AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 VIANDE DE CHEVAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:20



12 mai 2012

Viande chevaline vendue en France, carnage à l'abattage, risques pour la santé humaine
Partager / Diffuser cette page


Enquête dans la filière chevaline canadienne consacrée à l'export vers la France.
Malgré une faible consommation per capita et une forte réprobation sociale de l'hippophagie, peu de pays consomment autant de viande chevaline que la France.

Le Canada est le premier fournisseur de viande de cheval à la France et globalement, c'est avant tout du continent américain que provient la viande chevaline consommée en Europe.

Plusieurs enquêtes menées dans les abattoirs du Canada certifiés pour l'export lèvent le voile sur les méthodes calamiteuses d'abattage des chevaux et sur le risque important de présence de substances interdites dans la viande destinée au consommateur français.

APPEL A ACTION : Demandez à l'Union européenne de suspendre ses importations de viande chevaline du Canada. Ecrivez au Commissaire européen en charge du bien-être animal John Dalli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:21

10 mai 2012

Ecrire à la Commission européenne pour les chevaux
Partager / Diffuser cette page


Pour demander la suspension immédiate des importations de viande chevaline en provenance du Canada, nous vous proposons ce courrier à envoyer à la Commission européenne.

Par courrier postal :
Monsieur John Dalli
Commissaire européen
Direction Générale à la Santé et des consommateurs
Commission européenne
B - 1049 Bruxelles

ou par email : john.dalli@ec.europa.eu

Lire l'intégralité du dossier

Monsieur le Commissaire,

Plusieurs enquêtes révélées par la Coalition canadienne pour la défense des chevaux (CHDC) montrent les conditions d'étourdissement des chevaux dans des abattoirs canadiens qui exportent vers l'Union européenne.

Les procédures d'abattage sont brutales et souvent défaillantes. Fréquemment, les animaux sont mal étourdis, victimes de tirs mal orientés, et des chevaux sont même suspendus encore conscients. L'Union européenne a délivré des agréments à quatre abattoirs canadiens. Pourtant, les enquêtes tournées dans trois de ces établissements montrent toutes de sérieux manquements aux réglementations canadienne et européenne. Toutes révèlent également les souffrances des chevaux abattus.

Avant l'abattage, le bien-être des chevaux est aussi compromis. La majorité des chevaux est importée des États-Unis. Ils ont souvent enduré de longs transports et plusieurs changements de propriétaire.

Des scientifiques dénoncent par ailleurs les carences du système de traçabilité. Ils craignent que des substances interdites et dangereuses pour la santé humaine (comme la phénylbutazone) puissent affecter les consommateurs à travers des viandes contaminées.

Je vous demande d'agir pour faire cesser ces abus en ordonnant la suspension des importations de viande chevaline en provenance du Canada.

Vous remerciant par avance des suites que vous donnerez à ce courrier, je vous prie d'agréer, Monsieur le Commissaire, l'expression de ma haute considération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:22

8 mai 2012

On achève mal les chevaux : enquêtes au sein des abattoirs agréés à l'export
Partager / Diffuser cette page


2011 : Les Viandes de la Petite-Nation
En décembre 2011, la Coalition canadienne pour la défense des chevaux (CHDC) a rendu publiques des scènes d'abattages de chevaux filmées chez la société Les Viandes de la Petite-Nation. Il s'agit de la 4ème enquête menée depuis 2008 dans des abattoirs chevalins canadiens exportant vers l'UE.

Les caméras posées les 13 et 14 juillet 2011 au dessus du box d'abattage ont filmé les procédures d'étourdissement de 150 chevaux au pistolet à tige perforante, dont l'usage doit, selon la loi, rendre les animaux insensibles au premier coup de façon indolore et immédiate.

L'inventaire des 150 abattages dresse un constat terrifiant :

Plus de 40% des chevaux ne sont pas correctement étourdis après un 1er coup de pistolet. La position du pistolet est souvent mauvaise, parfois entre les tempes, derrière les oreilles ou à la base du cerveau : les chevaux montrent alors des signes manifestes de conscience, se maintiennent en position debout ou assise, secouent la tête ou vocalisent. Jusqu'à 11 coups ratés ont été dénombrés pour un cheval dont l'agonie a duré plus de 4 minutes (cheval 33, jour 1). Sept chevaux n'ont pas bénéficié d'un 2nd coup de pistolet, alors que le premier tir avait raté.

Plus de 80% des chevaux montrent des signes d'affolement : tremblements de genoux, perte d'équilibre ou effondrements.

14% des chevaux vocalisent. Certains chevaux hennissent même après avoir reçu un coup de pistolet.

Les inspecteurs de l’État canadien présents dans l'abattoir semblent ignorer les problèmes. Au terme des 2 jours d'enquête filmée, le temps de présence d'un inspecteur vétérinaire au poste d'étourdissement se résume à 3 minutes ½ (y compris le temps passé devant le box vide).

Le champ de la caméra laisse entrevoir le passage d'un autre opérateur tenant en main un second pistolet à tige perforante, utilisé hors du box d'étourdissement : à la vue du sang maculant l'ustensile, CHDC estime très vraisemblable que ce second pistolet soit utilisé pour tenter d'étourdir de nouveau des animaux déjà saignés sur la ligne d'abattage.

Dans un courrier à la CHDC, le Dr Nicholas Dodman, professeur vétérinaire à l'Université Tufts (Boston) et spécialiste du comportement des animaux, rapporte : « après avoir passé en revue plus de 150 abattages de chevaux dans cette série de vidéos, ma conclusion est que le procédé s'avère terrifiant pour la majorité des chevaux et, bien souvent, terriblement inhumain. Le traitement cruel des animaux à l'abattoir Les Viandes de la Petite-Nation doit cesser immédiatement. »

voir la vidéo d'enquête à l'abattoir Viandes de la Petite-Nation

passer à l'action !

2010 : Viande Richelieu et Bouvry Exports (1)
Les 18 et 22 février 2010, une caméra fixe a filmé en continu les abattages de chevaux dans les 2 plus grands abattoirs de chevaux du Canada : Viande Richelieu (Québec) et Bouvry Exports (Alberta).

Dans ces deux établissements, les étourdissements se font au tir au fusil. Souvent, le premier tir est inefficace et les chevaux doivent recevoir plusieurs coups. Le temps largement excessif s'écoulant entre les tirs (17 secondes en moyenne et jusqu'à 4 minutes) prolonge inutilement les souffrances des chevaux. La plupart du temps, les tirs sont effectués à une distance qui rend improbable l'ajustement sur l'emplacement correct et précis du front du cheval ; cette difficulté est renforcée par l'état d'agitation des chevaux dans le box et leurs rapides mouvements de tête. Sur la ligne d'abattage, plusieurs chevaux manifestent des signes clairs de conscience.

A l'abattoir Richelieu, le maniement des chevaux est brutal : les chevaux sont fouettés jusqu'à 15 fois et reçoivent d'excessives décharges électriques pour les faire avancer. L'un des chevaux reçoit des décharges sur la tête plus de 40 fois.

La vétérinaire Debi Zimmerman, membre de l'Association de médecine vétérinaire canadienne, qui a étudié les scènes d'abattage de ces enquêtes, estime qu'« au vu des pratiques actuelles de l'industrie, les chevaux endurent un degré de souffrance physique et émotionnelle inacceptable. Il s'agit d'une question de cruauté qui demande une attention immédiate, et dans l'intervalle, un moratoire s'appliquant à tous les établissements de ce type (2) ».

voir la vidéo d'enquête à l'abattoir Richelieu

voir la vidéo d'enquête à l'abattoir Bouvry Export

passer à l'action !

2008 : Natural Valley Farms
Entre février et avril 2008, des enquêtes menées à l'abattoir Natural Valley Farms, établissement de la société belge Velda, exposent au public un scandale sanitaire : des milliers de carcasses de chevaux amoncelées sur des centaines de mètres dans des champs, des chevaux en piteux état, émaciés ou malades, un box d'étourdissement inadapté, l'inaction des inspecteurs vétérinaires en poste... En février 2009, l'abattoir Natural Valley est forcé par les autorités canadiennes de fermer définitivement ses portes pour raisons sanitaires (3). L'abattoir était, jusqu'alors, agréé par l'UE pour l'export vers le marché européen.

Contrôles européens : bien-être animal ? Rien à signaler...
Dans un rapport de visite (4) effectué du 23 novembre au 6 décembre 2010 dans les abattoirs canadiens de chevaux, l'Office Alimentaire et Vétérinaire européen (OAV), chargé de contrôler la mise en œuvre des normes de sécurité sanitaires applicables aux pays-tiers, conclut : « L'étourdissement et l'abattage ont été considérés comme correctement exécutés. Des contrôles du bien-être animal effectués lors de l’abattage des chevaux offraient une garantie équivalente aux exigences de l’UE. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:24

VIDEOS d'enquête : abattoirs de chevaux canadiens agréés à l'export

http://www.l214.com/chevaux/enquete-canada/videos-2010-2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:24

3 MAI 2012

Traçabilité : le jeu de piste qui risque gros pour la santé humaine

Afin d'être autorisés à exporter vers l'Union européenne, les pays produisant de la viande chevaline doivent mettre en œuvre un plan de contrôle et de suivi des substances médicamenteuses inoculées aux chevaux au cours de leur vie. De nombreux chevaux reçoivent dans leur vie des traitements pouvant présenter un risque pour la santé humaine et dont les résidus sont interdits dans la chaîne de consommation. Le système de traçabilité demandé par l'UE consiste en un suivi, par les autorités nationales et les abattoirs, des prescriptions vétérinaires pour chaque animal au cours des 6 mois précédent son abattage. Dans la pratique, une simple déclaration du dernier propriétaire (souvent le négociant avec l'abattoir) fait foi, alors que le cheval n'a transité entre ses mains que pendant quelques jours.
L'administration de certaines substances dangereuses pour l'humain, comme la phénylbutazone, est interdite à tout moment de la vie d'un animal qui finit ses jours à l'abattoir. Aussi, un regard rétrospectif sur 6 mois ne s'avère d'aucune utilité à cet égard.

Viandes de la Petite-Nation : des fiches incomplètes ou erronées
La Fiche d'Information Equine (FIE) est une documentation individuelle exigée par l'Agence Canadienne d'Inspection des Aliments (ACIA) pour retracer l'histoire médicamenteuse de tout cheval abattu. Les documents photographiés par les enquêteurs (1) montrent un manque inquiétant d'exactitude et d'exhaustivité. Informations incomplètes concernant les propriétaires ou les agents provisoires, erreurs de description des chevaux (détectées par comparaison avec les photos des animaux) : l'authenticité des données inscrites dans les registres est fortement mise en doute.

Phénylbutazone : oeillères des autorités sur un enjeu de santé publique
La phénylbutazone est un anti-inflammatoire peu onéreux et très courant en médecine équine. Cette substance est en revanche dangereuse pour l'humain. Chez l'enfant, la consommation de produits d'origine animale renfermant une quantité infime de phénylbutazone, ou de son métabolite, peut causer une anémie aplasique (2). Ce risque justifie son interdiction permanente chez animaux destinés à la boucherie.

En réalité, la phénylbutazone est très vraisemblablement inoculée à de nombreux chevaux qui terminent leurs jours dans les abattoirs agréés du Canada. Une étude (3) publiée en 2010 dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology portant sur le suivi de 18 chevaux de course américains envoyés à l'abattoir, a constaté que tous avaient reçu de la phénylbutazone au cours de leur vie. Les auteurs de l'étude estiment que les méthodes actuellement employées en abattoir ne permettent pas d'assurer l'absence de phénybutazone dans la viande, et s'inquiètent du fait que dans le seul périmètre de cette étude, 4 tonnes de viande non conforme aient probablement été commercialisées.

Office Alimentaire et vétérinaire européen : « inadéquat », mais le commerce continue...
Extrait du rapport de visite (4) effectué du 23 novembre au 6 décembre 2010 :
« Depuis août 2010, les chevaux destinés à l’abattage doivent être accompagnés d’une déclaration signée par le dernier propriétaire, qui identifie le cheval, indique les traitements médicaux administrés au cours des six derniers mois et confirme qu’il n’a pas été utilisé d’activateurs de croissance. La majorité des chevaux abattus en vue de leur exportation vers l’UE sont importés directement des États-Unis et cette exigence est aussi d’application en ce qui les concerne. Les chevaux importés étaient accompagnés de la déclaration signée par le dernier propriétaire. Néanmoins, aucune garantie officielle n’était demandée aux autorités des États-Unis quant à la vérification et la fiabilité des déclarations. »
« Le système de contrôle en place au Canada pour la vérification de l'usage de substances chez les chevaux, comme spécifié dans la Directive 96/23/EC est inadéquat ».

Malgré ce constat, l'OAV s'est contenté d'émettre des recommandations aux autorités canadiennes, sans mettre de frein aux exportations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:25

5 MAI 2012

Les rênes du business, entre France, Europe et Canada

Un commerce très mondialisé

Si les volumes de viande chevaline échangés sur le marché mondial sont faibles vis-à-vis d'autres productions animales (volailles, porcs, bovins, ovins), la viande de cheval est celle qui, proportionnellement à sa production, s'exporte le plus. La consommation domestique des pays producteurs est souvent négligeable : pour ces pays, l'abattage des chevaux est l'opportunité de tirer profit d'animaux « de réforme » non élevés pour la boucherie. L’Argentine, le Canada, le Brésil, le Mexique, l'Uruguay, abattent ainsi chaque année plusieurs centaines de milliers de chevaux dont la viande garnira les assiettes des consommateurs de l'UE, de la Russie, du Japon, ou de la Suisse.

Le Canada : 2e exportateur mondial

Le Canada est le second exportateur mondial de viande chevaline après l'Argentine. Depuis 2006, le nombre d'abattages de chevaux au Canada a fortement augmenté. La fermeture des derniers abattoirs de chevaux aux États-Unis en 2007 a généré un afflux supplémentaire de chevaux américains traversant la frontière pour être abattus. En 2010, environ 100 000 chevaux ont été abattus au Canada, dont 60 % en provenance des États-Unis.

Les équidés sont souvent des chevaux de selle écartés des courses ou des manèges, ou d'anciens animaux de compagnie, achetés directement au propriétaire ou vendus aux enchères (livestock auctions) dans leur pays d'origine. Ils passent souvent entre de nombreuses mains avant d'être chargés à bord de camions à destination des abattoirs canadiens.

Seuls quatre abattoirs canadiens (détenus par 3 groupes industriels) se partagent le marché de l'export vers l'Union européenne et le reste du monde :
Les Viandes de la Petite-Nation, à Saint-André-Avellin, Québec
Viandes Richelieu Meat Inc, Massueville, Québec
Bouvry Export, Calgary, Alberta (groupe Viandes Richelieu)
Canadian Premium Meats, Lacombe, Alberta

Commerce et consommation de cheval en France

La consommation de viande chevaline en France est estimée aujourd'hui à moins de 30 000 tonnes, soit moins de 0,5 kg par an et habitant. Cependant des disparités régionales existent, avec une consommation plus ancrée en Île-de-France et dans le Nord-Pas-de-Calais (1). Selon les estimations, entre les deux-tiers et les trois-quarts de la viande consommée serait importée (2). Le Canada compte pour près de 50% des importations (3).
La France importe et exporte des chevaux vivants destinés à la boucherie : elle envoie ses propres chevaux vers l'Italie et l'Espagne, et fait venir des chevaux de Pologne. Mais la majeure partie de ses importations se font en viande fraîche ou congelée en provenance du Canada et de l'Amérique latine.
En parallèle à une consommation intérieure en déclin, une activité de (ré)export de viande chevaline s'est développée.


France, Europe : clients clés du Canada

Selon les douanes canadiennes, la France a importé, en 2010, 3800 tonnes de viande chevaline du Canada, soit près d'un quart de la production. En 2009, selon la FAO, près d'un tiers des exportations canadiennes de viande chevaline avaient été destinées à la France. L’Union européenne représente 88% des débouchés à l'export de la viande chevaline canadienne (4). La société Viandes Richelieu Meat Inc s'est par ailleurs offert une filiale en France, Equus SA, pour assurer la distribution des viandes fraîches expédiées par avion à l'aéroport de Roissy.


Les clients français des abattoirs canadiens de chevaux partagent, avec l'Europe, une responsabilité majeure dans le traitement qui est réservé à ces animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:26

Viande de cheval et opinion publique
Partager / Diffuser cette page


De nos jours l’opinion publique est très largement en faveur d’une amélioration des conditions de vie, de transport et d’abattage des animaux exploités pour leur viande.

Lire Bien-être animal et opinion publique

Les chevaux ont de plus un statut particulier. Il existe une relation de proximité avec cet animal et il est difficile de le classer en animal de boucherie. 77% des ménages français ne sont pas des acheteurs de viande de cheval, parmi eux 43% de réfractaires à la consommation de viande de cheval (1).
La filière chevaline s’interdit de faire de la publicité dans les grands médias : cela choquerait l’ensemble des consommateurs, même les consommateurs de viande de cheval qui sont les premiers à comprendre les non-consommateurs (2). L’abattage des chevaux pour la consommation humaine est choquant.

Par ailleurs, en France, deux tiers des propriétaires de chevaux refusent que ceux-ci finissent à la boucherie (3).
De plus aujourd’hui, la viande de cheval commercialisée en France provient majoritairement de chevaux de réforme des Amériques où seules les normes d’abattage doivent répondre aux mêmes exigences qu'en Europe pour entrer sur le territoire. La protection des animaux en transport et en élevage échappe en revanche au contrôle européen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 23 Juil - 3:27

15 MAI 2012

Scandale dans des abattoirs de chevaux fournissant la France et l'Europe

http://www.l214.com/communication/20120123-enquete-abattoir-chevaux-canada

Maltraitances chez des fournisseurs canadiens et fiabilité sanitaire mise en doute
Un scandale éclabousse des fournisseurs de l'Europe en viande chevaline. Des investigations révèlent des maltraitances dans des abattoirs du Canada, premier fournisseur de viande de cheval à la France. Une enquête met également en doute la sécurité sanitaire de la filière. Au Canada, un projet de loi a été déposé pour interdire le commerce de viande de cheval.

→ Lire le dossier complet sur le site de L214

Enquête : on achève mal les chevaux
Une enquête en caméra cachée à l'abattoir chevalin québécois « Les Viandes de la Petite Nation » ébranle la crédibilité des abattoirs certifiés pour l'export vers l'UE. Le film que vient de révéler la Coalition canadienne pour la défense des chevaux (CHDC) montre de nombreux chevaux victimes d'étourdissements ratés. Sur des images difficiles à regarder, on voit le personnel s'y prendre à plusieurs reprises et jusqu'à 11 fois sur des animaux en souffrance. Par ailleurs, les vétérinaires sont quasiment toujours absents du poste d'étourdissement.

Ces pratiques contreviennent aux normes européennes s'appliquant à l'abattage des animaux, qui s'imposent pourtant aux pays tiers fournissant l'UE. La réglementation exige notamment un étourdissement efficace et indolore.

Ces révélations surviennent après un précédent scandale filmé plus tôt dans 2 autres abattoirs exportant vers la France (1). Sur les images d'enquête, les chevaux y sont tirés au fusil de façon imprécise. Pour certains équidés, l'agonie dure plusieurs minutes.



→ Voir les vidéos d'enquête dans les abattoirs canadiens

→ en savoir plus sur l'enquête

Phénylbutazone : illégal et dangereux pour l'humain
La majorité des chevaux abattus au Canada arrivent des États-Unis sans garantie sanitaire fiable. Ils sont souvent identifiés sur simple déclaration du négociant, qui n'a côtoyé l'animal que pour la transaction avec l'abattoir.

Les chevaux de selle, de courses ou de compagnie (qui représentent la majorité des chevaux abattus) reçoivent souvent au cours de leur vie des médicaments dont l'usage fait l'objet de restrictions pour la sécurité alimentaire. La phénylbutazone peut par exemple provoquer l'anémie aplasique et d'autres affections chez l'humain. Son interdiction est donc permanente chez les animaux destinés à la boucherie. Une étude publiée en 2010 dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology, portant sur le suivi de 18 chevaux de course américains envoyés à l'abattoir, a constaté que tous avaient reçu de la phénylbutazone au cours de leur vie.

Dans un rapport de visite au Canada, l'Office Alimentaire et Vétérinaire européen (OAV) relève un système de contrôle "inadéquat", mais se contente d'émettre des recommandations.

→ en savoir plus sur la traçabilité

Projet de loi pour interdire l'abattage des chevaux
Des vétérinaires, chercheurs et associations s'élèvent contre le silence des autorités canadiennes et européennes. Au Canada, le député Alex Atamanenko a déposé un projet de loi prévoyant d'interdire l'importation ou l'exportation de viande chevaline ou de chevaux vivants en vue de leur abattage.

Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214, « l'Union européenne et les clients français des abattoirs canadiens sont co-responsables de la maltraitance de ces chevaux, et de l'exposition des consommateurs à des risques pour leur santé. L'Europe doit intervenir sans délai pour sanctionner les abus constatés dans ces abattoirs. »

Dans un courrier, L214 et la CHDC ont demandé à la Commisssion européenne de suspendre les importations de viande chevaline du Canada.

→ Lire le dossier complet sur le site de L214


--------------------------------------------------------------------------------

1. Les abattoirs Bouvry (Alberta) et Richelieu (Québec)

Contact presse
Johanne Mielcarek (L214) +32 493 428 172
Brigitte Gothière (L214) 06 20 03 32 66
Dr Olivier Berreville, biologiste (CHDC) +1 204 891 8136
Vidéo HD sur demande

À propos de L214

L214 est une association de protection animale centrée sur les animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, œufs, poisson).
Elle articule son travail sur 3 axes complémentaires :

•Rendre compte de la réalité des pratiques les plus répandues, les faire évoluer par des campagnes d’information et de sensibilisation. Repérer et tenter de faire sanctionner les pratiques illégales par des actions en justice. Travailler à l’évolution de la réglementation.
•Démontrer l’impact négatif de la consommation de produits animaux (terrestres ou aquatiques) et proposer des alternatives : diminution de la consommation, refus des produits issus de l’élevage intensif et promotion de l’alimentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Dim 9 Sep - 7:55

29 aout 2012

http://www.oiseau-libre.net/Animaux/Cirque/index.html

Animaux de ferme | Cochons | Chevaux | Foie gras | Poulets | Poules pondeuses | Transport des animaux | Vidéos L214

--------------------------------------------------------------------------------

Animaux de ferme
L'hippophagie




NON UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !


ANNÉE 2006 : TREIZIEME ANNÉE DE LUTTE NATIONALE CONTRE L’HIPPOPHAGIE




Et L’A.E.C poursuit toujours son combat. Depuis maintenant 13 ans. Grâce à vous, à vos soutiens, à vos actions, l’A.E.C existe et agit contre l’hippophagie. Nous en sommes maintenant dans notre treizième année de lutte. Les opérations se succèdent les unes aux autres, et nous poursuivons nos efforts pour faire baisser la consommation de la viande de cheval. L’année dernière fut excellente puisque nous maintenons notre score habituel de moins 5 % de consommation de viande hippophagique. Mais ATTENTION ! La Commissions européenne de Bruxelles a décidé de relancer la consommation de viande de cheval à partir du 1er janvier 2006. La bataille va être très rude. Allons-nous la gagner ? Cela dépend, en partie de vous, chers amis des chevaux, et à l’énergie que vous déploierez à convaincre autour de vous qu’il ne faut pas manger les chevaux. On peut estimer que si vous parvenez à convaincre 60 personnes, c’est un cheval qui est sauvé.

"Non, un Cheval ça ne se mange pas", notre petit slogan est, plus que jamais, actualité. Il faut qu’il fasse le tour du monde. Nous demandons à toutes les personnes qui disposent d’Internet de le diffuser et de le propager autant qu’il soit possible. Internet est devenu un formidable outil de communication. Il faut en profiter.

Puisqu’on a créé un lien particulier avec le Cheval par l’intermédiaire du sport et des loisirs, il convient de respecter son entité, d’avoir un comportement digne et moral à son encontre. Aux personnes qui n’ont pas l’immense chance d’avoir un cheval comme compagnon, nous leur demandons de respecter cet animal extraordinaire, noble par excellence, dont le plus beau titre de gloire est d’avoir inlassablement partagé, au cours des siècles, non seulement le travail de l’homme, sous le soleil et la pluie des champs, des chantiers, des routes, ou dans la nuit des galeries de mines, mais aussi ses folies guerrières et souvent sa lutte pour la liberté.

Le Cheval a changé de statut social. Ce n’est plus un animal utilitaire ou de consommation, comme il a pu l’être autrefois. Il est devenu, au fil du temps, un véritable compagnon, un animal de compagnie. Par conséquent, il est parfaitement inconcevable que l’hippophagie existe encore chez nous alors qu’elle est pratiquement absente en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Que diraient les amis des Chiens si on leur mettait une boucherie canine au coin de leur rue ? Nous, amis des Chevaux, nous devons supporter les boucheries chevalines. C’est intolérable. C’est insoutenable. Nous demandons que l’on respecte le Cheval.

Aussi, tout au long de cette année, soyons nombreux à lutter contre l’hippophagie et contre le massacre de nos amis. Soyez nombreux à soutenir cette action.

Distribuez les autocollants contre l’hippophagie, collez-en partout où vous le jugez utile. Soutenez cette action en adhérant à l’A.E.C.

L’Association vous remercie et vous adresse toutes ses amitiés.

PHOTOCOPIEZ NOS DOCUMENTS ET DISTRIBUEZ-LES AUTOUR DE VOUS.




S’IL VOUS PLAÎT ! IL FAUT AGIR !



CHAQUE JOUR, EN FRANCE, 102 CHEVAUX SOIT 37 230 PAR AN* PÉRISSENT VICTIMES DE L’HIPPOPHAGIE

Il FAUT ARRÊTER CE MASSACRE !

ENSEMBLE COMBATTONS LES HIPPOPHAGES ET LEURS COMPLICES.

AGISSONS POUR FAIRE CESSER CETTE TUERIE. LUTTEZ ET AIDEZ-NOUS A LUTTER CONTRE L’HIPPOPHAGIE.

* Et 35 000 en Italie, 15 000 en Belgique, 8 000 en Hollande.







COMMENT FAIRE ?



Par vos adhésions et vos dons. Cela permet la marche financière de l’Association.

Par vos actions. Photocopiez et faites circuler nos documents, suscitez des adhésions à l’A.E.C. Pour que les boucheries chevalines disparaissent et que cesse l’abattage des chevaux, il faut casser le marché.



Pour financer l’Association, vous pouvez aussi :
• Acheter des cartes postales de chevaux. Il y en a de très belles : 4 euros les 5.
Des porte-clefs : 6 euros, des pendentifs et des bracelets : 8 euros, des foulards style "Hermès" : 15 euros. Des chevaux et poulains miniatures : 10 euros.
Chevaux grands modèles : 25 euros. Tampons pour les_enveloppes : 15 euros
Cure pied et brosse : 3 euros. Licol nylon : 10 euros. Licol cuir : 30 euros. Serviettes de table papier : 6 euros. Sac de pansage : 6 euros. Longe : 6 euros. Étrille : 6 euros. Bonbons : 6 euros.

• T-SHIRT à commander à : www.transferts-france.com/antihippophagie.html

• Envoyez-nous du matériel administratif : enveloppes, papier et surtout des TIMBRES, car le budget PTT est ÉNORME… !

•Envoyez-nous, aussi, vos pièces jaunes.


ET SURTOUT


Demandez les autocollants et affichez-les partout où vous le jugez utile.
NON, UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS : 1,00 euros
MOI, J’AIME LES CHEVAUX, JE N’EN MANGE PAS : 1,50 euro S’IL VOUS PLAÎT, NE MANGEZ PAS LES CHEVAUX : 2,00 euros
Affichettes "cheval toxique" N.B. : 0,20 euros. Couleur : 0,50 euros

DEMANDEZ VOTRE RUBAN MAUVE POUR LES CHEVAUX : 5 euros OU PLUS.





NON UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !


ASSOCIATION ÉTHIQUE DU CHEVAL
Association loi 1901
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu 59000 LILLE
Tél. : 03.20.09 64 73 — et — 06 08 34 15 99

Site web : http://www.chez.com/hippophagie/



Le transport des chevaux












--------------------------------------------------------------------------------

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Lun 11 Fév - 13:23

x


Dernière édition par végétalienne-13 le Mer 1 Juil - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Jeu 18 Avr - 12:13

a


Dernière édition par végétalienne-13 le Mer 1 Juil - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Mar 7 Mai - 13:41

x


Dernière édition par végétalienne-13 le Mer 1 Juil - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Mar 4 Juin - 9:53

x


Dernière édition par végétalienne-13 le Mer 1 Juil - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Mar 27 Aoû - 14:19

20 AOUT 2013

https://www.facebook.com/pages/Vous-aussi-dites-STOP-A-LHIPPOPHAGIE/221382251250120?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Mar 27 Aoû - 14:21

20 JUIN 2013

https://www.facebook.com/pages/Stop-%C3%A0-lhippophagie-et-a-la-maltraitance-en-vers-les-chevaux/241330445917371?fref=ts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Mar 27 Aoû - 16:06

a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VIANDE DE CHEVAL   Aujourd'hui à 1:47

Revenir en haut Aller en bas
 
VIANDE DE CHEVAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croquettes à la viande de cheval
» L'affaire de la viande de cheval conforte les adeptes d'une alimentation sans animaux
» scandale de la viande de cheval
» Non à la viande de cheval provenant d'Argentine et de Belgique !
» Je ne mange pas de viande de cheval !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: