AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 fourrure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: fourrure   Sam 30 Mar - 16:40

z


Dernière édition par végétalienne-13 le Ven 10 Avr - 15:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Dim 31 Mar - 1:34

10 janvier 2013

Merci de vous être engager à pas porter de fourrure s'il vous plait En promettant de jamais porter de vraie fourrure, vous envoyez un message fort à ceux impliqués dans le commerce de fourrure et à l'industrie de la mode : la cruauté envers les animaux n'est pas acceptable. moyens d'aider: 1 transmettez cet engagement à plein de monde + tous vos contact en leur demandant de prendre position en faveur des animaux en s'engageant à pas porter de fourrure 2 faites un don pour aider à stopper la souffrance des animaux 3 ecrivez une lettre courtoise à l'ambassadeur de Chine exhortant la Chine à promulguer une loi pour le bien-être animal qui mettrait un terme au traitement cruel des animaux sur les marchés et durant le transport : Mr Zhao Jinjun
Ambassade de Chine
11, ave. George V
75008 Paris
01 47 23 36 77
01 47 20 24 22 (fax)
chinaemb_fr@mfa.gov.cn

1 dec 2014

Cruauté Assurée

À quoi ressemble la vie des animaux dans les élevages de fourrure des pays prétendant avoir les plus hautes normes de bien-être animal au monde ? Pour le savoir, regardez vidéo.vidéo que l'industrie de la fourrure ne veut pas que vous voyiez. Les images que vous venez de voir ont été tournées dans huit des plus grands pays occidentaux producteurs de fourrure : France, Danemark Finlande Pays-Bas Norvège Pologne Suède États-Unis. Tout ce qui est fabriqué en fourrure dans ces pays est éligible pour porter le label « Origin Assured » (Origine Assurée) délivré par la Fédération internationale de fourrure, qui est censé garantir que les animaux qui ont été tués pour fabriquer le produit ont été traités humainement. Comme vous venez de le voir, le label ne garantit rien de cela. Dans les pays du label « Origin Assured », les animaux dans les élevages souffrent de négligences, de faim et de soif, et ont souvent des plaies saignantes non traitées. Beaucoup d'animaux deviennent fous à cause de l'enfermement, et certains en arrivent à s'automutiler et au cannibalisme. Des animaux morts sont abandonnés à leur putréfaction, souvent dans des cages près des membres de leur famille. À la fin de ce supplice, les animaux sont tués, habituellement des manières les plus insoutenables, y compris dans de nombreux cas par électrocution anale ou vaginale. La fourrure produite dans les élevages de fourrure de 29 pays peut potentiellement porter le label « Origin Assured » juste parce qu'ils ont des normes environnementales, des lois sur le bien-être animal, et/ou les meilleures pratiques de conduite sur le papier. Mais la question de savoir si ces normes sont solides ou renforcées n'est pas posée. En réalité, ce label ne veut rien dire. Il n'y a qu'une seule chose dont vous pouvez être sûr lorsque vous achetez de la fourrure : les animaux ont été tués violemment pour leur peau, après une vie d'intenses souffrances.

Suède

Djurrättsalliansen a visité 20 pour cent des élevages de visons en Suède en 2010. Il a documenté des visons, dont beaucoup avaient des plaies ouvertes, entassés dans de petites cages grillagées. Certains en arrivaient au cannibalisme à cause du stress et de l'enfermement à l'étroit. Les autorités suédoises ont condamné cette cruauté mais lorsque Djurrättsalliansen est retrouné dans ces élevages en 2014, rien n'avait changé. En savoir plus.

Finlande


Oikeutta Eläimille a filmé ces images dans plus de 30 élevages de fourrure à travers la Finlande entre 2009 et 2012. Il a découvert que les renards et les visons souffraient d'infections non traitées, de maladies gingivales et de fractures et malformations des membres, en plus d'une détresse psychologique aggravée. Dans beaucoup des séquences, on peut entendre les animaux hurler et se jeter contre les parois grillagées de leur cage. Certains de ces élevages appartiennent à des hauts représentants de la Fédération internationale de fourrure et à Saga Furs. En savoir plus.

France


Dans les images bouleversantes filmées par L214, les lapins des élevages de fourrure français sont pendus par les pattes arrière et se font égorger alors qu'ils sont encore conscients. Ils convulsent, tentant de s'échapper, tandis que leurs corps se vident de leur sang. En savoir plus.

Danemark


L'enquête d'Anima dans le commerce de visons danois a révélé des animaux malades, blessés et morts dans tous les 26 élevages que le groupe a visités. Certains visons avaient d'énormes blessures de morsures non traitées, ou des pattes et oreilles arrachées durant des combats, ce qui arrive couramment lorsque ces animaux de nature solitaire sont forcés à vivre ensemble dans des cages surpeuplées. Les cadavres infestés de vers des visons morts étaient laissés à pourrir au milieu des animaux vivants. Parmi les propriétaires de ces élevages se trouvaient des hauts représentants de l'Association Européenne des éleveurs de fourrure et du Conseil de la fourrure de Copenhague. En savoir plus.

Norvège

Le réseau pour la liberté animale et la Société Norvégienne de Protection de Animaux ont documenté les souffrances systématiques et largement répandues des animaux dans les élevages de fourrure norvégiens. Des milliers de photos et d'heures de séquences vidéo montrent des renards et des visons à qui il manque des membres, avec des queues rongées et de graves blessures de morsures. En savoir plus.

États-Unis

Durant une enquête sur le piégeage d'animaux sauvages pour le commerce de la fourrure, Born Free USA et Respect for Animals ont documenté de nombreux exemples de cruautés, comme noyer un raton-laveur, étouffer des renards en leur écrasant la cage thoracique et utiliser des pièges à collet illégaux qui attrapent d'autres animaux « non ciblés » comme des chats domestiques et finissent par les tuer. Born Free USA estime qu'un animal sur trois piégé aux États-Unis est un animal « non ciblé », souvent un chat ou un chien qui vit dans un foyer. Les animaux qui se font piéger dans ces machins rongent souvent leurs propres membres pour tenter désespérément de s'en échapper. En savoir plus.

Pays-Bas

En 2013, 269 life Netherlands a levé le voile sur les conditions insoutenables des élevages de visons, avec des animaux terrorisés entassés dans des cages crasseuses, poussiéreuses et recouvertes de selles, empilées les unes sur les autres dans des hangars putrides. En savoir plus.

Pologne

Otwarte Klatki a enquêté dans cinq élevages de fourrure polonais qui logent des renards et des ratons-laveurs. Ils ont relevé des infractions apparentes des lois de protection animale basiques, telles que lorsque les éleveurs privaient apparemment de soins vétérinaires des animaux qui de toute évidence étaient malades et souffrants, les animaux morts étaient laissés à pourrir sous les cages, des renards avaient de sévères blessures et il y avait du cannibalisme chez les petits renards. En savoir plus.

Italie

L'enquête de 18 mois d'Essere Animali dans des élevages de visons italiens a révélé des animaux vivant dans de minuscules cages métalliques sans aucun accès à l'herbe ni à l'eau. Dans certaines cages il y avait des visons morts ou gravement blessés, et le stress de l'emprisonnement a conduit une grande partie des visons survivants aux comportements agressifs et à l'automutilation. Les animaux ont été tués dans des chambres à gaz avant de se faire dépecer. En savoir plus.

Agissez

Que la fourrure soit produite en France, en Finlande ou aux États-Unis, elle est synonyme de torture, de captivité et de mort pour les animaux qui sont impliqués. Dites au ministère de du développement durable qu'il devrait être interdit de tuer des animaux pour leur arracher la peau du dos.Envoyez un message à Ségolène Royal pour lui demander d'interdire la production de fourrure en France


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 7 Déc - 18:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Ven 5 Avr - 8:28

3 avril 2013

après des centres d'élevages de ce genre déjà ouverts en France comme Emagny 25170 et quelques uns aussi en Belgique, c'est un gros projet dans le même genre qu'on peut facilement qualifier et rajouter dans la liste "du pire du pire" qui devrait si on ne fait rien, dans justement le pire des cas, voir navreusement le jour à Wervik 8940 Belgique le long de la Lys, près de Comines-Warneton non loin de la frontière française. Un de ces lamentables élevages de 161 200 visons (femelles + petits) avec des conditions forcément concentrationnaires, a prévu de s'installer dans d'anciennes serres. Le tout poussé en amont comme on le sait comme toujours par certaines industries mercantiles relayées par les hauts créateurs (re)lanceurs de modes futiles qui vont et (re)viennent par cycles contre l'avis de tous (paradoxe total !), c'est presque ça le pire quand on y songe..

Et tout ça pour quoi au juste ? Une fourrure totalement inutile plus que démodée que vraiment plus grand monde comme on le sait tous, ne porte à l'heure actuelle ! Des matières dont on se passe au final très aisèment avec bien d'autres choix pour se vêtir, décorer sa maison ou encore les fauteuils de nos voitures en évitant tout autant le cuir qui revient au même finalement..

Plus précisément une enquête publique vient en tout cas de démarrer avec 250 personnes qui ont participé à une réunion d'information mercredi. Elles craignent les nuisances mais dénoncent aussi des conditions cruelles d'élevage.

En Belgique, actuellement, dix-huit fermes dont on se passerait bien pratiquent malgré tout ce type d'élevages, nous n'en voulons en tout cas surtout pas un de plus !!

C'est pourquoi, pour toutes ces bonnes raisons, nous demandons expressément à Monsieur le Bourgmestre de Wervik de bien vouloir stopper le plus vite possible ce projet pour le moins orienté qui va radicalement à l'encontre des souhaits de la population belge et française !

Certes on entend souvent que les pétitions si nombreuses en elles-mêmes ne servent à rien, entassées, qu'elles finiraient tout bonnement dans une cave, déposées par leurs destinataires respectifs qui ne prendraient en fait pas le temps ni la peine (ou partiellement) de les lire comme il faudrait, ou encore carrément jetées au panier..
Encore une fois ne mélangeons pas tout, c'est certainement vrai pour certaines mais d'autres ont tout de même apparemment porté leurs fruits depuis le temps ! Et ça fait en fait parti de toutes les actions concrètes que tout citoyen peut faire au lieu de subir sans rien dire, et ainsi laisser la porte ouverte à tout, surtout à des dérives comme celles-ci ! Copions plutôt sur le bon exemple des Pays Bas qui viennent d'interdire ce genre d'affreux élevages qui sont de véritables affronts permissifs pour l'humanité toute entière avec toutes les consèquences directes ou non, qu'on peut deviner quand y réfléchit un tant soit peu, tout étant lié par principe commun, leur sort et le nôtre ..

D'ores et déjà du fond du coeur, grand merci pour votre aide, pour venir en aide à ces pauvres animaux qui n'ont rien demandé à part de tout simplement vivre, comme pour tout être vivant conscient, dans les meilleures conditions possibles (voir les droits fondamentaux des animaux). Et qu'on ne parle pas d'idéologie en paravent d'excuse facile "dédouanante" pour tout se permettre hors conscience, cela va bien au delà

Vous pouvez c'est encore mieux, individuellement contacter directement le bourgmestre par le moyen de votre choix pour peser encore plus dans la décision finale


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 7 Déc - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 8 Avr - 11:08

Contre l'ouverture d'un élevage honteux de plus de 160 000 visons de femelles et leurs petits à Wervik en Belgique !


Auteur : Biovege
Créé le 30/03/2013 - Fin le 31/12/2013
15775 signatures
Signez la pétitionVoir toutes les signatures
À l'attention : Mr le Bourgmestre - Stad Wervik Sint-Maartensplein 16 8940 Wervik Belgique

Bonjour à tous !

Voici les faits : après des centres d'élevages de ce genre malheureusement déjà ouverts en France comme Emagny 25170 et quelques uns aussi en Belgique, c'est un gros projet dans le même genre qu'on peut facilement qualifier et rajouter dans la liste "du pire du pire" qui devrait si on ne fait rien, dans justement le pire des cas, voir navreusement le jour à Wervik 8940 Belgique le long de la Lys, près de Comines-Warneton non loin de la frontière française. Un de ces lamentables élevages de 161 200 visons (femelles + petits) avec des conditions forcément concentrationnaires, a prévu de s'installer dans d'anciennes serres. Le tout poussé en amont comme on le sait comme toujours par certaines industries mercantiles relayées par les hauts créateurs (re)lanceurs de modes futiles qui vont et (re)viennent par cycles contre l'avis de tous (paradoxe total !), c'est presque ça le pire quand on y songe..

Et tout ça pour quoi au juste ?? Une fourrure totalement inutile plus que démodée que vraiment plus grand monde comme on le sait tous, ne porte à l'heure actuelle ! Des matières dont on se passe au final très aisèment avec bien d'autres choix pour se vêtir, décorer sa maison ou encore les fauteuils de nos voitures en évitant tout autant le cuir qui revient au même finalement..

Plus précisément une enquête publique vient en tout cas de démarrer avec 250 personnes qui ont participé à une réunion d'information mercredi. Elles craignent les nuisances mais dénoncent aussi des conditions cruelles d'élevage.

En Belgique, actuellement, dix-huit fermes dont on se passerait bien pratiquent malgré tout ce type d'élevages, nous n'en voulons en tout cas surtout pas un de plus !!

C'est pourquoi, pour toutes ces bonnes raisons, nous demandons expressément à Monsieur le Bourgmestre de Wervik de bien vouloir stopper le plus vite possible ce projet pour le moins orienté qui va radicalement à l'encontre des souhaits de la population belge et française !

Certes on entend souvent que les pétitions si nombreuses en elles-mêmes ne servent à rien, entassées, qu'elles finiraient tout bonnement dans une cave, déposées par leurs destinataires respectifs qui ne prendraient en fait pas le temps ni la peine (ou partiellement) de les lire comme il faudrait, ou encore carrément jetées au panier..
Encore une fois ne mélangeons pas tout, c'est certainement vrai pour certaines mais d'autres ont tout de même apparemment porté leurs fruits depuis le temps ! Et ça fait en fait parti de toutes les actions concrètes que tout citoyen peut faire au lieu de subir sans rien dire, et ainsi laisser la porte ouverte à tout, surtout à des dérives comme celles-ci ! Copions plutôt sur le bon exemple des Pays Bas qui viennent d'interdire ce genre d'affreux élevages qui sont de véritables affronts permissifs pour l'humanité toute entière avec toutes les consèquences directes ou non, qu'on peut deviner quand y réfléchit un tant soit peu, tout étant lié par principe commun, leur sort et le nôtre ..

D'ores et déjà du fond du coeur, grand merci pour votre aide, pour venir en aide à ces pauvres animaux qui n'ont rien demandé à part de tout simplement vivre, comme pour tout être vivant conscient, dans les meilleures conditions possibles (voir les droits fondamentaux des animaux). Et qu'on ne parle pas d'idéologie en paravent d'excuse facile "dédouanante" pour tout se permettre hors conscience, cela va bien au delà !

Vous pouvez aussi bien entendu, c'est encore mieux, individuellement contacter directement le bourgmestre par le moyen de votre choix pour peser encore plus dans la décision finale..

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/contre-ouverture-elevage-honteux-160-000/9899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Mer 17 Avr - 11:41

24 mars 2013

Suite à la lecture de cet article (http://www.paulette-magazine.com/fr/actu_chiffons/la-chapka-d-anastasia/634), j'ai décidé d'envoyer un "petit" commentaire sur la page de son entreprise (https://www.facebook.com/la.chapka.d.anastasia?ref=stream) et je l'ai également envoyé en privé. Sur la capture d'écran ci-dessous, c'est la réponse que j'ai reçu, mais par MP, pas de nouvelles... Voici mon fameux "petit" commentaire :

"Chère jeune fille,

Cette page est ouverte et je pense que chacun peut y déposer son avis. Je trouve cela dommage que vous effaciez les commentaires "négatifs" à propos de vos créations pour ne garder que les compliments ; cela en fait une page mensongère, en quelques sorte. Écoutez l'avis de tout le monde et dialoguez.

J'ai lu l'article concernant votre commerce sur paulette-magazine.com. Permettez moi d'attirer votre attention sur certains points que vous semblez ignorer :

- "La fourrure vient de petits élevages familiaux (qui élèvent des visons, des lapins et du renard européen). Quant au renard polaire, il vient d’élevage en Finlande. Toute la fourrure est tracée, je sais d’où elle vient, elle n’est pas issue du braconnage." ==> Vous dites connaître la provenance des peaux. Je vous invite à visiter ce lien qui parle justement des élevages de fourrure finlandais : http://www.fourrure-torture.com/finlande.html Si vous connaissez cette facette des élevages dans lesquels vous vous fournissez, j'avoue ne pas comprendre que vous fermiez les yeux sur une telle ignominie.

- "La fausse fourrure est composée de fibres synthétiques obtenues à partir du pétrole -ressource naturelle non renouvelable- et est donc nocive pour l’environnement. La fourrure naturelle, elle, est durable, recyclable et 100 % bio-dégradable." ==> Je vous invite à lire ceci : "Il faut 40 fois plus d’énergie pour produire un manteau de fourrure véritable que pour produire une fausse fourrure. Les produits chimiques utilisés pour le tannage posent également un risque de pollution de la nappe phréatique.
Chaque vison élevé pour sa fourrure produit près de 22 kilos de déjections, ce qui représente environ 62 000 tonnes d’excréments pour cette seule espèce et pour les seuls États-Unis en 1999, soit près de 1 000 tonnes de phosphore aux effets dévastateurs sur les écosystèmes aquatiques." [Source : PETA France]

- "Et je voudrais aussi dire que j’adore les animaux, j’ai deux chats et une callopsitte, Antoinette, qui est comme ma fille." ==> Savez vous qu'en Chine, les chiens, les chats, et autres animaux sont dépecés vivants pour produire de la fourrure ? Si vos chats subissaient ce sort, vous seriez complètement outrée et dévastée. Pourquoi donc le dépeçage d'autres animaux tels que les visons, les renards et autres ratons laveurs ne vous touche-t-il pas ?

Vous êtes une jeune femme de 23 ans, je pense que vous êtes à même de comprendre que les animaux tués pour vos créations sont des êtres sensibles. Ils ressentent la peine, la douleur, et toutes les émotions que nous, êtres humains, ressentons. Mettre fin à des vies au nom de la mode est quelque chose d'absurde. Ce n'est pas un mal nécessaire ; la survie de l'humanité n'en dépend pas. De plus en plus de gens refusent de porter de la vraie fourrure pour des raisons éthiques et/ou écologiques. Vous souhaitez produire des fourrures de qualité, et contrairement aux idées reçues, toutes les fourrures synthétiques ne sont pas "grossières" ; faites donc de votre entreprise une entreprise éthique, en refusant de commercialiser de vraies fourrures, obtenues au prix de souffrances atroces.

J'espère que vous aurez lu jusqu'ici et que vous serez apte à dialoguer dans le respect et la courtoisie."

A noter qu'une dame avait répondu sous ma publication et que sa réponse a disparu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Mer 17 Avr - 11:44

a


Dernière édition par végétalienne-13 le Dim 7 Déc - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 18 Avr - 11:56

12 avril 2013

interdisons la production et la vente de fourure

signez la pétition

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/interdisons-production-vente-fourrure-france/9574

À l'attention : Monsieur le Président de la République François Hollande

Contrairement aux idées reçues, la plupart des fourrures ne finissent pas en manteaux ! Conscients de l’image négative véhiculée par ce type de vêtements, l’industrie de la fourrure redouble d’imagination pour écouler sa marchandise de mort : aujourd’hui, 90% de la production sert à la confection de cols, de revers et d’accessoires ! Refuser de porter de la fourrure, c’est donc également faire attention à ne pas acheter doudounes, toques et accessoires partiellement réalisés avec de la fourrure sous prétexte qu’il n’y en aurait «qu’un peu».

• 45 millions d'animaux sont issus de l'élevage.
Ils sont gazés ou électrocutés avant d'être saignés, puis dépecés. La plupart sont encore conscients à ce moment-là.


• En Asie, et notamment en Chine, les chiens et les chats sont des animaux à fourrure. Ils sont capturés et tués par milliers dans des conditions insoutenables.
Les principaux pays complices
Aujourd'hui, les élevages se situent principalement dans les Pays Scandinaves, en Russie, au Canada, aux États-Unis et de plus en plus en Chine, où la main d'œuvre est très bon marché et les lois pour la protection des animaux sont totalement absentes.
En France, on trouve une vingtaine d'élevages de visons : 190 000 visons ont été élevés, puis gazés. En Poitou-Charentes, près de 100 000 lapins Orylag sont sacrifiés chaque année. « Fourrure Torture » estime que 40 millions de fourrures de lapins sortent annuellement des abattoirs français, pour alimenter le commerce de la fourrure.
Des méthodes d'abattage inhumaine
Les animaux propres au dépeçage sont élevés pendant quelques mois, et sont abattus généralement dans le courant de leur première année d'existence, en automne ou en hiver, quand leur fourrure est la plus belle et la plus fournie. Les spécimens conservés pour la reproduction sont gardés plusieurs années, dans les mêmes conditions inacceptables. Le taux de mortalités dans les portées est très élevé. Les mères, stressées et souffrantes, peuvent même agresser leurs propres petits.
Le gazage : l'animal est tué par du dioxyde ou du monoxyde de carbone. Des observations de visons tués par cette méthode ont montré l'animal courant frénétiquement dans la chambre à gaz et se débattant pour maintenir sa tête au-dessus du niveau du gaz. La mort ne survient qu'au bout d'une vingtaine de secondes voir plus. Faites le test avec la trotteuse de votre montre, vous découvrirez que 20 secondes de souffrance extrême c'est effroyablement long.

L'électrocution : cette méthode consiste à introduire une électrode dans l'anus de l'animal et à en attacher une autre à sa gueule. Ensuite c'est simple, on envoie le courant soit 1000 volts. Idéal pour obtenir une fourrure bien gonflée ! En théorie, la mort devrait être immédiate mais en pratique l'animal terrifié se débat et son bourreau doit souvent s'y reprendre à plusieurs fois en envoyant le courant avant que la bête ne perde conscience.
Pour les renards, c'est l'électrocution anale qui est la plus usitée. Le processus consiste à fixer une pince sur le museau du renard, à introduire une barre métallique dans l'anus de l'animal, puis à envoyer une décharge électrique par l'intermédiaire d'une batterie. Et cela ne marche pas forcément du premier coup alors il faut recommencer ! L'animal est littéralement brûlé de l'intérieur… la souffrance est extrême ! D'autres sont frappés à coups de gourdin sur la tête.
Les visons sont gazés ou tués par injection mortelle. Des fermiers préfèrent tuer ces animaux en leur brisant le cou. Bien souvent, ces méthodes, pratiquées sur place, ne garantissent pas la mort immédiate de l'animal.

Les éleveurs de chinchillas reconnaissent qu'ils tuent les animaux en leur brisant le cou ou en les électrocutant. Une récente investigation aux États-Unis a montré des pratiques particulièrement barbares. On électrocute les chinchillas en leur plaçant une sonde à l'oreille et l'autre au pied. Après l'électrocution, beaucoup sont toujours conscients : l'électrocution raidit l'animal, mais l'activité cérébrale ne cesse pas sur le champ. Les autres chinchillas se font briser le cou. L'opération ne prend qu'une seconde, mais les animaux se tordent sous des spasmes continus pendant de longues minutes. La mort cérébrale n'intervient pas immédiatement après la dislocation des cervicales.
Ecorchés vifs !
Les méthodes décrites ci-dessus se sont révélées pour la plupart inefficaces pour achever l'animal: au comble de l'horreur, beaucoup d'entre eux se réveillent au stade du dépeçage! Ils sont écorchés vifs! Mais c'est à chine que revient la médaille d'or de la cruauté !


Pour un manteau de 1 mètre, ce tableau indique le nombre de dépouilles d’animaux nécessaires, le nombre d’animaux piégés par accident et le nombre total d’heures passées par ces animaux dans un piège.
Nombre d’animaux tués Nombre d’animaux dits "déchets" Nombre total d’heures passées dans un piège
Castor 15 45 225
Coyote 16 48 960
Loutre 20 60 1200
Lynx 18 54 1080
Martre 50 150 3000
Opossum 45 135 2700
Rat musqué 50 150 1500
Raton laveur 40 120 2400
Renard roux 42 126 2520
Vison 60 180 3600
(Statistiques de Skin Trade Primer par Susan Russell, publié par Friends of Animals)
Ce tableau ne prend en compte que les animaux piégés dans la nature. La majorité des animaux utilisés par l’industrie de la fourrure proviennent d’élevages où les animaux sont privés à vie de liberté.

Bref, la fourrure est une abomination, porter de la fourrure c’est porter la mort !!
JE DEMANDE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Monsieur François Hollande de faire cesser ce massacre et d'interdire la production et la vente de fourrure en FRANCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 18 Avr - 14:24

15 avril 2013

Vous avez signé la pétition : Contre l'ouverture d'un élevage honteux de plus de 160.000 visons femelles et leurs petits à Wervik en Belgique.

"Merci beaucoup du fond du cœur pour vos signatures !!!! La pétition en l'état actuel va être envoyée ces jours-ci !
N'oubliez pas que vous pouvez aussi, pour encore plus d'impact, contacter vous même directement les Établissements Ghesquière (lieu de l'élevage). Mais aussi, le Bourgmestre de Wervik et le ministre Belge de la nature à Bruxelles. On trouve facilement leurs coordonnées. De plus, rappelons-nous que l'on se passe très bien de satanés produits comme la fourrure et même le cuir faussement banalisés et hors de prix . Nos achats comptent aussi beaucoup !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Dim 28 Avr - 16:30

28 AVRIL 2013

Amis militants,

Société Anti Fourrure souhaite reprendre sa campagne hivernale avec plus d’ampleur que les années précédentes.
Mais ne recevant aucune subvention, aucune cotisation et aucun don régulier, nous sommes dans l’obligation de faire appel à votre générosité pour pouvoir couvrir les frais engendrés par l’organisation de ces futures actions.

Chaque marque qui cède sous notre pression est autant d’animaux épargnés puisque leurs peaux ne sont plus commandés.

C’est pourquoi nous savons cette campagne importante, et que nous nous permettons de compter sur vous pour nous aider à l’améliorer.

Vous serez invités à ces actions par mail pour plus d’efficacité, nous vous invitons donc à joindre votre adresse mail à votre don (ou si vous ne pouvez en faire, donnez la nous par message privé).

Comment procéder :

Via ce lien : https://www.lepotcommun.fr/pot/VQXZ8aJH

Ce site est entièrement sécurisé.

Quelque soit le montant, chaque participation est importante !

Les animaux comptent sur vous, sur nous !

Merci de votre soutien,
L’équipe de Société Anti Fourrure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 2 Mai - 13:07

1 mai 2013

Il est grand temps de mettre fin à toutes les souffrances concernant le commerce de la fourrure,

Voici les adresses mails: des députés et lettre type

efritch@assemblee-nationale.fr; jfraysse@assemblee-nationale.fr; christian-franqueville@wanadoo.fr; michel.francaix@ville-chambly.fr; mfrancina@assemblee-nationale.fr; mfournierarmand@assemblee-nationale.fr; hugues.fourage@wanadoo.fr; secretariat-maire@ville-arcachon.fr; mlfort@assemblee-nationale.fr; jpfougerat@assemblee-nationale.fr; contact@philippe-folliot.fr; ffillon@assemblee-nationale.fr; contact@richardferrand.fr; herve.feron@mairie-tomblaine.fr; gfenech@georgesfenech.fr; mfekl@assemblee-nationale.fr; vfeltesse.depute@orange.fr; olivierfaure2012@gmail.com; favennec.yannick@wanadoo.fr; contact@martinefaure.fr; afaure@assemblee-nationale.fr; ofalorni@assemblee-nationale.fr; dfasquelle@assemblee-nationale.fr; mhfabre@assemblee-nationale.fr; cestrosi@assemblee-nationale.fr; erhel.corinne@orange.fr; permanence@sophie-errante.fr; christianeckert.depute@orange.fr; hemmanuelli@assemblee-nationale.fr; pduron@assemblee-nationale.fr; odussopt@assemblee-nationale.fr; jpdupre@assemblee-nationale.fr; ydurand@assemblee-nationale.fr; ldumont@assemblee-nationale.fr; ndupont-aignan@assemblee-nationale.fr; jean-louis.dumont@wanadoo.fr; francoisedumasdeputee@gmail.com; aldtdenain@gmail.com; dumas.william@wanadoo.fr; virginie.duby-muller@orange.fr; jpdufau@assemblee-nationale.fr; mduboisdepute45@orange.fr; fdubois@assemblee-nationale.fr; jeaninedubie@gmail.com; permanence@jeanlucdrapeau.fr; davdouillet@gmail.com; contact@philippedoucet.fr; sdoucet@assemblee-nationale.fr; rdosiere@assemblee-nationale.fr; ddord@assemblee-nationale.fr; fdombrecoste@assemblee-nationale.fr; contact@marc-dolez.org; sophie-dion@orange.fr; ndhuicq@assemblee-nationale.fr; pdevedjian@cg92.fr; mdestot@assemblee-nationale.fr; jeanlouis.destans@cg27.fr; mairie@uzerche.fr; fdescampscrosnier@assemblee-nationale.fr; sdenaja@assemblee-nationale.fr; depute.demilly@wanadoo.fr; delgacarole@gmail.com; gdelcourt@assemblee-nationale.fr; fdelaunay@assemblee-nationale.fr; permanence@remi-delatte.com; pascaldeguilhem@free.fr; degauchy@wanadoo.fr; bdeflesselles@assemblee-nationale.fr; jpdecool@orange.fr; bdebre@assemblee-nationale.fr; mpdaubresse@assemblee-nationale.fr; odassault@assemblee-nationale.fr; gdarmanin@assemblee-nationale.fr; marie-christine.dalloz39@orange.fr; sdagoma@assemblee-nationale.fr; contactcarlosdasilva@gmail.com; jjcandelier@assemblee-nationale.fr; michel.zumkeller@wanadoo.fr; paola.zanetti2012@gmail.com; eric.woerth@wanadoo.fr; lwauquiez@assemblee-nationale.fr; jlwarsmann@assemblee-nationale.fr; mvoisin@assemblee-nationale.fr; jvlody@assemblee-nationale.fr; pvitel@assemblee-nationale.fr; jmvillaume@assemblee-nationale.fr; fxvillain@assemblee-nationale.fr; vignalpatrick@gmail.com; peter.vigier@wanadoo.fr; pvigier@assemblee-nationale.fr; michel.vergnier@wanadoo.fr; fverdier@assemblee-nationale.fr; vercherepatrice@orange.fr; contact@vercamer.fr; contact@olivier-veran.fr; mvauzelle@assemblee-nationale.fr; contact@catherine-vautrin.fr; fvannson@assemblee-nationale.fr; clotilde.valter@wanadoo.fr; jvalax@assemblee-nationale.fr; helene.vainqueur@wanadoo.fr; dvaillant@assemblee-nationale.fr; contact@urvoas.org; c.untermaier@orange.fr; jptuaiva@assemblee-nationale.fr; ctroallic@assemblee-nationale.fr; stravert@assemblee-nationale.fr; fm.alaintourret@gmail.com; jltouraine@assemblee-nationale.fr; stolmont@assemblee-nationale.fr; dtian@assemblee-nationale.fr; tthevenoud@assemblee-nationale.fr; jmtetart@assemblee-nationale.fr; mterrot@michel-terrot.com; gerardterrier@free.fr; pterrasse@assemblee-nationale.fr; gteissier@mairie-marseille.fr; jctaugourdeau.depute@wanadoo.fr; info@lioneltardy.org; stallard@assemblee-nationale.fr; jtahuaitu@assemblee-nationale.fr; mtabarot@assemblee-nationale.fr; asuguenot@assemblee-nationale.fr; csturni@assemblee-nationale.fr; ericstraumann@yahoo.fr; michel.sordi.depute@wanadoo.fr; jsommaruga@assemblee-nationale.fr; thierry.solere@gmail.com; csirugue@assemblee-nationale.fr; fsire@assemblee-nationale.fr; gabriel.serville@wanadoo.fr; jmsermier-dole@wanadoo.fr; rg.schwartzenberg@orange.fr; schneider.depute@wanadoo.fr; c.schmid@claudine-schmid.ch; francois.scellier@valdoise.fr; gsavary@assemblee-nationale.fr; gilbert.sauvan@gmail.com; francois.sauvadet@wanadoo.fr; osaugues@assemblee-nationale.fr; esas@assemblee-nationale.fr; asantini@assemblee-nationale.fr; bsantais@assemblee-nationale.fr; nsansu@assemblee-nationale.fr; rsalles@assemblee-nationale.fr; psalen@assemblee-nationale.fr; stephane.saintandre@wanadoo.fr; bsaid@assemblee-nationale.fr; msaddier@assemblee-nationale.fr; fderugy@assemblee-nationale.fr; arousset@assemblee-nationale.fr; rene.rouquet@mairie-alfortville.fr; jlroumegas@assemblee-nationale.fr; rouillard.gwendal@orange.fr; contact@bernard-roman.org; barbara.romagnan@gmail.com; fredericroig.depute@gmail.com; srohfritsch@assemblee-nationale.fr; marcel.rogemont@wanadoo.fr; arodet@assemblee-nationale.fr; frochebloine@assemblee-nationale.fr; cderoccaserra@assemblee-nationale.fr; arobinet@assemblee-nationale.fr; contact@denys-robiliard.fr; trobert@assemblee-nationale.fr; erihancypel@assemblee-nationale.fr; friester@assemblee-nationale.fr; depute.arnaud.richard@gmail.com; freynier@assemblee-nationale.fr; marie-line.reynaud@wanadoo.fr; jeanluc.reitzer@wanadoo.fr; reiss.depute@wanadoo.fr; contact@6gironde.fr; dominiqueraimbourg@orange.fr; mrabin@assemblee-nationale.fr; contact@valerierabault.fr; querecatherine@orange.fr; didierquentin@voila.fr; fpupponi@assemblee-nationale.fr; christophepriou@wanadoo.fr; p.f.prat@neuf.fr; dpoznanskibenhamou@assemblee-nationale.fr; mpouzol@assemblee-nationale.fr; epoumirol@assemblee-nationale.fr; dpotier@assemblee-nationale.fr; ppopelin@assemblee-nationale.fr; jpons@assemblee-nationale.fr; aponiatowski@assemblee-nationale.fr; bpompili@assemblee-nationale.fr; bpoletti@assemblee-nationale.fr; contact@jfpoisson.fr; elipochon@gmail.com; pplisson@assemblee-nationale.fr; michelpirondepute@wanadoo.fr; permanence-parlementaire-cpb@orange.fr; mpinville@assemblee-nationale.fr; spietrasanta@assemblee-nationale.fr; permanence@garot.fr; e.philippe@lehavre.fr; bperrut@wanadoo.fr; jean-claude.perez@wanadoo.fr; hpellois@assemblee-nationale.fr; jacques.pelissard@ville-lons-le-saunier.fr; g.peiro@wanadoo.fr; valerie@valeriepecresse.fr; rpauvros@assemblee-nationale.fr; luce.pane@laposte.net; bpancher.depute@orange.fr; mpajon@assemblee-nationale.fr; monique.orphe@wanadoo.fr; orliacdominique@orange.fr; pollier@assemblee-nationale.fr; pnogues@assemblee-nationale.fr; jean-philippe.nilor@wanadoo.fr; nnieson@assemblee-nationale.fr; secretariat@yvesnicolin.fr; dominique.nachury@rhone.fr; jmyard@club-internet.fr; pamuet@assemblee-nationale.fr; moyne-bressand.alain@wanadoo.fr; jlmoudenc@assemblee-nationale.fr; hmorin@assemblee-nationale.fr; pierremorelmarvejols@hotmail.com; ymoreau@assemblee-nationale.fr; pmorange@assemblee-nationale.fr; pmolac@assemblee-nationale.fr; jacques.moignard82@orange.fr; jcmignon@assemblee-nationale.fr; permanence.pmeunier@orange.fr; mesquida.depute@wanadoo.fr; dmeslot@assemblee-nationale.fr

Mesdames; Messieurs,

Je me permets de vous contacter afin de vous faire part de mon mécontentement concernant la vente et la production de fourrure en France. Il est grand temps de mettre fin à ce commerce immonde, ainsi qu'à ces pratiques atroces, la France doit montrer l'exemple, ensuite l'Europe suivra le mouvement, montrons que nous Français savons imposer des lois contre la "dictature" sans scrupule des lobbyistes,nous ne sommes plus au moyen-âge...
Voici en détail la réalité concernant la fourrure:

Contrairement aux idées reçues, la plupart des fourrures ne finissent pas en manteaux ! Conscients de l’image négative véhiculée par ce type de vêtements, l’industrie de la fourrure redouble d’imagination pour écouler sa marchandise de mort : aujourd’hui, 90% de la production sert à la confection de cols, de revers et d’accessoires ! Refuser de porter de la fourrure, c’est donc également faire attention à ne pas acheter doudounes, toques et accessoires partiellement réalisés avec de la fourrure sous prétexte qu’il n’y en aurait «qu’un peu».

• 45 millions d'animaux sont issus de l'élevage.
Ils sont gazés ou électrocutés avant d'être saignés, puis dépecés. La plupart sont encore conscients à ce moment-là.

• En Asie, et notamment en Chine, les chiens et les chats sont des animaux à fourrure. Ils sont capturés et tués par milliers dans des conditions insoutenables.
Les principaux pays complices
Aujourd'hui, les élevages se situent principalement dans les Pays Scandinaves, en Russie, au Canada, aux États-Unis et de plus en plus en Chine, où la main d'œuvre est très bon marché et les lois pour la protection des animaux sont totalement absentes.

En France, on trouve une vingtaine d'élevages de visons : 190 000 visons ont été élevés, puis gazés. En Poitou-Charentes, près de 100 000 lapins Orylag sont sacrifiés chaque année. « Fourrure Torture » estime que 40 millions de fourrures de lapins sortent annuellement des abattoirs français, pour alimenter le commerce de la fourrure.
Des méthodes d'abattage inhumaine:

Les animaux propres au dépeçage sont élevés pendant quelques mois, et sont abattus généralement dans le courant de leur première année d'existence, en automne ou en hiver, quand leur fourrure est la plus belle et la plus fournie. Les spécimens conservés pour la reproduction sont gardés plusieurs années, dans les mêmes conditions inacceptables. Le taux de mortalités dans les portées est très élevé. Les mères, stressées et souffrantes, peuvent même agresser leurs propres petits.
Le gazage : l'animal est tué par du dioxyde ou du monoxyde de carbone. Des observations de visons tués par cette méthode ont montré l'animal courant frénétiquement dans la chambre à gaz et se débattant pour maintenir sa tête au-dessus du niveau du gaz. La mort ne survient qu'au bout d'une vingtaine de secondes voir plus. Faites le test avec la trotteuse de votre montre, vous découvrirez que 20 secondes de souffrance extrême c'est effroyablement long.

L'électrocution : cette méthode consiste à introduire une électrode dans l'anus de l'animal et à en attacher une autre à sa gueule. Ensuite c'est simple, on envoie le courant soit 1000 volts. Idéal pour obtenir une fourrure bien gonflée ! En théorie, la mort devrait être immédiate mais en pratique l'animal terrifié se débat et son bourreau doit souvent s'y reprendre à plusieurs fois en envoyant le courant avant que la bête ne perde conscience.
Pour les renards, c'est l'électrocution anale qui est la plus usitée. Le processus consiste à fixer une pince sur le museau du renard, à introduire une barre métallique dans l'anus de l'animal, puis à envoyer une décharge électrique par l'intermédiaire d'une batterie. Et cela ne marche pas forcément du premier coup alors il faut recommencer ! L'animal est littéralement brûlé de l'intérieur… la souffrance est extrême ! D'autres sont frappés à coups de gourdin sur la tête.
Les visons sont gazés ou tués par injection mortelle. Des fermiers préfèrent tuer ces animaux en leur brisant le cou. Bien souvent, ces méthodes, pratiquées sur place, ne garantissent pas la mort immédiate de l'animal.

Les éleveurs de chinchillas reconnaissent qu'ils tuent les animaux en leur brisant le cou ou en les électrocutant. Une récente investigation aux États-Unis a montré des pratiques particulièrement barbares. On électrocute les chinchillas en leur plaçant une sonde à l'oreille et l'autre au pied. Après l'électrocution, beaucoup sont toujours conscients : l'électrocution raidit l'animal, mais l'activité cérébrale ne cesse pas sur le champ. Les autres chinchillas se font briser le cou. L'opération ne prend qu'une seconde, mais les animaux se tordent sous des spasmes continus pendant de longues minutes. La mort cérébrale n'intervient pas immédiatement après la dislocation des cervicales.
Ecorchés vifs !
Les méthodes décrites ci-dessus se sont révélées pour la plupart inefficaces pour achever l'animal: au comble de l'horreur, beaucoup d'entre eux se réveillent au stade du dépeçage! Ils sont écorchés vifs! Mais c'est à chine que revient la médaille d'or de la cruauté !


Pour un manteau de 1 mètre, ce tableau indique le nombre de dépouilles d’animaux nécessaires, le nombre d’animaux piégés par accident et le nombre total d’heures passées par ces animaux dans un piège.
Nombre d’animaux tués Nombre d’animaux dits "déchets" Nombre total d’heures passées dans un piège
Castor 15/ 45 /225
Coyote 16 /48 /960
Loutre 20/ 60/ 1200
Lynx 18/ 54/ 1080
Martre 50/ 150/ 3000
Opossum 45/ 135/ 2700
Rat musqué 50/ 150/ 1500
Raton laveur 40/ 120/ 2400
Renard roux 42/ 126/ 2520
Vison 60/ 180/ 3600
(Statistiques de Skin Trade Primer par Susan Russell, publié par Friends of Animals)
Ce tableau ne prend en compte que les animaux piégés dans la nature. La majorité des animaux utilisés par l’industrie de la fourrure proviennent d’élevages où les animaux sont privés à vie de liberté.

Bref, la fourrure est une abomination, porter de la fourrure c’est porter la mort !!

je vous invite à vous rendre sur ce lien :
http://moijeveuxvivre.free.fr/Fourrure.htm

Je vous demande donc Mesdames; Messieurs la création d'un texte de loi interdisant la vente et la production de fourrure dans notre pays, merci pour eux.

Cordialement,
"Prénom" "Nom".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 25 Juil - 6:27

10 février 2011

6 vérités sur l’industrie de la fourrure

L’horreur pour les chats et chiens en Asie.

Alors que des chats et des chiens vivent choyés autour de nous, d’autres subissent les pires atrocités en Asie. Les animaux passent leur vie dans des bâtiments miteux, sombres et non chauffés pendant les rudes hivers du nord de la Chine. Chats tués par pendaison avec un collet, chiens battus à coups de gourdin ou saignés à mort, berger allemand dépecé alors qu’il est encore en vie...

Deux millions de chats et de chiens périssent chaque année dans des conditions effroyables. Approximativement 24 chats et 10 à 12 chiens sont nécessaires pour confectionner un manteau. On retrouve plus communément cette fourrure dans des figurines décoratives d’animaux, des jouets à mâcher pour chiens, des garnitures de vêtements, des doublures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 25 Juil - 6:28

http://www.mesopinions.com/dossiers/6-verites-industrie-fourrure/horreur-chats-chiens-asie/44

e la fourrure

Des animaux privés de liberté.

Les animaux que l’on rencontre le plus fréquemment dans les fermes à fourrure sont les visons et les renards.

Les fourreurs estiment pour l’année 2012 à 59 millions le nombre de visons tués pour leur fourrure. En 2011, 3,7 millions de renards ont été tués pour répondre à l’industrie de la fourrure.

Parmi les autres animaux couramment prisonniers de ces élevages, on trouve des chiens viverrins, des chinchillas, des ragondins, des putois, des zibelines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 25 Juil - 6:28

L'’étiquetage.

Ce commerce honteux est habilement dissimulé par l’industrie de la fourrure. Afin de favoriser leur vente, les vêtements et accessoires en fourrure de chats ou de chiens sont étiquetés sous d’autres appellations.

Des négociants en fourrure ont expliqué aux enquêteurs que l’étiquetage dépendait des préférences de l’acheteur ! Ainsi, on retrouve la fourrure de chat vendue sous les appellations "chat lippi", "chat de chine" ou encore "lapin".
Quant à la fourrure de chien, on en trouve sous les noms fantaisistes "loup d’Asie", "dogue de Chine" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 25 Juil - 6:29

10 février 2011

Des méthodes d’abattage particulièrement barbares.

La méthode la plus usitée est l’électrocution anale. Le processus consiste à fixer une pince sur le museau, à introduire une barre métallique dans l’anus, puis à envoyer une décharge électrique. Les visons sont quant à eux gazés ou tués par injection mortelle. Les éleveurs de chinchillas les tuent en leur brisant le cou ou en les électrocutant, en leur plaçant une sonde à l’oreille et l’autre au pied. Après l’électrocution qui raidit l’animal, l’activité cérébrale ne cesse pas sur le champ. Chez les moutons, pour produire de la peau d’agneau de « haute qualité », la mère est tuée juste avant la naissance de son petit et le fœtus est récupéré pour être dépecé. Les éleveurs ont pour seul objectif de préserver la qualité de la fourrure. Ils utilisent des méthodes d’abattage visant à garder intactes les peaux, sans se soucier des souffrances extrêmes endurées par les animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 25 Juil - 6:29

Les principaux pays complices.

Aujourd’hui, les élevages se situent principalement dans les pays scandinaves, en Russie, au Canada, en Pologne, aux Etats-Unis et de plus en plus en Chine, où les lois pour la protection des animaux sont totalement absentes. Les élevages sont semblables d’un pays à l’autre. La France contribue aussi à ce marché. On y trouve une vingtaine d’élevages de visons : 150 000 visons ont été élevés, puis gazés, en 2011. En Poitou-Charentes, 55000 lapins Orylag ont été sacrifiés en 2011. La France compte plusieurs élevages de ragondins et de chinchillas. Fourrure Torture estime que 40 millions de fourrures de lapins sortent annuellement des abattoirs français, pour alimenter le commerce de la fourrure.150 000 visons sont tués chaque année en provenance de la vingtaine d’élevages que compte la Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 25 Juil - 6:29

z


Dernière édition par végétalienne-13 le Mar 14 Avr - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Mar 30 Juil - 12:01

z


Dernière édition par végétalienne-13 le Mar 14 Avr - 13:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Mer 31 Juil - 13:28

z


Dernière édition par végétalienne-13 le Mar 14 Avr - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Mer 7 Aoû - 14:18

MARCH 12TH 2013

http://www.antifursocietyinternational.org/petitions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Dim 11 Aoû - 16:35

z


Dernière édition par végétalienne-13 le Mar 14 Avr - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 15 Aoû - 11:12

25 octobre 2012

http://www.facebook.com/video/video.php?v=93643928186&ref=mf

Il est nécessaire de lutter contre le port de la fourrure, cette pratique se doit d'être abolie. Ne pensez pas que les conditions d'abattage sont respectueuses, la plus part des animaux viennent de Chine et sont dépecés vivants, ou dans de rares cas par électrocution anale. Il existe d'autre façons de s'habiller, la fausse fourrure est aussi douce, de meilleure qualité, et plus chaude. N'hésitez pas à sensibiliser les gens face à cette "mode" ignoble.

La réalité des élevages de lapin à fourrure

http://www.rabbitfur.org/RapportCaftfr.pdf

Parfois des habits sont étiquetés 100 % polyester alors qu'en réalité c'est de la fourrure de chien, de chats ou de lapins. Pour savoir si la fourrure est de la vraie ou pas, utilisez une aiguille et essayez de percer l'habit avec, si l'aiguille passe c'est de la fausse, si l'aiguille passe difficilement c'est de la vrai. Une aiguille aura du mal a transpercer du cuir.

http://www.facebook.com/video/video.php?v=93643928186&ref=mf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 15 Aoû - 11:24

8 février 2013

6 vérités sur l'industrie de la fourrure

S'informer pour agir : 6 vérités sur l'industrie de la fourrure.
Le mouvement FUDA nous révèle les vérités sur la production et le commerce de fourrure. Cette pratique cruelle et meurtrière, tue chaque année des dizaines de millions d'animaux. Découvrez à travers ce dossier 6 vérités sur l'industrie de la fourrure.

Des animaux privés de liberté.

Les animaux que l’on rencontre le plus fréquemment dans les fermes à fourrure sont les visons et les renards. Les fourreurs estiment pour l’année 2012 à 59 millions le nombre de visons tués pour leur fourrure. En 2011, 3,7 millions de renards ont été tués pour répondre à l’industrie de la fourrure. Parmi les autres animaux couramment prisonniers de ces élevages, on trouve des chiens viverrins, des chinchillas, des ragondins, des putois, des zibelines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 15 Aoû - 11:28



8 février 2013

6 vérités sur l'industrie de la fourrure

L’horreur pour les chats et chiens en Asie.

Alors que des chats et des chiens vivent choyés autour de nous, d’autres subissent les pires atrocités en Asie. Les animaux passent leur vie dans des bâtiments miteux, sombres et non chauffés pendant les rudes hivers du nord de la Chine. Chats tués par pendaison avec un collet, chiens battus à coups de gourdin ou saignés à mort, berger allemand dépecé alors qu’il est encore en vie. Deux millions de chats et de chiens périssent chaque année dans des conditions effroyables. Approximativement 24 chats et 10 à 12 chiens sont nécessaires pour confectionner un manteau. On retrouve plus communément cette fourrure dans des figurines décoratives d’animaux, des jouets à mâcher pour chiens, des garnitures de vêtements, des doublures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 15 Aoû - 11:28

8 février 2013

6 vérités sur l'industrie de la fourrure

l'étiquetage

Ce commerce honteux est habilement dissimulé par l’industrie de la fourrure. Afin de favoriser leur vente, les vêtements et accessoires en fourrure de chats ou de chiens sont étiquetés sous d’autres appellations. Des négociants en fourrure ont expliqué aux enquêteurs que l’étiquetage dépendait des préférences de l’acheteur ! Ainsi, on retrouve la fourrure de chat vendue sous les appellations "chat lippi", "chat de chine" ou encore "lapin". Quant à la fourrure de chien, on en trouve sous les noms fantaisistes "loup d’Asie", "dogue de Chine" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Jeu 15 Aoû - 11:28

8 février 2013

6 vérités sur l'industrie de la fourrure

les principaux pays complices

Aujourd’hui, les élevages se situent principalement dans les pays scandinaves, en Russie, au Canada, en Pologne, aux Etats-Unis et de plus en plus en Chine, où les lois pour la protection des animaux sont totalement absentes. Les élevages sont semblables d’un pays à l’autre. La France contribue aussi à ce marché. On y trouve une vingtaine d’élevages de visons : 150 000 visons ont été élevés, puis gazés, en 2011. En Poitou-Charentes, 55000 lapins Orylag ont été sacrifiés en 2011. La France compte plusieurs élevages de ragondins et de chinchillas. Fourrure Torture estime que 40 millions de fourrures de lapins sortent annuellement des abattoirs français, pour alimenter le commerce de la fourrure.150 000 visons sont tués chaque année en provenance de la vingtaine d’élevages que compte la Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fourrure   Aujourd'hui à 18:03

Revenir en haut Aller en bas
 
fourrure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [↑] Nouvelle Campagne Anti fourrure de la Fondation Brigitte Bardot
» Le blog Boules de Fourrure
» Nouvelle pétition contre la fourrure de chiens et chats
» Manifestation contre la fourrure à Douai
» reportage fourrure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: