AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 éléphants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: éléphants   Mer 6 Fév - 3:08

5 février 2013

pétition

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stoppons-braconnage-elephants/9430

Stoppons le braconnage des éléphants

Le carnage est d’ampleur : des dizaines de carcasses d’éléphants gisent dans le parc national de Bouba Ndjida, dans le nord du Cameroun, à la frontière avec le Tchad. Leurs meurtriers ont bien sûr prélevé leurs précieuses défenses, destinées à alimenter le trafic d’ivoire (dont le commerce est interdit sur le plan international depuis 1989).

Le bilan n’est pas encore clair : certaines sources parlent de 200 pachydermes abattus depuis le début de l’année, d’autres vont jusqu’à 500. «Mais ce ne sont que des rumeurs, il n’y a pas encore eu de vérification précise sur le terrain», insiste Ofir Drori, de The Last Great Ape Organization (Laga), une ONG basée au Cameroun qui lutte contre le braconnage des espèces protégées. Avant cette razzia, Bouba Ndjida comptait entre 600 et 800 éléphants, selon Céline Sissler-Bienvenu, directrice France du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), qui a donné l’alerte.

Aujourd’hui encore, les braconniers continuent leurs opérations dans certaines parties de ce parc de 220 000 hectares, où personne ne se risque. Ils n’hésitent pas à faire usage de leurs armes, souvent des kalachnikovs. Six militaires tchadiens, qui ont essayé de les intercepter, ont été tués, affirmait mi-février le quotidien Cameroon Tribune. Sans doute originaires du Soudan et du Tchad, où ils ont une base arrière, les chasseurs, habillés d’uniformes militaires et parlant arabe, se déplacent à cheval, parfois par groupe de 50 hommes. Ils savent jouer de l’extrême porosité des frontières, commençant leur campagne au début de la saison sèche, en octobre-novembre, écumant le nord de la Centrafrique, puis le Tchad, et enfin le Cameroun. Leur butin est transporté par dromadaire vers le Tchad, avant d’être probablement acheminé jusqu’en Chine, où la demande en ivoire est très forte.

Le kilo d’ivoire, devenu une valeur refuge, s’échange, au minimum, contre plusieurs centaines d’euros. Le scénario se répète chaque année depuis trois ou quatre ans. Si bien qu’aujourd’hui, «on connaît la vitesse de progression» de ces bandes armées, et «on savait qu’elles allaient bientôt arriver au Cameroun», explique Céline Sissler-Bienvenu.

«Biodiversité». Les messages d’alerte envoyés aux autorités camerounaises, connues pour leur gouvernance défaillante, n’ont rien donné : l’armée n’a pas été déployée, comme cela se serait fait dans d’autres pays. Pourtant, «c’est devenu un problème de sécurité nationale, il faut absolument que le gouvernement assainisse rapidement la zone pour protéger les citoyens et la biodiversité», estime David Hoyle, directeur de la conservation du WWF (Fonds mondial pour la nature) au Cameroun. Pour Ofir Drori, de Laga, «il faut aller à la source, chercher les braconniers dans leur base du Tchad, voire même au Soudan».

S’il n’est pas mis fin à l’impunité des trafiquants, l’éléphant, également menacé dans le sud-est du Cameroun où d’autres filières de contrebande opèrent, ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir dans le pays, qui en abritait entre 1 000 et 5 000 en 2007, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Ces dernières années, les braconniers ont déjà quasiment exterminé l’espèce au Tchad et dans le nord de la République centrafricaine.

L’Europe a sa part de responsabilité, répètent les ONG : pour envoyer un signal clair aux trafiquants, l’Union européenne doit, entre autres, s’opposer fermement à l’idée, de plus en plus évoquée, d’une levée de l’interdiction du commerce de l’ivoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: éléphants   Mar 26 Fév - 13:43

23 fevrier 2013

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/euthanasie-elephantes-lyon/9502

Non à l'euthanasie des éléphantes de Lyon


Auteur : Anne Ferdière
Créé le 04/01/2013 - Fin le 20/01/2201
13180 signatures
Signez la pétitionVoir toutes les signatures
À l'attention : Des élus locaux de Lyon

Je ne comprends pas qu'on puisse euthanasier ces animaux, alors qu'il n'a même pas prouvé qu'elles soient atteintes de tuberculose. Le principe de précaution est parfois ridicule et peut même être dangereux. Ces deux éléphantes peuvent très bien être transportées ailleurs, où des personnes ont proposé de les prendre (Fondation Brigitte Bardot, par exemple).

Merci de soutenir ces éléphants et de les sauver de l'euthanasie !

Veuillez agréer mes salutations les meilleures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19969
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: éléphants   Dim 22 Déc - 5:34

21 décembre 2013

Une bonne nouvelle, il y en a si peu ..... Les choses bougent, lentement soit, mais bougent dans le bon sens ....

COMMUNIQUE PETA

Je veux partager avec vous une merveilleuse nouvelle pour les éléphants d'Inde.

Plus tôt cette année, PETA Inde et Animal Rahat (qui est soutenue par PETA France) ont publié le résultat d'une enquête en caméra cachée de neuf mois choquante de plus d'une dizaine de cirques se déplaçant à travers l'Inde.

http://www.petaindia.com/b/petaokplease/archive/2013/09/04/peta-investigates-circus-abuse.aspx

L'enquête, autorisée par le Conseil du bien-être animal en Inde (Animal Welfare Board of India, ou AWBI), a documenté une cruauté envers les éléphants absolument déchirante. Dans de nombreux cirques, les éléphants étaient détenus presque constamment dans des chaînes, ils étaient abusés quotidiennement et violemment avec des bâtons crochetés et d'autres armes, et souffraient de plaies ouvertes, d'infections aux yeux et aux pattes et d'autres problèmes médicaux graves. Les dresseurs étaient parfois ivres lorsqu'ils interagissaient avec les animaux, et aucun des cirques n'avait un vétérinaire à plein temps comme le requiert la loi indienne.

À présent, à peine deux mois après que cette enquête révolutionnaire ait secoué l'Inde et fait les gros titres à travers le monde, l'AWBI a confirmé par un communiqué tout récent qu'il avait « décidé d'arrêter l'inscription d'éléphants pour des numéros… en vue des immenses cruautés et abus auxquels ils ont été sujets », un geste qui va efficacement permettre de mettre fin à la captivité des éléphants dans les cirques d'Inde. L'AWBI se prépare également à saisir les éléphants âgés et blessés nommés dans le rapport de PETA Inde afin qu'ils puissent être réhabilités. Bien que le conseil ne l'aie pas encore fait, ses remarques indiquent également soutenir une éventuelle interdiction pour l'utilisation de tous les animaux dans les cirques en Inde.

Cette immense victoire pour les éléphants en Inde, avec la récente décision britannique d'interdire tous les animaux sauvages dans les cirques d'ici 2015, http://blog.peta.org.uk/2013/10/minister-promises-that-full-wild-animal-circus-ban-will-go-ahead/ est une indication claire que nous progressons vers la fin des abus dans les cruels cirques dans le monde entier. Grâce à votre soutien et à votre compassion, PETA fait tout son possible pour mettre fin aux abus d'animaux pour le « divertissement ».

Merci pour tout ce que vous faites pour rendre le monde meilleur pour tous les animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: éléphants   Aujourd'hui à 11:10

Revenir en haut Aller en bas
 
éléphants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Film - De l'eau pour les éléphants (Adaptation du livre de Sara Gruen)
» interdiction du commerce de l'ivoire menacée : éléphants menacés
» Les fourmis et les éléphants
» Pétition contre un massacre d'éléphants au Zimbabwe
» Contre le trafic d'ivoire : participez à la "marche" des éléphants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: