AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Psaume 23

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saveallGOD'sAnimals
Admin


Masculin Nombre de messages : 19955
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Le Psaume 23   Lun 8 Avr - 14:09



12 Janvier 98

L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien.
Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.
Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: ta houlette et ton bâton me rassurent.
Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires; tu oins d'huile ma tête, et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront tous les jours de ma vie, et j'habiterai dans la maison de l'Éternel jusqu'à la fin de mes jours.

Avant de commencer l'étude détaillée de cette portion de la Parole, il serait bon de la replacer dans son propre cadre, car tout joyau bien enchâssé brille ainsi d'un plus vif éclat.
Notons donc que le Psaume 22 qui le précède est le "Psaume de la Croix". C'est celui qu'a cité Notre Seigneur lorsqu'Il s'est trouvé en présence des tragiques réalités de la mort et du jugement, lesquels Il a volontairement pris sur Lui afin d'ôter à la mort son aiguillon (comparer Psaumes 22:1 et Marc 15:34). Passant au Psaume 23, nous Le rencontrons de l'autre côté de la Croix, après avoir brisé les chaînes du tombeau et triomphé glorieusement de la mort. C'est maintenant comme le Berger ressuscité qu'Il conduit son troupeau dans les verts pâturages et près des eaux tranquilles. Dans le Psaume 24, nos regards sont dirigés vers le temps à venir où Il tiendra entre ses mains le sceptre de la justice universelle, comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Ainsi, le Psaume 22 nous dépeint "Les souffrances de Christ" alors que le Psaume 24 nous décrit "la gloire qui devait les suivre", tandis que le 23e, situé entre les deux, nous parle des expériences du chrétien depuis le moment où il est devenu le bénéficiaire de ce suprême sacrifice jusqu'au jour où il aura part à cette suprême gloire.

"Le Seigneur donnera la grâce (Psaumes 22) "et la gloire" (Psaumes 24). "Il ne refusera aucun bien à celui qui marche dans la droiture" (Psaumes 23).

Nous avons donc, dans ces trois Psaumes:
Psaume 22 Psaume 23 Psaume 24
La Croix La Houlette La Couronne
La Grâce La Direction La Gloire
L'Épée Le Bâton Le Sceptre
La Provision La Protection La Perspective
Le Substitut Le Berger Le Souverain
Hier Aujourd'hui Éternellement
Le Berger des Brebis "L'Éternel est mon Berger"

Dans le Nouveau Testament, Christ nous est présenté comme Berger sous un triple aspect. Quand Il considérait à l'avance son oeuvre expiatoire et ceux en faveur desquels elle allait s'accomplir, Il se présente à eux comme "Le Bon berger" (Jean 10:11). Quand Il est ramené d'entre les morts par la puissance de Dieu, Il est nommé "le Grand Pasteur" (Hébeux 13:20) et enfin, en relation avec sa seconde venue et le jour des rétributions pour le service rendu à ses brebis, Il nous est décrit comme le "Souverain Pasteur" (ou berger; selon 1 Pierre 5:4). Ces trois termes correspondent exactement aux Psaumes 22, 23 et 24.

En résumé, nous trouvons la triple description du caractère de notre Seigneur Jésus en tant que Berger: il est mort pour sauver, Il vit pour garder et Il revient pour récompenser ses brebis. Sa mort nous assure une délivrance de la condamnation du péché (1 Pierre 2:24). Son intercession dans les Hauts Lieux nous libère de la puissance du péché (Hébreux 7:25) et lors de son avènement en gloire, Il nous enlèvera de la présence du péché pour nous conduire aux sources des eaux de la vie et pour récompenser ses fidèles serviteurs, leur accordant la couronne incorruptible de gloire. (Apocalypse 7:17)

Une provision abondante: "Je ne manquerai de rien"

David ayant son Berger pour conduire ses pas, il était aussi certain qu'il ne manquerait de rien ici-bas qu'il l'était d'habiter dans la Maison de son Dieu pour l'éternité.

Je ne manquerai pas de REPOS: "Il me fait reposer dans de verts pâturages"
Je ne manquerai pas de RAFRAÎCHISSEMENT: "Il me dirige près des eaux paisibles"
Je ne manquerai pas de PROTECTION: "Il restaure mon âme"
Je ne manquerai pas de DIRECTION: "Il me conduit"
Je ne manquerai pas de PAIX: "Je ne crains aucun mal"
Je ne manquerai pas de COMPAGNIE: "Tu es avec moi"
Je ne manquerai pas RÉCONFORT: "Ta houlette et ton bâton me rassurent"
Je ne manquerai pas de JOIE: "Tu oins d'huile ma tête"
Je ne manquerai de RIEN: "Ma coupe déborde"
Je ne manquerai pas de BONHEUR dès ici-bas: "Car le bonheur et la grâce m'accompagnent"
Je ne manquerai pas de GLOIRE dans l'avenir: "J'habiterai dans la Maison de l'Éternel"

Le soutien et le réconfort: "Il me fait reposer dans de verts pâturages; il me dirige près des eaux paisibles"

Les verts pâturages constituent notre aliment, tandis que les eaux tranquilles nous rafraîchissent constamment.

C'est par la Parole de Dieu que nous nous nourrissons.

La restauration: "Il restaure mon âme"

Restauration par la Parole. Combien de fois, en nos heures de faiblesse n'avons-nous pas fait l'expérience bénie de la miséricorde divine "Reviens, infidèle Israël!... je ne jetterai pas sur vous un regard sévère... revenez, enfants rebelles, je pardonnerai vos infidélités". Nous avons ici la voix de l'Amour divin, cherchant à ramener le coupable de son égarement.

Le guide infaillible: "Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom"

Nous sommes invités à marcher dans les sentiers de la justice, en renonçant à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre, dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété. Et comme toutes ses voies sont agréables et ses sentiers paisibles, le croyant qui s'applique à vivre selon ce modèle jouira d'une paix aussi profonde que la mer, aussi douce que les étoiles du ciel et le parfum des fleurs. Nous possédons le guide le plus infaillible de tous pour nous conduire dans ces "sentiers de la justice" et le Maître le plus patient pour nous enseigner ces précieuses leçons. Veillons donc à le reconnaître dans toutes nos voies, sachant qu'Il veut aplanir nos sentiers. (Proverbe 3:6)

Il me conduit dans les sentiers de la justice - non pas pour que j'acquière une réputation de sainteté, de supériorité quelconque sur mes semblables - mais "à cause de Son Nom". Dieu a en quelque sorte lié Son Nom et Sa gloire à la conduite de Son peuple sur la terre, et c'est une solennelle obligation pour "quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité "(2 Timothée 2:19). Notre témoignage ne consiste pas seulement en une attitude négative à l'égard du péché; mais nous devons manifester sans cesse, par nos paroles comme par nos actes, la bonne odeur de Celui dont "le nom est comme un parfum qui se répand" (Cantique 2:3).

Les ressources pour la vallée de l'ombre de la mort: "Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: ta houlette et ton bâton me rassurent."

Si le Psaume 23 est l'une des plus précieuses portions des Écritures, ce verset est bien le plus précieux de ce psaume. Il exprime la confiance qui a illuminé le chemin et les dernières heures du voyage pour des milliers d'enfants de Dieu. Il contient un message de paix pour le pèlerin lassé à la fin de sa carrière, et un message de puissance pour celui qui a encore la vie devant lui.

1- Message de paix: La crainte de la mort est dissipée, telle la brume matinale devant le soleil levant. "Non! plus de mort pour moi - rien d'autre qu'un passage, qu'une transition de ces terrestres lieux, à travers ce portail, vers la gloire des Cieux, vers la Maison du Père où l'on vit d'âge en âge". C'est la consolation du croyant à la fin de sa course.
2- Message de puissance: Pour traverser les expériences éprouvantes ici-bas, Dieu pourvoit à nos besoins tout le long de cette sombre vallée "Tu es avec moi, ta houlette et ton bâton me rassurent". a) Communion - "Tu es avec moi", "Je suis avec vous tous les jours" (Mathieu 28:20), "je ne te délaisserai point et je ne t'abandonnerai point" (Hébreux 13:5)." b) Direction - "Ta houlette" "L'Éternel affermit les pas de l'homme de bien, et Il prend plaisir à la voie. S'il tombe, il n'est pas terrassé, car l'Éternel lui prend la main" (Psaumes 37: 23-24). c) Défense - "Ton bâton" Communion divine, toute puissante défense.

Le festin, l'onction, la bénédiction: "Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires, tu oins d'huile ma tête et ma coupe déborde"
1- "tu dresses devant moi une table en face de mes adversaires" - DÉPENDANCE et INDÉPENDANCE. Notre dépendance résulte du fait que nous sommes en présence de nos ennemis (le monde: notre ennemi extérieur; la chair: ennemi intérieur; le diable: adversaire infernal). Notre indépendance du fait que c'est Dieu Lui-même qui dresse pour nous une table, même en ce lieu périlleux. N'oublions pas que Celui qui est avec nous, est plus grand que celui qui est contre nous, Il est le Tout Puissant.

2- "Tu oins d'huile ma tête" - FRAÎCHEUR ET PLÉNITUDE. - En comparant les passages qui traitent de ce sujet, nous voyons que cette onction est un rafraîchissement pour l'âme du croyant (Psaumes 92:11) en même temps qu'une source de joie (Psaumes 45:Cool Il est évident que le passage du psaume 45 s'applique en tout premier lieu au Seigneur Jésus, qui tout en étant l'Homme de douleur, habitué à la souffrance, fut cependant "oint d'une huile de joie au-dessus de ses égaux" (Ésaïe 53:3; Hébreux 1: 8-9). Le Seigneur possédait une joie pure et profonde, une sérénité permanente dans son âme. Mais s'étant volontairement chargé du péché du monde, il connut de ce fait une somme de douleur et d'affliction dont nous ne pouvons nous faire aucune idée, qui ne peut qu'inspirer nos louanges et notre adoration. Nous aussi, nous avons reçu une onction de la part de Dieu (2 Corinthiens 1:21) laquelle onction demeure en nous (1 Jean 2:27).

3- "Ma coupe déborde". - Telle est l'expression d'une vie bénie de Dieu et en bénédiction à ses frères. C'est en demeurant sous le jet constant de la fontaine jaillissante dont notre précieux Sauveur en est la source des eaux vives (Jérémie 2:13)

Le bonheur et la grâce: "Oui, le bonheur et la grâce me suivront tous les jours de ma vie". La Bonheur - c'est ce qui correspond à nos besoins, ce que Christ nous accorde en tant que souverain sacrificateur (Hébreux 4:14:16). La Grâce - c'est la réponse divine à nos faillites, par Christ qui est aussi notre avocat (1 Jean 2:1)

Quand Jésus-Christ se présente à l'âme humaine, Il a les mains pleines de multiples bénédictions. D'une main Il lui offre le salut, le pardon des péchés et la Vie éternelle; de l'autre main Il l'invite à saisir également la sainteté de vie, l'intégrité morale, un caractère renouvelé. La Bonté de Dieu nous est révélée en Celui qui est "toujours vivant pour intercéder pour nous", et Sa Gratuité nous suit de près pour effacer les traces de tout faux pas s'il nous arrive parfois de broncher.

Le port désiré: "J'habiterai dans la maison de l'Éternel jusqu'à la fin de mes jours".

De sombres vallées ont dû être traversées, de cruels ennemis ont surgi sur notre route, mais bien au-delà de ces scènes terrestres, là où ni ténèbres, ni inimitié n'existent plus, là où tout est harmonie, amour et lumière, nous sommes appelés à vivre une éternelle félicité.

Mais ces paroles ne se rapportent pas uniquement à un bonheur à venir; dans un sens très réel elles sont déjà maintenant notre partage. Ce n'est pas seulement pendant l'éternité que nous habiterons dans la Maison de l'éternel, mais dans un sens spirituel, nous avons déjà dans le temps présent, le privilège d'en faire notre demeure.

1- Pour toute l'Éternité. À la lumière des déclarations du Nouveau Testament; nous pouvons affirmer en toute assurance que cette habitation dans la Maison du Père pour l'éternité est l'heureux partage de tout véritable enfant de Dieu. "Dans la Maison de mon Père", dit le Seigneur Jésus, "il y a plusieurs demeures… Je vais vous préparer une place" (Jean 14.2). Une fois l'œuvre de la Rédemption pleinement accomplie, nous voyons le Ressuscité nous unissant à Lui en une relation ineffable exprimée par ces paroles: "Je monte vers mon Père et votre Père". (Jean 20:27, voir aussi Galates 3:26). "Et si je m'en vais", poursuit le Sauveur, "je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi" (Jean 14:3). Ceci nous est confirmé dans la lettre aux Thessaloniciens où l'Apôtre, en décrivant les événements relatifs à la parousie du Seigneur, déclare que "nous serons ravis ensemble… à la rencontre du Seigneur, en l'air; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur" (1 Thessaloniciens 4:13-18).
Quelle espérance puissante et bénie, et quelle glorieuse destinée! Espérance puissante et forte comme l'ancre de notre âme qui demeure ferme, au-dedans du Voile (Hébreux 6:19) ancre dont le câble ne saurait se briser (Jean 10:35). Destinée glorieuse entre toutes, car "quand Il sera manifesté, nous Lui serons semblables, car nous Le verrons comme Il est" (1 Jean 3:2). Lui-même sera alors satisfait, "A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards" (Esaïe 53:11) et nous le serons également quand, à notre réveil nous serons rassasiés de son image (Psaumes 17:15). Ton Rédempteur et toi, dans la Gloire éternelle!

2- Et pour le temps présent. Nous pouvons avoir, dès aujourd'hui, comme l'avant-goût et posséder les arrhes de leur accomplissement à venir. Oui, même aux jours d'épreuve, de dur labeur et de dépouillement, nous pouvons, par la foi, goûter "le ciel sur la terre"

David dit: "J'habiterai dans la maison de l'Éternel jusqu'à la fin de mes jours" ou selon la version Darby: "Mon habitation sera dans la maison de l'Éternel pour de longs jours"; et au Psaume 27:4: "J'ai demandé une chose à l'Éternel, et je la rechercherai, c'est que j'habite dans la Maison de l'Éternel tous les jours de ma vie, pour voir la beauté de l'Éternel et pour m'enquérir diligemment de Lui dans son temple". Dans Jean au chapitre 14, nous trouvons ce qui répond aux deux aspects de cette grande vérité. Au verset 2 Jésus dit: "Dans la Maison de mon Père il y a plusieurs demeures", et au verset 23 "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; et nous viendrons à lui et nous ferons notre demeure chez lui". Nous voyons ainsi que si la foi conduit l'âme jusqu'au ciel, cette foi accompagnée d'une parfaite obéissance fait descendre le ciel dans le cœur du croyant.

Ami pèlerin, en marche vers ce séjour de gloire, regarde toujours En Haut, toujours En Avant" car la venue du Seigneur est proche". Oubliant les choses qui sont en arrière, les victoires aussi bien que les défaites, puissions-nous hâter le pas, sans ralentir jamais, pour courir vers le but, vers une connaissance plus complète et plus profonde de Celui qui a été toute la raison d'être de notre vie ici-bas et qui sera dans l'Éternité notre suprême récompense.


Son midi: Psaume 23
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Psaume 23
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Les infos de Végétalienne-
Sauter vers: