AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 zoos = aucun respect Animal, maltraités, esclavisés, butés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: zoos = aucun respect Animal, maltraités, esclavisés, butés   Lun 8 Avr - 10:34

fausse réalité les zoo car sectarisme injuste non rationel double standard de on ficherai pas humaisn dans zoos / mais / ! on ficherait Animaux dans zoos, sans aucun souci! pas normal cette 'réalité' de cette espèce humaine!

Ce zoo vous propose de venir faire des caresses aux lions

Venir faire une caresse aux lions, donner le biberon à un ours brun ou encore laisser votre enfant jouer avec les lionceaux, voilà le programme atypique que propose ce drôle de zoo où les animaux évoluent ici en totale liberté. Pourriez-vous vous imaginer en train de donner à boire au biberon à un lion adulte de plusieurs kilos ou bien caresser sur le ventre un tigre à la manière d’un gros chat de salon? Tout cela est pourtant tout à fait possible au zoo de Lujan en Argentine, un établissement en activité depuis 1994, entièrement consacré aux animaux sauvages et situé à quelques minutes à peine en voiture de Buenos Aires. Des animaux parfaitement sauvages nourris au biberon ! Dans ce lieu pas comme les autres, les créatures (de grands fauves, mais aussi des ours ou des éléphants) évoluent en quasi liberté parmi les visiteurs venus faire leur rencontre. Outre le fait de venir observer les animaux à l’état presque sauvage, les visiteurs du zoo de Lujan sont aussi également invités à nourrir les fauves et les autres spécimens de l’établissement en leur donnant à manger de la main à la main, explique Grind TV. Clou du programme? Venir donner le biberon aux lions ou encore aux ours bruns comme si ces derniers étaient de vrais bébés! Car aussi surprenant que cela puisse paraître, les animaux ici au zoo de Lujan se laissent parfaitement approcher par les humains, ne rechignant pas non plus à se voir de temps en temps prodiguer quelques caresses ! Des animaux apprivoisés dès leur naissance Apprivoisés dès leur naissance, les animaux de ce zoo très particulier sont en partie issus de l’élevage ou de particuliers qui ont préféré les abandonner un beau jour car devenus trop encombrants. Habitués depuis le plus jeune âge à fréquenter les hommes, ces lions, ours et autres éléphants sont ainsi par essence moins craintifs et farouches que les autres de leurs congénères. Cela n’empêche toutefois pas les gardiens du zoo de Lujan de faire tout de même preuve de vigilance, ceux-ci sachant très bien que ces animaux demeurent avant tout sauvages ! Selon les autorités de l’établissement, nourrir ainsi à la main les animaux permettrait cependant à ces derniers de demeurer apprivoisés et les aiderait également à conserver leur calme et leur passivité.


Dernière édition par végétalienne-13 le Sam 12 Déc - 3:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: zoos = aucun respect Animal, maltraités, esclavisés, butés   Sam 29 Juin - 15:31

7


Dernière édition par saveallGOD'sAnimals le Mer 2 Nov - 8:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: zoos = aucun respect Animal, maltraités, esclavisés, butés   Ven 9 Aoû - 14:47

8 aout 2013

e Costa Rica ferme ses zoos
Le gouvernement du Costa Rica a annoncé (22/7/13) son intention de fermer l’ensemble des zoos du pays. La Fondation 30 Millions d’Amis prend note de cette décision qui devrait permettre aux animaux, à terme, de retrouver leur milieu naturel.

Le Costa Rica ferme ses zoos La fin des zoos ? Pas en France ! Mais au Costa Rica l’idée fait son chemin. Le gouvernement de cet Etat d’Amérique centrale a annoncé sa décision de fermer les deux parcs animaliers du pays. « Nous ne voulons plus d’animaux en captivité ou enfermés de quelque sorte que ce soit, sauf s’il s’agit de les secourir et de les sauver », a déclaré lors d’une conférence de presse René Castro, le ministre costaricain de l’Environnement.

Une grande première !

Cette nouvelle réjouit les associations de défense des animaux, comme Code Animal. http://www.code-animal.com/zoo/zoo.htm « C’est très positif et une grande première ! s’enthousiasme Franck Schrafstetter, président de cet organisme de protection des animaux en captivité. Les zoos sont des lieux où l’on coupe les animaux de leur environnement naturel pour les enfermer dans un but mercantile et de divertissement. Aujourd’hui, les animaux sont considérés comme des biens de consommation. On va dans les zoos pour consommer du panda. Ce qui se joue au Costa Rica est un symbole très fort qui pourrait permettre de changer le statut de ces animaux. »

Les deux parcs en question, le zoo Simon Bolivar et le centre de conservation Santa Ana, tous deux situés à San José, la capitale du pays, devraient être fermés en 2014. Ce sont près de 400 animaux de 60 espèces qui retrouveront alors la liberté. Ou tout au moins une semi-liberté. Les modalités de mise en application de cette mesure n’ont pas encore été clairement définies. Les autorités évoquent le placement des animaux dans des refuges privés. D’autres seront tout simplement restitués à la nature si cela est jugé possible.

Un retour progressif à la nature

Mais ces animaux qui ont passé toute leur vie derrière les barreaux, parviendront-ils à se réadapter à leur milieu d’origine ? « Il ne faut pas se mentir, ces animaux sont condamnés. Il me paraît difficile qu’ils puissent retourner comme ça à la vie sauvage. Ils seront a priori placés dans des refuges ou des sanctuaires où ils apprendront à vivre sans interaction avec l’homme. Cela reste une bonne décision qui permettra aux animaux de se « désimprégner » de l’homme pour un retour progressif à l’état de nature », répond Franck Schrafstetter.

Pierre Thivillon, directeur de l’espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine (42), évoque une décision louable mais difficile à mettre en place. « C’est bien de vouloir apprendre à ces animaux à vivre sans l’homme mais cela réclame beaucoup de moyens. Il y a quelques expériences comme celle-là en Afrique avec des singes, mais cela prend vraiment du temps. Cela dépend aussi de leur collection. Remettre en liberté des herbivores est envisageable. Ca ne l’est pas pour les carnivores », analyse-t-il.

Fundazoo, l’organisme qui exploite les deux zoos, a annoncé à l’agence Associated Press, son opposition au projet. Selon son porte-parole, le contrat d’exploitation des parcs ne prendrait fin qu’en 2024. La structure envisage de porter l’affaire devant les tribunaux.

Le Costa Rica est le premier pays à prendre une telle décision. Mais il faut toujours un pionnier ! Avant d’être interdite en Angleterre, la chasse à courre a d’abord été abolie en Allemagne. Il en va de même pour l’interdiction de l’emploi des animaux sauvages dans les cirques qui est, chaque jour, adopté par un plus grand nombre d’Etats. « A moyen terme, il y a aura forcément des répercussions », conclut, ravi, le président de Code Animal.

Fondation 30 Millions d'Amis
http://www.30millionsdamis.fr/acces-special/actualites/detail/article/6448-le-costa-rica-ferme-ses-zoos.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19980
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: zoos = aucun respect Animal, maltraités, esclavisés, butés   Mar 11 Fév - 16:06

9 février 2014

Signez ici http://www.mesopinions.com/petition/animaux/scandale-zoo-copenhague-execution-girafon/11447

Scandale au zoo de Copenhague : exécution d'un girafon

Pétition : Scandale au zoo de Copenhague : exécution d'un girafon
Auteur Florence
Créé 09/02/2014 Fin 16/03/2014
À l'attention de l'ambassade du Danemark

J'ai été scandalisée en apprenant par les journaux qu'au zoo de Copenhague un girafon d'un an et demi (appelé Marius) a été tué aujourd’hui pour éviter la consanguinité entre girafes, pourtant un zoo de Suède a fait une demande pour le prendre (qui a été refusée) et les internautes se sont mobilisés pour essayer de le sauver.Comble de l'horreur son corps a été autopsié (alors qu'il était en pleine forme) devant un public composé d'enfants, puis coupé en morceaux pour être donnés aux fauves.Nous demandons au gouvernement du Danemark qu'une telle cruauté ne se reproduise plus. Il y a toujours une solution plus humaine pour régler un tel problème. Au Danemark, un girafon d'un an et demi en parfaite santé a été abattu au zoo de Copenhague pour éviter la consanguinité. Un acte cruel et gratuit.Le girafon, prénommé Marius, a été exécuté avec un pistolet d'abattage et autopsié devant des visiteurs, dont des enfants. L'animal a ensuite fini dépecé pour nourrir les fauves. Le zoo de Frösö, à Östersund (Suède) a révélé samedi avoir demandé sans succès à récupérer Marius avant sa mise à mort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: zoos = aucun respect Animal, maltraités, esclavisés, butés   Aujourd'hui à 20:01

Revenir en haut Aller en bas
 
zoos = aucun respect Animal, maltraités, esclavisés, butés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signaler un animal maltraité à une association
» Etre Vegan : le respect animal au-delà de l'alimentation
» Petite enquête, appel à contribution populaire !
» aucun respect pour le jardin...
» Jack Russel grogne....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: