AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LIONS DE MER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vegan
Grand sage
Grand sage


Nombre de messages : 1490
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: LIONS DE MER   Jeu 26 Juil - 12:13

20 juillet 2012

LIONS DE MER : ARRETONS LE MASSACRE !
.Juillet 2012. Partout dans le monde les lions de mer sont les nouveaux boucs émissaires de l’industrie de la pêche. Au Chili, notamment, la loi pourrait de nouveau autoriser leur chasse et leur capture. Pour One Voice il faut tout faire pour éviter le massacre qui s’annonce.

La menace plane déjà depuis plusieurs mois. En février dernier, nous avions donné l’alerte sur notre page Facebook. La pétition internationale mise en ligne à ce moment-là n’a malheureusement ni découragé, ni freiné la volonté d’éradiquer celui qui est désigné par l’industrie de la pêche comme l’unique responsable de la disparition des ressources de l’océan : le lion de mer. L’animal, hier encore sous la protection de lois réglementant sa chasse, est aujourd’hui sur le point d’être « légalement » livré en pâture aux pêcheurs qui l’accusent de tous leurs maux.

Loi sous pression
Au Chili, alors que la loi de protection des lions de mer arrive à échéance à la fin de l’année, le gouvernement du Président Sebastian Piñera étudie la possibilité de mettre un terme à celle-ci en l’intégrant dans un « plan de contrôle des populations de lion de mer ». La loi, votée en 1994, permet pourtant des levées partielles de l’interdiction de chasse dans des conditions exceptionnelles. C’est d’ailleurs déjà le cas dans le Nord du pays où l’administration a fixé un quota de 300 lions de mer (200 femelles et 100 mâles) pouvant être tués en raison des trop nombreuses interactions avec les pêcheurs. La fédération des pêcheurs ne cesse depuis de réclamer les mêmes mesures pour les côtes du sud du pays. Il faut dire que leur intérêt est double. D’une part, ils récupèrent les ressources en poisson dont ils sont, soi-disant, privés du fait de la « surexploitation » de l’océan par les lions de mer ! D’autre part, ils s’assurent un revenu supplémentaire : la viande, l’huile, les organes – notamment génitaux, très recherchés pour leurs supposées vertus aphrodisiaques – des animaux chassés seront vendus, en particulier sur le marché asiatique.

Aux Etats-Unis aussi
Le lion de mer de Californie est lui aussi sous la menace d’une levée de la loi de protection. Les Etats-Unis ont autorisé, en mars dernier, la chasse à cette espèce d’otarie afin de protéger les saumons de la rivière Columbia, dans les régions de l’Oregon et de Washington. Là aussi, elle est donnée pour responsable de la diminution constante des saumons dans la rivière. Jusqu’alors, l’une et l’autre des espèces bénéficiaient de la même protection. Comment la population de l’une s’est développée et pas l’autre ? Aux Etats-Unis, il semblerait que la viande des lions de mer n’ait aucune valeur marchande. Lorsqu’ils sont capturés vivants, ils sont envoyés dans les aquariums du pays pour y vivre une vie misérable dans quelques mètres cubes d’eau. A contrario, l’appétit des Américains, et des autres citoyens du monde, pour le saumon est sans limite…

Victimes envers et contre tout
A ce jour, aucune étude scientifique sérieuse n’a démontré la surpopulation des lions de mer sur les côtes chiliennes ou américaines. D’ailleurs, en dépit des lois, ils sont loin d’être à l’abri de la vindicte humaine. Il y a deux ans, l’opinion publique internationale avait été mise en émoi à l’occasion de la découverte de centaines de cadavres sur les plages du nord du Chili, près de la ville de Iquique. Certains experts ont avancé la responsabilité d’El Niño… Dans le Sud du pays, ils sont les cibles des industriels du saumon qui ignorent la loi. Près des fermes d’élevage, de nombreuses carcasses d’animaux tirés à bout portant jonchent les sols, sans compter celles qui sont enterrées pour ne pas attirer l’attention. Lorsqu’une ferme d’élevage s’installe près d’une colonie, il est courant qu’au moment du sevrage, les éleveurs tuent les bébés et les mâles de la colonie. Il arrive aussi qu’ils mettent le feu à la zone.
Pour rappel, le Chili est le deuxième producteur de saumon au monde, après la Norvège. Dans d’autres parties de la planète, notamment en Alaska, les lions de mer, comme l’ensemble des peuples de l’océan, sont victimes des pollutions humaines (débris de plastique, métaux lourds, etc.).

Droit de vivre
Les lions de mer vivent sur ces côtes depuis des millénaires. Leur présence n’a jamais mis en péril l’équilibre des océans. Seul l’appétit vorace des industriels de la pêche pille les ressources de l’océan et met sous pression les politiques. Avant qu’il ne soit trop tard et que le sang coule inutilement, One Voice lance un cri d’alarme. Aidez-nous à sauver du massacre les lions de mer en interpellant les autorités chiliennes et en leur demandant le maintien de la loi de protection. Comme certaines classes américaines, invitez vos enfants, vos ados à agir en « graines de pacificateurs » en envoyant eux aussi des dessins pour la sauvegarde des lions de mer de Californie.
Comme l’a rappelé Monsieur Girardi, physicien de renommée internationale lors du lancement de l’opération « SOS Lions de mer Chili », envisager le massacre de ces animaux comme la solution aux problèmes de surexploitation des océans c’est « une vision de prédateurs qui n’ont aucun respect de la vie. Ces animaux doivent être défendus comme des victimes. »

Contacts
Ambassade du Chili
A l’attention de Monsieur Jorge Edwards
2 avenue de la Motte Picquet – 75007 Paris
email: echile.francia@minrel.gov.cl

Ambassade des Etats-Unis d’Amérique
Aux bons soins de Monsieur l’ambassadeur Charles H. Rivkin
Pour Monsieur le Gouverneur de l’Oregon, John Kitzaber, et Madame la Gouverneur de Washington, Christine O’Grady Gregoire
2 avenue Gabriel 75008 Paris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LIONS DE MER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LIONS vs HYENES (vidéo pouvant éventuellement choquer)
» " We are four lions ", un film anglais vraiment gonflé !
» Pour sauver les lions de mer
» Des ours et des lions dans les rues de Lyon
» Gaza des lions de la ferronière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: