faire

Avant que l'épée du matador ne tue le taureau, c'est la curiosité qui le condamne. C'est votre curiosité – donc votre argent – qui fait perdurer les corridas. Pour mettre fin à cette barbarie que l'on veut passer pour un art et une tradition, nous vous demandons de ne pas aller voir ce spectacle de mort. Pas même une seule fois.

Nous vous demandons aussi de ne pas passer ou séjourner dans les villes organisatrices de corridas, de ne pas entrer dans les boutiques qui font la publicité en faveur des corridas: Et bien sûr, de ne pas manger de viande de taureau car peut-être vous ne le saviez pas, leurs cadavres sont tous revendus pour une consommation "légale" en boucherie, autre façon de rentabiliser le spectacle.

Amis touristes, si vous aimez sincèrement les animaux, vous pouvez nous 'aider à faire la différence en leur faveur. Nous sommes heureux et fiers que vous visitiez, le midi de: la France, superbe région où il fait bon vivre. Mais: n'aidez pas cette très petite minorité de Français qui souille si atrocement notre sol. Au nom de la vie, merci.

Textes : One Voice







Diaporamas

La corrida
















--------------------------------------------------------------------------------

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Cr�dits photographiques | Infos site
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 9 Sep - 8:22

10 AOUT 2012

La corrida
Assocations anticorrida


Tabassage de Rodihan Source Animaux en péril


En France, il existe plusieurs associations anticorrida, mais elle ne sont pas toutes identiques dans leur objectifs et ni surtout dans les moyens qu’elles utilisent :

Le CRAC
Association radicalement anticorrida. Ses positions en faveur de l’abolition de la corrida lui font employer des moyens radicaux pour dénoncer la barbarie de la corrida, mais sans toutefois utiliser de moyens violents. Ainsi cette association a participé à l’occupation non violente des arènes de Rodilhan en octobre 2011 pour dénoncer la tuerie de taurillons par des adolescents.Pendant cette action les militants anticorrida furent violentés par les aficionados. Les vidéos de cette action spectaculaire sont dans la page Liens sur la corrida.
http://www.anticorrida.com/



La FLAC
C’est en fait une fédération d‘associations de protection des animaux. Toutefois, les particuliers peuvent aussi adhérer à l’association. Résolument anticorrida, la FLAC est à l’origine du retrait de l’affiche de la féria de Bézier, et dont le créateur à utiliser sans autorisation une photographie du rugbyman Sébastien Chabal. La FLAC a aussi dénoncé avec succès le prosélytisme procorrida lorsqu’une directrice d’école primaire avait décidé de faire venir dans son école un torero issu de la commune afin qu’il parle aux enfants de la corrida. Grâce à l’action de la FLAC, l’Inspection académique a fait annuler cette propagande pour la corrida dans cette école.
http://www.flac-anticorrida.org/



One Voice
One Voice n’est pas une association strictement anticorrida, mais est connue pour les nombreux autres combats qu’elle livre : animaux de cirque, expérimentation animale, animaux de ferme. One Voice est aussi très active contre la corrida.
http://www.one-voice.fr/



Colbac
L'association anti corrida COLBAC rassemble sans exclusive, dans la région biterroise, tous ceux qui veulent s'opposer aux corridas.
http://www.colbac.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 9 Sep - 8:23

10 AOUT 2012

http://www.oiseau-libre.net/Animaux/Cirque/index.html

Corrida | Associations anticorrida | Spots anticorrida | Fêtes taurines | Combats d'animaux | Diaporamas | Liens | Vidéos

--------------------------------------------------------------------------------



Spots SPA anticorrida


Image Nathalie Valentin


La Société Protectrice des Animaux (SPA) lutte contre la corrida en France et à l’étranger, en coopération avec le Comité Radicalement Anti-Corrida (CRAC), la Fédération des Luttes Anti-Corrida (FLAC), People for the Ethical Treatment for Animals (PETA) et l' Alliance Anticorrida.

La diffusion d’un spot sur la corrida, réalisé pour la télévision française avec le concours du chanteur Renaud, vient de nous être refusée par le Bureau de vérification de la publicité (BVP), à trois reprises, et malgré d'importantes modifications. Pour mémoire cet organe donne ou refuse son accord pour la diffusion des spots publicitaires.

Les motifs opposés sont édifiants : la vidéo risque de nuire aux intérêts économiques des professionnels de la tauromachie, surtout en pleine saison tauromachique.

Devant la censure, Renaud s’est alors adressé au BVP, priant ses dirigeants de revenir sur leur décision. Réponse négative ! La presse s'est emparée de l'affaire, ce qui a déjà conduit 80 000 personnes à visionner le spot interdit installé sur le site Internet Dailymotion. Des élus français nous ont assuré de leur soutien et le public a manifesté le souhait de s'associer à notre démarche.

Aujourd'hui, la SPA et ses partenaires ne veulent pas baisser les bras devant cette atteinte à la liberté d'expression. C'est pourquoi l'artiste Renaud, la patineuse Surya BONALY, la top-modèle britannique Twiggy, et les acteurs Jean-Claude VAN DAMME et Alexandra PAUL, connus comme défenseurs des animaux, viennent de faire appel à Nicolas Sarkozy, en vacances aux États-Unis.

Dans un courrier argumenté, ils demandent au chef de l'État d'intervenir sur deux volets importants : la diffusion du spot incriminé et l'interdiction de l'accès aux arènes aux mineurs de moins de 15 ans qu'il convient de protéger et de soustraire à la banalisation de la cruauté.

Deux mesures qui seraient des avancées déterminantes, demandées, de longue date, par les associations anticorrida.






Vidéo version 1 : refusée par le BVP


SPOT ANTICORRIDA 1
envoyé par SPA75






Vidéo version 2 : de nouveau refusée par le BVP


SPOT CONTRE LA CORRIDA 2
envoyé par SPA75



Vidéo version 3 : toujours refusée par le BVP



SPOT CONTRE LA CORRIDA 3
envoyé par SPA75






--------------------------------------------------------------------------------

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Cr�dits photographiques | Infos site
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 9 Sep - 8:30

2 mai 2012

VIDEOS

Vidéos | Corrida | Cirque | Vivisection | Fourrure | Foie gras | Animaux de ferme | Transport des animaux | Animaux marins

--------------------------------------------------------------------------------

Vidéos de la condition animale
La corrida


Image Nathalie Valentin



"La corrida, ni un art, ni une culture ; mais la torture d'une victime désignée"
Emile Zola
Avertissement
Ces vidéos comportent des images qui peuvent heurter certaines sensibilités.


Montage pour la manifestation anticorrida
Les villes de corridas
La corrida traditionnelle La culture tauromachique filmée
Spot SPA contre la corrida Les spots publicitaires interdits par le BVP SPA
Images de corrida Pourquoi la corrida (Vidéo FLAC)
Attaque du public Ce n'était pas prévu








http://www.oiseau-libre.net/Animaux/Cirque/index.html










--------------------------------------------------------------------------------

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Lun 28 Jan - 5:49

20 janvier 2013

Violence envers danimal

Les progrès de l’éthologie, du comportementalisme et de la connaissance de la souffrance animale ne laissent plus la place au doute : quelles que soient les négationnismes dont peuvent faire preuve les taurins, la corrida est une des pratiques les plus cruelles qui soient.
Dernier vestige d’une époque révolue où l’homme souhaitait prouver sa « supériorité » sur un animal qui le dépasse de beaucoup en puissance, la corrida n’existait que pour satisfaire un instinct malsain de domination de l’homme sur l’animal.
Aujourd’hui les valeurs ont changé, et il n’est plus de mise de détruire pour sacraliser ou sanctifier. Les hommes recherchent aujourd’hui bien-être et harmonie.
Il existe des milliers de façons de se distraire, de faire partie d’un groupe ou d’affirmer son identité. Quel besoin avons-nous de faire souffrir les animaux pour le plaisir ?
C’est un archaïsme et une régression éthique et scientifique de s’accrocher à cette pratique sous prétexte de « tradition ». Des traditions comme cela, on n’en veut pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Lun 28 Jan - 5:50

16 mai 2012

Le taureau qui rentre dans une arène est seulement un bovin… pas un fauve ni un animal sauvage
Publié le 4 mar 10 dans Colloques, salons, conférences | 0 commentaire


Lors des débats sur l’abolition des corridas au Parlement de Catalogne, l’éthologue Jordi Casamitjana a présenté au Parlement Catalan une étude scientifique du comportement des bovins qui fait s’effondrer les principaux argumentaires des aficionados.

Science: le taureau est un être sensible à la torture des corridas
Ethologie : signifie étymologiquement « science des mœurs ». Il s’agit de l’étude objective et scientifique du comportement animal tel qu’il peut être observé chez l’animal sauvage en milieu naturel, chez l’animal sauvage en captivité, chez l’animal domestique en milieu naturel et chez l’animal domestique en captivité.

Voici le discours de l’éthologue Jordi Casamitjana au Parlement de Catalogne, le 3 mars 2010

Le comportement des taureaux dans la corrida
Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les députés, les organisations, et le public,

Le but de ma participation à ces sessions sera d’aider à apporter un étayage scientifique à la motion visant à interdire les corridas. De manière spécifique, ma contribution concernera le champ de l’éthologie, la science qui traite de l’étude comparative du comportement animal.
Quand un gouvernement envisage la possibilité d’interdire une activité qui comporte l’existence possible de sérieux problèmes concernant le bien-être animal, l’opinion des éthologues est très pertinente.
Dans ces cas, la question que les politiciens devraient poser aux éthologues est : en observant le comportement des animaux en question et en le comparant avec le comportement d’autres animaux, est-il possible d’arriver à la conclusion que de tels animaux souffrent d’un point de vue individuel et ou d’un point de vue collectif ? Je répondrai à cette question au cours de mon intervention.

I - De nos jours, nous savons qu’il y a trois types de souffrance animale : physiologique, neurologique et psychologique. La première est créée quand il y a une maladie physique, la seconde quand il y a douleur, et la troisième quand il y a un état de stress, de dépression ou de maladie mentale. Nous, les éthologues, pouvons détecter ce type de souffrance grâce aux outils qui sont nôtres : expressions faciales, vocalisations, langage du corps et comportement en relation avec l’environnement. J’ai utilisé ces quatre outils quand j’ai observé les taureaux.
I.1 - Les expressions faciales sont beaucoup plus utiles en ce qui concerne les « espèces sociales » chez lesquelles la vision est le sens le plus développé, comme c’est le cas des primates.

Quant aux taureaux qui sont une espèce de l’ordre des artiodactiles, quoiqu’ils soient vraiment « sociaux », leur sens de la vision n’est pas très développé, c’est pourquoi ils ont moins d’expressions faciales. Néanmoins, quand j’ai observé en détail les enregistrements de corridas auxquelles j’avais assisté, j’ai trouvé des expressions de douleur (gueule ouverte, yeux fermés, etc…) spécialement lorsqu’ils sont transpercés par les armes (pique, banderille, puya).
Mais il y a une expression faciale qui peut être observée chez tous les taureaux au cours des corridas, qui indique une souffrance physique. Vers la fin de la corrida, dans le troisième tercio, on peut voir le taureau la gueule béante et la langue pendante. C’est l’expression faciale de l’épuisement qui montre que la physiologie de l’animal a des difficultés pour garder la température de son corps suffisamment froide afin d’éviter qu’il s’effondre. La famille des bovidés à laquelle appartiennent les taureaux n’ont pas vraiment de mécanisme très efficace pour réduire la température du corps quand il est en hyperthermie, ils ne transpirent pas beaucoup comme les chevaux et n’ont pas une très longue langue pour évacuer la chaleur comme les canidés (chiens ou loups). En d’autres termes, si on considère leur masse corporelle et leurs mécanismes de contrôle de la température, les bovidés s’épuisent très rapidement. Ce handicap est utilisé par les prédateurs naturels tels que les loups qui ont une endurance physique bien plus grande, et dans notre cas les toreros qui utilisent les deux premiers tercios pour épuiser le taureau.
I.2 - Comme l’ouïe est effectivement un sens développé chez les artiodactyles (étant donné qu’ils sont souvent la proie de prédateurs et c’est donc un sens utile pour se défendre), chez ceux qui sont « sociaux » comme c’est le cas du bétail, on pourrait s’attendre à des beuglements exprimant la souffrance. C’est précisément ce que j’ai trouvé.
Les beuglements qu’on entend pendant une corrida expriment clairement que le taureau est en situation de danger qu’il essaie d’éviter, ce qui est précisément la signification biologique et évolutive de la souffrance.
Clairement les mugissements apparaissent seulement quand le taureau s’est séparé de ses collègues de troupeau, et il qu’il fait front à une situation de danger qui peut être un environnement hostile ou inconnu, ou la provocation des hommes ou des chevaux.

Comme le taureau est un animal social, le message des mugissements est destiné à ses collègues de troupeau (les autres taureaux qui ont voyagé avec lui jusqu’aux arènes depuis le pâturage, et dont le taureau peut encore percevoir l’odeur parce qu’ils sont proches), et il peut signifier aussi bien un message d’alerte (par exemple « ne venez pas ici parce qu’il y a un danger »), ou, plus probable, un appel à l’aide (par exemple « venez m’aider, je suis attaqué »).
Sans se préoccuper de leur signification précise, les mugissements informent d’une situation de danger que le taureau essaie d’éviter, et comme le résultat de ces vocalisations est un échec (d’autres taureaux ne viennent pas l’aider et la situation ne s’améliore pas), la frustration, ajoutée à la situation de danger elle-même, nous permet de conclure que ces vocalisations, quand elles ont lieu dans l’arène, sont une expression de souffrance.
I.3 - Le troisième outil éthologique, le langage corporel, nous amène à conclure aussi que le taureau souffre.
Cet outil analyse la position relative des différentes extrémités et des parties de corps les unes par rapport aux autres. En d’autres mots, les postures des animaux. Il y a une posture dans laquelle le taureau tourne la tête vers son dos. Cela se passe quand on vient de planter les banderilles ou l’épée. La fonction de cette posture est clairement d’essayer de sortir avec ses cornes ce qui lui produit une douleur. Cette interprétation est renforcée par l’autre comportement qui consiste à sauter et à bouger furieusement de haut en bas parce que nous savons que le taureau a beaucoup de récepteurs de la douleur dans la zone où sont plantées ces armes.
I.4 - Le quatrième et dernier outil éthologique est le comportement du taureau en relation avec son environnement.
Si un animal se trouve dans un environnement qui génère une souffrance, sa réponse comportementale sera ou bien d’essayer de changer d’environnement, en fuyant, ou bien de le modifier en éliminant les aspects de celui-ci qui sont la cause de la souffrance. C’est précisément ce que fait le taureau de combat. Il y a quelques cas documentés dont j’ai aussi été le témoin direct, qui montrent que si la possibilité de fuir de l’arène est donnée au taureau, il choisit de fuir. L’arène est précisément conçue pour ne lui pas donner cette possibilité. C’est pourquoi la porte du toril, d’où le taureau est sorti pour entrer dans l’arène, est camouflée par le reste de l’arène, et le taureau ne la voit pas une fois qu’elle est fermée. C’est pourquoi l’arène est circulaire, afin que le taureau perde son orientation et ne puisse se refugier dans un coin (comme il avait l’habitude de faire quand les arènes étaient carrées). C’est pourquoi la clôture en bois (las tablas) est très haute. Cependant, le désir d’échapper est si grand que quelques taureaux sautent par dessus la clôture, ils ne reviennent dans l’arène que lorsqu’ils y sont contraints par une plus grande douleur que celle qu’ils éprouvaient quand ils s’y trouvaient.
Etant donné que la possibilité de fuir n’est pas normalement donnée au taureau, la seule option qui lui reste est de modifier l’environnement en éliminant les aspects de celui-ci qui sont la cause de sa souffrance. Dans ce cas : les toreros et les chevaux. La charge des taureaux, souvent interprétée de façon erronée comme une attaque, est en réalité un comportement défensif destiné à écarter l’agresseur de l’environnement dans lequel se trouve le taureau.

Parfois, instinctivement, le taureau « avertit » avec une charge ritualisée qui correspond à ce que les éthologues décrivent comme « un comportement ambivalent ». Le taureau, sans changer de place, et en respirant bruyamment, gratte le sol avec ses pattes de devant, tête baissée, en direction de l’élément de l’environnement qu’il essaie de modifier (le torero ou le cheval). C’est ce que les aficionados appellent « escarbar ». Il s’agit d’une menace ritualisée réalisée dans l’espoir qu’un affrontement physique sera ainsi évité. Comme les chevaux ou les humains ne disparaissent pas avec ce comportement, il ne reste plus au taureau d’autre remède que de charger, en essayant d’écarter directement le danger avec ses cornes. Ce comportement est celui que le torero veut créer, et il ne cessera de provoquer le taureau jusqu’à ce qu’il se produise (et quand ça arrive, il « trompe » le taureau en lui faisant croire que c’est la capote ou la muleta qui le menace). Donc, la charge des taureaux dans l’arène est un comportement de défense qui indique que le taureau souffre, tant psychologiquement que physiquement. Psychologiquement déjà depuis le début de la course, puisqu’en plus de la peur éprouvée en se trouvant dans un lieu entouré de gens qui crient et où il ne peut ni fuir ni se cacher (ce qui est spécialement négatif dans le cas des taureaux de combat qui ont été élevés dans des conditions où ils avaient peu de contact humain et peu de restriction physique), nous devons ajouter le stress causé par le transport, la séparation du reste de troupeau, et la situation de confinement extrême dans les espaces où on met le taureau immédiatement avant de le laisser sortir dans l’arène.

On trouve la confirmation que la charge du taureau est un mécanisme de défense quand nous comparons le comportement du taureau de combat au comportement d’autres animaux en situations similaires. Par exemple, nous avons le cas des cerfs, qui appartiennent aussi à l’ordre artiodactyles et qui, bien qu’ils appartiennent à une autre famille (les Cervidés) ont aussi le problème de s’épuiser rapidement à cause de l’hyperthermie. Quand des cerfs sont chassés par des loups, ou aussi quand ils sont chassés par des humains, comme dans le cas de la chasse à courre – qui était très traditionnelle en Angleterre mais qui a été interdite en 2004 ainsi que la chasse au renard et la chasse au lièvre – leur comportement de défense est divisé en deux phases. D’abord, en courant pour essayer d’échapper au prédateur. Ensuite, quand ils sont déjà épuisés et qu’ils ne peuvent plus courir, en se retournant pour essayer de charger les chiens ou les loups avec ses bois, parfois avec assez de succès en les blessant mettant ainsi fin à la poursuite. Les chasseurs anglais appellent cette deuxième phase « stag at bay » qui peut se traduire par « cerf aux abois », et c’est quand le chasseur s’approche avec un fusil et tire sur le cerf. Par conséquent, ce que nous voyons dans les courses de taureaux est l’équivalent du « taureau aux abois », la dernière phase de défense qui se manifeste comme un dernier recours quand le taureau n’a plus d’autre option.

En fait, dans le passé nous pouvions voir tout le processus défensif complet, puisque autrefois les taureaux n’étaient pas transportés à l’arène dans des véhicules, mais on les faisait « fuir » vers l’arène avec les « encierros » (la première phase de défense), et alors on les séparait et on les tuait lors de la course de taureaux où le taureau charge les attaquants (la deuxième phase de défense). Précisément comme on peut le voir encore aujourd’hui à Pampelune.

Donc, à partir du point de vue éthologique, je n’ai pas de doute sur le fait que tous les taureaux souffrent en tant qu’individus dans la corrida, et qu’il n’existe pas de modification des pratiques actuelles dans l’arène qui puisse totalement éliminer cette souffrance.

II - Cela nous laisse avec la deuxième partie de question initiale : les taureaux souffrent-ils d’un point de vue collectif ? Pour répondre à cette question nous devons vérifier ce que signifie le groupe des « taureaux ».
Pour cela nous devons voir quelle est la catégorie taxinomique du taureau de combat. C’est un sujet encore débattu dans la communauté scientifique, qui ne semble pas être d’accord sur la classification précise de ces animaux, mais il y a un consensus concernant leur appartenance à l’Ordre des Artiodactyles, à la Famille des Bovidés, à la Sous-famille des Bovinés, et au genre Bos. Les divergences commencent au niveau de l’espèce, de la sous-espèce, de la race, de la variété, etc… Aujourd’hui la majorité des hommes de science s’accordent pour dire que le taureau de combat appartient ou à l’espèce Bos taurus ou à Bos primigenius, et la sous-espèce Bos taurus taurus ou Bos primigenius taurus, selon l’espèce qui est acceptée. Mais il est important de souligner que tous les taureaux domestiques occidentaux, tant ceux de combat que ceux élevés pour leur viande, appartiennent à ces sous-espèces, donc nous devons aller encore plus en bas dans le classement pour trouver les taureaux de combat. C’est à ce niveau que les opinions divergent concernant la race ou la variété à laquelle ils appartiennent. Il n’y a même pas d’accord pour affirmer que tous les taureaux de combat forment une race à part. Par conséquent, l’unique chose que nous pouvons dire avec assurance de la « catégorie » des taureaux de combat consiste en ce que c’est un groupe de bovins domestiques créés par l’homme par des sélections artificielles (comme tous les taureaux qui existent dans le monde aujourd’hui) et qui sont utilisés dans la tauromachie.

Par conséquent il n’y a pas de doute : les taureaux de combat ne sont pas une espèce, ni une sous-espèce, et ils sont un produit de l’activité humaine, non de la nature. Cela est important parce qu’un des problèmes possibles d’une « catégorie » d’animaux est le danger d’extinction, mais celui-ci ne peut s’appliquer aux taureaux de combat puisque c’est un concept qui ne peut seulement s’appliquer qu’aux sous-espèces, aux espèces, et d’autres taxons supérieurs. Ayant ceci à l’esprit, étant donné que l’espèce à laquelle le taureau de combat appartient a actuellement plus de 1300 millions d’individus dans le monde, dont seule une minorité est utilisée dans des activités taurines, le danger d’extinction, avec ou sans tauromachie, n’est pas l’un des problèmes du taureau de combat.

Ce qui peut également poser problème pour un collectif animal, c’est la longévité. Si une population d’animaux a sa longévité moyenne considérablement réduite par un motif quelconque, cela affecte sa capacité à se reproduire, et on pourrait dire que la population « souffre » d’un problème démographique. Ce qui est certainement un sujet applicable au taureau de combat, puisque la longévité des individus sélectionnés pour les courses de taureaux reste radicalement réduite au moins à un tiers de la longévité qu’ils pourraient avoir. Les taureaux de combat sont tués quand ils ont trois, quatre, cinq ou comme beaucoup, six ans d’âge, mais si la tauromachie n’existait pas ces individus pourraient vivre vingt ans ou plus. En fait, la longévité moyenne des mâles de l’espèce à laquelle les taureaux appartiennent est de vingt ans en captivité.

Cette réduction artificielle de longévité a une autre conséquence pour la catégorie des taureaux de combat. Il a un effet négatif sur la structure sociale des groupes. Toute espèce sociale assume son équilibre social dans une combinaison spécifique de membres d’âges et de genres différent. Si un groupe démographique spécifique est systématiquement éliminé, comme c’est le cas des mâles de plus de six ans, le groupe ne peut pas obtenir la stabilité sociale idéale et il est toujours dans une situation constante de réajustement, ce qui explique pourquoi il y a parfois beaucoup de bagarres entre des mâles dans le pâturage. Ces bagarres font que les éleveurs séparent les mâles du groupe, ce qui n’aide pas toujours à générer une stabilité. Ajouté à cela, comme au terme de générations de sélection artificielle, les éleveurs de taureaux de combat ont essayé de créer des individus qui ont plus tendance à se défendre en chargeant qu’en courant, cela a généré une réponse inadéquate et non naturelle aux confrontations entre les mâles, pour les femelles ou par dominance : ou bien ceci crée plus de bagarres et de blessures entre des individus (une souffrance physique), ou bien ceci oblige les éleveurs à séparer plus de groupes (une souffrance sociale).

En conclusion, d’un point de vue éthologique et zoologique je n’ai aucun de doute sur le fait que les taureaux de combat souffrent individuellement et collectivement pendant la corrida, et c’est pourquoi l’interdiction de ces activités est l’action la plus cohérente qu’une société – à qui importe le bien-être animal et qui valorise le patrimoine naturel- puisse faire.

Merci beaucoup Madame la Présidente, et Mesdames et Messieurs les députés.

Jordi Casamitjana
Ethologue
Animal Protection Consultancy
info@animal-protection-consult.com
www.animal-protection-consult.com
Tel: +44 (0) 7515 797470
London, UK.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Lun 28 Jan - 5:52

Sports sans cruauté

Notre vision des valeurs du sport (entraide, humilité, abnégation, performance, partage…) va à l’encontre de ce qu’est la tauromachie (culte de la personne, manipulation, violence, déni de la souffrance…) qui n’est pas un sport.

Nous avons mis en place une campagne « sports sans violence » destinée à dénoncer la cruauté des arènes via la participation et l’organisation de manifestations sportives de haut niveau. Nous participerons, sous les couleurs de la FLAC, à des exploits sportifs dans les disciplines où courage, beauté, endurance, performance et satisfaction sont à l’honneur, le tout sans une once de cruauté.

Pour cela nous sommes à la recherche de sportifs aguerris qui souhaitent mettre leurs performances au service de notre noble cause.

Vous êtes accro d’une discipline sportive ? Vous avez une idée de participation ou d’organisation d’un évènement sportif ? Vous souhaitez le faire au profit de la lutte contre la violence des arènes ? Notre commission « sports » est là pour vous ! Contactez-nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Lun 28 Jan - 5:54

25 juin 2012

Villes anti-corrida
L’abolition de la corrida en Catalogne a commencé par un rejet massif de la part des villes catalanes. 80 municipalités s’étaient déclarées « anticorrida » avant le vote définitif.

En France aussi, l’éradication de la cruauté des arènes passera par une prise de position des municipalités.

Comme le montre la carte ci-dessous, à ce jour quelques villes se sont prononcées anticorrida, et ce n’est qu’un début. A cause du groupuscule de politiques taurins regroupés dans une partie du Sud de la France, les citoyens ont des difficultés à déclarer leur ville anticorrida. Exemple à Béziers où plus de 23 000 biterrois ont signé la pétition contre la corrida, alors que la mairie refuse toujours de reconnaître cette pétition. A nous de nous mobiliser afin de ne plus laisser faire ces politiques.

Cliquez sur les icônes de la carte pour plus d’infos.


Afficher la carte FLAC des villes de sang et villes anticorrida en France en plus grand

Vous pouvez changer cette situation en demandant à votre municipalité de se déclarer elle aussi « anticorrida et amie des animaux ». Que vous soyez élu, adjoint, habitant de longue date ou simple citoyen, notre équipe spécialisée vous accompagnera pas à pas dans cette démarche plus simple qu’il n’y parait et très efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Lun 28 Jan - 5:55

30 septembre 2012

Actions citoyennes

La FLAC intervient auprès de la société via deux axes de communication :

1.la signature d’un manifeste par les personnalités
2.des actions touchant directement le grand public
Alès l’endroit où il faut être en 2013 !
Une manifestation unitaire est organisée à Alès les 11 et 12 mai 2013. Le CRAC Europe et la FLAC invitent tous les militants abolitionnistes et toutes les associations à rejoindre cette vague de protestation pacifique.

Pour en savoir plus

Le Manifeste contre la violence des corridas
Combattre la violence sous toutes ses formes est d’une telle évidence qu’on se demande encore pourquoi il y a tant de causes à soutenir. Notre manifeste fait partie de ces sollicitations incessantes que reçoivent les personnalités. Leur adhésion est pour nous, en plus du soutien incroyable que cela représente, la preuve que nos efforts ne sont pas vains.
Chaque signature nous fait gagner en crédibilité et en visibilité, les médias et les populations ont besoin d’icônes, de cautions.
De nombreuses personnalités prestigieuses nous ont rejoint dans notre combat contre la violence des arènes en signant notre manifeste.

>> Télécharger le Manifeste FLAC contre la violence des corridas

Actions publiques
La FLAC soutient l’organisation de manifestations visant à dénoncer la barbarie tauromachique. Elle aide à la mise en place de happenings et d’actions de communications en accord avec ses valeurs.
Elle fournit aux associations qui le désirent un soutien matériel, logistique, de communication, de relais médiatique.

Dans l’état actuel de la lutte anticorrida, la FLAC souhaite positionner ses forces vives sur des campagnes de fond en assurant un suivi de qualité de ses actions.

D’autres associations organisent les manifestations avec le soutien de la FLAC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Ven 8 Fév - 2:28

7 février 2013

5 raisons de refuser la corrida

S'informer pour agir : 5 raisons de refuser la corrida
La corrida, considérée depuis septembre dernier comme non-contraire à la Constitution, est d'une violence inimaginable envers les animaux. Grâce à ce dossier écrit par l'Alliance Anticorrida, découvrez la vérité sur la corrida

La corrida, un rituel sanglant et cruel.

La corrida, rite sanglant réprouvé par 66 % des Français consiste à torturer six taureaux durant un quart d’heure chacun.En premier lieu, le picador enfonce une lance et fouille la plaie, afin de cisailler le ligament de la nuque et contraindre l’animal à baisser la tête. Il ouvre ensuite la blessure en y plantant six harpons de quatre à sept centimètres : les banderilles. L’animal est enfin mis à mort, au mieux d’un seul coup d’épée, mais c’est rarissime. Une épée plus courte et un poignard sont alors nécessaires pour porter les coups ultimes.

Une souffrance animale criminelle

L’afeitado est une mutilation pratiquée lors des corridas afin de réduire les risques encourus par les toreros. Ce procédé indigne consiste à scier à vif cinq à dix centimètres des cornes du taureau, ce qui revient à ôter au taureau sa perception spatiale et à le diminuer psychologiquement. Nourris aux aliments composés, les animaux évoluent dans des espaces de plus en plus réduits et manquent de qualité musculaire. En coulisses, il n’est pas rare que des sédatifs leur soient administrés et certains animaux présentent des maladies invalidantes. Enfin, le corps des taureaux est perforé par 1 mètre 50 d’armes blanches.

Une maltraitance inacceptable des chevaux.

Le cheval de picador a un œil bandé de façon à être soumis aux ordres de son cavalier et pour ignorer la présence du taureau dont la vue ne manquerait pas de le terroriser. Les chevaux de toreros, utilisés au cours des corridas équestres, ne bénéficient d’aucune protection. Il leur arrive d’être grièvement blessés. Mais c’est pendant le dressage de quatre ans que se produisent les multiples accidents.

Ces chevaux doivent faire preuve d’une maîtrise totale dans la mesure où ils évoluent très près du taureau. Contraints d’effectuer tous les jours des pirouettes qui peuvent être fatales. Ils peuvent se retrouver brisés sous leur propre poids et celui du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Ven 8 Fév - 2:29

28 janvier 2013

5 raisons d'être contre la corrida

La position de la France aujourd’hui.

L’abolition de la corrida en France fait régulièrement débat, mais aucun gouvernement n’a encore souhaité réellement faire interdire cette pratique. En France, la pratique de la corrida est conforme à la loi. Le Conseil constitutionnel a statué sur la compatibilité de la corrida avec la Constitution. "Ces pratiques traditionnelles ainsi autorisées ne portent pas atteinte à des droits constitutionnels protégés", a estimé la haute juridiction. Rappelons que, importée d’Espagne il y a cent cinquante ans, la corrida ne fait nullement partie de nos traditions. L’argument économique ne tient pas non plus : justifier la cruauté par l’argent reviendrait à remettre en cause l’essentiel d’une nation qui se prétend civilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Ven 8 Fév - 2:30

28 janvier 2013

5 raisons d'être contre la corrida

corrida : arrêtons le massacre

Comment vous mobiliser contre la corrida ?

L’interdiction de la corrida est le combat permanent de nombreuses associations. Les taureaux et chevaux utilisés dans ces rituels meurtriers doivent être protégés et la France doit assumer une position de refus de la corrida. Pour vous mobiliser vous pouvez :
- Ne pas favoriser les entreprises qui sponsorisent la corrida (Ricard, Pastis 51, Société Générale, Fnac, Perrier, Groupama,...)
- Soutenir une association de lutte contre la corrida, en participant aux manifestations et soutiens.
- Ecrire aux députés pour leur demander de se positionner et faire bouger le gouvernement.
- Ne plus fréquenter les villes organisatrices de corridas.
- Signez les pétitions des associations demandant l’interdiction de la corrida.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 3 Mar - 9:38

25 septembre 2012

https://www.change.org/petitions/fran%C3%A7ois-hollande-pour-un-referendum-national-en-france-sur-la-corrida

François Hollande: POUR UN REFERENDUM NATIONAL EN FRANCE SUR LA CORRIDA

Il est temps que le peuple français se prononce une fois pour toutes par les urnes sur la corrida : celle-ci doit-elle être interdite ou non ? En effet, trop de débats, trop de sondages contradictoires, plus la décision de l'ajouter au patrimoine immatériel de la France, contre l'avis de plus de la moitié des Français, et dernièrement, le fait que son autorisation sur le territoire français n'ait pas été reconnu comme anticonstitutionnelle ont amené une situation conflictuelle explosive où les mouvements "anti-corrida" et "pro-corrida" vont sans aucun doute se radicaliser. Il est temps de savoir : les Français sont-ils "POUR" ou "CONTRE" la corrida ?

Demande de référendum national sur la corrida : celle-ci doit-elle être interdite ou autorisée en France . il est temps que le peuple français se prononce une fois pour toute par les urnes sur la corrida : celle-ci doit-elle être interdite ou autorisée sur le territoire français ? En effet, trop de débats, trop de sondages contradictoires, plus la décision de l'ajouter au patrimoine immatériel de la France contre l'avis de plus de la moitié des Français, et dernièrement, le fait que son autorisation sur le territoire français n'ait pas été reconnu comme anticonstitutionnelle ont amené une situation conflictuelle explosive où les mouvements "anti-corrida" et "pro-corrida" vont sans aucun doute se radicaliser.

Il devient donc urgent de savoir une fois pour toutes et de clore ce débat : les Français sont-ils "POUR" ou "CONTRE" la corrida ? Puisque la constitution française ne prévoit pas de référendum d'initiative populaire, nous vous sollicitons pour représenter le peuple français dans cette démarche et nous vous demandons de mettre en place un référendum national dont la question serait : "La corrida doit-elle être définitivement interdite ou doit-elle être autorisée sur tout le territoire français et dans les DOM-TOM. Et si les résultats du référendum sont pour son interdiction, elle ne pourra souffrir d'aucune exception pour quelques motifs que ce soit et sera donc interdite dès les résultats connus." Le peuple français vous remercie vivement pour l’examen bienveillant que vous voudrez bien faire de cette demande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Lun 18 Mar - 8:42

4 mars 2013

LA PRÉSENCE DES ENFANTS AUX CORRIDAS DÉBATTUE À AIX-EN-PROVENCE

Une conférence/débat intitulée « L’animal sentinelle de la violence faite aux enfants », qui se déroulera le 15 mars à Aix-en-Provence, se penchera sur la présence d'enfants dans le public des corridas.

Ce colloque est organisé par l'association "Stop Violence France", en partenariat avec la FLAC (dont la SPA est membre). Maryse Joissains-Masini, la maire d'Aix-en-Provence, y assistera, de même que le professeur Hubert Montagner et le professeur Jean-Claude Nouët, tous deux membres du Comité d'Honneur de la FLAC.

L'aspect scandaleux de la présence d'enfants lors de corridas y sera évoqué, ainsi que les sinistres écoles taurines où l'on apprend à des enfants toreros à se faire la main à l'arme blanche sur des veaux...

Des extraits du reportage à charge de France 3 sur le sujet seront diffusés.

Le docteur Jean-Paul Richier, initiateur d'un collectif de psychiatres et de psychologues demandant que les moins de seize ans n'aient plus accès aux corridas sera également parmi les intervenants.

Le débat sera suivi par les médias, c'est pourquoi "il nous faut être le plus nombreux possible ! Nous comptons sur vous et sur toutes les associations membres de notre Fédération afin de mobiliser un maximum de personnes à Aix-en-Provence le 15 mars prochain ! ", appelle Thierry Hely, porte-parole de la FLAC.

Informations pratiques :

ENTREE GRATUITE
Centre de Congrès d'Aix-en-Provence
14 Boulevard Carnot
13100 Aix-en-Provence
De 14 h à 21 h, le 15 mars 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 31 Mar - 1:37

27 mars 2013

signez la pétition

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/appel-inscription-lutte-anti-corrida-inventaire/9703

Pétition : Appel pour l'inscription de la lutte anti-corrida à l'inventaire du patrimoine culturel français.
L’Alliance Anticorrida demande que la lutte contre la corrida soit inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français, et communique, à cet effet, à la ministre de la Culture et de la Communication, toutes les données permettant de caractériser cette pratique : ses éléments constitutifs, sa représentativité, ses composantes, ses organes de représentation et de communication et les raisons culturelles, sociales, juridiques et philosophiques de sa légitime inscription.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 31 Mar - 1:38

25 mars 2013

pétition

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/appel-inscription-lutte-anti-corrida-inventaire/9703

Appel pour l'inscription de la lutte anti-corrida à l'inventaire du patrimoine culturel français.


À l'attention : Mme Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication

Parmi les pratiques inscrites à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français, seule la corrida fait l’objet d’une opposition spécifique. Dès lors que la corrélation est incontestable, il devient logique d’y inscrire aussi la pratique de la lutte contre la corrida qui constitue, à elle seule, une expression publique, philosophique et juridique profondément enracinée sur le plan historique et social.

L’Alliance Anticorrida demande que la lutte contre la corrida soit inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français, et communique, à cet effet, à la ministre de la Culture et de la Communication, toutes les données permettant de caractériser cette pratique : ses éléments constitutifs, sa représentativité, ses composantes, ses organes de représentation et de communication et les raisons culturelles, sociales, juridiques et philosophiques de sa légitime inscription.

Le mémoire est sous-tendu par les contributions de Jean-François Courreau (professeur de zootechnie à l’École vétérinaire d’Alfort), Jean-Baptiste Jeangène Vilmer (politologue et juriste) Jean-Pierre Marguénaud (professeur de Droit et de Sciences criminelles) Hubert Montagner (psycho-physiologiste et éthologue) Michel Onfray (philosophe et écrivain) et Jean-Paul Richier (psychiatre).

Il met en exergue le fait que l’opposition à la corrida constitue une expression sociétale, philosophique et juridique, dont l’enracinement historique et social justifie une telle inscription, permettant ainsi la pérennité d’une action ancrée dans les valeurs humanistes.

Nous, citoyens français soussignés, appelons madame Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, à procéder à l’inscription de la lutte contre la corrida à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France.

Claire Starozinski
Présidente de l'Alliance Anticorrida
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 31 Mar - 1:48

27 mars 2013
AccueilLa Corrida ActionsVictoiresEnseignementMédiasPolitiqueChevalSoutiensAdhérer-BoutiqueContact
27/03/2013
LA LUTTE ANTICORRIDA À L'INVENTAIRE ?


En écho à l’ouverture de la saison tauromachique à Arles, plus de cinquante noms issus du monde des Arts, de la Culture, de la Recherche et des Universités ont cosigné l'appel paru dans Le Monde du 27 mars, appuyant ainsi le projet de l'Alliance Anticorrida adressé à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture.

Mobilisées autour de l'association, les personnalités soutiennent la demande d'inscription de la lutte contre la corrida à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français, pratique qui présente, au même titre que la corrida, les critères requis pour être classée.

Car même si la ministre nous a assuré que « l'inscription ne constitue en rien une forme de reconnaissance et ne vise qu'à constater l'existence de pratiques tauromachiques sur une partie du territoire français », les partisans de la corrida affirment désormais que la tauromachie est devenue un « bien culturel inscrit au patrimoine ».

Un tel détournement semant le trouble dans l'esprit des Français, l'Alliance Anticorrida a entrepris cette démarche afin de rétablir un équilibre et mettre en lumière la portée réelle de ce type d'inscription.

Soutenir en signant la pétition

Lire quelques articles

France 3
Midi Libre
Le Figaro
TV5
Morandini
la Provence
Partager | Share on email Share on twitter Share on facebook
08/2012
DES TAUREAUX ÉLEVÉS AU VIN ET AU MARC !


Une expérience menée par la FNSEA consiste à « nourrir » des bovins avec du marc de raisin et du vin. Ce qui pourrait relever d’un canular est appelé à se pérenniser, le brevet Vinbovin© ayant été déposé et un exploitant agricole de Lunel-Viel dans l'Hérault, entend élever ainsi trois bovins de race Camarguaise.

Ce régime alcoolisé serait sans danger pour la santé des consommateurs. Or, « le principe de précaution ne saurait se satisfaire du conditionnel » s’insurge le docteur-vétérinaire Jean-Pierre Kieffer, président de l'Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs. De son côté Claire Starozinski, présidente de l'Alliance Anticorrida, s’étonne de voir, une fois encore, « les taureaux ravalés au rang de matériel exploité dans une course au profit... »

Les deux organisations dénoncent le fait qu'une telle expérience puisse être menée sans encadrement scientifique, car l’Institut de l’Élevage ou l’INRA ne semblent pas avoir été consultés et que des études relatives à l’utilisation de sous-produits de la vigne dans l’alimentation animale ont démontré que les marcs avaient une digestibilité limitée.

Les associations ont saisi le ministère de l’Agriculture avant que ce qui relève d’une expérience aux motivations essentiellement mercantiles, ne devienne un mode de production généralisé.

06/2012
LE DÉBUT DE LA FIN !


Amorcée en 2006, la La baisse du nombre de spectateurs se confirme. Pour les ferias pascales 2011 et 2012 à Arles, on a enregistré une chute de 23 %. À Nîmes, pour la seule feria de Pentecôte, la chute est de l'ordre de 14 %.

Enfin, à Bayonne, les déficits s'accumulent. En 2009, 40 000 euros, en 2010, 92 000 euros et en 2011, 400 000 euros ! Jean Grenet, le maire, n'a pu faire autrement que de diminuer le nombre de corridas pour 2012. De sept, on passe à quatre. Un déclin irréversible !

Lire ici :

Téléstar
20 minutes
Libération
La Tribune
Direct matin
05/2012
SI PRÈS DU BUT...


Le 29 avril 2012, un cheval de Rui Fernandes, éventré par un taureau, avait dû être euthanasié...Annoncé à Alès le 20 mai, Max Roustan, député-maire, demandait la déprogrammation du torero. Sans l'obtenir, le prestataire des arènes étant seul décisionnaire de par son contrat.

Face à cette réaction aussi encourageante que surprenante de la part d'un élu du deuxième département taurin de France, nous avons sollicité un entretien. C'est ainsi que le 30 mai, Paula Loïs et Claire Starozinski ont fait valoir leurs arguments visant à faire cesser les corridas dans la capitale des Cévennes.

En préambule, le maire a rappelé qu'il avait limité le nombre de corridas dès son premier mandat. Très affecté par le sort du cheval éventré, il nous a confié être « prêt à supprimer une corrida à cheval mais en aucun cas dans l'esprit dans lequel cela se passe aujourd'hui » faisant allusion aux « nombreux courriers de menaces et d'insultes envoyés par les membres du CRAC ». « Je ne cède ni à la menace verbale, ni aux pressions d'un groupe fanatisé. Je continuerai donc à faire donner des corridas à Alès pendant les trois prochaines années » a-t-il conclu. Dommage !

Midi Libre
05/2012
SITE SUSPENDU, ARTICLE RETIRÉ...


L’action de l’Alliance Anticorrida agace et nous l’assumons pleinement. Or, l’agacement tourne parfois à l’obsession et conduit certains à perdre toute retenue… Antonio Sanz sur L'esprit d'Avignon traitait Claire Starozinski de « pédophile » et de « gourou sectaire ». Le diffamateur l'accusait d'être une « pauvre négationiste »... L'un des articles était également présent sur son blog Midi Libre !

Ces assimilations à des organisations sectaires, ces provocations et ces mensonges sont autant d’allégations insupportables pour notre mouvement qui a toujours été soucieux d’inscrire son action et sa communication, dans le respect des valeurs et des personnes l'Alliance Anti-corrida a donc porté plainte.

Bien connu pour sa bêtise et sa hargne dans les milieux bobos avignonnais, Armand Héliot se cachait sous le pseudo du dénommé Antonio Sanz. Las, une erreur de procédure ne nous a pas permis de poursuivre le sinistre individu ! Néanmoins, vu la gravité des injures, le Parquet a pris toutes ses responsabilités en faisant suspendre l'activité du blog diffamatoire et Midi Libre a supprimé l'article...

lalliance-sectaire-de-claire-starozinsky-et-la-pedophilie
12/2010
SANTONNIER MAL INSPIRÉ

Même William Leymergie n’a pu réprimer un sursaut de réprobation dans Télé Matin du 2 décembre. Un reportage sur les santons de Provence révèle qu’un producteur, en quête de sujets nouveaux, a cru devoir fabriquer… un torero. Consternation ! Une spécialiste venait juste de rappeler que la crèche et ses personnages relèvent d’une tradition du 13e siècle et nous vient de Saint François d’Assise.

Que vient faire ici le pantin équipé pour tuer ? Quelle sinistre représentation peut-il figurer auprès du bœuf et de l’âne ? Mais le santonnier a refusé de remiser son matador.

Réagir ici : santons@escoffier.fr

10/2010
UNE CORRIDA POUR HAITI...


Le 18 septembre, sur la piste des arènes de Nîmes, Sébastien Castella, matador, remettait à Thierry Lhermitte un chèque de 219 578 € au profit de l’association Enfants bonheur.

Ces fonds, représentant la recette de la corrida de l’Ascension, étant censés financer la construction d’un foyer dont les enfants ignorent sans doute la couleur : rouge comme le sang des taureaux massacrés en leur nom ! De plus il s’agit là de corridas particulières, avant lesquelles les taureaux, souvent de « deuxième choix », subissent l’afeitado, qui consiste à amputer leurs cornes en les sciant à vif.

Il existe pourtant d'autres moyens de récolter des fonds... D'autant qu'en acceptant cet argent taché de sang dans le cadre d'un divertissement, c'est bien l'image d'Enfants bonheur qui se met au service de la tauromachie, et non l'inverse. D'autres associations humanitaires ont pourtant privilégié l'éthique en renonçant aux bénéfices des spectacles indignes. Pourquoi pas Enfants bonheur ?

Merci de leur poser la question courtoisement

contact@enfants-bonheur.org
Philippe Lavil, président : alainbilowusprod@aol.com

07/2010
LE SONDAGE ACCABLANT !



Ce sondage inédit commandé par l'Alliance Anti-corrida dans un département éminement taurin (15 arènes) est accablant pour nos adversaires et donne le coup de grâce à la corrida devenue un spectacle à placer hors-la-loi.

Êtes-vous très, plutôt, pas vraiment ou pas du tout attaché à la tauromachie ?

Plutôt pas attaché : 26 %
Pas du tout attaché : 45 %
Plutôt attaché : 18 %
Très attaché : 10 %
Sans opinion : 1 %
71 % des Gardois affirment ne pas être attachés à la tauromachie, dont 45 % pas du tout.

Êtes-vous favorable ou défavorable aux corridas avec pique, banderilles et mise à mort des taureaux ?

Défavorable : 66 %
Favorable : 34 %
66 % des sondés se déclarent contre les corridas !

Approuvez-vous ou désapprouvez-vous le fait que l’école de tauromachie et la plupart des corridas reçoivent des subventions de la part des mairies, du conseil général et du conseil régional ?

Désapprouve : 61 %
Approuve : 38 %
Sans opinion : 1 %
Dans une période de restrictions budgétaires et où beaucoup d’efforts sont demandés aux contribuables, 61 % des Gardois se prononcent contre les subventions allouées aux corridas. Nos élus devront bien en tenir compte !

Pour les corridas avec pique, banderilles et mise à mort, êtes-vous favorable à une limitation de l’accès aux arènes pour les enfants de moins de 15 ans ?

Pour : 72 %
Contre : 27 %
Sans opinion : 1 %
72 % de la population souhaite limiter l’accès aux arènes aux enfants. Fer de lance de la protection des mineurs — on se souvient des interdictions obtenues par l’Alliance Anticorrida pour Andy Cartagena (1996), El Juli (1998) et Michelito (2008) —, l’association ne peut que se féliciter d’un tel résultat.

Êtes-vous pour le remplacement des corridas par des courses camarguaises ?

Oui : 67 %
Non : 33 %
Peu attachés aux corridas, la majorité des Gardois (67 %) ne verraient donc pas d’inconvénient à leur remplacement par des courses camarguaises, sport sans effusion de sang et pour lequel de nombreux aménagements sont mis en place pour respecter l'intégrité de l'animal.

02/2010
LE CAS MICHELITO!


Michelito Lagravère vit au Mexique où aucune loi n’interdit aux enfants de toréer. Il a tué son premier taureau à 6 ans, il en est à 350 à ce jour et possède déjà des cicatrices ! À Fontvieille, le 4 août 2007, après avoir posé plusieurs banderilles à 9 ans, il s’était fait renverser...

« Il y a donc bien mise en danger d’autrui au titre de l’article 223-1 du code pénal » s’est insurgée Claire Starozinski en saisissant la justice lorsque les parents ont voulu produire l'enfant en France .

Le 1e août 2008, le maire de Fontvieille a annulé une première corrida suivi le lendemain par le préfet à Arles. Annoncé en grande pompe sur les affiches, le bébé torero a brillé par son absencedans le Sud-Ouest. Pourquoi le « petit prodige » n’a-t-il pas honoré son engagement ? Absence de sang ? Absence de médias ? Absence de cachet ? Ou les trois ? Poser la question, c’est déjà y répondre…

Le 24 janvier 2009 à Mérida (Mexique) l'enfant a tué six taureaux sous les yeux de sa maman, dans le but de faire homologuer sa tuerie par le livre Guinness des records. Mal leur en a pris puisque son entrée dans le livre a été catégoriquement refusé au motif que « Le Guinness n'homologue aucun record fondé sur les blessures causées à des animaux ou le meutre de ces derniers ».

www.nouvelobs.com
www.lefigaro.fr
www.lci.tf1.fr
Pour mémoire : l’Alliance Anticorrida avait, la première, dénoncé le scandale des enfants toreros en 1996-1997. Une affaire qui s’était soldée par la condamnation de Robert Pilès, directeur des arènes de Nîmes, pour infraction à la législation du travail, et l’interdiction de toréer pour Andy Cartagena et El Juli pendant deux ans



En prélude aux fêtes de fin d’année 2009, l’Alliance Anticorrida lance la campagne « NON AU SOUTIEN DES CORRIDAS ! », destinée à informer le groupe Pernod-Ricard du mécontentement de tous ceux qui sont sensibilisés à la cause animale. Car si Pernod-Ricard, numéro deux mondial de spiritueux possède les marques les plus vendues au monde, il est aussi un soutien du milieu tauromachique français par le biais de nombreux clubs taurins Paul Ricard dédiés à la corrida.

l'Alliance Anti-corrida a su réunir autour d’elle la majorité des grands mouvements internationaux de protection animale : Animaux en péril (Belgique), ANIMAL (Portugal), CAS International (Pays-Bas), FAADA (Espagne), Fondation Franz Weber (Suisse), Fundación Altarriba (Espagne) et League Against Cruel Sports (Royaume-Uni).


En associant son nom, sa renommée et sa puissance financière à une activité réprouvée par une majorité grandissante de la population et en sortant de la neutralité que son activité réclame, le groupe Pernod-Ricard a pris le risque de voir les sympathisants de la cause animale affecter leur argent ailleurs.

Trois cent mille cartes-lettre, imprimées en six langues et demandant au groupe de cesser d'apporter son soutien au milieu tauromachique.

Vous pouvez faire part de votre décision au groupe en téléchargeant la carte-lettre et en l'envoyant à l'adresse précisée, ou bien en écrivant à :

florence.taron@pernod-ricard.com
08/2008
LES CAMPAGNES D'AFFICHAGE

Après les affichages dans les villes taurines, l'Alliance Anti-corrida a réitéré l’expérience pendant l’été 2008, que ce soit à Nice ou pour le festival d’Avignon.

Rappelant que la majorité des Français est opposée à la tauromachie et que les trois quarts des Espagnols n'éprouvent plus d'intérêt pour les corridas, l'association a voulu ainsi « sensibiliser les festivaliers et les touristes, au douloureux visage de la corrida ».

POUR LA PREMIÈRE FOIS, À ARLES…

Après Nîmes, en 2004 et Carcassonne en 2005, l'Alliance Anti-corrida s'est manifesté, à Arles, l'année suivante. Pendant la semaine de la très médiatique feria pascale, quinze panneaux, de quatre mètres sur trois, ont dévoilé la réalité sans fard des spectacles barbares et pour une fois, le grand public a eu le choix entre mensonge et paillettes et la douloureuse réalité !



Le 13 avril au matin, toutes les photos étaient maculées de peinture ! Une illustration saisissante de la mentalité du milieu taurin !

11/2007
ZIPPO RETIRE SES RÉFÉRENCES

La marque Zippo proposait à la vente deux modèles de briquets arborant des représentations de corrida.

Une fois encore, l'action de nos membres a porté ses fruits, puisque, le 10 décembre 2007, Zippo a retiré de son catalogue les deux modèles incriminés.
Vous pouvez leur témoigner votre satisfaction et les remercier au moyen du formulaire « Contactez-nous » en page d'accueil de leur site.

11/2007
ON N’A PAS TOUT DIT…

Le 15 novembre 2007, Laurent Ruquier a souhaité la présence de Claire Starozinski sur le plateau de On n’a pas tout dit pour débattre de la polémique lancée appelant au boycott de l’album de Céline Dion.
Laurent Ruquier et Mustapha se sont focalisés sur Céline Dion, et la bonhomie de Kad a fait le reste ! Défendue par la présidente de l’association, souriante mais non moins ferme sur ses positions, la cause anticorrida a bénéficié, ce soir-là, d’une très grande écoute.

10/01/2013
EN LIGNE DE MIRE



Arles : Leclerc...

Une immense affiche exhibant un torero trône dans la galerie du magasin Leclerc d'Arles, revendiquant la tauromachie comme la fierté de notre région. Or, notre beau pays n’a nul besoin de spectacles barbares pour être attractif. Et surtout, seule la Course camarguaise peut prétendre à faire partie de nos traditions. Participez à notre campagne d'écriture.

Directeur du centre Leclerc
Page contact de Leclerc


Le mauvais goût de GAS !

Les bijoux Gas proposent la collection GOLD MATAD’OR. Leur réponse dilatoire ne nous satisfait nullement. Manifestons notre mécontentement.

GAS Bijoux communication
GAS Bijoux
10/2012
MANIFESTATION INÉDITE À NÎMES


Samedi 20 octobre, rassemblés à la hâte et malgré une alerte météo prévoyant des épisodes cévenols, près de 500 manifestants ont crié leur indignation à Nîmes, capitale française de la corrida.

L'objectif était de créer une figure géante à la symbolique forte sur le parvis des arènes. Pari réussi, puisque le double des participants attendus était réuni. Devant l'amphithéâtre nous attendaient quelques aficionados, inquiets pour la statue du torero, à laquelle nul n'a accordé la moindre attention...

Le cortège a ensuite investi les ruelles de l'Écussonen direction de la Maison Carrée pour une prise de parole rapide avant une dernière descente sur les arènes, sans qu’aucun débordement ne puisse nous être imputé.


Une action bien relayée par les médias, qui ont évoqué (selon la police) 250 à 300 personnes à Paris, 150 à Toulouse et 300 à Nîmes.

France 3
Le Dauphiné Libéré
France Bleu
Midi Libre
Objectif Gard
La Provence
L'Express
Diaporama Citizenside
Merci aux particuliers et aux associations qui, par leur présence, ont fait de cette journée une réussite.

08/2012
FUTUROSCOPE : UN SACRÉ FAUX-PAS !

Le Futuroscope était annoncé, comme partenaire de la feria de Dax et de l'Encierro des pitchouns, le 11 août. Le programme, assorti du logo du Futuroscope, visible sur la page des enfants du site de la feria faisait mention de démonstrations de corrida, d'une présentation des cartels sur écran géant et d'une corrida dans les arènes. Suite aux vives réactions de nos membres et de très nombreux sympathisants, un communiqué de presse laconique a été envoyé...

Madame,

[...] Le Futuroscope s’est associé à la Feria de Dax en nouant un partenariat avec la commission des fêtes populaires. Ce partenariat repose sur la seule journée des enfants programmée samedi 11 août et il consiste à apporter des dotations en cadeaux : entrées pour le Futuroscope, t-shirts, albums à colorier...
Au cours de cette journée, de nombreuses activités sportives et ludiques sont proposées aux enfants : structures gonflables, spectacles, concours de quilles, de pêches, etc...
Au travers de ce partenariat, le Futuroscope souhaite soutenir une journée populaire et familiale. Cette action s’intègre dans la démarche du Futuroscope de promouvoir le parc lors de manifestations estivales et de permettre à différentes familles de se rendre au Futuroscope en bénéficiant d’entrées gratuites.
Restant à votre écoute

Laure MOSSERON – Directrice Marketing

N'ayant pu obtenir de la municipalité le retrait des mentions faisant allusion à la corrida sur les programmes préimprimés, Marcel Cabdevila, responsable des partenariats, s'est rendu à Dax pour s'assurer personnellement qu'aucun amalgame n'était réalisé entre les enfants, la tauromachie et le Parc d'attractions.

« Le retrait du partenariat n'a pas été acté », le Futuroscope ayant tenu à « respecter sa parole vis-à-vis des dotations promises aux enfants » a confié Laure Mosseron à Claire Starozinski, présidente de l'Alliance Anti-corrida. De son côté, conscient que « la polémique a nui à l'image du Futuroscope » Marcel Cabdevila nous a affirmé que ce partenariat ne serait pas reconduit dans les années à venir... Un faux-pas dont on se souviendra !

Dépêche AFP
La Nouvelle République
Agoravox
07/2012
LES ASSOCIATIONS SAISISSENT LES DDPP !


Le don de viande à la banque alimentaire du Vaucluse a éveillé l’émoi de bon nombre de nos membres qui n’ont pas manqué de nous interpeller. Cette viande issue des taureaux mis à mort les 14 et 15 juillet à Châteaurenard (Gard) suscite des questions au plan de l'éthique, mais aussi des risques concernant l’hygiène alimentaire. Car entre le moment où elle sera distribuée aux consommateurs et celui où les animaux auront été abattus, il se sera écoulé deux mois !

Or, selon le courrier du ministère de l'Agriculture, il s'agit bien là d'une « viande particulière »... Et n'oublions pas que suite au scandale de l’ESB, l’avis de l’ex-AFSSA, recommandait que « les viandes et les sous-produits des animaux de l’espèce bovine mis à mort pendant les corridas ne rentrent pas dans la chaîne alimentaire humaine ».

Et, dans un souci de la conscience de chacun, les bénéficiaires seront-ils dûment informés de la nature et de la provenance de cette viande spécifique ?

l'Alliance Anti-corrida et l'Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs, ont donc saisi les pouvoirs publics qui leur ont affirmé qu'ils allaient procéder à des contrôles auprès de la banque alimentaire et des diverses associations caritatives...

I télé - Canal+
La Provence
Le Dauphiné
Néoplanète
Raje
Univers Nature
06/2012
NON AUX VILLES TAURINES !



La corrida continue de sévir dans onze départements français. Certaines municipalités en tirent une sorte de fierté et y voient un atout pour leur commune. Le tourisme est l’argument phare invoqué pour justifier la poursuite de traditions inacceptables dans un monde civilisé. Or, vous et votre famille, avez le droit d'éviter les lieux où perdure la barbarie.

Avec nous, et comme plus de 9 700 signataires, prenez la décision de ne plus alimenter le commerce de la souffrance et de la honte et dites-le clairement aux maires des villes concernées sur villes-taurines.com

03/2012
SEISSAN : LA CONFIRMATION !


Suite aux rumeurs d'introduction de corridas à Seissan (Gers), François Rivière, le maire, nous a rassurés par e-mail en octobre 2011. Le 9 mars dernier, il a appelé Claire starozinski pour lui confirmer ses propos selon lesquels « Aucune manifestation tauromachique avec banderilles ou mise à mort n'est programmée pour 2012. Il s'agira, comme tous les ans, d'une capea et d'une course landaise ». Nous serons attentifs...

02/2012
FRÉJUS : OUI MAIS...



Depuis 2006, date de la fermeture des arènes pour restauration, nous n'avons eu de cesse d’informer l'ensemble des élus, faisant notamment valoir que la majorité des Fréjussiens étaient contre l’organisation de corridas. Des centaines de messages les ont incités à reconsidérer la relance de la barbarie dans leur ville. Maintenant la pression, l’Alliance Anticorrida a fini par obtenir une réponse du maire, le 22 décembre 2010. Se rangeant à nos arguments, Élie Brun a : « décidé qu’il n’y aurait plus de corridas dans l’amphithéâtre de Fréjus en cours de rénovation. Les travaux seront terminés pour une facture très lourde, et je ne souhaite pas que des courses de taureaux s’y déroulent désormais. De toute façon, Fréjus n’est absolument pas une ville de tradition taurine. Il faut laisser cela aux autres cités où la tradition existe ».

Le 4 février 2012, Elsa Di Méo, conseillère régionale et municipale, assiste à l'assemblée générale du Collectif pour le maintien de la tradition taurine à Fréjus. Sa présence, même devant une vingtaine de personnes, est une caution manifeste au maintien de la tauromachie à Fréjus. Restons donc vigilants et faisons savoir, courtoisement à l'élue, que le temps est venu de tourner le dos à la corrida, fusse-t-elle dans l'opposition...

elsa.dimeo@gmail.com
La réouverture des arènes de Fréjus doit uniquement s'accompagner de la programmation de spectacles culturels dignes de ce nom.

Remerciements à notre délégué Christian Baloy pour son implication dans ce dossier.

10/2010
SEMI-MARATHON POUR LES ANIMAUX



Sedan-Charleville, dont la première version remonte à 1906, est la plus ancienne course de ville à ville de France : une ambiance chaleureuse, un public qui ne ménage pas ses encouragements et de nombreuses causes soutenues par les participants.

La 90e édition s’est déroulée le 3 octobre avec Katie Timmins, anglaise de 32 ans, en représentante de l’Alliance Anticorrida. Elle a réalisé un temps de deux heures quarante minutes et cinquante-neuf secondes pour 24 km. Merci à Christelle Gallet, à l’origine du projet qui regroupe végétariens et défenseurs des animaux.

07/2010
LES SURVOLS DE L’ASSOCIATION

Feria de pentecôte 2007 à Nîmes : première campagne aérienne très remarquée pour inciter le million de fêtards à fuir les corridas. L’appareil avait survolé le centre et tous les villages alentour organisant des corridas.



Trois ans plus tard, tout le littoral, de Cerbère à la frontière italienne, a été la cible de notre slogan. Au final, 1 000 km ont été couverts par des monomoteurs peu polluants, pour un message délivré à quatre millions de vacanciers… Olé !



05/2009
L'ARGENT DE LA HONTE !

Le 16 mai, le Club taurin El Campo organisait, à Vauvert (Gard), une corrida pudiquement appelée « festival taurin » au profit de Sésame Autisme, qui œuvre pour les autistes et leurs familles.

Or il s’agit là de corridas particulières, avant lesquelles les taureaux, souvent de « deuxième choix », subissent légalement l’afeitado, pratique qui consiste à amputer les cornes du taureau en les sciant à vif sur cinq à dix centimètres. Les gens qui souffrent et pour lesquels l'association a besoin de cet argent supporteraient-ils d’assister à la corrida et de voir les sévices infligés aux taureaux en leur nom ?

Instrumentalisée par les milieux taurins qui cherchent à s’acheter une respectabilité, Sésame Autisme n’a pas daigné répondre à nos courriers. N’ignorant pas que les défenseurs des animaux sont parmi les plus fidèles donateurs aux œuvres humanitaires et alertées par l’Alliance Anticorrida, d’autres ont pourtant renoncé à l’argent de la honte.

Chacun pourra sensibiliser les responsables de Sésame Autisme aux effets pervers de leur choix…

09/2009
ACTION CHOC PENDANT LA CORRIDA !



Coup d'éclat audacieux pendant la corrida avec le déploiement d'une banderole portant un unique mot : « TORTURE ».

Ce samedi de feria des Vendanges, nous sommes clairement entrés en résistance contre la barbarie en affichant, dans les arènes de la plus grande ville tauromachique de France, le souhait de 73 % des Européens : l'abolition des corridas.

La banderole est restée en place pendant plus de six minutes avant d'être arrachée par les agents de sécurité des mains des militants, qui eux, ont su rester dignes et pacifiques. Derrière les huées des spectateurs, on pouvait clairement percevoir des applaudissements...

01/2009
LA FNAC SOUTIENT LES PROCORRIDA !

Mars 2005 : quatre toreros dédicacent Les Princes de l'arène à la FNAC de Nîmes. Juin 2006 : la directrice s'engage à inviter Claire Starozinski pour son troisième ouvrage La Face cachée des corridas. Une belle promesse restée sans suite.

Décembre 2008 : Jacques-Alain Raynaud présente son roman sur la tauromachie, Du rouge dans le noir, à la FNAC de Bordeaux Sainte-Catherine. L'union faisant la force, vous pouvez vous associer à notre campagne de protestation et faire savoir votre mécontentement à :

patricia.roussard@fnac.tm.fr
bordeaux@fnac.tm.fr
nimes@fnac.tm.fr
03/2009
NON À BELLAMY !

Dans une interview accordée à Midi Libre, lors du tournage de Bellamy à Nîmes, Depardieu déclarait : « La corrida est un rituel sublime. Il ne faut pas entendre les arguments de ceux qui s’élèvent contre cette tauromachie, d’ailleurs les anticorrida sont beaucoup plus violents que tous les matadors qui tuent les toros. »

Gérard Depardieu, a encore perdu là une belle occasion de se taire...

12/2006
ÉGLISE COMPLICE ?

Le froid, le vent ou les insultes d’un passant n’ont pas calmé les ardeurs des neuf sentinelles de l’Alliance Anticorrida présentes pour dénoncer la complicité de certains hommes d’Église avec le milieu taurin, le 10 décembre 2006 à Nîmes. L’abbé Teissier avait organisé, au club taurin Pablo Romero, un colloque sur la tauromachie dans le cadre des événements proposés par l’association Arts-Culture-Foi !

Bâillonnés, pour rappeler que nous sommes privés de tout moyen d’expression, nous étions munis de panneaux « Non à l’église complice », « Tu ne tueras point », « Non au curé torero » , « Oui au respect de la vie ». Saisi en 2003, pour demander que l’abbé aficionado cesse de s’afficher dans les arènes en tant que spectateur, mais aussi en tant qu’acteur, Mgr Wattebled nous avait répondu : « La chapelle des arènes ne dépend pas de l’évêché et j’ignore comment son aumônier est désigné. Je n’y suis donc pour rien ! » Depuis, ni courrier ni campagne n’ont reçu de réponse…
C’est oublier un peu vite que rien, dans les textes sacrés, ne justifie la corrida. Quant au nouveau catéchisme de 1993, il dit clairement « Il est contraire à la dignité humaine de faire souffrir inutilement les animaux et de gaspiller leurs vies. »

C’est oublier aussi l’intervention de deux évêques nîmois, Mgr Plantier en 1863 et Mgr Besson, qui déclara, en 1885 : « Nous blâmons sans détour les courses qui sont en usage dans quelques paroisses… Nous faisons aux journaux catholiques de notre diocèse la défense formelle de prêter aux combats de taureaux leur publicité et leurs réclames. S’ils doivent élever la voix, c’est pour les condamner hautement. »
Face à ce qu’un grand nombre de nos membres considèrent comme un dévoiement de la religion, n’aurons-nous pas d’autre choix que d’aller bientôt manifester devant les églises ?

Retour en haut
Toute reproduction du texte, des photos ou des dessins du site est soumise à autorisation de la part de l’Alliance Anticorrida.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Dim 31 Mar - 1:51


AccueilLa Corrida ActionsVictoiresEnseignementMédiasPolitiqueChevalSoutiensAdhérer-boutiqueContact
SPONSORS ET ONG SE RÉTRACTENT...

05/03/2013HOP !


Sur le site de la compagnie aérienne Hop, filiale d'Air France, figurait une photographie d'un matador en action pour illustrer la destination Biarritz. Après notre courriel au service commercial et l'intervention éclair des internautes, le matador a été remplacé par une photo de surf et d'océan.

Voir la confirmation officielle :

Réponse de Hop.


26/02/2013Carrefour et Auchan


Le 11 février, dans l'enseigne Carrefour de Beaucaire (Gard) sont apparues deux représentations d'un taureau et d'un torero, grandeur nature. Le 23 février, Véronique, adhérente d'Istres (Bouches-du-Rhône) nous envoyait les photos des mêmes statues exposées, cette fois, dans l'enseigne Auchan de Martigues. Fidèle cliente de l'enseigne, elle nous demandait d'intervenir, après avoir fait une réclamation écrite à l'accueil.

Après intervention de l'association auprès des deux directeurs, les effigies ont été retirées.

Réponse de Carrefour.
- Remercier ici.

Réponse d'Auchan.
- Remercier ici


28/01/2013Géant Arles
L'hypermarché Géant d'Arles décorait les murs de sa cafétéria avec des tableaux de corrida. Nous en avons obtenu le retrait avec une cyberaction suivie par nos militants et abonnés sur Facebook. Prendre connaissance de la réponse de la direction du centre commercial.



12/2012Kinépolis
Au cinéma Kinépolis de Nîmes figurait une affiche permanente 4x3 faisant la publicité pour les corridas. Nous avons été entendus par Audrey Rieb, responsable de l'établissement nîmois, qui nous répond : « l'affiche est en cours de retrait ». Avec un passage à l'acte le 10 décembre.
N'hésitez à la remercier.



11/2012Larousse
Larousse avait choisi un torero pour illustrer la couverture du dictionnaire L'espagnol dans votre poche. Quinze jours de campagne menés par l'Alliance Anticorrida et toutes les bonnes volontés, ont eu raison du choix contestable du célèbre éditeur. Carine Girac, directrice du Département dictionnaires et encyclopédies, a indiqué par un courrier que l'illustration de couverture serait « changée dès la prochaine réimpression ».





11/2012 Chaînes hotelières
Le groupe international Accor a demandé au responsable du Novotel de Nîmes de limiter les expos tauromachiques dans son établissement.





Certains clubs taurins ont alors déménagé leur siège social à Nimotel, du réseau Best Western. Déjà, en 2011, l’Alliance Anticorrida avait dénoncé la propagande éhontée de la corrida réalisée par cet établissement.
Le directeur général de Best western nous avait alors indiqué travailler à la « constitution d'une charte ayant pour objectif de transmettre les valeurs du groupe et de réglementer l'utilisation de sa charte graphique ».

Saisi à propos de cette nouvelle affaire, il répond à Claire Starozinski, la présidente de l'Alliance Anti-corrida, en ces termes : « Les établissements Best Western sont autonomes contrairement au groupe ACCOR. Sachez cependant que nous sommes particulièrement attentifs à l’utilisation de notre marque dans ce cas précis, par l’hôtel Nîmotel. La Charte des valeurs de Best Western, projet qui fédère l’ensemble de nos hôteliers, est en cours de finalisation. Il s’agira d’un engagement moral entre l’hôtelier et la marque Best Western. »



11/2012Mickey torero !
Le site Avenue des jeux proposait, dans sa rubrique Disney, une figurine de Mickey déguisé en torero. Suite à notre réclamation, l'article a été retiré de la vente. Vous pouvez les remercier, via l'espace client.



07/2012Afflelou
Le 04 avril, Jean Grenet, maire de Bayonne, et président du groupe parlementaire aficionado, annonçait la participation d'Alain Afflelou comme sponsor des Fêtes de juillet à raison d’un engagement de 500 000 euros.

Une légitime inquiétude nous a conduits à interroger le célèbre lunetier pour savoir s'il sponsorisait les corridas. L’intéressé s’en défend avec vigueur et aurait demandé expressément que « l’argent versé à cette manifestation ne soit pas utilisé dans l’organisation de corridas… ». Or, le programme officiel des Fêtes de Bayonne faisait mention de deux corridas...

De plus, le fonctionnement des arènes de Bayonne est celui d'une régie municipale. Par conséquent, une séparation étanche entre les comptes de la rue et ceux de l’arène était techniquement impossible.

Un second démenti ne nous a pas davantage convaincus et nous avons lancé une grande campagne visant à faire connaître la finalité de ce sponsoring. De nombreux clients de l'enseigne se sont tournés vers la concurrence.

Le 11 juillet, l'entreprise publiait un communiqué selon lequel Afflelou retirait son partenariat des Fêtes mais que les 500 000 € promis iraient à des manifestations culturelles.

Après McDonald’s, Easyjet, Interflora, Lee Cooper, Danone, Veolia et bien d'autres, qui ont abandonné tout partenariat avec la tauromachie à la demande de l’Alliance Anticorrida (voir ci-dessous), on ne peut que se réjouir de la décision du lunetier qui va dans le sens de la civilisation

Sud-Ouest
Fréquence Optic
Eitb.com
Sud Ouest 2



07/2012 Danone, Calcia et Veolia


En 2011, les ciments Calcia et les groupes Veolia et Danone étaient annoncés comme partenaires des corridas des Estivales de Beaucaire (Gard). l’Alliance Anticorrida a appelé ses abonnés à faire savoir aux sponsors leur volonté de ne plus acheter leurs produits. Les dirigeants ont aussitôt démenti sans pour autant prendre des mesures, excepté le cimentier Calcia.



Exigeant le retrait du logo de son entreprise, Michel Beneton, directeur, nous a affirmé : « Ciments Calcia dément tout parrainage de corridas, selon un principe général et donc, bien évidemment, celles prévues durant "Les Estivales de Beaucaire". L'utilisation de notre nom et de notre logo sur les affiches et autres matériels publicitaires annonçant la Feria du Toro est totalement abusif ». Voir son communiqué de presse.

Danone et Veolia nous ont assuré qu'ils ne soutenaient pas la corrida, sans pour autant exiger le retrait de leur logo.

Midi-Libre
L'Indépendant
Batiactu
En 2012, les logos de Calcia, Veolia et Danone ont disparu de l'affiche annonçant les corridas !


07/2012Aldi


Le journal Métro du 20 juin, comportait un encart de l’enseigne Aldi faisait la promotion de produits Espagnols avec l'image d'une tête de matador. Saisi, le service consommateur nous répond : « Nous n'avons jamais eu l'intention de promouvoir les courses de taureaux. L'action espagnole est déjà terminée et nous vous assurons que nous n'utiliserons plus certaines images dans nos futures campagnes publicitaires »

Nous vous invitons à les remercier mail@aldi.be



03/2011McDonald's et Lee Cooper

McDonald’s était annoncé comme partenaire du Printemps des jeunes aficionados, les 26 et 27 mars 2011 à Saint-Gilles (Gard) avec une « classe pratique » : quatre élèves toreros face à quatre veaux d’un an. On imagine sans peine le spectacle...

Nos protestations ont conduit Jean-Pierre Petit, président, de McDonald’s, à démentir toute implication de la chaîne : « je dénonce fermement l'utilisation abusive faite de notre logo à notre insu et à l'insu de notre franchisé. En aucun cas, jamais il n'a été question pour l'enseigne ou pour ses membres, de soutenir la promotion publicitaire des manifestations taurines de Saint-Gilles » nous écrit-il.

Sur son site, Lee Cooper avait choisi de promouvoir la feria de Nîmes 2009 et ses corridas. Sensibles à nos remarques, les dirigeants de l'entreprise ont affirmé « nous ne soutenons en aucun cas les corridas et tout ce que ces dernières impliquent ». Lee Cooper va plus loin en martelant que la marque aux valeurs authentiques, depuis plus de 100 ans, ne soutient pas de « causes honteuses ». Et, pour éviter tout amalgame, la société a immédiatement supprimé la référence à la feria de Nîmes.

Encore une affaire qui confirme la nécessité d'une vigilance permanente pour éviter la banalisation de la barbarie.



2012/1998Les ONG refusent l'argent de la souffrance


Le 14 octobre 2012 devait être organisée, à Dax, une corrida dite de bienfaisance afin de récolter des fonds au profit dEmmaüs Bordeaux. Une très large mobilisation de nos membres par mail, sur nos réseaux sociaux et le lancement d'une pétition, a conduit Pascal Lafargue, président des associations d'Emmaüs Gironde, à faire voter une décision visant à refuser les bénéfices de cette corrida.

Midi Libre
Sud-Ouest

Le 24 octobre 2010, une corrida est organisée à Rodilhan (Gard). La recette était destinée à l'antenne gardoise de l'association Rêves, présidée par une aficionada. Les dirigeants nationaux ont refusé ce don estimant qu'il : « n'est pas possible d'associer la mort d'enfants et la mort des taureaux. » La recette de la tuerie a été offerte aux associations La Clé et l'ARS qui l'ont accepté sans états d'âme.



Le 26 octobre 2003, le bureau national de Restos du Coeur s’est rendu à nos arguments refusant la recette d'une corrida prévue à Dax : « Ni le bureau départemental des Landes, ni le bureau national n’avaient donné leur accord pour cette manifestation et ils refusent que le nom des Restaurants du cœur soit associé à ce type de spectacle. »

En octobre 2000, l’Association pour le don d’organes et de tissus humains tenait un stand à l'occasion d'une corrida à Lunel (34) pour sensibiliser les spectateurs au don d'organes. nos arguments ont conduit le Conseil d'administration à prendre la décision de ne plus participer à des activités en lien avec les corridas, ni « d'accepter des fonds provenant de telles manifestations ».

En octobre 1998 , le Club taurin de Mont-de-Marsan décidait de monter une corrida au profit de l’Association des paralysés de France. Une nouvelle mobilisation de nos membres nous permettait, cette fois encore, d’obtenir une victoire. Marc Rouzeau, directeur général, s’était engagé auprès de Claire Starozinski à « ne plus accepter de fonds ni organiser de manifestation qui provoque la souffrance des animaux »



D'autres symboles sont tombés

Dans leur guide En route pour le Languedoc- Roussillon, les éditions Itak qui concoivent des ouvrages pour enfants faisaient l'éloge des corridas. Suite à notre intervention, le directeur, nous répond : « Nous ne pouvons pas supprimer une phrase dans un ouvrage imprimé. Cependant, il est prévu d'apporter des modifications au titre lors de sa réédition. Nous nous assurerons que votre remarque soit prise en compte à cette occasion. »


De son côté, Vistaprint qui proposait une carte représentant une scène de corrida s'est rendu à nos arguments en répondant à nos adhérents : « Nous vous prions de nous excuser, l'image sera bientot supprimée de notre base de données. »


Vocable, spécialiste de l'apprentissage des langues étrangères et de la formation, proposait un bulletin d'abonnement illustré par une corrida. Lucie Schmid, chargée de marketing, répond : « nous allons prochainement imprimer de nouveaux bulletins et l'image sera remplacée, notre but n’étant pas de choquer mais d’informer et d’aider à l’apprentissage des langues ».


Vacances Bleues fêtait ses 40 ans en 2011 avec cette photographie. Regrettant que « ce choix maladroit ait pu choquer » Caroline Cavallasca, a évoqué un « malentendu », mais à aucun moment le retrait de la photo... Notre deuxième campagne a eu le succès attendu puisque le directeur a décidé de « supprimer tous les visuels faisant référence à la corrida » du site internet.

Remerciez-les chaleureusement :

Kids'voyage
Vistaprint
Vocable
Vacances Bleues


05/2010Galerie commerciale Carrefour



En offrant des places de corrida et un habit de lumière pour promouvoir la feria de Nîmes, les commerçants du centre commercial Carrefour Nîmes-Étoile ont semé le trouble : ce prosélytisme en faveur d’un spectacle plus que controversé est déplacé dans un lieu fréquenté par des familles.

Des centaines de membres de l’Alliance Anticorrida se sont attachés à faire connaître leur mécontentement aux commerçants et à la direction de Carrefour. Yves Rocher s’est aussitôt démarqué de la malheureuse initiative en retirant les bulletins de participation au jeu, suivi par les salons Frank Provost.

Le jour du tirage au sort, huit membres de l’association se sont rendus à la galerie commerciale pour découper leurs carte de fidélité et carte Pass en signe de protestation. Le rassemblement a suscité la curiosité des clients présents et certains nous ont encouragés. Une centaine d'adhérents les ont suivis...

Et en 2011 plus aucune référence à la tauromachie dans la galerie !



11/2007Zippo

La marque Zippo proposait à la vente deux modèles de briquets arborant des représentations de corrida.

Une fois encore, l'action de nos membres a porté ses fruits, puisque, le 10 décembre 2007, Zippo a retiré de son catalogue les deux modèles incriminés.
Vous pouvez leur témoigner votre satisfaction et les remercier au moyen du formulaire « Contactez-nous » en page d'accueil de leur site.



06/2006Interflora

prenant en compte notre mécontentement concernant la publicité passée sur TF1, le 18 mai 2006 qui montrait un enfant apprenant le métier de torero sous le regard admiratif de sa mère, Eric Mollica, directeur marketing d’Interflora France reconnaît : « Nous n’aurions pas dû accepter, sur proposition de TF1, un sujet d’émission au thème aussi sensible. Nous nous engageons à ce que cette émission ne repasse pas à l’antenne. »

Remerciez-les chaleureusement : entreprise@interflora.fr



07/2006Easyjet

La compagnie aérienne avait réalisé la promotion de la feria de Fenouillet, fin juin 2006, sur son site, Marianne West, directrice des relations clientèle, a présenté ses excuses pour nous avoir heurtés. De plus, elle a immédiatement supprimé toute référence à cette manifestation, intimant à toutes ses agences européennes de faire de même. La promotion touristique d’Easyjet ne passera plus par les arènes…
Saluons cette volonté : marianne.west@easyjet.com



07/2006Gaspacho Alvalle

En 2005, l’Alliance avait lancé une campagne contre cette publicité de mauvais goût. Mais lLa marque a continué à promouvoir son gaspacho avec un torero en action. Nos protestations renouvelées auprès des responsables du groupe ont été entendues : « Nous sommes sincèrement désolés de vous avoir choqués avec notre visuel. Cette campagne a désormais cessé. Nous avons pris en compte vos remarques et nous nous engageons à ne pas la reconduire à l’avenir ».



11/2009
LE RECUL DE CÉLINE DION !

En octobre 2007, on apprenait que la chanteuse avait choisi le matador Matias Tejela pour tourner un vidéoclip et illustrer l’une des chansons de son album Taking chances. Le tueur devait apparaître en habit de lumière, torse nu et muleta en main sur un écran géant durant lsa tournée mondiale 2008-2009 de l'artiste.

La polémique a enflé dans les médias, sur les sites et les blogs. Et, six jours plus tard, la maison de disques de l’artiste nous rassurait : « Même s’il ne s’agit que de la chorégraphie d’un torero sur un plan d’eau, nous avons entendu vos nombreuses protestations et le vidéoclip ne sera pas diffusé en l’état. »

Que ce soit à Boston, Montréal, Tokyo ou Paris, il n’y a eu ni clip ni matador sur écran géant ! On peut remercier l’artiste et Sony Music :

celinedion.com
28/11/2012
CORRIDA : BERCY DIT NON A LA TVA À 5,5 % !

S'improvisant ministre du Budget, Simon Casas, délégataire des arènes de Nîmes pour la tauromachie a fait bénéficier les corridas du taux réduit de la TVA à 5,5 % (au lieu de 19,6 %) pour 2011.

Mais pas question d'appliquer aux corridas ce taux réduit de TVA. C'est ce que nous ont déclaré tous les ministres du Budget depuis 1998. Deux courriels de l'actuel sous-directeur de la fiscalité au ministère du Budget, adressés, les 29 novembre et 19 décembre, à Claire Starozinski, le confirment :





Et l'inscription de la corrida à l’inventaire du PCI n'y changera rien ! L'actuel ministère de la Culture nous répond : « l’inscription de la corrida à l’inventaire du PCI reste sans influence sur les législations ou réglementations éventuellement applicables aux activités recensées ».

Simon Casas, qui a encore perdu une occasion de se taire, devra donc reverser les 14,1 % de TVA manquantes au fisc, soit environ 760 000 euros... Une paille !

France 3
Midi Libre
Gazette de Nîmes
AFP/Le Parisien
Partager | Share on email Share on twitter Share on facebook
11/2012
LE MANADIER CONDAMNÉ



Près de Nîmes, la manade Vassas ne lésinait pas sur la communication au détriment des taureaux. En mars 2011, le préfet prend un arrêté d'enlèvement pour cent deux taureaux en détresse à la demande de Daniel Meyssonnier, président de la SPA des Baux-de-Provence. À l'arrivée des gendarmes, dix taureaux étaient déjà morts d'épuisement...

À l’abri dans la plaine de la Crau, le troupeau a nécessité plusieurs mois de soins avant de recouvrer la santé. L'Alliance Anti-corrida et l’OABA se sont associées à la plainte pour mauvais traitements de la SPA des Baux. Les trois associations ont réglé des factures de foin, sans aucune aide des manadiers, ni de ceux qui prétendent que le taureau est leur frère...

Poursuivi pour privation de nourriture, d’abreuvement à animaux et de placement des taureaux dans un environnement dangereux, le manadier, absent à l'audience, a été condamné, en première instance, à 21 000 € d’amende.

Il devra également verser 6 200 € aux parties civiles, notamment à la SPA des Baux de Provence, à l'OABA et à l'Alliance Anticorrida qui ont contribué au sauvetage des animaux.

Mais la peine complémentaire d’interdiction de détenir un animal ou d’exercer une profession en rapport avec les animaux n'a pas été prononcée... Une récidive est donc toujours possible !

Lire Le Dauphiné Libéré

Réagir : Objectif Gard.

Remerciements : maître Alain Clergerie et madame Claire Starozinski pour avoir travaillé et plaidé bénévolement devant la Cour à l'audience du 5 septembre. À l'heure où nous mettons sous presse, nous ignorons si le manadier a interjeté appel.



Partager | Share on email Share on twitter Share on facebook
10/2012
UN SYNDICAT CONTRE LA CORRIDA !


Prenant en compte les travaux de l'association et ceux de Michel Onfray, membre d'honneur, le syndicat Sud Culture Solidaires s'est déclaré anti-corrida lors de son cinquième congrès de septembre.

07/2012
GRAINES DE TOREROS : C'EST FINI !



Table ronde avec l'adjointe aux festivités
Depuis sept ans, des massacres perpétrés par des adolescents sur de jeunes taureaux étaient offerts par la Communauté d'agglo de Nîmes métropole sous le nom de Graines de toreros, dans certaines communes du Gard. En juillet 2010, Caveirac devait accueillir l'une de ces manifestations avec mise à mort.

Refusant de cautionner la barbarie, des habitants avaient sollicité le concours de l'Alliance Anti-corrida et, dans l'urgence, étaient parvenus à réunir près de 200 signatures en 48 heures, dans ce village de 3 000 âmes. La pétition remise à l'adjointe aux festivités, demandait « un geste d'humanité » : la transformation de la corrida en capea. À quinze heures, le maire, Bernard Bergogne, nous signifiait sa décision par téléphone : « la manifestation avec mise à mort de dimanche est maintenue ».

Or, en 2011, Caveirac disparaissait purement et simplement du programme officiel des festivités sanglantes...

En février 2012, on apprenait officieusement que Graines de toreros ne serait pas reconduit pour deux raisons principales : les positions inconciliables des organisateurs des deux écoles de tauromachie et une subvention de 90 000 euros que la Communauté d'Agglo refusait de continuer à assumer. L'image donnée par les aficionados, dont la violence s'était exercée sur des militants désireux de faire annuler la finale de ces spectacles indignes, n'a certainement pas dû plaider en faveur d'une reconduction...
Si des tournois auront bien lieu, il s'agira de capeas (parodies de corrida sans effusion de sang) comme nous l'avions suggéré, et avec une subvention divisée par trois !

05/2012
LIBÉRATION JETTE L'ÉPONGE !


Depuis vingt-cinq ans, l'hebdomadaire Libération abreuvait ses lecteurs d'une page tauromachique avec comptes-rendus de corrida, photos et rendez-vous divers. Or, malgré toutes nos protestations, la rédaction n'avait pas encore jugé utile d'arrêter la chronique barbare. Ce sera chose faite dès le 1e juillet prochain, au grand dam des aficionados. Notre travail de fond a porté ses fruits. Une preuve supplémentaire, s'il en était encore besoin, du déclin inéluctable de la corrida.
On peut remercier le directeur de la rédaction ici :

n.demorand@liberation.fr
02/2012
COLLIOURE : DÉMOLITION DES ARÈNES !

Michel Moly, maire de Collioure, a fait procéder à la destruction des arènes pour aménager un parking. Car à Collioure les corridas ne faisaient plus recette comme dans la plupart des villes dites « taurines »... L'annonce de cette capitulation est un indicateur supplémentaire de la mort annonçée des corridas et vient récompenser le travail de fond de l'association qui lutte inlassablement, depuis des années, pour attirer l'attention des élus sur les sévices et la mise à mort exercés sur des bovins pour le plaisir de certains.

Remercier le maire
11/2011
HÔPITAL : RETRAIT DU TABLEAU DE CORRIDA

L'hôpital public de Bagnols-sur-Cèze (Gard) n'avait rien trouvé de mieux que de choisir un tableau de corrida pour décorer la salle d'attente des urgences ! Suite à notre action et aux réactions de nos membres, une patiente et adhérente, nous informe que le tableau a été décroché !

Une victoire qui ne doit en aucun cas affaiblir notre vigilance. En effet, comme vous pourrez le constater ici, nous devons encore et toujours réagir !

Nous vous invitons à remercier le directeur :

direction@ch-bagnolssurceze.fr
03/2011
PAS DE CORRIDA À LA GRANDE-MOTTE !

Apprenant qu'un projet de corrida impliquant des adolescents était envisagé à La Grande-Motte, l'association a aussitôt réagi par l'envoi d'un communiqué de presse — repris dès le lendemain par Midi-Libre — et d'un courrier au premier magistrat de la station balnéaire.

Grâce aux très nombreuses protestations de nos membres, le maire, Stéphane Rossignol, n'a pas tardé à faire connaître sa réponse : « Nous n'avons ni les structures ni l'antériorité, ni l’histoire. Si Juan Bautista vient faire étalage de son art dans les arènes qui portent son nom, il lui faudra laisser son épée au vestiaire. » Dont acte !

Remerciez-le : dpoujol@lagrandemotte.fr

07/2010
LA CATALOGNE INTERDIT LES CORRIDAS !



Le 28 juillet, la proposition de loi pour l’interdiction des corridas en Catalogne a été débattue et votée, avec 68 voix pour, 55 contre et neuf abstentions. Après les Canaries en 1991, la Catalogne interdit la tauromachie !

En France, selon le sondage Ipsos/Anti-corrida, 71 % des habitants du Gard, avouent qu'ils ne sont « pas attachés aux corridas » !

En juin 2007, quarante Français, toutes associations confondues, réunis autour de la même cause, avaient pris place dans le car affrété par l’Alliance Anticorrida pour prêter main forte à nos amis catalans. Dans une ambiance magique, nous avons rallié La Monumental, sous les vivats des badauds, pour faire valoir notre voix contre ces spectacles d’un autre âge.

C'est en ces termes que les responsables de la manifestation nous ont remerciés : « Nous avons participé à l’Histoire et nous nous rendrons au Parlement avec ces images toujours à l’esprit… »


07/2010
MARBOZ : C'EST GAGNÉ !


l’Alliance Anticorrida et l’OABA ont uni leurs forces pendant trois ans pour empêcher Marboz (Ain) d'accueillir des spectacles taurins En 2008, Alain Gestas, le maire nous avait pourtant assuré : « le spectacle organisé par le comité des fêtes local ne comporte aucune mise à mort et aucune maltraitance, ni agression vis-à-vis des animaux n'ont été relevées ».

Le 24 juillet devait se dérouler une corrida portugaise, au cours duquel des taureaux sont persécutés par des toreros à cheval armés de trois lances composées d’une lame à double arête de 18 cm de long et trois paires de banderilles. Sans réponse de la mairie, les deux associations ont saisi le préfet et la Direction des services vétérinaires.

La corrida n'a pas eu lieu. Après moult courriers et discussions, le maire avait quand même proposé de remplacer les banderilles par des aiguilles, un appareillage à nouveau refusé par le préfet. Au final, la corrida a été transformée en démonstration, avec des banderilles tenues par des ventouses posées sur le dos des animaux. Un bel exemple de collaboration interassociative !

08/2009
UTILISATION FRAUDULEUSE !



Sur l'affiche de la feria de Béziers, Jean Nouvel avait reproduit une photo de Sébastien Chabal coiffé d'une tête de taureau, créant, de ce fait, un amalgame entre la corrida et le rugby. Dénonçant l'instrumentalisation du sportif nous avons demandé à Sébastien Chabal, « de ne pas tacher [son] maillot bleu par le sang de bêtes sacrifiées sur l’autel de la barbarie et d’exiger le retrait de [son] image de cette affiche ».

Son agent nous ayant confirmé que la photo avait bel et bien été « détournée par Jean Nouvel et reproduite sans aucune demande d'autorisation » Raymond Couderc, maire de Béziers a donné ordre de retirer l’afficheet s'est retourné contre l’architecte en raison du préjudice.

Quelques articles ici :

liberation.fr
laprovence.fr
lefigaro.fr
07/2009
NOUVELLE VILLE FRANÇAISE ANTICORRIDA

Nos campagnes inspirent les élus et certaines municipalités prennent la décision de refuser expressément la barbarie. Après Mouans-Sartoux, Montignac et Bully-les-mines, c'est au tour de Joucou (Aude) à se proclamer anticorrida à la demande de nombreux membres de l'association.

Joucou devient donc, en terre hostile, la quatrième ville française à se déclarer « ville anticorrida et amie des animaux » sous l’impulsion de sa maire, Emmanuelle Fauche.

Vous pouvez la remercier, uniquement par courrier postal.

Madame le Maire
Hôtel de Ville
11140 Joucou

04/2006
PAS DE CORRIDAS À MARSEILLE !

Marseille n’a pas connu de corridas depuis 1962. En 1996, Arte y toros est sur le point d’organiser un spectacle taurin. En l’état du flou des articles parus, l’Alliance Anticorrida ne peut demander l’interdiction sans risquer d’être déboutée. Elle sollicite alors la désignation d’un huissier pour constater la nature de la manifestation. Le spectacle, manifestement modifié à la dernière minute, fut une capea sur deux taurillons d’une telle faiblesse que les jeunes tortionnaires durent les relever à plusieurs reprises, en les tenant par les cornes.

Équipés de banderilles et de piques à leur entrée dans l’arène, les apprentis toreros avaient revêtu l’habit de lumière. L'emploi d'une procédure officielle a éveillé les soupçons dans une ville où un spectacle sanglant serait passible de sanction pénale.

Deux ans plus tard, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, écrivait à Claire Starozinski et Andy Salviano, présidente de la SPA Marseille-Provence : « La ville n’a pour le moment été saisie d’aucune demande de manifestation de ce type. Elle saura, lorsque l’occasion se présentera, prendre ses responsabilités et opposer un refus à ce genre de demande. Marseille n'a pas de tradition taurine et nous ne la revendiquons pas. »

En 2006, à l'occasion des Journées de la SPA Marseille-Provence, Danielle Servant, représentante du maire, nous assurait à l'auditoire qu’il n’y aurait aucune corrida à Marseille et qu’un arrêté serait pris pour interdire toute velléité taurine.

Photo : Andy Salviano et Claire Starozinski


04/2000
TAUREAU À LA CORDE TERMINÉ !

En 1998, une adhérente nous alerte : « Tous les 11 novembre, j’assiste à une drôle de fête : les jeunes du village font l’acquisition d’un taureau sorti dans les rues avec une corde de attachée au cou. Des ustensiles y sont parfois accrochés. L’animal parcourt ainsi les rues avec, derrière lui, une horde de jeunes hystériques. La fête terminée, il est conduit à l’abattoir, et la viande est vendue dans les boucheries du village. Il s’agit du « taureau à la corde ». Cette pratique, aussi humiliante que dégradante, est encore en vigueur dans cinq villages de l’Hérault. La SPA se dit impuissante à agir si aucun acte de cruauté n'est infligé à l’animal. Néanmoins, ce dernier est souvent blessé (membres abîmés, tendons détruits). »

Le soir même, au cours d'un débat qui l'opposait à Henri Laurent, président de l’association des manadiers, Claire Starozinski demandait si cette pratique était compatible avec le respect du taureau revendiqué par ses pairs. La réponse fut sans ambiguïté : « À la demande de certains manadiers, le taureau à la corde a été interdit dans le Gard, par un arrêté préfectoral, il y a déjà plusieurs années. »

Dûment saisi, le préfet de l’Hérault a diligenté l'instruction d'un arrêté mais devant la pression des élus des villages, il n'a pas donné suite...

l’Alliance Anticorrida a poursuivi en justice et, le 11 avril 2000, après dix-sept mois de lutte, elle a savouré sa victoire avec l'arrêté qui interdit « sur l'ensemble du département le jeu du taureau ou vachette à la corde. Cette pratique comporte un caractère indiscutable de mauvais traitement et d’actes de cruauté envers les animaux. En conséquence, lors des manifestations taurines à caractère traditionnel, les animaux lâchés sur la voie publique ou dans les arènes doivent être libres de toute entrave ».

Les maires des cinq communes concernées n'ont cessé de manifester leur colère mais le prefet a tenu bon !

Les juges ont rejeté les requêtes des maires et de CPNT (Chasse, pêche, nature et traditions), considérant « qu’il ressort des pièces produites par l’Alliance Anticorrida que le jeu interdit par l’arrêté préfectoral contesté est constitutif de troubles de nature à compromettre l’ordre public »

Retour en haut
Toute reproduction du texte, des photos ou des dessins du site est soumise à autorisation de la part de l’Alliance Anticorrida.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CORRIDA FRANCAIS   Aujourd'hui à 21:02

Revenir en haut Aller en bas
 
CORRIDA FRANCAIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La corrida
» Marche anti corrida Nimes
» Cyber-action contre la corrida ...
» SAMADET (40) - 10 février - Rassemblement ANTI CORRIDA
» Non à la corrida à l'école !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: